Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mer 9 Sep 2015 - 11:46

Un fil pour se pendre et ressembler à un yoyo. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Mer 9 Sep 2015 - 12:02

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Un fil pour se pendre et ressembler à un yoyo. Dent pétée

Faut que je vienne sur ton fil ou que retrouve celui où tu parles d'espadrille, merci de m'y faire penser, ça m'a pliée Smile

Trouvée

Suce ces p'tits Bleus a écrit dans le fil du sarcasme :

Je cite : "Tu devrais essayer avec : "Si les cons avaient des pieds, tu serais chef d'espadrille", sait-on jamais."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Ven 11 Sep 2015 - 17:15


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Sam 12 Sep 2015 - 13:16






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Sam 12 Sep 2015 - 13:35

Pété de rire

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Jeu 5 Nov 2015 - 16:10


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Lun 9 Nov 2015 - 16:39

Comment appelle t on les habitants de "mots" les "mets le doigt"

(ça s'invente pas)

Meaux


[ltr] Pour les articles homonymes, voir Meaux (homonymie).[/ltr]



[th]Administration[/th][th]Pays[/th][th]Région[/th][th]Département[/th][th]Arrondissement[/th][th]Canton[/th][th]Intercommunalité[/th][th]MaireMandat[/th][th]Code postal[/th][th]Code commune[/th][th]Démographie[/th][th]Gentilé[/th][th]Populationmunicipale[/th][th]Densité[/th][th]Géographie[/th][th]Coordonnées[/th][th]Altitude[/th][th]Superficie[/th][th]Localisation[/th][th]Liens[/th][th]Site web[/th]
[size=18][b][size=18][b]Meaux[/b][/size][/b][/size]

Le palais épiscopal renfermant le musée Bossuet, ses jardins et la cathédrale Saint-Étienne au second plan.

Blason
 France
Île-de-France
Seine-et-Marne (sous-préfecture)
Meaux (chef-lieu)
Meaux
Communauté d'agglomération du pays de Meaux
Jean-François Copé
2014-2020
77100
77284
Meldois
53 623 hab. (2012)
3 532 hab./km2
48° 57′ 37″ Nord2° 53′ 18″ Est
Min. 39 m – Max. 107 m
15,18 km2
Géolocalisation sur la carte : France


Meaux

  • Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
  • Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
  • Voir la carte administrative de France

ville-meaux.fr
[ltr]
Meaux (prononcé [mo ]) est une commune française située dans le département deSeine-et-Marne en région Île-de-France.
Avec 53 623 habitants au dernier recensement, elle est la ville la plus peuplée du département juste avant Chelles.
Ancienne capitale de la Brie, Meaux est au centre d'une agglomération de 71 746 habitants en 20111, et de la communauté d'agglomération du Pays de Meaux, peuplée de 85 775 habitants en 20112. Meaux est, avec Provins, Torcy et Fontainebleau, l'une des quatre sous-préfectures du département de Seine-et-Marne, Melun étant lapréfecture.
Les habitants sont appelés les Meldois(es). Ils peuvent également être nommés lesMeldusiens ou, par dérision, les Miauleux3.[/ltr]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Lun 9 Nov 2015 - 16:40

Les habitants sont appelés les Meldois(es). Ils peuvent également être nommés lesMeldusiens ou, par dérision, les Miauleux3.[/ltr]






renaud a du revoir son texte Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Mar 10 Nov 2015 - 11:24

On peut se vider la tête en se laisser traverser par les idées, ou alors toute sa vie dans les draps verser, et se retrouver ou pas dans des mauvais draps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Jeu 12 Nov 2015 - 12:02

Mais alors si tu plussoies, t'as moins de canards ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Sam 14 Nov 2015 - 22:43

six s'if a écrit:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Sam 14 Nov 2015 - 22:46


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Dim 15 Nov 2015 - 14:36

[size=36]LE SENTIMENT D’IMPUISSANCE DANS LA VIE[/size]

Publié le 18 juin 2014

Voici une autre importante prise de conscience que j’ai eu la chance de faire dans cette jeune vie qu’est la mienne. Ça peut sembler évident pour certains, mais pour tous ceux qui comme moi voudraient tout comprendre, toujours bien agir, toujours faire plaisir…c’est parfois plus compliqué.
Dans cette vie pleine de rebondissements, nous sommes plus puissants face à certains éléments que nous le croyons, mais nous sommes aussi impuissants face à d’autres que nous voudrions tant contrôler. La clé se trouve tout simplement dans notre façon d’accepter ce qui est et de lâcher-prise, lorsque c’est nécessaire.
Bref…
Il y a l’impuissance face à nos propres sentiments et/ou émotions. 
Nous ne contrôlons pas tous les éléments extérieurs. Comme être humain, les diverses réactions que nous extériorisons ne sont pas toujours choisies…l’émotion est parfois un élément spontané…à moins de se fermer comme une huître (et alors, on ne contrôle pas ce qui se passe à l’intérieur de nous).
Il y a l’impuissance face à des chagrins qui arrivent comme cela, sans trop d’avertissement sur notre route. L’impuissance face à des colères trop longtemps refoulées qui explosent; face à nos ennuis, nos nostalgies et certaines de nos inquiétudes.
Également, il y a l’impuissance face à la réaction des autres; face à leurs décisions, face à leurs agissements, face à leurs sentiments.
Mais, il y a la puissance d’apprendre à mieux les comprendre, à bien s’entourer pour gérer tout cela et alors moins en souffrir…telles des images qui passent dans notre tête.
Puis, l’impuissance face à la maladie: pour nos proches et pour nous.
L’impuissance face à certaines réactions de notre corps, de nos cellules, de nos hormones…qui font que l’on n’agit pas toujours comme on le voudrait ce qui nous rend parfois malhabile.
L’impuissance face à la façon dont notre corps réagit. Face à notre métabolisme. Face à la couleur de notre peau, la couleur de nos yeux…
L’impuissance face à certains choix et lois qui nous sont imposés dans la société globale Une fois notre idée donnée, on sait qu’elle compte très peu dans la balance. Mais nous devons êtres fiers d’avoir agit et de se lever pour changer des choses; puis accepter la démocratie ou de partir ailleurs.
L’impuissance face à ce qui nous attire et ce qui nous répugne. Face à nos choix d’amoureux, qui ne sont pas toujours les bons, parfois trop calqués inconsciemment sur des relations connues et rassurantes,  qui peuvent parfois faire plus de mal que de bien. Dans l’ignorance de ce principe, et par la facilité de l’attraction que nous ressentons…nous sommes impuissants. 
L’impuissance face au tempérament qui nous a été donné. Face à la génétique qui nous est transmise.
L’impuissance face au lieu où nous sommes nés sur la terre. La puissance de pouvoir changer cela en grandissant, mais qui nous est souvent impossible avant une certaine maturité.
L’impuissance face à l’éducation reçue, face au statut-économique de nos parents, face à leurs blessures qui déteignent sur nous, face à l’attachement que nous avons pu développer envers eux dans notre enfance. La puissance de pouvoir régler cela en vieillissant et de s’entourer d’outils pour se relever au besoin.
La grande impuissance face notre arrivée sur terre, désirée ou non, douce ou brutale, jusqu’au moment de notre adolescence. L’impuissance  face aux choix et décisions des parents ou tuteurs qui nous entourent; face à la famille, à nos frères et sœurs. Ce n’est pas un stéréotype parfait. Pour certain, c’est une totale impuissance qui les mènent a un grand chagrin. La puissance de développer son autonomie et d’apprendre à se détacher.
La puissance que nous avons grâce à l’évolution de la recherche et  à une meilleure compréhension des problématiques. Face aux ressources et aux réseaux qui se créent pour  les gens qui en ont besoin. Face à une société qui évolue et qui accepte de plus en plus les différences. L’impuissance face au rythme parfois effréné du développement technologique et d’une société de surconsommation.
L’impuissance face à la difficulté d’expression des gens de qui on voudrait en savoir plus; de qui on voudrait des explications.
L’impuissance que nous avons lorsqu’un combat ou un sujet nous tient à cœur, lorsqu’on y croit vraiment, mais que les gens autour ne s’y attardent pas.
L’impuissance face à un envie de réconciliation; mais retrouver une porte fermée de l’autre côté.
L’impuissance suite aux changements que l’on vit; puis de voir notre entourage et nos habitudes se modifier.
La puissance que nous avons de lâcher prise face à l’impuissance. D’accepter que l’on ne peut pas tout comprendre. Que dans la vie, il y des flops, tout simplement. Que certaines personnes feront toujours passer leurs besoins avant ceux des autres, peut importe la logique, sans jamais offrir de reconnaissance.
 
C’est à nous de nous révéler  tels que nous sommes et de ne pas se blesser avec les réactions des autres; d’écouter ce que notre corps nous dit de l’intérieur. Accepter SA vie, sa propre vie, que l’on créer soi-même, et non pour faire plaisir aux autres.
Accepter que nous sommes tous uniques, et que c’est ce qui nous rend beaux et intéressants.
Accepter de ne pas faire l’unanimité, de choquer et peut-être même de déranger, mais d’être enfin nous-mêmes.
Accepter qu’il est impossible de plaire à tout le monde.
Apprenez à vous aimer en tout premier.
Accepter que le plus beau de la vie est de profiter de l’instant présent, de s’offrir des moments de bonheur, selon notre propre définition…et d’en profiter.
Bref de voir que nous sommes impuissants face à bien des situations dans la vie; mais surtout, que nous sommes puissants face-à nous-mêmes et à nos choix.  C’est possible de s’être trompé de route…ou de tout simplement changer de direction et de revivre. Il n’est jamais trop tard pour aller au fond des choses et vivre l’authenticité. Ça ne veut pas dire que nous avons gâché notre vie pour autant. L’important, c’est ce que nous faisons de notre vie, en ce moment.
Se poser des questions oui…
Mais il semble y avoir des endroits où on y perd notre temps…car on y peut rien…
Bon lâchez prise!!!



https://amelbuss.wordpress.com/2014/06/18/le-sentiment-dimpuissance-dans-la-vie/




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Dim 15 Nov 2015 - 19:01


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Yul le Dim 15 Nov 2015 - 19:39


Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Dim 15 Nov 2015 - 19:41

six s'if a écrit:

Vas y pépé lache la purée, mouche toi ! Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Yul le Dim 15 Nov 2015 - 19:54


Ils sont beau-joueurs.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Dim 22 Nov 2015 - 18:38


Quand ça déboule, sois débile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Dim 22 Nov 2015 - 22:36

De toute façon quand t'as des boules, t'es débile, tu veux toujours tirer, alors qu'il faut pointer. Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7841
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Lun 23 Nov 2015 - 19:47

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:De toute façon quand t'as des boules, t'es débile, tu veux toujours tirer, alors qu'il faut pointer. Dent pétée

Un petit mode "cochonou fait un stage chez Kleenex" ? en ce moment chez les Chupa Chups bleues ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Mar 24 Nov 2015 - 19:51


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Lun 30 Nov 2015 - 21:24


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par mypseudo le Mar 1 Déc 2015 - 0:53


mypseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 533
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 42
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par mypseudo le Mar 1 Déc 2015 - 0:57


mypseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 533
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 42
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Invité le Mar 1 Déc 2015 - 19:29


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil pour se détendre sans se donner de fil à retordre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum