L'obsolescence programmée

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Sam 23 Sep 2017 - 13:19

L'emploi du plastique permet l'usure ou la défaillance, qui peuvent ainsi être programmées (et non l'obsolescence, dont je rappelle que c'est une notion plus complexe). C'est une matière qui est plus souple et moins onéreuse que le métal ou le bois, dans le sens où l'on peut l'utiliser efficacement pour des relations de liaison / déliaison, mais en nombre limité, parce qu'il se déforme davantage sous l'effet de la chaleur et qu'il est plus cassant en général.

J'en ai fait l'expérience récemment avec une balance électronique, dont les pieds sont tenus par des pattes en plastique. L'une de ses pattes a cassé. Je l'ai recollée une première fois, et puis une seconde, en plaçant de la colle y compris là où il n'y avait pas de liaison, c'est-à-dire de façon de plus en plus incertaine quant à la mesure fournie. Et puis cela a cassé à nouveau. Alors j'ai chauffé un morceau de métal que j'ai appliqué sur le plastique pour assurer la liaison, ce qui devrait tenir davantage. Il n'empêche que la patte n'est plus positionnée exactement – je veux dire au dixième de millimètre près – au même endroit. C'est-à-dire que ce genre de mécanisme est difficilement réparable.

Pieyre

Messages : 20509
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obsolescence programmée

Message par Fab. Fabrice le Sam 23 Sep 2017 - 13:38

Un pallier plastique sur un disqueuse de 115mn à 100€, c'est du foutage de gueule surtout !

Après "l'obsolescence programmée" donct c'est le sujet ( que le terme soit impropre est un autre sujet) est difficile à prouver car il faudra démontrer l'intentionnalité...

Par contre ton vendeur, pour tes charbons par exemple, est tenu de t'informer à la vente de la durée de disponibilité après achats des pièces détachées du matériel que tu acquiert, à toi de t'informer, demande le taro en mêm temps...

( @STV 82, prend en à 20€, elle te fait le chantier, tu jettes après, sur certains chantiers sous traités avec fourniture de l'outillage on vient même plus récuperer le métériel, les gars peuvent l'emmener à la fin; c'est tout bénéf. pour le donneur d'ordre, pas de frais de déplacement/stockage ni de problème de reycclages)
avatar
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 49
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obsolescence programmée

Message par noir le Sam 23 Sep 2017 - 13:56

dans la suite de stv82

sur les machines à laver (remplissage par le dessus en ce qui me concerne)

ils mettent des roulements plastiques (avec billes acier) qui sont faits pour ne pas tenir dans le temps
alors que là aussi tout le reste est quand même "assez" solide

le roulement de l'axe (fragile) et en plastique va s'user prématurément et il y aura sifflements puis il perdra son étanchéité,
résultat : on ne peut plus utiliser la machine

et le remplacer coute super cher, rien que le roulement vaut des blindes en pièces-détachées, ensuite il faut savoir le monter (outils spéciaux nécessaires),
du coup pas bcp d'autres choix que le remplacement
(bon , moi je tourne sur des machines de réccup à 0 euro et je dois avoir 2 machines à laver = pas que pour moi, et j'en ai une d'avance pour dès qu'une lâche mais je pense envisager d'en prendre une neuve dans des temps pas trop lointains, surtout pour des programmes rapides et pour moi,
mais celle qui m'a lâché était achetée neuve et j'en étais satisfait)

Sur une des 2, c'est une Védette pas toute jeune, mais je suis assez sur que si je la laisse elle va encore durer des années.


sinon, outre les roulements, c'est souvent une petite pièce mécanique type bouton qui sont faits pour ne pas durer,
aussi de petits composants électroniques (mais ne suis pas électronicien)

noir

Messages : 2284
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 41
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obsolescence programmée

Message par stv82 le Sam 23 Sep 2017 - 14:43

Oui c'est vrai que le terme obsolescence est sans doute employé à tord, et c'est la lecture de la plainte qui m'a permis de mieux comprendre certaines nuances, qui m'échappaient avant.
Si j'ai bien compris, ils pointent en particulier les mises à jour de firmware (le logiciel embarqué dans l'imprimante pour ceux qui n'ont pas trop l'habitude de la terminologie) et des puces de cartouches, de façon à rendre obsolète d'éventuelles cartouches du passé (en particulier celles qui avaient pu être rendues génériques).

Mais parfois la frontière est tenue. Quand tu as un roulement qui rend l'âme dans le cas que je donnais, tu te dis OK c'est une pièce d'usure, c'est "normal" en quelque sorte (même si déjà normal est subjectif, car on est capable de faire des roulements à durée de vie quasi illimitée en principe). Selon ma logique, si tu as les moyens et l'envie de démonter et de changer ce qui est cassé, ça devrait repartir.

De là deux cas de figures:

  1. la machine est désignée de telle sorte qu'en démontant, tu es obligé de casser des trucs (exemple, roulement serti dans une bague plastique). OK, pas de bol, cette machine n'était pas réparable à cet endroit. Mais après tout, aucune législation n'impose que les machines soient réparables (enfin à ma connaissance)
  2. tu arrives à démonter proprement mais la pièce n'est plus vendue dans le commerce. Là, on doit pouvoir commencer à parler d'obsolescence programmée. Mais encore une fois, c'est pas si simple car qui dit que tel roulement caractérisé par le triplet {diamètre extérieure, alésage, hauteur} doit continuer d'être produit ? C'est toujours la demande et l'offre. Peut-être que ce type de roulement n'était pas assez utilisé et du coup, personne n'en produit plus. Aussi bien, les ingénieurs qui avaient conçu ce modèle qui est défaillant devant soi, se sont eux-aussi retrouver le bec dans l'eau à devoir changer leur plan à un moment de la vie du projet car la production ne pouvait plus produire avec l'ancien type de roulement qui n'existait plus.


Là où on peut parler d'obsolescence programmée, c'est s'ils se mettent d'accord pour rendre certains composants obsolètes tous les x mois.

Au final, je crois que ce qui m'agace le plus c'est une combinaison des deux.
Je n'aime pas qu'on ne puisse plus démonter les choses, mais on est sans doute en partie responsable, à cause de notre manie à vouloir des produits "parfaits" c'est-à-dire avec une finition tellement bonne qu'on ne doit plus avoir de vis apparente. Du coup, les ingénieurs prévoient des sertissage ou des trucs clipsables, et si tu ne sais pas où ils sont, tu casses tout en démontant (quand tu peux encore le faire).
Et je n'aime pas qu'il n'y ait pas vraiment de produits "LTS" (long term support, pour reprendre une formulation du domaine des logiciels), ou alors d'être trop glandu pour les trouver, qui font que quand tu achètes ce produit, tu sais que tu vas pouvoir trouver des pièces de rechange quasiment indéfiniment. Quand j'étais jeune, et que j'ai commencé à voir que plein de trucs arrêtaient de fonctionner à cause de "broutilles", j'avais commencé à compiler des plans genre DIY de quelques trucs de mon quotidien avec des pièces qui me semblaient être d'usage tellement courant qu'on pourrait toujours en trouver. Dans ma tête, c'était "une bibliothèque de choses fonctionnelles et réparables, pour les gens qui ne voient pas l'intérêt de changer tout alors qu'il y a juste une pièce cassée". Puis, quelqu'un m'a dit "Malheureux, ils vont te tomber dessus si tu fais ça...". J'ai pas eu envie de me battre alors j'ai laissé tomber.

Aussi bien de tels dépôts existent aujourd'hui. Espérons qu'on est pas obligé d'aller sur le darknet pour les trouver Smile
avatar
stv82

Messages : 390
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 36
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Sam 23 Sep 2017 - 15:44

Je crois qu'il faudrait distinguer en fonction du degré d'intégration des pièces qui constituent un mécanisme. S'il s'agit d'une échelle microscopique, comme pour les composants électroniques, voire même d'une échelle millimétrique, il n'est pas question de placer des vis ou des pièces comparables. La liaison entre les composants n'est pas démontable : il s'agit d'assurer leur adhésion, d'une façon a priori pérenne. Si elle ne l'est pas, tant pis : on change l'ensemble des composants. Déjà à ce niveau ce serait contestable, mais je veux bien l'admettre.

Mais, à une échelle accessible à l'intervention humaine, le problème est davantage économique : il est désormais plus rentable de couler du plastique pour des pièces qui autrefois auraient été séparées de la coque de l'appareil ou de l'une de ses parties. Et c'est là, quand il y a des contraintes mécaniques (ou thermiques) qui jouent, que l'on peut être amené à râler. En effet, il aurait suffit que l'on distingue les niveaux pour que ce qui nous est accessible avec des outils ordinaires soit réparable. Certes cela aurait entraîné un léger surcoût. Mais il aurait été compensé par le fait que l'on prolonge la durée de vie de l'appareil. Or, les constructeurs peuvent se permettre de ne pas le faire, donc ils ne vont pas se gêner.

Si un jour les matériaux nécessaire à la construction de certains mécanismes se font plus rares, il faudra bien qu'on recycle ces mécanismes, et peut-être même qu'on les répare. Mais, en attendant, il y a autre chose; c'est le fait que ce que nous achetons ne nous coûte pas grand-chose. C'est un bien d'un certaine façon, mais c'est aussi un mal. Si tout ce qui nous est utile nous coûtait en raison de cette utilité, comme c'était plus ou moins le cas autrefois, ce serait plus simple. Mais, en général, les gens qui achètent ont largement les moyens, et c'est selon moi le principal problème. Les riches ne posent pas de problèmes : ils recherchent l'excellence; les pauvres non plus : ils ont besoin du nécessaire. Mais c'est la classe intermédiaire, quand elle devient prédominante, qui perturbe le jeu : elle est tolérante à tout, et donc on peut lui imposer, comme imposer à tous l'intolérable.

Pieyre

Messages : 20509
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum