surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par le chat des bois le Lun 13 Juil 2015 - 15:00

Bonjour à tous et toutes.
Je suis le chat qui joue au fond des bois.
En vérité, j'avoue ne pas trop savoir ce que je fais ici, ni pourquoi je me suis inscrite. Mais c'est sans doute à cause de cette phrase que mon grand de 13 ans m'a balancé en pleine figure l'autre jour : "c'est de ta faute si je suis trop intelligent"
Je suis maman de 3 zébrons, tous les 3 diagnostiqués EIP, le psy a dit que c'était génétique, généralement, et mon grand qui vit assez mal cette différence, cherche un coupable, et il semble que je sois désignée d'office.

En ce qui me concerne, je n'ai jamais passé de test, mais depuis petite je suis consciente que quelque chose cloche chez moi. En primaire, j'étais rejetée et personne ne jouait avec moi, j'étais "pas comme eux" et je vous assure avoir cherché ce qui faisait que j'étais différente, longtemps, et même parfois je me le demande encore.
Je n'ai pas eu un parcours scolaire flamboyant, la plupart des choses que l'on m'a enseigné je les ai retenu sans mal mais je trouvais ça chiant, fouiller la bibliothèque de ma mère qui grouillait de livres sur la réincarnation, l'espace et les fantômes, les livres de médecine, c'était autrement plus captivant que la géométrie.

Je n'ai quasiment pas d'amis, en fait je n'aime pas vraiment être avec les gens, l'hypocrisie m'exaspère, et trop de gens ont des conversations insipides ou alors ils ont l'esprit étroit et ça me gonfle, je préfère être toute seule. Les seules personnes que je supporte sur du long terme sont celles qui ne vont peser ni sur mon emploi du temps, ni réclamer ma présence en long, en large ou en travers.
Mon fils dit que je suis antisociale, il a probablement raison.
De la même manière, j'ai beaucoup de mal à garder un emploi, dans une équipe, voir les autres glander ou ponctuer leurs discours de "qu'est-ce qu'on fait?" me hérisse les poils, j'ai envie de les secouer et je fini par me retrouver à faire presque tout toute seule, ce qui fini par être lassant.

Du coup qu'est ce que je fais vraiment là ? Et bien je cherche juste un petit coin ou nourrir mes neurones (parce qu'après avoir appris le japonais, je m'ennuie), trouver un endroit où tout ce que je sais et qui au quotidien ne me sert à rien, même pas à gagner ma vie, peut peut-être aider quelqu'un d'autre.

Est-ce que je me cherche ? Sûrement
Est-ce que je cherche comment me fondre dans la masse ? Non, j'aime pas l'idée d'être un clone. je n'ai jamais adhéré aux passions communes, la différence est quelque chose qui s'assume, pas qui se subit, je n'ai pas l'ambition de feindre d'être ce que je ne suis pas. Je préfère qu'on me déteste pour ce que je suis plutôt qu'on m'aime pour ce que je ne suis pas.
Est-ce que je passerais un jour le test qui me dira si oui ou non je ne suis pas trop conne ? probablement pas, déjà parce que ça a un coût non négligeable et ensuite parce que je ne me vois pas en parler à mon mari, qui lui estime que tout ça c'est juste dans ma tête et comme il dit souvent que je suis idiote, je n'ai même plus envie de le contredire (c'est trop chiant et trop fatiguant de faire comprendre aux autres des trucs que de toute façon ils n'ont pas envie de comprendre ou même d'entendre)
Qu'est ce que je fais dans la vie ? J'essaie de me passionner pour un métier qui me sort par les yeux mais qui est rémunérateur au détriment de ce que je préfèrerai faire mais qui ne rapporte rien ou presque.
Ce que j'aime ? le théâtre, la musique, le chant, le dessin, l'écriture et ma famille bien sûr.
Mon tempérament ? Je suis taciturne et silencieuse ascendant blazée, j'adore rester immobile et muette pendant des heures.

Voilà je crois que je me suis assez bien résumée pour me présenter. Si vous voulez savoir quelque chose que j'aurai oublié de dire, demandez le moi Smile
Merci par avance pour votre accueil.

le chat des bois
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par kalish le Lun 13 Juil 2015 - 15:23

Bonjour, j'ai envie de dire bienvenue, mais aussi de te donner mon avis à propos de tout ce questionnement que l'on retrouve régulièrement (finalement tu n'es pas si originale Wink est-ce rassurant ou angoissant?) . Mon approche est sommaire: je constate que par ici passent énormément de gens mal dans leur peau (comme moi) et antisociales (comme moi?), l'histoire du surdon, justifiée ou non vient comme une réponse salvatrice: on transforme un adjectif péjoratif en (1.5) adjectif mélioratif, on passe d'antisocial et bizarre à surdoué, indépendant et original. Toutes ces vérités sont des vérités "sociales" des jugements sur nos comportements, et on choisit ou non d'y adhérer selon qu'on a envie de se flageller ou de gonfler son ego. Une vérité plus simple à appréhender est qu'il existe probablement des caractéristiques neurologiques communes aux gens qui réussissent certains tests. (A mon avis avec toutes les graduations explorables). Vous ne trouverez ni unité d'opinion ici, ni nécessairement des gens intelligents, ni nécessairement des antisociaux, ni nécessairement des "sociaux".
Les chiffres nous disent aussi que 1.3 millions de personnes en France sont éligibles au titre de surdoué puisque par définition ce titre revient au pourcentage de la population ayant un QI au dessus de 130, soit 2% (pourquoi pas 2,5% ou 3,4%, ou 1,2%?).
Le forum ne comptant pas 1,3 millions de membres, j'ai bien l'impression que les surdoués mal dans leur peau (et encore ça n'est pas le cas de tout le monde ici) ne sont absolument pas représentatifs du surdon. Il faut donc se rendre à l'évidence que si malaise il y a, la composante due au surdon n'est pas forcément primordiale. Il me parait plus sain de s'avouer qu'on a d'autres problèmes.
Je ne suis pas sûr d'en être et je n'ai pas trouvé que les gens étaient plus intelligents que ceux que je connaissais déjà par ici, ni plus sensibles, ni plus intéressants, néanmoins je continue de fréquenter le site et irai surement dans des rencontres de nouveau, car elles sont pleines d'enseignements (et de gens à emprisonner probablement Wink ).

kalish
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 226
Date d'inscription : 01/01/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par le chat des bois le Lun 13 Juil 2015 - 15:33

Trouver des gens dont on peut dire "ha ! moi aussi !" a un coté très rassurant en fait, surtout quand au quotidien on parle à un mur pour qui toutes ses histoires d'intelligence ne sont que des fadaises.
Je ne cherche nullement à flatter mon égo (il faudrait que j'en ai pour ça) et je ne déprime pas franchement non plus, des fois j'en ai marre et des jours ça va bien, comme tout le monde il me semble. Mais en fouillant un peu le forum et en parcourant certains sujets je me suis sentie proche de certaines histoires, pour la première fois depuis petite j'ai perdu un instant la clef du meuble fidèle de ma solitude et ça fait du bien.

le chat des bois
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par Doom666 le Lun 13 Juil 2015 - 16:22

Bonjour à tous,
Bienvenue parmi les bizarres (qui sentent la pomme ? Dent pétée Dent pétée )
Je me retrouve énormément dans ta présentation, ce qui implique que mon fonctionnement ressemble beaucoup au tien.
Je me permettrai deux commentaires si tu n'y vois pas d'objection. Primo, comment peut-on être "trop intelligent" ? J'ai envie de dire qu'on ne l'est jamais assez au contraire, ras le bol de ce nivellement par le bas, ras le bol de la médiocrité ambiante. Ensuite, (désolé par avance) je trouve la réaction de ton mari proprement inacceptable. Si ma femme avait eu la même réaction en apprenant mon HPI, soit je prenais mes valises, soit je la mettais à la porte. Quant à se faire appeler idiote...tu devrais peut être Folie meurtrière Folie meurtrière
Je vais sans doute dire une connerie mais le comportement de ton mari me fait bougrement penser au pervers narcissique, notre plus terrible ennemi. A voir...
Pour finir, une tite dédicace:

D'ailleurs, l'ami Bernie est l'inventeur d'un mot que je trouve très adapté à la société dans laquelle nous nous débattons: la néantissitude...
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par LiosAlfar le Lun 13 Juil 2015 - 17:19

Comme Doom, je me retrouve beaucoup dans ta présentation et pas simplement parce que je suis Maman de 3 enfants.

Quand tu dis que tu es "taciturne et silencieuse ascendant blazée, j'adore rester immobile et muette pendant des heures", cela me fait sourire car c'est ainsi que me voit les autres.

Bienvenue à toi !

LiosAlfar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 21/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par le chat des bois le Lun 13 Juil 2015 - 17:28

J'adore cette chanson !!!!!
Mon mari a un "petit" complexe d'infériorité". Ceci dit je me fiche qu'il me dise que je suis idiote quand ma logique ne percute pas la sienne, car je fini toujours par avoir raison :p et parce que ce type de commentaire, ceux ci et les "t'es trop bizare", me passent au dessus depuis longtemps....
J'ai appris à vivre et à me construire en passant au travers du regard des autres, j'avais trop d'autres soucis que les potins, le maquillage, les mecs (sujet de conversation assommant au possible)
Peut-on être trop intelligent ? j'en sais rien, je ne me pose pas la question, mais curieusement j'ai pris la phrase comme un reproche et cela m'a peiné.

Un jour m'a belle soeur m'a dit : c'est normal que tes enfants posent sans arrêt des questions "space" tu les bassines à longueur de journée. Heu non, ils posent des questions, et comme j'ai la réponse je la leur donne, je ne voyais pas ça comme un mal mais c'est vrai qu'on s'est déjà fritté plusieurs fois parce que pour elle, savoir tous ces trucs ne servent à rien. Ben pour moi si, répondre aux questions, même les plus farfelues de mes 3 zébrons, je trouve ça important. La connaissance est l'une des rares choses qui enrichie celui qui la reçoit sans appauvrir celui qui la donne.
merci pour votre accueil

le chat des bois
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par Doom666 le Lun 13 Juil 2015 - 18:43

Re,
Heu, j'ai le droit de dire que c'est une conne... Twisted Evil
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par ShineFlower le Lun 13 Juil 2015 - 20:40

Je souhaite la bienvenue au chat des bois. De la part d'un autre chat. cat ah pardon je suis un chat tigré.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par le chat des bois le Mar 14 Juil 2015 - 15:21

On peut etre tigré et dans les bois ! je suis plutôt chat noir.
Oui ma belle soeur est un peu obtue, on lui a acheté un livre sur la culture générale pour les nuls et elle a dit qu'elle n'y lirait pas parce que ca sert à rien. Bon si tu préfère avec le crâne rempli d'air chaud...

le chat des bois
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par Invité le Mar 14 Juil 2015 - 15:32

Salut le chat des bois Smile

Bienvenue parmi nous Smile

le chat des bois a écrit:En vérité, j'avoue ne pas trop savoir ce que je fais ici, ni pourquoi je me suis inscrite. Mais c'est sans doute à cause de cette phrase que mon grand de 13 ans m'a balancé en pleine figure l'autre jour : "c'est de ta faute si je suis trop intelligent"
Joli compliment !! Wink

le chat des bois a écrit:Je suis maman de 3 zébrons, tous les 3 diagnostiqués EIP, le psy a dit que c'était génétique, généralement, et mon grand qui vit assez mal cette différence, cherche un coupable, et il semble que je sois désignée d'office.
C'est qu'il a confiance Smile

Au plaisir de te lire Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par Wise le Mer 15 Juil 2015 - 1:43




t'es là... donc oui.


demande à un mec dans la rue au hazard c'est quoi Zebrascrossing...
;-)

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par le chat des bois le Ven 17 Juil 2015 - 18:15

Confiance, je ne sais pas, mais désignée parce qu'il me trouve plus intelligente que son père (ça par contre ça fait plaisir, sauf que dit devant monsieur ce n'était pas futé...)

Je vais essayé le coup du zebcrossing, tiens, juste pour voir XD

le chat des bois
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 13/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par Invité le Ven 17 Juil 2015 - 18:38

J'ai tendance à croire qu'un gamin de treize ans qui se sent assez à l'aise pour balancer cela a confiance envers le parent à qui il l'adresse Smile . Qu'il te trouve plus intelligente que son père ne veut pas dire qu'il trouve son père bête. Un gamin, il idéalise ses parents Smile

Après, j'imagine bien la scène ... Il testait l'humour de son père Razz Wink

Enfin, la vérité sort de la bouche des enfants Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: surdouée ou pas, qu'en sais-je ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum