Adrien, 38 ans, Nancy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Garamond le Sam 9 Mai 2015 - 22:48

Bonjour à tous, je me présente :

Adrien, 38 ans, Nancy. J'ai découvert ma zébritude à l'automne dernier. Voici mon histoire que je vais tâcher de résumer.
J'ai été testé en 1992, à l'âge de 15 ans et demi par mon beau-père, psychologue, sur un WISC-R, avec un résultat de 135. Sauf qu'à cette époque, avoir plus de 130 de QI n'était pas source d'inquiétude...

A cette époque, je passe pour un garçon brillant : premier de la classe sans forcer, j'ai dans l'enfance eu une acquisition précoce de la lecture, mais aussi certaines difficultés avec mes camarades. C'est par la suite que ça va se corser.
Au lycée, je peine alors dans certaines matières, alors que je travaille comme un damné. Sans être dans l'échec scolaire, c'est le début d'une grande désillusion.
J'obtiens mon bac, mais alors que je rêve de faire sciences po, j'échoue lamentablement aux concours d'entrée.
Je vais faire la fac, réussir à obtenir une maîtrise et un dess (un master dit on aujourd'hui). Mais non sans difficultés.

L'entrée dans la vie d'adulte, la multiplicité des activités que j'ai alors en plus de mes études me font plonger dans la "folie". A cette époque, une crise d'identité s'installe, d'un début de dépression suite à un épuisement auquel s'ajoute une rupture sentimentale. Je crois être confronté à une forme de névrose qui m'empêche de vivre pleinement.

J'opte pour une psychanalyse, estimant que certains problèmes viennent de mon enfance. Assurément, ces problèmes ont toujours été là. Mais alors que je pense qu'ils ont une origine "psychologique" (liée au divorce de mes parents alors que j'avais 2 ans), je sais aujourd'hui qu'ils étaient plus "neurologiques".

Bref, j'ai souffert ces 20 dernières années de cette douance non diagnostiquée. J'ai souffert de troubles psychologiques allant de la crise d'identité à la crise existentielle, diagnostiqué névrosé, dépressif, souffrant d'un trouble d'anxiété généralisé, allant même jusqu'à me faire tester pour une fibromyalgie. Mais non. Ces sensations se sont accentuées quand je suis rentré dans la vie active. Elles ne m'ont pas empêché de travailler depuis une douzaine d'années, sauf qu'un début de burnout l'an passé m'a fait comprendre que décidemment, quelque chose ne collait pas.

Pendant toutes ces années, une douzaine de médecins se sont cassé les dents sur mon cas : 3 généralistes (dont une ex), 3 psychiatres, un psychanalyste-psychologue auprès d'enfants pourtant, divers praticiens hospitaliers, un ou deux osthéopathes, une personne qui pratique la médecine chinoise. Certains étaient de bonne foi, la plupart m'a semblé à côté de la plaque.

Et puis, à force de voir passer des émissions à la télé ou des articles sur le sujet, je me suis demandé "tiens, et si c'était ça ?".

Un peu plus tard, la lecture de TIPEH a été un miroir. Je me suis tout d'un coup rencontré. Une révélation.
Je me suis donc plongé dans la littérature, les vidéos… et poursuis en vous rejoignant.

Ces derniers mois m'ont permis d'avancer à grands pas. Prendre conscience que ma "souffrance" a une explication rationnelle, que ce n'est pas du chiqué, que ma mémoire d'éléphant, ma sensibilité, ma susceptibilité, mon émotivité, mes bégaiements, mon intérêt pour l'art, mes difficultés relationnelles… bref, tout ce qui fait ma personnalité en bien ou en mal, a une seule et même explication, scientifiquement avérée a été lumineux.

Aujourd'hui, je veux remettre ma vie sur les bons rails, il me faut juste tout chambouler : vie professionnelle, vie sentimentale : le chantier s'annonce colossal.

Mais surtout, je souhaite partager mon expérience pour que d'autres ne tombent pas dans le même panneau. Pour que les médecins et en particulier les psychiatres puissent mieux dépister les adultes surdoués qui débarqueraient dans leur cabinet avec des troubles équivalents, en leur proposant autre chose que des camisoles chimiques. Je suis moi-même sous anti-dépresseurs depuis que je suis entré dans la vie active.
Enfin, je suis de plus en plus intéressé à militer pour faire reconnaître la cause "zèbre" !

En vous remerciant de votre accueil,
au plaisir d'échanger avec vous.

Garamond
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 40
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Ayla le Dim 10 Mai 2015 - 8:30

Bonjour et bienvenu Adrien dutout Wink

Ton pseudo me fait bien sourire de bon matin Smile Tu es une connaissance de Jean Naimarre?

Merci pour cette présentation et ce résumé de parcours.

j'ai souffert ces 20 dernières années de cette douance non diagnostiquée.
=> si je te lis bien...douance diagnostiquée, mais non considérée/prise en compte..

L'entrée dans la vie d'adulte, la multiplicité des activités que j'ai alors en plus de mes études me font plonger dans la "folie". A cette époque, une crise d'identité s'installe, d'un début de dépression suite à un épuisement auquel s'ajoute une rupture sentimentale. Je crois être confronté à une forme de névrose qui m'empêche de vivre pleinement.
=> ça me parle...je me remets tout juste d'une "crise identitaire/existentielle" similaire..

J'opte pour une psychanalyse, estimant que certains problèmes viennent de mon enfance. Assurément, ces problèmes ont toujours été là. Mais alors que je pense qu'ils ont une origine "psychologique" (liée au divorce de mes parents alors que j'avais 2 ans), je sais aujourd'hui qu'ils étaient plus "neurologiques".
=> pour ma part, je dirai les deux!mon cap'tain!!
tiens, un article bien intéressant trouvé hier sur le fonctionnement hormonal différent des HP
Ca m'explique ma tendance à la déprime, et ma galactorrhée idiopathique (j'ai du lait sans avoir d'enfants depuis ma 3eme année d'étude sage-femme! j'ai la cause physique, et la symbolique analytique devient de plus en plus claire aussi Smile
Mon analyse en parallèle me permet de renommer mon histoire, me la réapproprier différemment. c'est bien complémentaire pour moi (l'analyse seule peine à suffire, les anti-d ne seraient qu'une camisole).

Un peu plus tard, la lecture de TIPEH a été un miroir
quesako TIPEH?

Aujourd'hui, je veux remettre ma vie sur les bons rails, il me faut juste tout chambouler : vie professionnelle, vie sentimentale : le chantier s'annonce colossal.
tout mon soutien pour cette démarche. conseil éventuel: prudence, une chose après l'autre (toute façon, c'est comme les dominos, l'un entraîne l'autre...). moi j'lai fait en mode mikado, et c'est ce qui m'a fait friser la folie et faire une grosse pelote de noeuds! (sans regrets néanmoins maintenant que ça se démêle, mais vinzou que c'était audacieux de ma part!!)

Bien bonne journée!

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Garamond le Dim 10 Mai 2015 - 8:54

Bonjour Isam, merci pour ta réponse. Wink

Isam a écrit:Tu es une connaissance de Jean Naimarre?

Je ne connais pas ce monsieur. Mais je crois que les amateurs de calembours forment une grande famille... Wink

Isam a écrit:
j'ai souffert ces 20 dernières années de cette douance non diagnostiquée.
=> si je te lis bien...douance diagnostiquée, mais non considérée/prise en compte...

Oui. Je crois pouvoir dire qu'il y a 23 ans, en France, avoir plus de 130 de QI n'était pas vu comme un handicap potentiel. Je me trompe ?

Isam a écrit:
J'opte pour une psychanalyse, estimant que certains problèmes viennent de mon enfance. Assurément, ces problèmes ont toujours été là. Mais alors que je pense qu'ils ont une origine "psychologique" (liée au divorce de mes parents alors que j'avais 2 ans), je sais aujourd'hui qu'ils étaient plus "neurologiques".

=> pour ma part, je dirai les deux!mon cap'tain!!
tiens, un article bien intéressant trouvé hier sur le fonctionnement hormonal différent des HP
Ca m'explique ma tendance à la déprime, et ma galactorrhée idiopathique (j'ai du lait sans avoir d'enfants depuis ma 3eme année d'étude sage-femme! j'ai la cause physique, et la symbolique analytique devient de plus en plus claire aussi Smile
Mon analyse en parallèle me permet de renommer mon histoire, me la réapproprier différemment. c'est bien complémentaire pour moi (l'analyse seule peine à suffire, les anti-d ne seraient qu'une camisole).

Merci aussi pour cette remarque. J'ai un gros doute sur l'efficacité de la psychanalyse sur les HP, et je pense pouvoir en parler en connaissance de cause. Mais ce n'est pas totalement nul non plus et il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain. C'est juste que c'est daté comme pratique thérapeutique. Je vais lire l'article sur les hormones quand j'aurai envoyé ce post. Wink

Isam a écrit:
Un peu plus tard, la lecture de TIPEH a été un miroir
quesako TIPEH?
Le Livre de JSF. Wink (Trop Intelligent Pour Etre Heureux - Jeanne Siaud-Facchin, des acronymes souvent utilisés sur ce forum)

Isam a écrit:
Aujourd'hui, je veux remettre ma vie sur les bons rails, il me faut juste tout chambouler : vie professionnelle, vie sentimentale : le chantier s'annonce colossal.
Conseil éventuel: prudence, une chose après l'autre (toute façon, c'est comme les dominos, l'un entraîne l'autre...)...

C'est vrai pour les dominos, je note pour la prudence. Merci encore et bonne journée également.

EDIT : dans l'article sur les hormones du surdoué, je suis arrivé à certaines conclusions récemment de manière un peu empirique, en particulier pour ce qui concerne le sucre que j'ai totalement retiré de mon alimentation...

Garamond
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 40
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Ayla le Dim 10 Mai 2015 - 9:32

Re Smile

Oui. Je crois pouvoir dire qu'il y a 23 ans, en France, avoir plus de 130 de QI n'était pas vu comme un handicap potentiel. Je me trompe ?

J'ai passé un test à cette époque également. Qui a permis à chacun de "légitimer ma différence", la perspicacité pour mon âge, ma maturité, mes facilités d'apprentissage, mon "trop tout".
Point barre. Pas de suite, pas de mode d'emploi, contrairement à today, où on détaille et explique bien mieux ce fonctionnement atypique et comment vivre avec. (Cela devient probablement un handicap potentiel le cas échéant, mais en rien une fatalité. Tout dépend ce qu'on fait de cette info et à quel âge on la découvre, le plus tôt étant probablement le mieux : offrir le bon tuteur pour que l'enfant puisse grandir).

Ca me fait penser à cette conférence de Fabrice Bak, qu'on m'a fait découvrir à mon arrivée ici:



J'ai un gros doute sur l'efficacité de la psychanalyse sur les HP, et je pense pouvoir en parler en connaissance de cause. Mais ce n'est pas totalement nul non plus et il ne faudrait pas jeter le bébé avec l'eau du bain.
Wink Les psychanalyses et psychanalystes sont nombreux et ne se ressemblent pas. A chacun de trouver chaussure confortable à son pied. J'ai jamais accroché avec l'approche freudienne. L'approche jungienne me fait de l'oeil mais je me perdais dans ma quête perso d'individuation.
C'est quand j'ai découvert l'approche ferenczienne que tout a fait sens pour moi. (Je vais bien mieux et sors de ma confusion depuis que j'ai osé me lancer dans cette analyse. nb: il est à 2h de chez moi, mais que je ne regrette pas d'avoir suivi mon intuition sur ce coup-la!! d'autant plus qu'il est sensibilisé et HP lui-même Smile
Il s'attache aux troubles précoces, au lien archaïque à la mère notamment (Winicott, André Green ont des notions intéressantes aussi). Me manquait ce détour dans cette base fondamentale pré-oedipienne pour pouvoir m'atteler et intégrer la phase oedipienne.
Les freudiens/lacaniens : ils te regardent "d'en haut", alors que toi t'es dans le fond de ton puits. quand tu as eu une phase pré oedipienne délicate, ça te remets juste la tête sous l'eau.
Le ferenczien, il vient avec toi dans ton puits, et il te montre où est l'échelle pour remonter. (il te permets de repasser par la phase du "tout-petit", "dependant", qui a manqué à ceux qui avaient des parents défaillants et qui ont du se gérer eux et leurs parents avant d'être construits psychiquement).

Bref, dans l'ordre du bon sens pour moi : Ferenczi - Freud - Jung. Autrement dit : Jung n'est pas accessible/efficace si y'a un trouble de la phase oedipienne.
Freud n'est pas accessible/efficace si y'a un trouble de la phase pre-oedipienne.
Et pour les troubles de la phase pré-oedipienne, je trouve beaucoup d'intérêt à l'approche haptonomique, complémentaire en tout cas pour me remettre sur les rails de mon chemin de vie.

Bon, pas de certitude sur ce que je dis, mais un résumé de ce que je brasse et expérimente depuis qq années maintenant. Ce qui est valable pour moi ne l'est pas nécessairement pour autrui...

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Invité le Dim 10 Mai 2015 - 10:15

Bienvenu Adrien, (c'est rare que je souhaite la bienvenu).
Que te dire,... Tu es sur le bon chemin.
Mais comme tu l'écris toi meme, le chantier est colossal.
Je demanderai de prendre soin de toi.
Je te souhaiterai de ne pas trop rechercher à t'identifier ( te méfier surtout) aux schemes d'analyse psycho.
Méfie toi quant aux choix faciles et tentant de te raccrocher a certain horoscope de psychiatre, de psychologues.
En effet, cela semble facile de se reposer sur ce qui semble être des analyses de super "pros".
Malheureusement force est de constater en te lisant  que mal grès tes tentatives de trouver réponses de ces pros , tu en sois aujourd'hui livré à toi meme pour te comprendre. Comme quoi.....et pour preuve les analystes en sont toujours au niveau du concept subjectif ( mal grès les beaux bouquins de fac).
Et oui, ils ne nous ont pas considérés, pas calculés..........ils n'ont pas intégrés nos particularités.
Nous sommes du chinois en sommes ....bien triste de lire illetrés fasse à nous.
Dès lors, selon moi, ils sont dans le néant ....bien fallacieuses toutes ses analyses qui en ces jours, seraient totalement remises en question ( Freud par exemple.... Bien triste erreur analytique selon certaines facultés)
Bref....
Je trouve que tu a bien avancé.
J'espère que tu trouveras ce que tu recherches.
de tout coeur....bonne chance ( si tant est que ce soient les bons mots.) .
Bienvenu donc, et profite de ce moment qui selon moi, te donne ou t'ouvre une fenêtre ou le jour semblerait se pointer.
Bonne chance ...bonne chance de tout coeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Sabou le Dim 10 Mai 2015 - 10:31

Bienvenue à toi Adrien... ami Nancéien Very Happy

Au plaisir de te lire Tchao

Sabou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 100
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 32
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par ShineFlower le Dim 10 Mai 2015 - 11:39

Bienvenue dans la savane Adrien cheers

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par un.autre.monde le Dim 10 Mai 2015 - 13:40

Salut Adrien Dutout,

Je trouve cela chouette ta démarche de vouloir transformer la souffrance de ce que tu as vécu en une lutte pour que les autres n'en souffrent pas. Ca me paraît être la meilleure psychanalyse !

Et ça me fait penser à une conférence  TED "forge meaning build identity" (je ne peux pas encore poster de lien).

Bienvenue et au plaisir de se croiser sur le forum !

PS : je te recommande les bouquins d'Alain Finni jocolor

un.autre.monde
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 224
Date d'inscription : 05/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Ayla le Dim 10 Mai 2015 - 21:25

En re-lisant ton fil, ma dernière réponse puis celle de Crête, me vient cette conférence en tête. Je sais plus exactement le contenu, mais elle me semble à propos (je l'espère^^) (et je vais de ce pas la mettre sur mon fil pour la regarder et prendre des notes si et quand l'occasion se présentera) :



Bien bonne fin de soirée et/ou bon début de semaine!

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Garamond le Dim 10 Mai 2015 - 23:12

Merci à tous pour vos mots de bienvenus, conseils, idées de lectures.
Il se fait tard et je ne veux pas développer mais tout celà est très intéressant.

Alain Finni est un membre de la famille ? Pété de rire

Merci Sabou. Serais heureux de sympathiser avec des Z nancéiens. Wink

Garamond
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 40
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Garamond le Mar 12 Mai 2015 - 21:31

Merci encore pour vos messages. Je me suis permis de changer de pseudo, en reprenant un autre que j'utilisais à l'époque où je trainais sur les forums. (Mais oui, Adrien est mon prénom)

Comme il s'agit d'un topic de présentation, je tenais à préciser que, contrairement à l'image que j'ai peut-être dû donner, je ne suis pas juste qqun en peine !

J'ai un boulot (dans la communication après avoir été journaliste dans le domaine culturel), une vie sociale, des amis, des relations, des activités sportives (golf) et artistiques (musique pour l'essentiel).
Et parmi les centres d'intérêt, vous pouvez ajouter le développement personnel : en vivant relativement difficilement ma douance, j'ai été amené à tâter de pas mal de psychothérapies et autres techniques. Ce pourrait être une piste pour une réorientation. Wink

Garamond
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 40
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adrien, 38 ans, Nancy

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum