Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Aller en bas

Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par Palatinus le Lun 1 Juin 2015 - 14:09

Publié le 30 mai 2015 à 15h00 | Modifié le 30 mai 2015 à 21h36
Begeek.fr > MIT > Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire


"C'est une importante découverte scientifique menée par des scientifiques du MIT (Etats-Unis) qui a pu démontrer que des impulsions lumineuses pouvaient permettre à des souris rendues amnésiques de recouvrer leur mémoire.

Même s’il s’agit d’une expérience menée sur de « simples » souris de laboratoire, ses résultats ont mis en émoi la communauté scientifique internationale car ils ouvrent la voie vers une nouvelle manière de traiter les troubles de la mémoire.

Des impulsions lumineuses pour recouvrer la mémoire
Une équipe de scientifiques du MIT (Massachusetts Institute of Technology) à Cambridge aux Etats-Unis vient de publier les résultats d’une étude qu’elle a menée sur la réactivation de la mémoire chez des souris rendues chimiquement amnésiques.
Pour cette étude, les chercheurs ont créé deux groupes distincts de souris. Un groupe témoin, non traité, et un groupe de souris auxquelles ils avaient administré de l’anisomycine, une substance empêchant la consolidation d’un souvenir par blocage de la synthèse de protéines dans les neurones. Les deux groupes ont été soumis à des décharges électriques par le sol de leurs cages. Par la suite, de retour dans ces mêmes cages, les souris témoins affichaient clairement des signes de peur et restaient prostrées alors que les souris traitées restaient tout à fait impassibles car incapables de se souvenir de leur expérience traumatisante dans ces cages.

Ce dernier groupe de souris a ensuite été soumis à des impulsions lumineuses censées réactiver la communication entre les neurones par leurs synapses et les souris jusque-là amnésiques ont comme recouvré la mémoire et se sont dès lors montré effrayées. Leurs souvenirs n’avaient pas été effacés, ils étaient juste restés pour un temps inaccessibles.

Mieux comprendre l’amnésie pour mieux la traiter
Dans la communauté scientifique internationale existe un débat sur l’amnésie. D’un côté, on pense qu’elle est liée à des dommages physiques, que la mémoire est perdue à cause de troubles dégénératifs tels que la maladie d’Alzheimer ou par des lésions survenues sur le cortex suite à des traumatismes crâniens. Mais d’autres scientifiques perçoivent l’amnésie comme un simple blocage de l’accès à la mémoire. Ces derniers évoquent la présence dans l’hippocampe d’un réseau de neurones qui activeraient la création des souvenirs en entrainant des changements physiques et chimiques au niveau du cerveau appelés « engrammes ». Et ce sont ces engrammes qui seraient réactivés par les stimulations lumineuses, permettant ainsi de retrouver l’accès aux souvenirs.

Le professeur et lauréat du Prix Nobel de Médecine 1987 Susumu Tonegawa, chercheur au MIT, s’exprime sur ce sujet en ces termes : « Cette recherche fait avancer la compréhension sur la nature de l’amnésie, une question très controversée en neurosciences. La majorité des scientifiques privilégient la théorie de la destruction du stockage de l’information, mais cette recherche montre que cela est probablement erroné« . Selon lui, cette étude prouve que, dans certaines formes d’amnésie, la perte de la mémoire n’est pas un processus simplement mécanique de destruction de cellules cérébrales mais que les souvenirs sont juste rendus inaccessibles. Il termine ainsi : « Ces travaux fournissent un éclairage surprenant sur la nature de la mémoire et vont stimuler de futures recherches sur la biologie de la mémoire et de sa restauration clinique« .

Source : Ouest France"
Cela m'a aussi fait pensé à l'EMDR : eye movement desensitization and reprocessing (EMDR), ou désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux. Une technique qui semble efficace assez souvent pour traiter les personnes souffrant de traumatismes psychiques importants, de CPT : choc Post Traumatiques, notamment. On comprend mal encore le mécanisme, mais des mouvements oculaires spécifiques semblent permettre de "d'assimiler" et de "dépasser" le trauma, non de l'oublier mais de ne plus souffrir d'effet "réactivation". Dans les 2 cas ce sont les yeux qui sont employés et la mémoire qui est affectée.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par bepo le Sam 6 Juin 2015 - 15:08

J'aimerais en savoir plus...
Comment leur est venue cette idée d'avoir recours à des impulsions lumineuses ?
Quel est le mécanisme invoqué.

Mais il semble que l'objet de leurs recherches est surtout de comprendre les mécanismes de la mémorisation.
Ils se contentent de constater que puisque l'on peut faire revenir la mémoire, c'est donc qu'il en existe une forme intermédiaire non accessible.

L'implication des yeux n'est pas explorée. Elle sert juste de révélateur.

En plus l’amnésie antérograde provoquée par l'anisomycine n'a rien de physiologique, et ne représente pas forcément un modèle d'amnésie valable pour toutes les investigations.

L'EMDR me laisse perplexe pour ma part. Ça ressemble tellement à une théorie fumeuse. Mais les apparences sont trompeuses parfois.

bepo

Messages : 2568
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par Palatinus le Mar 9 Juin 2015 - 13:23

J'avoue que je ne sais pas, cela dépasse mon domaine de compétence.
En tout cas pour l'EMDR, de ce que j'en ai lu, ceux qui pratiquent sérieusement, sont les premiers à reconnaître qu'ils ne comprennent pas au juste le mécanisme, mais qu'ils constatent des effets mesurables certains, donc qu'ils ne peuvent qu'essayer de continuer à pratiquer pour soulager.
Après tout l'Histoire est rempli d'utilisations de propriétés physiques de notre environnement pendant des siècles avant que l'on ai mes connaissance pour expliquer le pourquoi et le comment de ces propriétés. Ne serait ce qu'au niveau alimentaire, on a pu constater ce qui rendait malade ou pas dans la nature bien avant d'avoir de quoi analyser les substances et dire pourquoi cela nous rendait malade.
De plus l'EMDR ne semble efficace que dans certains cas précis, comme les CPT par exemple, et les praticiens reconnaissent les limites de leurs techniques, honnêtement sans prétendre pouvoir faire ce qu'ils ne peuvent pas faire.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par bepo le Mar 9 Juin 2015 - 13:34

CPT ? SPT plutôt ? Syndrome Post Traumatique.
Oui tant que la pratique ne cherche pas à soumettre l'acquisition de connaissances pour préserver ses infrastructures, cela n'est pas critiquable.
Et tant que l'efficacité est mesurée réellement face à ses alternatives thérapeutiques.

bepo

Messages : 2568
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par Palatinus le Mar 9 Juin 2015 - 14:13

Choc Post Traumatique aussi, ou Stress Post Traumatique. Même idée de toute façon.
Il me semble que le médecin en occident, avec ce qu'est devenu le serment d’Hippocrate, s'engage non seulement à faire de son mieux pour soigner son patient mais s'engage aussi à ne pas lui nuire, donc si un traitement par la méditation peut avoir les mêmes effets mesurables positifs (comme cela semble démontrer ici par l'IRMF qui est un outil scientifique) que des anti-dépresseurs ou psychotropes (quand on connait les effets secondaires que peuvent avoir ceux-ci) on ne peut qu'approuver non ?

D'ailleurs il serait intéressant d'avoir une carte mondiale des maladies dues au stress, des dépressions nerveuses, des suicides etc... pour voir si les pays ou la religion bouddhiste pratiquée est majoritaire ont des scores plus faibles ou pas.

En même temps que la méditation en générale ai des effets mesurable maintenant enregistrés est tout à fait logique au regard du bouddhisme par exemple qui a largement promu la méditation, du moins un certain nombre de forme de méditations. En ce moment je m'intéresse au bouddhisme est la base de cette spiritualité est ni plus ni moins que la suppression de la souffrance, pour soi et par compassion vis à vis des autres. Hors le bouddhisme fixe comme origine de la souffrance le désir, les frustrations, l'attachement, le refus d'accepter l'impermanence de toutes choses. Hors le stress, l'anxiété, le burn out, les dépressions, et leurs effets psychosomatiques, sont des souffrance. Il a fallut 2500 ans à la science et au rationnalisme occidental accepter de se pencher scientifiquement sur les effets mesurables de la méditation. Et comme le dit l'article, ce sont des bouddhistes eux même qui depuis un moment déjà invitent la médecine conventionnelle à la faire.
Enfin, selon les propos du Bouddha le plus connu (le prince Sidarta Gautama), il n'est pas question de foi dans le bouddhisme mais d'expérimentation. Il dit a ses disciples : ne crois pas à ce que je dis parce que c'est moi qui le dit, mais expérimente d'abord par toi même. Si après avoir expérimenté assez longtemps tu trouves que ce que je dis ai vrai pour toi, alors c'est bon. Sinon, tu es libre d'aller voir ailleurs. Là au au contraire un autre maître spirituel important : Jésus de Nazareth, rappel toujours la foi, parle de foi qui sauve, de croire en lui, de faire ce qu'il a fait en mémoire de lui, et de suivre son exemple en aimant son prochain.
Paradoxalement là ou le christianisme occidental est une affaire de foi (croire sans avoir de preuve) le bouddhisme oriental est plus proche de l'expérimentation scientifique. Et pourtant la médecine occidentale rationnelle et expérimentale étudie depuis un moment les "miracles" attribués aux Saints chrétiens, à Lourdes par exemple, je ne parle même pas des X examen scientifique sur le Suaire de Turin,  mais n'accepte de se pencher sur les effets mesurables de la méditation bouddhiste que depuis peu. C'est assez paradoxale. Non ?
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par bepo le Mar 9 Juin 2015 - 16:06

Néanmoins beaucoup de croyants chrétien te dirons non pas qu'ils croient, mais que la croyance les conforte dans leur choix initial grâce à ce ce qu'ils y trouvent. Que la preuve se ressent en croyant.
La distinction est finalement faible.
Est dès lors que le bouddhisme, parle d'un ailleurs ("qu'ils aillent voire ailleurs"), le bien être va donc de pair avec la croyance, puis qu'elle est définie et non extensible à l'ensemble des pratiques qui pourraient amener au bohneur.
Et dès lors qu'il faut faire un effort d'apprentissage quelconque pour pouvoir ressentir ou non les bienfaits du bouddhisme, c'est bel est bien qu'il faut y croire au préalable.
Je perçoit bien dans tes mots qu'il semble y avoir moins de coercition, moins de menace et de sanction potentielles dans le bouddhisme, mais globalement on reste sur le principe de la croyance.
Et le bouddhisme ne peut pas n'être qu'une pratique, enfin sans connaitre j'ai du mal à le concevoir. Il y a forcément d'autres concepts, des divinité, auxquels un européen est peut être moins sensible et qui ne l'amènent qu'à voire la finalité et les pratiques.

Bon comme tu dois le voir je n'y connais pas grand chose.

bepo

Messages : 2568
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amnésie : La lumière peut réactiver la mémoire

Message par Palatinus le Mar 9 Juin 2015 - 17:24

J'apprends chaque jour un peu sur le Bouddhisme. Il n'y a pas d'enfer ou de paradis dans le Bouddhisme, du moins pas de la manière donc le conçoivent les sociétés occidentales.

Il n'y a pas de "croyance" dans le bouddhisme. Le bouddhisme n'a nulle vocation de prosélytisme. Même si les paroles du Bouddha sont pour tous, personne n'est forcé à y adhéré. Tu as déjà vu des missionnaires bouddhistes arpenter le monde pour convaincre tout un chacun de se convertir ? Il n'y en a pas.
On ne peut adhérer au bouddhisme que par choix personnel, initiative personnelle.
Je te répète les paroles que l'on attribu à Bouddha : ne croyez pas ce que je dis, expérimentez le, si par l'expérimentation vous en tirez personnellement un bénéfice tel que je vous le décrit, alors vous n'avez qu'a poursuivre, sinon ce que je dis n'est pas ce que vous recherchez.

Bouddha ne partage sa propre "méthode" que par compassion universelle et encore certaines "légendes" affirment qu'il a fallu que des dieux (hindous) viennent le supplier de le faire pour qu'il se décide a partager sa découverte car il aurait hésité de nombreuses années avant de s'y décider !

Le bouddhisme n'est pas qu'une pratique, il est une conception de la vie, du monde, de l'univers.

Bouddha ne dit rien sur "dieu ou les dieux" car il n'a rien a en dire. Pour lui les dieux en question ceux de l'hindouïsme, primo sont d'une nature telle qu'il sont et seront pour toujours incompréhensibles pour les hommes, donc il est inutile, vain de chercher à les comprendre.
Secondo ils sont inutiles car eux même son soumis à la loi du karma et au cycle des réincarnation. Hors Bouddha propose entre autre de se libérer de ce cycle, de cette "prison" perpétuelle. Les dieux ne sont donc d'aucun secours. Ils sont là, il ne nie pas leur existence, mais se sont des étrangers puissants mais inutiles.

Bien sûre il y a un certain nombre de concept philosophiques ou spirituels derrière en effet, et une pratique qui va avec.
Pour simplifier à l'extrême (et donc je déforme beaucoup) de ce que j'en ai compris :

- pour le bouddhisme la vie n'est que souffrance ici bas tant que l'on est soumis aux désirs et à l'attachement, il y a constamment manque, frustration, peur, etc...

- il n'y a aucun ego, aucune individualité car nous sommes tous constamment liés les uns aux autres.

Si tu apprends par diverses pratiques équilibrées (Bouddha a rejeté l’ascétisme extrême et la débauche) à abandonner le désir personnel et l'ego, tu atteint un niveau de conscience et de compassion définitivement libéré de toute forme de souffrance. Et dans l'absolu tu ne te réincarnes plus jamais, tu deviens un avec l'univers pour toujours, libre.

Bouddha n'est donc pas un prophète, il est un "éveillé" parmi beaucoup d'autres dans l'histoire, il est juste le plus connu.

Après je ne peux que te conseiller de regarder notamment l'article de wikipédia sur bouddha et le bouddhisme, là moi je lis "le bouddhisme pour les nuls" que l'on m'a offert. Je trouve le bouddhisme très adapté aux HP qui souffrent souvent beaucoup au niveau émotionnel et sensoriel.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum