Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Ayla le Jeu 10 Sep 2015 - 23:25

flower  enjoy your melancolic day! flower

sunny

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Dame Seli le Ven 11 Sep 2015 - 7:26

Tu penses que la mélancolie est plus "facile" à ressentir si on la décide ?
Pô con tiens ....

J'aime bien l'idée de penser à la date de rencontre plutôt que de rupture ....
Mais ça renforce la mélancolie non ?

Bonne journée mélancolique en tout cas, si tu la souhaites, autant qu'elle te soit profitable !
Bisous

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 8:06

Autant la date de rencontre est gravée, et partagée puisque nous nous sommes vus tous deux pour la première fois de notre vie ce jour là, autant celle de rupture est mobile en fonction du point de vue duquel on se place.

date à laquelle il m'est venu consciemment que c'était cuit ?
date à laquelle j'ai soumis un ultimatum ?
date à laquelle j'ai eu sa réponse négative ?
date à laquelle elle est partie ?
date à laquelle tout signe de tendresse a disparu ?

Chacune de ces dates fut un coup de plus, autant s'en rappeler d'une, qui de toute façon dans le cas précis est impossible à oublier.

@damséli: La mélancolie est de toute façon présente chez chacun d'une manière ou d'une autre, je préfère la laisser s'exprimer à fond aujourd'hui, au moins j'imagine que je sais pourquoi. Si la raison est fallacieuse, le sentiment est réel.

Je dois avoir réussi mon premier test, parce que j'ai traversé le bureau sans que quiconque me demande comment ça allait, ce qui n'arrive jamais je crois. ça tombe bien pour eux, je ne mens pas !  Razz

ça fait partie de mes tests d'ouverture de carapace. parce que les émotions et sentiments négatifs, je les laissais plutôt de côté. enfin non, je les garde pour moi d'habitude.

Ben pas aujourd'hui !

@ayla: thanks !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 8:55

Et un bon solo bien triste en plein milieu !

genre: death metal suédois
tempo: lent
note brutalité dans ma discothèque: 3/5
Gorefest: You could make me kill



Dernière édition par Napalm le Ven 11 Sep 2015 - 9:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 8:55

Bonjour Napalm,

Surprenante date pour une rencontre amoureuse. Je pense que tout le monde se souvient précisément de ce qu'il faisait ce jour là (un peu comme le 12 juillet 1998, cocorico).
Un an après votre séparation, sais-tu ce qui a "merdé" ? Que feras-tu différemment avec la prochaine femme de ta vie ?

Une petite musique pour accompagner ta mélancolie ^^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 9:10

Salut Napalm,

loin de moi l'idée de nier ta tristesse ou de ne pas respecter ton envie de la vivre pleinement aujourd'hui, j'espère que mon post ne sera pas perçu ainsi, sinon je m'en excuse d'avance

Je voulais juste te déposer une petite phrase qui peut-être te servira pour après,qui pour moi a du sens et peut s'appliquer à beaucoup de choses auxquelles on a tenu, auxquelles on tient, qu'on a eu la chance de connaitre, de vivre, et qui nous constitue aujourd'hui
"ne pleure pas celle que tu as perdue, réjouis-toi de l'avoir connue"

Et pour de suite: Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 11:38

labelette a écrit:Salut Napalm,

loin de moi l'idée de nier ta tristesse ou de ne pas respecter ton envie de la vivre pleinement aujourd'hui, j'espère que mon post ne sera pas perçu ainsi, sinon je m'en excuse d'avance

Je voulais juste te déposer une petite phrase qui peut-être te servira pour après,qui pour moi a du sens et peut s'appliquer à beaucoup de choses auxquelles on a tenu, auxquelles on tient, qu'on a eu la chance de connaitre, de vivre, et qui nous constitue aujourd'hui
"ne pleure pas celle que tu as perdue, réjouis-toi de l'avoir connue"

Et pour de suite: Bisous

Eh bien chère belette, ton post est le reflet de ce que je pense profondément. c'est exactement ce que je dis aux personnes que je croise et qui me demandent si c'est pas trop difficile.

Je suis effectivement content de l'avoir connue, d'avoir partagé 12 ans de ma vie avec, et qu'on se soit séparés en bon termes.

on a mis fils au dessus de nos soucis respectifs, et nous l'avons, non pas protégé, mais préservé du mieux que nous avons pu.

Le résultat est là, il va plutôt très bien au vu des circonstances. Dans tous les cas les séparations telles que nous la vivont, je n'en connais pas.

Je lui disais que le couple, mariage, la maison, les nains, le chien, les travails (Very Happy) étaient ultra codifiés, mais à nous d'inventer notre séparation, y'a pas de norme.

@parisette: je dois coucher sur le papier tout ce que j'ai dans la tête, je me dois d'y réfléchir plus sincèrement et sans faux semblant Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 12:16

Parisette a écrit:
Un an après votre séparation, sais-tu ce qui a "merdé" ?

Je me permets une réponse partielle à la première question si tu veux bien Wink

Je crois que nous nous sommes posés les mauvaises questions toutes ces années où nous avons cru dialoguer, communiquer.

Je crois que nous n'avons essayé de ne résoudre que les conséquences de ce qui n'allait pas dans notre couple ni en chacun de nous, et pas les causes profondes (celles qui font peur une fois que tu mets le doigt dedans !)

de mon côté (mais de mon point de vue):

une sensibilité à fleur de peau, donc blessé très vite pour des broutilles, avec une carapace qui se ferme très vite, et qui conduit à une non-communication le temps qu'elle ne se déverrouille.
Comme ni moi ni elle ne savions comment ouvrir cette carapace ni comment il fallait me dire ce qu'il y avait à dire, au final elle n'osait plus dire les choses importantes.
c'était devenu un tel réflexe après toutes ces années cette pute de carapace...

La réponse la plus fréquente que j'ai jamais utilisé: le non. pas le non juste "ben non regarde ça va pas aller" pour une telle ou une autre telle raison, mais le non ferme et définitif.

genre:
"Tiens on pourrait pas acheter ça ?"
"non, on a pas les moyens" ou "non, je trouve ça super moche"
plutôt que de répondre un truc du genre:
"oui effectivement ça serait pas mal si on pensait à habiller ce côté de la maison" ou "c'est une bonne idée, mais il faudrait qu'on cherche ce qui pourrait nous plaire à tous les deux".

de son côté (mais de mon point de vue !):

Une angoisse dès lors que nous avons eu notre petit gars (avant aussi, mais c'était moins prégnant), que je n'ai pas su entendre, encore moins écouter, et qui nous a séparés aussi sûrement que le blanc et le jaune des œufs lorsque je fais un gâteau (donc tous les ans environ).
Son angoisse (que je trouvais totalement injustifiée puisqu'elle était, selon mes critères, inexplicables) me cassait les ovaires, donc je montais dans les tours et m'en coupait plutôt que d'aller au devant.
La période de son enceintitude a été la dernière période heureuse de notre couple (et puis moi les femmes enceintes, ça me retourne les sens bounce !!!), heureuse sur du long terme. Ensuite ça a été bien aussi, mais jamais aussi détendu.
Je lui ait dit une fois qu'elle avait arrêté de rire lorsque fils est né (putain ça doit être dur à entendre ça....)

Le fait de n'avoir jamais vécu en solo avant qu'on ne se rencontre, qui, à mon sens, l'a empêchée de vivre sa vie pour elle, seule et en totale liberté, et donc de savoir qui elle était, pourquoi elle vivait, et de se connaître.

Au final on s'est peut être séparés pour incompréhension réciproque, et on y a mis un tas de choses dessus pour cacher les véritables questions vitales.

C'est ce qui me vient d'un premier jet comme ça, je vais continuer à creuser. J'ai déjà sérieusement commencé (ben ouais, je ne suis pas resté à glander pendant 1 an et demie hein !!!! clown), mais il est nécessaire que je ne m'arrête jamais. je ne pourrais de toute façon plus Very Happy

On ne savait même pas qu'on était des zèbres bordel (je sais, ça n'explique pas tout, mais ça aurait filé quelques clés de compréhension), on ne connaissait pas notre mode de fonctionnement, et nous n'avons pas eu le courage de faire appel à une tierce personne.

PS: n'hésitez pas à poser des questions, à demander des explications sur un point ou un autre, ça m'obligera à éclaircir mes propos pour moi aussi (ils ne sont jamais aussi clairs que lorsque je les ai écrits une fois), à étayer avec vos propres expériences, mais mettez y un bon gros paquet de bienveillance (sans pour autant édulcorer vos propos) ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Dame Seli le Ven 11 Sep 2015 - 13:00

Bon, je commence par la bienveillance :  Pour Toi et  Long hug

Je lui ait dit une fois qu'elle avait arrêté de rire lorsque fils est né (putain ça doit être dur à entendre ça....)

Ca doit être dur à entendre mais j'entends dans tes mots que pour toi, c'était dur à vivre ....
Du à quoi ? A ses angoisses d'être mère ?
Et l'est-elle moins maintenant ? Parce qu'elle est toujours la mère de ton fils même si elle n'est plus ta compagne.

Le fait de n'avoir jamais vécu en solo avant qu'on ne se rencontre, qui, à mon sens, l'a empêchée de vivre sa vie pour elle, seule et en totale liberté, et donc de savoir qui elle était, pourquoi elle vivait, et de se connaître.

Toi, tu avais vécu en solo avant votre rencontre ?
Et es-tu certain / penses-tu, que du coup tu penses que tu te connaissais mieux ?

La réponse la plus fréquente que j'ai jamais utilisé: le non

Et c'était avec elle, ou bien c'était ton fonctionnement avec d'autres ?
Ces "non" étaient une forme de réponse à son comportement à elle, ou bien sont-ils intrinsèquement liés à toi ?

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 13:27

Merci pour les câlins Very Happy

Attention: ceci n'est qu'interprétation, ce ne sont que des pistes (j'en prends des précautions hein !!!)

Dame Seli a écrit:
Ca doit être dur à entendre mais j'entends dans tes mots que pour toi, c'était dur à vivre ....
Du à quoi ? A ses angoisses d'être mère ?
Et l'est-elle moins maintenant ? Parce qu'elle est toujours la mère de ton fils même si elle n'est plus ta compagne.

Angoisses parce qu'elle a une tendance à l'être de toute façon, et que pour la première fois de ta vie, tu es responsable jusqu'à ta mort, comme jamais auparavant, et que ta décision de fabriquer un nain est irrévocable.
Elle l'est toujours, on en rigole, parce que maintenant je peux faire comme je le sens lorsque fils a un soucis émotionnel, ou une maladie d'hiver.
Je disais, et dis toujours qu'on fait chacun les choses qu'on doit faire avec lui très bien mais de manière différente.
Au tout début, je l'ai virée de la chambre parce qu'elle ne me laissait pas faire certains trucs, et je ne voulais pas non plus qu'elle m'explique comment lui mettre une couche, je voulais expérimenter, apprendre avec lui.
Je n'aime d'ailleurs toujours pas qu'on me dise comment faire les choses, sauf si je demande (en retour, je ne donne jamais d'instructions pour effectuer quelque chose, je laisse faire).

Une chance, sur l'éducation que nous avons envie de lui transmettre, nous sommes sur la même longueur d'ondes. à 100%. et ça c'est un sujet chaud pour pas mal d'autres couples. Chaque fin de semaine on se fait un petit compte rendu pour expliquer quelles nouvelles situations sont apparues, ce qu'on a trouvé comme parade pour résoudre certaines situations conflictuelles.

Dame Seli a écrit:
Toi, tu avais vécu en solo avant votre rencontre ?
Et es-tu certain / penses-tu, que du coup tu penses que tu te connaissais mieux ?

Oui, moi j'avais vécu solo avant que nous habitions ensemble, et j'avais des passions, des centres d'intérêt, je savais à peu près vivre seul sans mourir d'ennui toutes les 30 secondes.
Du coup moi je me barrais de temps en temps faire du vélo, du skate tout en sachant qu'elle ne faisait que m'attendre pendnat ce temps là. très inconfortable pour elle comme pour moi.
Les passions sont venues plus tard de son côté, le bol d'air a été salutaire pour tous les deux.

(J'ai dû lui ménager de la place dans mon appartement de l'époque, c'était difficile aussi mais ça n'est pas encore le sujet (quoique si, dans le choix d'acheter et de faire des choix à deux !!!!)

Dame Seli a écrit:
Et c'était avec elle, ou bien c'était ton fonctionnement avec d'autres ?
Ces "non" étaient une forme de réponse à son comportement à elle, ou bien sont-ils intrinsèquement liés à toi ?

Le coup du non, c'est mon fonctionnement propre. Lorsque je dis non, ce n'est pas pour provoquer une réaction, c'est parce que je ressens au fond de moi même que c'est non. soit parce que je ne vois pas affecter des ressources financières à un objet que je juge inutile.
Sauf que des fois, un oui ne porterait à aucune conséquence pour moi. franchement, acheter un luminaire, qu'est-ce que je m'en branle en vrai, une semaine plus tard je ne le vois de toute façon plus !!!
Je pêche certainement parfois par excès de volonté de contrôle. Je me soigne aussi, parce que je vois bien que ce comportement est un peu radical parfois, et qu'un oui ne me met pas en danger.

Ma maman m'a dit il y a peu qu'il y a quelques années, elle n'osait plus rien me dire, par peur de me perdre définitivement, c'est grave ça !!!

PS: vache, c'est dense cet après midi !


Dernière édition par Napalm le Ven 11 Sep 2015 - 16:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par nikko76 le Ven 11 Sep 2015 - 15:40

Dreamy a écrit:Belle présentation  =)

Tes premier mots me parlent beaucoup, notamment ''j’aime l’odeur de la pluie, le vert des arbres, la lune qui brille dans le noir, les orages noirs, le soleil éclatant, et que la vue d’un petit sapin vert au milieu des bois peut m’émouvoir aux larmes, ''. C'est superbement dit !

moi aussi, j'aime beaucoup...j'ai été ému jusqu'aux larmes.

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 16:21

nikko76 a écrit:
Dreamy a écrit:Belle présentation  =)

Tes premier mots me parlent beaucoup, notamment ''j’aime l’odeur de la pluie, le vert des arbres, la lune qui brille dans le noir, les orages noirs, le soleil éclatant, et que la vue d’un petit sapin vert au milieu des bois peut m’émouvoir aux larmes, ''. C'est superbement dit !

moi aussi, j'aime beaucoup...j'ai été ému jusqu'aux larmes.

Rien que de le relire ça me fait encore le même effet, surtout après cette journée où je me suis laissé envahir par la mélancolie. Je sais exactement situer ce petit sapin vert, dans l'espace. J'y pense un peu et l’odeur de l'humus humide me saute aux naseaux.

@damséli: je me suis permis d'éditer mon précédent message qui était trop dense pour être apprivoisé.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 16:25

L'équilibre entre le non et le oui mais.... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Dame Seli le Ven 11 Sep 2015 - 21:41

Napalm a écrit:
@damséli: je me suis permis d'éditer mon précédent message qui était trop dense pour être apprivoisé.


Pas vu ...

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 22:24

Dame Seli a écrit:
Napalm a écrit:
@damséli: je me suis permis d'éditer mon précédent message qui était trop dense pour être apprivoisé.


Pas vu ...

ben il était dense (et tu dense dense dense...), du coup j'ai ajouté des citations de toi pour qu'il soit en plusieurs parties quoi ! j'ai rien enlevé, j'ai structuré.

PS: le dernier Slayer déboîte king


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 22:42

Compte rendu de ma journée placée sous le signe de la mélancolie :

Le but du jeu était de savoir s'il était possible de canaliser la mélancolie et la tristesse, histoire de choisir le jour où déverser son « putain ça va vraiment pas aujourd'hui »

Je me suis mis dans mes habits mélancolique dès les matin, en choisissant de la musique bien triste

triptykon pour ça c'est vraiment bon (2/5 sur mon échelle de la brutalité de ma discothèque)



puis après du doom death bien épais comme de la confiture, vallenfyre  (3/5 sur mon échelle de la brutalité de ma discothèque)



Au boulot, bingo, personne ne m'a demandé comment ça allait, alors que d'habitude c'est 10 fois facile sur les 30 sujets d'étude que je possède. J'ai passé la matinée dans mon marasme, avec soupirs profonds, qui m'ont fait un bien fou. J'ai eu du mal à me focaliser sur ma tristesse, il y a beaucoup de stimuli qui m'en ont fait sortir. Un truc rigolo à faire par exemple, ou une blague de collègue (non respectueux de mon état intérieur, enfoiré!) qui est passée à travers les écouteurs entre deux morceaux.

C'était aussi largement jouable pendant le repas de midi, où d'habitude je remplis les blancs avec des conneries. J'ai donc écouté les silences, les autres avaient l'air emmerdés.

L'après midi a été beaucoup plus difficile à tenir, la fatigue m'a attrapé, j'ai eu du mal à focaliser mon attention sur mon supposé état intérieur. Une excellente blague sur Alzheimer a définitivement fait lâché le barrage à 16h00, et après j'ai été content de finir mon boulot, puis de rentrer chez moi retrouver mes animaux, puis d'écouter de la musique fort avant d'aller chercher fils.

En préparant le repas, je me suis retrouvé à siffler black sabbath (quand c'est fils qui choisit la musique, c'est black sabbath, point) à toute berzingue en épluchant les patates. C'est à ce moment que j'ai éclaté de rire tout seul, en me disant que cette journée avait été un demi échec clown

J'ai été totalement incapable de tenir le coup plus d'une demi journée, ce qui est bien parce que ma nature joyeuse a repris le dessus, et j'ai aussi découvert quels ressorts j'ajoutais dans les relations de travail, puisque j'étais seulement acteur aujourd'hui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Lun 14 Sep 2015 - 19:47

Rhaaaaaaaaaaaaaa la vache mais comment je morfle !

Le changement c'est vraiment pas cool surtout au début ! Tout remettre en question sans pouvoir aller plus vite que la musique, quand chaque pas s'enfonce à nouveau dans la fange encore plus profondément que le précédent.

Les amis sont-ils des amis ?
c'est quoi des amis ?
qui me comprend ?
qui me connaît bien ?
qui j'ai envie d'appeler quand je galère ?

Je suis bien fort dans le noir, la seule chose que je réussis avec un succès certain c'est de me balancer tout seul des torpilles sous la ligne de flottaison. Là pour ça pas de soucis, ça marche fort. je saborde tout, bien méthodiquement. Du coup j'arrête de voir du monde, c'est trop dangereux.

lâcher le contrôle, regarder avec courage dans ce putain de noir et s'occuper du moment présent, et c'est bien les seuls instants qui m'ont fait du bien ce weekend, glander avec fils sur une piste cyclable ou aller se balader dans les bois avec l'animal à rayures... Je regarderais dans le noir plus tard...

Ce qui est dur c'est de ne pas savoir pas quel bout me prendre. je ne sais pas encore qui je suis, je ne sais plus qui j'étais, et si j'ai joué tellement faux toutes ces années. Je me sens tellement faux avec moi même que je ne veux pas imposer mon faux à quiconque. Et je ne me sens, même pas compris, juste accepté qu'avec très peu de monde, ceux de mon sang... je ne sais plus ce qu'est un ami, j'ai la sensation de jouer une fausse partition toute la journée. autant au boulot peu importe, mais avec ceux qui, je pensais, comptaient pour moi, ou ceux pour qui je compte (je ne sais d'ailleurs même plus les identifier), j'ai pas envie de leur imposer bien malgré moi un bon gros faux de merde. J'ai envie de casser tous mes jouets.

Je résiste au changement, je le sens bien, parce que j'ai la trouille de ce que ça remet en question.

Je n'aime pas les transitions, dans ce qu'elles ont d'incertain, et je force souvent le passage pour arriver le plus vite possible à la fin de cette période, quitte à faire comme un chien dans un jeu de quilles, ou au choix un éléphant dans un magasin de porcelaine, pour que cette période passe plus vite. sauf que celle là, c'est à son rythme à elle qu'elle passe cette connasse de transition.

Ce qui fait que souvent, ne sachant pas où ça va et ne laissant pas faire, ne me laissant pas faire, je pousse exactement là où je ne veux absolument pas que ça aille, dans le mur, et c'est plus fort que moi.

C'est un schéma tellement récurrent qu'il en est devenu réflexe, je me souviens avoir saboté un tas d'amitiés à l'école de cette façon, juste parce qu'elles n'étaient plus exclusives. Je fais que me coincer mes gros doigts dans ma carapace quand elle se referme ! Evil or Very Mad

CARAPACE DE MERDE ! RAYURES DE MERDE !!!!

une vidéo de mes amoureux, vous pouvez tous y jeter une oreille, c'est pas long...



Je vais commencer par la base je crois. (dans le désordre, on m'a déjà fait le coup du "tu mets pas ton fils en haut de la liste ?")

j'aime le vélo parce que je suis libre sur un vélo
j'aime mes animaux pour les câlins et pour ne pas être seul
j'aime mon fils inconditionnellement
j'aime les bois pour être au calme, loin du tumulte humain
j'aime mes parents. profondément.
j'aime le café parce que j'aime le café
j'aime ma fratrie. profondément.
j'aime le Métal. c'est ma vie.
j'aime la batterie parce que c'est difficile
j'aime ma maison parce que c'est mon refuge
j'aime les travaux physiques jusqu'à épuisement
j'aime faire le feu dans mon poêle
j'aime lire, passionnément, parce que je pars loin avec mes livres

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Mily le Lun 14 Sep 2015 - 20:40

Napalm a écrit:Ce qui est dur c'est de ne pas savoir pas quel bout me prendre. je ne sais pas encore qui je suis, je ne sais plus qui j'étais, et si j'ai joué tellement faux toutes ces années. Je me sens tellement faux avec moi même que je ne veux pas imposer mon faux à quiconque. Et je ne me sens, même pas compris, juste accepté qu'avec très peu de monde, ceux de mon sang... je ne sais plus ce qu'est un ami, j'ai la sensation de jouer une fausse partition toute la journée. autant au boulot peu importe, mais avec ceux qui, je pensais, comptaient pour moi, ou ceux pour qui je compte (je ne sais d'ailleurs même plus les identifier), j'ai pas envie de leur imposer bien malgré moi un bon gros faux de merde. J'ai envie de casser tous mes jouets.

Bon ben j'ai lu ça. Et puis je suis allé m'en griller une en y réfléchissant, parce que je crois qu'on en est au même stade dans cette transition.
Qui est le vrai, qui est le faux? Sont ils si différents que ça l'un de l'autre
J'en suis venue à la conclusion que ce Faux, bien que faux (et encore...), n'a rien fait qui soit en contradiction avec les valeurs profonde du Vrai. Ce Faux, c'est notre création, il n'est pas venu de nulle part. Il est peut-être pas si faux que ça.

Je n'aime pas les transitions, dans ce qu'elles ont d'incertain, et je force souvent le passage pour arriver le plus vite possible à la fin de cette période, quitte à faire comme un chien dans un jeu de quilles, ou au choix un éléphant dans un magasin de porcelaine, pour que cette période passe plus vite. sauf que celle là, c'est à son rythme à elle qu'elle passe cette connasse de transition.

Ce qui fait que souvent, ne sachant pas où ça va et ne laissant pas faire, ne me laissant pas faire, je pousse exactement là où je ne veux absolument pas que ça aille, dans le mur, et c'est plus fort que moi.

C'est un schéma tellement récurrent qu'il en est devenu réflexe, je me souviens avoir saboté un tas d'amitiés à l'école de cette façon, juste parce qu'elles n'étaient plus exclusives. Je fais que me coincer mes gros doigts dans ma carapace quand elle se referme !

CARAPACE DE MERDE ! RAYURES DE MERDE !!!!

J'appelle ça mes "sables mouvants". Plus je me débats, plus je m'enfonce.
Carapace de merde ouais. Mais on va pas non plus se foutre à poil comme ça d'un coup en plein hiver.

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3277
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Dame Seli le Lun 14 Sep 2015 - 20:42

Napalm a écrit:
Je résiste au changement, je le sens bien, parce que j'ai la trouille de ce que ça remet en question.

Ma psy me disait que lorsqu'on est en pleine modification (de sa vie, de soi-même), il y a un passage de flottement : on ne se comporte/on ne ressent plus tout-à-fait comme on se comportait/ressentait, et on ne sait pas (encore) tout-à-fait comment on se comporte/ce qu'on ressent.
Elle m'avait suggéré de prendre patience, d'accepter cet état de fait, que cette sensation allait s'estomper.
J'ai suivi son conseil (donc je te le propose), et effectivement, après une période de latence, je me suis retrouvée (moi-même, avec moi-même, en moi-même).


Et si tu tentais une liste qui commence par "je suis" ?

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Lun 14 Sep 2015 - 21:06

Mily a écrit:
Bon ben j'ai lu ça. Et puis je suis allé m'en griller une en y réfléchissant, parce que je crois qu'on en est au même stade dans cette transition.
Qui est le vrai, qui est le faux? Sont ils si différents que ça l'un de l'autre
J'en suis venue à la conclusion que ce Faux, bien que faux (et encore...), n'a rien fait qui soit en contradiction avec les valeurs profonde du Vrai. Ce Faux, c'est notre création, il n'est pas venu de nulle part. Il est peut-être pas si faux que ça.

Je vais y réfléchir pendant la vaisselle, je ne fume pas, faut que je trouve un autre truc à faire.

Mily a écrit:
Mais on va pas non plus se foutre à poil comme ça d'un coup en plein hiver.

Un coup à choper froid comme des cons !

Dame Seli a écrit:
Elle m'avait suggéré de prendre patience, d'accepter cet état de fait, que cette sensation allait s'estomper.
J'ai suivi son conseil (donc je te le propose), et effectivement, après une période de latence, je me suis retrouvée (moi-même, avec moi-même, en moi-même).

Je suis arrivé à cette conclusion cet après midi aussi, parce que je pensais n'avoir, cette fois, pas beaucoup d'influence sur la durée de cette foutue sensation. Mais je l'ai rejetée aussitôt, je l'aime pas Laughing

Bon, en même temps elle s'en contrefous cette sensation, elle sera là le temps qu'il faudra, elle n'a que ça à foutre, elle !

Dame Seli a écrit:Et si tu tentais une liste qui commence par "je suis" ?

J'ai commencé ma liste comme ça. puis j'ai effacé cette première phrase, n'étant sûr de rien aujourd'hui en ce domaine, et n'ayant envie d'être sûr de rien. Ce que j'aime m'a paru plus rassurant parce que plus facile à déterminer.

Je me laisse un peu de temps (heures ? jours ?) pour faire la liste de ce que je suis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Haraël le Mar 15 Sep 2015 - 3:14

Je trouve cela un peu triste que je finisse par trouver des gens "qui me ressemblent" que maintenant, bien des années après le début du tumulte et de la création d'une carapace aussi dure. Mais ça reste très encourageant de voir qu'on est pas seul.

Donc excuse moi de me "réjouir" de ta situation, mais je suis content d'avoir pu lire tes posts.

De plus, j'ai voulu m'appeler Napalm, mais ce pseudo était déjà pris.
La boucle continue. Arrow

Haraël
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 21
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Mar 15 Sep 2015 - 6:36

Haraël a écrit:
Donc excuse moi de me "réjouir" de ta situation, mais je suis content d'avoir pu lire tes posts.

Tout comme j'ai été content de trouver tous les précédents ! Wink

Pourquoi voulais-tu ce pseudo, toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Mar 15 Sep 2015 - 12:10

Mily a écrit:
Bon ben j'ai lu ça. Et puis je suis allé m'en griller une en y réfléchissant, parce que je crois qu'on en est au même stade dans cette transition.
Qui est le vrai, qui est le faux? Sont ils si différents que ça l'un de l'autre
J'en suis venue à la conclusion que ce Faux, bien que faux (et encore...), n'a rien fait qui soit en contradiction avec les valeurs profonde du Vrai. Ce Faux, c'est notre création, il n'est pas venu de nulle part. Il est peut-être pas si faux que ça.

Tu as raison Mily, et il s'agit de mettre tout ça au clair. Je me sens jouer faux quand, en présence de qui, dans quelles circonstances...

Pour ça faut se déplacer deux pas en arrière (ou à côté) de soi-même, et tenter de se voir changer de comportement lors des échanges avec les autres humains, tenter de détecter chaque changement de soi à chaque dynamique de l'échange.

Hier soir, en mode air guitar avec une assiette pendant la vaisselle, je suis certain que je jouais juste.

Quand je hurle à me fendre les cordes vocales avec Tom Araya dans mon automobile, en en ayant rien à péter des regards des autres, je joue juste.

Je vais m'observer de plus près lorsque je suis seul déjà, pour sentir si je joue faux déjà avec moi même.

Ensuite avec fils, ça ne devrait pas être trop difficile à détecter, puis avec d'autres, ami(e)s, famille...

un morceau doux pour l'après midi:


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Haraël le Mar 15 Sep 2015 - 20:04

J'ai choisi Napalm, parce que c'est un groupe qui me fait ressentir des choses. Et ça me plaît énormément. Et qu'en jeu, ça intimide toujours un peu l'adversaire. Peut-être une forme de barrière aussi, dis ! (Oui, je me rends compte de certaines choses sous une lueur nouvelle).

Haraël
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 21
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Invité le Mar 15 Sep 2015 - 21:56

Une amie m'a indiqué ce soir que la transition, si je la vois sous cette forme inconfortable pour moi, risquait d'être fort longue. des mois ? des années ?

Peut-être devrais-je la considérer comme la suite du chemin que je parcours depuis quelques temps, certes avec une dénivellation plus importante, un fossé plein de bouillasse, mais pas un arrêt en attendant que ça reparte.

Je vais dormir là dessus du sommeil du "faux" Au dodo !

avec pour terminer cette journée, une belle chanson triste.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois que je suis en train de comprendre beaucoup de choses.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum