La reconnaissance faciale et vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La reconnaissance faciale et vous

Message par °1001 le Sam 11 Juil 2015 - 16:48

Je me suis toujours soupçonné d'avoir une sorte de léger défaut en reconnaissance visuelle faciale, c'est pas extraordinaire mais..je ne suis pas excellent surtout si je suis un peu troublé. exemple 1 : je suis un film qui m’intéresse pas et...qui c'est ce gars à la deuxième scène? Il ressemble aux héros (c.a.d il a un peu le même style mais je suis pas sûr c'est lui... exemple 2 : les nouveaux collègues au boulot...je le vois le lendemain et "c'est lui ou pas?( ou mieux encore, juste a la sortie apres s'être changés" Bien sûr tout ceci n'arrive pas si la personne a vraiment des traits particuliers ou si j'ai passé un peu de temps avec. Autre remarque, j'ai une sorte de fantasme ou je crois percevoir des sortes structures originelles/prototype sur les visages ce qui me permet de faire de la généalogie magique ( " hum ce gars la devait être cousin avec untel, ou ils sont issus des même ancêtres..."), ca marche femme/homme aussi. Et là où ça devient marrant : mon visage dans le miroir est "multiple" et je ne le reconnais pas vraiment ce schema prototype. M'voyez?...ou m'voyez pas?

°1001
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 64
Date d'inscription : 01/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Stripe le Sam 11 Juil 2015 - 17:22

ouh lala!

J'ai parfois du mal à mémoriser des visages mais ça s'arrête là. Pour le reste, je vois pas trop mais ça pourrait être marrant, un peu flippant pour soi-même. Very Happy

Stripe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 250
Date d'inscription : 22/12/2014
Localisation : Sur la route des tigres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Son altesse le Poulpe le Sam 11 Juil 2015 - 17:27

J'ai pas mal ce problème. Me balader dans les rues peut m'être un peu fatiguant si il y a trop de monde car je me concentre sur les visages pour distinguer les gens que je connais des gens que je ne connais pas.

Sans faire des suppositions sur la généalogie, oui je surassocie les visages et les catégorises dans des groupes de visages.

Son altesse le Poulpe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 289
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 24
Localisation : Normandie !

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Lyanah le Sam 11 Juil 2015 - 18:53

Pour bien faire, il faut que je voie les gens deux fois pour être sûre de les reconnaître pendant des années. Sauf s'ils changent vraiiiiment beaucoup ou que j'en ai strictement rien eu à faire de leur petite personne. Mais en général, ça marche plutôt pas mal.

Dans les films ou les séries, je suis souvent du genre à dire "aaah mais untel il a joué dans... *mais dans quoi ??? est la suite de la question une fois sur deux ^^*". C'est assez pénible dans le sens où du coup, il faut que je trouve où je l'ai déjà vu.

Quand ça m'arrive avec des gens que je croise, c'est encore plus chiant, parce qu'il n'y a pas de wiki ou ce genre de site pour trouver où t'as déjà vu une personne ! Et comme mon entourage 1) s'en fiche un peu ou 2) me dit que je me trompe et que je n'ai jamais croisé cette personne (ce qui est faux, bien souvent)... ça aide pas.

Me balader dans la rue, par contre, n'est pas un problème, vu que je ne regarde pas les gens. Ou alors je les regarde vaguement, de loin, juste parce qu'ils sont sur mon trajet et que j'essaie de ne pas leur foncer dedans. S'il m'arrive de croiser quelqu'un que je connais mais qui ne me voit pas, je ne vais pas vers la personne. Si la personne vient me dire bonjour, la mémoire me revient généralement assez vite (surtout dans mon coin, si je connais quelqu'un, je sais d'où je le connais).

Voilààà ! Smile

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Stauk le Sam 11 Juil 2015 - 20:56

http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=ENF_572_0117
Spoiler:

Les visages présentés à l’endroit sont généralement contrastés avec des visages présentés à l’envers, dont la reconnaissance est habituellement plus pauvre et pour lesquels il n’est pas observé d’amélioration en fonction de l’âge. Cela est considéré comme une preuve que les améliorations qui s’opèrent en fonction de l’âge pour les visages à l’endroit sont spécifiques pour le stimulus visage. Carey (1992) considère que les visages à l’endroit et à l’envers sont des schémas sans signification particulière, qui présentent des degrés de complexité comparables et qui imposent une difficulté similaire pour le système qui encode les schémas ; aussi peut-elle pour ces raisons justifier l’utilisation de visages à l’envers comme stimuli contrôles.
28
Cependant, on notera qu’il est très peu probable que des visages à l’envers soient perçus comme des stimuli « sans signification particulière », même par des enfants. Lorsqu’on observe un visage à l’envers, celui-ci est traité comme un stimulus « visage » une fois qu’il a été identifié comme tel, plutôt que comme un schéma abstrait. Des études sur l’activation cérébrale confirment cette hypothèse. Lorsque des sujets adultes observent des visages présentés à l’endroit et à l’envers, les réponses de la part de l’aire fusiforme (mesurées par IRMf) sont similaires (Kanwisher, Tong, & Nakayama, 1998). De plus, des études en potentiels évoqués ont indiqué qu’il y a une activation électrophysiologique spécifique au visage : une onde négative apparaît 170 ms après la présentation d’un visage (voir plus haut dans le texte), et est différée et de plus grande amplitude lorsque le stimulus visage est présenté à l’envers, tant chez l’adulte (Betin et al., 1996), que chez l’enfant de 8 ans et le nourrisson (de Haan, Pascalis, & Johnson, 2002).
29
Pour Flin (1985), un visage présenté à l’envers ne constitue pas un contrôle adéquat pour le visage présenté à l’endroit à cause de son aspect inhabituel. Flin conclut qu’utiliser un visage à l’envers comme référence pourrait entraîner une sous-estimation de l’importance réelle des capacités cognitives générales dans le développement de la reconnaissance de visages à l’endroit. Ainsi, l’amélioration observée pendant l’enfance pour la reconnaissance des visages refléterait le développement de fonctions cognitives générales/globales ? et non un développement spécifique pour les visages


De même, Want et al. (2003 a) ont trouvé, chez l’enfant âgé entre 5 et 9 ans, un développement similaire de la reconnaissance des visages et des voitures (un autre type de stimulus que nous voyons quasiment toujours à l’endroit). Cela soutient notre sentiment que le rôle joué par les capacités d’apprentissage générales dans le développement de la reconnaissance des visages a, jusqu’à présent, été largement sous-estimé

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Cyril THQI le Dim 12 Juil 2015 - 13:39

Je devais avoir environ 17 ans. Un ami et moi croisons deux filles qu'il connaît. Nous nous mettons à papoter. Au bout de quelques minutes, je me dis qu'elles sont sans doute soeurs. Cette idée était toute nouvelle pour moi. Jusqu'à ce moment, je m'étais toujours trouvé incapable de percevoir des ressemblances entre des personnes ayant un lien de parenté. Puis quelques minutes plus tard, après les avoir encore bien regardées, je me suis dit qu'elles devaient être jumelles. Mon ami m'a confirmé cette découverte.

Depuis, j'ai développé ma capacité à reconnaître les similitudes entre parents.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Mika2 le Dim 12 Juil 2015 - 14:59

°1001 a écrit:exemple 1 : je suis un film qui m’intéresse pas et...qui c'est ce gars à la deuxième scène? Il ressemble aux héros (c.a.d il a un peu le même style mais je suis pas sûr c'est lui...

Pareil pour moi. J'attribue ceci en partie à mon manque de concentration/intérêt pour les activités passives. Dans la rue, j'ai parfois du mal à reconnaitre des visages ou même, à comprendre que c'est bien à moi que l'on parle (et pas la personne derrière ou à côté).

Voici un article généraliste sur les prosopagnosiques: http://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2015/07/02/votre-visage-me-dit-quelque-chose_4668193_4500055.html

Mika2
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par °1001 le Mer 15 Juil 2015 - 15:31

"Très bien", je suis donc , partiellement ... prosopagnosique!...Comme Brad Pitt,quoi!  @Cool

@Stripe : C'est pas si flippant parce que il y a quand même cette sensation de familiarité, je me reconnais mais...pas spécifiquement, je n'arrive pas vraiment a me catégoriser (voir plus bas, ou plus haut;... la terre est ronde! ^^) ; en effet, peut-être que si j'apparaissais devant moi-même, dans une situation déconcentrante , je ne me reconnaitrais pas immédiatement "consciemment".

@Asper Poulpe : Ok , je catégorise aussi, après brève réflexion, la stéréotypie est un des artefacts préférés de notre conscience pour alléger le traitement mental...Je ne suis pas sûr que ma catégorisation ne soit beaucoup plus qu'amalgames mnémotechniques...

@Lyanah : J'ai ce côté aussi un peu , mais le détail du mécanisme est assez ignoré de ma sensation...

@Stauk: Article intéressant, il a éveillé des échos en moi,pour faire court, je retiendrai cette phrase


les performances de jeunes enfants sont plus susceptibles d’être perturbées par des changements introduits dans la méthodologie, et ce malgré des résultats semblables à ceux obtenus par des sujets adultes (ou simplement plus âgés) dans des conditions idéales


Je possède des qualités prosopagnosiques mais également les caractéristiques de reconnaissance "normale", la mémorisation et la reconnaissance étant grandement influées par les facteurs de type stress, je parierai sur une tendance de mon esprit a utiliser une modularité fonctionnelle de la reconnaissance des visages afin de pouvoir assumer un traitement cognitif "normal" ou à une fonction avortée, ou encore à une "confusion" dans ce déroulement des mécanismes habituels de la reconnaissance du fait de réactions thymiques, et peut être par un relais de fonction mentales plus "archaïques"). Histoire de stratégie de reconnaissance : la qualité de reconnaissance et le coût cognitif.

@Cyril THQI : Il existe bien un effet d'entrainement sur les tâches mentales de reconnaissance visuelle. Au vu de la plasticité cérébrale, peut-être est-tu un prosopagnosique résilient ^^. Je ne suis pas aussi "gêné" que toi, j'estime par rapport à tes dires, mais pour continuer dans la veine de ton exemple de la gémellité : je pourrai sans doute leur trouver des "différences"...qui me troubleraient dans la confirmation de la similitude.

@Mikadokido : Merci pour l'article qui touche au coeur du problème, et merci pour ce nouveau mot (que je me suis empressé d'utiliser !^^) La qualité de la mémorisation est en effet liée à la profondeur d'analyse de la chose à mémoriser , et donc à la volonté.

Pour conclure, il est sûr et certain que la reconnaissance (faciale et autre) doit avoir un coût énergétique mental impressionnant...au vu de la finesse et complexité de nombreux stimuli a traiter. Se pourrait-il que le zèbre que je suis se rabatte (de manière incontrolée) sur des statégies de reconnaissance visuelles faibles lorsque je n'ai pas la ressource nécessaire? Ou ai-je une attention couteuse du fait de ma discrimination visuelle "particulière" ( une sensibilité au détail plus grande) qui fait que je ne bénéficie pas toujours de stratégies de reconnaissance d'appariement par gabarit?Un petit mélange de ça? Et aussi une composante majeure, la sentimentalité liée à la reconnaissance et notre pensée arborescente doit jouer un rôle aussi (le stress a une influence majeure sur la mémorisation/reconnaissance).Bon en tout cas, merci pour ces réponses, je m'vois, m'voyez.

°1001
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 64
Date d'inscription : 01/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Cyril THQI le Mer 15 Juil 2015 - 15:40

°1001 a écrit:@Cyril THQI : Il existe bien un effet d'entrainement sur les tâches mentales de reconnaissance visuelle. Au vu de la plasticité cérébrale, peut-être est-tu un prosopagnosique résilient ^^. Je ne suis pas aussi "gêné" que toi, j'estime par rapport à tes dires, mais pour continuer dans la veine de ton exemple de la gémellité : je pourrai sans doute leur trouver des "différences"...qui me troubleraient dans la confirmation de la similitude.
Peut-être dans ma jeunesse, n'étais-je pas du tout intéressé par la reconnaissance des visages et ai-je développé cette capacité plus tard lorsque j'ai décidé de m'y mettre.

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Princeton le Mer 15 Juil 2015 - 15:57

Je suis incapable de me rappeler des visages c'est-à-dire de les visualiser dans ma tête, je ne reconnais un visage que quand je le vois, et encore pas à tous les coups. J'ai un peu l'impression de découvrir le visage d'une personne à chaque fois, même si je l'ai vue mille fois, comme si je ne pouvais pas l'enregistrer, le mémoriser, l'intégrer, malgré mes efforts. C'est déstabilisant. Ce que je dis vaut pour quasiment tous les visages, y compris le mien et celui de mes parents. Je me rappelle des personnes autrement que par leur visage, plutôt avec des impressions, des émotions, des souvenirs, des intonations, etc.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Switch71 le Mer 15 Juil 2015 - 16:12



Prosopagnosie

La prosopagnosie est un trouble de la reconnaissance des visages. C'est une agnosie visuelle spécifique rendant difficile ou impossible l'identification ou la mémorisation des visages humains. Le prosopagnosique est généralement capable de reconnaître les personnes en recourant à certains subterfuges, comme l'identification visuelle par l'allure générale (démarche, taille, corpulence) ou à des détails comme un vêtement familier, la coiffure, une barbe, une tache de naissance ou des lunettes. Il peut aussi, bien entendu, reconnaître une personne à l'aide d'autres sens que la vue : à sa voix, à son odeur, à sa poignée de main, etc.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Zebrasca le Ven 31 Juil 2015 - 9:45

Asper Poulpe a écrit:

Sans faire des suppositions sur la généalogie, oui je surassocie les visages et les catégorises dans des groupes de visages.

Je fais cela aussi.

Mais j'ai une memoire visuelle, en tous cas des visages extraordianaire.

Il y a 5 ans, mon amie d'enfance se marie et nous nous rendons à l'autre bout de Marseille (et de notre quartier d'origine) pour aller chez le coiffeur.

Pendant que le coiffeur s'occupait de mes bouclettes, je regardais une dame d'environ 60 ans assise de l'autre cote mais que je voyais dans le reflet du miroir. Je dis a mon amie, "tu trouves pas qu'elle ressemble a la mere de une telle", stupeur, mon amie me dit m'enfin on etait au primaire comment peux tu t'en souvenir. Mais j'etais sure, j'ai alors demande a la dame si elle s'appelait bien Claudine et si elle etait bien la maman des 3 enfants. C'etait bien elle que j'avais reconnue 27 ans plus tard (j'avais 8 ans a l'epoque).
En juilet, j'etais convoquee aux correction du bac et je vois un homme dont le visage ne m'etait pas inconnu, je lui dit que je le connais, il ne m'avait jamais vue. Bref, on creuse, et il se trouve que lorsque j'etais en 1ere annee de BTS il etait en 2eme annee dans le meme lycéé, c'etait il y a 18 ans !!!

Mais j'ai l'impression que ma memoire est de moins en moins puissante depuis qq annees, je vieillis !!! Surement

Zebrasca
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reconnaissance faciale et vous

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum