Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par licorneau le Sam 25 Avr 2015 - 3:07

De nombreux sujets traitent de l'hétérogénéité comme d'un problème.
Est ce vraiment une condamnation?
Qu'en est t'il de l'homogénéité?



J'ai passé le WAIS IV voilà 15 mois.
Pour l'ICV et l'IRP, j'ai eu l'appréciation suivante : "relativement homogène".
Mémoire et vitesse de travail sont quant à elles homogènes.
L'appréciation portée au regard du QI total fait état d'une homogénéité.

J'ai cherché ce que révèlent les subtests qui amènent le "relativement".
Une note de l'ICV et une note de l'IRP sont plus basses que les autres notes intra-indice de trois points  et quatre points, alors que les autres notes à ces subtests sont égales.
Sans ambiguïté, ce sont donc ces deux subtests qui amènent chacun un " relativement".

Mes faiblesses sont donc trouvées: en vocabulaire et au subtest des cubes.
Il me reste à trouver le pourquoi.
Vocabulaire: Je raisonner la raison mais je pas trouver  la raison.
Cubes: Lors d'un AVC , j'ai perdu des billes. Jadis et même naguère, quand je passais ce genre de tests dans un cadre professionnel, (contrôleur aérien), je les réussissais, quand bien même ils étaient bien plus complexes.

Le relativement homogène est donc une indication qu'il m'appartient d'exploiter. C'est une indication d'importance pour améliorer mon fonctionnement.
Dans le cas des cubes, le dysfonctionnement visuo-spatial avait déjà été révélé lors des bilans et examens effectués en service de neurologie après l'AVC. Je n'ai plus grand chose à gagner.
Pour le vocabulaire, je être adonf beaucoup é menfoutre.

Dans mon cas comme pour d'autres, un subtest raté comme les cubes peut donc  révéler un problème, comme l'expose aussi Hillary sur ce post dédié au subtest des cubes
Selon le nombre de subtest "ratés", relativement aux subtests "réussis" le QI total peut être incalculable et le profil peut être déclaré hétérogène.

MAIS IL RESTE DES INDICATIONS, DES PISTES A TROUVER, UNE TENDANCE A DONNER, UN ESPOIR.

C'est comme d'avoir une appréciation à un examen.
Un 15 tout court n'apporte aucune aide.
Un quinze avec " orthographe à améliorer " et "présentation à soigner" est beaucoup plus riche et donne des indications bien précieuses.
Outre l'évaluation par rapport aux autres, c'est, je crois, le réel intérêt des examens, qu'ils soient réussis, ou ratés.

Disons que j'ai eu une note sans appréciation. Malgré la compréhension que j'ai de mes faiblesses ( cubes et vocabulaire), je reste comme un gland, et c'est pour la vie.
Si j'ai des difficultés, il me faut en trouver les raisons, et c’est moins facile de se remettre en cause que de tout mettre sur le compte de cette foutue douance.

J'en viens à ma conclusion.

Si l'hétérogénéité n'est pas un cadeau, avec le soutien de professionnels, du courage et du travail,  il peut y avoir correction des dysfonctionnements.

Avec l'homogénéité, il n'y a pas ou très peu d'indications. Le silence peut être terrible.:

"Peut" , ça ne veut pas dire qu'il l'est systématiquement.

Ma question : l'homogénéité est elle un réconfort, un plus, autre chose ?

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1443
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par mrs doubtfull le Sam 25 Avr 2015 - 8:50

Bonjour,
Non, ça n'a pas été un réconfort pour moi non plus, puisqu'il n'y avait rien à dire de particulier. "Tout va bien" a dit la dame.
Peut être un léger trouble de l'attention si on regarde de près un indice, mais pas assez parlant pour que l'on ait besoin de chercher plus loin...
Un peu comme si tout était bien normal, avec une norme juste décalée vers le haut. ( ou la droite )
Je me suis sentie comme après un Check up, quand les analyses ne montrent rien d'anormal, mais que l'on continue de se sentir crevée.
Une seule solution, continuer de travailler sur soi, avec cet élément en plus. On est fait de ce bois là, il en vaut bien un autre. Accepter cet état de fait, c'est aussi accepter les différences ressenties sans se remettre continuellement en question, ça fait du bien!
Se persuader que l'homogénéité apporte peut être quelques remparts supplémentaires contre des décalages, des difficultés difficiles à vivre.

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par Lilou le Dim 26 Avr 2015 - 22:26

Si tu le souhaites, envoie-moi tes résultats au subtests en mp, je pourrait peut-être te renseigner sur le "relativement".
Sinon, l'homogénéité est plutôt de bon augure, même si l'hétérogénéité n'annonce pas non plus la fin du monde hein! Very Happy


Lilou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 593
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 36
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par licorneau le Lun 27 Avr 2015 - 0:13

mrs doubtfull a écrit:
Je me suis sentie comme après un Check up, quand les analyses ne montrent rien d'anormal, mais que l'on continue de se sentir crevée.
Une seule solution, continuer de travailler sur soi, avec cet élément en plus. On est fait de ce bois là, il en vaut bien un autre. Accepter cet état de fait, c'est aussi accepter les différences ressenties sans se remettre continuellement en question, ça fait du bien!
Se persuader que l'homogénéité apporte peut être quelques remparts supplémentaires contre des décalages, des difficultés difficiles à vivre.

Lilou a écrit:
Sinon, l'homogénéité est plutôt de bon augure, même si l'hétérogénéité n'annonce pas non plus la fin du monde hein! Very Happy


Je partage vos propos.
Le silence est surtout gênant avant le test, quand on ne sait pas le pourquoi de la "différence".
D'où l’intérêt de passer ces tests et d'y recueillir le maximum d'informations lors de la restitution, qu'il y ai un chiffre ou pas.

Pour l'ensuite, je sais que je dois encore chercher quelques "pourquoi", quelques "comment", hors du domaine de la douance. Et effectivement, il y a lieu de penser que nous sommes équipés pour cela aussi (en toute modestie bien sûr)

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1443
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par Rhaaaaa le Lun 27 Avr 2015 - 0:18

Je reste un gland:
Même pas le moindre souvenir-germe de chêne naissant ?

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4356
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par licorneau le Lun 27 Avr 2015 - 0:29

du gland au chêne:

Ré a écrit:
Je reste un gland:
Même pas le moindre souvenir-germe de chêne naissant ?
Tout juste dans la dureté du bois de la tête Se tape la tête cont et de ses conséquences  Crazy  geek
Au dodo !

Le sujet est : Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1443
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop homogène pour être heureux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum