les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Aller en bas

les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par StateOfTrance le Dim 12 Avr 2015 - 15:21

Hello tout le monde!
J'ai hésité pour choisir ou poster ça...
J'étais même étonné de ne pas trouver de conversations déja ouvertes sur le sujet...
Une amie m'a appris récemment ce que c'était un "empathe"... en résumé, ce sont les gens qui ressentent de façon très forte les émotions des autres.
Il y a une série de critère, des tests pour savvoir si l'on en fait partie etc...
Et justement, ces critères ressemblent pas mal à ceux des zèbres....
Qu'en pensez-vous?

http://forum.astralsight.com/index.php?/topic/7330-empathe-comment-savoir-si-on-lest/

Je ne sais pas non plus si ce terme est plus ancien que celui de "HP" ?

Merci Smile
avatar
StateOfTrance
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : louvain-la-neuve

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par bepo le Dim 12 Avr 2015 - 15:54

-


Dernière édition par bepo le Lun 27 Avr 2015 - 15:00, édité 1 fois

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 16:33

L'empathie c'est reconnaître les émotions des autres et les partager. C'est aussi savoir les faire partager et les exprimer.
C'est les deux mouvements.

La contagion est normale quand on parle de communication.

Nous sommes tous empathiques, mais un meilleur QI va avoir tendance à en avoir plus conscience et mieux utiliser ses capacités (et donc forcément on dit qu'ils sont davantage empathique). Souvent les gens ignorent cette communication dite "du silence".
avatar
Angède
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 40
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par StateOfTrance le Dim 12 Avr 2015 - 19:07

Hello

"Tu crois qu'il existerait des empathes au même titre que des télépathes (etc...)"

C'est ce que ma pote, qui se dit "empathe" m'expliquait oui.
Quand on cherche "empath" en anglais on trouve d'ailleurs pas mal de sites qui en parlent.
Il ne s'agit donc pas de l'empathie propre à l'etre humain dans son ensemble mais d'une catégorie de gens chez qui cette capacité serait démesurée....
Note : HP ne signifie pas que " haut QI" ....
avatar
StateOfTrance
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : louvain-la-neuve

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Invité le Dim 12 Avr 2015 - 19:19

J'ai un peu "étudié" le phénomène de l'empathie il y a quelques années, fréquenté des forums "d'empathes" et tout.

bepo a écrit:
Sans aller plus loin, il y est fait mention de la différence entre empathie et contagion émotionnelle (que wikipedia illustre par un EXEMPLE le phénomène du fou rire).
Or le lien que tu poste fait justement référence à cette contagion émotionnelle caractérisée pas "On « attrape » les émotions de notre entourage, et on pense que ce sont les nôtres …". Ce n'est donc pas de l'empathie à proprement parler.
Oui c'est quand même un truc qui revient souvent dans les témoignages des "empathes" ; cette difficulté à différencier ses propres émotions de ceux des autres, difficulté qui s'allège quand ces personnes prennent conscience du phénomène.
Je pense qu'on est tous plus ou moins empathes, mais certains le sont vraiment beaucoup plus que la moyenne. Donc je pense qu'il y a véritablement un phénomène "empathie".

Concernant le rapprochement entre empathie et HP, moi aussi j'avais déjà noté la ressemblance, mais la question reste ouverte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par poupée BB le Lun 13 Avr 2015 - 8:27

Je suis d'accord pour dire que l'empathie relève d'un phénomène.
glougs a écrit:Il ne s'agit donc pas de l'empathie propre à l'etre humain dans son ensemble mais d'une catégorie de gens chez qui cette capacité serait démesurée....

Lorsque j'ai cherché pour mon compte perso,pourquoi j'étais "trop" empathique,le chemin m'a mené jusqu'à la douance.
De la même manière,j'ai voulu aussi comprendre mon hypersensibilité.
Après vérification,et étant donné que la douance n'était pas la réponse à mon questionnement,il a bien fallu que je trouve une explication tout autre.
Je ne sais pas si mon analyse perso est bonne,mais voilà ma conclusion.
La différence,c'est que je sais ne pas me laisser submerger jusqu'à l'extrême dans ce que je nommerai ces "sensibilités".
Contrairement à la personne à haut potentiel,qui elle perçoit,comme une "éponge"(terme employé)et est bien souvent dans l'incapacité de gérer cet envahissement.

....On ressent la douleur des autres, et on est naturellement porté à la soulager. On aime prendre soin des autres. On se retrouve souvent parmi les « soignants » en tous genres : thérapeutes pour humains, animaux, végétaux et minéraux,.... politiques, architectes…
C'est ainsi que le psy a conclu à mon interrogation.
Que c'était mon métier qui m'avait rendu ainsi.
Mais moi,je n'ai pas pu approuvé ses dires,parce-qu'en définitive,un métier ne peut rendre empathique.
Je suis née ainsi!!!
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1088
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 52
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par StateOfTrance le Mar 14 Avr 2015 - 20:18

merci pour le partage Smile
avatar
StateOfTrance
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : louvain-la-neuve

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Angède le Mer 15 Avr 2015 - 1:08

Techniquement, on peut considérer que l'empathie c'est ressentir dans son corps ce qui arrivent aux autres.
C'est le partage des émotions pour mieux les comprendre.

Par exemple, un yoyotage, je suis harcelée par un collègue de bureau mais je ne le sais pas encore.
Je suis fatiguée, je n'ai pas vraiment le réflexe de l'envoyer balader surtout qu'il a laissé envisager des pensées suicidaires. Je suis gentille, je communique. Et tout d'un coup, je ressens physiquement comme un baiser. Il se tiens beaucoup trop près de moi. (il n'y a aucune attraction possible de mon coté durant cette période de ma vie)
Je ne le sais pas encore mais l'époque je pratique une forme instinctive de lecture à froid, relié à quelque chose qu'on appelle empathie, qui me montre dans mon corps les pensées de la personne en face de moi qui s'exprime dans son corps en lui. Il n'est malade que du fait qu'il veut me mettre dans son lit.

(très dangereux, je me suis faites avoir quand j'étais jeune , on a l'impression que c'est ses propres émotions)

J'utilise en général cette capacité pour le soin, ma fille qui vie en douleur, je sens dans mon corps les endroits où la personne en face à mal. J'observe puis je déplace dans mon corps pour analyser la douleur de la personne en fonction de moi et la toucher sans douleur ou prendre des décisions.

Est ce la douance, est ce inée.... une partie est liée au langage physique dans tous les cas.
avatar
Angède
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 40
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Invité le Mer 15 Avr 2015 - 10:05

@Angède, IMHO on dépasse là de très loin l'empathie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Angède le Mer 15 Avr 2015 - 15:06

@Requiem Tu as la version la version adulte améliorée par une meilleure capacité intellectuelle et 20 ans de méditation. Avant tout ça il y a avait simplement ce qu'on appelle l'empathie.


Dernière édition par Angède le Mer 15 Avr 2015 - 15:16, édité 1 fois
avatar
Angède
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 40
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Invité le Mer 15 Avr 2015 - 15:11

Perplexe ... rien compris...

Tu parles de qui, à qui ... ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par slas le Mer 15 Avr 2015 - 17:30

Bonjour, il existe 2 formes d'empathies : la cognitive et l'émotionnelle (les HP et autistes sont plus enclins à la 2nde qu'à la 1ère)
je vous laisse cet article où les 2 notions sont définies par Serge Hefez, psychiatre http://les-tribulations-dune-aspergirl.com/2013/11/28/syndrome-dasperger-idees-recues-sur-labsence-dempathie-la-violence/

slas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 03/10/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Oni le Mer 15 Avr 2015 - 19:08

Merci Slas pour le lien intérressant
avatar
Oni
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 41
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par tree le Mer 15 Avr 2015 - 22:09

Intéressant ce sujet !

J'aimerais rebondir sur les deux formes d'empathie présentées par Serge Hefez :

j'ai pour ma part une ébauche d'analyse inspirée de la théorie des intelligences multiples de Gardner.

J'en retire 7 :

1 - L'intelligence logico-mathématique
2 - L'intelligence verbale-linguistique
3 - L'intelligence intrapersonnelle
4 - L'intelligence interpersonnelle, grâce à laquelle on peut deviner les réactions de son entourage, évaluer les interactions, communiquer...
5 - L'intelligence visuelle-spatiale
6 - L'intelligence musicale-rythmique
7 - L'intelligence corporelle-kinesthésique

Ces 7 formes semblent être objectivées par l'imagerie cérébrale, ce qui n'est pas le cas des deux suivantes:

L'intelligence naturaliste, qui permet de classer les objets, et de les différencier en catégories – dont on peut penser qu'elle est plus une sorte de combinaison des intelligences logico-mathématique et verbale-linguistique appliquées au vivant.
L’intelligence existentialiste - dont on peut penser qu'elle est aussi une combinaison d' autres telles que l'intrapersonnelle et la logico-mathématique.

J'ai ébauché il y a quelques temps une synthèse de ce que je perçois comme les intelligences interpersonnelle et intrapersonnelle. Je vous la soumets, n'hésitez pas à me donner vos avis.

Pour l'intrapersonnelle :
- la capacité à décoder ses émotions, ses états intérieurs
- la capacité à décoder les informations sensorielles
- la compréhension mentale de son propre fonctionnement
(- la compréhension intuitive de son propre fonctionnement)
- la disponibilité au centrage
- l'observation de son état intérieur, la qualité de la réceptivité
- l'ouverture intellectuelle, la curiosité, l'inclination au questionnement
-… (à vos suggestions)

Pour l'interpersonnelle :
-  la capacité à décoder les émotions d'autrui (humains, animaux, …)
- la capacité à décoder le langage non verbal
- la compréhension mentale de l'état d'autrui
(- la compréhension intuitive de l'état d'autrui )
- la synchronisation à l'état d'autrui (sympathie)
- la disponibilité à la connexion avec autrui
- l'observation d'autrui, la qualité de la réceptivité
- le rôle des neurones miroirs ? ressentir en soi ce que l'autre ressent, émotions, états intérieurs, douleurs, sensations physiques, des stimulations sensorielles, des positionnements corporels de l'autre et de ses mouvements corporels (ça me paraît connecté à l'intelligence corporelle-kinesthésique) → cela correspondrait à l'empathie émotionnelle de Hefez mais je trouve le terme « émotionnel » un brin réducteur.
- l'ouverture intellectuelle, la curiosité, l'inclination au questionnement
-… (à vos suggestions)

J'ai mis la compréhension intuitive entre parenthèses car il me semble qu'elle résulte d'autres points déjà listés (les capacités à décoder).

Pour l'empathie cognitive selon Hefez, celle-ci pourrait correspondre dans l'intelligence interpersonnelle telle que je la comprends :
à la compréhension intuitive de l'autre (capacités à décoder),
à la compréhension mentale de l'autre,
ainsi que l'observation/réceptivité d'autrui.

Les diverses formes d'intelligence sont plus ou moins développées chez chacun. Chez les hauts potentiels, j'aurais tendance à émettre l'hypothèse qu'elles sont toutes (ou au moins la majorité), plus développables/exploitables que la moyenne (ce qui donnerait en faisant la « somme » de ces formes un potentiel plus élevé que la moyenne , justifiant le terme de haut potentiel). Je dis « développable » (vous auriez un terme plus joli ?) parce que je sens intuitivement qu'il est bien question de potentiel et que les diverses formes d'intelligence peuvent rester dormantes si on ne les utilise pas, et cela est dépendant de l'environnement, de si l'on a besoin d'exploiter tel potentiel selon les périodes de sa vie.

Je reviens sur les empathes, l'empathie selon Hefez et où je veux en venir :
Pour rappel:
Serge Hefez a écrit:  Et bien ça n’est pas tout à fait la même chose car il existe 2 formes d’empathie.
- la 1ère, l’empathie cognitive, consiste à reconnaître les émotions que ressent une autre personne selon les variations du ton de sa voix, selon les expressions de son visage (c’est un peu les expériences que l’on a eu ce matin). Les autistes sont incapables de cette empathie, mais les psychopathes, les tueurs en série, eux savent déchiffrer les émotions d’autrui & même s’en servir, en tirer profit. Ils sont dans un mépris total des autres parce qu’ils pensent être rejetés, ils ruminent un sentiment de rancœur qui les rend insensibles à la douleur d’autrui
- l’autre forme d’empathie est une empathie émotionnelle, c’est la capacité à partager les émotions, & c’est cela dont les tueurs en masse sont incapables. Tandis que lorsqu’un autiste perçoit l’émotion d’une autre personne, son ressenti est plein, entier, direct. Il partage les émotions comme les autres enfants & souvent avec beaucoup plus d’intensité

Il m'apparaît correct de penser que les -tueurs, psychopathes,  manipulateurs et pervers narcissiques- ont ce qu' Hefez appelle une empathie cognitive sans empathie émotionnelle. C'est à dire  une intelligence interpersonnelle développée mais où ceci :
 - le rôle des neurones miroirs ? ressentir en soi ce que l'autre ressent, émotions, états intérieurs, douleurs, sensations physiques, des stimulations sensorielles, des positionnements corporels de l'autre et de ses mouvements corporels
 
serait absent. Or ceci me semble à la source de la bienveillance.

Pour en revenir aux empathes, je dirais qu'ils ont l'intelligence interpersonnelle très développée, tout comme les hauts potentiels peuvent avoir travaillé telle ou telle forme/potentiel d'intelligence particulièrement. Il y a donc certainement des hauts potentiels parmi les empathes. Mais tous les empathes sont-ils des hauts potentiels ? Je n'ai pas d'éléments pour statuer là dessus.

Les empathes ont l'intelligence interpersonnelle très développée sous tous ses aspects,
c'est à dire certainement les empathies d'Hefez cognitive + émotionnelle,
c'est à dire à mon sens tous les points que j'ai listés plus haut dans l'intelligence interpersonnelle (liste d'ailleurs non exhaustive, j'imagine).

Ce qui fait qu'un empathe saura bien vivre le côté -empathie émotionnelle / neurones miroirs- de son intelligence interpersonnelle sera selon moi fonction de son intelligence intrapersonnelle. Laquelle lui permet de distinguer les émotions d'autrui de ses propres émotions notamment.

Il me paraît logique que l'expérience de vie et la pratique de la méditation (développement de l'intrapersonnel) permettent parallèlement d'aller plus loin dans le développement de l'intelligence interpersonnelle, avec possibilité d'en tirer pour ses actes/décisions une richesse humaine formidable.

Je dirais que si cette forme d'intelligence interpersonnelle est beaucoup plus développée que la moyenne chez certains,
- on peut qualifier ces personnes éventuellement d'empathes, c'est légitime ;
- cela est probablement le résultat de conditions de développement ayant obligé l'individu enfant à une exploitation de ce potentiel au max pour sa survie,
- cela est probablement d'autant plus marqué si les conditions nécessitant l' investissement de ce potentiel ont été présentes sur le long terme.
Qu'en pensez-vous?

Pour donner mon impression sur le lien que tu as mis dans ton sujet, glougs  ( http://forum.astralsight.com/index.php?/topic/7330-empathe-comment-savoir-si-on-lest/ ) :
je peux me retrouver relativement dans tout ce que papillon empathe décrit, pas tout mais quasiment. Avec peut-être certaines nuances, mais pour ça... il faudrait que je le relise, j'y reviendrai peut-être dans un prochain message SI je suis motivée.

tree
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 25/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Angède le Jeu 16 Avr 2015 - 0:25

@tree
Je ne peux que parler pour moi ici et confirmer que dans mon enfance la lecture des autres à bien été une question de survie et donc que cette conclusion chez moi serait valide, sachant que je me considère empathe.
J'ai effectivement travaillée l'émotion très rapidement toute ma vie.

Ensuite, je pense que la notion d'empathie déborde la notion de HP. J'ai trouvé les deux (avec ou sans) dans tous les milieux. Je distingue par contre une meilleure empathie complexe chez les HP.
Je m'explique, certaines émotions sont dites complexes comme le "bittersweet" ou la compassion, ce sont des émotions qui naissent d'une compréhension de l'autre, d'une situation complexe qui va demander du recul.
Dans ce cadre, j'ai remarqué que le non HP était quasiment incapable d'empathie.

Ainsi il faut quand mm une certaine compréhension de l'émotion, et donc une certaine intelligence pour accéder à l'empathie.

L'empathie animale serait ici l'empathie cognitive (celle que tout le monde a), l'empathie humaine serait l'empathie émotionnelle (celle que l'humanité développe au fur et à mesure de son évolution).

PS : ceci n'est qu'une ébauche d'explication, je n'ai pas travaillé cet angle sur l'empathie en dehors que l'intelligence l'augmente mais dans la limite où elle peut aussi la diminuer si on reste enfermer dans son intellect donc ce n'est clairement pas automatique, cela dépend des personnes et des expériences de vie.
avatar
Angède
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 40
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Oni le Jeu 16 Avr 2015 - 8:54

Pour mettre de l'eau au moulin

Jacques Grégoire vice recteur à L'UCL, spécialiste des tests psychométriques.

Pour ce sujet c'est à partir de la 15 eme min que c'est intéressant.

empathie = résultat d'une exploitation max pour la survie surtout si trauma est arrivé dans la petite enfance et a perduré

Je pense que ça aide à la survie, voir la littérature sur les PTSD (j'avais suivi une conférence intéressante sur les rêves traumatiques mais je ne me rappelle plus de nom de l'orateur, je laisse infuser mon cerveau et je parviendrai peut-être à retrouver) état d'hypervigilance, mais que quand elle est exacerbée on peut risquer de tomber dans le pathos.

Comme un peu pour tout les traits que l'on peut trouver au niveau de l'être Humain. Je reviendrais encore sur la théorie De Léopold Szondi et la freudienne aussi qui tend à dire que l'individu est comme un vase qui vient à se briser, se brisera en fonction de ses points de fragilités qui lui sont propres ou vivre c'est comme quelqu'un qui joue une partition de musique, il insistera sur certaines notes en fonction de ce qu'il est. (oui, je l'aime bien Léopold Wink

le point de vue de Piaget apporte également un autre regard tout aussi intéressant (hmm, je ne peux pas mettre le lien psychiatriemed.com/anne_malgoire_lorin_developpement_intelligence.php)

Bon ce n'est pas super bien étayé... Mais, tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin (ça c'est l'auto-socio-construction et les cours d'alpha, leur leitmotiv)
avatar
Oni
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 41
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Bibo le Jeu 16 Avr 2015 - 10:50

avatar
Bibo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2554
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 27
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par tree le Jeu 16 Avr 2015 - 14:08

Bibo a écrit:Je critique les notions d'intelligences multiples ici : http://www.zebrascrossing.net/t19275p20-le-qi-est-la-seule-mesure-valable-de-l-intelligence#845312

Merci pour le lien Bibo.
Il semblerait que les 7 formes d'intelligence que j'ai citées, correspondent à l'activité de réseaux cérébraux spécifiques, observable à l'imagerie cérébrale. Je ne suis pas experte sur le sujet. J'ai simplement lu cela dans la revue Cerveau & Psycho n°68 - 04 March 2015, qui traite du sujet sur plusieurs pages.

Outre cela, pour ne pas faire de hors sujet, je réagis dans le même fil sur ton interrogation au sujet de l'intelligence musicale :
http://www.zebrascrossing.net/t19275p220-le-qi-est-la-seule-mesure-valable-de-l-intelligence#928096

A mon sens, cette théorie des intelligences multiples est une analyse synthétique, et en tant que telle, elle est nécessairement perfectible. La réalité est bien évidemment plus complexe. Elle nous permet cependant de comprendre par un certain angle de vue, ce qui n'exclut pas d'enrichir son point de vue d'autres angles. C'est en ce sens que je me suis appuyée dessus pour parler de l'empathie.

tree
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 25/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par ISIS75 le Ven 7 Juil 2017 - 14:58

je crois qu'on peut être fort en relationnel sans être HQI...
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2795
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: les " empathes" seraient-ils des HP qui s'ignorent?

Message par Belena le Dim 16 Juil 2017 - 22:58

L'empathie est l'un de trait des HPI, en tout cas notre fonctionnement psycho cognitif qui est intense inclut une très grande empathie accompagnée d'une extrème hypersensibilité - grâce à une plus grande connexion entre les neurones… etc
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 740
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 45
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum