...............

Aller en bas

............... Empty ...............

Message par djidje le Ven 26 Juin 2015 - 14:46

.


Dernière édition par djidje le Ven 5 Aoû 2016 - 21:08, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par unglaublich le Dim 28 Juin 2015 - 21:59

Bonjour Djidje

Je souhaite te répondre car il semble que tu n'ais pas eu d'écho pour l'instant et cela doit être assez difficile.

Mon couple est en crise et je me questionne beaucoup

Je ne sais pas quel âge tu as et combien d'"échecs" à ton actif.

Souviens toi que la relation se fait à deux, l'histoire et l'issue est autant celle de l'autre; ne te sens pas responsable en totalité

si tes émotions font que tu es changeant, cela sera forcément difficile à suivre pour l'autre, la personne doit avoir assez de recul pour laisser passer les vagues. et assez d'attachement et de sagesse pour ne pas se sentir laissée pour compte.

Tu as peut-être besoin de retrouver un certain équilibre pour construire

Sais-tu exprimer tes besoins quand tu n'es pas bien ?

Ma suggestion : il faut dans ces cas là que l'autre puisse se situer par rapport à toi et à ton état, sinon il/elle risque de rapporter les choses à soi

Est-ce que ta moitié sait exprimer ses besoins?

Tant que possible ne mets pas de couvercle, entoure toi d'amis qui te connaissent et t'accordent cette latitude. Si besoin garde la distance nécessaire pour les préserver

J'espère que cela pourra faire écho et donner du sens
unglaublich
unglaublich

Messages : 15
Date d'inscription : 04/01/2015
Localisation : 67

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par zelle le Sam 11 Juil 2015 - 10:32

Bonjour,

Ton post est vraiment intéressant.
Il expose de nombreux points. Tu parles de sensibilité, de moments dépressif, d'émotions.

En le lisant je me dis que peut-être ta compagne s'est sentie concernée par tout. Avec un besoin d'être connectée tout le temps.

J'ai arrêté depuis quelques jours un traitement comme le tien. Il m'aidait beaucoup, mais d'une part il me fatiguait, me normalisait, j'étais beaucoup moins susceptible ce qui simplifie énormément les contacts.

Mais quel plaisir toutes ces émotions aussi, ces perceptions.

Ce qui est compliqué c'est d'avoir en face de soi des personnes qui reçoivent et interagissent.
La difficulté est aussi pour le conjoint de ne pas interpréter tous ces moments de déprime, même fugace, de ne pas chercher la fusion totale.

Peut-être te faut-il quelques temps pour gérer ces émotions.

Je crois qu'au sujet de ces émotions, tout ne peux pas être dit, être commenté, s'interpréter.

zelle

Messages : 1161
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par A fleur de peau 40 le Lun 13 Juil 2015 - 16:27

djidje a écrit:Bonjour,

Pour autant ma compagne m'a dit que mes angoisses étaient cycliques depuis que nous nous connaissions. Je sais que dernièrement j'ai de réelles raisons de m'angoisser (au-delà de cette rupture...qui m'a plutôt anesthésié en fait, curieusement. J'aimerai pleurer mais n'y arrive pas), mais j'ai énormément de mal à concilier mon hypersensibilité dans une vie de couple...très appréciée dans les bons moments...et étouffante dans les plus durs.
Ma relation précédente avait aussi fini par me dire "tu es un écorché vif". Et je ne veux pas remettre ce couvercle des médicaments chimiques sur mon être, mes potentiels...sans parler des effets secondaires désagréables sur le plan sexuel (anorgasmie).

Bref...je suis ébahi. A me demander si ma nature est compatible avec celle de former un couple...qui a très bien marché pendant longtemps...mais j'ai l'impression d'aller d'échec en échec...

Cette puissance des émotions, suis-je donc condamné à la vivre seul ou l'éteindre ? Comment ? Je suis face à un casse-tête j'avoue, et des émotions intenses et difficiles...

Vous êtes-vous posés ces questions dans votre parcours de vie ?

Bonjour Tchao

Je te répondrais que je suis malheureusement dans la même douleur que toi et je n'ai jamais pris d'anti-dépresseurs... mes émotions sont toutes exacerbées, une vraie catastrophe pour mon compagnon qui n'en peux plus, je fais trop les montagnes russes, il ne parvient pas comme il me dit à s'adapter à mon mode de fonctionnement ( besoin de solitude, mon côté très anti-sociale, de voir du monde trop longtemps m'épuise...) bref, tellement de souffrance que j'en arrive à ne plus vouloir être Zèbre car je sens que je perds mon compagnon... je vais voir une psy ce soir pour tenter de sauver notre histoire... je me sens très malheureuse de ne parvenir à combler mon conjoint et vice versa ! et pourtant je pense que l'un comme l'autre savons que c'est compliqué et une partie de nous voudrait rompre par crainte de se faire trop de mal mais l'amour est encore si fort, du moins je le crois que c'est un déchirement encore plus intense de stopper...

Un livre explique très bien notre mode de fonctionnement, notre vision de la vie je le préfère à tous ceux que j'ai lu jusqu'à présent c'est "l'adulte surdouée apprendre à faire simple quand on est compliqué" je le recommande à tous les Zèbres et non zèbres.

Don comme toi à 40 piges passé, je me demande si je ne vais pas finir aussi seule parce que la vie avec quelqu'un semble impossible... il faut que je le conjoint ou la conjointe puisse accepter et supporter les émotions divergentes des personnes en surdouance, d'accepter et de respecter les besoins qui sont primodiales pour le zèbre... Alors est-ce que l'amour peut passer toutes ces barrières ? je n'ai pas la réponse non plus...

A fleur de peau 40

Messages : 69
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par Invité le Mar 14 Juil 2015 - 12:02

Salut, 

Est ce que vous avez déjà vécu tout seul ? ou non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par Tartôfraises le Jeu 16 Juil 2015 - 12:34

...


Dernière édition par Tartôfraises le Jeu 6 Avr 2017 - 22:48, édité 1 fois
Tartôfraises
Tartôfraises

Messages : 20
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 41
Localisation : Namur

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par djidje le Jeu 16 Juil 2015 - 15:41

.


Dernière édition par djidje le Ven 5 Aoû 2016 - 21:09, édité 1 fois

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par Tartôfraises le Jeu 16 Juil 2015 - 17:05

....


Dernière édition par Tartôfraises le Jeu 6 Avr 2017 - 22:49, édité 1 fois
Tartôfraises
Tartôfraises

Messages : 20
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 41
Localisation : Namur

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par Fab. Fabrice le Jeu 16 Juil 2015 - 19:01

@djidje:

Pour changer des rayures je peu te parler des "gros" chantiers, pour en avoir géré souvent pour des couples, saches qu'on sous-estime souvent le fait qu'ils sont un moment révélateur des failles et difficultés de chacun et du couples, c'est un moment éprouvant ( stressant sur le résultat, la fin, l'aboutissement, le risque), engagant ( ne serait que financièrement, sur les choix aussi, bon, mauvais ...? ) qui met à jour les difficultées, je l'ai plusieurs fois observé.

Hélas tu n'y à pas échappé et tu à du te tourner plus vers toi même à ce moment, voilà au moins cela ce n'est pas que du fait de ton état Wink

Le problème de vivre séparé "le temps du chantier", c'est de veiller à ne pas diverger... Soit attentif, attentionné et fait attention à vous, laisse ton bagage sur le chantier quand vous vous voyez...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par A fleur de peau 40 le Ven 17 Juil 2015 - 12:08

djidje a écrit:@unglaublich
Je suis un jeune quadra, et disons 3 échecs similaires liées à cette hypersensibilité (dont une 1ère avec une non-Z, mon ex-femme, qui n'y pouvait rien : sur le fond nos modes de ressentir les choses étaient très différents et pas forcément complémentaires).

Oui, la relation se fait à deux...mais quand on se fait "larguer" car son état est insurmontable pour l'autre, narcissiquement c'est difficile. Il me faut prendre du recul.

Ton retour est sage : à deux Z nous captons fortement les montagnes russes de l'autre, et quand ce dernier ne va pas bien, c'est l'impuissance de ne pouvoir améliorer l'état de l'autre jusqu'à fuire ou se préserver...bien que l'amour reste là.
Notre communication était très mature...mais j'étais trop autocentré ces derniers temps : l'anxiété...

Nous essayions de trouver un équilibre chacun de notre côté et nous donnons une deuxième chance...ce qui est une très bonne nouvelle. Mais je suis conscient de la fragilité. Finalement j'ai repris des AD...trop d'événements anxiogènes à gérer en même temps..."tempête sous un crâne" et je ne peux faire sanspour l'instant. A terme je pense baisser la dose, et peut-être en conserver une très faible partie à titre chronique et équilibrante...après discussion avec des amis qui font cela (même si il y a qques semaines j'étais anti-AD et traitement chimique à fond).

Elle revoit plus ses amies, et moi je tente de faire appel à de l'aide pour mon chantier. Nous allons tenter de modifier un équilibre qui paraissait trop fusionnel.

A ce propos, j'ai trouvé un article sur la relation amoureuse chez les surdoués que j'aime bien : http://journal-dune-surdouee.blogspot.fr/2013/01/le-surdoue-et-lamour-1.html

@zelle
J'ai arrêté les AD il y a 4 mois. J'ai eu 2 mois de purs bonheurs. Cela fait 3 fois en qques années que j'essaye de les arrêter, très très lentement, et toujours avec le même "rebond". Ca m'a permis d'identifier d'autres pistes à travailler en thérapie...mais j'avoue que j'en ai un peu marre. Pour l'instant j'accepte cet "handicap" chimique (je parle des AD, pas de la sensibilité)

@afleur de peau
j'ai traversé les même questions. Un (bon) psy peux t'apporter des débuts de réponses. Ne regrette pas d'être Z, c'est vrai que quand ça part en live, c'est parfois dur. Si le psy connaît la pbmatique c'est mieux, sinon ça peut etre contreproductif (il me semble qu'il y a une section dédiée sur le forum)

@Natha lit
Oui, nous vivons séparément...enfin...le temps que mon chantier soit fini Laughing Mais c'est l'objectif.

@TartoFraises
Je ne sais pas donner à moitié non plus...mais on a constaté tous les deux qu'il faut parfois faire des pauses, favoriser des moments de respiration. L'an dernier nous avons passé 15 jours séparés, cette année 3 semaines. Avec à chaque fois une ouverture sur ce qui nous ne convenait plus, ce que nous voulions changer...Evidemment on a laissé des trucs en chemin après...mais c'est la problématique d'être "trop" qui fait que pour nous a un moment ça explose. Là...ça a explosé pour moi car j'avais trop de choses difficiles à gérer de mon côté.

RE !

Comme toi nous avons décidé de faire une coupure il y a quelques jours de cela pour travailler sur nous avec nos psy respectifs... nous avons aussi repris le chacun chez soi le temps du chantier comme tu dis Very Happy mais de mon côté il y a des facteurs supplémentaires et je ne sais pas si je suis prête à passer l'éponge ( trahisons de sa part à plusieurs reprises )... Je ne sais pas si tous les Z sont comme moi mais la tromperie, le mensonge sont équivalent à un tsunami puissance 10 ! Folie meurtrière Bouhouhou ...

Depuis combien de temps es-tu avec ta compagne ?

A fleur de peau 40

Messages : 69
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par chamoisette le Sam 18 Juil 2015 - 22:48

Bonsoir,

@djidje : ton post fait également écho en moi. Moi aussi, je me questionne beaucoup en ce moment sur la compatibilité de ma personne (et/ou de ma zébritude) avec une vie de couple. En ce qui me concerne, j'ai vécu trois histoires de couple et je sors tout juste de la dernière. Cette dernière histoire a été un véritable cauchemar, mon compagnon (désormais ex-compagnon) n'ayant jamais supporté mes montagnes russes et me l'ayant fait payé très cher. J'ai tout essayé, les anti-dépresseurs, la thérapie, le yoga, le travail de 8h à 20 heures, rien n'y a fait. La réalité c'est que je ne parviens pas à me transformer et à aplanir mes pics d'émotions. Je suis (souvent) dans l'excès, j'aime à l'extrême, je donne sans compter, jusqu'à l'épuisement (comme Tartôfraises) mais je peux vite sombrer ... Je crois que vous êtes nombreux à ressentir cela. J'en suis à me dire qu'il faut que je me résigne à vivre seule. "Mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e)?" J'ai toujours pensé que ce diction était débile, mais peut-être pas, enfin je ne sais pas, je trouve que c'est dur de rentrer chez soi le soir et se prendre seule une petite bière bien fraîche, puis de choisir seule un film qu'on va aller voire seule... etc...

Alors sans doute, Fleur de Peau et Djidje, vous avez raison de "faire une coupure". C'est plus sage en période de turbulences. Mais quand les turbulences sont fréquentes? Comment faire? je m'interroge, pensez-vous que le "Chacun chez soi" permette néanmoins une vie de couple?
chamoisette
chamoisette

Messages : 309
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 48
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par Tartôfraises le Dim 19 Juil 2015 - 14:07

...


Dernière édition par Tartôfraises le Jeu 6 Avr 2017 - 22:52, édité 1 fois
Tartôfraises
Tartôfraises

Messages : 20
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 41
Localisation : Namur

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par A fleur de peau 40 le Dim 19 Juil 2015 - 15:44

Tartôfraises a écrit:@Chamoisette : Me pose exactement les mêmes questions...

@ FleurdePeau : tsunami émotionnel.... Je connais.. l'impression d'être poignardée au point où tout ton corps réagit (ai perdu 4 kg en quelques jours, je n'arrivais plus à dormir pcq j'étais en roues libres la nuit et que mon cerveau n'arrivait pas à "positiver les faits" comme il le faisait plus ou moins le jour, rosacée, des saignements... etc)
Je suis toujours avec mon mari un an après, j'ai failli partir 15000 x (on a des petits bouts de chou ) et je l'aime... Et il dit m'aimer (même s'il ne comprend pas non plus ce qui nous arrive) mais pfiou.. cette continuelle incertitude m'épuise.

On a vu plein (PLEIN) de psys différents, ensemble, seuls,... On se sentait encore plus mal en sortant !

Donc en gros, j'me dis qu'il faut qu'on arrive à s'aimer soi-même pour arriver à aimer l'autre plutôt que de tout faire pour que l'autre soit bien en s'oubliant...

BOn, j'reviens plus tard !! J'espère n'avoir pas été trop confuse dans mes propos ..




Hello,

Je t'ai envoyé un MP je ne sais pas si tu l'as bien reçu je retentes Smile

A fleur de peau 40

Messages : 69
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par Tartôfraises le Dim 19 Juil 2015 - 17:41

...


Dernière édition par Tartôfraises le Jeu 6 Avr 2017 - 22:57, édité 1 fois
Tartôfraises
Tartôfraises

Messages : 20
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 41
Localisation : Namur

Revenir en haut Aller en bas

............... Empty Re: ...............

Message par djidje le Lun 20 Juil 2015 - 16:36

.

djidje

Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum