L'obsolescence programmée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty L'obsolescence programmée

Message par offset le Mer 29 Avr 2015 - 7:20

Obsolescence programmée

L’obsolescence programmée est le nom donné à l'ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement
http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e











http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/l-obsolescence-programmee-va-t-elle-vraiment-etre-interdite-en-france_1657401.html


http://www.lejdd.fr/Economie/Le-casse-tete-de-l-obsolescence-programmee-720500
offset
offset

Messages : 7530
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Doom666 le Mer 29 Avr 2015 - 8:20

Bonjour à tous,
J'avais vu le documentaire proposé par Arte, il y a quelques mois. Cela fait partie des choses qui me révoltent. Encore une preuve du gaspillage insensé mis en place par notre société consumériste. Nous sacrifions notre futur sur l'autel des dieux de la finance. Vue à court terme et profits immédiats, voilà les deux mamelles du libéralisme.
Cordialement.
Alain.
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 10:24

Le mythe de l’obsolescence programmée

Je reste sceptique sur la question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Doom666 le Mer 29 Avr 2015 - 10:50

Faussement sceptique ? lol! lol! lol!
Cordialement.
Alain.
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Zillode le Mer 29 Avr 2015 - 12:46

Bonjour,

@Switch71 : pour quelle(s) raison(s) êtes-vous sceptique?
Pour ma part, et sans vouloir faire l'apologie d'un système qui m'irrite au plus haut point, je pense que, quoique très contestable, l'obsolescence programmée s'insère parfaitement au sein d'une économie de surabondance telle que la nôtre. Les fabricants doivent s'assurer que leur stock s'écoule sans peine, après tout, et qu'ils ne mettent pas la clé sous la porte. Espérer faire durer un business d'ampoules alors que le produit a une durée de vie de "150 ans", c'est un peu se mettre le doigt dans l'œil, j'ai l'impression... Alors que de rendre les produits périssables à dessein, c'est s'assurer de nouvelles rentrées ultérieures. Pas forcément honnête, mais malin...

Zillode

Messages : 2
Date d'inscription : 28/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Alex_42 le Mer 29 Avr 2015 - 14:10

Switch71 a écrit:Le mythe de l’obsolescence programmée

Je reste sceptique sur la question.

"Moi, rationaliste, je n'aurais jamais cité pareil article rempli d'approximations de tous ordres."

- Il oppose qualité et performance au début avec les voitures (exemple de la 2CV), puis explique ensuite qu'on sait faire aujourd'hui des articles de qualité et haut de gamme... Suspect

- Il fait des suppositions sur le comportement rationnel des consommateurs (ben oui, on sait bien que l'homo economicus existe dans la vraie vie Laughing), et lance des affirmations avec des exemples d'économistes de comptoir sur le prix de vente et de revient des articles. Dans le détail : il n'y a qu'en connaissant très précisément les coûts de revient au centime près et de revente en gros ainsi que tous les autres coûts (main d’œuvre, taxes, impôts, etc.) qu'on peut dire s'il vaut mieux de façon rationnelle produire 100 collants à x € ou 10 à y €. Ce n'est pas en alignant quelques chiffres au hasard sur un coin de nappe qu'on peut faire cela. Par ailleurs, il ne tient pas compte de tout l'environnement social et psychologique, notamment le fait que certains consommateurs achètent leurs articles quand ils ont de l'argent et qu'en comptant tout, ils seront obligés d'acheter des articles pas chers donc en général (parce que ce n'est pas toujours vrai) de moins bonne qualité que des articles chers. Il ne tient pas non plus compte de tout le mal qui a été fait : qui a envie aujourd'hui d'acheter des articles chers sachant qu'ils risquent de ne pas durer (que ce soit à cause de l'obsolescence avérée ou pour une autre raison) ? Suspect

- Il a des méthodes de sceptique pour le moins étranges :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
Une observation modérée de mes semblables de sexe féminin m’a ainsi permis de constater que [...] Dès lors, il ne me semble pas absurde d’envisager qu’[...]
Mouais... Suspect

- Il affirme des vérités digne des meilleurs comptoirs provinciaux :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
Consommer n’est pas seulement satisfaire un besoin utilitaire; c’est aussi une source de satisfaction, de démonstration de diverses qualités personnelles à notre entourage.
Ce qu'il nomme même des "caractéristiques humaines". C'est fort de chez fort, non ? Suspect

- Et encore, quand il ne verse pas dans la pseudo-psychologie banlieusarde :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
[...] nous sommes obligés parfois de nous conformer aux modes de consommation de la majorité, à contrecœur.

- Il met en doute le talent des businessmen pour faire un peu plus d'argent :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
Un cartel, voilà qui éveille tout de suite l’attention de l’économiste. Comment fonctionnait-il? Comment empêchait-ils ses membres d’adopter un comportement opportuniste (par exemple, en vendant des ampoules de plus longue durée que les autres, ou des ampoules moins chères)?
À croire qu'il ne suit pas la presse et n'est pas au courant de toutes les affaires avérées de ce genre dans le domaine de la téléphonie, l'agroalimentaire, la grande distribution... Suspect

- Il est expert sur toutes les questions, aussi bien les équations de la physique que la "mentalité des ingénieurs dans les années 50" :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
Etant donnée la mentalité des ingénieurs dans les années 50, il est fort probable qu’[...]
ce qui l'autorise bien sûr à faire des probabilités sur ce qu'il s'est passé dans les années 50. Mais pourquoi n'a-t-on pas fait appel à lui pour inverser la courbe du chômage ??? Suspect

- Il ne s'arrête pas là : il est également spécialiste en histoire contemporaine quand il évoque l'époque communiste, confondant la quantité et la qualité :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
[...]l’horrible société consumériste leur semblait manifestement plus attrayante que leurs propres produits.
Le problème était surtout qu'il n'y avait pas de choix ! La qualité n'était peut-être pas au rendez-vous de tous les produits, je me suis pour autant laissé dire (par mon ex-belle famille qui est russe et a connu le régime communiste de l'intérieur - y compris mon ex-femme) que tout n'était pas la "merde" que l'article suppose, bien loin de là, et que quand les ingénieurs voulaient faire du durable, ils savaient le faire, du moins dans les premières décennies parce qu'avec l'isolement, ça s'est gâté par la suite. On peut remarquer d'ailleurs que les soviétiques ont toujours été à la ramasse en matière d'engins de guerre ou pour la conquête spatiale...
Bref, je n'affirme pas de vérité absolue pour ma part, je suis juste un peu sceptique par rapport aux informations présentées et surtout à la manière qu'a l'article de les arranger comme il l'entend. Suspect

- Il trouve une explication à tout (quand on cherche...) :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
Il est fort possible qu’Apple ait négligé la durée de vie au profit du design et de contraintes de fabrication; ils sont coutumiers du fait, mais les acheteurs de produits Apple semblent vouloir obstinément acheter leurs produits hors de prix, mais tellement jolis.
avec toujours le même genre de conclusion convaincante : "il est fort probable que", "il se peut que", etc. Et prétendre cela de la part d'Apple qui pense tout de A à Z comme l'ont si bien expliqué les bouquins sur la vie de Steve Jobs (un THQI au moins Razz !) parus récemment (je ne les ai pas tous lus, je suis honnête, mais j'en ai lu au moins un ainsi que des critiques)... ! Bref, "il n'est pas impossible" que l'auteur prenne les lecteurs pour des quiches... Suspect

- Il n'échappe pas au poncif en la matière, à savoir la citation de l'auteur sociologue-économiste-philosophe-scientifique (rayez les mentions inutiles... mais pas toutes de préférence !) pour faire cadrer sa vision du documentaire :
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
[...] selon le concept défini par le sociologue Howard Becker.
Le hic pour moi, c'est que parmi les milliers de sociologues-économistes-philosophes-scientifiques (cette fois ne rayez rien !), on peut toujours en trouver un qui a défendu la thèse à laquelle vous adhérez. Dit autrement : en cherchant bien, on trouvera un sociologue-économiste-philosophe-scientifique (là il faut éventuellement rayer !) qui dit le contraire de ce cher Becker, ou en tous les cas qui met en doute ce qu'il raconte... Suspect

Bref, il y a des choses intéressantes dans l'article, mais dans la mesure où il commence par un tonitruant
http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7583 a écrit:
Ce documentaire est hélas d’une nullité intégrale.
on était en droit d'attendre quelque chose de rigoureux.

Tout cela pour dire qu'on a beau se prétendre sceptique et vouloir redresser les torts à droite ou à gauche, on n'en est pas pour autant toujours aussi rigoureux vis-à-vis de sa propre démarche et c'est bien dommage (et cela me concerne aussi !). Encore une fois : "faites comme je dis..."

Alors je terminerai en paraphrasant un auteur dont je vous conseille vivement la lecture :
devinez qui c'est qu'a dit ça a écrit:
De journalistes, de documentaristes, on attend qu’ils nous informent de la façon la plus intègre possible. Que l’objectivité absolue soit impossible à atteindre, soit; mais elle est le standard d’éthique professionnelle qui devrait guider ceux qui nous informent. A préférer les entreprises de morale aux entreprises d’information, il est à craindre que la profession journalistique soit en bonne voie d’obsolescence programmée.
Pareil en remplaçant journaliste/documentariste par rationaliste/sceptique et journalistique par scientifique... Laughing

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Mer 29 Avr 2015 - 14:58

Et si tu postais ta réponse sur le blog de l'Éconoclaste ? Ou si au moins tu indiquais ta réponse en lien : peut-être viendrait-il en débattre avec nous...

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 15:08

Zillode a écrit:Les fabricants doivent s'assurer que leur stock s'écoule sans peine, après tout, et qu'ils ne mettent pas la clé sous la porte.

Il n'y a aucune preuve formelle que ce soit systématiquement le cas, ça irait à l'encontre d'une certaine logique économique. Je ne dis pas que ça n'existe pas, mais pour le moment, personne n'a pu démontrer que c'est une pratique globale ou une stratégie voulue et assumée de la part des industries. De nombreux produits sont développés dans une optique de fiabilité, on indique par exemple le MTBF (Mean Time Between Failure) qui est un argument de vente très fort. Mais il y a aussi de nombreux produits qui sont mal conçu ou fabriqué de manière à limiter le coût, il ne faut donc pas s'étonner de leur très courte durée de vie. La plupart de mes gadgets électroniques fonctionnent encore après une décennie et si j'en change, c'est uniquement par envie irraisonné d'avoir le dernier modèle et pas parce qu'ils tombent en panne.

Je suis par contre assez d'accord sur le fait que les marques pousse à adopter sans arrêt de nouveau modèles, mais ce n'est pas en sabotant leur produits, c'est en misant sur un marketing et en suscitant des envies ou en innovant.


Dernière édition par Switch71 le Mer 29 Avr 2015 - 15:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Alex_42 le Mer 29 Avr 2015 - 15:32

Switch71 a écrit:[...]et si j'en change, c'est uniquement par envie irraisonné d'avoir le dernier modèle...
Pété de rire

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Alex_42 le Mer 29 Avr 2015 - 15:41

Pieyre a écrit:Et si tu postais ta réponse sur le blog de l'Éconoclaste ? Ou si au moins tu indiquais ta réponse en lien : peut-être viendrait-il en débattre avec nous...

Ce n'est pas mon propos. C'est à Switch que je réponds, qui ne prend pas de pincette pour être sceptique avec un article qui est très approximatif.
L'Econoclaste ne m'intéresse pas. Il y en a des dizaines et des dizaines semblables sur Internet qui se disent pourfendeurs du "mauvais penser" des autres et entendent les remettre dans le droit chemin.

Le but était aussi de dire que ce n'est pas parce qu'un article critique une émission que cet article a raison.

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 15:42

Enfin quand même, moi ce qui me laisse septique c'est que les téléphone ont une moyenne de vie de deux ans... même les fixes, t'achète c'est mort très vite. Mon frère à recup un tel a fil familiale qui a plus de 20 ans, et ben dit donc, il marche le dinosaure...

Faut avouer que quand même, y'a anguille sous roche..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 15:55

Narkyss a écrit:Enfin quand même, moi ce qui me laisse septique c'est que les téléphone ont une moyenne de vie de deux ans... même les fixes, t'achète c'est mort très vite.

La plupart des smartphones sont victimes d'accident, j'ai trouvé une étude sur le taux de panne (ça date un peu) :
http://www.squaretrade.com/htm/pdf/cell_phone_comparison_study_nov_10.pdf

et un autre graphique intéressant :

http://www.statista.com/statistics/265009/handset-failure-rates-of-smartphones/

Les iphone4 par exemple ont un taux de panne inférieur aux blackberry !

Le taux de panne après deux ans est de 7,5%, comparé au taux d'accident qui est de 18%

http://www.statista.com/statistics/218777/failure-rates-for-iphones-in-the-us-by-type-of-failure/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 16:00

Non moi l'anglais c'est mort.

Mais tout de même, on ne m'enlèvera pas de la tête que les actionnaires, fabricant etc... n'on qu'une idée en tête : faire du chiffre.

Donc entre un lave vaisselle qui dure 15 ans et un autre qui dure 5 ans, c'est vite vu, une même personne en achètera 3 au lieu d'un sur une durée de 15 ans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Mer 29 Avr 2015 - 16:21

C'est peut-être aussi que les techniques sont plus pointues donc plus fragiles. J'ai un téléphone des années 1930, en métal et bakélite, qui fonctionnait encore il y a dix ans, avant le passage à je ne sais plus quelle norme. Il avait dû remplir son office durant des dizaines d'années, avant d'échouer au Puces.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pola le Mer 29 Avr 2015 - 16:37

Echouer aux puces ?

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Mer 29 Avr 2015 - 16:42

C'est quoi la question ? Tu ne connais pas les marchés aux puces ?

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pola le Mer 29 Avr 2015 - 16:44

le terme "échouer" m'interroge sur le titre du sujet en fait

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 16:46

Pieyre a écrit:C'est peut-être aussi que les techniques sont plus pointues donc plus fragiles.

Peut être, mais enfin dans le reportage je trouve qu'il y a des exemples qui n'expliquent pas cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 16:47

Enfin en même temps, je n'en "veux" pas qu'au fabricant. Les usagers vont loin aussi dans leurs façon d'appréhender le matériel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Doom666 le Mer 29 Avr 2015 - 17:01

Re,
Discussion fort intéressante, j'aime.
Et si j'avance le fait que, dans tous les appareils électro-ménager, les pièces qui transmettent le mouvement (et donc les efforts) sont en plastique. Plastique bien connu pour ses grandes capacités à résister au temps et à l'usure par frottement...
De plus, l'essentiel est monté moulé, ce qui exclut toute réparation.
On retrouve un comportement similaire dans l'automobile. Un exemple, essayez de changer vous-même une ampoule (geste assez basique d'entretien, n'est-il pas ?) sur la gamme C de Citroën...
Tout est fait pour nous faire passer le plus souvent possible au tiroir caisse, non ?
Cordialement.
Alain.
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Mer 29 Avr 2015 - 17:04

Alors que les nouvelles technologies devraient nous faire évoluer vers une réduction de l'emploi de matières premières, on aboutit par des "logiques" commerciales à cette surconsommation dont sont responsables à la fois les fabricants mais aussi les consommateurs, car pour nombre d'entre eux, pour prendre l'exemple de la téléphonie mobile, ils remplaceront leur appareil avant même qu'il tombe prématurément en panne.
Le résultat : des effets encore plus néfastes pour l'environnement : des mineurs réduit à un esclavage sordide au Congo pour extraire la cassitérite, puis maintenant une île indonésienne sacrifiée pour la même ressource.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Enfant sauvage le Ven 1 Mai 2015 - 14:23

L’obsolescence programmée est aussi valable pour les humains.

H.O.P.E
Humanité à Obsolescence ProgramméE.
Philosophie propre à l'individu qui décide de programmer son obsolescence.

Définition : L'humanité à obsolescence programmée est la définition donnée à l'ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie d'un être humain.
A la différence des objets, c'est une décision personnelle qui se prend en pleine conscience.

Enfant sauvage

Messages : 158
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Ven 1 Mai 2015 - 14:47

Doom666 a écrit:
Tout est fait pour nous faire passer le plus souvent possible au tiroir caisse, non ?

Encore une fois, je ne suis pas d'accord sur cette affirmation. Le fait que les appareil électroniques soient moins réparables, c'est avant tout pour minimiser leur coût de fabrication, les rendre plus petits ou plus léger. Et d'autre part parce que les consommateurs (toi, moi) ne prenons pas en compte ce critère lors d'un achat. C'est vrais que c'est plutôt en faveur des constructeurs.

D'autre part, la complexité d'un smartphone n'a rien à voir avec celle d'un téléphone analogique en bakélite. La multiplication et la miniaturisation des composants rend les pannes plus fréquentes. Est-ce que tu achètes délibérément des appareil électronique dont la qualité est réputée médiocre ?

Ceci dit, à part des impressions, j'aimerais bien qu'on me montre statistique à l'appuie que c'était mieux avant.

Si la conspiration des ampoules était avérée, pourquoi mettre sur le marché des ampoules LED qui ont une durée de vie beaucoup 300 fois plus longue ? Peut-être la pression des pouvoirs publiques ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Doom666 le Ven 1 Mai 2015 - 17:01

Bonjour à tous,
Ce que tu oublies dans ton raisonnement, c'est la matière première. Les matériaux disponibles sur notre planète ne sont pas inépuisables. Je considère donc que notre façon de vivre fonctionne à court terme. Quant à l'achat d'un appareil, permets-moi de te contredire mais, de préférence, j'achète celui qui a une plus longue durée de vie et, surtout, celui qui est démontable. C'est pour cette raison que je n'ai ni écran plat, ni téléphone portable. Wink
Cordialement.
Alain.


Dernière édition par Doom666 le Sam 2 Mai 2015 - 8:57, édité 2 fois
Doom666
Doom666

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Alex_42 le Ven 1 Mai 2015 - 17:16

Switch71 a écrit:Si la conspiration des ampoules était avérée, pourquoi mettre sur le marché des ampoules LED qui ont une durée de vie beaucoup 300 fois plus longue ? Peut-être la pression des pouvoirs publiques ?

Mouais, là je suis un peu sceptique sur cet argument parce qu'entre la durée de vie annoncée sur les emballages et les tests des laboratoires indépendants (associations de consommateurs par exemple) qu'on trouve, il y a systématiquement une différence significative (pas juste 2% par exemple).
Ce n'est pas non plus un argument imparable, mais ça doit inspirer la méfiance sur ce que prétendent les fabricants qui montrent ainsi que les informations qu'ils donnent sont souvent flatteuses et à leur propre avantage...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Louna le Ven 1 Mai 2015 - 23:24

En tout cas, l'an dernier j'en ai eu marre d'acheter un aspirateur par an , même peu cher. Marre des pannes et de claquer des sous pour pas grand chose. J'ai acheté à crédit un super aspirateur nettoyeur allemand que j'espère garder toute ma vie.
Et en Belgique j'ai entendu dire que l'obsolescence programmée était interdite...?
Louna
Louna

Messages : 80
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 57
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par noir le Sam 2 Mai 2015 - 1:09

Switch71 a écrit:Ceci dit, à part des impressions, j'aimerais bien qu'on me montre statistique à l'appuie que c'était mieux avant.

Pas de statistique mais je viens récemment de dire au revoir à un téléviseur (Grundig) sur lequel gamin j'avais déjà regardé un quart de final France - Brésil !
cause: plus d'image à l'allumage.

Et pour les non footeux ou qui ne connaissent ce grand match, c'était en 1986, et le téléviseur n'était pas neuf !

Soit + de 30 ans... Il a rejoint à la déchetterie des plasmas ou led presque comme neufs...

noir

Messages : 2301
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 42
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Alex_42 le Sam 2 Mai 2015 - 9:04

noir a écrit:Pas de statistique mais je viens récemment de dire au revoir à un téléviseur (Grundig) sur lequel gamin j'avais déjà regardé un quart de final France - Brésil !
cause: plus d'image à l'allumage.

Et pour les non footeux ou qui ne connaissent ce grand match, c'était en 1986, et le téléviseur n'était pas neuf !

Soit + de 30 ans... Il a rejoint à la déchetterie des plasmas ou led presque comme neufs...

"Oui, mais je vais t'expliquer. D'abord tu souffres d'un biais cognitif qui s'appelle le : "écétémieuxavant" : en gros, tu vis dans ta bulle et tu n'as aucune idée de comment c'était avant. Quelle quiche tu fais !
Ensuite, l'électronique, c'est fragile. Et dans les produits d'avant, il n'y en avait pas. Tout était mécanique. Dans un téléviseur par exemple, l'image était produite par des petits mécanismes entièrement faits main en fonte et très résistants (ben oui, c'est pour ça qu'ils pesaient leur poids, les objets du passé !). La prise électrique ? Juste pour allumer l'ampoule dans la boite, parce que sinon c'était tout noir et on ne pouvait pas voir grand chose.
Enfin, les entreprises purement mercantiles n'existent plus depuis belle lurette. Regarde Bill Gates qui donnent des millions à des fondations. Regarde Apple qui n'a pour but que de faire des objets "beaux". Le pognon, ils s'en foutent ! Donc ils abaissent les coûts de vente pour que les consommateurs puissent acheter plus aisément, quitte bien sûr à rogner sur leurs propres marges. Mais leur philanthropie ne s'arrête pas là : pour donner du travail du travail à des pauvres gens qui n'en ont point à travers le monde et qui meurent de faim, ils font des articles peu robustes et non réparables exprès pour qu'on puisse les faire recycler par ces pauv'gens. Et toi tu es content parce que tu as un nouveau téléviseur tous les 2 ans...
Alors, il est pas bô le monde merveilleux de la société de consommation ?"

Quoi ? vous n'y croyez pas vous non plus ?
Laughing

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par nikoku74 le Sam 2 Mai 2015 - 11:55

bien vu l'exemple auto: ils pourraient mettre dans les moteurs des pièces mécaniques qui pourraient faire qu'ils tiennent 1 000 000 km mais ils te mettent la pièce cruciale en plastique qui petera avant 200 000. Sans parler des éléments de soit disant sécurité qui apportent de l'électronique, éléments qui sont comme chacun sait d'une fiabilité hors norme...puis le fait qu'on peut plus rien changer soi même, qu'on nous vende le mérite des phares xenon hors de prix quand ça ne fonctionne plus alors que les ampoules classiques éclairaient correctement, non?
Force est de constater que les voitures de l'an 2000 sont beaucoup moins fiables que celles des années 90 : voilà le progrès. comment vais-je faire quand ma voiture essence de la fin des années 90 rendra l'âme?

Le souci c'est que l'exemple voiture se transpose partout : télés, ordis, téléphones...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1276
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par offset le Sam 13 Fév 2016 - 10:15

Une information récente sur ce sujet




Obsolescence programmée: Les fabricants veulent convaincre qu’elle n’existe pas

L’obsolescence programmée n’existe pas ». Alexander Lohnherr, nouveau président du Gifam (Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager), était clair ce mardi lors de la présentation des résultats 2015 de sa filière à la presse. Que des industriels puissent penser leurs produits pour qu’ils aient une durée de vie limitée fait partie des « marronniers, de partis pris, des phrases entendues chez les septiques qui pensent qu’avant tout était mieux ». Pas facile cependant pour les industriels du gros et petit électroménager de changer les mentalités, de passer les certitudes de beaucoup à la machine pour faire revenir les couleurs d’origine…

Redonner le réflexe de la réparation

Pourtant, le Gifam, dont la cinquantaine de membres vient d’enregistrer une année 2015 radieuse (lire encadré) entend bien prendre son bâton de pèlerin pour évangéliser les foules. Alors qu’il existe 6,8 appareils de gros électroménager et 14 de petit électroménager dans les foyers français, l’idée-force en ce début 2016 est « de redonner le réflexe de la réparation », selon Alexander Lohnherr. Sérieux ? Selon les chiffres en circulation, 40 % des consommateurs renouvelleraient leur équipement électroménager avant sa fin de vie. A cela plusieurs facteurs, dont certains ne sont pas uniquement liés à une panne. Pas rare que l’on change de réfrigérateur lorsque l’on refait sa cuisine, par exemple. Ou que l’on troque son vieux lave-linge lors d’un déménagement. Mais pour beaucoup de Français, le fait de remplacer plutôt que de réparer peut avoir des causes très pragmatiques. Comme de juger inappropriée une réparation pour un bien ayant déjà quelques années, alors que le produit neuf équivalent n’est finalement pas si cher. « Un réparateur m’a demandé 50 euros pour évaluer si ma machine à laver était réparable ou pas. Et ce, avant même de me fournir un devis ! », peste Florence, rencontrée dans un grand magasin, qui finalement remplacera son ancien lave-linge sans savoir s’il était réparable ou pas. Un grand classique.


Eduquer ou rassurer ?


D’où la volonté toute neuve des industriels de se mobiliser pour sensibiliser les consommateurs sur la réparation. Selon le Gifam, cela « va devenir un élément de stratégie et de différenciation des marques ». Lesquelles marques vont également développer des appareils connectés pouvant nous aider à nous prémunir de certaines pannes en nous alertant en cas de dysfonctionnement.


Après deux opérations pilotes en 2015 à Marsac sur L’Isle (24) et Limoges (87) avec le réseau Envie qui invitaient les consommateurs le désirant à auto réparer un équipement avec les conseils d’un professionnel, la filière prépare pour le 4 juin sa première « Journée nationale de l’entretien et de la réparation des appareils électroménagers », avec des actions dans différentes villes, dont Paris. La réponse des professionnels aux Repair Cafés ?


Depuis 2009, ces lieux où des bénévoles réparent vos équipements devant vous se développent comme récemment à Saint-Prix (95). Il en existerait 900 dans le monde. Leur vocation est justement d’apporter la preuve qu’une panne sur un grille-pain ou un mixeur n’impose pas systématiquement de remplacer le produit mais se solde parfois par le simple remplacement d’un composant défectueux. Semblant vouloir aller dans ce sens dans son discours et ses futurs actes, le Gifam et ses membres se feront sans doute taxer de greenwashing. Car après tout, comment intégrer le fait que les fabricants aient envie de retrousser leurs manches pour que nous renouvelions moins rapidement nos équipements ? Une autre interprétation pourrait consister à reconnaître la prise de conscience d’une filière toute entière sur l’impérieux besoin de renouer pour de bon avec la confiance de ses clients. Et de les rassurer.


http://www.20minutes.fr/high-tech/1783255-20160209-obsolescence-programmee-fabricants-veulent-convaincre-existe



Une belle initiative ces ateliers de réparation solidaire :


http://www.20minutes.fr/nantes/1603739-20150507-nantes-boom-ateliers-apprendre-reparer-lieu-jeter-objets-usages
offset
offset

Messages : 7530
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par zebue le Dim 28 Fév 2016 - 10:18

Bonjour,
l'obsolescence programmée est réelle.
je le constate en informatique.
pannes de type "série" (çàd sur un grand %age d'ordi pour une marque+modèle donné.
Un exemple concret : une alimentation d'ordi, qui ne tient pas lgtps. Il s’avère qu'en ouvrant le boîtier du transfo (surtout NE PAS LE FAIRE DANGER) on constate qu'un fil est sous-dimensionné, ou toujours le même fil qui se déssoude. Des condensateurs qui lâchent, alors que tout le reste est en parfait état. Sur les écrans de portable, les inverters qui tombent en panne alors que tout le reste est ok. sur les cartes mères de pc portables, comme de par hasard, la prise femelle de l'alim lâche, alors que le constructeur devrait avoir prévu que l'on branche/débranche svt le câble!!! les connectiques sur les disque durs usb3, hyper fragiles. lorsque l'on conçoit un produit, on est censé faire une étude auparavant pour dimensionner les pièces selon l'usage. Cette étude est certainement faite puisque les pannes choisies en terme d'obsolescence programmée ne risquent pas la vie des gens, des enfants, de feu ... les constructeurs savent exactement ce qu'ils font. Quand on achète un produit, on peut déjà voir dans lespièces plastiques à quel endroit ça risque de lâcher: exemple : bascule d'un bac de déshumidificateur que l'on doit vider régulièrement, l'axe est en plastique fin et fragile , pile poil à l'endroit où il appuie sur la pate de détection de presence du bac, elle aussi en plastique fin : resultat des courses : dès que l'une des 2 parties en sera cassée c'est le déshumidificateur qui sera inutilisable. il suffit pour cela d'une inattention, on insère le bac un peu de travers, on force un peu , et hop ! garantie 1 an ou 2 max, la ditepièce en plastique tient juste le temps de la garantie...
zebue
zebue

Messages : 20
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 47
Localisation : NANTES

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 10:48

Chaque fois que j'ai lu un article prétendant détruire le mythe de l'obsolescence programmée en expliquant quels étaient les comportements "réels" des producteurs, il s'avérait que du coup, l'article offrait en réalité la... meilleure démonstration possible de la réalité de l'obsolescence programmée. Evidemment qu'elle ne prend pas la forme d'un vaste complot avec un Groupement international pour la fabrication de produits à péremption accélérée. Juste de choix parfaitement conscients et assumés d'accélérer follement le rythme de péremption des produits, que ce soit par une durée de vie faible sans aucune recherche d'y remédier, bien au contraire, ou une péremption d'usage en sortant sans cesse de nouvelles babioles qui nécessitent de tout changer pour un gain réel d'utilité minime, voire nul - un faux besoin de A à Z.

Cette fuite en avant, de toute façon, est la seule solution pour le système économique actuel (financiarisé, et basé sur le postulat de ressources infinies à la disponibilité gouvernée par les seuls flux financiers) de rester en vie encore quelque temps. Le choc contre le mur n'en sera que plus violent.

ça va faire drôle, le jour où on reprendra les téléphones en bakélite parce que de toute façon on n'aura plus les ressources pour produire autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Dim 28 Fév 2016 - 11:04

Cette notion est réelle mais elle est bien mal nommée ! Est obsolète ce qui n'est plus en usage, ce qui est tombé en désuétude. Que les produits que l'on achète soient obsolètes, c'est ce qu'on voudrait nous faire croire. Ah, ça marche plus ! Bon, eh bien il faut le remplacer. Au fond il est vrai que c'était obsolète... Mais, non, ce n'était pas obsolète ! Il y a juste eu une défaillance. D'ailleurs parfois on rachète le même !

Alors la pseudo obsolescence programmée, si elle est bien programmée, c'est le plus souvent une défaillance, que ce soit dû à une usure trop rapide ou à une casse évitable. Il s'agit donc d'une défaillance programmée.

Maintenant, puisqu'il ne me paraît pas possible d'empêcher les constructeurs de programmer des failles, puisqu'ils en trouveront toujours à mesure qu'on leur en interdira (c'est comme la lutte du glaive et du bouclier), je suis désolé d'avoir l'air de défendre l'individualisme, voire une forme de darwinisme culturel, mais la question c'est : comment être au fait des défaillances les plus probables, et comment les prévenir... mieux que son voisin ?

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 11:28

Maintenant, puisqu'il ne me paraît pas possible d'empêcher les constructeurs de programmer des failles, puisqu'ils en trouveront toujours à mesure qu'on leur en interdira (c'est comme la lutte du glaive et du bouclier), je suis désolé d'avoir l'air de défendre l'individualisme, voire une forme de darwinisme culturel, mais la question c'est : comment être au fait des défaillances les plus probables, et comment les prévenir... mieux que son voisin ?

C'est l'hypothèse séduisante du changement par la consommation. Oui, c'est un bras de levier, mais il ne suffit pas. Cent entreprises dans le monde contrôlent 90% de la consommation; il ne leur est pas difficile de s'entendre, même tacitement, pour réduire dramatiquement tes choix possibles, et même, souvent, ce n'est ni discret ni tacite: regarde les efforts de Monsanto et consorts pour contrôler la production de nourriture et entraver - faire interdire, tout simplement - les possibilités de produire et consommer sans passer par eux. Dans dix ans, vingt ans, tu ne pourras pas ne pas acheter autre chose qu'une voiture autonome et connectée, même si celles-ci sont éminemment piratables et ont causé un grand nombre de crimes et d'enlèvements (Google a déjà prévenu que la sécurité antipiratage n'était pas et ne serait jamais une priorité pour eux sur ce produit): seules ces voitures seront assurées et il est interdit de rouler sans assurance.

C'est la limite de la fable du colibri. Ce qu'elle ne dit pas, c'est que même si tous les animaux faisaient ce que fait le colibri, ils n'éteindraient pas l'incendie. Le colibri ne fait pas sa part: il fait la seule part qui lui est possible en tant qu'individu agissant seul. Bien sûr, elle a valeur d'exemple, mais en réalité, pour que ça marche, il faudrait qu'elle déclenche une vague de responsabilisation qui conduirait alors les animaux de la fable non pas à apporter leur quote-part d'eau, mais à s'organiser par exemple pour créer un coupe-feu en mettant une bande de terrain à nu. Nous sommes en présence d'organisations très structurées qui anticipent en un clin d'oeil, voire récupèrent avec une adresse démoniaque, toutes les initiatives accessibles à l'individu isolé. Celles-ci sont séduisantes parce que ça, au moins, ça ne dépend que de nous, mais souvent ça ne suffit pas. En outre, si vraiment ces comportements deviennent gênants, on peut se trouver face à des réactions bien plus dures, au mieux interdictions légales, au pire - mais pas trop encore dans les Etats théoriquement de droits - le meurtre: regarde le nombre de militants écologistes abattus dans le Tiers Monde sans même que le commanditaire se cache...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Dim 28 Fév 2016 - 12:10

Oui, je dois bien admettre. Ma solution, c'est d'essayer par son astuce propre de s'en sortir durant le reste de sa vie, au mieux de constituer un village gaulois qui résistera un certain temps. Mais je ne vois pas d'autre solution. Les gens ne se mobilisent pas tellement. Les lanceurs d'alerte font la une et puis tout continue dans le même sens. Nous nous dirigeons vers une nouvelle féodalité.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 14:42

J'ai acheté une imprimante l'autre jour. C'est con les imprimantes, c'est LE truc programmé par défaut.
Au cas ou l'usure ne suffirait pas, un logiciel compte tout les tours pour évaluer quand l'imprimante sera en panne et qu'elle devra tomber en panne.

Et, la, i, quelques jour avant la grande panne planifiée par le créateur, quelqu'un sonne a ma porte pour m'appprendre tout sur les imprimantes.
ça m'aggggaaaaaaaceeeeeee. Je sais construire, immaginer concevoir, des imprimantes et bien plus. Je sais pourquoi il sonne et j'avais juste oublié que le monde est con pour ne pas avoir immaginé qu'un pauvre bougre sonnerais a cette date, précisement.
Comme si on pouvait croire une seconde le vendeur.

Mode historique rigolo à l'intérieur( mode cout de folie!! ):
De toute façon, j'ai horreur des vendeurs. Je sais je que j'ai besoin, QUAND j'en ai besoin, quand j'en ai PAS BESOIN. Pourquoi bougre ne veut on pas croire cela? Et pourquoi quand j'en parle devant tous, tous me disent d'aller voir un vendeur? Je sais aller voir un vendeur quand j'en ai besoin. N'est-ce pas?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 15:42

Pieyre a écrit: Les gens ne se mobilisent pas tellement.

Surtout si personne n'essaie de les mobiliser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 16:04

Fusain a écrit:
Pieyre a écrit: Les gens ne se mobilisent pas tellement.

Surtout si personne n'essaie de les mobiliser.

C'est beau les mobilisateurs Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par ou-est-la-question le Dim 28 Fév 2016 - 16:08

Bonjour
j'ai acheté le mois dernier un écran plat pour mes futurs-nombreux-locataires-chéris (je me lance dans la location saisonnière)
magasin ? électro dépôts
le vendeur dit : n'y mettez pas des sommes folles (ce n'était pas mon but) car ils sont programmés pour durer 3 ans !
au moins c'est dit
c'est clair
mais c'est dur à avaler quand même

ou-est-la-question
ou-est-la-question

Messages : 5945
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Dim 28 Fév 2016 - 16:18

Fusain :
Surtout si personne n'essaie de les mobiliser.
Il y a des engagements qui ont donné des fruits, notamment dans le domaine du droit du travail, ce qui est compréhensible. Mais mais d'autres, il y a un pari qui est loin d'être gagné. Si spontanément 10 % des gens se mobilisent et, qu'en stimulant au maximum du possible le reste de la population, on gagne encore 10 %, qu'obtiendra-t-on ? — Quelques élus qui ne feront pas le poids en face d'enjeux internationaux qui les dépassent. — Ou alors une résistance sur le terrain des personnes motivées, qui se réduiront bien vite à une poignée de militants...

Bon, j'exagère, parce que ce n'est pas forcément le cas de tous les combats. Il y en a pour lesquels la mobilisation peut tenir, quand les gens ont conscience d'enjeux qui les touchent de près. Mais, en dehors de l'emploi ou de l'accès aux services publics, qu'y a-t-il ? — La sécurité ou le contrôle de l'immigration. Pour le reste, on touche des bobos et des gauchistes.

Ce que je crois, c'est que certains combats ne peuvent pas être remportés par la mobilisation citoyenne. Que les colibris se mobilisent si aucune autre créature ne le fait... Mais, selon moi, il vaudrait mieux qu'un aigle en juge d'un peu plus haut et soit capable d'intervenir de façon plus radicale. Seulement, y a-t-il encore des aigles ? Et ne seraient-il pas eux aussi dépassés par un phénomène dont la puissance est plus forte que tout ?

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 18:28

Ouiiii la révolution zebre!! Sujet intéressante sur lequel j'ai de belles pistes et quelques bonnes théories

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Dim 28 Fév 2016 - 20:55

Je ne vois pas ce que tu entends par aigle ni surtout son mode d'action.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Lun 29 Fév 2016 - 12:36

Mon analogie est assez incertaine, dans la mesure où, dans le cas du feu de forêt, l'aigle ne peut pas faire grand-chose de plus que le colibri.
Mais, sur le plan humain, il en va autrement. Il y a des personnes qui sont aux manettes (au robinet pourrait-on dire, notamment celui de l'argent). Et puis il y a des personnes qui ont des idées et la capacité de les mettre en œuvre. Je ne récuse pas les responsables politiques ou de la société civile qui seraient capables de susciter une mobilisation générale de la population mais, comme je l'ai dit hier, je n'y crois guère s'il ne s'agit pas de sujets qui touchent les gens dans leur vie quotidienne ou leurs intérêts à court terme.

Maintenant, je ne crois pas qu'il soit souhaitable de s'en remettre aux experts ou aux politiciens. Un effort de sensibilisation doit être fait à tous les niveaux. Mais, sur certains sujets, l'engagement citoyen n'a de sens que pour faire pression sur les responsables, pas tellement pour agir soi-même.

Dans le cas qui nous occupe de la programmation des défaillances par les industriels, il s'agit de consommation; aussi tout acheteur est acteur. Je suis capable de faire un effort sur le prix si je suis informé de la robustesse des appareils que j'achète. Par ailleurs je me suis toujours plu à réparer les objets cassés ou ceux qui étaient en panne. Mais il y a des limites. Je peux réparer une pièce de plastique qui s'est cassée avec un bout de métal ou re-souder un composant électrique mais, s'il s'agit d'électronique, je suis dépassé. Alors, s'il n'y a plus sur le marché que des appareils non réparables, c'est peut-être parce que j'ai perdu l'occasion quand je le pouvais de m'engager en politique pour peser sur les décisions qui ont conduit à cela. Mais même là il y a des limites. S'il y a une solution, elle dépend sans doute d'un plus haut niveau encore, et peut-être à un terme plus long.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Lun 29 Fév 2016 - 13:30

je n'y crois guère s'il ne s'agit pas de sujets qui touchent les gens dans leur vie quotidienne ou leurs intérêts à court terme.

Précisément, ça les touche. Devoir racheter un appareil coûteux tous les 3 ans plutôt que 7, tous les 10 ans plutôt que 20, ça les concerne.
Je ne crois pas à l'intérêt d'une mobilisation en mode manif. Quant au rôle du consommateur, il marche au début. Puis les fabricants s'entendent pour ne te filer que du non-réparable, parce que ça règle le problème, et font interdire le concurrent qui fonctionnait autrement, ou le rachètent, et le marché est verrouillé d'une manière parfaitement "libérale".

Ce à quoi je crois c'est à l'invention du monde de demain - sobre, pauvre en énergie - aujourd'hui, ici-maintenant, en parallèle de l'autre, attirant un nombre croissant de gens, mais surtout prêt à prendre le relais quand l'autre s'effondrera faute d'énergie rentable à exploiter. ça relève de la mobilisation, mais sous une autre forme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Lun 29 Fév 2016 - 19:01

Si les gens deviennent plus pauvres, il est certain que les fabricants feront un effort pour construire des produits plus durables.

Mais je me demande si la mobilisation aura un rôle important à jouer dans ce processus.

Du côté de l'énergie, je ne crois pas qu'on en manquera. Avec l'innovation technique, on pourra en trouver partout. C'est plutôt du côté des matières premières que le problème viendra, à court ou à moyen terme. Et c'est peut-être un bien. Selon moi, le problème, c'est la consommation de masse.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Invité le Lun 29 Fév 2016 - 22:51

Pieyre a écrit:Du côté de l'énergie, je ne crois pas qu'on en manquera. Avec l'innovation technique, on pourra en trouver partout. C'est plutôt du côté des matières premières que le problème viendra, à court ou à moyen terme. Et c'est peut-être un bien. Selon moi, le problème, c'est la consommation de masse.

ça revient au même, car ce qui va manquer, ce sont les matières premières qui permettent d'obtenir de l'énergie efficace. Tout le monde incante "innovation, innovation" comme un mantra, comme une espèce de foi dans les solutions miracles qui surgiraient nécessairement du néant. C'est oublier que "l'innovation" s'accompagne d'une hausse exponentielle de la consommation d'énergie et de matières premières et qu'à un moment, la physique nous oppose des murs, par exemple le pétrole qui nécessite plus d'énergie pour être extrait qu'il n'en produit. L'innovation ne franchit pas les lois de la physique. En outre, le système se mordra vite la queue en ce sens que l'énergie peut ne plus nous servir à rien, si le reste ne fonctionne plus.

Si les gens deviennent plus pauvres, il est certain que les fabricants feront un effort pour construire des produits plus durables.

Non, parce qu'une entreprise ne fonctionne plus comme il y a 30, 50, 100 ans, avec l'objectif de durer. La financiarisation a pour conséquence qu'elle est tout entière dirigée vers le fait de rafler la mise à hyper-court terme sans se préoccuper de la suite (d'où par exemple la frénésie d'innovation à base de gadgets, mais pas que). Il sera bien plus intéressant, dans cette perspective, de continuer à diriger entièrement la production vers ceux qui auront capté les richesses disponibles en continuant à leur vendre des produits à l'obsolescence ultra-rapides, mais qu'ils continuent à acheter, que de s'emmerder à vendre aux pauvres des produits qui, en plus, seront robustes et réparables. On verra alors émerger une économie parallèle comme il en existe déjà en Afrique où tout se bricole et se répare, à condition, naturellement, que les détenteurs des manettes laissent faire. Monsanto qui consacre beaucoup d'énergie à faire interdire la production de nourriture "artisanale" montre que ce n'est pas gagné. Mais ils ne couvriront pas pour autant le marché des pauvres. Il suffit de les abandonner à eux-mêmes. L'Occident est très fort pour faire ça au reste du monde.

La fin des ressources surabondantes va de toute façon engendrer quelque chose qu'on peut difficilement prévoir. On peut essayer d'extrapoler à partir des phases de l'Histoire un peu similaires, comme la chute de l'Empire romain d'Occident: effondrement des grosses structures technocratiques au profit de systèmes beaucoup plus locaux, relocalisation des productions avec une technicité nettement plus faible mais aussi nettement plus robuste, accaparement des biens à haute technicité, désormais bien de prestige, par quelques élites... à condition qu'ils élaborent aussi une force de coercition et une idéologie à son service, etc. Ceux qui s'en tireront le mieux seront ceux dont l'activité est par excellence pérenne à travers les siècles, en raison de leur caractère indestructible et de la symbolique qui leur est associée: les paysans (pas les agriculteurs) et le clergé. Et les préhistoriens, seuls de notre monde à savoir encore tirer à l'arc et tailler des pierres.
Par contre, je ne donne pas cher de la vie des digital natives.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Sedj le Lun 7 Mar 2016 - 12:33

Salut offset , content de pas être le seul a qui l’obsolescence programmé pose un problème , sa se ressent de plus en plus dans la qualité de tout les objets manufacturer .Je suis née dans les année 90 et depuis la durée de vie a gravement baissée , je fais un peu de cuisine avec un robot qui a bien 25 ans , pas possibles de trouver ça maintenant et il y en a tellement des exemples ......
Pour moi sa va finir en théorie de complot tout ça tout ça Twisted Evil
Sedj
Sedj

Messages : 35
Date d'inscription : 08/01/2016
Age : 26
Localisation : la ou il pleut

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Plainte pour obsolescence programmée

Message par stv82 le Sam 23 Sep 2017 - 11:36

Hello,

Visiblement encore une notion sujette à controverse Smile

Néanmoins, si certains suivent cette actualité, il y a eu une première plainte à l'encontre des fabricants d'imprimantes en France
http://www.liberation.fr/france/2017/09/19/obsolescence-programmee-qu-attendre-de-la-premiere-plainte-deposee-en-france_1597396

Le texte de plainte serait celui-ci :
http://www.halteobsolescence.org/wp-content/uploads/2017/09/Plainte-obsolescence-programme%CC%81e-imprimante.pdf

En étant parfaitement conscient que cela ne représente pas un échantillon représentatif, je vois un exemple à mon niveau qui m'agace particulièrement : les disqueuses (meuleuses). Je m'en sers à l'extérieur, de manière relativement ponctuelle, avec un disque diamant habituellement pour couper du béton, ou des enduits. J'ai essayé des modèles entrée de gamme (~100€) et moyen de gamme (~200€), avec dans les deux cas des garanties de 1 ou 2 ans (parfois les plus chères durant seulement 1 an...). A chaque fois, elles me pètent dans les doigts 6 mois - 1 an après la garantie et souvent ça fait des étincelles de folie au niveau des charbons. C'est comme si elle n'avaient plus de puissance. Ça donne l'impression d'avoir des "trous" d'accélération et le disque ne prend pas de vitesse (voir Autour de la batterie, des circuits électriques et de la production d'électricité > À quoi servent les charbons ? si vous voulez voir à quoi ça ressemble et l'utilité dans les grandes lignes).

Au début je pensais que c'étaient ces fameux charbons qui s'usaient à cause de la poussière de béton qui est très rugueuse, alors j'essayais de les changer. Mais ils n'avaient jamais les dimensions standardisées qu'on pouvait trouver facilement sur Internet. J'étais obligé de les limer pour les faire rentrer. Et trop rapidement, ça ne marchait plus de nouveau, alors j'en rachetais une nouvelle, en m'arrangeant pour avoir toujours deux meuleuses disponibles à un instant donné. Puis dernièrement, j'ai eu une machine sur laquelle le défaut était énorme et très visible : l'axe qui tourne avec un roulement juste à côté des charbons oscillait sur plusieurs mm ! L'axe sautait littéralement et ça venait grignoter les charbons. Je me suis dit que le roulement devait être KO. En fait non, le problème c'est qu'il est inséré dans du plastique pas très solide. Avec les vibrations, ça vient "creuser" le point d'insertion externe du roulement qui normalement est fixe dans ce cas là. Là où c'est vraiment frustrant, c'est que souvent il y a un châssis métallique mais la pièce finale qui accueille le roulement est en plastique. En regardant sur les deux autres qui me restaient pour pièces, elles ont aussi le problème mais dans une moindre mesure d'où cette impression de perte de puissance. Le "voilage" de l'axe doit sans doute faire sauter légèrement les charbons, faisant ces grandes bandes d'étincelles, et empêchant la bonne quantité de courant de passer.
Pour réparer, il faudrait pouvoir faire en sorte que l'axe tourne de manière stable, et c'est pas très accessible car il faut être assez précis...

Total, j'en ai "consommé" 5 ou 6 en 10 ans. J'avais pensé en louer pour les gros travaux. Mais d'une part, ça coûte super cher. Il suffit de garder la machine 3-4 jours pour dépasser le prix d'une entrée de gamme neuve. Et deuxièmement, là où j'avais demandé, j'étais "responsable" en cas de problème lié à une mauvaise aération du bâtiment pendant l'utilisation. J'ai compris ça comme : "tu fais de la poussière, tu crames la machine, c'est pour ta pomme". Ça m'a refroidi...
stv82
stv82

Messages : 400
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 37
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Tokamak le Sam 23 Sep 2017 - 12:16

Documentaire Arte, Prêt à jeter, l'obsolescence programmée. A ceux qui doutaient encore.

Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

L'obsolescence programmée Empty Re: L'obsolescence programmée

Message par Pieyre le Sam 23 Sep 2017 - 13:19

L'emploi du plastique permet l'usure ou la défaillance, qui peuvent ainsi être programmées (et non l'obsolescence, dont je rappelle que c'est une notion plus complexe). C'est une matière qui est plus souple et moins onéreuse que le métal ou le bois, dans le sens où l'on peut l'utiliser efficacement pour des relations de liaison / déliaison, mais en nombre limité, parce qu'il se déforme davantage sous l'effet de la chaleur et qu'il est plus cassant en général.

J'en ai fait l'expérience récemment avec une balance électronique, dont les pieds sont tenus par des pattes en plastique. L'une de ses pattes a cassé. Je l'ai recollée une première fois, et puis une seconde, en plaçant de la colle y compris là où il n'y avait pas de liaison, c'est-à-dire de façon de plus en plus incertaine quant à la mesure fournie. Et puis cela a cassé à nouveau. Alors j'ai chauffé un morceau de métal que j'ai appliqué sur le plastique pour assurer la liaison, ce qui devrait tenir davantage. Il n'empêche que la patte n'est plus positionnée exactement – je veux dire au dixième de millimètre près – au même endroit. C'est-à-dire que ce genre de mécanisme est difficilement réparable.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum