Envisager le futur

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015 - 14:40

Tu en as fait du chemin depuis 10 ans Ours.
Pour que ta barque puisse quitter le port et voir de nouveaux horizons, il faut gonfler la voile et lâcher les amarres
Cet horoscope aurait pu être le mien cette semaine ^^
De vieilles chimères, tels des chants de sirènes te donnent envie de regarder en arrière. N'aies pas de regret sur le passé, l'avenir est devant.

Certains attachements seront toujours là pour toi, où que tu décides d'aller Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015 - 17:52

Sophia de Mello Breyner Andresen – Pour traverser avec toi le désert du monde… (1962)

Pour traverser avec toi le désert du monde
Pour que nous affrontions ensemble la terreur de la mort
Pour voir la vérité pour ne plus avoir peur
Contre tes pas j’ai marché

Pour toi j’ai quitté mon royaume mon secret
Ma nuit rapide mon silence
Ma perle ronde et son orient
Mon miroir ma vie mon image
Et j’ai abandonné les jardins du paradis

Dehors à la lumière sans voile du jour dur
Sans les miroirs j’ai vu que j’étais nu(e)
Et la plaine était pour nous le temps

Aussi m’as-tu revêtu(e) de tes gestes
Et j’ai appris à vivre en plein vent.


Source : Beauty will save the world

Les "e" entre parenthèses sont une modification apportée au texte. Que l'auteure écrive au féminin est cohérent, mais la réplication ici est adressée tant aux hommes qu'aux femmes. Il est coutume de dire que ce sont les enfants qui font advenir les parents. De même et par delà nos "rassurants" préjugés sexistes, on ne s'épanouit dans ce que l'on n'est que par le geste et la présence de l'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:18

Source Radio nova et FB : cartographie encyclopédique sonore des styles musicaux...
N’oubliez pas d'aller vous coucher.... demain, ce n'est pas encore le WE...

http://everynoise.com/engenremap.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:28

Quasiment un Test Aspie : Combien de temps avant de se lasser ?
(si vous le regarder sur Youtube, à droit, il y en a plein d'autres......... Twisted Evil




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:35

Everynoise c'est absolument génial ce site, je me suis amusée comme une enfant dant un magasin de jouets

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Dim 23 Aoû 2015 - 23:31

Je passais juste faire un Bisous
J'espère que tu vas bien


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mar 25 Aoû 2015 - 8:02

Merci, moi j'aime bien les bisous...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mar 25 Aoû 2015 - 8:06

Un petit tour par Noir Désir, ce matin.

Étonné par la clairvoyance des poètes !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 18:31

Un peu de légèreté ce soir Very Happy



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 21:18

A mon tour !

Ce sera quelques clichés exotiques made in Brazil (il y a longtemps que je ne m'en suis pas fait une petite série...)



Dernière édition par Ours le Mer 26 Aoû 2015 - 21:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 21:20

Ça sent bon le soleil ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 21:21

Allez, par chez toi, ce WE devrait être grand beau !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Fata Morgana le Mer 26 Aoû 2015 - 21:26

Pourquoi pas IRL ? Je n'ai pas les moyens de voyager, j'ai peur des trains, n'ai pas de voiture, mais ça me dirait bien, pour voir.
Ne serait-ce parce que je suis surdoué et léger asperger, c'est officiel, et que ma vie volontairement linéaire, morose, loin des heurts et surtout de la violence involontaire des autres (...) et que donc on pourrait avoir à se dire.
C'est du boulot de se chercher un nom tout en sachant que quelque soit celui qui nous étiquettera, il aura au mieux une journée de durée de vie...
Là je piaffe, la belle saison arrive ! L'hiver ici glacial, le gris si reposant, le silence et le temps étirés. Tout ce que j'aime.
Et puis plus le temps passe désormais plus j'ai envie de mourir. Comme un enfant qui rêve de devenir adulte.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mer 26 Aoû 2015 - 21:55

Fata ! Hourrah !
(Je vais me coucher, je n'épilogue pas)
Je reviendrai sur cette histoire d'IRL...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Ven 28 Aoû 2015 - 9:29

Ce matin, France culture :

".... thème de l'émission : "faut-il former les militants"" - pour qu'ils applaudissent au bon moment et collent les bonnes affiches, ce n'est pas nécessaire. Moi qui croyait que militant = engagé = vision politique et sociale de l'avenir. Non, non, non, ne mélangeons pas les torchons et les serviettees, la plèbe et les patriciens...

".... retrouvés dans un état de décomposition avancée, au point qu'il est impossible pour le moment de savoir s'il y a 30 ou 50 corps" - en fait, il y en a 70, lu dans le Figaro, enfermés dans un camion frigo transportant de la charcuterie (de volaille hallal - Ah, ouf, vous m'avez fait peur !)...


Heureusement que je suis un ours qui se mange de temps à autre un touriste effronté. Si j'étais un homme j'aurai un peu honte quand même.
Je vais juste vomir un peu et je reviens....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Ven 28 Aoû 2015 - 9:36

"T'es trop sensible je sais, moi aussi ça a failli me tuer" - Zaz
Tant pis, ils me blesseront peut-être, mais ils n'auront pas mon âme.

Lus ce matin et dédicacés à celui ou celle qui se sentira concerné, trop d'émotions ce matin pour en dire plus, trop de souvenirs aussi :


Naissance du corps

Ton corps est né de là, de ces mains.
Avant, quand tu n'existais pas encore,
elles jouaient une musique aux signes désarticulés,
une béance de fer ou de bois,
une ombre bruyante de métaux.
De ces mains ouvertes, qui ont donné
corps à un désir ancien,
tu es née avec ton apparence à toi.
(Cependant, je l'oublie parfois,
et me dis que tu as façonné mes mains à ton caprice
pour qu'elles se souviennent de toi.)

Avant, quand mes mains n'existaient pas encore,
ton corps était un mensonge.

---------------

Le rêve de la mémoire

Tout comme tu as oublié la peur,
tu as oublié la joie.
Et tu dois
inventer une musique silencieuse,
à l'insu des autres,
pour retrouver les clés, les souliers,
et le nom des choses qui sont tiennes.
Mais nous reste-t-il alors quelque chose,
quand le cri s'habille du silence,
quand le fil uni de l'éclair se brise ?
Oui, attends, rêve une mémoire nouvelle
et délivre-là de l'ancienne, dans la boîte fermée
retrouve ton visage, ton vrai visage.
La maladie, terrifiante comme les hommes,
ne peut détruire ce qui n'existe pas.

Que ton rêve s'abandonne au plus haut.
Que ton rire apprivoise la tristesse.
Que ta mémoire brisée se mette à marcher
sur une autre musique.

------------

Chanson de neige

La neige laissera mes mains froides.
Ces mains avec lesquelles j'ai fait tant de feu
pour rien. Cette neige qui enlace
sa propre impatience, qui conspire
sur les vitres. Ces mains mortes
de froid comme un pan de mémoire.
Cette neige qui ne se souvient plus
de la pierre embrasée. Ces mains
qui écrivent pour rien, pour le dernier
feu, pour une musique perdue.

La neige laissera mes mains froides.
La neige qui me prend à la gorge.
Ces mains qui tournent la tête
à chaque pas. Cette neige lente
comme si toujours elle était la première.
Ces mains qui ont fait tant de feu
pour un soir unique, pour un jour.
Cette neige qui dort sous les étoiles.
Ces mains qui croient en ce qu'elles touchent
et qui touchant la neige touchent le néant.

La neige laissera mes mains froides.
Ces mains qui serrent un oubli
qui ne s'entend pas. Cette neige qui en joue
comme d'un toit sans musique.

Raúl Nieto de la Torre via http://www.recoursaupoeme.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Fata Morgana le Ven 28 Aoû 2015 - 10:33

Purée ces histoires de migrants ça me met hors de moi...Quand on entend en plus de ces bons franchouillards qui murmurent des saloperies empoisonnées sur les "étrangers", cette espèce de meute veule et lâche qui persifle...
Sans compter que l'on ne sait plus quoi faire...Un sentiment de colère mêlé à un sentiment d'impuissance...
Pas bon pour l'estomac ça...Terrible. Terrible situation historique que cette période présente, avec sa mondialisation ratée, ses fanatismes religieux, ses crises financières, ces inégalités qui crient "imbécile" à l'honnête homme...

Plus léger: Tu savais que Philippe jaccottet rentre dans la pléiade de son vivant ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mar 1 Sep 2015 - 5:18

Fata Morgana a écrit:....Tu savais que Philippe jaccottet rentre dans la pléiade de son vivant ?

J'avoue que j'ai un blanc. Ayant vécu à Genève, Jacottet est bien un nom local. Donc il a pour moi une résonance familière. A la lecture (survolée) de Wikipédia cela ne m'évoque rien de plus si ce n'est qu'effectivement il semble que ce soit une pointure.
Bref, décalage. Pas grave.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Invité le Mar 1 Sep 2015 - 5:45

Tradition respectée : jour de rentrée, jour de pluie (enfin tôt ce matin).
Quelques gouttes histoire de casser cette chaleur qui n'en finit pas ; qu'est-ce qu'avoir un bel été, s'il ne sait pas se terminer ?

Les vendanges ont commencé, depuis presqu'une semaine maintenant. Les tracteurs viticoles passent et repassent dans le chuintement visqueux d'une route maculée de jus de raisin qui s'égoutte de leur remorque. La coopérative tourne à plein.
Comme chaque année les pronostics sont proclamés sur la qualité du millésime. Il est vrai que je suis entouré de domaines qui arborent fièrement quelques médaille d'or du concours général agricole.
Dire que je suis majoritairement à l'eau (pas en quantité, en nombre de jours.... affraid )

Ce week-end avait encore un gout de vacances et de projets qui adviendront ou pas. En réalité quelle importance.
6h00 de TGV, moi aussi j'ai fait comme une rentrée.
Un image péchée sur Tumbl'r qui va bien avec ce matin, mélange d'avenir advenu, de temps terminé, tout sortes de repères rassurants dans une vie incertaine qui ouvrent sur l'espoir d'un avenir considéré comme heureux.



Hum...., en fait, je ne suis plus obligé d'y croire plus vraiment à cette fable.

On s'écrira, juré ?
T'as mon portable !
Quand est-ce que tu reviens ?
Promis, on se voit, quand tu passes !
On est amis, on ne s'oublie pas ?
Croix de bois, croix de fer,
Nous sommes déjà en enfer.
Et si on décidait de ne plus s'écrire, de ne plus se voir.
Et si on décidait qu'une fois pour toute, le temps était linéaire,
Qu'il cesse sa spirale vertigineuse.
Que chaque jour, minute, ... soient unique et sans rémission.
"Je t'aime ! Moi non plus", trop tard, je t'oublie.
L'oubli me guette et m'envahit,
Me sauve de la mémoire qui me trahit.
Il n'y aurait plus de fin puisqu'il n'y aurait plus de temps,
Nous n'aurions plus le temps d'avoir une fin.
Et encore moins de début.
Un temps plat comme un trajet,
Comme une route,
Comme un vol de nuit.


Cela ferait moins mal.

Ouais, moins mal ,bordel.

"C'est un aquaboniste, un faiseur de plaisontriste..."
Oui, je suis sinistre.
Comme d'hab.

Salut.

----------------------------------------------------------


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envisager le futur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum