Dans les yeux de Circé

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mer 17 Juin 2015 - 19:47


Circe, Wright Barker (1889)

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Ven 19 Juin 2015 - 6:03


Ophélia, J.W. Waterhouse (1889)

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Orphane le Dim 28 Juin 2015 - 4:24


Orphane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 273
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 86

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Lun 6 Juil 2015 - 3:36


Eurydice blessée, J-B. C. Corot, 1868-70

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mar 14 Juil 2015 - 18:54


Mélisande, Marianne Stokes, v. 1895

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mar 21 Juil 2015 - 2:10


Psyché ranimée par le baiser de l'Amour, Antonia Canova, 1793

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mar 21 Juil 2015 - 12:47

Circé se penche vers son bassin et regarde la surface de l’eau, les visions de temps différents s’y déclinent, passés et à venir. Circé voit son reflet à travers eux, miroitant de ce qu’elle a été, de ce qu’elle aurait pu être et de ce qu’elle ne sera jamais. Elle devine une voile, un bateau en approche. Un équipage perdu par les vents et persécuté par les flots, une harde qui s’échouera bientôt auprès d’elle, dans son exil, sur cette terre où elle pensait avoir trouvé son salut et où elle espérait assumer la ruine de son existence sans avoir à la dévoiler à quiconque. Transie, blessée, elle maudit ces salauds qui viennent violer l’intimité de son exil. Des porcs, des porcs. Circé regarde encore, elle sait qu’il sera là parmi eux, celui qui la possèdera et la perdra. La rendra heureuse pour un temps, lui offrira le meilleur d’elle-même avant de repartir vers son épouse, au gré de Poséidon. De disparaître. Et dans l’intimité de ces derniers instants où elle se sait vulnérable, elle verse toutes ses larmes, tristesse nouée de remords. Demain, elle sera forte et se défendra des hommes. Il ne la possédera pas. Elle sait qu’elle n’y arrivera pas, qu’elle se perdra et qu’il la laissera défaite, mais elle essaiera.

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mer 22 Juil 2015 - 23:10


Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Dim 26 Juil 2015 - 22:10


Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Dim 26 Juil 2015 - 23:00


La Madone, Edvard Munch, 1894

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Ven 7 Aoû 2015 - 15:38


Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mer 19 Aoû 2015 - 22:01


Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:55

L'enfer c'est les autres. (J.P. Sartre)

Le titre accroche l’œil. Ok, c'est parti.

Bon. Il est trois heures trente passées et je n'ai pas vraiment sommeil. Je ne sais plus trop si je suis épuisé ou pas. Je suis sorti pour regarder les étoiles, j'écoutais les bêtes se faufiler dans les buissons et je me suis nourri de la nuit. J'ai voulu écrire, j'ai pris mon manuscrit mais je suis toujours coincé dans ce pub québécois. Rien, il n'y a pas encore moyen. J'ai fini par atterrir devant l'écran et je me suis dit qu'il était temps de redonner un peu de couleur à ma galerie de médiocrité.

Je ne me sens pas de me lancer dans un grand article. Ça me taraude un peu, mais vu mon niveau actuel, ça verserait plus dans le redondant larmoyant que le futile navrant. Alors je vais me limiter à un ou deux paragraphes à prendre au degré qu'on souhaite, ça ne sera de toute façon pas le mien. Je ne savais pas trop sur quoi disserter alors j'ai repensé à cette réplique de Huis clos... "L'enfer c'est les autres."

Et je me suis dit que ça n'allait pas. Non, pas que ça n'allait pas, que c'était complètement con en fait. Les autres n'importent pas vraiment si on y réfléchit. On y est confronté, basta. On trouve des gens à qui s'attacher, des personnes à chérir, à aimer et à perdre. On subit des cons partout (ce n'est que justice, on est des cons à subir pour eux aussi), mais est-ce que ça a une quelconque importance ? Non, bordel. Dans l'idéal, on ne choisit d'attacher dans son rapport aux autres que ce qu'on souhaite. Et on y lie sa culpabilité et sa fierté de le faire. Mais les autres ne sont qu'un prétexte. On se forge son propre enfer comme on choisit son paradis, si l'esprit est assez léger pour le saisir. Et à travers les autres, on ne peut qu'espérer ou craindre de faire pencher la balance des âmes du bon côté. C'est une sorte de purgatoire que le rapport social. Ça peut donner de bonnes raisons de le fuir.

Bon je vous accorde que "le purgatoire c'est les autres" ça fait débile comme réplique et ça ne passe pas à la postérité. Je vous concède également que si on croit aux petits anges, au vieux barbu ou au grand cornu, on peut donner d'autres parfums à sa métempsycose. Mais ce n'était pas le cas de Sartre, que je sache. Si on ne croit qu'en la vie et la mort* et qu'on se pose quelques instants, on constate que c'est à travers les autres qu'on choisit de rendre notre vie triste ou heureuse. Mais le choix il n'incombe qu'à nous, on a toujours les moyens de ne pas merder avant de le faire. Alors, bordel, Jean-Paul, t'avais rien de plus con à nous faire passer en phrase culte ? Putain d’existentialiste de mes deux...

*Je parle de moi, pas de Sartre, il pouvait croire aux baleines de soutien-gorge ou aux brosses à dents, je m'en contrefiche. Qu'est-ce qu'il en avait à carrer de moi après tout.
(12 septembre 2014)

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Daorys le Dim 23 Aoû 2015 - 10:35

Je voulais pas faire peur, je voulais juste essayer de me remettre à écrire. Désolée.

Daorys
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 458
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Lun 24 Aoû 2015 - 4:44

Tu ne m'avais pas fait peur. C'est une bonne chose pour toi d'essayer de te remettre à écrire. Mon fil est ouvert aux plumes ou partages s'ils sont recherchés. Je n'ai pas réagi parce que je n'en voyais pas la nécessité. Désolé si je t'ai fait cette impression ou t'ai paru abrupt dans mes attitudes, je ne cherche qu'à être moi. Je ne déborde pas d'enthousiasme de façade.

Bonne continuation ici.

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Daorys le Lun 24 Aoû 2015 - 6:35

Je ne cherchais pas quoi que ce soit, ça m'a juste inspirée. Je n'aime pas trop l'enthousiasme, j'aime encore moins faire peur.

Daorys
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 458
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Orphane le Mar 25 Aoû 2015 - 7:56

Joyeux anniversaire !!   Smile    Amis





Orphane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 273
Date d'inscription : 29/01/2014
Age : 86

https://unebullepourorphane.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mar 25 Aoû 2015 - 9:14

Oh, merci. Smile

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Lun 31 Aoû 2015 - 17:13

Derrière les voiles de sa couche, Circé songe. Elle repense au temps où elle était crainte de Phénicie en Ibérie. Dame puissante, maîtresse des charmes et des breuvages, elle pouvait de quelques mots changer les autres en ses fantasmes. Elle leur offrait ce qu’ils cachaient, tirée de leur nature profonde, sous ses arts, leur forme n’avait plus de défaut. Les porcs étaient des porcs, les rats, des rats, les serpents, des serpents. Tout devenait vrai, tout devenait si simple. Il n’y avait plus de déguisement. Mais c’était avant. Avant qu’il ne parte pour Ithaque, avant qu’il ne l’abandonne, avant qu’elle ne meurt et se dessèche intérieurement. Circé a cessé d’être. Plus rien ne fait sens sinon cette perte. Derrière les voiles de sa couche, Circé pleure.
Assis sur mon lit, je la contemple dans mes rêves. Elle est superbe, majestueuse, mais l’ignore encore. Je lui prends la main et lui lance entre nos millénaires un sourire. Tu es belle Circé, toujours, mais tu l’as seulement oublié. Ce n’est pas parce qu’il est parti que tu pleures, c’est parce que tu t’es trouvée. Parmi tous ces âges où tu te faisais dure, tu t’étais perdue. Aujourd’hui, ce n’es pas pour le héros de Troie que tu es triste, mais pour ce temps qui s’est enfui à te montrer implacable et cruelle quand ton cœur n’était qu’amour. Et derrière ces larmes qui coulent sur ton visage, tu ne rayonnes pas pour l’avoir connu, mais parce que tu t’es souvenue que tu pouvais aimer.
Circé me regarde et me sourit et je plonge dans ses yeux encore rougis. Je la sais émue et saisie. D’un regard, je lui demande comment elle me voit, en quel animal elle me changerait. Elle entrouvre les lèvres et me murmure. Je ne te vois pas autrement, tu es sans trouble désormais. Et à cet instant, il n’y a plus de porcs, de rats ou de serpents, il n’y a que ce songe qui nous lie et l’émoi de se savoir heureux ensemble, au-delà du temps.

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mer 2 Sep 2015 - 15:22



Nymphes écoutant des morceaux d'Orphée, Charles Jalabert, 1855

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Lun 7 Sep 2015 - 23:58



La coupe, Iseult, Gaston Bussière, 1911

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Mar 8 Sep 2015 - 1:29



The sleepers and the One that Watcheth, Simeon Solomon, 1870

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Dim 11 Oct 2015 - 2:07

"En vivant et en voyant les hommes, il faut que le coeur se brise ou se bronze." (Chamfort)

A l'abord d'un texte, j'ai parfois cet étrange désir de faire le vide. Savourer le délice de ne plus penser, de ne plus être, pour enfin parvenir à retrouver l'essence décolorée de la vie. L'innocence. Mais l'innocence est déjà morte, elle est de ces choses vierges dont rien ne peut ôter la souillure. Quand on est jeune, encore naïf, on s'attache à l'idée de rédemption. On se dit qu'un mieux est possible, que les choses finiront par s'arranger. On se laisse bercer par cette douce chimère. Pourtant, les choses ne s'arrangent jamais, il n'y a pas de rédemption et les joies ne gomment pas les peines. La vie ne se règle pas sur des enchantements. L'homme est condamné à se blaser ou s'effacer.

Le message peut paraître sinistre, il ne l'est pourtant pas. C'est une simple recommandation : ces faiblesses font partie de nous et ces blessures nous sont liées. Il ne faut pas les rejeter mais les assumer. Elles sont les bases de nos forces pour l'avenir avec l'objectif, sans doute un peu idéal, de ne pas les répéter. Il faut s'appuyer sur nos erreurs, les comprendre, les accepter. Sans elles, nous ne serions pas ce que nous sommes. Dans un contexte guerrier, le conseil pourrait être fait de moins se méfier des forces d'un ennemi que de ses faiblesses, puisque seules celles-ci peuvent nous surprendre. Dans le processus de compréhension du soi, c'est l'inverse, nos qualités peuvent nous trahir alors que la maîtrise de nos défauts ne peut que tourner à notre avantage.

Assumez vos erreurs, n'éprouvez pas de vains regrets. Acceptez vos cicatrices, apprenez à les juger et à les dompter. Un certain blasement sera nécessaire pour y parvenir. Les choses ne s'arrangeront toujours pas, mais vous vivrez beaucoup mieux l'avenir malgré elles.

Des erreurs, 24 octobre 2008

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Invité le Lun 12 Oct 2015 - 19:05

Cette photo m'a fait penser à ces peintures que tu aimes:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Circé le Lun 12 Oct 2015 - 21:15

Merci, c'est effectivement une jolie photo, elle me plaît. Smile

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les yeux de Circé

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum