Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par Atlasovaste le Mar 12 Mai 2015 - 18:25

Hello Pascartes,

merci pour ton témoignage.

A quels moments "crées"-tu tes mondes imaginaires ? Es-tu avec des gens, dans les transports, chez toi ...?
As-tu comme Skylar envie de mimer ces scènes ou pas ?

Peux-tu préciser ce qui se passe, quand tu dis :
il m'arrive de perdre espoir dans la possibilité de ces "mondes"
Quand tu ne perds pas espoir, que représente la "possibilité de ces mondes" ? Qu'est-ce que tu ressens, est-ce tu as la sensation que ça t'apporte quelque chose de penser/imaginer que ces mondes existent, quelque chose de ce genre ?
car j'ai soudain découvert un petit détail qui fait s'effondrer le château de cartes.
Quel type de détail : une incohérence logique ? Un détail négatif ou déplaisant ? Qui te fait perdre ta concentration ? Quelque chose qui rappelle la réalité ? ...?

Tant de questions que tes mondes font surgir ! Shocked Question Idea Very Happy Cool

Atlasovaste
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Aperpèthe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par Pascartes le Mar 12 Mai 2015 - 20:32

Salut Atlasovaste,

Merci pour ton intérêt.

A quels moments "crées"-tu tes mondes imaginaires ? Es-tu avec des gens, dans les transports, chez toi ...?
Et bien je dirais partout Smile. Mais surtout quand je suis seul, chez moi et notamment lorsque je marche dans la nature.

As-tu comme Skylar envie de mimer ces scènes ou pas ?
Je ne mime jamais ou rarement. Ce sont plutôt des systèmes que j'imagine. Pour ce qui est des scènes, elles sont peu scénarisées, ce sont plus des instants.

Quand je dis que je perd espoir, c'est en effet la découverte d'une incohérence logique qui peut être contenue dans un détail. Détail qui peut être notamment lié à l'esthétique, à la relation à autrui où à la relation à l'action. C'est très compliqué à expliquer avec des mots mais les structures de mes mondes sont très mouvantes et parfois, mon humeur (qui peut dépendre de la réalité) peut interférer négativement avec eux.
Quand j'ai "la foi" (car il s'agit de visions quasi-religieuses) la possibilité de ces mondes représente le lieu utopique ou mon moi peut enfin se réaliser dans sa plénitude : comme un art d'être en vie. Un Univers foisonnant où j’expérimente l’adhésion totale à l'existence. ça m'apporte le bonheur...ou plutôt la croyance que le bonheur peut exister.

Pascartes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 295
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 30
Localisation : Paris-Breiz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par Zufall (Milune) le Mar 12 Mai 2015 - 21:03

Wow. Je comprends totalement.
Je n'ai pas trop le temps de m'étendre sur le pourquoi du comment et le comment tout court.
Mais bref.
Je vis exclusivement dans mes mondes imaginaires. C'est un besoin, si on m'en tient trop éloignée, je... débloque, haha. Pour un exemple, petite, j'étais tout le temps dans ma bulle (on m'a même fait des tests auditifs, on m'a cru malentendante, haha), et mon professeur m'avait ramené à la réalité plusieurs fois. Cela m'était très violent. J'ai fini par fondre en larmes. Pendant plus d'une heure. Avec des hoquets et tout. Seule fois de ma vie où j'ai pleuré comme ça. Haha.
Cela ne m'empêche pas non plus de suivre les cours. Je ne suis pas là peut être, mais je réponds aux questions sans difficulté.
Donc donc. La réalité m'ennuie. Je sautille de mondes en mondes tout le temps. Heureusement. Et j'éprouve aussi le besoin de mimer. Je dois faire attention de ne pas mimer de manière trop visible à l'extérieur lorsque je suis en société. Et contrairement à toi je me prends régulièrement des portes et des poteaux dans la figure. M'enfin, là il s'agit peut être de mon côté albatros (oué, je ne sais bouger que sur un trampoline, que voulez vous... d'ailleurs c'est l'endroit que je privilégie pour rejoindre mon univers imaginaire, là où je peux jouer le plus ouvertement).

Comme toi j'ai beaucoup d'intérêt pour le théâtre.
Mais j'ai de bon gros problèmes pour communiquer et pour gérer mon stress, alors, dans les faits, je suis nulle. Plus apte à regarder qu'autre chose. Même si je pense que faire du jeu sur scène plus régulièrement me ferait beaucoup de bien.
J'écris une partie des histoires que je vis... elles sont si intenses que si je ne les extériorise pas, ça me bouffe. Je les dessine aussi.
Donc, oué, définitivement. Spectatrice et actrice à la fois. Et il m'arrive aussi de chialer ou de sprinter selon le contexte du délire, alors ne te sens pas trop seule. :3

La bulle. Oué. On me l'a pas mal reprochée, celle-là. Mais j'm'en fous assez royalement. J'adore mon imaginaire, je me drogue à lui, il est ma substance, et tant pis si je suis catégorisée de folle, au moins je m'éclate.
Après, ce que j'aimerais, dans l'absolu, c'est avoir une meilleure situation dans la vie réelle (les cours sont épuisants et ennuyeux à souhait, déprimants à vrai dire), une qui me permette de transmettre la beauté que je vois et que je ressens.

Sinon, niveau origine de l'inspiration, tout ce que je trouve stimulant et fascinant et sexy intègre mon univers. Un de mes premiers amis imaginaires était Jésus Christ par exemple. (Je ris tellement)
Donc, films, séries, livres, mangas, ou même éléments/personnages historiques, ou simplement des notions/des domaines, et hop, je m'envole vers d'autres cieux. Ha, et pour justifier tout cela, je me suis créée toute une histoire "originelle", ça donne une forme... d'explosion, c'est très cool.
Le côté que je trouve un peu négatif c'est que ce détachement/manque d'intérêt pour la réalité m'entraîne parfois dans des situations compliquées. Comme là, je dois rendre un DM depuis une semaine, mais c'est nettement plus simple de m'enfuir dans une salle de bal pour démembrer un marchand d'esclave que de ressentir l'angoisse que me procure le devoir en question... #procrastination
Héhé. Et je n'ai quasiment aucun souvenir de la "vraie" vie. Mais bon. Cela relève sans doute plus des états dépressifs/de l'ennui profond éprouvé à peu près chaque instant.

Finalement j'ai pris le temps de m'expliquer dans les grandes lignes.
Voilà.
J'espère que mon témoignage te fait te dire que tu n'es pas la seule dont le cerveau fournit naturellement de la drogue. Lowl. (On serait des personnages sympathiques dans l'univers de Breaking Bad, j'y pense)
Surtout.
Ne te sens pas coupable, n'aie pas honte de ce que tu es. Personnellement, je le suis parfois, fugacement, quand le revers de la médaille me fait souffrir. C'est de la richesse, cette capacité de vivre plusieurs vies à plusieurs endroits. Le seul truc que je peux t'engager à faire, c'est de créer avec, un maximum. De ne pas t'y perdre, t'y oublier totalement, aussi. C'est ça, le revers de la médaille cité plus haut.


Pascartes: Oui. Ils s'effondrent, avec ce détail qui enraille tout, ce sentiment terrible, qui annihile tout. Pour moi, c'est le constat brutal du "Cela n'arrivera jamais. Rien de cela n'existe ou existera.", quand l'intrigue, les personnages ne sont pas assez justes, crédibles. Je passe de longs moments en état de mort intérieur, mais au final, je recommence. Toujours. Je ne peux vivre autrement.
"Faire de sa vie une œuvre d'art."

Zufall (Milune)
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 215
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : 3M.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par R.SkylarWalker le Mar 12 Mai 2015 - 21:29

Merci Zufall, ton témoignage me touche beaucoup Smile
Comme je te comprends question cours, devoirs... Le stresse de la dernière minute. Excitant non?

R.SkylarWalker
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 03/04/2015
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par Zufall (Milune) le Mer 13 Mai 2015 - 19:21

Parfois excitant. D'autres fois cauchemardesques. Sentiment de ne jamais faire de devoirs à la hauteur de ce dont je suis capable. Par impossibilité de prendre du temps.
Je viens de rendre un véritable torchon aujourd'hui par exemple, c'est plutôt désespérant, moi qui voulait donner à mon professeur une juste vision de mes capacités d'écriture.

Bref. Je viens de commencer la création d'une espèce d'arbre où je vais ranger mes mondes et leurs personnages. C'est amusant, ou plutôt très consistant, à vrai dire. Very Happy

Je te souhaite de beaux rêves éveillés ou endormis, au choix.
~

Zufall (Milune)
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 215
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 18
Localisation : 3M.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par Harusa le Jeu 14 Mai 2015 - 11:19

Il m'arrive parfois, après m'être assurée que personne n'était dans le coin, de parler toute seule pour me mettre dans l'ambiance d'une histoire de ce genre. Je peux aussi piquer un sprint, faire comme si j’étais poursuivie etc.
Je ne le fais pas souvent mais j'avoue que c'est très amusant Smile
Car effectivement, cette vie est très ennuyante et ne donne pas vraiment envie d'y vivre

Harusa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 21/03/2015
Localisation : Yvelines, au milieu des champs !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand plusieurs mondes se superposent ou de l'imagination et de la créativité.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum