WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous avez passé le WAIS IV. Cochez les affirmations vous concernant:

13% 13% 
[ 15 ]
4% 4% 
[ 5 ]
3% 3% 
[ 3 ]
3% 3% 
[ 3 ]
2% 2% 
[ 2 ]
2% 2% 
[ 2 ]
4% 4% 
[ 5 ]
3% 3% 
[ 4 ]
28% 28% 
[ 33 ]
3% 3% 
[ 4 ]
4% 4% 
[ 5 ]
3% 3% 
[ 4 ]
2% 2% 
[ 2 ]
6% 6% 
[ 7 ]
8% 8% 
[ 10 ]
12% 12% 
[ 14 ]
 
Total des votes : 118

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Invité le Lun 6 Juil 2015 - 8:14

L'ICV a un biais culturel, on peut s’améliorer ce n'est pas inné, suffit de lire pour être largement au dessus de 100 je pense. Pour moi cet indice n'a pas lieu d’être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par 4 8 15 16 23 42 le Lun 6 Juil 2015 - 8:39

Darth Mitch Connor a écrit:L'ICV a un biais culturel, on peut s’améliorer ce n'est pas inné, suffit de lire pour être largement au dessus de 100 je pense. Pour moi cet indice n'a pas lieu d’être.

C'est également mon sentiment depuis le jour-même où j'ai passé le test.

4 8 15 16 23 42
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 263
Date d'inscription : 18/07/2014

https://www.flickr.com/photos/the_-_dude/

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Princeton le Lun 6 Juil 2015 - 9:21

Darth Mitch Connor a écrit:L'ICV a un biais culturel, on peut s’améliorer ce n'est pas inné, suffit de lire pour être largement au dessus de 100 je pense. Pour moi cet indice n'a pas lieu d’être.

+1

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par nanaille le Lun 6 Juil 2015 - 9:51

Atlasovaste a écrit:
Dans ma tête, s'il y a plus de gens qui ont ICV > IRP que l'inverse, alors pour avoir une moyenne identique partout :
pour, mettons, 4 personnes qui ont 1 point de plus à leur ICV qu'à leur IRP, il faut par exemple 1 personne qui a 4 points de moins à son ICV qu'à son IRP, ou 2 personnes qui ont 2 points de moins.

Donc, plus il y a beaucoup de gens qui ont ICV > IRP, plus ceux qui ont ICV < IRP doivent avoir un score proportionnellement plus bas pour équilibrer la moyenne.

Je reconnais que c'est tentant et que la gymnastique mentale n'est pas facile.
Le souci là, c'est le mot proportionnellement. Les deux indices n'ont pas de rapport entre eux et ne représente pas la même mesure. Les deux indices et valeurs n'agissent pas comme des vases communicants : ce qu'il y a à l'intérieur ne peut pas être mélangé, secoué, et réparti pour équilibrer à nouveau.
Tu ne peux faire de moyenne entre des petits pois et des carottes, à moins de faire une purée et là ça n'aura plus grand sens.
Cette valeur de 100, comme Lilou l'a dit, est une valeur qui a été choisi arbitrairement comme repère. On s'est calé sur ce repère pour construire le test : il a été designé pour que 50 pour cent des gens obtiennent un score inférieur, et 50 pour cent obtiennent un score supérieur; et ce pour les indices, et non le QI total (qui est une valeur très abstraite qui ne représente pas une réalité faite de forces et de faiblesses). Ce qui importe donc c'est bien le scores aux indices, qui sont indépendants car ils ont été calculés sur la base de subtests différents. Le score brut est transformé en note standard pour obtenir un score en âge mental pour un enfant, cette transformation n'est pas arbitraire, mais elle n'est pas numérique en fait : on aurait très bien pu prendre un spectre de couleur pour situer les gens. De plus, les chiffres traduisent simplement une réalité statistique après des transformations : il n'y a pas de différence significative entre un score de 100 et de 105. Ainsi, même si on retrouve globalement un ICV plus élevé qu'un IRP, ça ne veut pas dire que statistiquement, cela traduise une position différente dans la répartition.

nanaille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 116
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par nanaille le Lun 6 Juil 2015 - 10:07

Concernant l'ICV.

On ne peut pas abstraire l'intelligence de son contexte culturel.

La pensée utilise le langage comme outil, elle en prend la forme, mais en même temps elle le transcende.

Le langage n'est pas simplement un code pour traduire le présent. Il formalise la pensée pour lui permettre de s'inscrire et de se projeter dans le temps. Sans langage, vous ne pourriez pas exercer votre pensée pour l'amener vers les champs abstraits, qui vous permets de vous extraire des perceptions.

L'ICV est là pour traduire cette réalité : en tant qu'être pensant né et nourri au sein d'une société qui se définit pas sa culture, il est illusoire de prétendre que l'intelligence ne peut pas en être le produit.

L'ICV est calculé en évaluant votre niveau de vocabulaire, votre culture, votre expérience et compréhension du monde. Comment avez-vous investi ces domaines pour évoluer de manière pertinente dans votre milieu, qui a été, est et demeurera social ?

Le débat reste éternel entre la part de l'inné et de l'acquis, mais c'est sûrement parce que les deux ne peuvent pas être séparés, et que le cerveau est un organe qui apprends grâce à des compétences innées, qui en retour sont enrichies et modifiées par l'expérience.

Si les personnes étiquetées comme HPI ont souvent un ICV qui crèvent les plafonds, c'est aussi parce que très tôt, elles ont compris qu'investir la sphère langagière et sémantique pour organiser le monde était un pari payant : c'est valorisé et utile socialement, mais surtout nécessaire.
Le langage est un outil de pensée qui peut se suffire à lui-même. Certaines personnes se sont construites en plaçant leur pensée au centre de ces compétences, et ont donc une répugnance à manipuler du matériel arbitraire (cubes, matrices), qui est difficilement intégrable dans leur réseau sémantique hyper étendu.

Pour aller plus loin :
Le langage et la pensée, Chomsky
Intelligence and culture: how culture shapes what intelligence means, and the implications for a science of well-being, Sternberg et Gringoreko http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1693428/pdf/15347533.pdf

nanaille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 116
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Atlasovaste le Lun 6 Juil 2015 - 19:40

Je sais que je suis chiant... (si si, n 'ayez pas peur, dites-le !  clown )
Mais... Cette histoire de ICV > IRP ou supérieur aux autres indices de manière générale, est-elle (re)connue par l'éditeur et les chercheurs qui développent ces tests ? Si oui, quelle est leur position et leur interprétation officielle ? Constate-t-on le même phénomène dans les autres pays ? Toutes les populations, couches sociales, tous les niveaux intellectuels sont-ils concernés ? A quelle prévalence ? 75% ? 85% ?

Très honnêtement, la question ne m'est venue que lorsque je suis tombé sur ce sujet. Et donc, je ne souhaite pas à toute force une réponse à cette question.
Quand je dis que la réponse ne m'intéresse pas plus que ça, je veux surtout dire que toutes vos remarques sur le fait de relativiser les chiffres, que le test n'est qu'une base à l'interprétation, qu'il est sans valeur sans diagnostic, que ce qui est important c'est l'individu, que le diagnostic de douance lui-même n'est qu'une simple porte sur le chemin de la connaissance de soi-même (ok je brode un peu là ^^), toutes ces considérations-là sont mille fois plus importantes que ma question, qui est vraiment une question de pure forme, sur de la pure stat, et reconnaissons-le il y a plus sexy dans la vie.

MAIS je suis quand même curieux ; à moi, il me semble y avoir une incohérence ici. Et donc ça me titille.

( mais on n'est d'accord que le sujet ne vaut pas la peine de se prendre le bec ).


nanaille a écrit:
Atlasovaste a écrit:
Dans ma tête, s'il y a plus de gens qui ont ICV > IRP que l'inverse, alors pour avoir une moyenne identique partout :
pour, mettons, 4 personnes qui ont 1 point de plus à leur ICV qu'à leur IRP, il faut par exemple 1 personne qui a 4 points de moins à son ICV qu'à son IRP, ou 2 personnes qui ont 2 points de moins.

Donc, plus il y a beaucoup de gens qui ont ICV > IRP, plus ceux qui ont ICV < IRP doivent avoir un score proportionnellement plus bas pour équilibrer la moyenne.

Je reconnais que c'est tentant et que la gymnastique mentale n'est pas facile.
Le souci là, c'est le mot proportionnellement. Les deux indices n'ont pas de rapport entre eux et ne représente pas la même mesure.

Oui, je suis d'accord que ça ne mesure pas du tout la même chose. Mais je ne les compare pas entre eux (ou ce qu'ils voudraient dire) ; je compare la moyenne des indices. Le mot "Proportionnellement", porte juste sur l'indice (mesurable) pas sur le contenu.

nanaille a écrit:
Les deux indices et valeurs n'agissent pas comme des vases communicants : ce qu'il y a à l'intérieur ne peut pas être mélangé, secoué, et réparti pour équilibrer à nouveau.
Tu ne peux faire de moyenne entre des petits pois et des carottes, à moins de faire une purée et là ça n'aura plus grand sens.

Mais je ne fais pas passer des points de l'un à l'autre. Je dis juste que si la majorité des personnes a ICV > IRP, on peut pas avoir une moyenne à 100 pour les deux indices sur la population globale.
Si tu as 4 personnes, qui ont comme IRP 80, 90, 110 et 120, et que chacun des d'eux a un ICV supérieur à l'IRP, ne serait-ce que d'un misérable point, alors si tu moyennes les IRP tu obtiens une moyenne de 100 et si tu moyennes les ICV tu obtiens au minimum 101.
Maintenant, si tu as 1000 personnes qui ont ICV > IRP et que tu rajoutes à cet échantillon quelques personnes qui ont ICV < IRP, ça ne suffira jamais à rééquilibrer la moyenne, sauf dans le cas où leur ICV est très inférieur à leur IRP. Ce qui paraît bien improbable je te l'accorde. Mais c'est juste une expérience de pensée.
J'ai été prof de maths, je sais donc très bien qu'il ne faut pas additionner les petits pois et les carottes, mais là je ne fais que moyenner des ICV d'un côté, moyenner des IRP de l'autre, et comparer les résultats.

nanaille a écrit:
Cette valeur de 100, comme Lilou l'a dit, est une valeur qui a été choisi arbitrairement comme repère. On s'est calé sur ce repère pour construire le test : il a été designé pour que 50 pour cent des gens obtiennent un score inférieur, et 50 pour cent obtiennent un score supérieur; et ce pour les indices, et non le QI total (qui est une valeur très abstraite qui ne représente pas une réalité faite de forces et de faiblesses).

Donc, tous les indices ont une moyenne globale à 100, mais pas le QIT ?
Oui je suis d'accord que le QIT est très abstrait et qu'il ne représente pas la réalité ! Je répète, c'est une question de pure forme, parce que je suis curieux, je ne voue pas un Qlte au QI.

Vois-le comme ça :
- 50% des gens ont 100 ou + à l'ICV, et 50 % ont moins de 100
- 50% des gens ont 100 ou + à l'IRP, et 50 % ont moins de 100
mais si tout le monde à plus à l'ICV qu'à l'IRP, tous ceux qui sont à 100 en ICV ont forcément au max 99 en IRP. Donc il ne peut pas y avoir 50% de gens avec 100 ou + en IRP.
Si ce n'est pas tout le monde qui a ICV > IRP, mais seulement une majorité, c'est moins évident à mettre en évidence de cette façon (parce qu'ici on ne s'intéresse qu'à ceux qui sont vers le tout milieu) mais le problème reste le même.
Voire, il persiste et signe.   alien

nanaille a écrit:
Ce qui importe donc c'est bien le scores aux indices, qui sont indépendants car ils ont été calculés sur la base de subtests différents. Le score brut est transformé en note standard pour obtenir un score en âge mental pour un enfant, cette transformation n'est pas arbitraire, mais elle n'est pas numérique en fait : on aurait très bien pu prendre un spectre de couleur pour situer les gens.

Voui voui voui. Je comprends bien tout ça. L'indice c'est l'indice, il ne représente que la répartition statistique et la transformation qui amène les scores bruts à l'indice est arbitraire pour la faire coller.
Mais je ne m'intéresse pas, présentement, aux scores bruts, ni aux subtests, à la réalité des compétences et des individus derrière et tout ça ; mais uniquement aux indices dans tout ce qu'ils ont d'abstrait, et est-ce qu'il est vraiment possible qu'on ait une moyenne à 100 pour deux trucs dont l'un est très souvent supérieur à l'autre.

nanaille a écrit:De plus, les chiffres traduisent simplement une réalité statistique après des transformations : il n'y a pas de différence significative entre un score de 100 et de 105.


Sur un individu non. Sur une population entière, je ne suis pas d'accord.
Ton voisin fait tester sa gamine : elle a 100 de QI. Persuadé qu'elle est surdouée, il lui fait repasser le test un an plus tard chez un autre psy. Verdict : 105. Aucune différence significative, les deux tests sont bien raccord, la gamine n'est pas surdouée.

Maintenant, tu testes un échantillon représentatif de 1000 personnes, tu trouves une moyennes de 100 de QI. Un an plus tard, tu reteste le même échantilllon, ou un autre peu importe (vu qu'il est représentatif), et tu trouves une moyenne de 105.
Si sur les 1000 personnes, il y avait des variations individuelles de ±5 points, elles s'annuleraient toutes en moyenne.
Là ça veut dire que tout le monde a pris en moyenne +5 points, c'est inquiétant et ça veut sûrement dire qu'il y a une fuite d'huile de poisson qui rend intelligent dans les céréales des gamins.


nanaille a écrit:Ainsi, même si on retrouve globalement un ICV plus élevé qu'un IRP, ça ne veut pas dire que statistiquement, cela traduise une position différente dans la répartition.

Là, tu parles de la position de l'individu, ou de la courbe elle-même ?
Si l'individu a 110 en IRP et 111 en ICV, il aura bien un rang percentile légèrement différent en IRP et en ICV ?
Quant à la courbe, si l'ICV est globalement plus élevé , alors quasiment par définition la moyenne est plus élevée....

Je ne vois pas comment ça peut coller.

...
...Bon maintenant je le redis, on s'en fout de la réponse hein.

Atlasovaste
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Aperpèthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par licorneau le Mar 7 Juil 2015 - 9:03

He ben ! Plein de questions, de pistes de réflexion.


Je transmets les miennes.

N'y aurait-il pas une pondération appliquée à partir du score à certains sub-tests et de leur charge en facteur" g " ? Pondération sur l'ICV ou IRP, voire directement sur QIT, comme il me semble qu'il y en a une avec l'âge. ( décrépitude quand tu nous tiens  affraid )

Il me semble avoir lu quelque part que c'est le cas pour le sub-test des cubes. En fonction du résultat et du temps chronométré, il y a je crois un bonus pour le calcul de l'IRP ou du QIT, je n'ai pas de certitude.

Autre question:
Cas de deux personnes mettent 7 secondes pour donner une réponse complète ( au hasard, à un sub-test de l'ICV ),
N'y a t il une différence entre celle qui attends 3 secondes avant de faire une réponse de 4 secondes
et celle qui répond instantanément mais s'exprime durant aussi 4 secondes.
Je pense ici à la possible importance du délai de 3 secondes avant de répondre.
La réponse la plus rapide pourrait alors être plus valorisée . L'est elle ?


Dernière édition par licorneau le Sam 11 Juil 2015 - 0:45, édité 1 fois

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par licorneau le Jeu 9 Juil 2015 - 16:03

Peut être des réponses dans cet extrait du livre de Jeacques Grégoire :Lien

L'examen clinique de l'intelligence de l'enfant. Fondement pratique du WISC IV



Et une autre piste  vers une étude effectuée auprès de 273 enfants : Lien

Étude du profil psychométrique WISC III de 273 enfants surdoués


1° Extrait :

Il semble donc que l'échelle Verbale constituerait une zone plus stable, tandis que l'échelle instrumentale serait beaucoup plus sensible aux effets de pressions du milieu (en lien avec Compréhension) et de la normalisation à la moyenne au fur et à mesure que l'âge de la détection augmente. Notre étude sur la WAIS (en cours) démontre la même déperdition, parfois très importante sur cette échelle.

Cette déperdition sur l'échelle instrumentale renforce notre position sur le seuil, considérant le test comme un outil au service de la compréhension de la personne et de base pour une aide ciblée et non comme un couperet de concours : à 130 (vs 125) on serait surdoué, à 129 (vs 124) on ne le serait plus !


2° Extrait

En comparant les subtests restés identiques dans les deux versions, outre l'écart de niveau dû à une forte proportion de QI élevés sur notre échantillon W4, le profil reste cependant similaire.

Le passage du WISC III au WISC IV ne semble donc pas apporter de grands changements et conforte les analyses précédentes.

Cependant, le faible nombre de sujets de l'étude sur le WISC IV ne permet pas de statuer de manière forte, même si les indicateurs donnent les mêmes ten- dances globales. Une étude plus approfondie sur la nouvelle version sera donc nécessaire, elle est programmée.


Un commentaire. Au niveau du chiffre, du moins, le WAIS III est complètement dépassé.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Atlasovaste le Dim 12 Juil 2015 - 18:46

@ Licorneau : questions intéressantes, seul un(e) psy pourrait nous éclairer.

@ DMC, Dude et Princeton : D'un côté, c'est ce qu'il me semble aussi.
De l'autre, je vois depuis que j'ai passé le test à quel point il m'était facile de faire des projections sur les autres : pour moi, il paraît naturel et "trivial" de donner une définition + 3 ou 4 nuances différentes à un mot donné et je supposais que c'était pareil pour tout le monde ou presque.
Vers la fin de ma phase "ce test est trop facile et doit être bidon", j'ai commencé à admettre que la plupart des gens vivent très naturellement avec une définition +1 voire 0 nuance à un mot.

Ce qui éclaire rétrospectivement pas mal de situations. Lol, si vous me passez l'expression, mdr.

Je pense qu'il y a aussi des tas de gens qu'on ne fréquente pas dans la vie. DMC, pour réagir à ta remarque sur ceux qui savent lire, il y aurait 7% d'illettrés en France. Certes ce n'est pas non plus 50%, mais il y a aussi pas mal de gens qui savent suffisamment lire pour être autonomes mais dont la maîtrise n'est pas super brillante.
Essayons d'imaginer, si les illettrés sont 7%, combien peuvent être les gens dont on peut considérer l'écrit et l'oral comme "simplement" catastrophiques ? 20 % ? en ratissant large, est-ce qu'on ne peut pas arriver à 43 % ?
Là où je veux en venir, c'est est-ce que l'ICV est si facile à taper pour ces personnes-là ?

En lisant les perles du bac, je me dis que ça doit finalement pas être impossible de taper 4 ou 5 au subtest information (alors celui-là, oui il est culturel mais pas que.). Je ne sais pas comment sont notés les tests similitudes et vocabulaire, ni ce qu'il faut vraiment accomplir pour avoir plus de 100 à l'ICV, mais même si c'est un peu plus dur à admettre que pour l'information, avec un petit effort d'imagination, j'arrive très bien à imaginer que 50% des gens puissent s'y vautrer magistralement.

Et en théorie on a bien 50% des gens de l'échantillon qui se retrouvent en-dessous de 100.

Sauf qu'on revient à ma question de départ : le fait qu'on constaterait très souvent un score supérieur en ICV me rend quand même suspicieux sur un parfait calibrage de cet indice.

Atlasovaste
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Aperpèthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par nikko76 le Lun 28 Sep 2015 - 16:50

moi j'ai 3 indices autour de 140/145, et un qui peine à atteindre les 110. Devinez lequel....

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Pretanama le Lun 28 Sep 2015 - 17:15

Beerus a écrit:L'ICV a un biais culturel, on peut s’améliorer ce n'est pas inné, suffit de lire pour être largement au dessus de 100 je pense. Pour moi cet indice n'a pas lieu d’être.

C'est vrai qu'on peut (largement) s'améliorer mais en quoi cela n'a pas lieu d'être ?

Pretanama
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Bibo le Mar 29 Sep 2015 - 20:30

Pretanama a écrit:
Beerus a écrit:L'ICV a un biais culturel, on peut s’améliorer ce n'est pas inné, suffit de lire pour être largement au dessus de 100 je pense. Pour moi cet indice n'a pas lieu d’être.

C'est vrai qu'on peut (largement) s'améliorer mais en quoi cela n'a pas lieu d'être ?
Je confirme.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Invité le Mar 29 Sep 2015 - 20:56

A partir du moment ou le contexte sociale influe grandement sur les résultats, le test ne peut plus prétendre détecter un mode de fonctionnement autrement dit un bonhomme qui a pas pu apprendre a lire et a écrire qui va se taper un 90 aurait très bien pu se taper un 130 si il était ne dans les beaux quartiers et on lui aurait sorti le fameux "Han vous avez une intelligence différente, vous pensez en arborescence etc", enfin tous les delires habituels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Pretanama le Mar 29 Sep 2015 - 21:12

Beerus a écrit:A partir du moment ou le contexte sociale influe grandement sur les résultats, le test ne peut plus prétendre détecter un mode de fonctionnement autrement dit un bonhomme qui a pas pu apprendre a lire et a écrire qui va se taper un 90 aurait très bien pu se taper un 130 si il était ne dans les beaux quartiers et on lui aurait sorti le fameux "Han vous avez une intelligence différente, vous pensez en arborescence etc", enfin tous les delires habituels.  

Le test de QI mesure (ou prétend mesurer) l'intelligence révélée de l'individu pas l'intelligence maximum que l'individu peut atteindre.

Oui certains ont les gênes pour dépasser les 130 mais leur environnement les empêche de monter à ce niveau.

Je vous conseille de visionner cette vidéo pour mieux cerner le test de QI:

https://www.youtube.com/watch?v=H31bAncQWYw

Pretanama
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 29 Sep 2015 - 21:14

Beerus a écrit:A partir du moment ou le contexte sociale influe grandement sur les résultats, le test ne peut plus prétendre détecter un mode de fonctionnement autrement dit un bonhomme qui a pas pu apprendre a lire et a écrire qui va se taper un 90 aurait très bien pu se taper un 130 si il était ne dans les beaux quartiers et on lui aurait sorti le fameux "Han vous avez une intelligence différente, vous pensez en arborescence etc", enfin tous les delires habituels.  

T'as une rolex ? Dent pétée

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Invité le Mar 29 Sep 2015 - 21:37

Si seulement j'en avais qu'une Cool

Pretanama a écrit:Le test de QI mesure (ou prétend mesurer) l'intelligence révélée de l'individu pas l'intelligence maximum que l'individu peut atteindre.
On comprend immédiatement pourquoi on utilise le terme de "Haut potentiel" du coup. Logique > 9000

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Pretanama le Mar 29 Sep 2015 - 21:45

Beerus a écrit:Si seulement j'en avais qu'une Cool

Pretanama a écrit:Le test de QI mesure (ou prétend mesurer) l'intelligence révélée de l'individu pas l'intelligence maximum que l'individu peut atteindre.
On comprend immédiatement pourquoi on utilise le terme de "Haut potentiel" du coup. Logique > 9000

On appelle haut potentiel ceux dont le QI est supérieur à 130, le mot potentiel renvoi aux réalisations possibles de celui qui dépasse ce QI pas au QI potentiel de l'individu.

Comme je l'ai dit le QI mesure l'intelligence révélée mais pas l'intelligence maximum.

Pretanama
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 634
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Invité le Mar 29 Sep 2015 - 21:49

Soon :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Stauk le Mer 30 Sep 2015 - 0:29

Vous avez bien raison, l'ICV c'est craignos. D'ailleurs c'est le facteur le plus corrélé à ce que mesure le test. C'est à dire donc, pour pousser votre logique jusqu'au bout .... je fais pas un dessin du coup.

http://angelspirit7.free.fr/psychonet/L2/Psychologie%20diff%E9rentielle2/CM3-4&5.htm

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Atlasovaste le Mer 30 Sep 2015 - 0:31

Beerus a écrit:Soon :
Je sens de la moquerie dans ce message. Mais aussi un grand pouvoir chez ce saïyen.
Hélas ma connaissance de DB n'est pas assez profonde pour pouvoir décrypter la signification de tout cela.
Les étoiles bougent, c'est la seule chose certaine.

Atlasovaste
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Aperpèthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Stauk le Mer 30 Sep 2015 - 0:34

Je compte trois lunes. Ca doit surement être un indice.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Atlasovaste le Mer 30 Sep 2015 - 0:50

Stauk, merci pour le lien. Et pour l'indice des trois lunes : bon sang tout devient clair.
Quand tu dis, c'est le facteur le plus corrélé à ce que mesure le test, c'est quoi, ce que mesure le test ?

Atlasovaste
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Aperpèthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Stauk le Mer 30 Sep 2015 - 4:49

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quotient_intellectuel a écrit:
Le résultat fournit un indice sur la vivacité intellectuelle de l'enfant ou de l'adulte, que les parents ou éducateurs sont libres d'utiliser ou non ; au Royaume-Uni, le test « 11+ » utilisé pour l'orientation scolaire a été construit comme un test de QI. La construction des tests de QI est empirique : aucune théorie complète ne la sous-tend.


Le plus avancé sur le sujet est l’Anglais Sir Francis Galton, un cousin de Charles Darwin, qui ne parviendra cependant pas à mettre en place un test utilisable. Galton, inventeur du terme eugénisme, publie son livre L’intelligence héréditaire, la raison de ses travaux étant de montrer qu'une partie au moins de celle-ci s'hérite, et d’en tirer des conclusions pour l’amélioration de l’espèce humaine (voir l'article eugénisme). En 1890, le terme de « mental test » est employé pour la première fois par l’Américain Mc Keen Cattell pour désigner une série d’épreuves destinées à mesurer les différences entre étudiants.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Invité le Mer 30 Sep 2015 - 7:49

Stauk a écrit:Vous avez bien raison, l'ICV c'est craignos. D'ailleurs c'est le facteur le plus corrélé à ce que mesure le test. C'est à dire donc, pour pousser votre logique jusqu'au bout .... je fais pas un dessin du coup.

http://angelspirit7.free.fr/psychonet/L2/Psychologie%20diff%E9rentielle2/CM3-4&5.htm

Tu as compris ou je veux en venir Wink

Sinon pour l'image c'est un dieu qui révèle le potentiel de gohan, j'ai trouve que ca allait bien dans le contexte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Atlasovaste le Mer 30 Sep 2015 - 9:54

Stauk, c'est une réponse à ma question ? ou pas ?
Beerus : merci pour la traduction Wink Reste à savoir ce qu'on attend du Dieu WAIS.

Atlasovaste
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Aperpèthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: WAIS IV: votre indice le plus haut et le plus bas

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum