Solitude sans souffrance... mais un peu dommage tout de même

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Solitude sans souffrance... mais un peu dommage tout de même

Message par Bird le Mar 13 Oct 2015 - 21:34

La solitude, le besoin de solitude est l'élément central de ma vie.

C'est une réalité, cette conscience d'une certaine incommunicabilité : on est seul même parmi les autres, même avec les plus proches, les plus aimés, les plus "résonnants" à son être. Conscience de plus en plus aiguë, qui finit parfois par me pousser au silence ("à quoi bon ?" me dis-je si souvent, quoique de plus en plus sereinement).

C'est un besoin aussi, pour mon équilibre. Chaque jour de longs moments de solitude me sont nécessaires. Mais solitude choisie. Un luxe donc.

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude sans souffrance... mais un peu dommage tout de même

Message par zelle le Dim 1 Nov 2015 - 18:25

Ben voilà, quatre mois après le début de ce fil, tout est différent.

Je ne fréquente pas de façon régulière des "amis", mais je suis beaucoup plus active en dehors de chez moi.

Je sors plus, vais à des conférences, j'ai été un peu au théâtre aussi.
Je suis même un peu débordée.

Je peux communiquer avec mes collègues de façon posée, sans me sentir envahie.

Mais c'est un "travail", c'est-à-dire que je fais attention aux interactions, et au trop d'émotions.

J'accepte d'être épuisée avec toutes ces activités, et cherche le débordement. Il y a beaucoup de choses à faire

zelle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1038
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude sans souffrance... mais un peu dommage tout de même

Message par gnomon le Lun 2 Nov 2015 - 11:26

Voilà un sujet qui me touche actuellement ! Je me sens bien solitaire en ce moment ... Je suis pourtant entourée et occupée mais ce qui me manque c'est de partager avec des personnes avec qui je me sentirais sur la même longueur d'onde.

gnomon
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude sans souffrance... mais un peu dommage tout de même

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum