peur de me révéler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

peur de me révéler

Message par xzyy le Mar 21 Juil 2015 - 18:45

Bonjour bonjour, par où commencer, entre mes doutes constants et entremêlés et la profonde difficulté que j'ai à parler de moi, c'est un peu compliqué; mais j'ai l'impression que la démarche pourrait me faire avancer ne serait-ce qu'un peu sur le long chemin dans lequel il faudrait que je m'engage, donc essayons!

Pour (tenter de) faire court, j'ai 21 ans et ait été diagnostiquée "précoce" (j'ai du mal avec le terme de zèbre, en tout cas pour l'instant je ne me l'approprie pas) à l'âge de 7 ans mais à l'époque, je crois, j'avais déjà un besoin énorme de me sentir intégrée et acceptée des autres, de me sentir "normal" et cela passait par l'idée de nier cette spécificité, de considérer que les "surdoués" c'était les autres, surement pas moi. J'ai ainsi grandi derrière un mur, un mur de faux détachement face aux autres et à mon environnement, un mur dont je suis plutôt fière, parce que les autres me voient exactement comme j'avais envie qu'ils me voient, qu'ils me pensent "inatteignable" mais qui me fait surtout énormément souffrir parce que "comme j'avais envie qu'ils me voient", je sais bien que ce n'est pas moi.

Et voilà qu'il y a quelques mois, je discute avec une connaissance qui me confie être surdoué, il me parle des difficultés que cela peut générer en lui et dans son rapport avec les autres et immanquablement je me sens très concernée. S'en suit quelques recherches sur internet et tout le blabla du "wouahh mais c'est vraiment moi" et le choc émotionnel qui va avec. Sur le moment, j'ai ressenti du soulagement parce que l'impression de me re-trouver un peu, de pouvoir mettre des mots sur un profond mal-être qui donne parfois l'impression d'être folle. Surtout qu'ayant eu une histoire familiale compliqué, j'ai toujours mis les vagues d'émotion dévastatrices, qui me submergent par moments, sur le compte de déterminismes familiaux et ne les voyaient que comme une faiblesse qui finirait inévitablement par me rattraper, me faire imploser. Grâce à vos témoignages, je comprends que tout ce trop plein d'émotions, c'est aussi ma force que je ne m'épanouirai et ne m'accomplirai pas en luttant contre elles en permanence. Mais voilà, déjà depuis que je l'ai compris, mes pensées se bousculent encore plus, je me sens encore plus anxieuse et vulnérable. Surement que tout cela constitue finalement quelque chose de positif vers mon accomplissement personnel, mais j'ai l'impression que ce qui est derrière est "trop grand", que cela pourrait m'exposer à des souffrances encore plus grandes que celles avec lesquelles je compose déjà difficilement.

Bref tout cela est surement très confus, je le suis aussi (au moins une chose dont je suis à peu près sure Very Happy ) mais j'aurai aimé savoir si vous aviez des conseils, des pistes pour m'aider à "m'ouvrir à moi même" alors que la peur semble me paralyser, ou encore si vous étiez passés par des questionnements analogues. Je devrais surement en parler à un psy? J'en ai déjà vus mais pourtant je me suis jamais sentie cernée et cela n'avait jamais abouti à rien.

Dans tous les cas, merci à ceux qui m'auront lue.

xzyy
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 21 Juil 2015 - 19:12

Moi aussi, j'ai eu peur de moi, mais tu peux pas te fuir, te cacher jusqu'à ta mort ?
Ben si ! Et qu'est ce que tu as à perdre à être toi jusqu'à ta mort ? toi ? Tu peux toujours recommencer à te cacher, te fuir ! C'est pas grave, sois cool avec toi. Sois cool ! Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7743
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par un panda sinon rien le Mer 22 Juil 2015 - 8:35

Bonjour xzyy et bienvenue.
Ce que tu décris m'est familier. Tout en toi poussera pour exister. Donc, ne cherche pas à le cacher ou cela te jouera des tours de santé (mentale & physique). Garanti sur facture !

1. Sois sympa avec toi. Tu n'es pas nulle, Tu es sympa, Tu apportes aux autres
2. Avec une personne proche, tente de t'ouvrir à ça et observe la réaction. Parles-en franchement. Tu seras surprise.
3. Brique par brique, analyse ton mur et prends le risque de passer outre de temps en temps. Cela deviendra naturel à force de sortir de cette zone de confort bâtie pour survivre. Si maintenant tu vis normalement, tu peux t'en débarrasser.
4. Si trop plein d'émotion, ben parfois, faut laisser couler, de manière brute. Tant pis pour les autres, il faut qu'ils comprennent. Voir point numéro 2.

Bon courage, la route est droite mais un peu pentue. T'inquiète, nous sommes tous dessus ! Hamster

un panda sinon rien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 253
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 32
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par zébrelle sans rayures le Mer 29 Juil 2015 - 18:26

Bonjour xzyy,

ce sentiment m'est très familier et pour ma part, je n'ai pas fais de diagnostique de précocité, mais tous les sentiments que tu décris, je les aies éprouvés et j'ai trouvé les mêmes outils de protections pour avancer.

On dit qu'il suffit juste d'être soi même, ne pas fuir, etc... Mais comment savoir qui on est quand on a joué le caméléon depuis tout petit et surtout dès le bas age, quand on est sensé justement faire les expériences qui nous aiderons à trouver nos singularités. Personnellement, je n'ai toujours pas trouvé comment ne plus avoir peur de se révéler, sauf peut être en effet d'avoir quelques amis avec la même "sensibilité" qui nous aides à discuter de tout de rien, sans jugement et donc à avoir un peu plus confiance en soi pour se montrer tel qu'on est. Very Happy

Mais bon sorti de ce petit cercle, fasse à la société, je ne sais pas comment faire... Rolling Eyes tongue


zébrelle sans rayures
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par un panda sinon rien le Lun 3 Aoû 2015 - 10:59

zébrelle sans rayures a écrit:Mais bon sorti de ce petit cercle, fasse à la société, je ne sais pas comment faire... Rolling Eyes  tongue

Effectivement, face à la "société" (les autres...), ton set de faux-selfs ou personas te pousse à t'adapter à l'environnement, à faire comme-si, poussée par une pression indéfinissable mais irrésistible. Tu es un caméléon. Mais tu le sais. Parviens-tu à détecter ce "changement de couleur" (rapport au caméléon  tongue) en live ? Avec un peu de travail, je m'en rends compte plus facilement et ça m'aide beaucoup car en détectant l'usage du masque social chez moi, j'arrive à le détecter chez les autres (pas toujours, et c'est là que je souffre le plus car tu fais confiance mais c'était que du vent pour te trahir derrière). Tu sais que quand tu parles aux autres, c'est ta carapace qui s'exprime. On est toujours un peu à côté de la vie des vrais gens, car nous ne sommes pas des vrais gens.
Mais on trouve des gens très bien, ouverts, capables d'embrasser la différence. Pars du principe que 99% de la population mondiale ne veut que de l'identique, de l'uniforme et du lisse, partout et que seul le confort qu'on leur vend est important. Au moins toi, tu vois plus loin, ou plutôt tu vois à côté de tout ça : le décors et le jeu d'acteurs Smile.
Bon courage.

un panda sinon rien
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 253
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 32
Localisation : Ô mon pais

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par PierreZ le Jeu 6 Aoû 2015 - 14:59

J'aime dire que la personnalité est comme un arbre, qui tend ses branches vers les autres, et plissent les mots comme des feuilles, pour mieux en capter la lumière. Je ne suis pas un expert, mais je me demande s'il y a une telle chose que "s'ouvrir à soi-même", et que peut-être que l'homme, plus qu'une facette c'est un prisme, un medium. Il faut accepter que l'on est révélé que dans nos multiples révélations, et peut-être même que de par cette nature, l'on ne peut se révéler à soi-même.

Mais ça, c'est une manière de voir les choses, et je pense qu'on se définit par nos manières de voir, alors c'est plus compliqué que ça en a l'air (et il n'y a pas que toi qui sois confus).

PierreZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 27
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par Ayla le Jeu 6 Aoû 2015 - 19:35

En témoignage et partage, je peux juste dire que depuis 5 ans que j'enlève les couches d'oignons une à une, en étant effarée à chaque fois de la nouvelle apparence émotionnelle que je découvrais, je parviens aujourd'hui à sentir mon coeur/corps profond et ne plus ne avoir peur/honte...
toujours le même centre, mais plus camouflé par les couches de protection ou pelures dont on m'a recouvré car ça piquait les yeux de ceux qui me croisait.

Bref, de pouvoir supporter ce que je suis, ne plus m'en excuser, pouvoir le penser et me dire, ça change le regard que je me porte et que l'on me porte. Entre peur et admiration. C'est pas donné à tout le monde, et je vais mieux depuis que je l'accepte. J'en ressors grandi et les gens avec qui je communique peuvent aujourd'hui m'entendre et me sentir sans s'offusquer.

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par Invité le Dim 9 Aoû 2015 - 19:53

Bonjour xzyy !

Je me retrouve vraiment dans ton témoignage !
Je me suis toujours cachée derrière un ‘’faux-self’’, pour ne pas déranger, pour ne pas être trop différente et je suis du coup très adaptée.
Et comme toi, j’ai aujourd’hui envie d’exploser, mais d’un autre côté, j’ai peur de ce qu’il y a derrière.
Je suis encore un peu  « bloquée » là-dessus, mais j’ai rencontré plusieurs autres zèbres avec qui j’ai pas mal parlé, et qui m’ont beaucoup aidé.
J’ai eu du mal à l’accepter, mais se révéler, et finalement, apprendre à se connaitre après des années de camouflage, ça ne se fait pas en 1 jour ! Il faut prendre le temps, apprendre à s’écouter et surtout, (s’)accepter ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: peur de me révéler

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum