Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Diatribe le Dim 7 Juin 2015 - 16:37

Par "autres" entendre "normaux-pensant", "non-zèbre" et moult synonymes zcrossiens.


Bonjour, Holà, Hello, Guten tag, Zdras tvoui tyè, konnichiwa! sunny


J'ai remarqué dans de nombreux fils qu'il y avait pour certaines personnes matière à se plaindre des "autres" (je ne leur reproche pas, elles ont probablement leurs raisons). Cependant, toute cette agitation m'amène à penser que l'on passe bien trop de temps à reprocher aux "autres" nos fautes, alors que souvent, il suffit de nous autobserver (J'aime cette formulation Very Happy ) pour nous rendre compte que nous aussi, nous avons nos défauts. "Comme tout à chacun" diront certains avec une lucidité transcendante qui atteint les cieux et éblouit le monde de sa sagesse. Effectivement, tout le monde à ces défauts sociaux (puisque c'est le sujet), mais parfois, nous avons tendance à nous apitoyer sur nous-mêmes, qu'elles qu'en soient les raisons ou les excuses valables ou non, si nous prenons le temps d'y prêter une grande attention et de laisser de côté notre ego pour quelques instants, on se rend compte que ce que l'on pensait être un "manque" de l'interlocuteur (manque d'écoute, de culture, de gentillesse, de curiosité ou tout ce que l'on veut) peut finalement venir de notre problème d'ouverture aux autres (par ouverture, j'entends l'acceptation de la différence de l'autre).
Je ne fais pas là de reproches ou ne vise personne en particulier évidemment. Je ne suis pas non plus en train de râler que l'on se plaint "trop" ici, juste que cette pensée au final m'a fait dévier sur ceci:
Puisque donc chacun a son rôle à jouer dans une "mésentente", "un dialogue de sourds, etc., que c'est à chacun de nous, zèbres, surdoués, hpi, hqi, normaux-pensant, diabétiques, thqi, autres, abricots, kangourous, pokémons et j'en passe de faire un effort pour se faire comprendre (et comprendre l'autre, cela va de soi), BREF, j'en viens enfin à ce que je voulais dire depuis le début mais que je dis seulement maintenant car j'ai le défaut de tourner autour du pot avant d'en venir enfin au fait, comme je continue de le faire en rédigeant cette phrase de quatre lignes qui rallonge un peu plus le texte et merdoum j'y viens :

Et si nous laissions de côté notre ego pour parler de ce qui agace les "autres" chez nous ? L'intérêt n'est pas de culpabiliser, mais de prendre conscience de certains de nos travers, afin de chercher des pistes pour les travailler, nous améliorer en nous donnant chacun des conseils, des vidéos, des livres, l'expérience, etc., dans un esprit de solidarité entre humanoïdes aux rapports sociaux parfois troubles.
Même les surhommes, Dieux, narcissiques et autres rayons de lumière sont invités à partager la réussite de leur perfection !

Et puisque l'on a rarement rien sans rien, je me lance ! Very Happy


Souvent, les "autres" me reprochent d'être hautaine.
Je le reconnais, il m'arrive de ne pas toujours prendre en compte l'autre lorsque je suis irritée et de répondre un peu trop sèchement, ce qui me donne effectivement un ton hautain. J'ai pris en compte les remarques et depuis, j'essaie de prendre mon temps avant de répondre du tac au tac. L'autre n'est pas responsable de mon impatience et si je veux que nos rapports restent courtois, je fais l'effort de ne pas répondre sur le vif.
Je m'aide en ce moment d'un livre que je trouve intéressant sur le sujet du rapport aux autres : Comment se faire des amis de Dale Carnegie. Au-delà du titre particulier, je trouve que l'ouvrage renferme pas mal de clefs pour se concentrer plus sur ce que veulent les autres et moins sur nos propres priorités, tout en étant satisfaits des deux côtés. Il donne aussi pas mal d'exemples pour convaincre les autres, toujours dans l'honnêteté.

On me dit très souvent que je suis trop susceptible, trop émotive, etc.
Bon, pour ce qui est de l'hyperémotivité, je suis passée par toutes les phases : acceptation, culpabilité, rejet de la faute dessus, sur les autres "pas assez", etc. Mais il se trouve que les émotions, si elles ne peuvent disparaitre (à moins d'être un asocial accompli et encore...) peuvent très bien être dominées. Pour le coup, je me suis beaucoup renseignée sur diverses méthodes pour apprendre à canaliser ses émotions, car parfois, elles deviennent problèmes dans mes relations, surtout en ce qui concerne la susceptibilité.
J'ai trouvé énormément d'aide pour ce sujet, mais aussi pour beaucoup d'autres problèmes personnels (crise existentielle, procrastination et j'en passe) dans une collection que je trouve formidable : Vivre en Philosophie. Il s'agit d'introductions aux pensées de philosophes que l'on peut appliquer dans la vie quotidienne. La collection se plaît d' "éviter la complaisance et les recettes faciles de certains manuels de développement personnel". En effet, chaque livre nous amène à réfléchir sur nous-même à travers de nombreuses questions et d'ensuite passer à l'action. Il y a pour l'instant 8 tomes dans cette collection (Que je compte me procurer au complet Smile ).
J'en ai lu deux sur les quatre que je possède pour le moment, et j'avoue que Lâcher prise avec Schopenhauer et Etre heureux avec Spinoza m'apportent beaucoup au quotidien. Je connaissais déjà ces deux philosophes, mais ces livres m'ont permis de créer un véritable lien avec la philosophie dans ma vie. Maintenant, pour ce qui est de ma susceptibilité par exemple, je sais que même s'il s'agit de détourner l'émotion et non pas de ne plus la ressentir, je suis moins frustrée face aux critiques, que j'essaie de prendre dans la globalité de la situation et plus uniquement comme une attaque personnelle.

Enfin, les "autres" me reprochent aussi d'être "trop speed", "surexcitée", etc.
Je le prends presque comme un compliment, en fait. Cependant, je comprends que cela puisse être agaçant au bout d'un moment, tout le monde à son rythme et je ne dois pas imposer le mien aux autres (Ce qui était lié et l'est encore quelquefois avec le premier point : être hautaine). J'essaie de me tempérer si je ne suis pas seule ou avec des personnes qui ne sont pas capables de suivre mon rythme, mes folies, etc. Je fais de la méditation et j'essaie de faire beaucoup de marches au grand air. Finalement, cela me calme. J'ai remarqué que, pour que je sois moins hyperactive, il me faut soit faire deux trois choses en même temps (et encore -_-) soit OUBLIER le temps. Et cette dernière marche tellement bien ! Avoir l'impression d'être en vacances. En allant faire mes courses, en me préparant à un rendez-vous, en me baladant : je prends le plus de temps possible. Je fais même parfois exprès de ralentir la marche et de prendre plus de temps pour sentir, regarder, écouter... Car il est facile d'observer à quel point ce monde va vite, trop vite pour nous. À quel point les gens sont pressés, stressés, énervés, même lorsqu'ils ont l'après-midi devant eux pour déambuler dans Carrouf. Ralentir au milieu de cette cohue pressée pour l'observer courir, c'est oublier ses propres obligations, sa vie, le temps. Et j'ai constaté que plus on prend son temps à faire quelque chose, plus la chose est faite rapidement. Et souvent mieux faite, par-dessus cela. Alors je me décide jour après jour à prendre de plus en plus mon temps, pour toutes les situations de la vie.

Voilà pour mes propres défauts/solutions. Évidemment, j'en ai beaucoup d'autres (comme parler trop vite avec un débit trop élevé parfois, et j'en passe) mais je trouve que mon pavé est déjà bien assez riche pour le moment. Mais j'aimerais les partager avec vous, peut-être un peu plus tard.


Et vous, qu'est-ce qui, chez vous, agace les autres ? Acceptez-vous ces remarques ? Essayez-vous de travailler sur ces aspects que l'on vous reproche plutôt que de donner continuellement des excuses ? Ressentez-vous parfois l'importance de votre comportement dans une relation sociale ? À ce moment-là, essayez-vous de modifier votre comportement, votre ton de voix, etc.? Quels ont été vos solutions, vos aides, vos échecs même, pour améliorer vos difficultés sociales ?


Bisous à tous flower


Dernière édition par Diatribe le Mar 1 Mar 2016 - 14:54, édité 1 fois

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Senn le Dim 7 Juin 2015 - 17:44

Je suis 1000 fois d'accord avec ta première phrase (oui, celle de 6 lignes).
Je rajouterais : pourquoi toujours se comparer avec des "normo-pensants" ? (terme à gerber, j'imagine que chacun a sa façon de penser et qu'on ne peut pas mettre 98% des gens dans le même panier, meme entre vous je vois des différences flagrantes, je pense que ca vient aussi de ce qu'on appelle personnalité, fin de la parenthèse, bisous).

Ce qu'on me reproche souvent (TOUT LE MONDE et pas qu'une certaine partie des gens), c'est mon côté direct, ma mauvaise foi parfois flagrante, ma mauvaise humeur du matin, mon impatience, mon côté control freak et le fait que parfois je pète un cable quand ça ne se passe pas comme je l'avais décidé !

Senn
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 66
Date d'inscription : 22/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Diatribe le Dim 7 Juin 2015 - 18:19

Tout à fait d'accord Senn. C'est vrai que je parlais d'"autres" pour évoquer les "normaux-pensant" (oui, pas joli ce terme), mais il est clair que c'est bien plus pertinent d'inclure tout le monde. C'était plutôt pour cliver avec le fait que l'on a tendance à "se plaindre" des "normaux-pensant", mais c'est encore mieux si on prend en compte que c'est applicable de manière générale, car il y a plus de matière à comprendre que le problème ne vient pas d'un décalage à cause de la zébritude, mais plutôt de notre attitude, comportement, etc. Smile


Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par elstudio le Dim 7 Juin 2015 - 18:34

Senn a écrit: mon côté direct, ma mauvaise foi parfois flagrante, ma mauvaise humeur du matin, mon impatience

pareil Very Happy

Je rajoute un besoin de solitude, en fait j'ai l'impression que ce qu'on me reproche en général est relié d'une manière ou d'une autre au fait que je pense à tort que tout le monde fonctionne comme moi (je serais alors normal!), donc pas besoin d'expliquer tous les implicites (qui sont évidents bien sûr)... mais en fait si... J'essaie de faire un effort là-dessus et je trouve que ça paie...

elstudio
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par ShineFlower le Dim 7 Juin 2015 - 21:18

-Ma soit disant impatience.
-Ma nervosité.


ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Diatribe le Lun 8 Juin 2015 - 10:04

elstudio a écrit:Je rajoute un besoin de solitude, en fait j'ai l'impression que ce qu'on me reproche en général est relié d'une manière ou d'une autre au fait que je pense à tort que tout le monde fonctionne comme moi (je serais alors normal!), donc pas besoin d'expliquer tous les implicites (qui sont évidents bien sûr)... mais en fait si... J'essaie de faire un effort là-dessus et je trouve que ça paie...

Quelle(s) méthode(s) utilises-tu pour modifier cela? Comment prends-tu la chose psychologiquement? Est-ce que le fait de ressentir l'impact de cette modification dans tes rapports à autrui te rassures et te donnes envie de faire plus attention à ces automatismes sociaux qui posent problème?

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Invité le Lun 8 Juin 2015 - 10:19

Bonjour et merci pour ce sujet stimulant!

Je vais également aller voir du coté de la collection "Vivre en Philosophie" qui semble attrayante. Smile

Alors (en précisant que je suis "évalué" depuis quelques mois au niveau de mon fonctionnement "hp") on me renvoie souvent que je suis "trop" (émotif, investi, sensible, etc) je travaille cette dimension depuis plusieurs années (thérapies/analyse) de découvrir récemment l'éclairage du Hp a considérablement ouvert des possibles/perspectives...

Ce que l'on me reproche aussi souvent c'est d’être trop silencieux, les gens ont une sorte d'attentes sur le fait que je sois plus communiquant et plus "parmi eux". Ce coté est plus interrogateur même s'il est récurrent sur des prises de conscience lors de années passées. Un exemple récurrent dans le domaine pro c'est que souvent après les réunions des gens me demandent pourquoi je n'ai pas participé, alors que ce sont des réunions plutôt "grandes" ou, au regard du nombre de participants, peu se sont exprimé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Diatribe le Lun 8 Juin 2015 - 10:57

Je m'interroge sur la reconnaissance de ses propres défauts; le fait d'accepter d'être responsable de ses relations et de ce qui en découle n'est pas forcément évident pour tout le monde, j'ai l'impression qu'il est difficile de s'avouer être dans l'erreur (dans le fonctionnement en groupe, mais de manière générale aussi) plutôt que de rejeter la faute sur les autres: "si j'ai des difficultés sociales, ce n'est pas de ma faute, ce sont les autres qui ne me comprennent pas".
Je pense qu'en temps que hpi, il est bon de reconnaitre que nous ne sommes pas toujours, nous non plus, "à la hauteur". L'avantage, c'est que nous avons peut-être plus facilement accès à l'envie de progression, d'insertion, car beaucoup d'entre nous sont passés/passent par la case "exclusion de groupe/rejet social", etc. Et dans ce cas, je ne pense pas que rejeter la faute sur les autres, ou même simplement sur le fait d'être "zèbre", soit une bonne idée pour progresser socialement, mais de reconnaitre que nous sommes en grande partie responsable de notre propre exclusion. Bien sur, nous ne l'avons pas demandé, bien sur, nous avons essayés, bien sur, les autres ne sont pas excusables de nous avoir dans certains cas malmenés, dénigrés, violentés parfois. Mais on obtient les clefs des erreurs à ne pas commettre en souffrant. C'est grâce à cette souffrance passée que l'on sait ce qui a été de bons ou de mauvais choix. Le fait de rejeter la faute sur autre chose que sur nous-mêmes ne nous aide pas à posséder ces clefs (attention, je ne parle pas ici de culpabilité, mais d'accepter sa part de responsabilité).
Je pense vraiment que nous avons un rôle très important à jouer socialement. Pas en temps que "surdoués", mais en temps qu'humain ayant besoin de relations sociales pour survivre et/ou s'épanouir. De ce fait, si accepter ses torts est le premier pas à franchir pour changer notre comportement, je pense que l'étape suivante -la plus longue puisqu'il s'agit de travailler sur soi en mettant en pratique- ne doit pas être négligée et qu'il est bon de s'inspirer des expériences des autres pour entreprendre le travail sur soi dans nos relations aux autres.
C'est pour cela que j'ai créé ce fil, pour que nous listions nos défauts, mais qu'ensuite nous ne passions pas à autre chose, mais que nous puissions agir concrètement avec nos mots, que nous interagissions ensemble, nous boostions, enfin, qu'il y est matière dans le réel, tout en passant par le virtuel. J'imaginais un espace ou nous parlons de nos réussites et de nos échecs, précisant ce qu'il faudrait que nous changions la prochaine fois (parce que trouver une solution adéquate demande de la persévérance), ce que cela nous a apporté, que chacun donne modestement son mot d'encouragement et de conseil pour que nous évoluons ensemble et plus chacun de son côté.
Un peu à la manière d'une thérapie de groupe en quelque sorte, sauf qu'ici, il serait possible de débattre des méthodes employées, se réunir pour créer/reconceptualiser des méthodes afin qu'elles soient le plus adapté ou le plus efficace possible, grâce à nos connaissances et réflexions communes.
J'en demande peut-être trop, mais j'imagine ne pas être la seule à être enfin passée de la phase "Je vais mal/j'y peux rien/j'ai des problèmes" à la phase "waow, maintenant je vois qu'il y a bien du positif, là ou avant j'attendais plus, je veux absolument saisir ce positif!"... Je sais qu'il y a des personnes qui ne sont pas encore prête pour cette étape et il faut qu'elles prennent leur temps. Mais les autres, ceux qui ont trouvés une part de motivation, ceux qui voient enfin le positif dans toute cette négation ambiante, où êtes-vous? N'avez-vous pas envie de vous lever et de protester: "je vous l'accorde, ce monde est pourri dans la mesure où on se concentre sur la bêtise; mais luttons concrètement contre cela, unissons-nous, non pas en reprochant à autrui ce qui est mal, mais en cultivant le positif autour de nous!".

Encourager quelqu'un lorsqu'il commet de bonnes actions à un impact supérieur à celui que l'on obtient en lui reprochant ces mauvaises décisions.


Let's go! Distribuons le positif partout autour de nous, avec sourire et compréhension : les gens sourions en retour!

sunny

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Diatribe le Lun 8 Juin 2015 - 11:28

Ananas bleu a écrit:Bonjour et merci pour ce sujet stimulant!

Je vais également aller voir du coté de la collection "Vivre en Philosophie" qui semble attrayante. Smile

Alors (en précisant que je suis "évalué" depuis quelques mois au niveau de mon fonctionnement "hp") on me renvoie souvent que je suis "trop" (émotif, investi, sensible, etc) je travaille cette dimension depuis plusieurs années (thérapies/analyse) de découvrir récemment l'éclairage du Hp a considérablement ouvert des possibles/perspectives...

Ce que l'on me reproche aussi souvent c'est d’être trop silencieux, les gens ont une sorte d'attentes sur le fait que je sois plus communiquant et plus "parmi eux". Ce coté est plus interrogateur même s'il est récurrent sur des prises de conscience lors de années passées. Un exemple récurrent dans le domaine pro c'est que souvent après les réunions des gens me demandent pourquoi je n'ai pas participé, alors que ce sont des réunions plutôt "grandes" ou, au regard du nombre de participants, peu se sont exprimé.

Ravie que cela te stimule Smile

Pour certains hp qui viennent de le découvrir, le fait de savoir leur permet de s'accepter et surtout de voir tout à coup beaucoup de positif pour leur avenir. Contente que cela te soit arrivé ! cheers


Il y a une chose qui marche plutôt très bien je trouve pour les personnes à qui on reproche de ne pas communiquer beaucoup: faire parler les autres. La majorité des gens adore parler d'elle-même. L'intérêt de s'intéresser à eux, de les complimenter sur leurs remarques, de les approuver, etc. leur permet d'avoir le monopole de parole sans qu'ils nous reprochent de ne pas parler assez (à condition d'être sincèrement intéressé, évidement). Leur poser des questions ouvertes (qui leur permet de développer, contrairement aux questions fermées qui n'attendent qu'un "oui" ou "non"), même si on ne parle que très peu leur donne le sentiment que nous sommes inclus dans la conversation. De plus, ils retiendront de nous quelqu'un qui leur porte de l'intérêt, et donc qu'il fait plaisir à revoir/avec qui parler Smile

Pendant tes réunions, as-tu essayé ce genre de méthode où, lorsque tu n'as rien à dire, tu félicites les autres pour leurs remarques, leurs idées, exprime ton accord sur leur point de vue, etc., et essaies de les faire à nouveaux parler en leur posant une question qui les feras développer après ça?

J'imaginais un exemple du genre: "je trouve ton idée très originale et je l'approuve. Ta façon de réussir à blablabla est bien pensée. Comment as-tu procédé pour arriver à ces conclusions... As-tu rencontré des difficultés... Est-ce que tu penses que cela s'accorderait avec..., etc.?"
Je n'ai jamais participé à des réunions de travail donc je ne sais pas trop comment cela se déroule ou ce qu'il est accordé de dire pour ne pas nuire au bon déroulement de la séance Dent pétée

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par EmiM le Lun 8 Juin 2015 - 12:00

+1 Elstudio,
depuis que j'ai pris connaissance de ma douance, j'ai compris et accepté que les autres n'étaient pas comme moi et que je ne pouvais pas attendre d'eux qu'ils le soient. Ainsi changer ce paramètre dans ma vision des choses a tout changé, mon regard sur eux, le monde, les choses et sur moi bien sur.
Cette prise de conscience sur le pourquoi du comment de ma différence était l'élément qui me manquait pour trouver de nouveaux chemins d'adaptation, puisque malgré les décalages je débrouillais assez bien finalement...
Cela n'empêche pas les "reproches", mais ce n'est pas spécifique à être HP, de nombreuses personnes s'agacent des autres HP ou pas....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par bepo le Lun 8 Juin 2015 - 13:01

Moi ce qui m'agace le plus c'est ce besoin permanent de l'opinion des autres pour penser.

Et donc toutes les dérives attenantes.
Domination, soumission, hiérarchie, séduction, irrationalité, religions, écoles des pensée...

On a tous besoins d'une forme d'approbation, mais quand elle envahit tout et devient le principal outil pour faire valoir ses idées, ça devient irrespirable.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Invité le Lun 8 Juin 2015 - 13:34

Diatribe:
Disons que pour l'exemple spécifique des réunions c'est très compliqué car mon vécu des réunions est un peu "fou"...
J'ai souvent des moments ou je sens venir (ça peux paraître irrationnel et moi même je ne suis pas du tout à l'aise avec cela et en ai très peu parlé) l'articulation ou la prise de parole. C'est très étrange mais cela est très fort comme vécu...
Je retiens tes outils, la question ouverte, le commentaire positif ainsi que la re formulation sont aidant. Smile
Je trouve en outre ton idée de groupe intéressante et ça me parle beaucoup....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par elstudio le Lun 8 Juin 2015 - 18:55

Diatribe a écrit:
elstudio a écrit:Je rajoute un besoin de solitude, en fait j'ai l'impression que ce qu'on me reproche en général est relié d'une manière ou d'une autre au fait que je pense à tort que tout le monde fonctionne comme moi (je serais alors normal!), donc pas besoin d'expliquer tous les implicites (qui sont évidents bien sûr)... mais en fait si... J'essaie de faire un effort là-dessus et je trouve que ça paie...

Quelle(s) méthode(s) utilises-tu pour modifier cela? Comment prends-tu la chose psychologiquement? Est-ce que le fait de ressentir l'impact de cette modification dans tes rapports à autrui te rassures et te donnes envie de faire plus attention à ces automatismes sociaux qui posent problème?

Alors ce n'est pas une méthode officielle, mais juste se mettre à la place de l'autre. Plus facile à dire qu'à faire ; par exemple ne pas partir "bille en tête" dans un raisonnement "fulgurant" non verbalisé jusqu'à sa conclusion, mais essayer de prendre un peu de recul en contextualisant/convertissant ce que l'autre dit et pense probablement à travers un filtre "autre point de vue" et trouver un mode de fonctionnement commun, en reformulant et expliquant davantage (ce qui paraît évident à l'un ne l'est pas pour l'autre).

Par exemple au travail j'ai remarqué assez récemment que certaines personnes que je trouvais incompétentes et très désagréables (genre gros boulet) essaient juste de faire leur boulot correctement ! En prenant en considération qu'on fonctionne différemment ça change tout, ça allège nos rapports...

En fait je me rends compte que beaucoup de mes problèmes relationnels sont dus à des quiproquos/malentendus, et que moyennant un "petit" travail il y a beaucoup à gagner...


elstudio
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Cedrina le Sam 13 Juin 2015 - 14:15

Ce qui agace les autres chez moi, c'est ma manie de toujours vouloir analyser tout, décortiquer ce qu'ils disent, disséquer les phrases, microscoper les mots.

Pour l'instant je n'ai pas trouvé de solution, hormis me la coincer !

Cedrina
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 88
Date d'inscription : 19/05/2015
Age : 51
Localisation : Helvétie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Jk7 le Mer 24 Juin 2015 - 2:46

Ce qui semble le plus agacer les autres chez moi, c'est mon incessante volonté à faire primer "la vérité".
Mais pour être honnête, je n'arrive vraiment pas à comprendre pourquoi cela peut "agacer" tant (car pour certains cas de figure vécus, le mot "agacer" était même faible)... Je suis certain qu'il existe des tas de choses chez moi bien plus légitimes d'être agaçantes... Mais non! On préfère limite me détester pour ne pas avoir accepté des choses manifestement fausses -_-'

Mystère, mystère...

Jk7
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 29
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par invité123 le Mer 24 Juin 2015 - 22:07

.


Dernière édition par MaoMao le Mer 30 Déc 2015 - 23:38, édité 1 fois

invité123
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par louise le Mer 24 Juin 2015 - 22:11

Leur côté corps nichons

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par aryaman le Jeu 25 Juin 2015 - 6:23

Je dirais que ce que les autres apprécient le moins dans ma vie réelle, ça provient surtout du fait que plus il y a du monde qui apprécie quelque chose, plus j'en ressens du dégoût et plus je le fais savoir; quand je ne peux retenir ma pensée devant des gens débiles, je fais preuve de courtoisie et quand je subie une bourrade parce que je déprime et devient amorphe dans une situation, généralement c'est le fameux moment des 4 vérités qui s'annonce gentillement.

aryaman
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Néfertiti le Jeu 25 Juin 2015 - 15:27

Qu'est-ce qui chez moi agace le plus les autres ?

(Je mélange les deux, HQI et non-HQI)

Alors voici la liste (qui est modifiable à n'importe quel moment) :

EUX : Mon envie de toujours avoir raison.
MOI : Mon amour du débat.

EUX : Mon côté solitaire / casanier.
MOI : Mon besoin de me "recharger" dans le calme complet.

EUX : Mes mots blessants, tranchants.
MOI : C'est pas faux mais c'est pcq j'essaye aussi de me défendre.

EUX : Ma timidité / mes silences.
MOI : Mon lent mais actif processus de familiarisation / ma capacité (qui ne dysfonctionne pas à cet instant) à savoir quand me taire et quand l'ouvrir.

EUX : Mon côté maniaque.
MOI : Mon côté maniaque.

EUX : Toujours mal quelque part.
MOI : Mon côté hypersensible Wink

EUX : Mon côté impulsif.
MOI : Mais on n'a qu'une vie les amis !

EUX : Pense qu'à moi.
MOI : Personne d'autre que moi n'a pour mission de vivre ma vie, d'un côté...

Néfertiti
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 680
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Jayrome le Jeu 25 Juin 2015 - 15:40

Principalement le fait que les gens se sentent parfois blessés par mes propos, et ceci même alors que ce n'est pas le but des mots que j'ai prononcés. En bref l'incompréhension...

Jayrome
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 40
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Audrey24 le Jeu 17 Sep 2015 - 17:18

En réalité, je finis par penser que ce n'est pas important Smile

Mon impatience et mon caractère entier agacent ? Et après ?

Le plus gênant, à mon sens, est ce qui chez moi m'agace moi même...

J'ai remarqué dernièrement que je perds complètement les pédales lorsque je n'arrive pas à atteindre un but et que je me sens responsable de cet échec.
Exemple : j'ai renvoyé bouler un mec pendant des mois et finalement, quelques mois plus tard, j'ai eu un coup de coeur pour lui. Evidemment, il était devenu ultra frileux Very Happy
Il a mis de la distance etc...
Je me sentais seule et unique responsable de cette situation, j'étais totalement submergée par les émotions. J'ai tout mis en oeuvre pour essayer de le reconquérir mais n'importe comment, il doit me prendre pour une cinglée d'ailleurs Very Happy
J'ai découvert par la suite, que son comportement n'avait rien à voir avec moi...
En plus, je sais très bien que je ne supporte pas la vie de couple mais c'était plus fort que moi.

C'est plutôt là dessus que je travaille, sur ce qui me pourrit la vie et ce n'est déjà pas une mince affaire...
Pour ce qui pourrit la vie des autres.... je n'en suis pas là Laughing

Audrey24
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 38
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par louise le Jeu 17 Sep 2015 - 17:27

j'aimerai bien savoir en fait ! Very Happy

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par unjoursansfin le Dim 1 Nov 2015 - 19:59

Bonjour,

mes parents me pensaient snob alors que je cachait mon hyper sensibilité.

mes amis m'ont dit que je réfléchissait trop. De là est partie ma recherche qui m'a amenée sur la piste de la douance.

un de mes copains ne supportait pas que j'ai tout le temps raison.

mon chef m'a un jour dit que j'étais une " jusqu' au boutiste",

toutes ces choses ne m'ont pas été dites comme des compliments. Mais je suis comme je suis. Pour moi il y a pire comme défaut ( je n'ai tué personne). Pour le moment je continue d'être comme je suis, de paraître  sauvage aux yeux des gens qui ne me connaissent pas, de pester contre
les imperfections ou les systèmes qui ne fonctionnent pas, d être perfectionniste avec les choses même si ce sont de petites choses sans importance.

mais si je suis arrivée là sur ce site, c'est que jesperes trouver des solutions.

affaire à suivre....

unjoursansfin
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 26/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par louise le Dim 1 Nov 2015 - 20:25

quelqu'un qui a une dent contre moi et ne me le dit pas et reste dans son coin, ça ne m'agace pas vraiment, disons que ça m'embête

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Jo' le Ven 13 Nov 2015 - 19:51

Sujet très intéressant qui permet de mettre en lumière les décalages et l'incompréhension. Pour ma part, à chaque fois que j'ai tenté de corriger certaines de mes caractéristiques pour être plus conforme aux attentes de mon entourage, j'ai eu ce sentiment de prendre du retard sur mon développement personnel, voire de renoncer et de saboter certaines de mes convictions et de finir par me mettre dans des positions humiliantes.

Ce qui agace chez moi ?

Mon insatisfaction. Les conseils des gens ne sont jamais suffisants, trop creux ou parfois complètement à côté du point que j'aborde, et on fini souvent par me dire : "bah débrouille-toi !", "t'es jamais content !", "tu refuses d'écouter alors te plains pas"… etc.

Mon pessimisme. Je reconnais avoir une personnalité assez nuancée, j'ai du mal à converser avec les gens sans me plaindre, apporter une part d'obscurité, ou utiliser des "oui mais…" et on me reproche de casser le morale des gens. Je ne sais pas me mettre en valeur également. C'est un point sur lequel je travaille, même si mes centres d'intérêts, mes goûts ne font pas danser ou forcément sourire. J'ai le sentiment aussi que dans mes paroles, on ne retient que le mauvais alors que je mets du temps à appuyer sur le bon. J'aime les nuances, être trop guimauve, ça m'agace. et j'ai souvent l'impression qu'être entre deux ne me rend pas très accessible.

Mon introversion. Tout dépend des personnes qui m'entourent, mais souvent j'ai du mal à me lâcher. On tente de me faire faire ce que je n'ai pas envie, ou des choses dans lesquelles je ne suis pas à l'aise, qui ne me correspondent pas. Au début, je me forçais mais je n'étais pas naturel, du coup je faisais rire la galerie et ça me mettait en position humiliante. La danse bien souvent, ou alors démarcher les inconnus sans retenue. On me dit : "Mais si ! Vas-y, c'est facile !". Maintenant je refuse tout simplement, mais du coup ça ne plait pas non plus. Par contre, si j'ai un entourage adéquat, je peux faire rire la galerie sans que ça me gêne. Avec des zèbres ou des profils atypiques, je peux même être extraverti.

Mon perfectionnisme. "On s'en fout !", "C'est pas important !", "Lâche l'affaire !"…

Mon envie de débat, d'approfondir. Pareil, "On s'en fout !", ou alors "Tu pars trop loin", "Moi, j'te suis plus", "Tu m'embrouilles la tête !"… Dans des conversations qui me stimulent. Quand il y a quelqu'un avec qui réellement débattre, je me sens contraint d'écourter car j'ai peur de monopoliser, de gâcher une soirée. Mais quand j'ai l'occasion de continuer, là je passe une bonne soirée.

Mon ennui, manque d'intérêt, de motivation, ma procrastination. La personne en face n'est pas forcément plus motivée mais elle compte sur moi pour trouver une idée. C'est flatteur mais bon, moi aussi parfois j'aimerais que quelqu'un propose quelque chose (d'intéressant). Et quand je propose bien souvent : "C'est trop compliqué !", "Ça m'soule, je comprends rien !", "C'est pas clair !", "Ouais nan, c'est nul !", ou quand mon idée est acceptée, elle est pas comprise et au final je finis par me faire chier.

Ma "fragilité". "Tu prends tout mal !", "T'es trop susceptible !", "On ne peut rien te dire !"… C'est pas les mots eux-mêmes qui me gênent, c'est dans quelle intention ils sont donnés. Et puis quand j'explique que c'est le sentiment derrière le mot qui me vexe, on me dit : "Tu te prends la tête !", "Tu prends la mouche pour rien !"…

Il y en a certainement d'autres, mais petit à petit c'est ce qui m'a conforté dans le choix de ne plus sortir, de couper contact avec énormément de monde, d'être solitaire.




Jo'
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 24
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui, chez vous, agace le plus les autres ? Coachons-nous!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum