qulques elements sur lien autisme/douance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Ven 1 Mai 2015 - 10:04

DIFFUSION PUBLIQUE: 10-MAR-2015
Une étude suggère que les gènes de l'autisme sont corrélés à une intelligence plus élevée
Université d’Édimbourg

Une étude suggère que les gènes liés à un risque accru de développer l'autisme peuvent également être associés à une plus grande intelligence.
Les chercheurs ont trouvé de nouvelles preuves reliant les facteurs génétiques associés à l'autisme à une meilleure capacité cognitive chez les personnes qui n'en sont pas affectées.
Les chercheurs disent que la relation entre l'autisme et l'intelligence n'est pas claire. Selon l'équipe en charge de ces travaux, bien que jusqu'à 70% des personnes atteintes d'autisme aient une déficience intellectuelle, certaines personnes atteintes du trouble sont dotées d'une intelligence non verbale relativement bien préservée, voire supérieure à la moyenne.
L'autisme est un trouble du développement qui peut causer d'importantes difficultés de langage et de communication. L'intelligence non verbale permet aux personnes de résoudre des problèmes complexes en mobilisant des aptitudes de raisonnement visuel et des manipulations ne nécessitant pas, ou nécessitant peu, le recours au langage verbal.
Les chercheurs des universités d’Édimbourg et du Queensland ont analysé près de 10.000 personnes recrutées dans la population générale de l’Écosse. Leurs compétences cognitives globales ont été évaluées et leur ADN a été analysé.
L'équipe en charge de ces travaux a constaté que même chez les personnes qui ne développaient pas l'autisme, le fait d'être porteur de marqueurs génétiques associés à ce trouble est, en moyenne, lié à une réussite un peu meilleure des tests cognitifs.
Les chercheurs ont trouvé de nouvelles preuves d'un lien entre les gènes associés à l'autisme et l'intelligence quand ils ont effectué ces mêmes tests sur 921 adolescents faisant partie de l'étude sur des adolescents jumeaux de Brisbane.
L'étude est publiée dans la revue « Molecular Psychiatry ». La recherche a été financée par le service scientifique du Bureau de la Santé et des Soins sociaux du gouvernement écossais, le « Scottish Funding Concil », le « Wellcome Trust », le « Medical Research Council » et « Age UK ».

Le Docteur Toni-Kim Clarke, de la faculté de psychiatrie de l'Université d'Édimbourg, qui a dirigé l'étude, a déclaré:
« Nos résultats montrent que la variation génétique qui accroît le risque d'autisme est associée à une meilleure capacité cognitive chez les personnes non-autistes. Comme nous commençons à comprendre comment les variantes génétiques associées à l'autisme impactent les fonctions cérébrales, nous pouvons commencer à mieux comprendre la nature de l'intelligence autistique ».
Le Professeur Nick Martin, de l'Institut de recherche médicale du Queensland, a ajouté : « Les liens entre l'autisme et un meilleur fonctionnement cognitif ont été soupçonnés et sont largement suggérés par le célèbre «Syndrome de la Silicon Valley», des films tels que « Rain Man » ainsi que par des récits de la littérature populaire. Cette étude suggère que les gènes de l'autisme peuvent effectivement conférer, en moyenne, un petit avantage intellectuel à ceux qui en sont porteurs, à condition qu'ils ne soient pas affectés eux-mêmes par l'autisme ».

La seconde :

Les scientifiques découvrent un lien génétique entre autisme et « prodige »
Publié le 23 Avril, 2015 à 05:25

Des chercheurs ont découvert la première preuve d'un lien génétique entre précocité intellectuelle et autisme.
Les scientifiques ont constaté que les enfants « prodiges » de leur échantillon partagent certaines des mêmes variations génétiques avec des personnes ayant de l'autisme.
Ces marqueurs génétiques partagés se produisent sur le chromosome 1, selon les chercheurs de l'Université d’État de l'Ohio et de l'Hôpital pédiatrique national de Columbus.
Les résultats confirment une hypothèse faite par Joanne Ruthsatz, co-auteur de l'étude et professeure assistante de
psychologie au campus Mansfield de l'État de l'Ohio.
Dans une étude précédente, Ruthsatz et un collègue avaient constaté que la moitié des « prodiges » de leur échantillon avaient un membre de leur famille, ou un parent au premier ou au deuxième degré ayant un diagnostic d'autisme.
« En me fondant sur mon travail antérieur, je pensais qu'il devait y avoir un lien génétique entre « prodige » et autisme et cette nouvelle recherche fournit le premier élément tendant à le confirmer » a déclaré Ruthsatz.
La nouvelle étude est publiée en ligne dans la revue « Human Heredity ».

Bien que cette étude fournisse une base solide pour identifier une relation entre les deux, il reste encore beaucoup à apprendre, a déclaré le co-auteur Christopher Bartlett, directeur de recherche à Hôpital pédiatrique national et professeur associé de pédiatrie de l’État de l'Ohio.

« Nous n'avons pas identifié les mutations, mais nous avons trouvé qu'il y a quelque chose dans cette région du chromosome 1 qui est identique chez les intellectuellement précoces et les membres autistes de leur famille», a déclaré Bartlett.

Ruthsatz a ajouté que ces résultats étaient la première étape vers la réponse au questionnement principal.
Elle a dit : «Nous savons maintenant ce qui relie précocité intellectuelle et autisme. Ce que nous voulons savoir, c'est ce qui les distingue. Nous avons en outre la forte suspicion qu'il y a une composante génétique à cela, et ce sera au centre de notre travail à venir ».
L'étude de Human Heredity a impliqué cinq enfants précoces et leurs familles que Ruthsatz a étudiés, pendant de nombreuses années pour certains. Chacun de ces surdoués avait reçu une reconnaissance nationale ou internationale pour une compétence spécifique, comme les mathématiques ou la musique. Tous ont passé des tests pour confirmer leurs compétences exceptionnelles.
Les chercheurs ont prélevé des échantillons de salive des « prodiges », et d'entre 4 et 14 des membres de la famille de chacun d'entre eux. Chacun de ces surdoués avait entre un et cinq membres de la famille, inclus dans l'étude, qui avaient reçu un diagnostic de trouble du spectre autistique.
L'ADN a été extrait à partir de la salive et les chercheurs ont séquencé l'exome, le segment d'ADN contenant les 1 à 2% des gènes qui fabriquent les protéines (Ceci étant moins coûteux et moins complexe que le séquençage de la totalité du
génome). Les chercheurs envisagent de suivre avec le séquençage du génome complet, qui révélera plus d'informations sur les mutations génétiques que les « prodiges » partagent avec les personnes autistes.
« Ce que nous avons trouvé ici était juste une indication qu'il y a quelque chose de similaire dans la composition génétique des prodiges et des membres de leur famille atteints d'autisme. Il faut poursuivre davantage les études », a déclaré Bartlett.

Dans son travail antérieur, Ruthsatz avait constaté que même si les prodiges et les personnes avec autisme avaient en commun des scores supérieurs à la moyenne aux tests mesurant l'attention au détail, les prodiges obtenaient les résultats les plus élevés des deux groupes. Et les prodiges ont vraiment excellé lorsqu'il s'est agi de la mémoire de travail, avec des résultats systématiquement dans le 99ème centile.
« Nous pensons qu'il peut y avoir un gène spécifique ou des gènes impliqués dans la mémoire de travail qui peuvent être un élément clé favorisant l'émergence de prodiges », a déclaré Ruthsatz.
« Les prodiges semblent avoir des gènes protecteurs qui les sauvent des déficits associés à l'autisme et permettent au seul talent que vous voyez dans ces savants de transparaître. Voilà ce que nous cherchons à identifier ».
Dans l'intervalle, les chercheurs attirent l'attention sur le fait qu'ils n'ont pas trouvé « d'arme du crime ».
« Les tests que nous avons faits ici n'auraient pas permis de dire si il ou elle allait être un prodige ou avoir l'autisme," a déclaré Bartlett.
« Nous n'avons pas trouvé les gènes exacts ou les mutations impliquées. C'est un bon début, mais c'est juste un début. »

Enregistré depuis l'URL: http://www.news-medical.net/news/201504 ... odigy.aspx

Source :
Ohio State University
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Invité le Ven 1 Mai 2015 - 13:58

Merci Mei, c'est très intéressant.
J'adorerais trouver des articles traitant des différences majeures entre HQI eh Asperger. Saurais-tu où je pourrais trouver ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Ven 1 Mai 2015 - 15:06

Parisette a écrit:Merci Mei, c'est très intéressant.
J'adorerais trouver des articles traitant des différences majeures entre HQI eh Asperger. Saurais-tu où je pourrais trouver ça ?
il xiste des comparatifs sous forme de tableaux.(bien que perfectibles mais pas trop mal )je vais essayer de retrouver ça.
mais par contre il y a une différence entre asperger et douance. entre être "autiste" et juste "en difficulté relationnelle parfois". Wink assez conséquente.
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par poupée BB le Ven 1 Mai 2015 - 21:09

Tout comme on peut être à la fois asperger et surdoué.
Les comorbidités sont courantes.
C'est intéressant ce sujet sur la génétique.
Si ma famille faisais partie de l'étude,on y verrai:
Un neveu asperger dit autiste surdoué.(confirmé par un neuropédiatre )
Son frère surdoué.
Le père avec des troubles des relation sociales,mais exceptionnelles  capacités dans des domaines très visuo spatiaux.
De mon côté,un fils avec des troubles de la communication sociale(trouvé en CRA) ,et une excellente mémoire géographique/encyclopédique/historique.
Non surdoué.
Je me suis posée la question d'une éventuelle douance chez moi,qui n'a pas trouvé réponse du fait d'un QI hétérogène.L'interrogation était surtout sur l'émotionnel.
hyper empathie Hyper sensibilité.
Si on regarde le global,ça coincide facilement.
avatar
poupée BB
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 905
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Sam 2 Mai 2015 - 15:19

poupée BB a écrit:
Un neveu asperger dit autiste surdoué.(confirmé par un neuropédiatre )
.
attention, asperger c'est pas automatiquement  "autiste surdoué".c'est asperger..et qui peut être surdoué.(mais pas forcement. Wink  )
mais c'est tellement flou pour les pros, qui travaillent chacun encore avec des protocoles et idées différentes....on est au début des nouvelles idées et nouvelles méthodes...et des nouvelles prises en compte des dernières recherches. mais le carcan" français basé sur la psychanalyse en autisme, est encore bien ancré et a fait perde bcp d temps et de moyens aux familles et quels degats....encore ds les cmp, les centre pseudo autisme etc..n trouve des personnes qui ne veulent pas entendre parler de nouvelles idées. dingue.(mais quel perte d'argent aussi pour eux si les choses evoluent! )

je susi aspie, hqi, mon fils est thqi en cours de diag SA, mon autre fils "atypique", (on dira juste "très têveur, un peu à part, mais extremt doué en dessin et musique...pour résumer. Wink  ), mon grand semble plutot Neurotypique (quoique en creusant bien, ya des pttis trucs  mais bon) mais le plus "adapté" a l'ecole et brllant eleve, et enfin ma dernière elle avance doucement avec déjà quelques stéréotypies, et une precocité (prévisible avec 2 parents hqi et sa.)...
un joli paquet!  alien

et c'est comme ça dans enormement de familles où se trouvent un enfant avec autisme, ou un surdoué!  sunny
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Invité le Sam 2 Mai 2015 - 16:01

Mei, je ne sais pas si c'est le bon fil pour cette question, mais comme mon fils est aussi en cours de diagnostic, ca m'interesse de savoir comment ça se passe pour le tien.

Je vois très clairement la triade autistique chez lui. Mais les psy ont besoin d'arguments et souvent on me renvoit à la douance.
Il est THQI donc forcément c'est la facilité.
On est en cours de diagnostic en libéral. On termine lundi (il a deja eu 2 séances de 2h (elle a refait un Wisc) il reste 1 séance de 2h pour nous parent).
En 1er impression, la psy me dit qu'il a bien réussi les tests de la théorie de l'esprit et que sa communication est fluide et non stéréotypée. Mais un adulte qui lui pose des questions, c'est pas un soucis pour lui. Par contre, écouter et intervenir à bon escient dans un groupe qui parle c'est pas possible.
Je me demande si le diagnostic se limite à ca, et si je dois continuer quand même ma démarche auprès de l'hôpital.
Parfois je me demande si aller jusqu'au diagnostic a un sens.

Mon fils est en souffrance parce qu'il n'arrive pas à se faire des amis. Tous les jours il m'en parle. La récréation est un vrai cauchemar. Il se sent agressé.

Quand sa sœur est rentrée en maternelle, il passait toutes ses récréations à la regarder jouer à travers le grillage (lui était au CP).  Il l'observait pour comprendre comment elle arrivait à se faire des amis. Ça devait le stresser et sans s'en rendre compte, il tortillait les fils du grillage. Ça a fini par faire un trou et il s'est fait punir. Après il avait interdiction de s'approcher du grillage...

En classe ça se passe bien depuis que sa douance est pris en compte par les instits (milieu de CP).
A la maison nous n'avons pas de soucis. Il est toujours à fond dans ses lubbies et faut parfois l'arrêter dans ses longues tirades encyclopédiques (j'essaie vraiment de le suivre...mais pas simple, je suis vite larguée), mais au moins il sort de sa bulle.

Mei, si tu as des conseils, je suis preneuse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Sam 2 Mai 2015 - 17:24

Parisette a écrit:Mei, je ne sais pas si c'est le bon fil pour cette question, mais comme mon fils est aussi en cours de diagnostic, ca m'interesse de savoir comment ça se passe pour le tien.

Je vois très clairement la triade autistique chez lui. Mais les psy ont besoin d'arguments et souvent on me renvoit à la douance.
Il est THQI donc forcément c'est la facilité.
oh je comprends..pour le mien aussi ça a été galère d'enfin avoir accès au bilan!
on m'a renvoyé au "thqi" tout le temps avant....(même en parlant de mon propre diag..c qui n'a pas été facile, car on m'a parfois prise de haut )

ton fils fait un bilan en liberal? pourquoi.il n'y a pas de CRA par chez toi?
mais ici en tout cas, l'accès au CRA se fait via lettre d'orientation d'un psychiatre.(que j'ai donc tardé a avoir..)il y a le CRA adulte, et un centre qui en depend chez nous pour enfant et ados.(pr les diags.)

mon diag à moi, du moment ou j'ai découvert le SA  (si on excepte bien sur les 20 ans d'errance de diag farfelu d'avant, "trouble associé, agoraphobie, phobie sociale et compagnie"; ), a été plus rapide et simple que celui de mon fils!

bref. en effet malheureusement encore aujourd'hui, le diag se limite a "cocher des cases" du dsm, pour remplir toutes les conditions , ou pas toutes et être mis ailleurs...des ptites cases.
ton fils semble avoir de difficultés totu de même il faut esperer que SA ou pas, ils trouvent des choses pour l'aider et l'accmpagner aussi à l'école, dans la vie, pour qu'il se sente mieyux et pas "nul" ou n'ait pas peur d'être lui même.
c'est ce que je veux faire passer à mon fisl aussi...qui'l ne s'oblige pas a etre quelqu'un d'autre pou rentrer ds les clous.

mon fils aussi a enorememtn de facilités pour "compener" certaines choses liées a sonthqi.(comme moi je l'ai finalement fais totue ma vie.) .)ais c'est conscient, fatiguant...
pour son bilan nous avions fait la demande en nov 2013..une depression/toc/hospi en unité ado plus tard, 1an et demi, nous avons eu notre premier V au CRA , le RV a été constructif et la pedopsy eficace.(ma plus grande crainte etait d tomber sur une vieille ecole.)il a rv pour un test filmé jeudi prochain, etnous avons RV pour 'lADI,aussi.
on verra...
je sais que certaines choses ne rentreront pas ds leur pettie cases, d'autres oui...pas simple.
tu peux me tenir au courant si tu le souhaites.(ou me contacter pour echanger.)
mon fils est deja pris en charge par un centre surdoué depuis ses 6 ans (le cnahp d erennes) et est ds leur dispo scolaire (qui lui 'a sauvé sa scolarité), parce qu'ils prennent en compte aussi ses "particularités"...la prof spé est persuadée qu'il est tsa)

ps  comme j'ai participé a divers choses (conf, livre , docus etc) les psys se montrent plus curieux et à l'écoute.mais ça na pas tjrs été le cas.je n'en parle pas à bcp de personne de toute façon. qu'en cas d'obligation....(trop d'ignorance ds ce domaine.et je n'ai pas le tps de tt expliquer chaque fois...)  sunny
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Invité le Sam 2 Mai 2015 - 18:39

Mei,
Peux-tu m'expliquer ce qu'est le DSM et l'IADI ?
Il va comment aujourd'hui ton garçon ? Il se sent plus compris ?

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Invité le Sam 2 Mai 2015 - 19:24

Je me suis mal exprimée.
Je sais ce qu'est le DSM, c'est sur les petites cases à cocher que je m'interrogeais.
Merci Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Gabylune le Sam 2 Mai 2015 - 20:57

Les chercheurs de la deuxième étude sont bien trop affirmatifs, rien ne peut être déduit d'un échantillon de seulement 5 personnes.

A considérer prudemment.

Gabylune
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 116
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 24
Localisation : Val de Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Dim 3 Mai 2015 - 12:09

Parisette a écrit:Je me suis mal exprimée.
Je sais ce qu'est le DSM, c'est sur les petites cases à cocher que je m'interrogeais.
Merci Wink
je parlais du principe, de "remplir de conditions telle ou telle", décrites dans le DSM ,   pour obtenir tel ou tel diag...c'est comme ça que ça marche finalement, le protocole (là je parle du protocole CRA mais il diffère selon les lieux, et si on est en liberal, on a le même type de test mais pas forcemnt les mêmes etc.)
le but etant qu'après analyse de tous les resultats, si l'enfant /lado/l'adulte ne "rempli" pas telle ou telle "case" (façon de parler), il est ou n'est pas autiste etc.
parfois, dès lors qu'il leur manque un élément, ds le protocole, le diag ne peut etre donné.....et on trouve alors un autre diag qui correspond "à peu près...) (comme en ce moment à la "mode", le trouble de la communication sociale, tout nouveau.)

tu parles de empathie et regard ds le yeux malheureusement on en est encore l ds a plupart de CRA.ou hopiatux.(pas tous.)
ils ont encore un chemin à faire pour comprendre que certains, bcp même,  des aspis,(surtou hqi)  "apprennent", et n'ont absolument pas "pas d'empathie" mais juste "une autre empathie".(et ça aussi c'est en train d'evoluer doucement.de nouvelles recherches sont en cours;)
si ça t'interesse Parisette je peux te donner des liens vers des espaces de discu entre parents d'aspis, (parfois hqi) ou aspis eux même.
il existe aussi un groupe FB de parents d'aspi ou aspis.(moi perso je fuis FB mais je suis obligée dy aller parfios pour echanger avec qulques personnes pour mon projet.)

je te recommande ce super webdoc si tu le ne le connais pas encore (mais peut etre l'as tu déjà vu) (et c'est pas parce que on m'y vois à la fin... What a Face  mais il est vraiment bien fait.)
http://www.syndromedaspergerlewebdoc.fr/

ainsi que ce site si ça te parle pour ton fils.
http://www.autisme-regards-croises.com/#!liste-blog-dautistes/cxfz
et si tu veux encore plus d'infos en mp.
edit l'ADI est un questionnaire parental sur les 5 premières années de l'enfant/l'ado/l'adulte.asez long, il permet ensuite par analyse de vior quels sont le signes precoces de la triade autistique, et si les seuilsde "tsa"  sont egaux ou superieurs à la moyenne pour poser le diag.(par ex, lorsque ma grande soeur a fait l'adi pou moi, j'ai éét très surprise des resultats, j'avais tous dessu du seuil d'autisme...comme quoi on ne se rend pas compte de comme on est perçu parfois! )
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Invité le Dim 3 Mai 2015 - 12:25

L'ADI c'est alors ce que nous allons faire demain mon mari et moi.
Le webdoc je connais oui, il est très bien fait (et oui je t'ai vu à la fin ^^). Son défaut est de tant "vulgariser" que beaucoup peuvent se reconnaitre dedans. Je l'ai posté sur FB, ma soeur après l'avoir vu m'a téléphoné pour avoir mon avis pour son conjoint et sa fille...

Pour les liens je veux bien (par MP ou ici comme tu préfères)
Merci merci)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Dim 3 Mai 2015 - 12:56

Parisette a écrit:
Son défaut est de tant "vulgariser" que beaucoup peuvent se reconnaitre dedans. Je l'ai posté sur FB, ma soeur après l'avoir vu m'a téléphoné pour avoir mon avis pour son conjoint et sa fille...
ui..c'est le souçis, mais on retrouve aussi un peu ça avec la douance finalement.
avec certains mives (même; celui de JSF), on est dans le "large".

puor el SA par conte, j entends parfois parler de mode, etc, et ça me dépasse.(comment pourrait on avoir envie d'etre autiste? et pourtant..)
et bien on ait vite la difference entre ceux qui ont quelques difficultés dans leur vie et pensent trouver un nom avec le SA , (c'est comprehensible,)et ceux qui sont autistes, et souffrent vraiment de ce décalage et de cette difference depuis la naissance.

et ceux qui ont besoin d'un diag, et vint jusqu'aux démarches , sont plus rares.c'est difficile en France d'aller jusqu'au diag, alors, je pense que si on en arrive à faire ces démarches, c'est qu'il y a vraiment quelque chose à creuser.
bien sur il arrive que les diag soient autre chose, et que les gens soient "décus"...mais bon, en regle général ceux qui vont au bout ne se trompent pas trop.
alors entre "apercevoir es similitudes avec ce qu'on vit", et "souffrir au quotidien d'un handicap , (ben oui j'ai une rqth) qui nous amène une fatigue chronique, des difficultés sensiorielles, relationnelles, (communication), et un rejet global de cette société normative sans savoir pourquoi, .(et des parcours souvent très chaotiques, avec hospi en psy, depressions, etc) ) .on m demande souvent "ou est la difference entre SA et douance? elle est (pour moi) assez  claire, deja tous les aspis ne sont pas hqi, (et inversement), et puis c'est dans l'intensité des troubles.(la douance n'en est ps un! c'est une particularité.elle peut etre mal vécue et avoir des troubles associés...)..au quotidien.  sunny
parisete je tenvoie des liens ce soir (je suis en balade cet aprem.)
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par izo le Mar 13 Déc 2016 - 23:10



Eloquent non ?
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1075
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par cardamome le Mer 18 Jan 2017 - 7:35

le lien semble exister à tel point que même des "professionnels" ont peine à distinguer ce qui relève du HP ou d'un TSA.
Fiston étiqueté HP depuis 2 ans et demi (après avoir erré plusieurs années sans trop savoir)...me semble présenter des caractéristiques "en plus" de son HP. Après avoir parlé plus d'une heure et demi avec la pédiatre (sensibilisée TSA mais pas très au fait du HP! du coup est-ce un avis "biaisé"?) elle confirme suspicion TSA et m'écrit un courrier que j'ai joint pour le dossier de demande au CRA (été dernier, nous attendons donc encore plusieurs mois).
J'ai contacté un centre privé spécialisé, dans le coin, vers qui le CRA renvoit les diagnostiqués pour un suivi...et la psychologue très honnête m'a avoué vouloir se former davantage sur le HP car les profils me dit elles sont parfois semblables.
elle me renvoyait gentiment vers les psys spécialisés HP...ben ma p'tite dame, ça c'est déjà fait...je creuse autre chose...en plus...
en clair, quid de ceux qui sont à la fois relevant de TSA et de HP?

du coup...on croise les doigts que CRA ne se contente pas du profil HP (j'en arrive me demander si j'ai bien fait dire fiston a passé un test psychométrique).
enfin, si c'est "juste" le HP "ça nous va bien" hein  Surprised , mais dans les rencontres avec d'autres familles d'enfant HP, bien qu'ils soient tous différents, je ne retrouve pas le même type de bizarreries que chez fiston donc????
et le temps passe.

Curieusement la psy du centre autisme me dit "pour les adultes en principe au bout d'une heure de discussion j'arrive à savoir si c'est du HP ou du TSA chez les enfants des familles sont reparties après avoir fait une batterie de tests, avec autant de questions qu'à leur arrivée".
or je n'ai presque plus de doute sur le coté HP de fiston (!!) c'est pas il est ou bien HP ou bien relevant du TSA ma question c'est bien serait il en plus de HP, un enfant "relevant" d'un TSA? (désolée pour le verbe relever je ne sais pas trop quel autre utiliser?)

je suis fatiguée l'impression de devoir prouver ce dont souffre mon fils, et passer pour "la mère qui veut à toute force que son fils soit"  Embarassed  

et lui...grandit et souffre encore surtout au contact des autres...l'écart se creuse avec eux. Il est jalousé car pas handicapé (et le collège permet certaines choses aménagement pour le HP dont on ne fait mention devant les autres élèves), rien ne parait sur lui sauf à le cotoyer un moment et supporter ses bizarreries, ses tics qui s'amplifient, ses crises (colère? je ne sais pas bien les décrire) quand l'emploi du temps est modifié et que toute la classe saute de joie car la prof n'est pas là...sauf lui. Il m'a fait le même coup en pire, en fin juin collège fermé pour cause brevet et les élèves lâchés en vacances le 23 juin un truc comme ça...il a voulu que je l'emmène et là une surveillante nous explique qu’officiellement ils ne sont pas fermés mais qu'il y a 4 élèves sur les 450...et que si on peut, et bien il vaut mieux rentrer et se considérer en grandes vacances. Vous auriez vu la tête...il était contrarié (même la surveillante s'en est rendu compte!) être en vacances à la place de début juillet Mad

quand on lui demande de changer de place à l'étude, quand il se passe un truc "pas prévu" ... ça devient très difficile.
jusqu'à refuser que j'achète des truffes au chocolat avant Noël car j'avais dit on prendra 2,3 chocolats chacun et qu'on en avait déjà 6 (oui, nous sommes 2!)
et donc "ça aurait fait 8 ou 10" pourtant il est très gourmand...
(etc etc des dizaines d'anecdotes, j'ai listé pour illustrer mes propos au CRA; j'espère que ça sera utile).

c'est de plus en plus difficile, avant ça prêtait à sourire, maintenant les autres ne le comprennent pas. Il passe pour l'excentrique, le capricieux...

cardamome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par meï le Mer 18 Jan 2017 - 16:47

cardamome a écrit:

du coup...on croise les doigts que CRA ne se contente pas du profil HP (j'en arrive me demander si j'ai bien fait dire fiston a passé un test psychométrique).
e..
et bien ça depend des CRA.
a brest et rennes, ils savent faire la difference mais dans bcp d'autres aussi.
mon fils a  ete deetcté thqi a 6 ans et les quelques pros qui le suivaient etaient tous sur le hpi en permanence..alors que moi je savais que non.(etant diag sa moi meme et hpi.)
are quelques peties batailles j'ai eu le bilan et au CRA c'etait clairement TSA/hpi! (à 14ans...)
bon courage.
ps il fau faire confiance aux bilans, au CRA c'est normaleent assez complet et ils font un trui de tout ensuite.(enfin dans la majo des CRA.certaisn sont a la traine malheureusement sur de sujets comme le hpi..et meme les TSA!! (sic).
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1281
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par cardamome le Dim 22 Jan 2017 - 19:01

merci oui pour le courage!
vivement l'été (en principe le CRA devrait nous contacter vers juillet si tout va bien! c'est ce que m'a dit la personne du CRA régional. L'antenne dont nous dépendons devrait nous recevoir vers juillet...

cardamome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Sue Cube le Jeu 26 Jan 2017 - 19:16


Sue Cube
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 16/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par cardamome le Ven 27 Jan 2017 - 5:11

Merci je regarderai ceci avec grand intérêt!

cardamome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : entre océan et montagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Hugues le Dim 29 Jan 2017 - 7:42

Il y a des choses qui me gène dans l'autisme c'est cette élévation des TNFa dans le CSF qui fait quand même penser a des problèmes tel que la Méningite, Parkinson, Alzheimer etc...
Les taux ne sont pas énormes mais ça indique que les fonctions neurologiques doivent être perturbé et du coup je me demande comment quelque chose qui gène le fonctionnement peut provoquer le génie.

Il y a aussi ce GROS problème d'hyperhomocystéinémie et il serais difficile de dire que c'est a cause du style de vie.

En plus il ne semble pas y avoir de types d'autisme, seulement des facteurs déclencheurs/aggravant différents, de plus le taux d'Hcy prénatal influx sur le développement cérébral ...

Je finit par me demander si le HPI n'est pas une maladie, ca serait interessant de regarder du côté des causes de mortalité pour se faire une idée.

Hugues
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 289
Date d'inscription : 24/08/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: qulques elements sur lien autisme/douance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum