cataclop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cataclop

Message par Cataclop le Jeu 23 Avr 2015 - 13:06

Bonjour,

Je devais choisir un pseudonyme et ce n'est jamais chose facile pour moi : il faut que le pseudo soit pertinent !
Je regarde dehors, je vois les plantes dans le jardin, je me dis "lavande ? rose ? potager ? ah potache ! ah non en fait c'est pas drôle..."
Et puis je regarde la bannière du site et je vois ce petit zèbre qui avance et je l'entends faire "cataclop, cataclop, cataclop"...
le son du zèbre qui avance ... voilà qui me plait bien, c'est en accord avec ma démarche du moment va pour "cataclop".
même si ça ne plait pas au correcteur orthographique qui le souligne en rouge...

Avant j'étais "surdouée", et depuis quelques temps au fil de mes lectures je suis devenu "zèbre".

Concrètement, si je m'intéresse à ce sujet, c'est parce que je m'intéresse à moi. Je souhaite comprendre, me comprendre, m'accepter, m'épanouir et peut être un jour mieux m'adapter en étant vraiment moi même. Voilà pourquoi je m'inscris sur ce forum, même si je ne sais pas encore comment cela peut m'aider, mais je ressens le besoin de m'identifier. J'ai déjà parcouru ce forum je ne suis pas souvent d'accord avec ce que je lis, aussi je me suis demandé avant de m'inscrire si cela serait pertinent de créer spécialement une adresse mail pour ce forum, de trouver un pseudonyme (c'est fastidieux!) et puis un nouveau mot de passe (idem), si je trouverai un echo ici. Mais j'avais besoin de m'inscrire quand même.
C'est fait je suis inscrite. Maintenant je ne sais pas trop quoi faire ? parler de moi ? de mes joies/difficultés ? par quoi commencer ?

Je me suis demandé si ça avait un intérêt de donner un nombre, et je me suis dis que non, je n'en donnerai pas.
Pas pour la même raison que dans ma vie de tous les jours cependant.
Dans la vie je ne le dis pas, je ne parle pas de mon "potentiel" (???), parfois les gens le devinent, on en reste là et c'est très bien.
C'est très bien parce que ça ne m'a apporté rien de bon jusqu'ici de le dire, enfin non, pas de le dire, que les gens sachent, enfin non, que certaines personnes le sachent.
Très tôt dans mon enfance bien des discussions/disputes avec mes soeurs se soldaient d'un "de toutes façons toi tu sais mieux que tout le monde tu es plus intelligente que tout le monde, tu es mieux que tout le monde". Okay. Là je crois que j'ai posé une pierre bien lourde qui pour beaucoup de personnes ici a du constituer le début d'un noeud.
2ème pierre : Entendu à l'école "tu parles bizarre, pas comme nous." Bim ! pas comme eux ? "j'ai eu une sale note mais tu t'en fous toi t'es toujours dans les premiers" Bim ! pas comme eux ?

Quand ce potentiel fut découvert, il n'a pas vraiment été pris en charge de façon particulière, pas plus qu'avant.
Avant ça déjà le médecin de famille avait dit à mes parents que j'étais un bébé à part, que j'avais besoin d'apprendre plus de choses, plus vite. On m'a donc appris rapidement la lecture à la maison, ça a bien marché, je savais lire, j'apprenais des mots plus complexes dont le sens était de plus en plus fin, c'était cool. Je dessinais beaucoup, apprendre à écrire était facile, apprendre à énumérer, apprendre à lire l'heure.
Au début les chiffres c'était cool, après ça s'est corsé en arrivant au cp, on m'a dit à la maison "attention les maths c'est serieux, c'est très difficile il faut beaucoup travailler" moi je me suis dis "zut". les + les - ça allait et puis arriva la table de multiplication barbante à apprendre par coeur c'était le début des problèmes (et quand je dis problème ça allait plus loin que de savoir combien de billes avait Pierre dans son cartable ! parce que ça encore ça me parlait au moins c'était logique, il y avait une application et c'était visuel ) ! Les nombres ont commencé à m'échapper, les divisions n'ont pas du tout arrangé le soucis. Tout le monde m'encourageait et tout le monde restait perplexe devant mes difficultés particulières en maths, certaines instit' démissionnaient de mon cas préférant alors l'agression et l'humiliation devant la classe parce que parait qu'il "fallait me pousser un peu". J'avais en ma meilleure amie, une alliée de choix, aussi désespérée que moi, au moins quand l'instit renversait notre bureau et toutes les affaires qu'il contenait en son casier pour nous punir (privées de récré pour avoir le temps de tout bien ranger) nous savions nous remonter le moral nous promettant de faire encore plus d'effort. Mais ma meilleure amie me disait souvent "toi au moins tu as de bonnes notes partout ailleurs", et je m'en voulais. J'ai donc décidé d'être une élève moyenne et ça tombait bien car chez moi, ayant une grande difference d'âge avec mes frères et soeurs, eux avaient des études qui leur prenaient du temps, ils quittaient le nid et mes parents n'ayant pas été à l'école au delà de 10 ans pour mon père et 7 ans pour ma mère, personne n'était là pour me "booster", cela dit mes parents insistaient pour que je fasse mes devoirs, c'était important pour eux, et ils suivaient ma scolarité en dialoguant avec les enseignants. Je n'étais pas abandonnée, pas stimulée. Entre deux.
Confortable au début et puis après on m'a reproché de ne pas exploiter mes capacités, que mes notes devenaient trop moyennes, que j'étais pas assez bosseuse. Mais j'avais 15 de moyenne, ça passait bien du coup. Sauf pour les maths! Mais heureusement en terminal deux rencontres changèrent la donne, si bien que j'ai obtenu un 16/20 au baccalauréat qui laissa tout le monde sur le derrière, moi y compris.
Tout ça pour dire quoi ?
Qu'aujourd'hui à 30 ans je me rends bien compte qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Ou plutôt que les choses qui ne vont pas sont liées en grande partie à ce soit disant "don". J'ai commencé à m'intéresser à ma "surdouance", à lire des témoignages, des spécialistes etc...A me dire : voilà tu as une particularité et il serait temps maintenant de prendre ça "en charge" plutôt que de faire comme si ça n'existait pas pour x ou y raisons.
Le bilan c'est que je souffre de mon faux-self, il m'épuise littéralement. Il n'est pas là 100% du temps, surtout dans mes interactions sociales liées au boulot etc... J'ai un énorme besoin de me retrouver seule, pour faire une pause, quand je termine mon mi-temps alimentaire avant de me consacrer à mon projet professionnel, qui lui me tient à coeur, et correspond à mon mode de fonctionnement.
Aussi, je m'ennuie, très vite, il me faut souvent plus ou différent. J'ai quand même appris à canaliser mon attention, pendant un laps de temps assez court je commençais des tas de choses sans jamais les finir, car j'avais saisi l'essentiel et je devais passer à autre chose, j'ai appris à aimer peaufiner les choses et à aimer la satisfaction d'un acte accompli, et surtout je ne me surcharge plus.
Dans le domaine professionnel que j'ai choisi j'ai toutes les conditions idéales de réunies et il me tarde de pouvoir m'y consacrer pleinement, nul doute que je me sentirai plus heureuse, plus épanouie. Et cela aura un retentissement autour de moi et les gens qui m'entourent, pas que je sois invivable, mais cette "soif" est parfois difficile à suivre pour les autres (et quand je dis les autres je pense surtout à mon compagnon).
Dans les changements notables et appréciables je me suis calmée au niveau de la sur-adaptation : je tends un peu plus vers l'adaptation modérée et réfléchie. La sur-adaptation m'a mené vers des situations affreuses, à l'épuisement, surtout couplée avec un besoin de perfection.

J'ai aussi appris à gérer mon hyper-sensibilité. Tout d'abord en l'acceptant, avant j'avais honte et en avait une mauvaise image, pour pallier à ça, je repoussais mes limites en ignorant mon ressenti... pour montrer que "non je n'étais pas faible, que j'étais courageuse moi aussi et pas différente !! ". Ma mère décrivait ma sensibilité comme quelque chose de très négatif me disant que ça m'empêcherait de faire beaucoup de choses, mais que j'étais comme ça et que je ne pouvais rien y faire, moi je n'arrivais pas à me résoudre, même enfant, à ce destin là.

J'avais un esprit peu flexible (lié en grande partie à mon éducation), un travail sur moi avec un psychologue m'a permis d'apporter les nuances qui me manquaient cruellement et me causaient du tort. Cela m'a fait un bien fou, et m'a permis d'atteindre des niveaux de raisonnement bien plus profond, en étant moins rigide c'est comme si l'univers entier s'ouvrait à moi et que mon entendement allait plus loin sans que je n'en souffre.

Globalement je ne suis pas malheureuse vis à vis de ma façon de réfléchir, je me sens juste en décalage.
Et pour la première fois de ma vie, je suis heureuse et soulagée de pouvoir le dire, même si c'est douloureux et une fierté à la fois, même si c'est anonymement et sur un forum : je suis différente.

Merci aux courageux-ses pour votre attention à cette lecture.
A bientôt.

Cataclop.


Cataclop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Blackscholes le Jeu 23 Avr 2015 - 13:47

Salut Cataclop ! et bienvenue ! Tchao

Cataclop a écrit:Et pour la première fois de ma vie, je suis heureuse et soulagée de pouvoir le dire, même si c'est douloureux et une fierté à la fois, même si c'est anonymement et sur un forum : je suis différente

félicitations d'avoir osé affirmer ton ressenti ! Bravo !

Puisses-tu t'épanouir et oser exprimer ton "vrai-self" aussi bien sur le forum que dans ta vie de tous les jours ! Yahoo !

Blackscholes
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Invité le Jeu 23 Avr 2015 - 14:33


Merci pour ce partage!!!!!

Bienvenue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Yul le Jeu 23 Avr 2015 - 16:04

Bienvenue Smile

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Hanta le Jeu 23 Avr 2015 - 16:05

Chouette présentation, bienvenue à toi !

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par aty le Jeu 23 Avr 2015 - 16:39

J'adore ta présentation ! Bienvenue ^^

aty
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 36
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Cataclop le Ven 24 Avr 2015 - 15:15

merci pour votre accueil !

Cataclop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Stripe le Ven 24 Avr 2015 - 17:05

Félicitations pour ton outcoming et bienvenue...

Stripe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 250
Date d'inscription : 22/12/2014
Localisation : Sur la route des tigres

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Poisson pas pané le Lun 27 Avr 2015 - 12:46

Jolie présentation.
Beaucoup d'histoires vécues en commun aussi.
Du coup quel est le projet qui te tient à coeur ? (si c'est pas trop perso d'en parler)

Poisson pas pané
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 351
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 32

http://guylaineregnier.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Cataclop le Lun 27 Avr 2015 - 14:04

Poisson pané a écrit:Jolie présentation.
Beaucoup d'histoires vécues en commun aussi.
Du coup quel est le projet qui te tient à coeur ? (si c'est pas trop perso d'en parler)

C'est un projet professionnel dans un domaine artistique. Je ne me suis jamais autorisé d'étudier dans ce domaine, j'étais influencée par le pragmatisme de mes parents et leurs attentes d'une vie "meilleure" pour leurs enfants que celle qu'ils ont eu.
Mais c'est indéniablement dans ce domaine que je suis en mesure d'être heureuse et de travailler, pas uniquement pour l'argent, pour manger, mais pour ce que je peux exprimer et pour ce que l'élaboration intellectuelle m'apporte en terme de stimulation de conceptualisation, de recherche et d'invention. Créer c'est toute ma vie je crois, et dans un domaine artistique, j'échappe à certains codes, je peux travailler seule (même si travailler en équipe n'est pas un soucis) et ainsi aller plus loin. Je ne m'ennuie pas.

Cataclop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: cataclop

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum