Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Yul le Lun 13 Juil 2015 - 19:38

edit : réponse effacée, envoyée par MP.

Par contre je demande aux modérateurs (ceux qui du coup pourraient être impartiaux) de bien vouloir faire un petit ménage. eXistenZ présume beaucoup et fait beaucoup de procès d'intention, voir presque de la diffamation. J'apprécierais que ce soit retiré, car je trouve tout ça particulièrement vexant.


Dernière édition par Yul le Lun 13 Juil 2015 - 20:57, édité 1 fois

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Stauk le Lun 13 Juil 2015 - 20:34

Carla de Miltraize II a écrit:
Stauk a écrit: me remercie pas, je t'envoie la facture
lol merci t'es un chou mais j'ai pas d'sous !


Précisément ...

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Hanta le Lun 13 Juil 2015 - 21:21

A la demande de Yul et dans un souci où le sujet ne serait pas modéré selon sa demande, je tiens à préciser que je n'ai rien contre lui, je respecte intimement sa personne et ce qu'il a apporté au forum, mais ses théories empruntes d'émotions et à mon sens dénuées de logique sont de fait dangereuses et douteuses.


Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Bibo le Lun 13 Juil 2015 - 21:31

Yul a écrit:
Une question donc. Puisque l'échelle de Weschler existe, peut-être que quelqu'un aurait un terme neutre, sans risque de sous-entendu négatif, pour qualifier les personnes ayant un potentiel intellectuel dont le diagnostic serait calculé entre 70 et 130 points?
Les 95%

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par licorneau le Lun 13 Juil 2015 - 21:56

Bibo a écrit:
Yul a écrit:
Une question donc. Puisque l'échelle de Weschler existe, peut-être que quelqu'un aurait un terme neutre, sans risque de sous-entendu négatif, pour qualifier les personnes ayant un potentiel intellectuel dont le diagnostic serait calculé entre 70 et 130 points?
Les 95%

C'est neutre, Impec !

Il reste aussi de nombreuses tournures qui contournent  la qualification.

Nous avons assez de mal à nous qualifier. Si en plus on doit qualifier ceux qui sont différents de ceux qui ont du mal à se qualifier eux mêmes Perplexe

Une piste pourrait consister aussi à ne pas prendre ces différences comme définitivement discriminantes dans nos échanges quotidiens avec ceux qui ne sont pas dans notre secte groupe.

Ça ne veut pas dire qu'il faut  ignorer ces différences, mais simplement de pas en faire LE CRITÈRE. Il y en a tant d'autres qui marquent l'unicité d'un individu

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Carla de Miltraize III le Lun 13 Juil 2015 - 22:14

Stauk a écrit:
Carla de Miltraize II a écrit:
Stauk a écrit: me remercie pas, je t'envoie la facture
lol merci t'es un chou mais j'ai pas d'sous !


Précisément ...

Je n'ai pas signé de devis...



Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Néfertiti le Lun 13 Juil 2015 - 23:04

eXistenZ a écrit:[...], je tiens à préciser que je n'ai rien contre lui, je respecte intimement sa personne et ce qu'il a apporté au forum, mais ses théories empruntes d'émotions et à mon sens dénuées de logique sont de fait dangereuses et douteuses.
Tout pareil. Tu es un homme très charmant Yul. Et je pense que cela ne t'est pas du tout nécessaire de tenir à cette certaine distinction entre surdoué et non-surdoué qui peut avoir pour conséquence de blesser/mépriser et de faire croire à une idée de supériorité qui n'est pas toujours vérifiée. (Pour que votre potentiel donne quelque chose de remarquable il vous faut, tout de même, en partie l'exploiter.)

Néfertiti
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 681
Date d'inscription : 16/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Yul le Lun 13 Juil 2015 - 23:29

Merci.
Pendant un moment, j'ai cru que vous me considériez comme un .... mettez y le terme que vous voudrez, mais songez bien que je le prenais mal.

La nécessité de faire cette distinction, c'est qu'en fait, elle permet de se soulager :
de mon expérience propre, on m'a traité souvent d'abruti, de gogole, d'handicapé, de barge etc... mon surnom plusieurs années c'était "le néfaste".
On a prétexté plein de choses : schizo surtout. On a voulu pendant un moment tout expliquer par le cannabis. On m'a dit aussi manipulateur et menteur, culpabilisateur, et que j'inventais des souvenirs qui n'existaient pas juste par malveillance.
Tout un tas de truc désagréables quoi.

Du coup, comprendre qu'on est surdoué, et que ces "souvenirs inventés" ne sont pas une invention, mais simplement du fait que je m'en souviens, alors que l'autre en face non. Comprendre aussi que par colère les gens disent n'importe quoi, dans le but de blesser... sans jamais admettre qu'ils avaient tort ou sans jamais se remettre en question... mettre des mots sur le "syndrome de Cassandre". Comprendre pourquoi les gens vous disent "tu es trop sensible", "tu diabolises". Comprendre pourquoi les gens t'ordonnent d'être indifférent aux choses, alors que toi tu n'y arrives pas.
ça soulage.

ça soulage, mais ça amène à se poser des questions : pourquoi, comment, qu'en faire?

Est-ce que je suis le seul à faire cela? A me poser ces questions là? A faire cette distinction là? Est-ce que stauk a créé ce sujet juste à cause de moi?

Il y-a pas mal de choses écrites et dites sur les surdoués, on peut trouver beaucoup de conférences, d'études neurologiques etc... pour expliquer qui nous sommes.
Même stauk nous étudie par exemple. La preuve rien que sur ce sujet!
On est des rats de laboratoires, faut pas se leurrer. Et ça ne choque pas grand monde.

Alors je trouve étonnant qu'on soit choqué par ce que ces rats de laboratoires cherchent à faire l'inverse, et étudier les... appelez les comme vous voudrez.

Surtout que perso, quand je dis que je cherche à les comprendre... je ne dis pas que eux ne me comprennent pas. Je me rend bien compte quand c'est le cas, et du coup je reformule, je décortique.
Je dis par contre que j'ai du mal à les comprendre.

En fait l'inférieur c'est moi, puisque c'est moi qui ai des difficultés à comprendre ou à adopter un comportement que l'on exige que j'adopte. Celui qui a tort c'est moi : j'ai tort de me poser des questions, j'ai tort d'être trop sensible, j'ai tort de ne pas être indifférent. J'ai par exemple tort d'avoir de la mémoire et d'être susceptible, ça fait de moi quelqu'un de rancunier. La tare est de mon côté, pas de la leur!

Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'il faille exploiter notre potentiel. Et du coup question : est-ce que se poser les questions que je me pose et chercher sur internet des articles d'études en neurologie, en psy etc... les analyser, les combiner et ensuite proposer ses convictions n'est pas là quelque-part exploiter son potentiel?


Dernière édition par Yul le Lun 13 Juil 2015 - 23:44, édité 2 fois

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Hanta le Lun 13 Juil 2015 - 23:33

Pas quand on ne tient jamais compte des objections présentées...
Non mais je me tais... Ca sert à rien. Désolé. Modérez si vous voulez.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Yul le Lun 13 Juil 2015 - 23:49

Si je n'en tiens pas compte, pourquoi est-ce que je me casse le cul à te répondre et à te proposer des arguments?

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Hanta le Lun 13 Juil 2015 - 23:50

Promis j'arrête. Désolé.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par IndianaJoan le Lun 13 Juil 2015 - 23:51

...

J'avais écrit un post vachement bien, où j'expliquais en quoi le QI n'est pas un critère si déterminant en pédagogie, mais là... je laisse tomber

tant pis pour vous, je garde mes données pour moi Rolling Eyes

IndianaJoan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1580
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 32
Localisation : tête en l'air, pieds sur terre et nez dans un bouquin

http://www.zebrascrossing.net/t17945-puisqu-il-faut-bien-commenc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Carla de Miltraize III le Mar 14 Juil 2015 - 0:05

Ça m’intéresse moi !

Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par licorneau le Mar 14 Juil 2015 - 0:07

Me too


licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Insomniaque le Mar 14 Juil 2015 - 0:18

Une phrase : La normalité n'est qu'un concept, ca n'existe pas.
La majorité ≠ la normalité ! Le terme Normo Pensant est pour moi insultant et n'a pas de sens si la normalité n'existe pas !

Insomniaque
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 15
Localisation : Ma maman m'a dit de pas le dire :o

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Stauk le Mar 14 Juil 2015 - 8:08

Yul a écrit: Est-ce que stauk a créé ce sujet juste à cause de moi?
C'est plus une réaction vis à vis de ce que décrit David. Ici perdu sur ce fil qu'est devenu un peu le fil du procès de Yul. J'ai rien contre les procès. Mais y a peut être un petit coté hors sujet du coup. J'ai rien non plus contre les hors sujets. Vu que je m'en fou.

Yul a écrit:
Il y-a pas mal de choses écrites et dites sur les surdoués, on peut trouver beaucoup de conférences, d'études neurologiques etc... pour expliquer qui nous sommes.
Même stauk nous étudie par exemple. La preuve rien que sur ce sujet!
On est des rats de laboratoires, faut pas se leurrer. Et ça ne choque pas grand monde.
J'étudie qui ? Les schizophrènes ? Les membres des sectes clairement identifiables ? C'est quoi cette accusation à trois sous ? Ton gourou t'a dit que je suis un méchant ou quoi ? C'est pas qu'il aurait tort, mais j'étudie pas de "nous", ni de "vous". Je suis parfois curieux à l'égard de cette espèce à laquelle j'appartiens. Et puis parfois je me rends compte que c'est malsain (de m'intéresser à mes présupposés semblables), et que plus je nous connais mieux, plus je vais moins bien.

Yul a écrit:
Alors je trouve étonnant qu'on soit choqué par ce que ces rats de laboratoires cherchent à faire l'inverse, et étudier les... appelez les comme vous voudrez.
C'est n'importe quoi. Y a pas de "les", et y a pas de "vous". Y a que des cas particuliers. Des surdoués comme vous dites. C'est pas parce bidule à fait 150, et machin 140 à un test à la con (mais sérieux et qui coute cher), que ça fait exister de Facto un nous. Ni que ça rend fréquentable les gens qui te survendent le machin pour brosser ton égo dans le sens du poil.

Yul a écrit:
Je dis par contre que j'ai du mal à les comprendre.  
C'est pas très étonnant. Je connais des gens, il vivent 40 ans avec une femme, et ils la comprennent toujours pas. Je connais même des gens, ils vivent 70 ans avec eux même, et ils se comprennent pas. Ne pas comprendre quelqu'un qu'on met dans une case, ça ne prouve pas l'existence de la pertinence de la case.

Yul a écrit: En fait l'inférieur c'est moi, puisque c'est moi qui ai des difficultés à comprendre ou à adopter un comportement que l'on exige que j'adopte. Celui qui a tort c'est moi : j'ai tort de me poser des questions, j'ai tort d'être trop sensible, j'ai tort de ne pas être indifférent. J'ai par exemple tort d'avoir de la mémoire et d'être susceptible, ça fait de moi quelqu'un de rancunier. La tare est de mon côté, pas de la leur! 
Bullshit. Ton tort c'est de faire confiance à des gens qui en abusent. En tout cas c'est celui que je t'attribue. M'enfin c'est ta vie, tu fais comme tu veux. Et même si tu arrives à convaincre des gens de la toute puissance de cette attitude, je veux dire, hop, c'est not' coté humain. Hourra. Y a pire même, parmi nous (les humains, excusez moi de mettre tout le monde dans cette catégorie arbitraire, mais j'aime bien mettre les gens dans des cases, en fonction des capacités d'interfécondations. Et viens pas me dire que c'est horrible vis à vis des personnes qui sont stériles. C'est pas le sujet).

Yul a écrit:
Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'il faille exploiter notre potentiel. Et du coup question : est-ce que se poser les questions que je me pose et chercher sur internet des articles d'études en neurologie, en psy etc... les analyser, les combiner et ensuite proposer ses convictions n'est pas là quelque-part exploiter son potentiel?
Je comprends pas en quoi c'est bien de se faire exploiter le potentiel. Mais chui d'accord pour dire qu'on devrait tous avoir le droit de chercher des trucs sur internet, et de faire des synthèses. Après faut bien comprendre que si tu fais ça, on va te traiter de complotiste. Pour pas être complotiste, faut chercher toutes les thèses et les antithèses, dans un soucis d'être objectif et de ne pas s'auto restreindre à n'explorer qu'une seule dimension du problème. Ne pas se retrouver coincé dans un maximum (de vraisemblance) local, mais qui en fait aveugle complètement à la perception du sujet dans sa globalité d'ensemble.

Enfin de toute façon les normo-pensants ne voient pas la différence entre une quête d'objectivité objective et réelle qui est une vraie quête objective, et un simple délire complotiste. Peut être qu'au fond c'est pareil d'ailleurs. Peu importe le chemin tant qu'on a l'ivresse. En clair fouiller dans ton potentiel n'a de valeur, que pour autant que cette fouille te fasse vibrer et chanter tes papilles. Si c'est un calvaire, c'est pas de l'exploitation. Enfin si, mais tu te fais niquer à plein régime.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 14 Juil 2015 - 9:19

@ Yul : déjà demandé dans une autre partie du forum : arretes de parler des tigres, surtout pour dire des choses qu'on ne dit pas, merci! (Pour le terme normo, même plus envie de parler du fait que ça me dépasse, on commence par ce terme et on finit par ce retrouver avec l'idée que les non hqi seraient uniformes... )

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Invité le Mar 14 Juil 2015 - 10:13

oh oui un surdoué en uniforme Smile mais lequel je vais réfléchir.

le trop normé n'a pas la pensée déparayé Smile donc il est moins drôle Smile et si y'avait pas des des pas rayés, la vie serait rectiligne et pas chouette Smile il faut donc être vigilant Smile l'été c'est la période des procès avec ou sans bonnes intentions ici ? y'a procès dans tous les fils en ce moment Smile

en tout cas on voit bien sur ce fil que personne ne pense pareil lol c'est cool Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Insomniaque le Mar 14 Juil 2015 - 12:20

On est tous different

Insomniaque
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 15
Localisation : Ma maman m'a dit de pas le dire :o

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Invité le Mar 14 Juil 2015 - 12:26

Tous unique (y'a juste ceux qui sont au courant et ceux qui non Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Circé le Mar 14 Juil 2015 - 13:31

Salut,

Pour apporter ma modeste pierre à l'édifice, j'ai suivi ce sujet depuis qu'il a été posté mais je n'ai pas tenu à réagir tant qu'il était à se forger. Je suis d'une nature observatrice et analytique et j'assume pleinement cette tare de garder mes mots plus souvent que je les emploie. Les dernières avancées qu'il y a pu avoir sur cette discussion me semblent toutefois raisonnées et je tenais à le souligner.

Le terme "normo-pensant" ne me plaît pas parce qu'il sous-entend deux modes de pensée uniques. Pour moi, il y a là un biais parce que l'on prend une position sur une courbe de Gauss en faisant abstraction de tout autre élément qui constitue une personne. Nous ne sommes pas ici sans raison, mais malgré nos interrogations qui peuvent porter sur un registre identique, malgré nos procédures de réflexion qui peuvent avoir des points communs, aucun ici ne pense de la même façon qu'un autre. Fondamentalement nous avons des vécus, des caractères, des façons d'aborder les choses et même une nature différente.

Qu'importe l'arborescence ou non, la sensibilité, l'ouverture aux autres et le recul que l'on peut avoir, nous utilisons des cheminements de pensée propres. Se distinguer uniquement sur le critère d'un seul potentiel intellectuel, c'est une manière de simplifier l'appréhension de l'autre en le réduisant à une mince partie de sa personne et de sa personnalité.

Nous pouvons avoir le potentiel que nous voulons, et en être assez conscient pour l'exploiter au mieux de nos capacités, nous sommes faillibles et commettrons toujours des erreurs de jugement et d'a priori. Nous ne sommes pas des demi-dieux, des anges ou des surhommes, nous sommes des humains, comme n'importe qui d'autre.

Pour moi, avoir ces facultés intellectuelles, qu'on les exploite ou pas au mieux de nos capacités, devrait nous garantir d'avoir toujours cette réserve vis à vis d'une simplification toujours trop évidente. Nous sommes probablement tous assez bien placés pour savoir ce que vaut un jugement autoritaire non fondé sur des faits et la facilité qu'il y a à glisser sur des dérives de pensée et des jugements à l'emporte-pièce, comme nous savons à quel point il peut être compliqué d'expliquer la complexité de son point de vue à travers quelques mots et de bien le faire percevoir.

La curiosité n'est pas un écueil mais elle devrait toujours enrichir notre réflexion plutôt que la cloisonner. A mes yeux, le terme de "normo-pensant" ne peut être employé qu'à travers ces guillemets puisque l'utiliser revient à négliger l'humain qui est en chacun et en cela à trahir notre faculté d'être nous-même : humain, pensant, faillible.

N'étant pas forcément un grand communicant, j'espère avoir présenté les choses assez clairement par rapport à la façon dont je les ressens. Je vous remercie de votre lecture.

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Insomniaque le Mer 15 Juil 2015 - 2:09

Parfaitement clair, et parfaitement d'accord avec toi, Papa ! Smile

Insomniaque
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 15
Localisation : Ma maman m'a dit de pas le dire :o

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le terme normo-pensant peut t'il être utilisé par un Zèbre ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum