Le sentiment d'être inadapté

Aller en bas

Le sentiment d'être inadapté Empty Le sentiment d'être inadapté

Message par Lisounia le Sam 11 Avr 2015 - 11:27

Bonjour à tous,

Cette année je me suis réorientée dans un secteur paramédical (problèmes de débouchés dans ma première voie). Au niveau des cours tout roule, je réussis les examens brillamment et le métier en lui-même me plaît... mais lors de mon stage je suis heurtée par le milieu hospitalier, je me sens lente et gauche dans la manipulation. On me reproche de ne pas aller assez vite, de ne pas être assez réactive... et de mon côté je suis choquée par la façon dont on brusque les patients confrontés à des pathologies souvent très handicapantes.
Je souffre de cette sensibilité trop forte et du fait d'être moins à l'aise dans la pratique, je pleure souvent... J'ai honte et j'ai l'impression de ne pas être adaptée au monde professionnel... Crying or Very sad

Est-ce que des zèbres ici ont déjà ressenti cela ? Merci. I love you


Dernière édition par Lisounia le Sam 11 Avr 2015 - 23:28, édité 1 fois (Raison : faute de frappe)

Lisounia

Messages : 10
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le sentiment d'être inadapté Empty Re: Le sentiment d'être inadapté

Message par Invité le Sam 11 Avr 2015 - 21:32

Ma femme étant infirmière je peux déjà te rassurer sur un point, toute infirmière qui début par exemple est gauche et maladroite, se sent lente et a envie de craquer.
Après le milieu de l'hôpital est dénué de sentiments, les patients sont des clients qui ne sont pas rois et c'est du travail à la chaîne.

Pour la sensibilité j'ai travaillé perso en entreprise et j'ai souffert de certaines pratiques et de certains comportements qui me heurtaient. Hormis le salaire rien ne me donne envie de travailler. Mais la souffrance au travail n'est pas isolée aux zèbres elle est fréquente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le sentiment d'être inadapté Empty Re: Le sentiment d'être inadapté

Message par Lisounia le Sam 11 Avr 2015 - 23:29

Merci !! Smile Vraiment, cela me rassure. Smile

Lisounia

Messages : 10
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le sentiment d'être inadapté Empty Re: Le sentiment d'être inadapté

Message par Toshi le Dim 12 Avr 2015 - 1:54

C'est une erreur de croire que la branche médicale ou la branche sociale est pleine de gens adorables et bienveillant. Chacun y est venu pour ses propres raisons, pas spécialement celle d'etre généreux. Evidemment personne ou presque n'osera te l'avouer. 

Aussi tu retrouvera toute la panoplie des caractères et pas forcément de pitié pour le novice ni de bienveillance pour l'apprentissage. Ca sera de partout comme ça. Ca en dégoute plus d'un et si tu craques attends toi à ce qu'on essaies de t'évincer. On te dira " vous n'etes pas fait pour ce métier", "vous n'avez pas les nerfs et le sang froid, dans votre intérêt laissez tomber". On te comparera aux autres, on te fera des remarques desagreables. Donc évite de montrer des signes de faiblesses. Plains toi â l'exterieur et ne croit pas en l'amitié tant que tu ne seras pas diplomé. Une fois diplomé ce sera un autre genre de querelles mais au moins tu pourra revendiquer ta légitimité à exercer. Il en faudra plus que du harcelement pout te faire demissionner. 

Personellement ça m'écoeure, donc bon courage et hesite pas a voir un psy. bizarrement je parie que entre étudiants l'ambiance est plus sympa. Je me suis toujours demandé a quel moment ces gentils copains de classe devenaient des mégères, des aigris et des terreur à petit nouveau.

Toshi

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le sentiment d'être inadapté Empty Re: Le sentiment d'être inadapté

Message par zelle le Dim 12 Avr 2015 - 11:33

Je travaille dans ce milieu aussi. Au bout de quinze ans on me renvoie toujours mon inadaptation, et je constate beaucoup de brutalités entre collègues et vis à vis des patients (on en "oublie" certains).

La sensibilité est un atout avant tout, car on peut être excellent. Hélas dans ces gros disfonctionnements il est difficile de faire sa place et de supporter les manquements aux usagers.

Ta perception me semble bonne. Tu peux l'écouter et t'orienter vers un poste ou milieu ou tu seras un peu plus autonome. Cela vaut le coup d'y réfléchir et d'orienter un stage pour découvrir cela. J'ai travailler dans trois services depuis quinze ans (plusieurs régions) et les disfonctionnement majeurs sont légions. Impossible de ne pas être choquées par cela.

Ce qui pourrait être des compétences à nos yeux, voire le minimum à faire, est perçu par les collègues comme de l'inadaptation (à leur fonctionnement) et des défauts. Les collègues ne voient pas tout comme les zèbres, mais ce qui leur permet de fonctionner correctement. Notre vision globale leur renvoient ce qu'ils ont laissé de côté et oublié. Et plus ils ferment les yeux, plus ils crient au et fort qu'ils "ne peuvent pas tout faire".

Le soucis c'est qu'ils ne peuvent pas en parler non plus. Dommage, cela permettrait que nous puissions intégrer nos idées aux et améliorer le fonctionnement.

zelle

Messages : 1176
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 49
Localisation : à l' ouest

Revenir en haut Aller en bas

Le sentiment d'être inadapté Empty Re: Le sentiment d'être inadapté

Message par Lisounia le Dim 12 Avr 2015 - 15:01

Merci pour ces conseils avisés. Smile

Lisounia

Messages : 10
Date d'inscription : 27/05/2012
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum