Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Lya le Sam 4 Juil 2015 - 11:25

Depuis que je suis toute petite j'ai toujours été perçue comme "folle","anormale","bizarre","originale". Ma scolarité, j'en ai encore une boule au ventre en y pensant. Je ne comprenais pas pourquoi j'étais vue comme "différente" et systématiquement mise à l'écart. En primaire je m'étais résolue, je n'avais pas de lunette, pas de boutons ni de surpoids. Si l'on ne m'aimait pas c'était parce que j'étais hideuse, un monstre.
Les années ont défilées sans se ressembler. J'ai tout essayé pour être "normale" ; une année au fond de la classe à jouer la rebelle, une année au premier rang, très participative, une année à me taire pour ne plus froisser les autres vexer que je ne leur laisse jamais le temps de répondre, une année à me déguiser, m'habillant et parlant comme une autre,...
Mais chaque année, même en changeant 4fois d'école au cours de mes secondaires, c'était le même scénario. Les premiers jours tout allais bien jusqu'à, sans que je comprennes pourquoi, le vent tourne. J'étais pourtant toujours prête à aider les autres, à leur remonter le morale, même à taire mon agacement quant à leur comportement avec les profs.

Un jour, une fille qui avait réussi à surmonter son premier jugement sur moi, m'a dit qu'elle ne m'appréciait pas sans savoir pourquoi, juste comme ça, parce que les autres ne m'aimaient pas. Ça a été la pire réponse que l'on m'ait donnée et pourtant des réponses bateaux j'en ai eue ("parce que tu chipotes tout le temps à tes cheveux" ).
Ce qui me caractérise c'est "pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer" et "on fait bien ou on ne fait pas" et je pensais que tout le monde devait être de même avis :p

Bref. Tout ça pour dire que je me suis toujours sentie différente et que l'on m'a toujours renvoyée cette image.

J'en reviens donc à hier. Je discutais avec ma collègue dont la fille est HP, elle me racontait son quotidien et ce qu'elle disait faisait écho chez moi ( excepté la partie "surdouée"). En rentrant, je me renseigne sur le sujet via le site douance.be et là, en lisant les caractéristiques, ligne après ligne, je me dis "non, pas moi" et en même temps, après des années à chercher ce qui clochait chez moi (dépression?paranoïa?peur de la mort existentielle?anxiété? ) je voyais défiler une liste qui se rapprochait de plus en plus de comment j'aurai pu me décrire (cette saleté d'hyper émotivité qui fait que je peux pleurer sans même en connaitre la raison, ce perfectionnisme qui m'empêche toujours d'être satisfaite de ce que je fais parce que ce n'est jamais assez bien que pour mériter d'être achevé, montré, fière de soi, parfois même tout simplement matérialisé)
J'ai sonné à ma mère, j'avais besoin de son avis, après tout c'est elle qui est censée le mieux me connaitre. Après avoir lu la liste en entendant des "oui""oui""mmh" à l'autre bout du fil, je lui ai finalement dis que c'étais le profil des personnes HP et elle de répondre "Ben oui, je sais ça que tu es surdouée". J'ai été "identifiée" HP quand j'étais petite mais elle n'avait jamais senti le besoin de me le dire parce qu'elle "ne voulait pas un enfant surdouée" alors faisons comme si de rien était, peut-être que ça passera...
J'étais bouleversée, j'ai directement appelé mon copain, pour lui répété inlassablement "Mais t'imagines?" la poitrine compressée, les larmes ne s'arrêtant de couler. Jusqu'à ce que je parte dans une crise d'angoisse/hyperventilation. "Mais c'est pas si grave, c'est plutôt une bonne nouvelle" Une bonne nouvelle? Depuis hier je ne cesse de regarder en arrière, comme si on m'avait donné des lunettes permettant de voir tous ces petits détails qui m'avait échappée.
"Quand tu avais deux ans, tu parlais à tout le monde dans le bus, on me disait que tu parlais comme un avocat"

Maintenant que je sais que je ne suis pas la seule à "penser de travers", que je sais que d'autre ne rigole pas aux blagues qui font rire toute la salle, que d'autres ont ce sentiment d’incompréhension, d'isolement,... J'ai envie de les rencontrer! J'ai envie de pouvoir être moi-même, cette "folle" qui parle trop vite, de n'importe quoi et de tout en même temps, qui va loin, trop loin et qui n'a aucune aptitude à la conversation "conventionnelle". J'ai envie de pouvoir être cette personne que j'ai caché derrière une multitude de visage, chacun adapté à mon interlocuteur.

Je vais tout de même passer les test d'ici quelques mois. Le seul trait définissant les HP dans lequel je ne me reconnait pas du tout est le potentiel intellectuel mais apparemment ça aussi c'est une caractéristique :p Si le résultat est "positif" je pourrais mieux vivre avec mon enfance et en même temps j'aurai beaucoup de ressentit envers ma mère qui m'a dis platement hier " on nous à proposé de te changer d'école mais ton frère aurait été tout seul et je ne voulais pas un enfant surdoué" alors que l'école était un enfer (j'ai toujours rêvée d'une classe où je serais la seule élève, pouvant poser mes questions et ayant toute l'attention dont j'ai besoin) et que j'attendais patiemment cette promesse de monde meilleur dont ma mère me faisait l'éloge " mais tu verras, en secondaire ce sera différent, les autres seront moins cons,moins méchants" hum...

Désolée pour la tartine, j'avais besoin de coucher tout ça. ( désolée aussi pour les fautes qui se sont surement glissées, l'orthographe c'est pas mon fort :p )

Lya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 28
Localisation : Liège, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Doom666 le Sam 4 Juil 2015 - 12:18

Bonjour à tous,
Bienvenue parmi nous. Toi, tu es belge, n'est-ce pas ? Wink
Et je suis d'accord avec ton copain, c'est une bonne nouvelle car tu sais enfin ce que tu es.
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par poèterouge le Sam 4 Juil 2015 - 13:35

Salut et bienvenue.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Lya le Sam 4 Juil 2015 - 16:47

Merci!
Eh oui je suis Belge, comment me suis-je trahie? :p

Lya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 28
Localisation : Liège, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Néfertiti le Sam 4 Juil 2015 - 16:59

Bienvenue cheers

Néfertiti
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 680
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par ShineFlower le Sam 4 Juil 2015 - 20:32

Bienvenue Lya dans la savane Zèbre

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Lya le Dim 5 Juil 2015 - 9:10

Merci!
Je me rends compte que c'était pas vraiment des présentation :p

Bonjour! Lya pour les pas intimes :p
27 ans, puéricultrice (je vous dis pas la joie de ces études), un lapin, plein de plantes vertes, un djembé dans un coin, une biblio dans l'autre, des dessins éparpillés, de la beuh pour tous les jours (mon challenge de toujours : ne pas penser :p ), beaucoup de rêves et de cauchemars, des jeux de société ( gestion, stratégie et coup de pute), du théâtre (mais juste pour les aider à prendre conscience de leur erreur Very Happy ), des sudokus toujours à portée de main, des tampons/feuilles/décopatch/peinture/feutrine/etjenpasse pour le jour "où", des démar-rages au quart de tour, des larmes sans raison (mais si, il a dit "je suis fière de toi" dans ce navet, c'est super émouvant ça :p ), beaucoup de "toute seule" ("abandonne, c'est lya, elle est pas toute net dans sa tête" "avec elle faut arrêter d'essayer de comprendre"), des festivals plein la mémoire, pas de sentiments d'appartenance mais beaucoup de connaissances (que j'ai toujours la flemme de voir, sauf pour les jeux), des personnages rpg dont je ne sais plus s'ils sont sur du papier ou s'ils se promènent en rue pour moi, beaucoup d'humour mais pas celui qui passe à la machine à café :p ( surtout les blagues sur les bébés morts quand on est ce que je suis :p ), une difficulté à comprendre les tabous et le vivre en société, gauchiste/hippie/dictateur éclairé sans peuple selon les visions :p, besoin d'avoir l'avis qui va juste à l'encontre de tiens parce que c'est pas marrant si tout le monde est d'accord y'a pas de discussion, peut dire des choses horribles sans même sans rendre compte, la franchise ( si tu ne veux pas vraiment connaître la réponse, ne me pose pas la question), 42.

Lya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 28
Localisation : Liège, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Doom666 le Dim 5 Juil 2015 - 13:15

Bonjour à tous,
Tu as écrit, j'ai sonné à ma mère, c'était donc facile de voir que tu es belge. J'ai un très très bon souvenir d'un séjour à Bruxelles, il y a longtemps déjà. J'ai encore le goût du kramik...J'y retournerais avec un grand plaisir.
Je pense que nous sommes nombreux à nous retrouver dans tes "symptômes"... Wink
J'ai aussi beaucoup joué comme toi aux RPG mais ce que j'ai vraiment adoré ce sont les GN ou les murder. Si tu n'as jamais essayé, fais-le, c'est le grand luxe.
J'ai trouvé ça pour toi:
http://www.larp.be/
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Lya le Dim 5 Juil 2015 - 21:31

Encore un belgicisme que j'ignorais :p
Tu n'imagines pas le soulagement de savoir que je ne suis pas seule :p
Les GN je connais, j'en ai fais 2 et c'est vrai que c'est chouette, j'y ai passé une de mes meilleures soirées :p
C'est via larp que je suis allée à Avatar, pour un premier essai c'est là qu'il faut aller, tout type de rôliste confondu et pas de prise de tête pour le rp/hrp/anachronisme :p
Une murder par contre j'en ai jamais eu l'occasion, si elle se présente j'essayerai! (j'ai le murder party et je l'ai déjà sorti quelque fois mais il manquait cette partie rp qui fait tout le plaisir de tuer des gens :p )

Lya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 28
Localisation : Liège, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Doom666 le Lun 6 Juil 2015 - 6:57

Bonjour à tous,
J'ai le souvenir d'un médiéval de 3 jours dans un petit château en Brenne....Le vrai pied. Plats médiévaux et musique troubadour à tous les repas. Dodo dans la paille. Pour l'occasion, on m'avait prêté une vraie côte de mailles et bien, avec 15 kg de ferraille sur le dos au mois d'août, tu arrêtes vite de courir et le soir tu sens bon le chevalier... Dent pétée
De la même façon, j'ai le souvenir d'une murder dans un manoir en Sologne dans l'univers de Lovecraft...Mazette...Je suis tombé nez à nez avec ...The Butcher...Je ne sais toujours pas comment j'ai pu faire ce que j'ai fait à ce moment-là pour m'en tirer.
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Blossac le Lun 6 Juil 2015 - 7:18

Même si tu avais été folle , tu aurais été la bienvenue!

Blossac
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 639
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 39
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Lya le Lun 6 Juil 2015 - 7:58

C'est comme ça que je veux me marier :p un château, ménestrels et troubadours et bien sur un cochon à la broche! :p Faudra juste que j'arrive à convaincre les éventuels invités de prendre des cours de danse med. :p

Tant mieux, parce que j'ai besoin de vérification pour être définitivement sûre que j'sois une zèbre, la principale caractéristique me donne du mal à y croire :p et j'ai passé tellement d'année à essayé d'annihiler mes pensés que je tourne les phrases en boucle dans ma tête entre deux, c'pas vraiment de la pensée en arborescence :p

Lya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 28
Localisation : Liège, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par ShineFlower le Lun 6 Juil 2015 - 9:52

Blossac a écrit:Même si tu avais été folle , tu aurais été la bienvenue!
Fou et folle ca veut rien dire la plupart du temps. Bien des gens sont envoyés en psychiatrie sans etre fous pour le moins du monde. Fort heureusement les zebres sont de plus en plus souvent reconnus en tant que tels par les psys, bien qu'il reste encöre des progrès à faire. Il en est de meme pour les autistes.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Gaël_31 le Mar 7 Juil 2015 - 8:39

Bonjour Lya

Lya a écrit:
[...](cette saleté d'hyper émotivité qui fait que je peux pleurer sans même en connaitre la raison,[...]

Pourquoi saleté ? ta sensibilité peut être une qualité fabuleuse, tu peut la transformer en empathie.
oui, nous ressentons la peine et la tristesse de façon accrue, mais ce trait de caractère peut aussi nous permettre de nous émerveiller, nous émouvoir de belles choses. Pense à l'hypersensibilité associé à la joie, et franchement pleurer de joie, de bonheur n'est pas une superbe sensation ?


Lya a écrit:
[...]"Mais c'est pas si grave, c'est plutôt une bonne nouvelle" [...]

Ton chérie a raison !!! c'est une excellente nouvelle, cela va te permettre de mieux te comprendre, d'être en accord avec toi même, et peut être même de mieux comprendre les gens qui t'entourent.
N'ai pas peur de ce que tu es, ni même de ce que tu pourrais devenir. Tu n'es pas normale, mais quand on voit la norme actuelle c'est tant mieux, tu es plus que ça. Tu ne pense pas de travers, tu réfléchi plus loin, plus vite, tu ressent plus fort. Et alors !!! cela fait juste de toi une personne exceptionnelle. Tu n'es pas folle, c'est le monde dans lequel on vit qui l'est Wink

Je te souhaite bien du courage pour traverser cette épreuve, je te souhaite d'en sortir grandi et apaisée.

Gaël_31
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 30
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Tournesol06 le Mar 7 Juil 2015 - 10:32

Quoiqu'un brin de folie.......c'est pas mal non plus.....


Bienvenue

Tournesol06
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 01/07/2015
Age : 51
Localisation : NICE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Oscania le Mar 7 Juil 2015 - 11:46

Perso j'adore les zèbres avec un grain de folie ! J'en connais un que je n'ai pas identifié tout de suite... Avec lui au moins on ne s'ennuie jamais !!! J'adore !

Oscania
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 69
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 44
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Lya le Mar 7 Juil 2015 - 14:24

Gaël_31 a écrit:Bonjour Lya



Pourquoi saleté ? ta sensibilité peut être une qualité fabuleuse, tu peut la transformer en empathie.
oui, nous ressentons la peine et la tristesse de façon accrue, mais ce trait de caractère peut aussi nous permettre de nous émerveiller, nous émouvoir de belles choses. Pense à l'hypersensibilité associé à la joie, et franchement pleurer de joie, de bonheur n'est pas une superbe sensation ?
Saleté parce qu'en générale elle me fait me sentir ridicule (surtout quand je pleure plus que les personnes visées/pour des fictions)
L'empathie c'est un concept que j'n'ai pas bien intégré :p
ex: à un festival une amie présente lors de la tempête du pukkle (plusieurs morts...) s'angoissait lors de la tempête présente ce soir là. Moi qui suis du genre à me délecter de ce temps (j'adore les éclairs, être dans les bourrasques de vent...) ai commencé à être aussi angoissée qu'elle. Je suppose que c'est une forme d'empathie mais le truc c'est que même si les émotions des autres peuvent m'affectée, je ne les comprends pas pour autant. Je ne sais pas me mettre à leur "place" et comprendre ce qu'il ressente. Du coup, c'est pas très utile :p

Les larmes de joies c'est celle qui me mettent le plus mal à l'aise, pleurer quand on est triste ou blessé ça a du sens mais pleurer de joie? surtout qu'en générale ce n'est pas vraiment pour de "bonne" raison (larme de joie: l'intégrale de Mylène Farmer à mes 14 ans, boite de mélocake à 22 (alors que la même année j'ai reçu une voiture de mes parents qui ne m'a même pas arraché un sourire :p (qu'est c'qu'ils ne feraient pas pour que je conduise...)) découvrir ce forum :p ) ce qui fait que je n'en profite pas, trop préoccupée que je suis à les ravalées :p (une fois j'ai pleurer devant une toile ikéa d'une forêt, sur le coup c'était la plus belle chose que j'avais jamais vue mais au moins là j'avais l'excuse d'être complètement défaite :p )



Gaël_31 a écrit: Ton chérie a raison !!! c'est une excellente nouvelle, cela va te permettre de mieux te comprendre, d'être en accord avec toi même, et peut être même de mieux comprendre les gens qui t'entourent.
N'ai pas peur de ce que tu es, ni même de ce que tu pourrais devenir. Tu n'es pas normale, mais quand on voit la norme actuelle c'est tant mieux, tu es plus que ça. Tu ne pense pas de travers, tu réfléchi plus loin, plus vite, tu ressent plus fort. Et alors !!! cela fait juste de toi une personne exceptionnelle. Tu n'es pas folle, c'est le monde dans lequel on vit qui l'est Wink

Je te souhaite bien du courage pour traverser cette épreuve, je te souhaite d'en sortir grandi et apaisée.

Mieux me comprendre, c'est déjà le cas Smile j'ai des tonnes d’anecdotes qui me traverse l'esprit depuis vendredi et je les vois avec un tout autre regard et puis je réentend ma mère me dire "c'est parce que tu es trop intelligente" quand je revenait en pleure de l'école :p
Merci beaucoup Smile Maintenant va juste falloir que je me fasse une raison, si moi je suis intelligente ça veut dire que la majorité des gens sont vraiment con :p
encore merci Smile apaisée je l'espère, c'est le mot au bout du tunnel :p

Oscania a écrit:Perso j'adore les zèbres avec un grain de folie ! J'en connais un que je n'ai pas identifié tout de suite... Avec lui au moins on ne s'ennuie jamais !!! J'adore !
Tu dis ça parce que tu n'm'as pas encore entendu entonnée "elle fait vroumvroum pouet pouet tagada la totomobile" et "un petit canard au bord de l'eau" ou crier "j'la connais" derrière toi quand tu essayeras de me semer en rue Very Happy (ou jouer la fille bourrée, c'est pas pcq on boit plus qu'on doit se priver du plaisir de pourrir les autres :p )

Lya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 28
Localisation : Liège, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier, j'ai appris que je n'étais pas folle...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum