Salariés sous pression

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salariés sous pression

Message par offset le Sam 30 Mai 2015 - 10:03

J’ai ouvert ce fil pour partager ces quelques informations sur des méthodes de gestion de certaines entreprises
qui mettent les salariés de plus en plus sous pression. Elles délaissent le côté humain pour faire du chiffre.



Une vidéo sur ce monde du travail (durée :  40’51)


« Pour certains, le monde du travail est synonyme de moteur de vie, qu’importe finalement la tâche effectuée. Pour d’autres, il peut se révéler inhumain, surtout lorsqu’il s’agit de chiffres. L’actualité reflète souvent les difficultés financières de certaines entreprises en oubliant parfois les drames humains qui se cachent derrière. »






Albert JACQUART dit : «  la compétition est un poison » écoutez le (17’38) :





Redéfinir le sens du mot compétition par Albert JACQUART  :

"On nous fait croire que la compétition est nécessaire, on ne fait croire que dans la nature c’est elle qui a permis l’amélioration des espèces. Ce n’est pas du tout vrai ! En faite et on particulier dans la vie des hommes la compétition est un poison. Ce qu’il faut bien sûr c’est avoir un  moteur en soi, mais le moteur en soi il n’est pas de vaincre contre l’autre mais de vaincre contre soi.

Et ça, ça s’appelle non plus la compétition mais l’émulation,  il faut que je me compare à l’autre pour m’apercevoir que l’autre est meilleur que moi et que par conséquent je peux faire des progrès. Mais ces progrès n’ont pas pour but de passer devant lui, ils ont pour but que je devienne meilleur que moi. C’est ça que je dois avoir comme objectif !  

Et bien il faut que dès l’entrée dans les écoles on explique aux enfants qu’ils ne sont pas là pour être meilleur que les autres mais pour utiliser au maximum le potentiel extraordinaire qu’il y a en eux.

Faire comprendre aux enfants qu’il faut remplacer la compétition par l’émulation et on s’apercevra par exemple que tout dans le sport va changer. A quoi ça sert de vaincre ? Ce qui compte c’est de faire une belle partie. Et je n’arrive pas a accepter finalement que l’on empoisonne l’esprit des enfants en leur faisant croire que l’important c’est de l’emporter sur l’autre, ils ont l’impression à ce moment là que l’autre n’est qu’un obstacle alors qu’il faut leur dire et parce que c’est la vérité, que l’autre est toujours une source"

(résumé de la séquence vidéo)

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6758
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Wild Bill Kelso le Dim 31 Mai 2015 - 11:39

Merci pour ce fil qui éveille deux réflexions en moi :

Tout d'abord, je me suis toujours senti en compétition avec le monde entier ; ce sentiment devient insupportable et me pousse à éviter de plus en plus le contact avec les autres pour fuir cette compétition latente.

Parallèlement, en tant que dirigeant "humaniste" (ah, l'empathie...) d'entreprise et après avoir mis en œuvre beaucoup d'avancées sociales et avoir fait montre d'infiniment de compréhension à l'égard des salariés, je peux témoigner que l'émulation des salariés reste une vue de l'esprit.
Ca marche pour 3 ou 4 types ouverts d'esprit et avec une volonté de progresser ; le reste de la cohorte est incroyablement scotché dans la glaise et semble s'en contenter.

Wild Bill Kelso
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Labarum le Dim 31 Mai 2015 - 12:35

il faut que je me compare à l’autre pour m’apercevoir que l’autre est meilleur que moi et que par conséquent je peux faire des progrès. Mais ces progrès n’ont pas pour but de passer devant lui, ils ont pour but que je devienne meilleur que moi.

en c ça ressemble à ça :
while(lautre > moi){moi++; }

même en s'en défendant, ça ressemble quand même à de la pure compétition. perso ce n'est pas la façon dont la compétition se déroule qui peut parfois poser problème, mais bien l'état d'esprit ; si la compet vise à défoncer l'estime personnelle de son prochain alors je crois qu'il y a un gros problème ; aussi je crois que la compet est essentielle, c'est quasi de la sélection naturelle et qu'il est regrettable de l'associer d'office avec un état d'esprit fortement dégradant et psychologiquement violent.

merci pour le reportage, je reste scotché par le coup des smileys avec une balle dans la tête, j'en reste coi ; c'est pas de la compet, c'est de la violence.

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Doom666 le Dim 31 Mai 2015 - 13:04

Bonjour à tous,
Je rebondis sur ce que dit Wild Bill. C'est tout à ton honneur d'avoir voulu rendre ton entreprise plus humaine et c'est une bouffée de fraicheur de lire que certains dirigeants en sont capables. Ce qui, à mon humble avis, explique ton échec, c'est qu'il est nécessaire de modifier cette vision du monde à la base. Je m'explique, il s'agit avant tout d'une question d'éducation. Il faut donc changer la donne à l'école, ensuite et seulement ensuite, on pourra faire évoluer les mentalités dans le monde du travail. Dans ton cas, seuls les plus malins ont compris que tu voulais instituer un mieux être au travail, les autres n'ont vu qu'une occasion de glander et de bosser moins pour un salaire identique.
Cordialement.
Alain qui se tape la tête dans le mur à vouloir faire changer l'école...

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 627
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Labarum le Dim 31 Mai 2015 - 13:20

mouais... j'ai envie de dire que j'en ai vu et pratiqué pas mal sur le management, non que je sois un ponte ni même un petit expert avec une autorité quelconque dans le domaine... cela dit j'ai une conviction, y a pas de mauvais employés, que des mauvais managers ; et un manager peut driver sa team et il est clairement le cadre au sens premier, limite physique : l'état d'esprit qui règne dans son équipe est la conséquence de son management.. je vis ça au quotidien, et je suis très fier de ma team, et on me le rend bien.
bref, pour moi c'est un faux problème et je me permets de titiller pour mettre un peu de piquant, j'aimerais bien une réaction à cette proposition : n'est-il pas vrai que les dirigeants se définissants comme "humanistes" sont en réalité fréquemment "paternalistes" ?
c'est pour débattre ok, la question est ouverte, c'est pas une vanne.

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par ShineFlower le Dim 31 Mai 2015 - 13:43

Dans une entreprise, ce qui compte c'est un bon management, ce qui augmente la rentabilité du salarié.
La collaboration avec les collègues est préférable qu'un conflit d'intérêt avec eux.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Labarum le Dim 31 Mai 2015 - 13:47

ShineFlower a écrit:ce qui compte c'est un bon management.

c'est quoi ta méthode de "bon" management ?

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par ShineFlower le Dim 31 Mai 2015 - 17:34

Labarum a écrit:
ShineFlower a écrit:ce qui compte c'est un bon management.

c'est quoi ta méthode de "bon" management ?
Ne pas mettre la pression au salarié, lui aménager un poste en fonction de ses compétences. Lui faire confiance, l'encourager. Organiser régulièrement des réunions de travail ou chacun puisse exprimer ses idees. Veiller à la bonne entente entre les collègues...

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par offset le Dim 31 Mai 2015 - 22:16

ShineFlower a écrit:
Ne pas mettre la pression au salarié, lui aménager un poste en fonction de ses compétences. Lui faire confiance, l'encourager. Organiser régulièrement des réunions de travail ou chacun puisse exprimer ses idées. Veiller à la bonne entente entre les collègues...

C'est exactement ça, merci ShineFlower

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6758
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par offset le Lun 1 Juin 2015 - 6:18

Un article qui parle d'humanité dans l'entreprise


"Une entreprise ayant pour but, avant tout, de gagner de l’argent, pourquoi devrait-elle pratiquer un management humaniste ?

Il est clair que l’objectif premier d’une entreprise est de gagner de l’argent et de se développer. Mais l’entreprise est aussi un ACTEUR dans la société. Un acteur ayant un rôle important, impactant de nombreux aspects de la vie sociale, sociétale et économique. L’entreprise interagit et impacte fortement son environnement. Elle participe à la structure de cet environnement. Elle négocie avec des partenaires sociaux, contribue (dans des proportions variables) à la formation des individus, elle intervient sur la santé de ses collaborateurs (quelle a le devoir légal de préserver), elle participe à la modification environnementale (et doit théoriquement minimiser son empreinte),  elle participe aux modes de relations intergénérationnelles. Elle a un impact sur l’état psychologique (et donc productif) des collaborateurs, selon sa capacité ou non à rassurer, à communiquer une vision, des projets, et à les ancrer dans une stratégie et des actions cohérentes.
La progression de cette conscience de l’entreprise comme acteur sociétal majeur se développe de plus en plus, à plusieurs niveaux et bouleverse les rapports qui cherchent un nouvel équilibre.

Une personne physique a des droits et des devoirs. Il en va de même pour une personne morale en tant qu’acteur de la cité. A ce titre, l’entreprise a certaines responsabilités légales. Elle ne peut se contenter du seul objectif de rentabilité sans se soucier de l’impact de ses actions sur la société et sur ses collaborateurs.
Mais au-delà de la responsabilité légale, rappelons que 90 % de sa réussite et de ses projets reposent sur l’œuvre humaine. En somme, même dans un monde à forte technologie, la performance de l’entité pour gagner de l’argent et se développer repose essentiellement sur du « capital humain ». Autrement dit, sans la bonne volonté collaborative, la compétence, la capacité d’apprentissage, de mémorisation, de décision, de créativité et d’implication de ces humains, pas de réalisation possible.

Ainsi, pour pouvoir gagner des clients, des marchés et développer son activité, l’entreprise doit « faire agir ses collaborateurs » dans leurs dimensions cognitives, comportementales et émotionnelles,  dans un contexte de collaboration mutuellement consentie et dans un cadre d’action clairement défini (normalement). Pour cela, plutôt qu’un cadre oppressif, il se trouve qu’il est plus simple et plus efficace, d’obtenir un engagement volontaire, une adhésion individuelle et collective forte. Et cela s’obtient en respectant les personnes, en reconnaissant et en intégrant leur position centrale dans le système, en instaurant un partenariat basé sur une très bonne connaissance de l’humain, une confiance partagée, de l’exigence accompagnée d’un développement de l’autonomie et des compétences

Une démarche humaniste permet ainsi à l’entreprise d’assumer ses responsabilités internes et sociétales et d’instaurer un type de partenariat plus efficace, propice à une meilleure collaboration.
Les humanistes de la Renaissance plaçaient  l'être humain au centre de leurs préoccupations et recherchaient son épanouissement. Ils avaient foi en sa capacité d’évolution et cherchaient à favoriser son développement.
Instaurer une démarche humaniste dans l’entreprise c’est faire le pari que l’épanouissement et le développement des êtres humains qui la composent vont lui être largement profitables en termes de performance et de durabilité de celle-ci. C’est croire en la primauté de l’intelligence humaine collective comme outil de progression individuelle et entrepreneuriale et c’est en favoriser l’expression et la créativité. C’est miser sur l’enrichissement par le pluralisme, sur le développement de la connaissance, de la solidarité motrice plutôt que sur la compétition inhibitrice et finalement destructrice. C’est avoir conscience que le développement de l’humain collaborateur et celui de l’entreprise sont totalement corrélés.
Il faut ajoute qu’une démarche humaniste, aidée de la connaissance sur l’humain apportée par les neurosciences, s’inscrit avant tout dans la sincérité et l’intégrité et se traduit dans des actions et des processus opérationnels. Loin d’être une approche cantonnée à la philosophie, elle se vit dans le quotidien professionnel par des actes et des outils managériaux, relationnels et communicationnels simples mais bâtis et ancrés sur de la connaissance, de la confiance et disons-le… de l’amour pour l’humain."
http://blogs.mediapart.fr/blog/smusel/250212/management-humaniste-pourquoi-et-comment


@Wild Bill Kelso, je salue ton humanisme d'entreprise, tu finiras par gagner la cause de tous les salariés, c'est ce que je te souhaite

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6758
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Labarum le Lun 1 Juin 2015 - 8:52

ShineFlower a écrit:Ne pas mettre la pression au salarié, lui aménager un poste en fonction de ses compétences. Lui faire confiance, l'encourager. Organiser régulièrement des réunions de travail ou chacun puisse exprimer ses idees. Veiller à la bonne entente entre les collègues...

c'est un bien bel objectif.. toi même es-tu manager ?

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par offset le Mar 2 Juin 2015 - 6:00

@Labarum, tu pourrais développer ton opinion sur le paternalisme et l'humanisme  ?

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6758
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Labarum le Mar 2 Juin 2015 - 10:31

à mon sens, ce sont deux managements différents, le paternalisme était très pratiqué jusque la moitié du XXè en gros avant de décroitre ; quant à l'humanisme, c'est un style que je sens en plein essor au moins en terme de volonté affichée, je suis moins sûr en pratique que cela soit effectivement bien appliqué.
les deux ont certaines similitudes selon ce que j'en perçois, malgré des mécanismes différents ; ce qui porte à confusion et j'ai trop vu de manager autoproclamés humanistes qui se comportaient en paternalistes.
la différence majeure est que l'humaniste respecte les fonctionnements de chacun et encourage le développement personnel et la liberté de choix ; le paternaliste respecte l'individu plus que le fonctionnement de l'individu et l'encourage à se conformer à un modèle unique.
à mon sens, l'humaniste est bcp plus rare que le paternaliste et nécessite bien plus de qualités humaines et de sagesse.

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Labarum le Mar 2 Juin 2015 - 10:34

j'ajoute que les deux modèles fonctionnent tout de même relativement bien, en particulier l'humaniste s'il est finement appliqué ; c'est quand même très loin de ce qu'on voit dans le reportage !

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par offset le Mer 3 Juin 2015 - 12:05

Merci pour cette précision

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6758
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Fab. Fabrice le Mar 16 Juin 2015 - 2:44

Une entreprise ayant pour but, avant tout, de gagner de l’argent, pourquoi devrait-elle pratiquer un management humaniste ?

Notre société ( civile, pas l'entreprise) ayant comme principal objectif une économie croissante ( donc, en simplifiant, la rentabilité des entreprises), pourquoi devrait-elle être humaniste ?


Bref, les entreprises ne répondent qu'au modèle de la société que nous acceptons, à laquelle nous collaborons même, non ?

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Doom666 le Mar 16 Juin 2015 - 6:43

Bonjour à tous,
Je bien d'accord, il faut changer notre société. Parce là, honnêtement, c'est du grand n'importe quoi... Se tape la tête cont
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 627
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Invité le Mar 16 Juin 2015 - 7:41

Fab. Fabrice a écrit:
Une entreprise ayant pour but, avant tout, de gagner de l’argent, pourquoi devrait-elle pratiquer un management humaniste ?

Notre société ( civile, pas l'entreprise) ayant comme principal objectif une économie croissante ( donc, en simplifiant, la rentabilité des entreprises), pourquoi devrait-elle être humaniste ?


Bref, les entreprises ne répondent qu'au modèle de la société que nous acceptons, à laquelle nous collaborons même, non ?

Je n'ai rien signé de ce genre, moi. Je suis né dans ce monde-là et pour bouffer, il a fallu que j'y rentre. Oui, c'est à nous de le changer. Non, je ne me sens pas responsable de son état d'esprit. Je ne l'ai jamais partagé, ni défendu, ni propagé.
Typiquement, j'ai toujours bossé en association. Et maintenant, j'y entends qu'il "faut gérer l'association comme une entreprise" pour qu'elle fonctionne. On commence à nous y traiter comme on traite l'homme dans n'importe quelle entreprise: une variable d'ajustement. On n'est même plus capable de connaître la valeur d'un salarié expérimenté, qui connaît le terrain, les partenaires, etc: il suffit qu'un jour quelqu'un qui se pique de RH ait entendu dire "il faut beaucoup de turn-over" (pourquoi ? on n'en sait rien. Il en faut, c'est tout) et paf ! la ligne de conduite devient de jeter à la tronche des salariés "si t'es pas content, tu dégages". A des gens qui donnent tout, y compris des heures de bénévolat chaque semaine, depuis des années !
Est-ce que j'ai demandé quelque chose, moi, pour que "ça" vienne me trouver comme ça ?
Il en va de ce modèle comme de toutes ses déclinaisons (en écologie, relations humaines et sociales, etc.) Si vraiment, on avait eu la possibilité d'examiner le pour et le contre, les conséquences, le coût, humain, écologique, sanitaire, social, du déversement de matériel et de fric de la société post-2e GM, on aurait certainement demandé à y réfléchir à deux fois avant de signer. Mais ce choix a été fait avant nous. A ma naissance, on m'a collé sur la poire un papier avec ma signature imitée d'avance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Mag le Mar 16 Juin 2015 - 8:40

+1 avec ton post Fusain, à la différence près c'est que moi 30 ans avant je n'ai rien signé, mais "on dit" que je l'ai fait et même mes valeurs d'humanisme se trouvent maintenant sur le papier !

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Doom666 le Mar 16 Juin 2015 - 8:43

Re,
Je bien d'accord avec toi. On peut se laisser gagner par le découragement devant l'ampleur de la tache et ce sentiment d'être désarmé. Cependant, nous sommes censés être parmi les plus intelligents. Alors, utilisons notre meilleur atout. Qu'est-ce qui fait le pouvoir des décideurs: l'argent. Comment le gagnent-ils ? Par le biais des marionnettes pour lesquelles nous votons et par le fait que nous consommons comme des porcs. Donc...éteignons nos télés et autres médias corrupteurs de libre-arbitre, réduisons de façon substantielle notre façon de consommer (en cherchant des solutions autres que la grande distribution), fuyons les grands centres commerciaux (en particulier lors de la grand messe du sacro-saint samedi) et votons mieux en fouinant vers des gens comme les écolos ou Nouvelle Donne (il faut surtout dégager ces politiques professionnels qui, finalement, n'ont qu'une seule compétence: convaincre la masse abrutie).
Cordialement.
Alain (utopiste patenté).

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 627
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Fab. Fabrice le Mar 16 Juin 2015 - 12:06

Je n'ai rien signé de ce genre, moi. Je suis né dans ce monde-là et pour bouffer, il a fallu que j'y rentre

Je ne voudrais pas te choquer mais nous somme d'accord tu collabore maintenant de fait ( même si c'est juste "pour bouffer") à une société qui est dans un état que tu critique toi même Crying or Very sad

Je suis d'accord sur le fait que tu n'ai pas signé de contrat mais, tu n'a pas le choix, tu est "tombé" de par ta simple naissance dans un système existant, tu interragit donc forcément avec lui, à toi de te positionner dans les faits à la hauteur de ton jugement, non ?


Cependant, nous sommes censés être parmi les plus intelligents. Alors, utilisons notre meilleur atout. Qu'est-ce qui fait le pouvoir des décideurs: l'argent

( Outre le fait que ton argument me semble discutable Shocked )

Penses tu vraiment que l'intelligence puisse lutter contre l'argent, ici et maintenant , non, tu ne le pense, ta signature l'atteste , dont acte ...

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Mag le Mar 16 Juin 2015 - 13:14

Wink La tyrannie ça me gonfle !

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Invité le Mar 16 Juin 2015 - 16:00

Fab. Fabrice a écrit:
Je ne voudrais pas te choquer mais nous somme d'accord tu collabore maintenant de fait ( même si c'est juste "pour bouffer") à une société qui est dans un état que tu critique toi même Crying or Very sad

Non non non, c'est trop facile ça, de rendre responsable quelqu'un qui n'a jamais eu la possibilité de choisir. C'est l'argument qui permet aux vrais responsables de se laver les mains. Celui qui permet à Monsanto de jouer au sauveur du monde, par exemple. "Vous achetez mes produits. Donc, c'est vous les responsables de ce qu'il y a dedans, et moi, je suis blanc comme neige, je ne fais que donner ce que vous demandez."

Je suis d'accord sur le fait que tu n'ai pas signé de contrat mais, tu n'a pas le choix, tu est "tombé" de par ta simple naissance dans un système existant, tu interragit donc forcément avec lui, à toi de te positionner dans les faits à la hauteur de ton jugement, non ?

Qui te dit que je ne le fais pas ? Qui te permet de savoir ce que je fais et ne fais pas, où je suis engagé, à quoi je participe, ce dont je me suis débarrassé ou pas ?

Il y a des situations, tous les jours, 100 fois par jour même, où je participe à ce système parce que je n'ai pas le choix, si je veux encore être en vie demain matin, et il y a celles où je m'en extirpe, en nombre croissant, partout où je peux. Et le dire comme ça, ça fait une énorme différence avec "même si t'as pas le choix, tu es dedans donc tu collabores, tu l'acceptes, etc". Non, je n'accepte pas d'être là où je suis, seulement, vu le nombre de murs et de portes qui sont autour de moi, je ne peux pas sortir comme ça, juste parce que j'en ai envie. Mais je n'ai rien accepté, moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Fab. Fabrice le Mar 16 Juin 2015 - 16:58

.


Dernière édition par Fab. Fabrice le Mar 16 Juin 2015 - 17:02, édité 1 fois

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Fab. Fabrice le Mar 16 Juin 2015 - 17:00

.


Dernière édition par Fab. Fabrice le Mar 16 Juin 2015 - 17:03, édité 1 fois

Fab. Fabrice
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 47
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salariés sous pression

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum