Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par Brötchen le Dim 31 Mai 2015 - 22:05

Je ne sais pas trop par où commencer, j'espère que vous ne m'en voudrez pas si mon post est du grand n'importe quoi parce que je pense de la même manière, trop vite et n'importe comment.

Je suis dans un lycée "élitiste" qui s'appelle Chateaubriand (les bretons connaîtront surement). Je fais une filière bilangue allemande. Le problème est que cette filière ne me plaît pas. Pourtant tout avait l'air génial et pour moi c'était le cadre idéal : internat donc je n'aurais plus à supporter les crises de mon frère, tout le monde dans la filière est solidaire... Cette filière qui me paraissait pourtant géniale, j'en suis arrivée à la détester. Compétition permanente, il faut "écraser les autres" d'autant plus que nous en avons déjà écrasé pas mal pour entrer ici étant donné que nous étions 100 à postuler et que seulement 48 personnes ont été prises. Je déteste les 3/4 des gens de cette filière également.. Des "gosses de riche" comme on dit, qui critiquent et isolent les autres, certains méprisent ceux qui ne font pas la filière et j'en passe... La seule raison pour laquelle je fais cette filière est que je veux habiter en Allemagne plus tard.. Le problème c'est que je ne me vois pas arrêter non plus ; je prendrais ça pour un échec, d'autant plus que ma mère me harcèle pour que j'y reste car "ça fera bien sur son dossier". Mais est-ce que je devrais "sacrifier" mes années de lycée dans un qui ne me plait pas, pour au final recevoir un bout de papier avec écrit "a étudié à Chateaubriand" ? Et j'ai peur que si j'arrête mon père me harcèle avec ses théories fumeuses et réessaie de me forcer a aller en école militaire.

Mon père est un manipulateur pervers narcissique. Ca fait maintenant 3 ans que ma mère l'a quitté. Seulement il continue incessamment de nous harceler. Je ne vais plus chez lui car je ne supportais plus les critiques qu'il faisait sur ma mère, et je ne supportais plus qu'il veuille me façonner à son image, voulant me faire faire les études que lui aurait voulu faire. A cause de lui mon petit frère a fait plusieurs séjours en HP, a dû prendre un traitement, et la première année qui a suivi la séparation nous avons du supporter ses crises, qui étaient plutôt violentes (il essayait de frapper ma mère avec une chaise, jetait des livres etc). J'ai l'impression que mon père a gâché ma vie. A cause de lui j'ai perdu confiance en moi et j'essaie de la reprendre, seulement c'est compliqué.. Il ne cessait de me répéter que j'étais nulle, il m'a forcé à faire du sport que je n'aimais pas et il fallait que je sois "la meilleure" sinon il ne serait pas fier de moi. Le problème c'est que ce qu'il me demandait était trop, je n'y arrivais pas, j'étais dernière aux entraînements, je passais mon temps à pleurer et les autres personnes faisant de l'athlé se moquaient de moi ; c'était ma première année, eux leur 6e et ils ne voulaient pas admettre qu'il y avait un décalage évident que j'aurais eu du mal à rattraper. J'ai tenu 6 mois et j'ai abandonné, sous les critiques de mon père bien sûr "t'es nulle t'as pas été foutue de tenir une année, tu feras jamais rien de ta vie.." J'ai l'impression qu'il a causé et qu'il cause encore tout un tas de problèmes dans ma vie.

Je ne sais pas comment me comporter vis à vis des autres. Je me sens en décalage complet. J'ai beau essayer de me faire apprécier, ça ne marche pas vraiment, ça fait même l'effet inverse. Je me sens à l'aise avec ma meilleure amie, mon copain (qui sont tous les deux zèbres)  et un de mes autres amis que je connais depuis presque 6 ans sinon ça reste une relation amicale sans plus. Je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à me contenter seulement de ça... Nous étions une bande d'amis à la base, seulement à cause d'une histoire de gamins, je me suis disputée avec 2 personnes plutôt "influentes" au sein du groupe.. Et j'ai l'impression qu'elles font tout pour me pourrir la vie.. En tous cas je le ressens comme ça... Je suis blasée de leur comportement.. (Pour ceux que ça intéresserait, en gros nous avions prévu une semaine camping tous ensemble, mais plusieurs personnes dont je faisais partie n'avaient pas voulus d'une des filles du groupe dans le camping, car elle a un comportement qui ressemble à celui d'une bipolaire et c'est vraiment très épuisant).

Dans ma relation avec les autres j'ai l'impression d'imiter mon père : égoïsme, méchanceté gratuite, manipulation.. J'ai l'impression d'être son reflet et ça me fait peur. Mon père était du genre parano, et à chaque fois que je lui racontais quelque chose il surinterprétait tout, et essayait de me faire croire que le monde entier lui en voulait et donc comme j'étais sa fille, m'en voulait aussi. Je suis consciente que j'ai un travail sur moi énorme à faire, seulement je me sens perdue et peu voire pas soutenue... Je n'arrive pas à exprimer ce que je pense ou ce que je ressens en face, c'est comme si j'avais un blocage.. J'ai peur de dire aux autres ou même à mes amis ce que je pense, parce que j'ai peur qu'on me prenne pour une folle, ou qu'on se moque de moi.. J'ai beau me dire "tu t'en fous de ce que je pense les gens" ce n'est pas vraiment vrai.. Le regard des autres me fait angoisser...

Côté positif : grâce à l'internat j'ai pu régler mon problème "d'agoraphobie".. Je ne me sens plus mal à l'aise dans les espaces publics, ni quand je marche dans la rue, j'essaie de moins me fermer aux autres mais j'ai l'impression que me confier aux autres ne m'apportera que de la souffrance...

Brötchen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par yuko le Dim 31 Mai 2015 - 23:03

Bonsoir, Brötchen, merci pour ton message, c'est courageux de mettre à l'écrit ce que tu as sur le cœur, ça t'aidera à faire le tri avec ce que tu veux vraiment garder avec toi dans ta vie de tous les jours. Smile

Si je peux te donner un conseil, en tant que fervent défenseur des libertés individuelles, ce serait de te débarrasser de tout ce qui t'es nocif. Tant pis si c'est on père, tu n'as pas culpabiliser. Je t'encourage à le faire, et à trouver du réconfort ailleurs. Smile

Je sais que ce n'est pas simple, je ne dis pas ça à la légère, mais si ta vie ne te satisfait pas, transforme la...

Il ne sert à rien de s'empoisonner l'existence indéfiniment face à un problème. À chaque problème existe une solution, souvent très simple. S'il n'y a aucune solution, c'est qu'il n'y a pas de problème... Peut-être que quelqu'un pourra trouver qui est l'auteur de cette pensée que j'ai réécrite... ^^

yuko
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par Sushi le Dim 31 Mai 2015 - 23:35

Bonsoir Brötchen,

Tout d'abord bravo pour ton partage, je plussoie Yuko, c'est très courageux de ta part de te confier ainsi.

Ta situation est loin d'être simple et nous ne pourrons pas nous mettre à ta place. Mais ce que je lis me pousse à te poser une question : Sans prendre en compte l'avis de tes parents, poursuivrais-tu réellement tes études à Chateaubriand? Il est très difficile de se défaire du regard de ses parents, mais tu dois penser à toi et à ton bien-être.
Tu dis que si tu arrêtais, tu prendrai cela pour un échec. Mais peut être peux-tu trouver un autre lycée avec une section bilingue?
Le plus important, il me semble, est de te concentrer sur ton objectif : aller vivre en Allemagne. Il existe plein de routes différentes pour y arriver!

(Yuko, ta citation provient des shadoks!)

Sushi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 34
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par yuko le Dim 31 Mai 2015 - 23:52

Ah oui, tiens! Les Shadocks! ^^

Mais en fait, c'était le Dalaï Lama, avant ça! ^^
https://repairageblog.files.wordpress.com/2014/03/quotation-dalai-lama-xiv-problem-solution-worry-time-meetville-quotes-242383.jpg

Pour les études, je me permets de temporiser, parce que je pense qu'il doit y avoir du bon aussi dans ce choix de filière, personnellement, je me suis désintéresse de mes études et je le paie très cher depuis que j'ai quitté le lycée, d'autant qu'étant surefficient, je me sens très mal dans des boulots abrutissants...
Donc, je pense qu'il ne faut pas laisser quelque chose de mauvais gâcher ton avenir, ce ne sont pas tant tes études, qui te bouffent la vie, que ton père, et le rapport toxique qu'il entretient contre ton gré... Et ça, j'en suis vraiment désolé pour toi, c'est très dur, et tu n'y es pour rien, c'est pour ça que je t'affirme que tu n'as pas à culpabiliser de te débarrasser de ce qui t'empoisonne l'existence. Même si c'est ton père.

Après, t'éloigner de ton père n'aura pas que du bon, chacun a besoin de bons parents, j'en sais quelque chose, orphelin depuis mes 11 ans... (Enfin, pour simplifier)
Donc je te souhaite d'abord d'essayer d'exprimer ce qui te ronge, peut-être que ton père ne le fais pas exprès, mais si c'est vraiment un manipulateur narcissique, qui utilise l'énergie de son propre fils pour assouvir les besoins de son égo, (c'est comme ça que je le vois) alors vraiment, je te souhaite de poser ce poids qui pèse sur tes épaules, au bord de la route, avant de continuer, allégé, je l'espère...

Pardon, pavé. ^^'

En tous cas, c'est vraiment très bien, que tu sois venu en parler chez nous! =)

yuko
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par ShineFlower le Lun 1 Juin 2015 - 10:52

yuko a écrit:Bonsoir, Brötchen, merci pour ton message, c'est courageux de mettre à l'écrit ce que tu as sur le cœur, ça t'aidera à faire le tri avec ce que tu veux vraiment garder avec toi dans ta vie de tous les jours. Smile

Si je peux te donner un conseil, en tant que fervent défenseur des libertés individuelles, ce serait de te débarrasser de tout ce qui t'es nocif. Tant pis si c'est on père, tu n'as pas culpabiliser. Je t'encourage à le faire, et à trouver du réconfort ailleurs. Smile

Je sais que ce n'est pas simple, je ne dis pas ça à la légère, mais si ta vie ne te satisfait pas, transforme la...

Il ne sert à rien de s'empoisonner l'existence indéfiniment face à un problème. À chaque problème existe une solution, souvent très simple. S'il n'y a aucune solution, c'est qu'il n'y a pas de problème... Peut-être que quelqu'un pourra trouver qui est l'auteur de cette pensée que j'ai réécrite... ^^
"Si il n'y a pas de solution ce qu'il n'y a pas de problème." Les Shadocks

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par Brötchen le Lun 1 Juin 2015 - 15:25

Merci à tous d'avoir réagit et de ne pas m'avoir jugé ^.^

Vu que je suis en Allemagne pour 4 semaines j'ai encore du temps pour réfléchir si je continue abibac ou pas.. Je vais essayer d'y penser sans trop me prendre la tête, encore merci pour vos réactions qui m'ont fait beaucoup de bien en les lisant Smile

Brötchen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par yuko le Lun 1 Juin 2015 - 21:17

Ça fait plaisir à entendre, j'espère que ça ira mieux, j'espère que tu reviendra parmi nous de temps en temps! Smile

yuko
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par Eiph le Sam 26 Sep 2015 - 13:15

Dinon,comment ça évolue,Brötchen?

Eiph
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 01/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par zeHibou le Sam 26 Sep 2015 - 19:32

Liebe Brötchen,

Wie du sehr klar in der Analyse deiner Situation bist, empfehle ich dir, was du zu deinem Vorteil nutzen verstanden hast, um dein Ziel zu erreichen.

Autrement dit, tu comprends bien ta situation. Tu n'es pas nulle, ton récit le démontre de toute évidence. Joue le jeu et ne perd pas ton objectif de vue. Cela va te sembler un peu cynique, mais le jeu en vaut la chandelle, et c'est ta vie. Si ça te semble long, patience, tu verras les années passent vite. Si c'est trop dur, alors avant de baisser les bras, cherche du soutien, comme tu viens de le faire ici.

Courage.

zeHibou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 248
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 51
Localisation : location unknown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par Brötchen le Lun 16 Nov 2015 - 21:13

UPDATE : Longue discussion avec ma mère, j'ai finalement changé de lycée (ça fait 2 mois que j'ai changé x). Donc 1L dans mon lycée de secteur, tous mes résultats ont augmenté !

Brötchen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je lâche ici tout ce que j'ai sur le coeur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum