Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Stauk le Mar 28 Avr 2015 - 11:13

Bonjour, voilà je me présente, je m'appelle Huguette, j'ai 22 ans, et c'est pas facile, car mon copain est tristo pensant. Il est également surdoué. Au début j'adorais le voir, et le regarder, me noyer dans ses grands yeux qui s'agitent tels deux océans aux rives lointaines. J'aimais sa façon riche et profonde de détester l'humanité, et surtout de se détester lui même. Et puis ensuite il a changé. Ou plutôt ... c'est moi qui ai changé. Je le trouve triste. J'ai envie de rire, de danser nue sur les toits. Et lui il veut jamais. Il décolle pas de son canap, et de son jeu sur son ordi. Je ne sais plus quoi faire. J'ai essayé d'enfiler des tenus sexy, j'ai lu psycho-magazine, mais rien ne le fait bouger.

Je suis triste, je l'aime, mais j'en peux plus. Comment faire pour vivre avec un tristo-pensant ?

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Helios Il Du Vent le Mar 28 Avr 2015 - 11:19

Bonjour Huguette Smile

Huguette a écrit:
J'aimais sa façon riche et profonde de détester l'humanité, et surtout de se détester lui même.

Tu ne peux pas vivre avec un tristo-pensant comme tu dis, qui se dénie et renie, renie la joie a renoncé à la vivre (souvent il ne s'avoue pas être triste et pour lui "tout va toujours bien" d'après ce qu'il dit ou fait voir) parce qu'il a subit le rejet et se rejette lui-même.
Les heures entières passées devant un écran sont une solution de fuite et d'aliènation pour "oublier"
Quelques heures sont un amusement, un systématisme est une fuite

Tu ne peux vivre et partager ta joie avec un tristo-pensant, il faut qu'il se détriste lui-même et quoi que tu fasses ou lui propose, même essayer d'être plus gaie ou même séduisante (j'ai essayé)
Ca ne servira à rien
Il lui faut une rencontre un électro-choc qui lui donne envie de revivre, et d'Aimer, d'Aimer la vie, de l'accueillir avec bienveillance et de s'interroger sur lui même, sur le rejet des autres qu'il a pu subir, des "normo-pensant" de toute la colère "refoulée" qu'il a accumulé.
Je te conseille de "prendre tes distances" intérieurement pour ne pas sombrer dans la déprime latente avec lui.
C'est une déprime et un mal être "non déclarés" (qui couve comme un abcès pas percé même s'il en voit le bout de la bosse, mais ne le vis pas vraiment pour que ça sorte ^^) qui se manifeste par du rejet de lui même pour éviter de voir ce qui va mal.
Il peut se détrister ou vivre quelque chose qui le "détriste" -je répète je sais ^^-
Dans ta position de "compagne" tu ne peux "rien faire" car tu veux partager avec quelqu'un de "non présent" pour la vie et le partage.

Si tu veux mp pas de problème

Bises

Helios Il Du Vent
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 165
Date d'inscription : 19/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Hako le Mar 28 Avr 2015 - 22:35

Spoiler:
Laughing

Hako
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 278
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 29
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par L'ange le Mer 29 Avr 2015 - 23:27

Helios Il Du Vent a écrit:
Tu ne peux pas vivre avec un tristo-pensant comme tu dis, qui se dénie et renie, renie la joie a renoncé à la vivre (souvent il ne s'avoue pas être triste et pour lui "tout va toujours bien" d'après ce qu'il dit ou fait voir) parce qu'il a subit le rejet et se rejette lui-même.
Les heures entières passées devant un écran sont une solution de fuite et d'aliènation pour "oublier"
Quelques heures sont un amusement, un systématisme est une fuite

Tu ne peux vivre et partager ta joie avec un tristo-pensant, il faut qu'il se détriste lui-même et quoi que tu fasses ou lui propose, même essayer d'être plus gaie ou même séduisante (j'ai essayé)
Ca ne servira à rien
Il lui faut une rencontre un électro-choc qui lui donne envie de revivre, et d'Aimer, d'Aimer la vie, de l'accueillir avec bienveillance et de s'interroger sur lui même, sur le rejet des autres qu'il a pu subir, des "normo-pensant" de toute la colère "refoulée" qu'il a accumulé.
Je te conseille de "prendre tes distances" intérieurement pour ne pas sombrer dans la déprime latente avec lui.
C'est une déprime et un mal être "non déclarés" (qui couve comme un abcès pas percé même s'il en voit le bout de la bosse, mais ne le vis pas vraiment pour que ça sorte ^^) qui se manifeste par du rejet de lui même pour éviter de voir ce qui va mal.
Il peut se détrister ou vivre quelque chose qui le "détriste" -je répète je sais ^^-
Dans ta position de "compagne" tu ne peux "rien faire" car tu veux partager avec quelqu'un de "non présent" pour la vie et le partage.

Si tu veux mp pas de problème

Bises

Conseiller un rejet de plus par rapport à quelqu'un qui est triste d'avoir toujours été rejeté, c'est clair que ça va aider... ^^'

Peut-être qu'il faudrait plutôt tenter de lui apprendre à être heureux... Ou surtout, lui laisser le temps de l'apprendre par lui-même.

Dans un certain sens, je me reconnais dans ce truc du "Tristo-pensant", enfin le côté triste quoi. Incapable d'être heureux ou serein, puisque je n'ai jamais appris à l'être. Puisque l'on m'a enseigné que le malheur.
Mon ex a tentée de me soigner. Je lui ai prouvé qu'on ne pouvait pas soigner les gens comme ça. Cependant, elle m'a mise sur le bon chemin. Elle m'a fait accepter beaucoup sur ma vie, sur ce que je peux ressentir, sur les malheurs qui ont traversés ma vie, que je niais. Elle m'a permis de prendre conscience que j'avais besoin d'aide, bien plus que je ne le pensais. Et c'est grâce à elle que j'ai mon premier rendez-vous chez un psy inscrit dans mon agenda.

On ne peut sauver les gens malgré eux. Mais on peut les aider, les inciter à se sauver eux-même, leur prêter main forte.

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Narkyss le Jeu 30 Avr 2015 - 0:10

Bonjour Huguette,

Bien jeune âge que voilà et déjà confronter à la dure réalité de la vie. Et oui, et oui il y a des tristo pensant, des pseudo pensant, des obsédo pensant et même, et même des proto pensant.

Ton soucis est celle de cette jeune génération de déchéance, qui affiche son mépris de se voir inutile. Cette génération dégoûtante qui vide des sodas et ne font des pas que du canap au pc. Vilainie de génération qui n'a que faire de ce monde ou pourtant tout leurs est offert : Iphone, Ipod, Ipad, I télé. Toi tu connais la valeur de ces choses, tu sais encore quelle frénésie elles peuvent apporter. Tu aimerais sans doute faire des selfies devant des beaux monuments et paysages, parcourir les rayons de Morgan et Zara, marcher le long des boulevards et sentir l'essence de la vie de tourbillonner autour des yeux.

Oui! Oui! je comprends. Mais malheureusement ton copain est un tristo pensant... Ecoute Brigitte, je pense que ce qu'il faudrait c'est le faire rêver de cette vie, Oui !! car voilà ce qui manque au tristo pensant, le rêve de sa vie.
mékomendoncfer me dira tu, et tu as raison de te poser cette question Josie.
Si je peux me permettre d'apporter une idée : je pense que tu devrais trouver une cérémonie (mariage, baptême ) ou un diner important (famille etc..), la tu lui demande de porter un costume, il faut que monsieur aime son rôle, donc il lui faut un de ces costumes bien coupé. Ensuite, c'est le moment trouve n'importe qui qui puisse lui faire quelques éloges (pas de trop, attention discrétion hahahaha) bref. n'oublie pas de lui servir quelques coupes et le soir sort lui le grand jeu. Mais attention ! attention ! ne pas se reposer sur ces lauriers, le lendemain tu l'emmene (bien habillé aussi) dans quelques coins un peu bobo, déjeuner croissant etc.. bref tu l'aura compris Sandrine ce qu'il faut, c'est qu'il y croit, continue autant de fois jusqu'a ce qu'il s'imagine être ce que tu aura fais de lui. Oui ce sera TON oeuvre ! (aussi, veille bien a ne pas le jeter comme une merde, car il risquerait de se sentir plus rien et le crime passionnel n'est point à l'abri de ces choses là.)

Voilà ma belle printanière, il suffit ! il suffit!  maintenant de souffrir de ces tristo pensants !

Je te souhaite bien du courage.

xoxo

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2793
Date d'inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Invité le Jeu 30 Avr 2015 - 8:48

Tu peux aussi consulter pour avis, Georges Rougegorge ou encore mieux, Carole. Oui, Carole la Luciole. C'est Frédéric Lemoussetic qui me l'avait conseillée et elle m'avait bien éclairée.
Par contre évite Patouche Lamouche.
Bon courage Huguette ma petite guêpe, quoiqu'il en soit, avec ta taille, je suis sûre que tu trouveras vite dard à ton pied.
ndlr:
Droits de hauteur réservés aux "drôles de petites bêtes"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Helios Il Du Vent le Jeu 30 Avr 2015 - 9:52

L'Ange a écrit:Conseiller un rejet de plus par rapport à quelqu'un qui est triste d'avoir toujours été rejeté, c'est clair que ça va aider... ^^'

Et combien de temps va t elle prêter main forte sans que ça agisse si elle ne trouve pas le bon angle ?
C'est de la morale que tu me sors l'Ange
Quelqu'un qui ne veut pas être aidé car il reste sur l'illusion obtue et bornée de n'aimer personne, son rejet est déjà bien grand pour accepter toute aide, potentiellement ! A moins qu'il considère son état anormal et veuille y remédier!
Pour Stauk (je ne suis pas dans leur foyer je ne peux pas ressentir l'état de son compagnon) mais c'est risquer de se cramer les ailes elle-même
Aider l'autre, oui mais jusqu'à quel prix ! je lui souligne de se préserver pas de rejeter il y une différence nette !
Et comme tu le dis d'ailleurs toi-même on ne sauve pas quelqu'un qui ne souhaite pas être sauvé


Dernière édition par Helios Il Du Vent le Jeu 30 Avr 2015 - 10:06, édité 1 fois

Helios Il Du Vent
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 165
Date d'inscription : 19/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Helios Il Du Vent le Jeu 30 Avr 2015 - 9:56

Oh oui moi aussi je ne voulais pas le/les abandonner ! "pas les rejeter" je me suis donc abandonnée moi-même et le mécanisme ne s'en trouvait que renforcé
Pourquoi ? mais parce que la bonne dynamie n'est plus ou pas présente tout simplement. Et que certaines personnes ont oublié ou n'ont pas su depuis longtemps comment intéragir et partager à deux ! et avancer avec l'autre, par un échange
L'Ange, certaines personne n'écoutent même plus rien, ce qui n'a pas été ton cas, tu as fini par t'écouter. Tu n'étais pas dans un déni !
Alors si ça en est là ... ça peut être long et laborieux
Il y a des cas où l'aide, aussi implicite soit elle, même avec toute la psychologie du monde et la bienveillance du monde, est rejetée
Parce qu'on est pas un thérapeuthe aux yeux de l'autre au sein du couple ou d'un couple !
Tu as même précisé L'Ange que c'est ton ex, et donc votre relation s'est peut-être terminée avant que tu ailles chez le psy !

Après chacun fait son ou ses choix, toutes les situations ne se valent pas. Mais le réflexe sain et premier dans ce genre de cas c'est de mettre un peu de distance intérieure pour être plus lucide dans ses choix. Que ce soit pour aider ou juste "démissionner" ou encore garder son bonheur et sa fraicheur

Aucun psy ou autre censé n'encouragera quiconque au sein d'un couple à être le psy ou thérapeute de son conjoint. Lui faire prendre conscience des choses en restant soi-même, et si on souhaite aller jusque là (ce qui peut comporter un risque oui,) lui dire ce qu'on ressent et ce dont on a besoin, oui. Ca peut faire prendre conscience. Mais je me garde bien de donner tout conseil à ce sujet car on ne sait jamais comment va réagir l'autre en face. On peut avoir des réponses telles que: je ne changerai pas pour toi ! tu cherches à me contrôler ? tu cherches à me culpabiliser ? si tu n'es pas bien avec moi, pars ...

Alors il vaut mieux être préparé !
Et j'en reviens à ma distance intérieure, voilà
Parce que si t'es pas prêt et blindé, selon la violence intérieure de l'autre, tu vas t'en manger !

Le fait d'être plus tendre avec son partenaire, plus attentif, lui montrer le partage, ça ne marche pas toujours et peut provoquer l'inverse. A essayer, les réactions se font vite sentir si ça se dégrade encore ou si l'autre devient agressif.

Helios Il Du Vent
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 165
Date d'inscription : 19/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Eejil le Jeu 30 Avr 2015 - 16:58

Helios Il Du Vent a écrit:Il lui faut une rencontre un électro-choc qui lui donne envie de revivre, et d'Aimer, d'Aimer la vie, de l'accueillir avec bienveillance et de s'interroger sur lui même, sur le rejet des autres qu'il a pu subir, des "normo-pensant" de toute la colère "refoulée" qu'il a accumulé.
Je soutiens l'idée de l'électrochoc. Ayant côtoyé pendant plus d'un an un tristo-pensant, j'ai pu constater que même en essayant de le faire sourire, de le secouer, de l'aider même, la personne a tendance a rester dans son auto-apitoiement par confort, par peur du changement aussi (essayer de nouvelles choses, sortir serait s'exposer au danger d'être jugé, rejeté, ou tout simplement déçu à nouveau).

Alors oui on peut essayer de l'aider évidemment, de le soutenir et le rassurer, mais comme le dit Helios cet excès d'attention peut vite faire basculer la relation et causer un rejet de la part du tristo-pensant. Mais même si celui-ci ne s'aventure pas de ce côté-là, il y a aussi le risque qu'à force de recevoir trop d'aide et d'attention, il commence à se reposer de plus en plus sur toi, et te confier plus de responsabilités, des choses qu'il n'osera pas faire lui-même par peur de les rater... Et c'est là qu'au lieu de l'aider, ta présence peut l'encourager à t'attribuer le rôle d'intermédiaire : s'il refuse par exemple de postuler dans une boite parce qu'il juge que ce n'est pas la peine, que de toute façon il raterait l'entretien d'embauche, qu'il n'a même pas envie de se lever pour faire ça parce que ça lui semble perdu d'avance, tu pourrais être tentée de l'aider, de faire certaines choses pour lui pour le motiver à se bouger de son ordi. Mais sans forcément faire de lui un assisté, cela pourrait lui faire perdre son sens des responsabilités et surtout te bouffer beaucoup d'énergie !

C'est lui qui doit apprendre à faire les choses de lui-même, à se motiver à bouger (cela n'étant possible qu'en sortant de cet état de tristo-pensant). Sauf qu'évidemment, cela nécessite de le faire changer, de lui faire prendre conscience de son inertie, et tu n'es pas là pour te confronter à lui et lui rabâcher les oreilles sur ce qui ne va pas dans sa manière de voir le monde ; non seulement cela te fatiguerait énormément (confrontation = disputes très souvent...), mais en plus t'attribuer toi-même ce rôle risquerait de te donner l'impression d'avoir échoué s'il ne change pas. Tu n'as pas besoin de ça. Et tu n'as pas de temps à perdre dans une entreprise pareille parce que rester dans l'attente qu'il évolue pendant un mois ça va bien, mais pendant une, voire plusieurs années...

Je serais donc tentée de dire que c'est une personne extérieure à votre couple qu'il faudrait, quelqu'un fait pour ça, donc un psy ; mais les bons psys ne courent pas les rues, encore moins ceux qui sont adaptés aux personnes comme nous. Mais si tu as le moyen d'en trouver un et que monsieur se laisse faire (là encore ça peut être difficile, on ne se rend pas forcément compte de la gravité de la situation quand on est soi-même dans cet état d'esprit, et on peut être tenté de rétorquer que tout va bien pour avoir la paix), alors ça vaut peut-être la peine d'essayer.


Dernière édition par Eejil le Jeu 30 Avr 2015 - 23:31, édité 1 fois

Eejil
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 14/10/2014
Age : 21
Localisation : Mmmh ? Ah, un pélican.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Eddy le Jeu 30 Avr 2015 - 17:11

Les idées au dessus sont bonnes à mon avis, mais on peut aussi partir dans une autre direction à condition de piger un peu mieux d'où lui vient cette tristesse...

Spleen ?
Monde trop petit ?
Effets pervers du THC ?

Il peut y avoir une multitude de causes...

Perso, j'ai longtemps été soutenu par de la musique et depuis deux ans par ma nana que je soutiens aussi (donc équilibre), mais des étapes sont nécessaires pour 'aller bien', reste à voir d'où ça peut venir...

Eddy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2015
Localisation : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par L'ange le Ven 1 Mai 2015 - 0:49

Helios Il Du Vent a écrit:
L'Ange, certaines personne n'écoutent même plus rien, ce qui n'a pas été ton cas, tu as fini par t'écouter. Tu n'étais pas dans un déni !
Si bien sûr que j'étais dans le déni. Un grand déni de ce que je ressentais ou ce que j'avais vécu. Elle a juste su trouver les mots. Elle a d'abord cherché à me comprendre, à comprendre mes réactions et le sens caché derrière mes mots. Puis elle m'a fait comprendre ce qu'elle même avait compris sur moi-même.

Helios Il Du Vent a écrit:
Tu as même précisé L'Ange que c'est ton ex, et donc votre relation s'est peut-être terminée avant que tu ailles chez le psy  !

Oui certes, mais ça c'est parce que je suis un ptain de psychopathe et que c'est pas le trait de personnalité le plus intéressant chez un mec. Wink

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Narkyss le Ven 1 Mai 2015 - 15:05

Bonjour Brigitte,

Et voilà, toujours il en est ainsi, la jeunesse aboie et rien ne se passe.

Génération de malpolie va !

Narkyss
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2793
Date d'inscription : 06/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Difficulté de vivre avec un tristo-pensant

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum