Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Palatinus le Jeu 7 Mai 2015 - 12:27

Nous sommes parfaitement d'accord ma compagne et moi sur le terme islamophobie, que nous rejetons totalement. Nous préférons "islamocritique". Je n'ai pas dis que j'étais certains de mes explications Smile C'est juste une hypothèse, un idée, une intuition. Une tentative d'explication. Basée sur ce que je connais le mieux : moi même, mon vécu, ce que je vois, entends, lis, autour de moi.

J'utilisais le terme "phobe" car il renvoi à "phobos", la peur, la terreur, donc à quelque chose d'irrationnel, de non objectif ou du moins de non conscient peut être.

Rejeter l'autre par instinct, si il est différent, par pulsion animale subconsciente/inconsciente, donc non rationnelle/consciente. Sans raison objective si tu veux. L'animal en nous, le primate ou le reptile je ne sais pas qui s'exprime encore. Je ne sais pas. C'est une hypothèse.

Par exemple : je ne connais rien à la culture marocaine, je n'ai jamais fréquenté de maghrébins, je ne connais aucune langues d’Afrique du nord, du moyen orient, je ne connais presque rien à l'histoire du Maroc, je n'y suis jamais allé, rien à leur musique, arts etc... amène moi au milieu d'un groupe de marocains, aussi bienveillants et sympathiques soient-ils, au début du moins, je serais très mal à l'aise. Parce qu'il me sont presque totalement non familier, pas les mêmes comportements, traditions, habitudes etc...
Je serais donc au début "tendu", "stressé", nerveux, sur le qui vive, ne me sentant pas à ma place, me sentant moi même étranger.

Même si ce groupe objectivement est très sympathique avec moi. Au début j'aurais cette réaction. Et petit a petit je pense qu'elle s'estompera. Parce que mon ignorance se comblera, la familiarité se créera. Je serais rassuré. Je découvrirais des points communs aussi, des ressemblances, qu'ils ne sont pas si différents de moi au fond. Mais avec du temps.
Après certaines personnes réagissent plus ou moins fortement je pense à ce qui leur est étranger. Certains même au contraire recherche cette différence. Tu comprends ce que j'essais d'expliquer ?

Tu connais les HPs Smile Tendance à formuler des hypothèses (parfois juste ou non) a partir d'une quantité très faibles d'éléments, et difficulté à décortiquer, expliquer la totalité des étapes du raisonnement aboutissant à leur conclusion. C'est peut être ça là chez moi. Je ne sais pas si j'ai tort ou raison. C'est quelque chose qui m'est venu, et qui me semble tenir un peu debout.

Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Mégalopin le Jeu 7 Mai 2015 - 12:33

Palatinus a écrit:
Au début j'aurais cette réaction. Et petit a petit je pense qu'elle s'estompera. Parce que mon ignorance se comblera, la familiarité se créera. Je serais rassuré. Je découvrirais des points communs aussi, des ressemblances, qu'ils ne sont pas si différents de moi au fond. Mais avec du temps

Voir à ce sujet l'excellente émission 'Rendez-vous en terre inconnue" Wink



Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 12:36

Eddy a écrit:
Je me demande comment la mythique race "aryenne" de grands blonds aux yeux bleus, race supérieure évidemment comme chacun sait, supporterait le climat du Sahara ? XD
Comment se comportent les Berbères et les Kabyles ?
Ils possèdent quantité d'ascendance Européenne à défaut d'être Aryens comme tu dis, mais ils se débrouillent plutôt bien...
De même que les Iraniens n'ont pas trop de problèmes dans leurs zones arides... Wink

Afrique du Nord haplogroupe Y : E1b1b (M81) très majoritaire, ascendance "européenne" faible
http://fr.wikipedia.org/wiki/Berb%C3%A8res#Recherches_modernes
http://en.wikipedia.org/wiki/Haplogroup_E-M215_(Y-DNA)

Pour ADN mitochondrial origine "européenne" importante http://fr.wikipedia.org/wiki/Maghr%C3%A9bins#G.C3.A9n.C3.A9tique
U6 spécifiquement berbère avec relation ibérique http://en.wikipedia.org/wiki/Haplogroup_U_(mtDNA)#Haplogroup_U6
https://www.facebook.com/laurita.yamil/posts/151159795050809

Génétique comme culture néolithiques, mégalithes, témoignent de forts échanges entre Europe occidentale et Afrique du Nord (un sens, deux sens, continuité, influences ?), sur ce qu'on peut considérer comme une frange Atlantique assez isolée de l'Europe orientale et du Proche Orient.
Autochtone à l'Afrique du Nord du moins dès que l'on y rencontre, l'homme de Mechta el Arbi, pendant du cro-magnoïde européen (culture ibéro-maurusienne), se présente comme un europoïde très robuste,
il succède à l'homo sapiens archaïque représentant de la culture atérienne (pendant de Neanderthal ? il semble qu'il y ait continuité entre lui et l'homme de Mechta el Arbi postérieur),
il sera amalgamé par populations capsiennes plus graciles apparues dans l'Est algérien et Sud Tunisien (Aurès...) que l'on rapproche des natoufiens et d'homo sapiens jusqu'au Kenya,
mais il apparaît également une gracilisation des mechtoïdes qui pourrait s'être acheminés vers l'apparition des profils capsiens classiques (les premiers restes capsiens furent laissés de côté par les chercheurs français car il ressemblaient tant aux habitants contemporains anatomiquement qu'ils croyaient voir là les squelettes des indigènes...),
il reste par ailleurs de nos jours encore un héritage mechtoïde dans la population,
les Guanches canariens (de culture indéniablement berbère) demeurèrent ses quasi purs représentants jusqu'à l'arrivée des Espagnols.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9histoire_de_l'Alg%C3%A9rie
http://encyclopedieberbere.revues.org/1626
http://leforumdesnumides.online.fr/viewtopic.php?id=51

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Palatinus le Jeu 7 Mai 2015 - 14:07

Mégalopin a écrit:
Palatinus a écrit:
Au début j'aurais cette réaction. Et petit a petit je pense qu'elle s'estompera. Parce que mon ignorance se comblera, la familiarité se créera. Je serais rassuré. Je découvrirais des points communs aussi, des ressemblances, qu'ils ne sont pas si différents de moi au fond. Mais avec du temps

Voir à ce sujet l'excellente émission 'Rendez-vous en terre inconnue"  Wink


Je ne l'ai jamais suivi cette émission. Mais j'en ai entendu parlé. C'est un regret. Mais son principe est très intéressant. Parfois l'invité sait en tirer quelque chose de nouveau pour lui. Un enrichissement.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par louise le Jeu 7 Mai 2015 - 18:57

Pour l'émission rdv en Terre inconnue : c'est vrai que c'est un enrichissement pour l'invité qui découvre, en général, ébahi, une autre culture tellement différente de la sienne, il se laisse porter par le courant, le feeling très sincère qui passe avec les autochtones, qui sont eux-mêmes enrichis de la visite de l'invité. En général, l'émotion est au rendez-vous, cela se voit dans les yeux, le partage des moments, qui sont souvent très forts, emblématiques, c'est aussi le but de l'émission. Ce que je regrette, c'est souvent caricatural?L'occidental qui découvre la fraîcheur et l'authenticité de l'autochtone et vice-versa...Mais bon.
L'une des mes émissions préférées, c'était avec Charlotte de Turckheim chez les Nenets.

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Pieyre le Jeu 7 Mai 2015 - 20:40

Palatinus a écrit:J'utilisais le terme "phobe" car il renvoi à "phobos", la peur, la terreur, donc à quelque chose d'irrationnel, de non objectif ou du moins de non conscient peut être.
Le terme d'irrationnel ne me convient pas tellement, parce que tout peut être analysé rationnellement d'un certain point de vue, et qu'à l'inverse rien n'est jamais décidé par nous en fonction des seules raisons qu'on se donne. De même pour l'objectivité. Il y a une objectivité première, celle des perceptions. C'est dans l'interprétation qu'on en fait qu'on ajoute beaucoup de choses dont on n'est que partiellement conscient. Alors c'est ce troisième terme qui me paraît le plus adapté, le défaut de conscience. Je comprends qu'en pratique on dise que tel comportement n'est pas rationnel ou que tel jugement n'est pas objectif. Mais, ce qui importe, c'est la conscience que l'on a de ce qui se produit en nous quand on cède à la peur ou qu'on exprime son aversion. Et elle est forcément relative en chacun de nous.

Rejeter l'autre par instinct, si il est différent, par pulsion animale subconsciente/inconsciente, donc non rationnelle/consciente. Sans raison objective si tu veux. L'animal en nous, le primate ou le reptile je ne sais pas qui s'exprime encore. Je ne sais pas. C'est une hypothèse.
Tout ce qui existe en nous correspond à un intérêt évolutif, le rejet de celui qui ne fait pas partie de notre groupe y compris. Et cela ne concerne pas seulement des strates primaires de notre cerveau. C'est ce que certains anti-racistes ne veulent pas comprendre, qui ne s'attachent qu'à une sorte de raison universaliste, en condamnant tout écart de façon moralisante.
Ici je me sens obligé de parler de moi. Je ne me sens pas tellement solidaire des groupes auxquels on pourrait m'assimiler. Et, cette solidarité, c'est tout de même le premier ressort du racisme. Ce qui m'importe chez les gens, c'est d'abord l'excellence qu'ils peuvent manifester, en divers domaines. Et il est clair qu'on pourra en trouver dans toutes les races qu'on voudra définir. Il n'empêche que je ne suis pas qu'un être de raison. Je ne peux pas dire que j'ai d'exclusivité en matière amoureuse, mais j'ai des préférences nettes pour un certain type de femmes, qui correspondent à une identité personnelle, qu'on pourrait dire raciale. Est-ce déjà du racisme ? Eh bien qu'on réponde oui ou non, je m'en moque. C'est ainsi. Je ne veux pas me déterminer en fonction d'une telle stigmatisation.

Au début j'aurais cette réaction. Et petit a petit je pense qu'elle s'estompera. Parce que mon ignorance se comblera, la familiarité se créera. Je serais rassuré. Je découvrirais des points communs aussi, des ressemblances, qu'ils ne sont pas si différents de moi au fond. Mais avec du temps.
Après certaines personnes réagissent plus ou moins fortement je pense à ce qui leur est étranger. Certains même au contraire recherche cette différence. Tu comprends ce que j'essais d'expliquer ?
J'imagine que si je m'installais pour la vie dans un autre pays, j'essaierais d'intégrer ses valeurs, éventuellement en faisant valoir les miennes comme je le pourrais. Mais qu'en serait-il s'il y avait sur place une forte communauté de gens de même origine que moi ? C'est là que se pose la véritable question.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Palatinus le Jeu 7 Mai 2015 - 22:16

Il y a des communauté installées à l'étranger qui sont ouvertes, d'autres fermées, on ne peut pas généraliser.

J'en parlais avec ma compagne à midi. Elle n'aime pas la sonorité des langues arabes, c'est une question de gout, de feeling, c'est tout, ce n'est pas du racisme, simplement du gout personnel. Si on se met à dire que quelqu'un est raciste parce qu'il n'aime pas tel ou aspect purement esthétique cela devient ridicule. Je n'aime pas la couleur noire alors je suis raciste envers les Africains centraux ? C'est absurde. Dans ce cas tout le monde est tout le temps raciste et comme tout le monde l'est plus personne ne l'est et il n'y a plus a juger et condamner personne.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par louise le Jeu 7 Mai 2015 - 23:01

Tu parles comme Sarkozy ?!

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Palatinus le Ven 8 Mai 2015 - 0:04

@Louise : ah ? Et c'est mal ? Comme le dirait Luke Skywalker "Il y a encore du bon en lui" (en Nicolas Sarkozy j'entends) enfin surement, faut chercher. XD
Anakin Nicolas a été tué par Dark Sarkozy XD
Quand Dark Sarkozy est apparu, l'homme de bien qu'était Anakin Nicolas est mort...
D'ailleurs, blague a part, tout le monde a été enfant un jour. Et certains réagissent mal quand on le leur rappelle... Regardez comme Nicolas Sarkozy a réagit quand Patrick Poivre D'arvor lui a dit qu'on avait senti en lui le "petit garçon" heureux à la joie enfantine à un moment précis... 2 semaines plus tard PPDA avait fini sa carrière à la TV. Il faut croire que Sarkozy est fâché avec le petit Nicolas qu'il a été. Non ?

Il ne dit QUE des horreurs Nicolas Sarkozy ? Ça existe un talent aussi extraordinaire dans le monde ? XD

Un formateur que j'ai eu un jour nous a raconté cette anecdote : un de ses client/patient est venu le voir, il était embarrassé car il voulait qu'on l'aide à se débarrasser d'une vilaine habitude : il s'énervait littéralement pour n'importe quoi, tout le temps. Notre formateur lui a répondu : mais c'est extraordinaire ! C'est un réel talent ! Comment vous faites ! Moi je sais pas, pourtant parfois ça me serait bien utile, apprenez moi ! (sans ironie aucune).
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par louise le Ven 8 Mai 2015 - 2:26

Ce n'est ni mal ni bien cela dépend du point de vue où on se place.

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Palatinus le Ven 8 Mai 2015 - 7:10

@Louise : j'avoue ne pas connaître par cœur les propos de Nicolas Sarkozy Smile ... y a bien une vague histoire de "carsher" dont je me souviens... un "casse toi pauvre con" aussi XD ...Par contre si tu veux j'ai une belle phrase de Franklin Delano Roosevelt a propos d'un certain chancelier Hitler sans doute vers 1933 : "Un homme qui aime les chiens ne peut pas être foncièrement mauvais". Il y a aussi cette belle phrase du grand philosophe Michel Colucci, dit "Coluche" :
"Dieu a dit : il y aura des grands, il y aura des petits, il y aura des beaux et il y aura des moches, il y aura des blancs et il y aura des noirs, et pour les petits noirs et moches ce sera très dur !"

Blague a part, notre fils est "quarteron", un quart "de couleur", vu que je suis caucasien et ma compagne métisse Caucase/Antilles. Les Antillais ont aussi une expression mignonne pour ceux qui sont métisses blanc/noir et ou le noir ne se voit pas, ce sont des "bounty inversés" (blanc dehors, noir dedans). C'est dit sans méchanceté. Alors pour nous notre fils c'est un peu notre petit "bounty inversé" vu qu'il est typiquement caucasien de peau. Quand ma compagne était enceinte nous avons su très tôt que ce serait un garçon mais nous ne savions pas du tout si son coté antillais se verrais ou pas. Pendant cette période la grand mère de ma compagne, un dame très âgée, d'une autre époque, pas méchante, mais parfois avec des réflexion d'un "racisme ordinaire" (pas plus tard que le week end dernier elle nous a dis qu'il y avait "des arabes qui étaient des gens très bien et qu'elle en connaissait un de très gentil") , donc je disais pendant la grossesse de ma compagne, la fameuse grande mère m'a pris a part un jour et m'a dit, comme si elle me révélait une idée de génie : "Mais... tu sais qu'y peut être noir ?!". Alors moi j'ai répondu en jouant l'imbécile surpris "Ah bon ! C'est pas possible ! J'y avais pas pensé tiens !". Et en l’occurrence pour moi cela n'aurait absolument rien changé. Ma compagne a une couleur de peau qui me convient très bien et ce qui m'a le plus attiré en premier c'est son sourire magnifique, éclatant.

Bon c'est vrai... je le reconnais... j'ai envie de tirer a vue sur les cons a peau violette qui portent une cravate jaune, mais je me fais soigner, je vais a des groupes de parole... XD

Tiens, anecdotes qui me reviennent :

- il y a quelques années, un basketteur américain avait tenu des propos franchement homophobes et agressifs contre les gay. Alors un acteur de série TV très connu : Georges Takei (Ikaru Sulu dans la vieille série Star Trek des années 60) qui est gay mais a du longtemps le caché et n'a pu faire son coming out que tardivement, a répondu a ce basketteur avec beaucoup d'humour. Il a réalisé un clip video, montrant les exploits du basketteur sur le terrain, on le voyait sous tout les angles, en plein effort, et Georges Takei de commenter : tu ne nous aimes pas, mais moi et mes amis on t'aime beaucoup, tu es très sexy, musclé, etc... (avec un immense sourire bien moqueur). J'ai trouvé cela très bien trouvé.

- il y a quelque mois, au Etats Unis, lors d'une sorte de reality show, un suprématiste blanc, genre adhérant au KKK, un homme charmant, accepta de se prêter à un test ADN histoire de prouver à tous sa "pureté" raciale de caucasien. Personne ne connaissait les résultats avant qu'ils soient lu en direct et il s’avéra que ce cher Mr avait au moins 15% de son patrimoine génétique originaire d'Afrique Centrale ! Evidemment il devint fou de rage, traita cela de mensonge, etc... évidemment cela faisait très mauvais effet vis à vis de ses "amis". On s'est dit que visiblement, l'arrière grand papa avait du "fauter" avec une esclave dans un champ de coton et que lui même n'était pas issu de la branche légitime... ce qu'il ignorait. Et cela a amusé beaucoup de monde.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par louise le Ven 8 Mai 2015 - 10:54

Je suis désolée si ma remarque a été mal prise ? Toujours est-il que j'ai beaucoup réfléchi à ce que tu as dit concernant le feeling envers une langue. Sur le coup, les personnes ordinaires ont tendance à prendre cela pour du racisme. Je me suis projetée dans le cas et effectivement je dois dire que personnellement, je n'aime pas trop la sonorité de certaines langues pourtant, je ne me considère pas comme raciste. Donc c'est un point de vue que l'on entend. Mais si j'ai fais référence à S. c'est surtout parce que je trouve que tu as un franc parler, comme lui. Dans mon esprit c'était plutôt une qualité...Mais comme le personnage est soit aimé, soit détesté, dès qu'on prononce son nom, cela fait débat.

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Palatinus le Ven 8 Mai 2015 - 11:21

@Louise : ou as tu vu qu'elle était mal prise ? XD

Moi franc parlé XD Disons plutôt que je suis quelqu'un de désespérément sincère. Je dis les choses comme je les pense et les ressens. Parfois ça plait, parfois non. Spontanément je ne pense jamais à mal quand je les dis. Mais ce n'est pas toujours perçu ainsi.

Mais tu ne connais pas ma compagne, elle est franche elle, c'est déjà pas de tout repos toujours mais... cela a l'avantage d'éviter tout forme de dissimulation. Quand elle veut dire quelque chose elle le dit. Au moins on sait ou on va.

Personnellement je n'aime pas certains aspects de la personnalité de Nicolas Sarkozy, son arrogance, sa condescendance, son mépris affiché pour ses opposants politiques, sa tendance à s'approprié des succès qui sont parfois des succès d'autrui ou d'un groupe. Mais je ne le connais que sous son apparence d'homme public donc... Il a sans doute des qualités. Déjà cela semble quelqu'un d'énergique, qui se bouge, après est ce que c'est productif cela se discute. Je ne le connais pas en privé, mais il a surement des qualités.

Comme François Hollande aussi m'agace pour certains aspects de sa personnalité mais là aussi je ne le connais pas personnellement, donc j'ignore la totalité de l'homme. Il a parait-il toujours été très poli, courtois, respectueux avec Mme Chirac, et ne lui a jamais compliqué la tâche localement alors qu'il aurait pu. Je trouve cela plutôt bien, vu les bassesses et mesquinerie qu'on trouve souvent en politique. Et pourtant je ne crois pas que Mme Chirac ai été aussi indulgente avec lui.

Après elle aussi je ne la connais pas. La plupart du temps elle apparait froide, cassante, distante, hautaine. Mais l'on dit aussi que c'est quelqu'un qui met du temps a baisser sa garde, et qu'un fois qu'on la connait, qu'il y a de la confiance réciproque, elle laisse paraitre beaucoup plus d'humour, y compris d'auto-dérision. Comme quoi...

Regarde Jacques Chirac, c'est "l'escroc sympathique". Son bilan politique intérieur est assez navrant, on le sait mouillé jusqu'au coup dans plein d'affaire louche, mais c'est aussi un homme sincèrement proche du peuple, bon vivant. Quand il allait au salon de l'agriculture serrer la paluche à l'agriculteur et tâter le cul de la vache, il ne se forçait pas, c'était sincère.

J'ai beaucoup aimé les 2 documentaires de Karl Zero, l'un sur Chirac, l'autre sur Sarkozy, ou il les fait parlé par la bouche d'un imitateur, comme si ils racontaient leur vie. A la fin , on éprouve une certaine sympathie pour les 2, car ils apparaissent très humains, avec de bons et mauvais coté. Les documentaires justement évitent l’écueil du jugement de valeur.
Palatinus
Palatinus

Messages : 2193
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 43
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par louise le Mar 12 Mai 2015 - 20:48

@Eddie "Euh, médiapart, pour causer de racialisme, y'a mieux... et c'est pas difficile de trouver...".
Désolée Eddie on peut toujours trouver mieux sur un sujet, mais le blog cité en l'occurrence était très intéressant. Il en faut pour tout le monde!

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015 - 12:05

Eddy a écrit:http://www.eupedia.com/europe/origines_haplogroupes_europe.shtml



de ton site:


Late glacial migration of E-M78 to Mediterranean Europe

It is still unclear when haplogroup E first entered Europe. The earliest known prehistoric sample to date is an E-V13 from Catalonia dating from 5000 BCE. So we know for sure that E1b1b was present in southern Europe at least since the Early Neolithic. Nonetheless, the possibility of other migrations of E1b1b to southern Europe during the Mesolithic or Late Palaeolithic cannot be ruled out. It is highly probable that the E-M78 subclade, found at relatively high frequencies in Mediterranean Africa, especially in Egypt (45% of the population) migrated to southern Europe before Neolithic herders from the Cardium Pottery culture arrived.

One might wonder why E1b1b is more common in the southern Balkans (Greece included) and southern Italy than anywhere in the Middle East, except in Egypt. What's more, the dominant form of E1b1b in Southeast Europe is E-V13, a subclade absent from the Horn of Africa and only present at low frequencies in North Africa (peaking in Lybia), the Levant and western Anatolia.

It has usually been assumed among academics that E-V13 and other E1b1b lineages came to the Balkans from the southern Levant via Anatolia during the Neolithic, and that the high frequency of E-V13 was caused by a founder effect among the colonisers. This theory has it that E1b1b people were associated with the development of Neolithic lifestyle and the advent of agriculture in the Fertile Crescent and its earliest diffusion to Southeast Europe (Thessalian Neolithic) and Mediterranean Europe (Cardium Pottery culture). The only concrete evidence for this at the moment is the presence of the E-V13 subclade, commonest in the southern Balkans today, at a 7000-year old Neolithic site in north-east Spain, which was tested by Lacan et al (2011). However, since E1b1b has not been found in any of the various Neolithic sites from the Balkans and Central Europe, it is more likely that the Catalan E-V13 individual was descended from Mediterranean Mesolithic hunter-gatherers.

This alternate hypothesis is that E-V13 migrated directly from North Africa to southern Europe, crossing the Mediterranean from Tunisia to Sicily, then to Italy and to the southern Balkans. This scenario would explain why E-V13 reaches its peak frequency just on the opposite side of the Strait of Otranto from Italy, i.e. in Albania (+ Kosovo) and Thessaly.

During the Ice Age, Malta, Sicily and mainland Italy formed a single land mass and the coast of North Africa was approximately half the distance it was today, making Sicily visible from Tunisia. Considering that Homo sapiens managed to get all the way to Australia by boat between 70,000 and 40,000 years ago, crossing the Strait of Sicily, perhaps via the small island of Pantelleria halfway, would have posed no major problem. In fact, it is almost certain that humans crossed that strait numerous times during the Stone Age.

Other subclades of E-M78 also present in North Africa and Europe today, like V12, V22 and V65, could also have crossed alongside V13. It is perhaps only due to a founder effect that V13 became considerably more common than other subclades in Europe, especially in the Balkans and eastern Europe. The greatest diversity of E-M78 subclades in Europe is actually found in Iberia, Italy and France, and not in the Balkans (where nearly all E1b1b are V13).

The Sahara changed many times from a lush green place to a hot and arid desert in the last 20,000 years. It was as arid as today at the end of the last Ice Age 13,000 years ago, then the warming climate brought tropical monsoons again from 10,000 to 7,000 years before present. The desertification taking place today started around 6,200 years ago. This series of severe transformations of their environment surely had a tremendous effect on the indigenous (E1b1b) people, causing populations booms during the green millennia following the Last Glacial Maximum, then again during the Neolithic period, and prompting migrations to milder climes once the rain had gone. The region most affected by the desertification would have been around modern Libya. The northern Maghreb enjoys the protection of the mountains that stopped the advance of the desert. Egypt had the Nile and its delta. As a result, if desertification did prompt North Africans to cross the Mediterranean at one time or another, they would most probably have crossed to Sicily first.

In such a scenario, North Africans would have belonged primarily to haplogroup E-M78. E-V13 is more common in Lybia today than anywhere in the Near East, which concords with central North Africa as being a potential source for the European E-V13 (and other subclades of M78). In fact, the small presence of E-V13 in the Near East could be better explained by the extremely long Greek presence in the eastern Mediterranean from the time of Alexander the Great until the end of the Byzantine domination over the region during the Middle Ages. It would be unthinkable that over 1,500 years of Hellenisation and Byzantine rule in Anatolia and the Levant didn't leave any genetic trace. In Anatolia, E-V13 is found mostly in the western third of the country, the region that used to belong to ancient Greece. The absence of E-V13 from Central Anatolia does not concord with a diffusion linked to Neolithic agriculture. There is clearly a radiation from the Greece (where E-V13 makes up approximately 30% of the paternal lineages) to the East Mediterranean (where the frequency drops to under 5%).

A strong argument in favour of E1b1b crossing directly from North Africa to southern Italy is that South Italians have more African admixture than people in the Balkans, Greece or Anatolia. This is true of the Northwest African admixture and the East African (Red sea) admixture. Another argument is that E1b1b has never been found among the dozens of Neolithic Y-DNA samples in the Balkans or Central Europe.

The Neoltihic farmers who migrated from the Levant to the Balkans would have brought mostly Southwest Asian admixture and apparently exclusively Y-haplogroup G2a. Many Neolithic sites yielded an occasional "outsider" to the G2a majority, but these were lineages (C1a2, F, I1, I2) that are thought to belong to assimilated (or enslaved) Mesolithic hunter-gatherers. That was very probably the case with E-V13 in Catalonia too.

The hypothesis of E1b1b settling in Mediterranean Europe since the Late Paleolithic or Mesolithic would also explain:

1)...why South Italians and Iberians are remarkably dolichocephalic (long-headed) like North Africans, while North Italians (who are more of Italo-Celtic descent) are quite brachycephalic (broad-headed) like Central Europeans, Eastern Europeans and West Asians. A direct migration from North Africa to South Italy would have resulted not only in higher African admixture in South Italians, but also in a similar morphology. The Greeks are intermediary because they would have been blended with broad-headed West Asian Neolithic farmers (G2a) and later Bronze Age invaders (Indo-European R1a and R1b, but also Anatolian J2). Further north in the Balkans, the Mediterranean dolicocephalic type were supplanted by the Eastern European, Central Asian and West Asian brachycephalic type over time due to the numerous migrations to the region.

2)...the almost complete absence of other Paleolithic lineage (notably I2) from southern and central Italy, except in Sardinia, which was presumably not settled by Paleolithic North Africans due to its distance from the nearest coast. It would rather have been settled through Corsica from North Italy by Central European hunter-gatherers (I2a1). The modern Sardinian population distinguishes itself by its higher frequency of non-Mediterranean Mesolithic ancestry (such as WHG) but the nearly complete absence of East African admixture. Sardinia is also the only region of Italy which almost doesn't have any E-V13.

In the Balkans, I2a1b lineages only came between the Bronze Age (Thracians, Illyrians) and the Middle Ages (Slavs). If haplogroups C, F and I were the only Paleolithic European lineages, why would indigenous Paleolithic lineages be wiped out from the Balkans and most of Italy with the arrival of Near Eastern farmers, but survive and remain the dominant lineage in Sardinia, which was an important Neolithic centre belonging to the same Cardium Pottery culture as the rest of Italy ? The best explanation is that E1b1b was already the dominant Paleolithic lineage in the Balkans and Italy, apart from Sardinia, and therefore Paleolithic lineages weren't wiped out, but assimilated by Neolithic farmers, which assured their survival.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi des couleurs de peau variées chez l'homme ?

Message par Eddy le Jeu 14 Mai 2015 - 14:40

Ceci expliquant celà, merci Uccen, intéressant.

Eddy

Messages : 95
Date d'inscription : 25/04/2015
Localisation : Limousin

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum