Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Primalerb le Ven 24 Avr 2015 - 19:02

Bonjour tout le monde !  Very Happy

Je viens d'être diagnostiquée “haut potentiel”, à 25 ans, après avoir fait la démarche d'aller enfin consulter une psychologue pour un profond mal-être installé depuis trop longtemps.
Je n'ai pas de chiffre à donner, je n'ai pas passé de test. D'après ma psy les signes sont évidents à l'entretien. Alors peu importe, j'ai même pas envie de savoir (ce qui est étrange me connaissant mais bon, j'ai décidé de m'écouter). Pouvoir repenser ma vie à la lueur de cette nouvelle connaissance sur mon fonctionnement est suffisant. De plus je compte garder cette information pour moi, je crois, donc aucune nécessité de présenter un chiffre de QI pour satisfaire la curiosité des gens en société.

Me voilà donc inscrite ici sur avis de ma psy, qui devant mon sentiment d'isolement intellectuel m'a incitée à communiquer de temps en temps avec d'autres “haut potentiel” et j'ai trouvé ce forum qui m'a l'air bien sympathique ! Les sujets discutés et l'ouverture d'esprit qui règne ici me plaisent en tout cas  Very Happy

Je suis en phase de familiarisation avec le vocabulaire et les notions. “Surdouée”, ”précoce”, ”haut potentiel”, ”zèbre”, aucun terme ne me parle pour le moment.
Je ne savais même pas que derrière le terme “sourdoué” qu'on entend souvent, il y avait autant de différences de fonctionnement. Je pensais juste que c'était une question de QI plus élevé. Si je m'étais penchée sur la question avant qu'on me diagnostique de manière inattendue, j'aurais sans doute fait moins d'erreurs avec moi-même et avec quelqu'un qui m'était proche, et que je savais pourtant surdoué.

Pour l'instant je suis en train de digérer l'information. Et j'avoue que j'ai du mal à voir en quoi concretement ça va m'aider à aller mieux que de savoir que tant de tracas et surtout ce sentiment de décalage permanent font en réalité partie intégrante de ma personnalité. Mais mieux se connaitre est toujours positif.

Je m'en suis sortie pas trop mal jusqu'ici, même si je suis fragile. J'ai quelques piliers sur lesquels me raccrocher. De manière objective on peut dire que j'ai une famille qui me soutient, des amis présents et un bon diplôme en poche sur lequel je pourrai éventuellement (ou pas) me reposer quand j'aurai fini d'arpenter le monde et d'explorer toutes les autres voies professionnelles auxquelles j'ai du renoncer en choisissant mon cursus !  Laughing

Je vais continuer à lire le forum, et à terme j'aimerais bien rencontrer irl des gens pour discuter. Mon QG est dans le Languedoc-Roussillon  sunny , mais je bouge pas mal. J'ai pris l'habitude de me déplacer et de changer d'activité souvent pour faire taire ce sentiment de décalage et de vide qui résonnait toujours en moi. L'espoir grisant de trouver ma place un jour me faisait avancer. Maintenant je comprends que je courais peut-être après du vent. Je vais néanmoins continuer de courir, mais avec une autre approche et d'autres attentes  Very Happy

A bientôt tout le monde !!

Primalerb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 26
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Doom666 le Ven 24 Avr 2015 - 20:00

Bonsoir à tous,
Bienvenue deux fois, dans ta nouvelle vie et sur le forum. Wink
Cordialement.
Alain.

Doom666
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 628
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Ayla le Ven 24 Avr 2015 - 20:02

Bonjour Primalerb et bienvenue à toi parmi les zébrés et les tigrés! cheers Bonne découverte et bonne balade sur ce forum!

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Stripe le Ven 24 Avr 2015 - 20:20

Bienvenu, je pense que tu vas te retrouver ici Surprised

Stripe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 250
Date d'inscription : 22/12/2014
Localisation : Sur la route des tigres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par sylveno le Ven 24 Avr 2015 - 20:32

hé oui sans prévenir sinon ça serait pas drôle.

(tiens ça fait longtemps que j'ai pas fait l'accueil !)

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Primalerb le Sam 25 Avr 2015 - 9:04

Merci pour l'accueil Very Happy

Ça fait bizarre de se présenter ici dans toute sa fragilié et ses questionnements alors que dans la vie de tous les jours on me perçoit plutôt comme solide, "une femme forte", calme mais pertinente.... car mon besoin de contrôle sur ma vie et ma susceptibilité me font tout observer et analyser avant d'agir, de parler... Les autres ont ainsi accès seulement aux informations restreintes et ultra-décortiquées et dont je suis sûre qu'elles me correspondent tout en leur parlant à eux aussi. Il y a pourtant tellement de choses qui se passent dans ma tête et dans mon coeur !

Primalerb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 26
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Stripe le Sam 25 Avr 2015 - 9:44

Eh oui, "le besoin de tout contrôler" est assez courant par ici!

Stripe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 250
Date d'inscription : 22/12/2014
Localisation : Sur la route des tigres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Zenji le Sam 25 Avr 2015 - 10:00

Le besoin de précision aussi. Je le précise.


(au fait, bienvenue)

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Primalerb le Sam 25 Avr 2015 - 10:12

Oui, la précision! Et notamment le choix précis des mots pour exprimer au plus juste sa pensée.

Primalerb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 26
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par CakeCitron le Sam 25 Avr 2015 - 10:20

Bienvenue ! J'ai eu exactement le même cheminement que toi, et un diagnostic par ma psy qui est absolument sûre d'elle.
Tu vas sûrement te retrouver dans les différents profils présents ici !

CakeCitron
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, a 25 ans

Message par ShineFlower le Sam 25 Avr 2015 - 16:33

Bienvenue dans la savane Primalerb Bisous cheers

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Invité le Sam 25 Avr 2015 - 17:33

Salut Primalerb Very Happy

Ton avatar est... waouw.

Et puis bienvenue!

Pour l'instant je suis en train de digérer l'information. Et j'avoue que j'ai du mal à voir en quoi concretement ça va m'aider à aller mieux que de savoir que tant de tracas et surtout ce sentiment de décalage permanent font en réalité partie intégrante de ma personnalité. Mais mieux se connaitre est toujours positif.
Je rebondis parce que tes mots me parlent. J'ai connu ce passage du lamba au HP qui permet de mettre la légende sous la photo de son histoire ("ah, OK... c'était donc ça"), sans pour autant en comprendre le fonctionnement, mon fonctionnement intérieur (cognitif, je ne suis pas tellement ambidextre). Ça m'a frustrée, j'ai cherché plus loin et je suis tombée sur le typage de personnalité MBTI, qui lui, m'a aidée à comprendre le pourquoi de cet état de fait, les rouages en présence.
A te lire, on a pas mal en commun et je suppute que le MBTI t'intéressera (si ce n'est pas déjà le cas).
Tu es vers où en Languedoc Roussillon? Ma mother habite par là, j'adore la région Wink
A très bientôt, j'espère!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Primalerb le Sam 25 Avr 2015 - 18:41

Merci à tous pour l'accueil!

Mallollo, mon avatar c'est une peinture de Hua Tunan, un artiste de rue chinois. J'aime bien ce qu'il fait, parce que c'est délicat (le trait est fin) et qu'il y a plein de couleurs  Smile
Je ne connais pas le MBTI (je suis une vrai newbie dans tout ça!) mais je prendrai du temps pour me renseigner.
Et sinon je suis dans l'Aude pour au moins quelques mois. Enfin, j'y serai toujours un peu au moins dans le coeur puisque c'est là que j'ai grandi et qu'habitent mes parents.

CakeCitron, comment t'as intégré l'info dans ton quotidien depuis? Est-ce que cette annonce a eu un impact (rapide) sur l'objet premier de ta consultation chez la psy (le mal-être) ? Parce que connaître la cause n'efface pas instantanément les effets accumulés depuis des années...

Primalerb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 26
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par CakeCitron le Sam 25 Avr 2015 - 18:54

Primalerb : J'ai découvert la nouvelle il y a très peu de temps, et pour l'instant, ma réaction c'est le deni (je suis beaucoup trop bête pour être surdouée, si je passais les tests ça se verrait tout de suite, je suis juste bizarre / à l'ouest, etc).

J'ai commencé à voir un psy il y a plusieurs années, la cause originelle c'était une dépression... J'ai guéri, et depuis je vais voir ma psy de temps en temps quand j'ai de petits passages à vide. Elle m'avait déjà dit à plusieurs reprises qu'elle me classait chez les personnes d'une grande intelligence mais jamais en employant un terme "étiquette" ("surdoué" ou équivalent).
J'ai découvert la potentialité de moi-même, je l'ai évoqué chez ma psy, et elle me l'a confirmé...

Effectivement ça n'efface pas les difficultés passées. Si on accepte notre différence comme une réalité, et qu'on arrive à le voir de façon neutre voire positive, ça peut nous aider à mieux accepter le décalage que l'on ressent avec les autres. Ca peut aussi nous aider à accepter que c'est à nous de faire l'effort de comprendre les autres (qui ne fonctionnent pas comme nous), et de savoir profiter des instants présents avec eux...
Si j'accepte ma nouvelle étiquette un jour, je vais surtout (enfin) déculpabiliser d'être ce que je suis : différente... Pas facile tout ça.

CakeCitron
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Cataclop le Sam 25 Avr 2015 - 19:08

Bienvenue Primalerb,

peut être que chaque effet accumulé dont tu parles doit se "désaccumuler" progressivement, un jour à la fois, une semaine à la fois, une année à la fois... Parfois ça va plus vite qu'on ne le croit, parfois ça prend du temps ça dépend, l'important c'est aussi d'aller se rencontrer sur ce "terrain" inconnu et d'y planter de belles choses qui vont nous nourrir, faire de notre particularité qui a pu être un boulet, une alliée dans la vie.

Te sens-tu soulagée ou sous le choc depuis l'annonce ? en as-tu parlé à des proches ?

En parlant à, ne serait-ce qu'une personne de confiance, ça aide aussi.

Cataclop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Primalerb le Dim 26 Avr 2015 - 12:30

Je galère car je traîne en moi un profond sentiment de colère dû à un gout amer d'injustice qui ne me quitte que rarement...
J'ai aussi quelques difficultés avec mon orientation sexuelle, et tout ça accumulé m'a donné beaucoup de retords et continue encore. Je suis fatiguée et j'ai l'impression de ne pas avoir l'énergie de transformer tous ces obstacles en force. J'ai envie d'être heureuse, là tout de suite, me satisfaire des petites choses, garder une foi aveugle en l'Homme malgré toutes les cruautés dont il capable, avoir des envies atteignables...

J'aimerais juste que tout me devienne simple.

Mais j'ai bien conscience que ce que je suis vient en grande partie de mes différences et que je n'aurais pas cette tolérance, cette sensibilité et cette ouverture d'esprit qui me caractérisent si j'avais été "simple". Et bien entendu je ne voudrais renier ça pour rien au Monde. C'est comme avoir viscéralement besoin de quelque chose sans réellement le souhaiter.

Cataclop: en apprenant la nouvelle, j'ai été méfiante. J'ai fait comme si je n'avais pas entendu ma psy le dire. Puis quand pendant les séances d'après elle m'en a systématiquement reparlé comme un fait acquis, elle m'a expliqué comment ça fonctionnait, les impacts sur la vie de tous les jours, et qu'elle était sûre d'elle... alors j'ai accepté. Et là j'ai ressenti une sorte de soulagement car une piste s'offrait à moi, un espoir que la solution m'était enfin donnée et je me reconnaissais tellement dans ce portrait... Mais depuis quelques jours, après m'être documentée sur le sujet, j'ai l'impression d'un nouveau cadeau empoisonné et ce sentiment d'injustice qui revient au galop...

[mode déprime off]

Mais comme vous dites CakeCitron et Cataclop: je vais essayer d'en parler, pour ancrer ça dans la réalité et pour réduire ce sentiment d'incompréhension qui m'éloigne de mes proches qui ne comprennent pas l'importance cruciale que peuvent avoir pour moi des détails. Puis je vais essayer, une fois que ce sera réel et intégré dans mon psychisme, d'en voir les aspects positifs. Notamment j'espère arriver à aborder de façon plus sereine tous ces moments de décalage qui m'empêchent de me sentir à ma place dans la plupart des groupes et soirées, pour que ça m'affecte moins Et qui sait, peut-être qu'à terme, en accumulant les expériences positives, je vais réussir à laisser partir tous les mauvais souvenirs que j'ai accumulé et qui me rongent lentement de l'intérieur.

Primalerb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 26
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et on me balança la nouvelle sans prévenir, à 25 ans

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum