les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 22:03

Ben en fait c'est assez compliqué. Mesurer un quanta magnétique ne permet pas forcément de remonter au champ électrique (et à défaut à une ddp). C'est à cause des contraintes de jauge mais bref.

Pour les ddp, disons qu'étant capable de mesurer un quanta de flux magnétique, avec un simple ampèremetre à boucle (à la limite supraconducteur, comme ça on n'a meme pas de soucis de ce coté là) on peut voir les électrons passer un par un.

Sauf que ça, ça donne le courant. Si tu veux remonter à la ddp, s'il est supraconducteur, ça donnera une ddp forcément nulle (logique : tu le court-circuite).
Pour mesurer des champs électriques, on arrive à des valeurs extremement faibles oui (mais pas quantifiées puisqu'un champ électrique fait intervenir une distance). Donc on peut descendre très bas mais pas à un quantum puisque là, ça n'existe pas.


Dernière édition par hobb le Lun 7 Sep 2015 - 11:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 22:05

ErikFromFrance a écrit:
"être en contact" => mauvais vocabulaire. Il faut parler d'interaction.

"atmosphère" => "air" (dans le monde des télécoms on appelle ça "l'interface air")

"détruire des systèmes technologiques" => ça va nous servir de point de départ pour réfléchir

[...]
Même raisonnement en sens inverse. Le crâne est épais. Il faudrait donc une source assez puissante pour franchir la distance entre la source et le crâne, puis traverser le crâne, puis induire un champs EM perturbant le fonctionnement normal des neurones. Si tu vas faire des bisous à une antenne GSM, tu risques de la sentir passer. Mais avec un équipement habituel du commerce, qui est aussi sujet à des contraintes CEM en émission, tu dois pouvoir les mettre juste à coté de ta tête sans rien sentir d'autre que sa température et un certain sentiment d'embarras.

Merci ! Je ne pensais pas à ce type de calcul mais ça marche aussi :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 22:16

ErikFromFrance a écrit:
oyans a écrit:>Est-ce que c'est possible d'être en contact avec diverses sources d'énergies, sans contacts autre que l'atmosphère ou terrestre et de "détruire des systèmes technologique comme l'ordinateur, ou de capter les ondes hertziennes rien qu'en se tenant à proximité d'un câblage d'antenne?
"être en contact" => mauvais vocabulaire. Il faut parler d'interaction.

"atmosphère" => "air" (dans le monde des télécoms on appelle ça "l'interface air")

"détruire des systèmes technologiques" => ça va nous servir de point de départ pour réfléchir

"capter des ondes hertziennes" => double problème : il faut définir de quelles ondes hertziennes on parle (fixer des limites en termes de fréquence et de puissance), et il faut définir ce qu'on entend par "capter" : subir une influence biologique non ressentie, ou une influence biologique ressentie, ou décoder les signaux (là, c'est impossible mais passons...)

"à proximité d'un cablage d'antenne" => d'après la formulation, on parle bien du cable et pas de l'antenne elle-même.



Il faut différencier 2 choses qui sont TRES différentes, en se plaçant au niveau du cerveau :
- l'émission des ondes
- la réception des ondes


Emission :
Les phénomènes chimico-électriques à l'intérieur du cerveau ont une amplitude faible. Le champ EM généré à la source (à la périphérie du cerveau) est donc faible. Le crâne est une boîte très dense et qui atténue grandement les ondes. L'onde résultante qui réussirait à franchir la boite crânienne est donc TRES faible. Le crâne est un bon isolant. Ensuite, la propagation de l'onde est assimilable à une onde semi-sphérique qui s'atténue selon le carré de la distance et on peut appliquer un calcul de "pertes en espace libre" (FSPL). Il faut donc que tu définisses quelle est la fréquence (ou longueur d'onde) considérée et tu peux appliquer la formule suivante pour voir à quel point ton onde émise va encore diminuer :

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Ad4e48cb0ee25df10f76e46171df3974
"d" est en mètres
"f" est en Hz

Si on fixe f à 100 MHz (bande radio FM), on obtient :
FSPL(dB) = 20.log10(d) + 12.45

Soit en fonction de la distance :
25 cm : FSPL = 0.4 dB = atténuation de 10%
50 cm : FSPL = 6.43 dB = atténuation par un facteur ~4
1 mètre : FSPL = 12.45 dB = atténuation par un facteur ~20
10 mètres : FSPL = 32.45 dB = atténuation par un facteur ~2000

Bref, même à courte distance, le maximum d'ondes émises par le cerveau et détectable à proximité sera infinitésimal. Il sera d'ailleurs très inférieur aux phénomènes (dont j'ai perdu le nom) que les électroniciens connaissent bien et qui font que 2 pistes proches sur un circuit imprimé induisent des courants l'une dans l'autre, ce qui conduit à créer des pistes intercalaires pour faire barrage à ces inductions mutuelles. Egalement sur le matériel vendu dans le commerce, il existe des contraintes CEM (compatibilité EM) qui requièrent que ces matériels fonctionnent sans perturbation dans un environnement où persiste un certain niveau de bruit EM (de mémoire, qqch comme -15dBm ce qui est énormément plus que ce que génère le cerveau).

La probabilité de "détruire des systèmes technologiques" est donc nulle.



Réception :

Même raisonnement en sens inverse. Le crâne est épais. Il faudrait donc une source assez puissante pour franchir la distance entre la source et le crâne, puis traverser le crâne, puis induire un champs EM perturbant le fonctionnement normal des neurones. Si tu vas faire des bisous à une antenne GSM, tu risques de la sentir passer. Mais avec un équipement habituel du commerce, qui est aussi sujet à des contraintes CEM en émission, tu dois pouvoir les mettre juste à coté de ta tête sans rien sentir d'autre que sa température et un certain sentiment d'embarras.

Certains n'ont visiblement jamais entendu parler des effets quantiques comme l'effet tunnel... ?

Pour ta culture scientifique, EFF : http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_tunnel

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 22:22

hobb a écrit:Ben en fait c'est assez compliqué. Mesurer un quanta magnétique ne permet pas forcément de remonter au champ électrique (et à défaut à une ddp). C'est à cause des contraintes de jauge mais bref.

Pour les ddp, disons qu'étant capable de mesurer un quanta de flux magnétique, avec un simple ampèremetre à boucle (à la limite superconducteur, comme ça on n'a meme pas de soucis de ce coté là) on peut voir les électrons passer un par un.

Sauf que ça, ça donne le courant. Si tu veux remonter à la ddp, s'il est superconducteur, ça donnera une ddp forcément nulle (logique : tu le court-circuite).
Pour mesurer des champs électriques, on arrive à des valeurs extremement faibles oui (mais pas quantifiées puisqu'un champ électrique fait intervenir une distance). Donc on peut descendre très bas mais pas à un quantum puisque là, ça n'existe pas.

Oui, c'est bien ce qui me semblait. Faire une mesure d'une quantité ne donne pas toujours facilement d'information sur d'autres grandeurs...
Je sais qu'on peut mesurer les électrons un par un : le montage théorique est un exercice de taupe assez classique, me semble-t-il...
Mais ma question est peut-être un peu trop large. Alors je restreint : les appareils utilisés couramment pour les besoins de la recherche "non spécialisée" (ie par exemple par un biologiste), ils permettent de descendre jusqu'à quelle intensité de courant et ddp ? La question derrière tout cela est : qu'est-ce qu'on utilise dans les recherches médicales comme type d'instrument ? Qu'est-ce qu'on essaie de mettre en évidence ?
J'ai un multimètre numérique dans ma caisse à outil, j'imagine que ce n'est pas suffisant Wink. Alors qu'est-ce qu'on sait faire comme instrument fiable dans le commerce (pas pour le grand public, pour la science !) ?

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par ErikFromFrance le Mar 26 Mai 2015 - 22:26

Alexandre a écrit:
Certains n'ont visiblement jamais entendu parler des effets quantiques comme l'effet tunnel... ?

Pour ta culture scientifique, EFF : http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_tunnel
Je connais l'effet tunnel. Cela fait partie de mon cursus d'études.

Mais si ça ne te gêne pas, il est préférable de s'en tenir à des échanges argumentés. Lacher un mot au hasard ne sert aucune cause si ce n'est la cause de la confusion et de l'irritation. Si ton propos se limite à dire "peut-être que... hypothétiquement... en supposant que... si jamais... oui mais et si on imagine que... et puis si ça se trouve..." alors on peut imaginer quantité de scénarios improbables. Or ce topic n'a pas pour vocation un effort collaboratif pour une oeuvre de science-fiction ou de fantastique, mais une question en rapport avec le monde réel.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 22:30

Eh bien justement, c'est ce qui m'intéresse le monde "réel", moi Wink. Mais qu'est-ce au juste ? Comment définis-tu le "monde réel" ?

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par oyans le Mar 26 Mai 2015 - 22:31

ErikFromFrance a écrit:
oyans a écrit:>Est-ce que c'est possible d'être en contact avec diverses sources d'énergies, sans contacts autre que l'atmosphère ou terrestre et de "détruire des systèmes technologique comme l'ordinateur, ou de capter les ondes hertziennes rien qu'en se tenant à proximité d'un câblage d'antenne?
"être en contact" => mauvais vocabulaire. Il faut parler d'interaction.

"atmosphère" => "air" (dans le monde des télécoms on appelle ça "l'interface air")

"détruire des systèmes technologiques" => ça va nous servir de point de départ pour réfléchir

"capter des ondes hertziennes" => double problème : il faut définir de quelles ondes hertziennes on parle (fixer des limites en termes de fréquence et de puissance), et il faut définir ce qu'on entend par "capter" : subir une influence biologique non ressentie, ou une influence biologique ressentie, ou décoder les signaux (là, c'est impossible mais passons...)

"à proximité d'un cablage d'antenne" => d'après la formulation, on parle bien du cable et pas de l'antenne elle-même.



Il faut différencier 2 choses qui sont TRES différentes, en se plaçant au niveau du cerveau :
- l'émission des ondes
- la réception des ondes


Emission :
Les phénomènes chimico-électriques à l'intérieur du cerveau ont une amplitude faible. Le champ EM généré à la source (à la périphérie du cerveau) est donc faible. Le crâne est une boîte très dense et qui atténue grandement les ondes. L'onde résultante qui réussirait à franchir la boite crânienne est donc TRES faible. Le crâne est un bon isolant. Ensuite, la propagation de l'onde est assimilable à une onde semi-sphérique qui s'atténue selon le carré de la distance et on peut appliquer un calcul de "pertes en espace libre" (FSPL). Il faut donc que tu définisses quelle est la fréquence (ou longueur d'onde) considérée et tu peux appliquer la formule suivante pour voir à quel point ton onde émise va encore diminuer :

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Ad4e48cb0ee25df10f76e46171df3974
"d" est en mètres
"f" est en Hz

Si on fixe f à 100 MHz (bande radio FM), on obtient :
FSPL(dB) = 20.log10(d) + 12.45

Soit en fonction de la distance :
25 cm : FSPL = 0.4 dB = atténuation de 10%
50 cm : FSPL = 6.43 dB = atténuation par un facteur ~4
1 mètre : FSPL = 12.45 dB = atténuation par un facteur ~20
10 mètres : FSPL = 32.45 dB = atténuation par un facteur ~2000

Bref, même à courte distance, le maximum d'ondes émises par le cerveau et détectable à proximité sera infinitésimal. Il sera d'ailleurs très inférieur aux phénomènes (dont j'ai perdu le nom) que les électroniciens connaissent bien et qui font que 2 pistes proches sur un circuit imprimé induisent des courants l'une dans l'autre, ce qui conduit à créer des pistes intercalaires pour faire barrage à ces inductions mutuelles. Egalement sur le matériel vendu dans le commerce, il existe des contraintes CEM (compatibilité EM) qui requièrent que ces matériels fonctionnent sans perturbation dans un environnement où persiste un certain niveau de bruit EM (de mémoire, qqch comme -15dBm ce qui est énormément plus que ce que génère le cerveau).

La probabilité de "détruire des systèmes technologiques" est donc nulle.



Réception :

Même raisonnement en sens inverse. Le crâne est épais. Il faudrait donc une source assez puissante pour franchir la distance entre la source et le crâne, puis traverser le crâne, puis induire un champs EM perturbant le fonctionnement normal des neurones. Si tu vas faire des bisous à une antenne GSM, tu risques de la sentir passer. équipement habituel du commerce, qui est aussi sujet à des contraintes CEM en émission, tu dois pouvoir les mettre juste à coté de ta tête sans rien sentir d'autre que sa température et un certain sentiment d'embarras.
Beaucoup de vocabulaire scientifique, je t'en remercie, en fait je pensais contacteur, mais si interaction est plus a priori je l'emploierais.
Détruire je me suis mal exprimé perturbation serait plus exacte.
tu veux dire similaire à plusieurs télécommandes en fonctions sur des canaux différents pour ne pas interférer les émissions induites à chacune des voitures électriques par ex, ce qui rendrait peu probables que le cerveau soit à égal longueur d'ondes avec un appareil électronique, c'est ça?
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 22:35

Alexandre a écrit:
Oui, c'est bien ce qui me semblait. Faire une mesure d'une quantité ne donne pas toujours facilement d'information sur d'autres grandeurs...
Je sais qu'on peut mesurer les électrons un par un : le montage théorique est un exercice de taupe assez classique, me semble-t-il...

Exactement ;-)

Alexandre a écrit:
Mais ma question est peut-être un peu trop large. Alors je restreint : les appareils utilisés couramment pour les besoins de la recherche "non spécialisée" (ie par exemple par un biologiste), ils permettent de descendre jusqu'à quelle intensité de courant et ddp ?

Les biologistes utilisent ce genre de matos, sans rentrer dans les détails actuellement on arrive à mette une très grande quantité de capteurs de mesure de ddp sur une seul cellule.


Alexandre a écrit:
La question derrière tout cela est : qu'est-ce qu'on utilise dans les recherches médicales comme type d'instrument ? Qu'est-ce qu'on essaie de mettre en évidence ?

Dans la recherche médicale comme dans la recherche en général, ce sont des instruments extremement précis, pas forcément comme un SQUID qui demande un circuit spécialisé d'Helium liquide (dont la pénurie commence à se faire ressentir dans les labos), mais globalement ils ont quand meme accès à des instruments extremement précis, largement plus que tout ce qu'on peut trouver dans le commerce pour le grand public...


Alexandre a écrit:
J'ai un multimètre numérique dans ma caisse à outil, j'imagine que ce n'est pas suffisant Wink. Alors qu'est-ce qu'on sait faire comme instrument fiable dans le commerce (pas pour le grand public, pour la science !) ?

Ben pour te donner une idée, il y a certains matériels de labo dont on doit savoir s'il y a des éclairs à plus de 100 km à la ronde pour savoir s'ils ne vont pas etre saturés...
De la meme manière, dans les labos spécialisés, il faut prendre en compte la position de la lune et de mars lorsqu'on utilise des accéléromètres.

Tout ça pour dire : dans les labos, je pense qu'on peut à l'aise avoir un facteur 1 million entre ce qu'on peut mesurer que ce que peut mesurer le "grand public"...

etc, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 22:46

Intéressant. Ca voudrait dire que si l'on cherche effectivement l'explication à certains phénomènes inexpliqués, la science aurait les moyens d'aller jusqu'au bout par rapport à ses modèles, et donc si l'on ne trouve pas, c'est qu'il y a "autre chose" que ces modèles justement...
J'ai bien peur que la discorde soit encore longue entre la science et "la non-science". Mais comme la physique quantique n'en est qu'à ses balbutiements (si l'on me permet l'expression), et que tout ce qu'elle dit est déjà difficilement conciliable avec notre intuition "classique", on peut de toute façon s'attendre, selon moi, à avoir toujours une certaine distance avec les phénomènes inexpliqués.

Merci d'avoir pris la peine de me répondre. Very Happy

= En aparté =
En tous les cas, tant que je ne trouverai personne de suffisamment calé en science et assez ouvert pour répondre à des questions fondamentales sur cette discipline, la progression de ma réflexion sur le sujet sera difficile. Ce qui n'est d'ailleurs pas pour déplaire justement à certains membres qui voient bien que leurs théories scientistes sont fragiles...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par ErikFromFrance le Mar 26 Mai 2015 - 22:52

@Alexandre : j'ai répondu à une de tes questions pour l'intérêt des lecteurs. Pour tout le reste, réfère-toi à nos échanges passés ! je t'y ai déjà fourni tous les éléments de réponse nécessaires et suffisants, bien que tu sembles avoir pris un soin méticuleux à répondre à tout sauf aux passages pertinents de mes messages à ton intention.

Fin de mon interaction avec toi !

Beaucoup de vocabulaire scientifique, je t'en remercie, en fait je pensais contacteur, mais si interaction est plus a priori je l'emploierais.
Si tu penses à une interaction par contact, alors parle de contact !
Si tu penses à une interaction à distance, alors parle d'interaction à distance !

Détruire je me suis mal exprimé perturbation serait plus exacte.
Ta question est très large. Trop large. Si tu précisais quel objet est sensé subir une perturbation, ça préciserait les choses. Si tu as une idée de la longueur d'onde, ça préciserait encore. Etc.

Mais quoiqu'il en soit, pour les raisons que j'ai évoquées plus haut (activité électrique cérébrale de faible amplitude et isolation EM par la boite cranienne), tu peux considérer que la quasi-totalité des scénarios a pour réponse : "impossible". A moins de parler d'un équipement spécifiquement fait pour détecter l'activité du cerveau à courte distance (ex: IRM ou TMS), mais ça ne correspond pas à ta question il me semble.

tu veux dire similaire à plusieurs télécommandes en fonctions sur des canaux différents pour ne pas interférer les émissions induites à chacune des voitures électriques par ex, ce qui rendrait peu probables que le cerveau soit à égal longueur d'ondes avec un appareil électronique, c'est ça?
La formulation est maladroite donc j'ai du mal à saisir ce qui dans mon texte a pu te faire penser à une comparaison avec des télécommandes. Mais effectivement, il faudrait d'abord savoir dans quelle gamme de fréquences se situe l'activité électrique du cerveau. Les "ondes cérébrales" se situent il me semble en-dessous de 100 Hz ce qui est sans commune mesure avec les fréquences de fonctionnement des circuits électroniques équipant des appareils du commerce. Si les 2 opèrent à des fréquences très différentes, ça rend l'interaction d'autant plus improbable.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 22:59

ErikFromFrance a écrit:@Alexandre : j'ai répondu à une de tes questions pour l'intérêt des lecteurs. Pour tout le reste, réfère-toi à nos échanges passés ! je t'y ai déjà fourni tous les éléments de réponse nécessaires et suffisants, bien que tu sembles avoir pris un soin méticuleux à répondre à tout sauf aux passages pertinents de mes messages à ton intention.

Fin de mon interaction avec toi !

Tu es trop bon avec le lecteur et avec moi, monseigneur...

J'ai bien l'impression que le débat ne t'attire guère. Cependant tu es libre de refuser de remettre en question tes croyances. Je n'insiste pas et je te laisse à ta dérapie par la science...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 23:05

Je vois juste que la remise en cause systématique des précepts scientifique a l'air d'etre chose commune ici.

Sauf que soit on parle science, soit on ne parle pas science. Remettre en cause ce type de théorie est :
- clairement hors de portée
- pas le sujet

MSKOH comme dirait l'autre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 23:12

Mais on peut aussi vouloir comprendre plus précisément la science, et ne pas prendre pour argent comptant ce que certains racontent à son sujet, non Wink ?
Je cherche depuis des semaines à avoir des réponses sur certains sujets concernant la science, disons que c'est à la limite de la science, appelons-ça de la méta-science ou de la métaphysique. Les "scientifiques" refusent d'aborder la question, mais dès qu'on en parle ou qu'on l'évoque dans un sujet, tout de suite on se fait tirer dessus à boulets rouges. Avoue que c'est tout de même un peu étonnant...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 23:20

Alexandre a écrit:Mais on peut aussi vouloir comprendre plus précisément la science, et ne pas prendre pour argent comptant ce que certains racontent à son sujet, non Wink ?

On en est au stade où l'amélioration des moyens de mesure et d'essai ne font que confirmer depuis longtemps les modèles qui ont été faits.

Sinon on ne se serait pas emm**** à faire le LHC...

Alexandre a écrit:
Je cherche depuis des semaines à avoir des réponses sur certains sujets concernant la science, disons que c'est à la limite de la science, appelons-ça de la méta-science ou de la métaphysique. Les "scientifiques" refusent d'aborder la question, mais dès qu'on en parle ou qu'on l'évoque dans un sujet, tout de suite on se fait tirer dessus à boulets rouges. Avoue que c'est tout de même un peu étonnant...

Les scientifiques refusent de parler métaphysique (et c'est mon cas) car ce n'est pas de la science. La science déplace la frontière et la grignotte vers la métaphysique, mais ce n'est PAS de la métaphysique.

Parler de "pensée" actuellement, ce n'est pas de la science, de Dieu non plus, de la conscience non plus...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 23:32

hobb a écrit:Parler de "pensée" actuellement, ce n'est pas de la science, de Dieu non plus, de la conscience non plus...

Tu vois, tu es sur une position à contre-courant de tout un tas de gens ici. Le hic d'après moi, c'est que la plupart des gens qui interviennent sur les sujets dont tu parles et qui se réclament de la science ne s'intéressent pas à ces sujets mais cherchent systématiquement à les démonter...
J'ai déjà vu ta position exprimée par des scientifiques de renom dans des conférences (je ne voudrais pas dire de bêtise, mais il me semble par exemple que c'est peu ou prou ce que dit Etienne Klein dans une vidéo que j'ai vue il y a quelques semaines). Et c'est cela qui est intéressant aussi de noter : la diversité des positions fait que certains devraient s'abstenir de parler "au nom de la science"...

Pour en revenir à ma question, je donne un exemple précis : Erik parle plus haut du "monde réel". Je pense qu'il est légitime de poser la question : "qu'est-ce que la science entend par "monde réel" ?"
Tout le monde n'a pas la même définition de la "réalité" du monde. Ce que l'on fera dire à la science utilisera à un moment ou un autre l'expression "la réalité" ou "le monde réel", donc il est nécessaire de préciser ce que l'on entend par là dans le domaine de la science. Pour être plus concret encore par exemple pour la question posée, personnellement je dirai avec tel "penseur" que "Est réel ce qui n'est jamais né et ne mourra jamais". Alors si je discute avec un scientifique qui me parle de la réalité, nous sommes forcément en décalage puisque derrière ce mot il met autre chose.

Il ne s'agit à aucun moment de remettre en cause la science. Il s'agit de savoir précisément ce qu'elle a le droit de dire ou pas. Et c'est tout à fait ce qui se passe ici : la science affirme quelque chose sur "l'expérience" décrite par Oyans. Il est impératif de savoir quelle est la portée de cette affirmation : est-elle absolue ? relative ? relative vis-à-vis de quoi ? Cela n'est pas perçu par la plupart des gens, et probablement aussi par bon nombre de scientifiques eux-mêmes qui placent la science sur un piédestal qu'elle n'a pas...

Refuser de vouloir préciser son point de vue est un choix qui a des conséquences. En l'occurrence sur ce forum, cela crée des tensions vives entre plusieurs groupes, et c'est dommage car au final nous ne parlons pas de la même chose, mais pour le voir il faut faire quelques efforts.

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 23:44

Sur le forum, il y a beaucoup de gens qui parce qu'ils se supposent (ou sont) HQI pensent qu'ils peuvent tout comprendre sans réfléchir, et lancent des hypothèses à tire la rigo en pensant qu'un jour ça révolutionnera la science.

Sauf que ça, c'est vraiment prendre des centaine de milliers de scientifiques, pour la plupart probablement plus brillants qu'eux, pour des cons.

La seule chose qui les distingue vraiment, c'est la modestie, l'humilité et la volonté de comprendre. La science c'est suffisamment compliqué pour ne pas croire tout pouvoir comprendre par une simple illumination divine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Alex_42 le Mar 26 Mai 2015 - 23:50

Non, je ne parle pas de ça. La prétention de vouloir révolutionner la science est après tout une prétention comme une autre. Pourquoi pas ça plutôt qu'autre chose : être le sauveur en politique, le nouveau Picasso en peinture, le nouveau Bocusse, etc.
D'un autre côté, je ne vois pas forcément en quoi cela signifierait automatiquement prendre les scientifiques pour des cons. On peut toujours rêver ! Et puis derrière la modestie des grands chercheurs, n'y a-t-il pas eu auparavant de grandes prétentions à vouloir faire mieux que leurs prédécesseurs Wink ? Je veux dire : c'est facile d'être modeste quand on a réussi...

Je parlais simplement de personnes qui sont visiblement calées en sciences (je n'ai nullement l'intention de leur enlever ça) mais tentent de faire dire n'importe quoi à la science, et notamment qu'elle est "tout" et passe avant toute chose...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Invité le Mar 26 Mai 2015 - 23:57

Parce qu'actuellement révolutionner la science donnerait un souffle nouveau pour l'humanité (énergie libre ou autre), ou bien pour certains serait une preuve pour eux d'une supériorité géniale que l'humanité n'a jamais connu.

Dans ces des cas, quiconque avec un complexe d'infériorité peut se sentir tenté... Et ici ce n'est pas ce qui manque.

Alexandre a écrit:
Je parlais simplement de personnes qui sont visiblement calées en sciences (je n'ai nullement l'intention de leur enlever ça) mais tentent de faire dire n'importe quoi à la science, et notamment qu'elle est "tout" et passe avant toute chose...

Ne te méprends pas, ceux qui sortent des trucs comme ça sont loins, très loins d'etre des scientifiques... Prendre des mots compliqués, le mettre les uns à la suite des autres, et dire à la fin "vous voyez, j'ai tout compris", tout le monde sait le faire. Et en plus quand un vrai scientos lui tombe dessus, il fera tout pour ne pas perdre la face... mais bon c'est comme ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral - Page 2 Empty Re: les ondes électriques synchronisées à partir de l'électromagnétisme cérébral

Message par Ramen Taf' le Mer 26 Sep 2018 - 22:10

Vraiment.. On dirait que les ombres nombres ONDES cérébrales

" ça nous dérange, ça nous déééérrrraaaange !"
Ramen Taf'
Ramen Taf'

Messages : 334
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum