Besoin de vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Besoin de vous !

Message par Psyquestion le Mar 21 Avr 2015 - 9:38

Bonjour à tous et à toutes,

Je débarque dans la zébrasphère afin d'échanger avec vous au sujet de ma préoccupation actuelle...votre rapport aux psys.

Psychologue clinicienne, jeune diplômée (j'ai un peu l'impression de dire un gros mot en avouant que je suis une jeune pousse mais l'anonymat du forum m'aide à me lâcher wouhouuuuuuuu Very Happy ), j'ai commencé à m'intéresser à la question de la douance, et j'aimerais recueillir vos témoignages d'expériences auprès des psys.

Plus précisément, je voudrais savoir si vous pensez qu'un(e) psy qui n'appartient pas à la communauté des zèbres peut être efficace dans la prise en charge de patients surdoués/hauts potentiels/précoces ?

J'attends avec impatience vos retours, et vous remercie par avance de votre aide Smile

Psyquestion
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par kazawaki le Mar 21 Avr 2015 - 10:01

Salut

Pour ma part , j en es vu 8 , du haut de mes 42 .
Pas 1 n a u l idée de me faire passé des testé , jusqu'au dernier a qui j ai dit qu' il y avez une piste a suivre .
Résulta même celui-là ma prescrit des médoc .
J ai u le sentiment que de m endormir la tête les rassurer
Donc pour moi , les psy = escroc
mais je pense que pour certaines personnes sa peu aidé.

kazawaki
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Psyquestion le Mar 21 Avr 2015 - 10:16

Merci beaucoup pour votre réponse.
Je suis désolée pour vous qu'aucun des professionnels que vous avez rencontré n'ait saisi la véritable nature de votre particularité. Je suis également navrée de voir que beaucoup de psychiatres se cachent derrière les molécules en prétendant aider leurs patients (pour ma part en tant que psychologue, je ne suis pas habilitée à prescrire des médicaments).
Il est donc bien légitime que vous considériez les psys comme des escrocs...j'espère en tout cas que vous êtes parvenu à trouver un autre moyen de vous épanouir et d'accéder à la réalisation de vous-même !

Psyquestion
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Zzita le Mar 21 Avr 2015 - 10:29

Hello Psyquestion,
J'ai 20 ans et pas non plus une très bonne expérience des psy-x que j'ai vu en face à face. Avec les psychiatres et psychanalystes j'avais vraiment la sensation de pas être comprise du tout, ils me laissaient parler et rester dans mes vieux schémas. Les psychologues je les ai toujours trouvés plus gentils et compréhensifs. J'aimais beaucoup qu'ils parlent plus et me donnent sur avis. J'aimais bien aussi quand ils suggéraient que peut-être je voyais les choses d'une manière biaisée, que j'étais paranoïaque ou trop violente ou que je ne me respectai pas.

Ce qui m'a vraiment aidée c'est une thérapie comportementale de groupe intensive, animée par une psychologue.

Avec le recul, quand on est vraiment empêtré dans sa personnalité de zèbre et qu'on est paumé, on aime bien rencontrer quelqu'un qui "sait de quoi on parle". J'ai jamais rencontré de psy surdoué, mais la bienveillance des psychologues que j'ai rencontré me fait penser que cette attitude peut remplacer le fait d'être HP.
Pour moi, un psychologue peut être pertinent pour un surdoué, en revanche je ne pense pas que le face à face soit la manière optimale d'aider ce genre de personnalités. Ou alors en ayant une attitude vraiment pro-active, à poser des questions, à pas les laisser tourner en rond ni s'appitoyer, à les aider à comprendre qu'il faut modifier leurs relations aux autres, leurs rations à eux-mêmes, et à leur donner des clés pour savoir comment faire.

Moi j'étais complètement paumée et j'étais un extraterrestre, et la thérapie comportementale m'a permis d'avoir des clés de comportement en société que les zèbres n'ont pas acquis en général, comme quoi répondre à la question "ça va?" ;-)

Bref c'est un peu désordonné tout ça si tu veux poser des questions par MP suis dispo :-)

Z



Zzita
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Ardel le Mar 21 Avr 2015 - 10:32

Bienvenue, Psyquestion !

Pas de témoignage à partager ici, mais quelques liens glanés après une recherche rapide sur le forum (la recherche sur *psy* donne bien sûr des tonnes de résultats, faut trier un peu ^^).

http://www.zebrascrossing.net/t315-les-psys-et-les-zebres-les-zebres-et-les-psys
http://www.zebrascrossing.net/t5874-je-hais-les-psychologues

C'est un peu plus fouillis que ne le seraient des réponses directes à ta question, mais ça devrait parfois s'en rapprocher. Bonne lecture !

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3844
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Psyquestion le Mar 21 Avr 2015 - 10:48

Merci Zzita pour ta réponse !
Je comprends bien ton malaise face aux psychanalystes, ils nous laissent parfois nous enliser et peuvent même approfondir notre mal-être à force de nous laisser livrés à nous-mêmes...
Chaque psychologue a sa méthode, personnellement il me semble indispensable d'échanger avec le patient de façon interactive, en lui proposant des méthodes, des outils, en gardant toujours en tête que chacun est unique et que les recettes "toutes prêtes" ne fonctionnent pas. Il n'y a pas de mode d'emploi pour l'être humain Smile
C'est intéressant de savoir que les outils TCC ont été efficaces pour toi, je te remercie de cette info Smile Comment tu te sens aujourd'hui ?
Ardel, merci aussi pour ces liens, je vais y faire un tour Smile

Psyquestion
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Oni le Mar 21 Avr 2015 - 12:05

Bonjour, si tu veux une réponse de praticien, tu peux contacter l'asbl Avance toi. Les membres du corps aidant sont soit HP testés ou non HP. Bonne recherche Very Happy

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Bibo le Mar 21 Avr 2015 - 14:00

Psyquestion a écrit:
Plus précisément, je voudrais savoir si vous pensez qu'un(e) psy qui n'appartient pas à la communauté des zèbres peut être efficace dans la prise en charge de patients surdoués/hauts potentiels/précoces ?
Bien sûr. Tous ceux qui te diront le contraire auront : soit été trop borné pour accepter les solutions proposés par le psy, soit auront fait perdre patience à un psy en manque d'arguments et de recul sur sa pratique, soit ne comprennent toujours pas les différences entre psychiatres, psychanalystes, psychologues proposant des méthodes scientifiquement plus efficace que de parler aux copains (TCC) ou non (Humaniste, Tendance psychanalytique).

Bref, il y a des méthodes en réponse à des problématiques, le tout est de ne pas se laisser embarquer dans le fouillis intellectuel de ces satané têtes de mules de zèbres. Quand au mode d'emploi de l'humain, quand bien même il n'en existe pas un parfait, on en sait, je pense, suffisamment, pour ne pas énoncer cette vérité comme contre-argument à la méthode.

Ce commentaire est une conviction (pour ce qui est en italique) plus qu'une vérité, même s'il en est grandement emprunt.


Dernière édition par Bibo le Mar 21 Avr 2015 - 17:46, édité 1 fois

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Sérendipité le Mar 21 Avr 2015 - 14:54

Bonjour PsyQuestion,
Psyquestion a écrit:Je débarque dans la zébrasphère afin d'échanger avec vous au sujet de ma préoccupation actuelle...votre rapport aux psys.
Plus précisément, je voudrais savoir si vous pensez qu'un(e) psy qui n'appartient pas à la communauté des zèbres peut être efficace dans la prise en charge de patients surdoués/hauts potentiels/précoces ?
Pour répondre à ton interrogation, je formule mon avis personnel, et non une généralité, je précise.

Si le patient ne se sait pas HP,  je pense qu'un psy non Z, mais qui veille sur les sujets de la surdouance, peut diagnostiquer son patient sans trop de mal.
Cependant, en effet un psy zébré remarquera plus facilement les failles et sera amené à diagnostiquer plus facilement le patient (sans passer par les cases, schyzo, bipolaire, bordeline et autres...).

En partant du principe que le patient connaît sa surdouance.
Ce n’est pas parce que le psy sera Z que le patient sera mieux soigné.
Il ne suffit pas d'être zèbre pour pouvoir efficacement aider le patient HP/autres. Bien plus de critères doivent être pris en compte.
Cependant, il est vrai qu'un psy zébré s’apercevra plus vite si le patient suit ou décroche la thérapie.
Un psy empathique (et non hyperempathique qui n'aura pas assez de recul) avec une large ouverture d'esprit, du répondant (intellectuel surtout) peut très bien assurer la thérapie avec un HP.

Il est évident qu'il faut qu'une alchimie se fasse entre le psy et le patient. Le ressenti est très présent et guide le(s) choix futur(s).

Ensuite, étant donné qu'il y a plusieurs type de psychologie, le zèbre va se tourner vers la spécialisation qui lui correspond le plus (à priori).
Qu'importe si le psy en question est zèbre ou non, il faut surtout qu'il soit doué dans son domaine et en soit passionné.

Par exemple, la psychocorporelles avec la Gestalt-thérapie est certainement "aussi" une méthode qui pourrait me permettre de faire la paix avec moi-même et le monde extérieur, accédant aux zones où mes émotions comprimées se cachent et m'empêchent de m'exprimer plus librement.
Tout comme la psychologie transpersonnelle qui m'attire en tant que thqi (le savoir, l'envie et passer le cap, sont pls choses différentes, lol).
Pourtant à l'heure actuelle je suis une thérapie cognitive avec une psy qui n'est pas Z. Elle assure son rôle, j'ai rien à lui reprocher. Elle est consciente qu'elle est là pour m'épauler et non pour me fidéliser.

Pour finir, le zèbre aime remettre en question, au psy (Z ou pas) de s'investir dans la thérapie pour aider ce dernier.
Je vois pas de corrélation entre les zébrures du psy et le patient zèbre. C'est avant tout du feeling, de l’investissement, et de l'écoute, rien à voir avec des zébrures.

Sérendipité
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 35
Localisation : Dans la Ville Rose

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par viperaJ le Mar 21 Avr 2015 - 15:17

Je pense que voir un psy est quelque chise qu'il faut vouloir. Je m'explique : si je suis mal dans ma peau, et qu'on m'oblige à consulter un psy, ça va pas aller, car je n'aipas envie d'aller mieux. Mais si je décide moi-même, pour moi, de changer le fait d'aller mal et de consulter un psy, c'est différent. Car c'est MOI qui l'ai décidé, et donc je serai plus réceptive.
Ensuite, je pense qu'il faut trouver son psy. Aller consulter le premier venu n'est pas toujours une bonne idée. Pour trouver un bon psy, on peut demander à des médecins.

Je n'aime pas les psy, car la première fois que j'en ai vu un, ma mère m'a obligé à y aller (c'est d'ailleurs à ce moment que j'ai compris que ma mère ne pourrait pas toujours m'aidée), et ça c'est très mal passé. Je n'ai jamais parlé de pourquoi ma mère m'avait fait venir. Donc mon expérience des psy est pas super. Mais j'ai entendu des gens en parler autour de moi en bien et dire que ça les avait vraiment aidé.

viperaJ
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Onyx le Mar 21 Avr 2015 - 17:06

(double post, je vire)


Dernière édition par Onyx le Mar 21 Avr 2015 - 17:11, édité 1 fois

Onyx
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Onyx le Mar 21 Avr 2015 - 17:07

Bonjour Psyquestion,

Tout d'abord je suis très heureuse de voir quelqu'un poster ici en tant que clinicienne.

Mon expérience personnelle. J'ai 51 ans et mes difficultés à vivre remontent à l'âge bien rassis de 3 ans. Entre 18 et 38 j'ai fait plusieurs tentatives d'entretiens thérapeutiques. J'ai eu affaire à des psy- avec toutes les terminaisons, surtout psychiatre et psychanalistes.

Toutes ces tentatives m'ont laissé une forte impression de désespoir, quand ce n'est pas, à posteriori, de la rage.

J'ai parlé et reparlé de mon sentiment d'étrangeté. De mes problèmes de développement physique asynchrone. De l'activité incessante et envahissante de mes pensées, de la puissance des impressions visuelles et auditives. Du manque d'intérêt pour les centres d'intérêts de mes pairs, de ma solitude, de mon hypersensibilité, de l'impossibilité d'appartenir.

Diagnostic? Suspiscion? Evocation? Zéro.

Tout ceci il y a encore moins de vingt ans, c'était tout de même pas la préhistoire! Un des psychanalistes que j'aimais beaucoup (j'avais au moins de la résonnance intellectuelle chez lui) m'a expliqué qu'il ne comprenait rien et ne savait tout simplement pas "où me caser".

La méconnaissance des HP est un gros problème académique à mon sens. Les professionnels ne sont tout simplement pas formés - en tous cas, ils ont été formés trop tard pour moi.

(ça n'a pas arrangé mes affaires d'avoir grandi dans une école ou le mot de surdoué était un tabou idéologique, il ne fallait jamais le prononcer et surtout ne jamais en considérer la possibilité. C'était le grand règne du "tous égaux, donc tous pareils" albino Je crois sincèrement que cette coloration idéologique porte une grosse responsabilité dans le déficit professionnel que j'ai pu observer)

J'en ai gardé une méfiance coriace envers le monde des psys... mais cherche à nouveau à présent (j'ai d'autres soucis que d'être HP, je dois repartir au combat). Et j'ai rencontré un psychanaliste qui est parfait à tous égard, mais.... n'est pas formé en HPs Sad C'est donc une très, très longue route.

Faut-il être Zebre pour traiter les zèbres, je ne l'affirmerais pas. Mais il faut une excellente connaissance du sujet, une grosse empathie, et beaucoup de résistance à mon avis.

Le Zebre est souvent hyper exigeant, il peut arriver avec des attentes démesurées. Si c'est un verbalisateur il se sert du langague avec une telle efficacité qu'il peut en faire parade contre une thérapie qui malmène son ego ou ses protections établies. Il possède des informations surfines difficiles à expliquer à un normopensant. Bref, c'est un gros morceau (impression fortement personnelle encore une fois Smile

Tout ceci ne doit pas vous décourager Wink car nous avons besoin de vous! A vrai dire je n'ai jamais eu la chance d'être prise en charge par quelqu'un qui savait qui j'étais - que cette personne soit elle-même HP ou non. Mais je peux vous dire que le simple fait d'être entendu sur la question, fait déjà une énorme différence.

Alors je vous remercie vraiment sincèrement de vous intéresser à nous.

Onyx
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Hanta le Mar 21 Avr 2015 - 17:40

Bonjour,

je souhaitais répondre à l'interrogation instaurée dans le sujet.
Argument rhétorique : une personne schizophrène a t-elle besoin que son psy (-chiatre ou -ologue) soit lui même schizophrène ?
Heureusement que non.
De même un médecin ne doit pas souffrir de la même maladie que son patient pour le soigner.

Dès lors le praticien doit assurément connaître les informations relatives à la spécificité du patient mais n'a pas besoin d'être lui même sujet à cette spécificité pour pouvoir mieux aider.
Personnellement j'ai besoin d'un regard neutre, délivré de l'expérience personnelle, pour accroitre une capacité d'abstraction permettant un meilleur point de vue et un respect du protocole de soin ou de la thérapie pour que cella soit objectif.
Je dirais donc que si j'ai un problème au coeur je veux un cardiologue et pas un dermato, mais un cardiologue qui soit en bonne santé.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Psyquestion le Mar 21 Avr 2015 - 19:02

J'étais partie bosser cet après-midi, et en rentrant, je me connecte...quelle belle surprise de lire tous vos messages ! Je vous remercie infiniment, je constate que l'accueil est chaleureux sur ce site Very Happy
Chacune de vos réponses m'a permis d'affiner mes idées sur la question du haut potentiel et d'illustrer des éléments que j'ai découvert au fil de mes lectures.
Je constate que beaucoup d'entre vous ont été déçus par l'approche des psys, par leur manque de discernement et de connaissances sur le sujet...Ça me fait de la peine car c'est vraiment douloureux de ne pas être compris, reconnu pour ce que l'on est, et parfois même "saboté". Cela me renvoie par ailleurs à une citation de Wilferd Peterson que j'aime beaucoup : "Il y a au fond de vous de multiples petites étincelles de potentialités : elles ne demandent qu'un souffle pour s'enflammer en de magnifique réussites". Il est donc essentiel de trouver le bon souffle !
J'ai trouvé très intéressant également d'en apprendre davantage au sujet des mécanismes de défense que les HPI peuvent présenter, ainsi que la remise en question massive avec laquelle le thérapeute doit composer.
Et concernant le fait que je m'interroge de la pertinence d'un psy non HPI face à des individus qui le sont, c'est simplement lié à un point de vue, un ressenti personnel. Lorsque j'accompagne un patient qui souffre de crises d'angoisse et qui me décrit ses symptômes, je me sens plus apte à saisir ce qu'il éprouve pour avoir moi-même expérimenté ces ressentis. Peut-être est-ce mon statut de jeune professionnelle qui m'amène à vouloir être passée par des vécus semblables à ceux du patient pour me sentir crédible et légitime dans l'aide que je peux lui apporter Smile
En tout cas, je vous remercie à nouveau pour la richesse de vos réponses, ça me fait chaud au coeur Smile

Psyquestion
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par oufy-dame le Jeu 23 Avr 2015 - 1:03

Bienvenue. Je trouverais intéressant que tu présentes tes formations, quelles thérapies tu pratiques, si tu t'inscris dans un courant théorique unique ou si tu es plutôt "intégrative" ?...

Sur le HQI, je t'encourage à lire Nicolas Gauvrit, visionner les conf' de Jacques Grégoire, bref, t'informer un maximum sur les travaux scientifiques validés qui font l'objet d'un consensus international ;-)

Peut-être voudras-tu te pencher sur les maltraitances subies par 90% des mineur-e-s ?

Lire alice-miller.com et ses réflexions d'une rare intelligence, notamment sur certaines erreurs de Freud ?

J'ai pas mal posté sur tous ces sujets et je suis disposée à t'en dire plus.

P-S : je ne sais pas pourquoi tu supposes que tu n'es pas HQI ;-)

Au plaisir,

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Psyquestion le Jeu 23 Avr 2015 - 9:36

Bonjour Oufy-Dame,

Merci de ta réponse et de tes informations Smile J'ai lu Alice Miller et j'ai beaucoup aimé, en revanche je ne connais pas les autres auteurs que tu as mentionnés donc je vais regarder ça.
J'ai une montagne de boulot pour arriver à maîtriser le sujet, dès que je commence un livre il y en a dix autres qui m'interpellent, c'est dur de suivre ! Sachant que je dois aussi bosser sur la WAIS et ses subtilités concernant les HPI (pour éviter de faire les mêmes erreurs que certains collègues qui pensent que seul un QI homogène supérieur à 130 signe un profil de haut potentiel), bref, c'est du travail ! Mais je trouve ça vraiment passionnant donc je m'accroche malgré la pression Smile
Concernant ma pratique, je ne fais pas de thérapie pour le moment (enfin c'est arrivé une fois seulement), mais mon orientation se veut plutôt intégrative. Je travaille dans le milieu de l'orientation scolaire, je réalise des bilans d'orientation pour les jeunes qui ont besoin d'un accompagnement pour y voir plus clair dans leur choix d'études et de métiers (mais je ne suis pas conseillère d'orientation, je tiens à le préciser !). Je suis intimement convaincue que les bulletins scolaires ne reflètent pas notre potentiel, et mon objectif est d'aider les jeunes à prendre conscience de leurs forces, de leurs qualités et de leur valeur ajoutée pour construire un projet qui les rendra heureux Smile
Et toi, qui es-tu Smile ?

Psyquestion
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par oufy-dame le Ven 24 Avr 2015 - 0:44

Bonsoir Mme Psy ;-)

Psyquestion a écrit:J'ai lu Alice Miller et j'ai beaucoup aimé,

Donc tu sais que 90% des gens subissent des maltraitances qui expliquent presque toutes les souffrances ?(hormis problème physiologique, bien sûr)

Donc tu sais que ce n'est pas le HQI seul qui est la cause des problèmes quand un-e enfant a la chance d'avoir une mère "suffisamment bonne" au sens de Winnicott, et un père bientraitant aussi ? ;-)


Sachant que je dois aussi bosser sur la WAIS et ses subtilités concernant les HPI (pour éviter de faire les mêmes erreurs que certains collègues qui pensent que seul un QI homogène supérieur à 130 signe un profil de haut potentiel),

Je croyais que ça n'avait pas de sens de calculer un QI total quand les QIV et le QIV ont un écart de 12 (?) ou plus ? Peux-tu svp nous dire en qq lignes si la situation est différente pour le WAIS 4 ? (dans un fil séparé si tu préfères)

Concernant ma pratique, je ne fais pas de thérapie pour le moment (enfin c'est arrivé une fois seulement), mais mon orientation se veut plutôt intégrative. Je travaille dans le milieu de l'orientation scolaire,
je réalise des bilans d'orientation pour les jeunes qui ont besoin d'un accompagnement pour y voir plus clair dans leur choix d'études et de métiers (mais je ne suis pas conseillère d'orientation, je tiens à le préciser !). Je suis intimement convaincue que les bulletins scolaires ne reflètent pas notre potentiel, et mon objectif est d'aider les jeunes à prendre conscience de leurs forces, de leurs qualités et de leur valeur ajoutée pour construire un projet qui les rendra heureux Smile

Ne faut-il pas commencer par s'assurer qu'ils ne subissent aucune maltraitance ? Et s'ils en subissent, veiller à ce qu'elles s'arrêtent pour toute la fratrie ?

Et toi, qui es-tu Smile ?

Je ne suis pas psy. J'ai suivi les cours de Licence de psycho à Paris 5 et obtenu le semestre 5, puis j'ai arrêté. J'ai fait un bilan de compétences avec l'aide d'un chercheur de l'INETOP (spécialisé en orientation scolaire et pro, il formait les "psychologues de l'orientation qu'on trouve ensuite en CIO).
Il m'a fait passer le STRONG (je suppose que tu connais).

J'ai fait diverses thérapies, énormément lu et je continue à garder un oeil sur les éventuelles nouveautés qui auraient prouvé leur efficacité pour guérir des traumas graves et précoces ou des troubles d'attachement précoces (sans illusion, en fait :-/

Je ne suis pas "braquée contre les psys", mais il y en a malheureusement trop peu qui remplissent les conditions essentielles pour aider efficacement quiconque, et peut-être bien surtout les HQI, simplement car notre intelligence nous fait trop vite percevoir les limites de certain-e-s psy ???

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Toshi le Ven 24 Avr 2015 - 2:31

Le fait d'etre bienveillant est surement le meilleur ami de la pratique. Personellement j'ai adoré les therapies breves. Surtout les therapies cognitivo comportementalistes. 

Je me suis souvent heurté â des psy qui cherchaient le diagnostique comme porte de secour et mode de marche a suivre vers la réponse toute faite. Du genre je les voyais chercher a savoir si j'etais bipolaire ou obsessionelle etc.. mais comme les zebres sont éparpillés plutot que les cerner eux je crois que cerner un probleme de vie identifié comme dans la vision systémique facilite les choses. 

Tu sais le fait de reussir a cerner parmis la brainstorm des choses du genre " oui je suis en depression( probleme large avec multyples symptomes) mais surtout je pique des coleres qui ont des repercution sur mon couple". ( problème ciblé avec repercution ciblée). 

Bref devant un zebre quand on est pas zebre, surtout ne pas paniquer. Certains de mes psy ont d'emblee mis au clair qu'ils avaient bien compris. Donc c'etait un element parmis d'autre. Et ils me valorisaient sur ma capacité d'analyse. Donc on s'est mutuellement aidé dans ce but commun: que j'aille mieux. 

Certains se sont braqués. Surtout parce que zebre veux aussi dire dyspraxie,dyslexie etc.. Un jour j'ai demandé a ce qu'on m'évalue pour que j'ai enfin un papier ou il serait marque que je suis dys-lexique-praxique et tuti quanti. La psy m'a dis " vous avez tout les jours un nouveau truc ". J'avais cerné qu'elle n'arrivait pas â voir au dela de moi un patient. Quelque chose en moi la rendait nerveuse. Son attitude agressive, sa tention physique etc.. donc je ne l'ai pas mal pris meme si j'etais embeté d'etre coincee dans cette clinique avec une psy attitree. Donc ne t'étonne pas si ton patient a tout les jours un nouveau truc rire. En fait il est probable qu'il ai décidé de regler des choses qu'il a accumulé.

Dans tout les cas essaie de donner l'impression que tu es sure de toi. Si tu te sens démunie ne sois pas dans le désarois. Essaies plutot de valoriser ton patient. Exemple ton patient t'evoque quelque chose qui te semble dis en chinois? Dis lui que tu ne comprends pas et qu'il faut qu'il se mette a ton niveau. Rappel lui que s'adapter a son interlocuteur est un signe d'intelligence. Non pas que tu lui sois inferieur. Mais nous ne parlons pas tous chinois. Au passage le zebre ne se sentira pas honteux d'avoir parlé en chinois et sera fortement etonnee de ton honetete et ta bienveillance. Il faut que tu saches que souvent un zebre se fait quasiment insulter ou souvent moquè quand il dit quelque chose d'innaccessible a tout le monde. Donc il a peur et honte de dire quelque chose qui parait etrange. Ne crois pas qu'ils fanfaronnent ou essaient d'etre impresdionnant. ( en tout cas moi je le vois comme ca)

Bon apres je pourrais t'en parler des heures. Mais si je te donne mon numero tu risques de me faire payer mon temoignage haha ( blagounette)

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Cataclop le Ven 24 Avr 2015 - 16:34

Bonjour Psyquestion,

Ma petite expérience : j'ai évolué en passant par un psychologue qui pratiquait la tcc.
Avant d'aller le voir j'étais étudiante en psycho, dans une fac qui prônait la psychanalyse au dessus de toutes autres pratiques. Arrivée en licence j'ai vite décroché car je trouvais l'enseignement sectaire et les réponses à mes "pourquoi" aux professeurs étaient littéralement "moi je sais mais pas vous"... Je me demandais juste comment en partant des observations de quelques patients, de quelques praticiens on avait pu ériger un protocole de soins. J'ai repris mes études dans une autre fac, dans un autre département et là j'ai découvert la psychologie au sens scientifique du terme et une des matières que j'ai adoré était la méthodologie expérimentale, j'aimais (et aime toujours) les cours de neurobiologie, de psychologie sociale etc... Quand 2 ans plus tard j'ai commencé une thérapie comportementale au début j'étais perdue, loin de mes clichés, pour commencer le psychologue était jeune ! je le lui ai même fait remarquer, en prenant soin de lui indiquer que je ne voulais pas le blesser mais que là je me sentais loin de mes "repères", dès la première séance je suis rentrée avec des pistes sur mon angoisse, la séance n'avait pas provoqué de choc, je ne me sentais pas démantelée, perdue, au contraire je me sentais aller de l'avant. Et ce sentiment a perduré durant les 5 séances qui suivirent jusqu'à ce qu'il me dise "je pense que vous allez mieux maintenant qu'en pensez-vous ? que voulez-vous faire ?" On parlait beaucoup de psychologie, ça j'aimais beaucoup, peut être parce que d'une certaine façon en me laissant la parole sur le sujet il ne s'érigeait pas en grand manitou, très humble dans sa pratique, et pourtant jeune diplômé comme toi, plus jeune que moi même, mais tu vois il a fait son job, j'ai fait le mien et ça s'est bien passé.
A contrario dans ma premiere fac on nous encourageait à entamer une analyse, et en 2 séances j'ai compris que ce monsieur exerçait ce métier uniquement pour reluire son intellect. J'ai annulé le 3e rdv et sa réponse fut "vous avez de très graves problèmes, je n'en ai pas encore parlé avec vous pour l'instant mais vous devez savoir que vous allez réellement mal"... Shocked il insistait et j'ai pretexté que je n'avais plus d'argent et comme par magie il a arrêté d'insister tongue

Je rejoins le commentaire laissé plus haut par un autre membre du forum : faut il avoir connu les même trauma, troubles que le patient pour pouvoir faire son travail d'accompagnement ? Je ne crois pas. Je pense aux personnes qui subissent des traumatismes de guerre et qui pourtant trouve des personnes qui les accompagnent efficaces vers la résolution des troubles. Idem pour les personnes qui ont subi la violence, le viol, etc...
Il faut juste une bonne connaissance des processus en cours dans la "problématique".

Cataclop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Psyquestion le Ven 24 Avr 2015 - 17:41

Merci à nouveau pour vos commentaires Smile
Vous semblez unanimes sur le fait que le psy n'a pas besoin d'être lui-même zébré pour saisir ce que vit son patient, ce qui me rassure.
Je constate également que HPI ou pas, les problèmes avec les psys restent les mêmes : mauvaises connaissances de certains sujets, jugement, sentiment de toute-puissance, passivité, mauvaise gestion des attaques et des défenses du patient, etc.
Plusieurs personnes ont manifesté leur intérêt pour les TCC, personnellement je n'y suis pas formée (dans le sens où je n'ai pas suivi le DU), j'ai simplement lu quelques bouquins et suivi une trentaine d'heures de cours à ce sujet. J'apprécie la démarche de collaboration dans ce type de thérapie, l'échange d'informations entre patient et thérapeute, le fait que le psy ne cherche pas à être le plus neutre possible comme c'est le cas en psycha, bref, l'alliance thérapeutique me semble bien meilleure dans ce type d'approche. C'est également assez pragmatique et cela permet d'acquérir des outils qui font réellement avancer.
J'aime aussi beaucoup l'approche humaniste (Carl Rogers), c'est là que je me reconnais le mieux je pense.
Pour en revenir au fait que je m'interroge sur la nécessité d'être passée par -plus ou moins- le même vécu, c'est un peu lié à l'idée que l'expérience précède la connaissance, mais c'est sûr que si j'attends d'être passée par de multiples traumatismes et troubles pour pouvoir aider, ben...je ne serai même plus en mesure d'aider et ce sera à moi de consulter Razz
Et Oufy-Dame, pour répondre à ta question, je n'ai pas étudié la WAIS III car j'ai commencé à bosser directement sur la version IV. En ce qui concerne la version actuelle, les capacités cognitives sont réparties en 4 indices : compréhension verbale, raisonnement perceptif, mémoire de travail, vitesse de traitement. Quand il y a des écarts trop importants entre les indices, le QIT ne vaut rien, mais c'est justement là qu'il y a tout un travail d'analyse sur les raisons de ces différences, afin de déterminer quel est le fonctionnement cognitif de la personne. Les éléments cliniques permettent également de déterminer si oui ou non elle est HQI. Encore une fois, j'ai beaucoup de boulot pour maîtriser tout ça, je m'excuse donc de cette réponse superficielle...

Psyquestion
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de vous !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum