Le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps

Message par Groofy le Dim 3 Mai 2015 - 20:21

Je déteste le temps, je le hais du plus profond de mon âme... Il n'est qu'illusion, il n'existe pas, je m'en rend compte depuis peu mais c'est la première fois que je suis passionné par quelque chose que je déteste. Quel est le but de cette saloperie si ce n'est vous faire souffrir de plus en plus, allez de l'ordonné au désordonné...Balayez ça, c'est plié, dites à vos proches combien ils comptent pour vous c'est important, car un jour ce sera trop tard...
On le dit jamais assez, mais c'est pourtant en permanence devant nos yeux, quittez vos écrans, on à pas le temps pour ça, pour cette merde qui nous enferme dans notre chambre en nous enlevant ce temps précieux qu'on pourrait dépenser avec ceux qu'on aime. Oubliez les discussions e-mail, messageries... C'est que du vent, profitez du "moment présent", même si il n'existe pas.
Le temps est précieux, dépenser le avec ceux que vous aimez. Alors oui ce texte n'a ni queue ni tête, il se contredit, mais j'ai vraiment pas le temps de me relire et je voulais juste essayer de sortir ça de ma tête, mais pensez-y.

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par albatrosdore le Lun 4 Mai 2015 - 0:09

+1 C'est une aberration qui ne sert qu'à culpabiliser, encore et encore... La plupart du... temps, j'essaie d'enlever ma montre. Allez hop...Le temps n'existe pas, tu as raison, c'est un concept de prison...où le conformisme se distille peu à peu. Le moment présent c'est la clef... Carpe diem. Mais non ce texte n' a pas ni queue ni tête. C'est le propre de cette saloperie, d'être contradictoire. Il est comme de l'or, précieux donc à utiliser pour nos proches. Oui mais comment utiliser ce qui n'existe pas...? Par l'amour en foutant le camp dans l'espace avec nos êtres chers... Smile

albatrosdore
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 216
Date d'inscription : 18/11/2013
Localisation : Par çi par là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par offset le Lun 4 Mai 2015 - 6:55

Je remercie Groofy pour ce sujet qui touche un peu tout le monde


Le temps et le moment présent existent pour celui qui les cherches et qui se rend disponible pour les accueillir. Ce n’est pas la faute au temps mais plutôt à notre manière de l’utiliser.

Je dis souvent que je n’ai pas le temps alors que le temps je l’ai mais seulement si je lui enlève certaines choses auxquels je tiens encore mais qui ne sont pas forcément bonnes pour moi.


Petite histoire


"Un professeur de philosophie se tint un jour devant sa classe avec quelques objets devant lui. Quand le cours débuta, sans dire un mot, il prit un grand bocal vide et le remplit avec des pierres d'environ 5 cm de diamètre.

Il demanda ensuite - sa classe si le bocal était plein. Tout le monde fut d'accord de dire que c’était le cas. Le professeur prit ensuite une boite pleine de petits cailloux et les versa sur les pierres. En secouant le bocal, les cailloux remplirent les vides entre les pierres. Il reposa la même question aux étudiants. Ceux-ci rigolèrent, et dirent que cette fois le bocal était plein. Le professeur prit alors une boite pleine de sable et la versa dans le bocal. Bien sûr le sable s'infiltra et remplit tout l'espace disponible.

« Maintenant », dit le professeur, « je voudrais que vous vous imaginiez que ce bocal représente votre vie. Les pierres représentent les choses importantes: votre famille, votre partenaire, vos enfants, votre santé- - les choses qui, si rien d'autre n'existait, feraient en sorte que votre vie serait quand même remplie. Les cailloux représentent les autres choses qui comptent, tel votre travail, votre maison, votre voiture. Le sable représente tout le reste, les « petites choses » ».

« Si vous commencez par remplir le bocal avec du sable, il n'y aura plus de place pour rien d'autre. La même chose est valable pour votre vie : si vous dépensez trop de temps et d’énergie sur les "petites choses », il n'y aura plus de place pour les choses importantes. Faites attention - ce qui compte vraiment pour votre bonheur: jouez avec vos enfants, prenez le temps de passer une visite médicale annuelle, emmenez votre partenaire danser, etc.

Il vous restera toujours assez de temps pour aller travailler, nettoyer la maison, donner une soirée, ou vous amuser. "

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6769
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Groofy le Lun 4 Mai 2015 - 19:22

Merci pour votre participation au sujet, j'ai beaucoup aimé cette petite histoire... "Maintenant" et la tentative de matérialisation du temps par ce bocal qui est tout à fait réussi !
Albatrosdore, tu as réussi à posé la question que je cherchais "Comment utiliser ce qui n'existe pas?" et j'aime beaucoup la réponse que tu lui as attribuée également, une façon très poétique d'y répondre. Merci à vous Smile

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par higeekomori le Mer 6 Mai 2015 - 13:17

Salut Groofy, salut tout le monde. Very Happy

Groofy a écrit:Je déteste le temps, je le hais du plus profond de mon âme... Il n'est qu'illusion, il n'existe pas
Et quand bien même le temps serait perceptible à l'échelle de nos vies humaines, mais inexistant à l'ordre de l'échelle supra-cosmique, le haïr pourrait-il le rendre soudainement meilleur ? Aussi, quitte à avoir de la détestation, ne vaudrait-il pas mieux se fâcher contre ce qui est d'avantage chronophage de ce temps plutôt que contre le temps lui-même ?

Enfin, si tu détenais l'éternité dans ta main, ta détestation du temps serait-elle pour autant aussi intense ? ( N'est-ce finalement pas la mort programmée de l'Homme qui est plus à craindre pour lui que la gestion plus ou moins archaïque de son temps ? )

Aller, un petit clip sympa pour illustrer la chose et diriger une pensée respectueuse vers Freddy pour qui le temps, d'après la révélation de sa maladie, a dû surement compter d'avantage que le temps d'avant...  Rolling Eyes




Offset a écrit:"Faites attention - ce qui compte vraiment pour votre bonheur: jouez avec vos enfants, prenez le temps de passer une visite médicale annuelle, emmenez votre partenaire danser, etc.

Il vous restera toujours assez de temps pour aller travailler, nettoyer la maison, donner une soirée, ou vous amuser. "

Sauf que ce n'est pas ce que martèle les mœurs de notre société ! Beau discours plein de joli sens venant de ce professeur de philo, c'est vrai... Mais au quotidien, érodé par l'effet de répétition et l'adaptation perpétuelle au contexte, cela ne pèse pas bien lourd contre les : "Le temps c'est de l'argent !" ; "travailler plus pour gagner plus !" ; "vous serez prélevé sous 5 jours d'un montant de 9999,99 euros sur votre compte courant" ; " votre découvert est dépassé, prenez contact au plus vite avec votre conseiller bancaire" ; "désolé chérie, ce soir je reste au bureau, on doit faire des heures sup !" ; "le monde appartient à ceux qui se lève tôt ! Demain, tu te lèveras à 3 heures !" ; "Il faut être à l'heure au travail sinon t'es viré !" ; "la méthode lean est ce qu'il y a de plus efficace en matière de management au service de la rentabilité" ; "Pour garder mon boulot, pas le choix, j'ai accepté une mutation dans une autre région. Je m'éloigne donc de mes proches et de ma famille." ; "désolé, faut ba compter sur boi aujourd'bui. Je suis balade. Mon con de colocataire qui ne se couvre jabais quand il fait froid ma refiler sa crèbe!" ; "Attention à l'horloge biologique pour ne pas devenir maman trop tard" ; "Pas le temps désolé, je te rappelle, sinon, je risque de rater le dernier RER de la journée" ; "Conduire ou lire mes SMS ? Comme je suis pressé, ben je fais souvent les deux en même temps. Mais faudrait pas croire, je suis quelqu'un de trèèès prudent sur la route !" ; "Allez, dépêche-toi de faire tes devoirs. Il est 18 heures et tu as encore ton cartable à préparer et ta douche à prendre !" ; "Désolé pour le diner romantique de ce soir, mais je suis bloqué sur place car la voiture est en panne. L'assistance me dit qu'il faut la déposer au garage car un capteur électronique est surement défaillant. Il faut passer le calculateur à la valise" ; "Désolé les copains, pas de battle en réseau ce week-end. Windows a choppé un méchant virus et je dois tout reformater avant de réinstaller" ; "Pas le temps de faire à manger ce soir. Alors, ça sera du tout prêt. Heureusement qu'il y a rapid-asperge et fast-huitre ! ^^"

En effet, chacun a beau disposer de grosses pierres, de cailloux au calibre plus petit et enfin, de sable fin, il est pourtant faux de considérer que chacun de nous dispose toujours de ces trois ingrédients dans les bonnes proportions. Pour certains, ce sera d'avantage pierres et cailloux, pour d'autres ce sera effectivement un équilibre plus avantageux des trois. Car la recherche individuelle de l'équilibre et du bonheur va aussi avec le décor de la vie de chacun... Et nous sommes très loin de tous nous ressembler...

( signé un mec qui trouve son bocal de pierres, de cailloux et de sable franchement pas mal par rapport aux bocaux des autres... )

Aller, à plus tard les copains... Wink

higeekomori
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Bacha Posh le Mer 6 Mai 2015 - 13:38

Petite histoire bien cool Impec !

Bacha Posh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Groofy le Mer 6 Mai 2015 - 18:03

higeekomori: Un p'tit peu de Queen, c'est vrai que ça fait du bien. Il est vrai que nos vies sont commandées par le temps, le temps c'est de l'argent, ça on nous le rappel bien en permanence. Mais puisque notre vie nous laissera jamais choisir entre travailler et réaliser ses rêves car on en manquera de ce temps, je compte bien remplir mon bocal de pierres et de sables et le poser sur le meuble dans ma caravane...
Eh oui, Heureusement qu'il y a rapid-asperge et fast-huitre (bourré de sucres,sels, conservateurs... ^^) mais au moins ça fait gagner du temps... sauf si en ingérant ces produits chimiques on raccourcirait enfaite notre vie ?

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par matimote le Mar 9 Juin 2015 - 20:20

J'ai toujours pensé que c'était la plus grande énigme pour l'Humanité, comprendre le temps, comment il fonctionne, quelles règles il suit, comment il agit sur notre univers, sur nous. Je me demande parfois s'il est cyclique, comme le reste.

matimote
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 08/02/2015
Age : 36
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Pieyre le Mar 9 Juin 2015 - 20:57

J'ai lu quelque part qu'en physique le temps, comme l'énergie, était indéfinissable. On y ajoute aussi l'information, c'est-à-dire la forme même qui permet les expressions mathématiques.

Or il y a des liens entre ces concepts. Ainsi, s'il n'y avait pas d'échanges d'énergie, on peut considérer que le temps n'existerait pas (et réciproquement), et sans une forme on ne pourrait rien exprimer.

C'est-à-dire que c'est ce qui est premier dans l'existence humaine qui serait indéfinissable, tout en étant intimement lié. Nos perceptions correspondent à une énergie ressentie, nos conceptions à une forme pensée, et le temps à notre libre arbitre.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15389
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Princeton le Mar 9 Juin 2015 - 22:16



Je n'aime pas trop l'histoire des pierres et du sable, parce que chacun est libre de choisir ce qu'il considère comme des pierres ou du sable, chacun arbitre comme il veut, et personnellement, je serais plutôt d'avis pour changer les mesures et remplir ma vie avec du sable, avec ces petites choses, ces petits moments, ces petites peines, ces petites joies, anodines, éphémères, passagères, sans prétention, presque risibles, qui s'enfilent comme des perles ou qui tombent comme du sable, et qui lui donnent finalement son importance, ou plutôt son intérêt, sa saveur, ses contrastes, ses couleurs, ses richesses. Je crois que ce sont les petites choses de la vie qui importent le plus en fin de compte.

Ensuite, je pense que la création de la notion de temps est liée à la conscience de notre mort. Le temps semble nous presser parce que nous savons que nous allons mourir. Et on ne sait même pas quand. La honte. Comme a dit Kurt Vonnegut : How embarrasing it is to be human ! On pense le temps à l'échelle de notre vie humaine. Mais il suffit de le penser à une autre échelle, ce qui nous paraît des milliards d'années et qui nous donne le vertige n'est peut-être qu'un millième de seconde à l'échelle de l'univers, à l'échelle de l'histoire, qu'un grain de sable justement... Tout est affaire de perspectives, de points de vue... Il n'y a de temps qui défile que parce qu'on le voit à notre échelle, à celle des occasions manquées, des potentialités perdues, de la croissance et de la décroissance, de la vie et de la mort... Comme avec la tête dans le guidon, incapable de prendre du recul, de prendre de la hauteur... Condamnés à ne voir, à ne percevoir qu'avec nos yeux humains, trop humains ? Mais pourquoi pas imaginer un autre point de vue, pour lequel le temps de notre vie humaine aurait autant d'importance qu'une seconde à nos yeux ? Et pourtant, certains instants, certaines secondes, ont parfois plus d'impact que de longues années : une naissance, une mort... Tout est relatif...

Nous ne sommes rien que du sable, qui s'écoule, sur une plage, un univers tout entier. On vit jusqu'à ce qu'on retourne à la terre, d'où nous avons été pris, car nous sommes poussière, et nous retournerons à la poussière...

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1283
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Pascartes le Mar 9 Juin 2015 - 22:48

Je n'aime pas trop l'histoire des pierres et du sable, parce que chacun est libre de choisir ce qu'il considère comme des pierres ou du sable, chacun arbitre comme il veut, et personnellement, je serais plutôt d'avis pour changer les mesures et remplir ma vie avec du sable, avec ces petites choses, ces petits moments, ces petites peines, ces petites joies, anodines, éphémères, passagères, sans prétention, presque risibles, qui s'enfilent comme des perles ou qui tombent comme du sable, et qui lui donnent finalement son importance, ou plutôt son intérêt, sa saveur, ses contrastes, ses couleurs, ses richesses. Je crois que ce sont les petites choses de la vie qui importent le plus en fin de compte.

Oui je suis d'accord. Très beau propos ainsi que la suite du message.
Le sable c'est l'immanence, le mouvement, l'action et la joie. La vie doit être un sablier qui mesure un temps fluide. Les gros cailloux s'écoulent difficilement, ne peuvent pas tout remplir et laisse du vide temporel ; ce vide dont l'homme a horreur car il représente un néant existentiel dès qu'il en a conscience.

Comme référence sur ce concept absolument majeur, je conseille l' Essai sur les données immédiates de la conscience de Bergson.

Pascartes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 295
Date d'inscription : 03/11/2012
Age : 30
Localisation : Paris-Breiz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Invité le Mar 9 Juin 2015 - 23:20

Princeton a écrit:

Je n'aime pas trop l'histoire des pierres et du sable, parce que chacun est libre de choisir ce qu'il considère comme des pierres ou du sable, chacun arbitre comme il veut, et personnellement, je serais plutôt d'avis pour changer les mesures et remplir ma vie avec du sable, avec ces petites choses, ces petits moments, ces petites peines, ces petites joies, anodines, éphémères, passagères, sans prétention, presque risibles, qui s'enfilent comme des perles ou qui tombent comme du sable, et qui lui donnent finalement son importance, ou plutôt son intérêt, sa saveur, ses contrastes, ses couleurs, ses richesses. Je crois que ce sont les petites choses de la vie qui importent le plus en fin de compte.

Ensuite, je pense que la création de la notion de temps est liée à la conscience de notre mort. Le temps semble nous presser parce que nous savons que nous allons mourir. Et on ne sait même pas quand. La honte. Comme a dit Kurt Vonnegut : How embarrasing it is to be human ! On pense le temps à l'échelle de notre vie humaine. Mais il suffit de le penser à une autre échelle, ce qui nous paraît des milliards d'années et qui nous donne le vertige n'est peut-être qu'un millième de seconde à l'échelle de l'univers, à l'échelle de l'histoire, qu'un grain de sable justement... Tout est affaire de perspectives, de points de vue... Il n'y a de temps qui défile que parce qu'on le voit à notre échelle, à celle des occasions manquées, des potentialités perdues, de la croissance et de la décroissance, de la vie et de la mort... Comme avec la tête dans le guidon, incapable de prendre du recul, de prendre de la hauteur... Condamnés à ne voir, à ne percevoir qu'avec nos yeux humains, trop humains ? Mais pourquoi pas imaginer un autre point de vue, pour lequel le temps de notre vie humaine aurait autant d'importance qu'une seconde à nos yeux ? Et pourtant, certains instants, certaines secondes, ont parfois plus d'impact que de longues années : une naissance, une mort... Tout est relatif...

Nous ne sommes rien que du sable, qui s'écoule, sur une plage, un univers tout entier. On vit jusqu'à ce qu'on retourne à la terre, d'où nous avons été pris, car nous sommes poussière, et nous retournerons à la poussière...
Merci Smile . J'aime vraiment te lire Smile

Pascartes a écrit:ce vide dont l'homme a horreur car il représente un néant existentiel dès qu'il en a conscience
Tous, tu crois ? Perplexe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum