Un peu de mon cheminement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de mon cheminement

Message par jm31 le Sam 30 Mai 2015 - 8:06

Bonjour à tous,

Je fais le pas aujourd'hui de partager un peu de mes pensées sur ce forum.
J'ai ressentis des résistances à le faire et une difficulté à oser m'ouvrir, ici, comme ailleurs d'ailleurs...
Je n'ai pas l'habitude d'être accueillie. Et même si ces derniers temps je fais l'expérience de davantage de fluidité dans ma relation à moi même et à mon entourage, je ressens toujours cette difficulté à faire le pas, à aller vers, et à ne pas tomber dans le renfermement.

Aujourd'hui j'ose être ici car j'apprends à m'accueillir moi même, avec mes particularités.
Grâce à mon mari, je me suis inscrite ici et j'ai envie de m'autoriser à être, à partager ce qui est important pour moi, ce qui m'anime, sans me restreindre.

Depuis plusieurs années je suis engagée dans un travail sur moi, à essayer de me libérer, à ne plus me rejeter, à m'affirmer... Et puis ces derniers temps j'ai découvert ce nouvel angle de vue qu'est la douance pour aborder mes différences. Être « surdouée », je comprends qu'il faut un mot pour définir des particularités, des différences par rapport à une population donnée,  mais pour moi cela donne juste un éclairage, définit par une société. En France, si on réfléchit comme ci, comme ça, si on répond à telle question en moins d'une minute etc. ça veut dire : « surdoué ». En Afrique ou ailleurs, ce même comportement que l'on attribue à la douance ici, est peut être bien plus proche de l'ordre du courant, du « normal » chez eux. Bref, pour ma part je prends du recul, et je ne m'engouffre pas dedans. Mais cela m'aide à comprendre et accepter davantage mon décalage et déployer cette arborescence que je n'ai eu de cesse de couper, de restreindre, de cacher. J'ai longtemps eu honte de ce que je croyais être des « échecs », de mes difficultés à me conformer à ce qu'on attendait de moi ou à ce que je croyais qu'on attendait de moi, à ne pas penser comme mon entourage, à être celle qui dérange, à être celle qui ennuie, à être trop... explosive, impulsive, affective, émotive, sensible.

Maintenant, je commence à découvrir ou redécouvrir des parties de moi, à croire en mes capacités, et je suis heureuse de m'offrir cette opportunité, pour autant c'est aussi déstabilisant.
Je lâche beaucoup de mes croyances en ce moment et ça a été insécurisant pour un temps.
Mais cet insécurité à ne plus rien savoir, à lâcher mon monde d'illusions, m'aide à développer une sécurité intérieure plus profonde.

Ce que je traverse actuellement me fait être encore plus seule (et c'est nécessaire), mais je suis désolée de ne pouvoir que très partiellement, et rarement, partager mes ressentis. De ne pas pouvoir échanger de façon fluide. Et puis il m'est difficile de trouver les mots justes pour exprimer ce que je vis en moi, donc j'ai une tendance à me renfermer.

Au quotidien, je ressens un gros décalage et rare sont les personnes avec qui j'arrive à échanger sans freins, sans limites... Mais aujourd'hui j’accepte mieux cette réalité et je n’essaie plus d'être ce que je ne suis pas. Comment ne plus me quitter et oser me déployer sans me restreindre. Cela amène inéluctablement encore plus de décalage et de solitude, et en même temps ça laisse plus de place à la possibilité d'un vrai échange, là ou avant je fermais tout et ne laissais finalement pas la place à la rencontre.

Tous ces changements en moi amène de la gravité, dans le sens ou je n'ai actuellement plus du tout accès à de la légèreté et même si je ne l'ai jamais vraiment pu, je ne le peux encore moins maintenant (encore un état de fait qui m'écarte de beaucoup de gens...)
Ce ne sont pas les évènements de ma vie mais ma conscience de l'instant qui change. Ma conscience de la finitude, je n'arrive plus à me faire croire que je peux posséder quoique ce soit ou qui ce soit, les personnes que j'aime peuvent disparaitre du jour au lendemain et cela pour tout le reste. Par exemple, quand je dis au revoir le matin à mes proches, j'ai conscience de ne pas savoir si je les reverrai le soir, c'est en ce sens que je parlais de gravité et de finitude, car si on n'a pas de sécurité intérieure propre, cela devient vraiment délicat de traverser ces moments, qui sont pourtant le cœur du présent tel qu'il est important de le vivre pour moi. La seule chose que je peux faire c'est être dans l'instant et vivre pleinement ce que j'ai à vivre, ne pas me quitter et m'être fidèle en toutes circonstances, trouver l'appui en moi et non en l'extérieur.

J'ai envie de voir mon mental comme un outil, pas comme un maitre. Ici je vais essayer de déposer mes réflexions, mes interrogations et j'espère que cela me permettra de réguler un peu, car je me rends bien compte que j'ai besoin de poser tout ce que j'ai dans la tête pour en faire quelque chose sans que cela me bouffe de l'intérieur.

Juliette

jm31
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 32
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de mon cheminement

Message par poèterouge le Sam 30 Mai 2015 - 8:46

Bonjour et bienvenue Juliette.
Ah que de questions dans nos têtes de zèbres.
Cela fait du bien de mettre des mots sur nos maux. Même si cela ne règle pas tout au moins nous allons mieux.
Ici tu pourras évoluer en self.
A bientôt amie Z.

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de mon cheminement

Message par louise le Sam 30 Mai 2015 - 9:05

Merci pour ces belles paroles du matin, elles expriment tellement ce que j'ai au fond de moi. Sans que je puisse mettre des mots.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de mon cheminement

Message par ShineFlower le Sam 30 Mai 2015 - 15:42

Bienvenue Juliette dans la savane Zèbre cheers

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de mon cheminement

Message par jm31 le Lun 1 Juin 2015 - 7:42

Merci pour votre accueil qui fait chaud au cœur.
Louise je suis touchée que mes paroles t'aient fait écho...

jm31
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 32
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de mon cheminement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum