Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 19 Avr 2015 - 3:30

"Impressionant. Très impressionant. Obi-Wan t'a bien formé. Tu sais contrôler ta peur. Maintenant libère ta colère, seule ta haine peut me détruire." - Vader à Luke ou Luke à Vader je sais plus, ils se ressemblent tellement Smile

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Dim 19 Avr 2015 - 13:00

http://www.fimewc.fr/live-timing-2/
Au caz'ou t'aurais eu la flegme de bouger tes vieux os

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par poupée BB le Dim 19 Avr 2015 - 14:11

Il est bien là dans son petit sanctuaire.
Il donne bien les petites directives aux autres qui vont au casse pipe.
farao Papy Tomates

poupée BB
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 50
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Dim 19 Avr 2015 - 21:58

Tu va bien Number6  ? Tu dois être content d'avoir autant de femmes autour de toi Very Happy



Une petite vidéo sur la séduction assez marrante


Spoiler:


Bonne journée

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 20 Avr 2015 - 22:46

Offset, quoi de mieux ?
J'aime bien l'homme à la casquette, avec son visage bonhomme il énonce des choses simples que nous avons perdues de vue.
Je m'offre une petite virée avec une charmante.
Confronté à la beauté d'un lieu, je tente de ne pas faire d'amalgame avec le charme de la charmante, ne pas mélanger les émotions induites par la dame et celles induites par le lieu.
C'une grande sérénité finalement. Au lieu de mélanger deux émotions, les faire cohabiter et les apprécier chacune distintement. Ce serait comme avoir la chance de voyager avec deux maitresses aux personnalités éloignées, deux maitresses qui s'apprécieraient, qui se donneraient des conseils de beauté.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5527
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Mar 21 Avr 2015 - 6:03

Very Happy

Bonne virée d'émotions   Wink

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 21 Avr 2015 - 12:07

Printemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo, Toute la lyre


Impec ! Enjoy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 22 Avr 2015 - 22:13

C'est avec Uccen que tu es parti en balade romantique Numero6 ?

Bah sinon on va devoir lancer un avis de recherche...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Jeu 23 Avr 2015 - 6:22

Parisette a écrit:C'est avec Uccen que tu es parti en balade romantique Numero6 ?

Bah sinon on va devoir lancer un avis de recherche...


Pété de rire

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par poupée BB le Jeu 23 Avr 2015 - 6:37

C'est con,on peut même pas emmerder ni l'un ni l'autre!

poupée BB
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 50
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Switch71 le Jeu 23 Avr 2015 - 9:45

cadeau : http://www.arte.tv/guide/fr/051485-024/360-geo


Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Ven 24 Avr 2015 - 6:25

poupée BB a écrit:C'est con,on peut même pas emmerder ni l'un ni l'autre!

Pété de rire


Numero6, j'espère que ta belle ne t'a pas kidnappé Very Happy


Bonne journée

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Alex_42 le Ven 24 Avr 2015 - 6:47

offset a écrit:Une petite vidéo sur la séduction assez marrante
Spoiler:

Quelle connerie Shocked !

Alex_42
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Zarbitude le Ven 24 Avr 2015 - 12:24

Disons : on verra quand tu auras son âge....peut-être que ca fonctionne!
Je trouve ca un peu simpliste d'affirmer : quelle connerie.
Un peu d'humour, que diable Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4303
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Ven 24 Avr 2015 - 16:24

Alexandre a écrit:

Quelle connerie Shocked !


@Alexandre, qu’est ce qui te choque ?

Et puis cette vidéo n'est pas déplaisante, Numero6 l’a aimé et moi aussi Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 26 Avr 2015 - 15:50



Le retour est pour quand ??

ca commence à faire long...

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Dim 26 Avr 2015 - 18:40

On va l'appeler Désiré  Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 26 Avr 2015 - 18:55

ouep, désirérata

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Dim 26 Avr 2015 - 19:04

je pense qu'il faut lui dire combien on l'aime...

Je t'aime Numéro6

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par offset le Lun 27 Avr 2015 - 6:09

Number6, tu va ramener tes fesses rapidos ! Arrête de torturer tes fans  Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par poupée BB le Lun 27 Avr 2015 - 13:08


poupée BB
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 50
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 27 Avr 2015 - 14:24

Sexe et chocolat

Z'êtes sourds ? J'ai dit sexe et chocolat.   :
Je suis à la bourre, merd', merd', merd'. Putain, je suis à la bourre.

La sangria frappe aux barreaux pour sortir de ma tête, une portée de renardeau a du se blottir sous mes aisselles pendant la nuit, je les soupçonne de s'y être oubliés, le PowerPoint n'a rien foutu pendant que je cuvais, il va falloir que j'improvise face aux vieux barbons qui m'attendent.

Période de crise, que dois-je sacrifier ? Manger c'est déjà oublié, la pituite ne plaisante pas. Le café ? Pas question, je m'en suis fait une religion, c'est mon rituel de passage entre le sommeil et la veille. Me laver ? Juste un coup de lance thermique sous les bras, ça suffira, suivi de trois litres de déo.
Les chaussettes restantes devraient pouvoir se montrer discrètes enfouies dans mes chaussures montantes, emprisonner les relents d'acide sulfurique mêlés à l'hydrogène sulfurée.
Me souvenir de la place de stationnement de ma voiture, ne pas oublier l'indispensable mémo du boss, seule pièce à devoir parader sur mon desk comme une relique pour driver le brainstorming de la war-room. Je règle mon esprit sur "guerrier indomptable". Comme je n'ai rien à dire, il va falloir l'exprimer avec conviction, l'adrénaline monte, les surrénales moulinent à plein régime, la trouille commence à se faire plus discrète, je vais démonter la tête du premier qui fait mine de ne pas suivre à 120 % le discours creux que je compte leur asséner.

WE ARE SPARTAN. OUHA.

Venue du fond de l'abysse, se glissant d'entre les vagues de la couette, une petite main chaude cherche mon visage, se frotte tendrement sur mon début de barbe, elle est suivie d'un bras qui se blottit contre mes pectoraux entretenus avec amour. La charmante est à l'hypogée de sa sensualité, les paupières lourdes, le visage chargé de la pesanteur animale de la nuit, les cheveux libérés s'égayent sur l'oreiller réduit à l'état de boule informe. Les pointes de ses tout petits seins commencent leur conquête du territoire, tout son corps est si avide de ma chaleur, de mon odeur, que j'en finis par regretter que les renardeaux soient sortis du terrier.

La traîtresse ronronne, plus chatte que ça il faut chercher chez Alice. L'autre main s'agrippe au gouvernail involontaire mais vigoureux du matin. Le moindre effleurement interdit l'apaisante détumescence. Les gestes sont d'une telle douceur que la douleur induite devient fâcheuse. Possédé d'une main, et maintenu par l'autre, ou l'inverse, l'odeur acide de ses aisselles évoque les heures passées à faire du headbanging au concert de la veille. Il n'y a pas jusqu'à l'odeur de ses godillots en gros cuir de pompes de chantier qui ne finissent de m'enivrer.

Pas de chance, sa chemise de nuit écrue en coton bio de grand-mère écolo s'orne d'une minuscule pièce de dentelle à la naissance des seins, périscope impitoyable dirigé vers les gouttes de sueur de la nuit. Foutu, foutu, je suis foutu. Son vieux T-shirt "Band Aid for Africa" m'est tellement familier qu'il devient silencieux dans le registre des phéromones. Mais cette chemise de nuit assez opaque pour offrir la pudeur, et assez transparente pour épanouir ses formes me rend hystérique. Je tente de faire comme papa Freud, branlomane devant l'éternel, sublimer cette soumission à la chair en une volonté de guerrier.

Bisou chaste sur le front, retrait du bassin, tentative de me mettre sur mon coude (droit ou gauche, c'est comme vous voulez, moi je suis un modèle dominant alors je dors à droite du lit, donc, dans ce cas précis, le coude gauche).

- Chérie, je vais vraiment être à la bourre, garde-moi tout ça au chaud pour ce soir.


Quand la chronobiologie féminine s'exhale au matin, les rebuffades semblent perçues comme autant d'incitation à poursuivre. J'avais cru mettre mon pylône hors de portée, ne voilà-t-il pas que sa menotte flatte mes aumônières comme si elles faisaient partie d'une même portée de chatons. Mélange de frissons et de tendre chaleur.

La charmante se love dans les replis de la couette, se plaque, elle et la couette, contre moi, une bretelle tombée sur son épaule livide, je me sens englué dans un pot de miel d' eucalyptus bio, tout participe à l'enlisement, de l'odeur d'herbes fumées dans ses cheveux à la transpiration de ses pieds dont le vernis a perdu son combat contre le cuir rustique. Il faudra un jour que je tente de lui flatter l'intérêt esthétique et fonctionnel des chaussettes. A porter sous les résilles pour éviter le phénomène "doigt-de-pied qui s'évade". Artengo de chez Décathlon, très bonne qualité, 9,95 euros les trois paires, coton peigné, confortables et anti-transpirantes, j'irai jusqu'à les payer de ma poche. Quand on aime on ne compte pas.

Autre temps, autres moeurs, l'expertise manuelle inlassable de la cuisinière les mains dans la farine a laissé place dans ma fantasmagorie au pilonnage intensif du headbanging à la longue chevelure qui affronte les riffs des métalleux d'un bout à l'autre du concert. Qui peut le plus peut le moins.
Dernières Templières de l'Ordre de Sainte Résille, les Gothiques balayées par l'onde meurtrière des amplis semblent les dernières représentantes de l'infatigabilité féminine, prêtes à lutter jusqu'à leur dernier souffle, insensibles à toute forme de migraine, et à la nuque aussi résistante qu'un rouleau à pâtisserie.

Times are changing. Et c'est tant mieux. Parce qu'en plus c'est fou ce que la farine peut coller.

- Oh, allez, reste encore un peu avec moi.


SALOPE. Salope de salope de salope. J'envoie en recommandé avec accusé de réception mon message à Alfred Pampalon, patron des toxicos et des addictifs, je peins un "URGENT" sur l'enveloppe avec son GlossGoth, noir comme un détecteur à cryptococcose méningée, et je demande l'aide de Jupiter pour qu'il place ma prière sur le dessus de la pile, il m'en doit une le Juju, sinon je mets sur YouTube la vidéo de son accoutrement en cygne à la Gay Pride, quand il était bourré à la Tequila de contrebande, en train de gerber dans le collant de Léda comme s'il s'agissait d'une pochette papier d'un vol d'Emirates.
Non, ce n'est pas une menace, Juju, c'est une éventualité. On discute.

En un geste de félin atteint de rhumatismes, je me retrouve debout, vainqueur et vaincu, la béquille dressée devenue inutile. C'est trop tard pour la lance thermique. Perdu pour perdu, mon odeur pestilentielle les incitera peut-être à écourter la séance des questions.

Et je la regarde, assoupie, comme un tox regarde une seringue pleine de la dope la plus pure, cueillie à la main sur les coteaux du K2 par des vierges blondes entre deux tremblements de terre. Putain, je suis un guerrier, je suis Léonidas, j'abandonne l'île aux parfums pour aller choisir le nouveau conditionnement de la boite de chocolat "Milka Slurp", déjà décidé par mon paranoïaque de n+3 qui me demande seulement de valider son génie.

- Dix minutes, reste juste dix minutes, allez... Et ça ronronne, et ça se frotte l'entrejambe avec les replis de la couette.

Je suis resté intraitable. Le devoir et Milka d'abord.

Je crois me souvenir que je ne n'ai tiré que deux coups, un dans la poitrine, un dans le front, Victor, Nettoyeur. J'aurais eu tort de me gêner, elle avait un front immense. Pour la poitrine j'ai visé le petit carré de dentelle, juste entre deux gouttelettes de sueur.
Nous sommes bien d'accord, elle l'avait mérité. Non ?

Je pense Milka, je suis Milka, WE ARE SPARTAN. WOUI AARRE MIILKAAA.



Vous situez à peu près de quel sentiment il s'agit ? Le plus truc le plus sublime du monde parce qu'il se produit quand il ne devrait pas, ce contretemps qui le rend précisément aussi irrésistible. Le plaisir porté à ébullition par la frustration.

Ben mon trajet de retour d'Andalousie c'était ça. On ne devrait jamais quitter Montauban.

Avant de regagner la France, c'était féerique. La lumière était parfaite, la route dégagée, mon estomac plein et l'éthylomètre achevé à coup de talons parce qu'il ne racontait rien que des conneries, je flottais sur l'autoroute. Le soleil de fin de journée se prenait pour Véronèse qui aurait sniffé du safran. Sublime. Chaque courbe du trajet me dévoilait la luminosité d'un départ à Cythère, contre-jour flattant la promesse de l'inconnu à venir.

Sauf que l'inconnu je l'avais dans le dos, et qu'il ne m'était pas si inconnu que ça. Chaque brin d'herbe chantonnait le succès international de Bertrand Ferrier "Oh, le con." Il y a des jours comme ça où l'exercice volontaire de la plus noble mauvaise humeur ne suffit plus pour échapper à la soumission au beau. Débrancher la glande à émotions, faire sembler de penser, se croire quelque chose, se vouloir motivé par la direction suivie. C'est moche de vieillir, on se transforme en outre gorgée d'expériences dictatoriales.

Il faut dire que depuis mon licenciement brutal de chez Milka, leur foutu slogan osez la tendresse m'est resté en travers de la gorge, plaqué sur l'amygdale comme un bout de feuille de salade qui refuserait d'accepter son destin digestif. Et sans indemnités en plus, faute grave qu'ils ont dit.

Parce que pour la charmante Pola, j'ai un peu menti sur la destination des deux coups tirés. De temps en temps, se subir humain n'est pas foncièrement désagréable. Et ils manquent particulièrement d'humour les héritiers de Philippe Suchard, vraiment. Grillé de chez grillé dans la branche marketing du Laitier, je compte me tourner vers le retraitement des déchets nucléaires. Ils doivent bien le savoir, eux, ce que peut signifier l'urgence d'un gros coup de chaud. Et quand je dis gros coup, ce n'est pas de la métaphore, c'est de l'anatomie descriptive.

Avec Numero6, signez la pétition pour le Boycott des produits Kraft Foods, actuellement Mondelez International dont je vous mets en spoiler la liste des marques du groupe.


Boycottons Milka:
La société Mondelēz International détient plusieurs dizaines de familles de marques d'envergure internationale et/ou leaders sur leurs marchés respectifs21, dont neuf génèrent plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel : Cadbury et Cadbury Dairy Milk, Milka (chocolats), Jacobs (café), LU, Nabisco et Oreo (biscuits), Tang (boissons en poudre) et Trident (chewing-gum).

52 autres familles dépassent quant à elles les 100 millions annuels, parmi lesquelles Côte d’Or, Suchard, Toblerone, Poulain, Carte Noire, Jacques Vabre, Maxwell House, Carambar, Chiclets, Malabar, Hollywood, Halls, Stimorol et le Philadelphia cream cheese.

  Ali Coffee
  Baker’s Chocolate (en)
  Belvita
  Boca Burger produits végétariens
  Biscuiterie Belin
  Bimo (Maroc) biscuits et gaufrettes
  Bonox
  Cachou Lajaunie
  Cadbury
  Café Privilége
  California Pizza Kitchen (seulement vendu dans les épiceries)
  Calumet poudre à levain
  Carambar
  Carte Noire (vendu principalement en France)
  Charada (Pérou)
  Chips Ahoy!
  Clight
  Corn Nuts
  Coronita (Pérou)
  Côte d’Or
  Cream of Wheat
  Daim
  Dairylea (Royaume-Uni)
  Del Monte boisson au Canada
  Digiorno (Delissio au Canada)
  Eden
  Estrella Chips (Suède, Russie,Finlande)
  Field (Pérou)
  Freia (Norvège)
  Gaouar (café) (Maroc)
  General Foods International (café et autres boissons chaudes)
  Grated Parmesan
  Grey Poupon
  Halls
  Handi-Snacks
  Honey Maid
  Jack’s (en)
  Jacobs (café, principalement vendu en Europe de l’Est)
  Japp (Scandinavie)
  Kaffee HAG
  Kenco
  Knox gelatin
  Knudsen (crème et fromage)
  Kong Haakon (Norvège)
  Kréma
  Kraft Peanut Butter
  Lacta
  La Pie qui Chante
  La Vosgienne
  LU
  Granola
  Tuc
  Maarud Chips (Norvège)
  Malabar
  Marabou (Suède)
  Milka
  Minute Rice
  Miracoli (vendu à Mars en 2012)
  Mostro (Pérou)
  Nabisco (et Christie au Canada)
  Nabob (au Canada)
  Non-Stop (Scandinavie)
  O’boy (Scandinavie et Estonie)
  Oreo
  Pastille de Vichy
  Philadelphia
  Post Cereal et de multiples marques
  P’tit Québec
  Premium
  Pretzels
  Prince Polo
  Ritz
  Samar (café) Maroc
  Seven Seas
  Shake ’n Bake (en)
  Snackabouts
  SnackWell’s
  Starbucks (seulement vendu dans les épiceries)
  Stimorol
  Suchard
  Taco Bell (seulement vendu dans les épiceries)
  Tang
  Terry’s Chocolate Orange (en)
  Toblerone
  Tassimo
  Trident
  Triscuit
  Twist
  Vegemite


Vous ne connaîtriez personne chez Areva ? La société coulée financièrement par Anne Lauvergeon. Nous sommes entrés dans l'ère moderne, les femmes incompétentes occupent maintenant, comme les hommes, des postes à responsabilité.

Éventuellement, je bosserais volontiers avec Abby Sciuto dans le labo du NCIS. Je suis prêt à me faire tatouer une toile d'araignée sur le sguegue, j'espère juste qu'ils auront assez de colorant pour couvrir la surface. Interrompue ça va bien pour les symphonies, pour les tatouages ça fait un peu miséreux sur les bords. J'aimerais bien que ça ne s'ébruite pas trop que je pointe à Pôle Emploi à cause des fesses de Pola.

J'ai du finir par me résoudre la larguer, Pola X, elle était allergique au 28% de polyamide contenus dans les Artengo. 9,95 euros foutus en l'air. En plus, ce n'était même pas vrai cette histoire d'allergie, un produit bio issu d'une source aussi tellurique que les schistes bitumineux ne PEUT pas provoquer d'allergie !
En réalité, elle avait vu la vidéo de Dieudonné où il cite les Artengo portés par Mahmoud Ahmadinejad, elle ne se voyait pas porter les chaussettes de l'ex-Président de la République islamique d'Iran, entre ses résilles et ses DocMartens délacés. Elle refusait de se mémèriser pour me mesmériser. J'ai trouvé ça mesquin dans la coquetterie.

Ce monde est cruel. Chaque été, les ibères se font plus rudes.

A vendre, trois paires de chaussettes Artengo noires, très peu servies, 15 euros. Conviennent aux surdouées multiculturalistes initiées à l' Islam chiite. Faire offre.


P.S. : J'oubliais, pardon, HQI, douance, hypersensibilité, procrastination, intuition. Pardon. C'est le jet lag avec l'Espagne. Pardon.


Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5527
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 27 Avr 2015 - 17:11

Welcome back Numero6, ta prose nous manquait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Lun 27 Avr 2015 - 17:45

Enfin !!

Grâce à tes mots, je peux renouveler mon sentiment d'amour Pour Toi

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par poupée BB le Mar 28 Avr 2015 - 7:14

regardez ça comme il est sensible aux appels de ces dames.

Un moment de détente MDR
Tu serais pas un peu le clone à Baffie?

poupée BB
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 50
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum