Révisions d'un homme parmi sept milliards

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par licorneau le Dim 12 Juil 2015 - 23:06

Bonjoir

Je suis arrivé sur ce forum en août 2013. Ma présentation initiale est  à la fin de ce texte, en spoiler. C'était la période des lectures, d'Adda, et des autres. Le temps où toutes les pistes étaient explorées. J'ai même lu "rencontre avec le divin" en y cherchant des réponses.

Mais quels sont donc ces pouvoirs dont je suis doté, d’où viennent ils et pourquoi ?

En septembre de la même année, ce furent mes première IRL à Rennes. 540 km aller retour tous les mois puis quelques temps en bleu. J'ai calculé qu'en un an, j'avais parcouru plus de 7500 km pour rencontrer des gens dont je partage les certaines différences. Depuis, avec certains, une amitié se tisse, doucement.

Ces derniers temps, suite à la lecture de certains messages, je pense avoir trouvé des limites à mes questions et des réponses avec aussi leurs incertitudes. Le surnaturel envisagé un temps s'est effacé après moult rencontres avec de belles personnes, des idées, des événements. C'est ma chance.  

Je vais faire un dernier galop. Le mot dernier est ici très loin de toutes idées noires. Ce n'est pas le genre de la maison.
Ce forum m'a énormément apporté. Certains échanges m'ont aidé à me comprendre, à cerner ce que je peux attendre de la vie, et de moi en regard de cette vie ( le dois- je ? ), et surtout pourquoi, et comment.  

Mais à ne plus fréquenter que ses membres, à ne plus échanger et m'enrichir qu'à travers lui, je glisse vers un déterminisme qui me serait fatal . Le risque de régression n'est pas non plus négligeable.

Pour quelques temps encore, quelques semaines ou quelques mois, je vais donc poster ici l'essentiel de ce que j'ai appris et que j'apprends encore. Comme nombre d'entre vous, très souvent, je dis et écris des choses que j'ignorais savoir. Ce fil me permettra de ne pas les oublier.

Déjà, je sais qu'être sur-doué n'est pas gage d'une sur-intelligence, quand bien même le test soit passé avec mention.

Une certitude, être surdoué n'est qu'un bonus pour devenir intelligent, et c'est loin d'être gagné.
Sans cette certitude, le manque d'humilité s'impose envers tous et surtout envers les "normaux pensants, les moldus ( expressions à gerber ).
Sans cette certitude, c''est aussi alors  l'ouverture du score pour encore plus de connerie.

Une corne sûrement, des rayures peut-être:
Chaque fois que naît un enfant dans ce monde, naît un Licorneau de l'autre coté du miroir. L'enfant et la Licorne grandissent ensemble, la Licorne protège l'enfant en éloignant de lui les craintes et les terreurs. L'enfant nourrit la Licorne au moyen de ses rêves. Petit à petit, l'enfant devient adulte, le Licorneau une Licorne adulte. Si l'adulte a gardé sa capacité à rêver, à s'émerveiller et à s'émouvoir, s'il a su garder sa sensibilité intacte, la Licorne reste à ses cotés. S'il a perdu tout cela, la Licorne meurt.
Dans cette "cousinade", je viens chercher le licorneau que j'ai abandonné. http://licorne.jmt.free.fr/licorne.html

Je ne demandais rien à personne, peut être étais je tranquille nulle part, mais on m'a fait naître un 5 juillet. Heureusement, c'est aussi le jour de mon anniversaire alors c'est moins grave que si c'était pire. Ce jour là, un bref instant, j'ai été le plus jeune bébé du monde et des environs. C'est la seule fois où j'ai été premier. Voici le film de mon errance en ce monde.
J'ai commencé à avoir une scolarité régulière en 9éme. Mon père ayant souvent travaillé à l'étranger, j'ai connu 17 déménagements jusqu'à mes 17 ans, 14 autres depuis. Dans ma scolarité, J'ai le souvenir de n'avoir eu que deux maîtres aimants, en 9° et en 8°. Chaque année, il y avait une remise de prix par matière, et par deux fois, j'ai eu le deuxième prix de chant. vive moa! En fin de primaire, le directeur de l'école avait prévenu ma mère de ses inquiétudes pour mon avenir: Très intelligent, mais fainéant et absolument pas organisé.

Le collège s'avère terrible. J'ai entre autres, le souvenir d'une remarque au sujet d'une rédaction "Ce n'est pas toi qui l'a faite" Zéro pointé. Je ne dis rien à mes parents. Je suis mauvais en dictée, mais, analyses logiques, grammaticales et rédactions me permettent d'être entre la moyenne et la médiocrité. Finis aussi les exercices faciles de baignoire qui fuient et de train qui se rattrapent. Je redouble la sixième.
A dix sept ans, après une première année de BEP, et soixante trois heures de colle, je m'engage dans la marine nationale. Mes parents acceptent contre la promesse que je reste au moins quinze ans pour avoir la pension de retraite. J'y resterai vingt cinq ans.

Suite aux différentes évaluations et psycho test, ON a décidé que je serai contrôleur aérien dans l'aéronavale. Mais Il faut bien apprendre un métier, une spécialité et je suis déçu de commencer l'aventure dans une école. J'obtiens tous juste la moyenne.

Après quelques affectations d'ennui, je découvre enfin l'immense plaisir de ce métier, au bout de sept ans. Entre temps, à la recherche d'une famille, Je me suis marié, à 21 ans, plus séduit par ma belle famille que par la mère de mes enfants. C'est terrible de l'écrire, et j'ai autant de mépris pour celui que j'ai été que pour la mère de mes enfants et ce qu'elle reste.

Pendant quelques années, dans des affectations réellement opérationnelles, je prends énormément de plaisir. Mais il y a un mais. Je suis très a mon aise avec un micro face à des événements et surtout, sans être face à des personnes. Sega c'est plus fort que toi ? Même pas vrai ! Plus il y a de problèmes à résoudre, mieux c'est. Ce sont uniquement les autres qui sont plus forts que moi, à leur façon. Avec constance, je fait preuve d'un respect irrévérencieux envers mes supérieurs. Après tout, ils n'ont qu'à être meilleurs que moi... Il m'est fréquemment confié des "missions" ou les autres se défilent : tester une nouvelle procédure ou un élève avant son éventuel renvoie, être au micro pour un jour de trafic exceptionnel etc etc., Maigres heures de gloire.

En 1985, après un mois de vacances avec une belle sœur border line, j'ai un ulcère de l'estomac. Durant l'hospitalisation, je fais un malaise. Les examens s’enchaînent durant deux semaines, les symptômes sont ceux de l'épilepsie. Je passe deux électro-encéphalogrammes dont un après privation de sommeil. Résultat, hyperexcitabilité du lobe droit. Je pense alors avoir reçu un pet au casque. Je secoue la tête à la recherche d'un bruit, silence. Je garde ce terrible secret pour moi.

En 1991, fin du premier épisode de ma vie. C'est la rencontre du troisième type, un petit chef, un pervers. Je m'autodétruis, professionnellement et dans ma vie familiale. Dépression, violence physique au travail, séparation d'avec mon épouse pour de mauvaises raisons, retour après un an, pour d'aussi mauvaises raisons.
J'ai arrêté très vite de prendre les anti moi-même, et Je ressors de cette épisode en me connaissant mieux. Surtout pas une plus grande confiance en moi, mais je me sais définitivement différent. La chance est affaire de rencontres, avec des gens, des idées ou des évènements.

En 1999, je quitte la marine, et suis une formation à l'AFPA, ACSI. Cette formation répond à un besoin de connaissances et de reconnaissances, elle me donne le niveau II . Mais les définitions d'Analyste, de Concepteur et de Système d'Information décrivent à elles seules mes aspirations profondes . Est-ce un sens caché, qui m'a fait choisir cette formation, en plus des motivations que je pressentais, en plus de celles que j'inventais quand je justifiais de cette formation auprès des autres. Lors des tests d'admission, le pshycho me dit: " finalement, vous n'êtes pas aussi rigide que ça". Merci monsieur ,infiniment, sincèrement merci. Cette formation ACSI me révèle un mode d'emploi du monde et bouleverse ma façon de penser. LE MACROSCOPE explique simplement la complexité, L'ART DE LA GUERRE intitule les chapitres de ma vie, toutes ces pages que j'ai tourné trop vite sans les lire. C'est un vrai choc, le petit robert qui me tombe sur la tête. Durant les cours de communication, je pratique des exercices de découverte d' empathie avec Michelle. 100% de réussite et réciprocité. A t'elle des rayures?

Je m'intéresse aux Plans de Déplacement d'entreprise, Je suis curieux de tout, de pas grand chose, et même plus. A l'issue de la formation, je trouve un emploi de responsable d'agence en Corse, dans le transport de fond. Au bout de 18 mois, je démissionne. Veni, vidi, plenus rectum.

Je prends alors en gérance une jolie presse dans un centre commercial. Le plaisir est là durant trois mois, le temps d'organiser le travail. Quand la mère de mes enfants viens travailler avec moi, je divorce au bout de 6 mois. Quand j'annonce la nouvelle à mes enfants, la cadette, 12 ans, commente: "il était temps".

Pour la suite, j'essaie de faire court, sinon, je ne finirai pas cette présentation.

Je suis effrayé à l'idée que ma liberté soit bridée par mon passé, par l'inné et par l'acquis. Je veux continuer de devenir... et la systémique me rassure dans l'approche de la complexité, dans l'exacte incertitude du constat, de l'évolution de toutes choses. Si on me pose une question, je réponds. Si on me demande une réponse précise, alors je réponds la vérité: " Pour être précis, je dirai que c'est essentiellement variable", l'effet est assuré. Je navigue en permanence entre références absolues et références relatives, je me sais " pas fiable" car ne m'appuyant pas sur des règles ou principe, mais sur une réflexion permanente, en temps réel et je ne suis surtout pas homme d'un parti. J'adopte une manière de vivre, "ne pas rechercher la plus grande satisfaction, mais la moindre insatisfaction". En résumé, je ne repasse plus mes chaussettes mais il y aura encore des mais.

Après le divorce, je suis condamné et punis par l'incompréhension de mes enfants emprisonnés dans un conflit de loyauté. Je me contente alors de les aimer de loin.

En 2007 je rencontre un 2° Pervers. Encore une fois, c'est la fuite, la déprime, un déménagement et un autre nouveau départ. Je reviens en Bretagne.
2008 3° pervers, dans le domaine professionnel. S'en suivent: accident de travail, un arrêt durant 18 mois, psycho bobo, déprime, licenciement pour inaptitude le 24 décembre 2010. Joyeux Noël!
Je rédige alors un compte rendu de l'activité professionnel qui m'a amené à cet accident de travail. Le 24 janvier, je remet le résultat à L'avocat qui me défendra aux prud'hommes. Il me dit que c'est un travail d'orfèvre. Deux jours après, j'ai un AVC .

Même pas mal, et surtout , rien voulu voir. Ma mère dit que j'ai du courage, mais c'est ma mère. Mes chances se nomment frustration, peur, impatience, orgueil. Je découvre aussi la plasticité neuronale, le plaisir d'évoluer même si c'est dans la rééducation. Au bout de quelques semaines, j'attache mon téléphone sur mon pied pour mesurer mes progrès avec l'enregistrement des données de l'accéléromètre. J'avance à la vitesse d'une fourmi au galop, 6 minutes au cent mètre avec une canne tripode. Durant cette hospitalisation, la bienveillance du personnel m'offre une des plus belles périodes de ma vie. Aujourd'hui, je garde une coquetterie dans la démarche, invisible au non initié. J'ai la main gauche maladroite et la main droite un peu gauche, mais je pense et je sais que je pense bien. Je reste tellement droit que j'en suis tordu aux yeux de tous, et surtout des autres.

2012 rencontre du 4° Pervers, narcissique. C'est la fille de celle qui est mon amoureuse depuis quatre ans. A 24 ans, l'aberration de la nature décide de revenir chez sa mère , interdisant nos projets. Le mot toujours, longtemps effrayant mais alors apprivoisé, ce mot s'évanouie. Encore une fuite etc etc, c'était il y a un an. Post cogitum, huma triste, licorneau fracassum.

Nouveau déménagement, nouvelle déprime et une décision définitive, revenir dans le village de mon enfance, et finir tout doucement, entouré de mes madeleines.

J'ai un faux ami de longue date, Sam. Vous le connaissez peut être. Stakanoviste de la première heure, s'il pouvait être aussi celui des dernières et repousser l'échéance définitive, pour une fois, il me ravirai.
Pour ceux qui ne le connaissent pas, je vous présente Sam Gave. Sa spécialité, la Procrastination. Il ne chuchote pas, il hurle . Je le soupçonne d'avoir même réussi à me faire naître après terme. Depuis lors, il me poursuit, et quelques-fois fait des tresses avec la mèche que j'ai dans la main. Je ne sais pas résister à ce tyran alors souvent, là ou c'est trop profond, je laisse un peu mesurer les autres. Il y a quinze jours, j'ai découvert un site internet traitant de ce sujet terrible, la différence par la sur douance. Je ne sais pas si j'y crois ou si je l'espère, mais Je m'inscrit rapidement à ce forum en faisant un bras d'honneur à Sam. Je ne dit pas ma stupéfaction a la lecture de ces articles, de ces livres. c'est l'éclairage de mon passé, et cela effacerait l'idée d'une pathologie.

Maintenant, Je veux un mode d'emploi, même simplifié, de la méthode pour ne plus chercher les mines en tapant du pied. J'ai appartenu à des meutes, en faisant plus que les autres dans la prédation, ou en favorisant le regroupement des "différents" dans l'évitement ou la fuite. Je ne veux donc pas d'un clan.

Retraité et pensionné, je suis libéré des contraintes de survie. Je ne suis plus acculé au bord du précipice par un mur. J'inventais souvent ce mur, j'allais vers lui, je l'amenais à m'obliger. Je veux aujourd'hui, prendre de l'élan pour franchir ces précipices qui ne sont peut être que pas à pas. Un seul regard extérieur compte, celui de mes enfants, de mes petits enfants.

Sans drapeau ni bannière, seulement me poser sous un voile de pudeur, et demain, peut être, oser, tutoyer l'horizon, chuchoter le nom des étoiles avec le cœur.
Aujourd'hui, il fait beau, il fait chaud, je retourne à mes plantes vertes, elles ont besoin d'un sauveur.

Hennissement enrayé d'un cousin licorneau.


Dernière édition par licorneau le Mar 28 Juin 2016 - 16:23, édité 3 fois (Raison : Orthographe mais pas toutes. Fais ch... la relecture m'emporte encore là-bas)

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 12 Juil 2015 - 23:21

Bien re venu Wink ! Hâte de lire ça Smile

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16901
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Doom666 le Lun 13 Juil 2015 - 9:06

Bonjour à tous,
Bonne remise à l'heure des pendules qui pousse à la réflexion.
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 633
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Ayla le Lun 13 Juil 2015 - 10:18

Bonjour Licorneau,

Belle démarche.

Contente de ton retour, cela va me permettre de te découvrir à travers tes écrits, que j'ai hâte de lire! bounce


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par ShineFlower le Lun 13 Juil 2015 - 14:02

Bienvenue licorne au dans la savane Zèbre

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Mowa le Mer 15 Juil 2015 - 1:57

Tchao

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Hanta le Mer 15 Juil 2015 - 15:00

Présentation sincère et belle. Cela fait plaisir.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Ven 31 Juil 2015 - 12:42

"Pour quelques temps encore, quelques semaines ou quelques mois, je vais donc poster ici l'essentiel de ce que j'ai appris et que j'apprends encore...... Ce fil me permettra de ne pas les oublier."

Une fois intégré.... on s'en fout de tout ce qu'on a appris...


Dernière édition par cuicui (ex-cuicui) le Ven 31 Juil 2015 - 13:14, édité 1 fois (Raison : chai pas....)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Ven 31 Juil 2015 - 12:48

L'oubli est la ruse du diable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Sam 1 Aoû 2015 - 12:23

Au delà des crises de rage type adolescent contrarié qui m'ont fait partir 20 fois d'ici et jurer mes grands dieux qu'on ne m'y reprendrait plus, je constate que j'y reviens toujours et désormais, apaisé et en dilettante.

Je ne sais pas ce que j'ai appris, je fais des points de temps à autres, histoire d'observer si possible la progression vers...

Je trouve néanmoins le monde extérieur de plus en plus extérieur à moi. Et le forum de plus en plus étranger à mes préoccupations. Une amie a plus ou moins décidé de limiter ses activités "zébresques" arguant avec raison que cela la coupait du monde réel. Cela fait quelques mois désormais. Je dois l'appeler ; sa réponse est importante pour moi. La question qui se pose à moi est simple : être avec ma solitude et mes atypicités dehors ou dedans...
Car au fond, à l'extérieur, il semble y avoir 2 groupe de personnes et la segmentation ne se fait pas réellement à mon sens sur le "QI" mais sur l'organisation de la relation au réel. Le "QI" ou tout au moins le phénomène dont il témoigne partiellement ne fait qu'accélérer et intensifier la relation au monde.
C'est un peu comme certaines molécules biologiques : assemblage d’atomes strictement identiques à l'orientation spatiale près : certaines s'enroulent sur la gauche, les autres sur la droite. Elles n'ont très souvent pas les même effets. On pourrait ainsi imaginer qu'il y a des êtres humains lévogyres et d'autres dextrogyres (sans connotations politiques). Les uns et les autres ne communiquent pas de la même manière, ceci sans présager d'aucune efficacité biologique.

Ce dont le QI témoigne... et après ? Ce n'est qu'un début, une porte, une réassurance mais le combat derrière reste rude par moment avant d'attendre la "sagesse" à moins que ce ne soit la senescence... quand on approche peu à peu de la soixantaine, on y pense nécessairement.

C'est pour cela que je lirais avec attention ce qui s'écrira ici.


Dernière édition par Ours le Sam 1 Aoû 2015 - 12:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Sam 1 Aoû 2015 - 12:26

A moins que le simple fait d'écrire cela, soit déjà un passage vers un ailleurs.
Mais en disant cela, c'est supposer que tout cela a un sens... ce qui reste indémontrable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Doom666 le Sam 1 Aoû 2015 - 13:28

Bonjour à tous,
Je comprends ce que tu veux dire, il m'arrive également de me demander où est ma place finalement. Il n'empêche, même si certains peuvent sembler décevants ici, c'est cependant l'endroit où j'ai croisé le plus d'animaux me ressemblant. A commencer par toi.
Et puis, je n'en suis qu'au début de cette nouvelle quête (tant que je cherche pas l'oiseau du temps, ça va... Wink ).
J'espère que tu finiras par trouver tes réponses.
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 633
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Dim 31 Jan 2016 - 21:31

Jungle ou savane, même combat...



Bon retour

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par licorneau le Lun 1 Fév 2016 - 2:04

Merci le piaf Amis Pour Toi
Et pis tiens, j'ai la flemme de développer, alors je dépose une copie message que j'ai commis sur un autre forum. c'est le début d'un complément au post d'introduction de ce topic.
Je précise que ces quelques mots sont issus de mes délires et ne méritent pas d'être postés en tant que témoignage, car ils peuvent enduire ( encore plus?) avec de l'erreur.

J'aurais pu poster sur différents sujets dédiés, mais cette présentation permet une vision globale. Elle s'offre ainsi plus commodément à la critique, entre autres sur la cohérence. L'approche de la douance est un tout.

À surdoué, je préfère l'appellation personne avec aisance intellectuelle, telle que proposée par Fabrice Bak dans son livre : la précocité dans tous ses états avec un beau résumé dans le post du 11 mai à 12h15 ( tu vois bien QIQI que tu n'est pas que méchante  Pété de rire )
Dans mon cas, hyper-cogné pourrait convenir. Wink

L'intelligence est le prolongement psychologique de l'adaptation physiologique à l'environnement. Site sur Jean Piaget
Ce serait peut-être bien de regarder l'intelligence au regard de cette adaptation dans la nature, et non uniquement que dans la civilisation. ( Et ne me parlez pas de chamanisme  affraid )

Le QI évalue la capacité à être intelligent, un potentiel.

La douance n'est que la capacité à percevoir le réel, à faire des liens, à catégoriser et ce , de façon plus aiguisée. Dès les premières minutes de la vie, cela se fait par un enrichissement permanent et corrections ou suppressions, et en quelque sorte, par une nouvelle indexation des données perçues. Ici la plasticité cérébrale a toute sa place.
« L’analogie, cœur de la pensée » Douglas Hofstadter , Emmanuel Sander lecture proposée par Cyril THQI. L'analogie au coeur de la pensée3

L'intelligence n'est que l'exploitation de ce potentiel dans l'adaptation à l'environnement.

L'adaptation se trouve aussi parfois dans l'évitement ou dans la fuite, ce que d'aucun appelle l'inadaptation sociale. C'est le respect de ses besoins vitaux qui prime. Je ne parle pas ici des cas sociaux professionnels par fainéantise. Exemple, je m'adapte à la société en n'ayant pas de télévision que je considère comme vecteur de banalisation des incohérences graves de notre monde, et donc d'anxiétés. J'évite. Henri Laborit "Eloge de la fuite" ( pour ce qui me concerne, certains auront remarqué combien j'applique ce que j'écris  Dent pétée )

Je ne vois pas trop ce que vient faire l'intelligence musicale et rythmique de au chez Oward Gardner. Selon leur importance dans une société, il pourrait aussi y avoir l'intelligence guerrière, l'intelligence de l'utilisation des machines, et bientôt pourquoi-pas, nous aurons l'intelligence youtubesque et polemploitesque.

Sur le mode du chuchotement.
Au risque de déplaire, le HPE n'est qu'une justification à l’inhibition ou à l’absence d'aisance intellectuelle . J'ai remarqué que de nombreuses personnes effectivement dans la douance et se disant HPE avaient eu à vivre dans un environnement niant leurs capacités cognitives, et se sont donc accommodées des étiquettes ; mal-pensantes, trop sensibles. Le test peut alors être prometteur, même en étant qualifié d'hétérogène. Elles suivent trop souvent la pensée de qui sait en profiter.
Il est aussi plus confortable de se prétendre hypersensible et donc HPE si non HPI, J$F ayant ratissé très large avec son TIPEH ????????
L'hypersensibilité est partie prenante dans la douance, mais est hélas plus ou moins bien assumée. Elle n'en est pas non plus une preuve comme le réclame les wanabee.

Des qualités sont prêtées aux personnes avec aisance intellectuelle ; sens de la morale, de la justice, altruisme, etc.
Ce ne sont pourtant que des comportements résultants du sens de l'observation, de l'application des règles d'un système de valeurs choisies. La logique faisant alors le reste et il n'est pas besoin d'être Einstein. Mais comme nous observons plus, faisons plus de liens, etc, nous avons plus d'éléments pour alimenter la boite à logique, et plus souvent.
Arrielle Adda en parle dans cette vidéo.
L'émotion qui découle de l'observation constitue la motivation, la cognition est le moyen. N'y a-t-il pas là des composants de l’empathie ? ( Il me semble que Claparède à écrit là-dessus )

J'admets volontiers que tout ceci est jeté en vrac, mais avant que de m'exprimer plus avant et plus à la lumière sur le fofo, j'aimerais bien quelques retours.



licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Hanta le Lun 1 Fév 2016 - 2:10

Je te conseille de lire Dewey et Mead, si tu aimes la théoriede Piaget tu vas les adorer.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par licorneau le Lun 1 Fév 2016 - 2:13

Merci Jdewey eXist, Je note , mais par quoi commencer? suivre la chronologie des dates de parutions ?

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Hanta le Lun 1 Fév 2016 - 2:18

Cela dépend. si tu veux lire une oeuvre représentative ou si tu veux tout lire.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par licorneau le Lun 1 Fév 2016 - 2:25

Quelque chose de représentatif ça m'irais mieux

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Hanta le Lun 1 Fév 2016 - 2:30

alors pour Dewey :
le public et ses problèmes
logique : la théorie de l'enquête.
Les deux sont hyper importants.

Pour Mead :

L'esprit, le soi et la société.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par licorneau le Lun 1 Fév 2016 - 2:37

C'est noté, je regarde.
C'est peut-être hors sujet, mais pour Dewey, les titres m'interpellent Wink
Merci eXist

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Hanta le Lun 1 Fév 2016 - 2:39

Dewey y traite la question de l'intelligence à sa façon. Pour lui on a une faculté innée, apprendre, et apprendre consiste à s'adapter au monde qui nous entoure, cela passe par l'expérimentation et l'instrumentalisme. Tu verras ça va te plaire ^^ .

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Lun 1 Fév 2016 - 8:55

Il est reviendu! Il est reviendu!


Pour ce qui est de l'hypersensibilité, j'ai le plus souvent constaté que lorsqu'il en était question ici, il s'agissait d'hyper-susceptibilité. Et je me mets dans le sac des hyper susceptibles mais j'ai fait des progrès, ye fais un "travail sur moi"  (facepalm).

Sinon pour ce qui concerne l'hypersensibilité, je te conseille un livre, de Elaine Aron, une psychologue américaine. C'est un peu du blabla psychologique, de ceux dont je commence à en avoir mon "couffle" grave mais elle a le mérite de faire contre-poids en spécifiant que l'hypersensibilité n'est pas une spécificité des HQI comme cela pourrait être sous entendu dans tous les blablas français concernant les hqi. Contrepoids, car elle considère que 20% de la population est concernée par une hypersensibilité, soit 10 X plus que la population hqi.


Dernière édition par Cuicui le Mer 2 Mar 2016 - 1:04, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 1 Fév 2016 - 9:10

Ils t'ont laissé revenir. ...

N'importe quoi ce forum....

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16901
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 1 Fév 2016 - 9:48

Coucou ! Very Happy

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7772
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Invité le Lun 1 Fév 2016 - 10:35

A propos de "l'éloge de la fuite" de Laborit, j'ai ouï dire que ce serait en lien avec la fuite dans la pratique de la voile. Comme je ne connais rien et que mon marinier naviguait sur du plus lourd pour qu'il puisse me renseigner, je suis allée sur wiki qui dit:

"Dans certaines conditions, la fuite, à voile peut être intéressante
Les conditions : suffisamment d'eau pour vous sauver au portant et avoir le temps de faire les manœuvres nécessaires…vous n'avez pas le temps de baisser le foc ?...
Vous souvenir qu'un voilier peut encaisser plus au portant, ¾ arrière, qu'il peut très bien naviguer seulement sur sa voile avant, qu' en urgence on peut baisser d'abord sa grand voile et continuer de filer sur la voile avant ( foc ou génois ); alors on n'a pas le choix, la grand voile s'affale, dans ce cas, non pas vent debout, mais le plus au près possible; le foc ou génois vous permet de garder votre vitesse, vous aurez choqué suffisamment la grand voile pour qu'elle faseye à plein, en drapeau ( elle faseyera sous le vent, le plus proche possible … ). Le barreur annonce la manoeuvre. Les équipiers doivent être prêts, garcettes à la main, à ferler la voile, le plus rapidement possible. Ne pas oublier qu'il est plus rapide de baisser la grand voile que la voile avant ... et que le voilier au portant navigue mieux avec la voile avant ( génois ou foc ) qu'avec la grand voile. Maintenant la fuite, on passe à l'action : la fuite
Le barreur se met au près tel que décrit plus haut et crie : pare à affaler ! Le premier équipier passe à la drisse : paré ! - Affale ! Les autres ramasse la G.V.. Le barreur abat et fait passer le voilier vent portant. Le voilier peut alors encaisser beaucoup de vent.

Si le voilier a encore trop de voilure, on enroule, vent portant, le génois (ou le foc). On le descend s'il n'y a pas d'enrouleur.
"
Ça m'a filé le mal de mer rien que de le lire et j'ai pas pigé grand chose mais il me semble que c'est un tout petit plus élaboré que la fuite pédibus que j'ai utilisé de nombreuses fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Révisions d'un homme parmi sept milliards

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum