Trop sensible pour des métiers opressants ?

Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Ven 10 Avr 2015 - 18:16

Bonsoir zèbres de tout poil,

Je lance ce sujet pour raconter mes mésaventures et demandez vos avis et témoignages à leur propos.
Auparavant, je bossais dans un Easy-cash mais après huit mois à y bosser, j'ai démissionné car je ne supportais plus d'arnaquer les clients et de profiter de la misère humaine pour faire du chiffre (dont je ne voyais même pas les retombés par ailleurs).
J'ai aussi été viré des pages jaunes où j'étais téléconseiller parce que je ne suivais pas le rendement après six mois. La chef en permanence sur le dos, presser les gens jusqu'à en obtenir ce qu'on veut même s'ils n'en ont pas besoin... C'était vraiment horrible.
Dans les deux cas, je pleurais à la fin. On m'a reproché (dans la famille et proches) ces deux abandons... Je pense sincèrement que c'était intenable mais était-ce de la lâcheté ou juste mon hypersensibilité ?
Vous avez vécu des choses similaires ?
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Inflorescence le Ven 10 Avr 2015 - 19:10

Ça n'a pas l'air super fun comme travail, en effet...
Je pencherais pour l'hypersensibilité comme cause d'abandon, a priori.

Mais pourquoi t'être lancé là-dedans d'ailleurs ?
Inflorescence
Inflorescence

Messages : 8
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 28
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Ven 10 Avr 2015 - 19:28

Pas le choix ? Easycash était le seul à m'avoir répondu et PJ proposait un bon salaire...
Il n'y a pas grand chose de disponible ces dernières années malheureusement et de nos jours encore moins. Du coup, je prends ce que je peux... Là dans mes recherches, j'évite les métiers de démarchage et en centres d'appels même si je ne devrais pas faire la fine bouche :/
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par oufy-dame le Sam 11 Avr 2015 - 1:35

Le meilleur moyen que je connaisse pour faire un métier qui t'intéresse, c d'obtenir un (des) diplôme(s), au plus haut niveau possible, car tu as bcp moins de risque d'être au chômage (je cite les stat' de l'INSEE vérifiées récemment).

En aurais-tu la possibilité ?

Sinon, il y a le secteur public et associatif, et les emplois sans "pression au rendement".
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Abonné absent le Sam 11 Avr 2015 - 9:25

Tu as songé à l'émigration ? Il y a des pays où le chômage est très bas et où il est facile de trouver des jobs sympas.
Si tu te donnes un peu de temps (2 ans ?) pour apprendre la langue et obtenir un diplôme local, ça va assez vite ensuite.
Es tu coincé en France par des contraintes familiales ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par ªr¿Zeb le Sam 11 Avr 2015 - 9:55

Bonjour,
Je comprends fort bien ta réaction. Exercer un métier que l'on pense inutile est déjà compliqué, mais si en plus on le perçoit comme nuisible et stressant, ça doit être l'enfer.
Pour ce qui est des exigences de rendement, il ne doit plus exister beaucoup de domaines qui n'y sont pas confrontés. Peut-être effectivement le secteur associatif, certains postes dans le public.
Par contre, fort heureusement, il reste beaucoup de métiers dont le but n'est pas d'arnaquer la clientèle, intéressants ou non, stressants ou non.
As-tu la possibilité de reprendre une formation? Sais-tu dans quel type d'activité tu aimerais travailler, as-tu plus de facilités dans une compétence particulière?
ªr¿Zeb
ªr¿Zeb

Messages : 140
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wise le Sam 11 Avr 2015 - 14:12

...

J'ai démissionné à tous mes boulots.
j'ai tenu à chaque fois 1 mois.

la seule possibilité c'est que je travaille avec des gens que j'ai choisis, et avec qui je m'entends bien. ou éventuellement tout seul à mon compte.

même quand je travaille pas je suis stressé, alors bon...
(aspi)
Wise
Wise

Messages : 2168
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : Metz

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par zwinette le Sam 11 Avr 2015 - 14:52

Pareil que Wise...
Je ne tiens pas dans mes boulots, trop mauvaise ambiance de groupe où les gens médisent sur le/la plus faible à longueur de temps, c'est usant de tenir 9heures par jour dans des conditions comme ça
zwinette
zwinette

Messages : 15
Date d'inscription : 28/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par espérance le Sam 11 Avr 2015 - 15:22

"Tu as songé à l'émigration ..." (Silwilhith)

En Angleterre par exemple, et c'est la porte à côté de chez toi. Mais il faut savoir que le travail là-bas n'est pas réglementé ni protégé comme chez nous, et que si on en trouve facilement, on se fait également éjecter sans trop d'états d'âme, ni toutes les aides, mesures, etc. qui existent chez nous. Ce qui est vrai pour l'Angleterre l'est d'ailleurs pour beaucoup de pays.

espérance

Messages : 1072
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Abonné absent le Sam 11 Avr 2015 - 15:35

espérance a écrit:"Tu as songé à l'émigration ..." (Silwilhith)

En Angleterre par exemple, et c'est la porte à côté de chez toi. Mais il faut savoir que le travail là-bas n'est pas réglementé ni protégé comme chez nous, et que si on en trouve facilement, on se fait également éjecter sans trop d'états d'âme, ni toutes les aides, mesures, etc. qui existent chez nous. Ce qui est vrai pour l'Angleterre l'est d'ailleurs  pour beaucoup de pays.
Absolument, il faut savoir se débrouiller sans l'état providence ! (Ceci dit, vu le prix en impôts que coûte cet état providence, on est bien content de l'échanger pour un meilleur pouvoir d'achat.)
C'est un choix à faire, et à assumer. C'est sûr que si tu n'es pas en très bonne santé (physique ou psychique), il vaut mieux rester chez soi.
Par contre si tu es bosseur, c'est le pied car on te rémunèrera en fonction de tes résultats.
Et on hésitera pas à t'embaucher pour t'essayer car si ça va pas on saura aussi se défaire de toi.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Lun 13 Avr 2015 - 16:05

Je n'ai malheureusement que le bac (j'ai dû arrêter mes études supérieures pour des raisons familiales) donc je suis eu, je ne peux donc pas prétendre à l'émigration. Pour ce qui est d'une formation, j'ai malheureusement déjà 30 ans, ça fait long surtout quand on est coincé dans un environnement très néfaste.
Je suis heureux de lire que je ne suis pas le seul, ça me rassure énormément ! Merci les zèbres !
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Lun 13 Avr 2015 - 16:30

Salut Wazatiste,

Nous vivons une période de l'histoire très particulière où le monde du travail est plus déshumanisé que jamais.
Easy-cash... c'est le pire qui puisse exister : faire du fric sur la misère des gens, faut vraiment avoir aucun scrupule !

Ne succombes pas aux sirènes du "l'herbe est plus verte ailleurs" : c'est complètement faux. La France est encore un des pays les plus égalitaires, on se demande pour combien de temps, mais ailleurs l'argent règne en maitre absolu.

Je n'ai pas de conseil à te donner si ce n'est celui de ne pas culpabiliser de ne pas bosser et de ne pas cadrer avec l'image du consommateur idéal dont on te bourre le crane à longueur de journée (cf "Fight club") dans les pubs, à la télé, les séries etc etc ...

Ah si, un conseil quand même, tu as déjà le casque et le treillis : prends les armes ! lutte contre cette machine à bouffer les êtres et les consciences.

Bon je ne sais pas quelle est ta situation financière ; on est bien trop souvent forcé de faire n'importe quel boulot à la con pour survivre. Dans ce cas, fais au mieux, mais saches que le monde du travail n'a plus aucun scrupule à broyer les êtres.

a+ et bon courage à toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Lun 13 Avr 2015 - 16:54

Merci requiem !

C'est amusant que tu me parles de Fight Club, c'est un de mes films préférés et je suis déjà au front à informer les miens de ce qui ne va pas, à donner des solutions, à collecter tout le savoir nécessaire pour pouvoir vivre en auto-suffisance... Je ne demande que ça d'ailleurs, pouvoir vivre dans ma fermette entouré de nature et de livres, loin de la ville, des moldus et de la consommation forcenée...

Malheureusement, pour le moment, faut faire avec. Merci pour tes encouragements Requiem !
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par hop! le Lun 13 Avr 2015 - 17:22

Wazatiste a écrit: j'ai malheureusement déjà 30 ans
Courage Wazatiste, reste fidèle à tes valeurs.
Les 30 ans sont souvent de grandes remises en questions et de nouveaux choix de vie.
Courage. Very Happy


Dernière édition par hop! le Lun 13 Avr 2015 - 18:51, édité 1 fois
hop!
hop!

Messages : 200
Date d'inscription : 05/09/2014
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Lun 13 Avr 2015 - 17:28

Wazatiste a écrit:
C'est amusant que tu me parles de Fight Club, c'est un de mes films préférés et je suis déjà au front à informer les miens de ce qui ne va pas, à donner des solutions, à collecter tout le savoir nécessaire pour pouvoir vivre en auto-suffisance... Je ne demande que ça d'ailleurs, pouvoir vivre dans ma fermette entouré de nature et de livres, loin de la ville, des moldus et de la consommation forcenée...
C'est aussi un de mes rêves.
Malheureusement je ne suis pas tout seul, j'ai une petite famille à faire vivre qui ne partage pas forcément les mêmes aspirations. Enfin bon, c'est comme ça ... a+ et '"have fun !" Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Mar 14 Avr 2015 - 11:29

hop! > Ce ne sont malheureusement pas les valeurs qui font manger, il est horrible de devoir être terre à terre... (mais en mars prochain, je passe l'examen médical pour contrôleur sncf, pas un métier de rêve mais les avantages dépassent les inconvénients. Une fois ça fait, mes valeurs pourront s'exprimer... <3 )

Requiem > Ma compagne actuelle partage mes valeurs donc à ce titre, j'ai de la chance. Mais même si ça ne devait pas marcher entre nous (toujours prévoir les diverses possibilités), il serait plus facile encore pour moi d'arriver à concrétiser mes rêves... M'y accrocher me permet de rester un peu optimiste.
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Sushi le Mar 14 Avr 2015 - 11:41

Bonjour à toi!
Idem, je ne tiens jamais longtemps dans mes emplois, je change de branche tous les 3 ans en moyenne.

Ces 2 dernières années, j'ai été conseillère en insertion pro, mais les injonctions politiques et de ma structure ont eu raison de moi. Comme vous l'avez déjà dit, se centrer sur ses valeurs est une première chose, trouver l'environnement idéal est la deuxième.

Par contre, promis, reprendre ses études à 30 ans, c'est possible! Pas la peine de passer par la case université ou BTS... Tu as beaucoup de formations professionnelles (type AFPA) accessibles. Par contre ils (notre cher Pôle Emploi et les organismes de formations) te demanderont d'avoir effectué des enquêtes professionnelles (rencontrer des pros pour discuter du métier) et d'avoir fait 1 ou 2 stages, tout cela pour valider ton projet professionnel et être sûr que tu tiendras pendant toute la durée de la formation.
Sushi
Sushi

Messages : 29
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 37
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Mar 14 Avr 2015 - 12:21

Wazatiste a écrit:Bonsoir zèbres de tout poil,

Je lance ce sujet pour raconter mes mésaventures et demandez vos avis et témoignages à leur propos.
Auparavant, je bossais dans un Easy-cash mais après huit mois à y bosser, j'ai démissionné car je ne supportais plus d'arnaquer les clients et de profiter de la misère humaine pour faire du chiffre (dont je ne voyais même pas les retombés par ailleurs).
J'ai aussi été viré des pages jaunes où j'étais téléconseiller parce que je ne suivais pas le rendement après six mois. La chef  en permanence sur le dos, presser les gens jusqu'à en obtenir ce qu'on veut même s'ils n'en ont pas besoin... C'était vraiment horrible.
Dans les deux cas, je pleurais à la fin. On m'a reproché (dans la famille et proches) ces deux abandons... Je pense sincèrement que c'était intenable mais était-ce de la lâcheté ou juste mon hypersensibilité ?
Vous avez vécu des choses similaires ?

Experience très similaire de mon coté, boulots durs pour quelqu'un de sensible (et pas complétement idiot), du style technicien de surface ou téléprospecteur... On tiens tant qu'on peux, ça procure un revenu certes, mais faut savoir décrocher quand la pression devient insupportable.
J'en suis a beaucoup plus que deux abandons (de domaine ou de contrat), mais en général j'ai eu la chance d'avoir le soutien de la famille et des proches... C'est ennuyeux si les tiens manquent d'empathie, de compréhension envers ces situations et tes "particularités", je pense que ça peux progresser avec le dialogue...

Pour les formations, visiter le site de l'AFPA, et rester optimiste et vigilant, des opportunités peuvent se présenter même passé 30 ans Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Mar 14 Avr 2015 - 12:31

Sushi > mes valeurs n'offrent que peu "d'opportunités" dans le monde du travail et encore moins avec la crise qui ne fait que croître... (il serait d'ailleurs intéressant de discuter entre Z pour théoriser jusqu'où ça pourrait aller... il y a énormément à dire, c'est aussi terrifiant que passionnant). De plus je ne vois pas du tout ce que je pourrais vouloir faire comme métier. Non pas que je veuille m'éloigner de cette réflexion, je n'en ai juste pas la moindre idée. Libraire, bibliothécaire, jardinier, couturier en costumes médiévaux (impensable malheureusement, plus l'économie s'effondre, moins les gens vont dépenser en "superflus")...
Peut-être qu'à force d'accumuler des connaissances sur comment vivre "off the grid" et les diverses façon d'être auto-suffisant, je pourrais ouvrir une boite de consulting Very Happy

Dalek > pire que ça, dans ma famille on me considère comme un feignant et quand récemment, j'ai mentionné le fait que je pouvais être autiste, il n'y a eu qu'incrédulité. Enfin, faut bien faire avec ^^'
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Mar 14 Avr 2015 - 12:52

Wazatiste a écrit:plus l'économie s'effondre, moins les gens vont dépenser en "superflus")...
et ce n'est pas près de s'arranger. http://www.lepoint.fr/economie/le-patron-de-jp-morgan-esquisse-la-prochaine-crise-financiere-10-04-2015-1920222_28.php
Ce seraient des alter-mondialistes qui le diraient, certains trouveraient à y redire, mais là c'est le point et le patron de JP Morgan...
Wazatiste a écrit:
Peut-être qu'à force d'accumuler des connaissances sur comment vivre "off the grid" et les diverses façon d'être auto-suffisant, je pourrais ouvrir une boite de consulting Very Happy
ah oui c'est une bonne idée ça ! Intègres-tu le fonctionnement en "réseau" dans ta base de connaissance ? Ca pourrait être une bonne idée, car seul je ne sais pas si on peut aller très loin, surtout quand c'est "seul contre tous" lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Mar 14 Avr 2015 - 12:57

Je peux classer et créer un index un de ces quatre si ça peut intéresser mais il faut savoir qu'on peut parfaitement y arriver seul si on a les connaissances adéquats. Il s'agit pour beaucoup de choses de récupérer du savoir délaissé avec l'adoption de la modernité, de la disponibilité toute l'année de produits alimentaires, du chauffage central, etc... Very Happy

L'économie n'est que la partie émergée de l'iceberg. On va aussi assister à de gros troubles dans la société civile, à l'échelle européenne; Le changement climatique va bien plus vite qu'on a pu/voulu le voir, c'est aussi à prendre en compte... Ca ne va pas être triste.
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Mar 14 Avr 2015 - 13:08

Wazatiste a écrit:Je peux classer et créer un index un de ces quatre si ça peut intéresser mais il faut savoir qu'on peut parfaitement y arriver seul si on a les connaissances adéquats. Il s'agit pour beaucoup de choses de récupérer du savoir délaissé avec l'adoption de la modernité, de la disponibilité toute l'année de produits alimentaires, du chauffage central, etc... Very Happy
Oui mais quid de la santé et un minimum de vêtements, mobiliers, vaisselles ?

... et que se passera-t'il quand des hordes affamées et déchainées attaqueront et dévaliseront ton potager et tes réserves ? Tu auras besoin de monde et d'armement lourd pour le défendre ... Pété de rire

Je plaisante, mais en fait pas tant que ça, car je crois que ça vraiment aller mal... et je crois aussi vraiment que le collectif aura un rôle important à jouer.


Wazatiste a écrit:
L'économie n'est que la partie émergée de l'iceberg. On va aussi assister à de gros troubles dans la société civile, à l'échelle européenne; Le changement climatique va bien plus vite qu'on a pu/voulu le voir, c'est aussi à prendre en compte... Ca ne va pas être triste.
Certes.
On pourrait aussi parler du nucléaire. Si c'est vraiment le chaos à tous les niveaux, si l'état se disloque complètement,  qui va entretenir les centrales nucléaires, quels organismes se chargeront de contrôler de leur "bon" fonctionnement ?

Il est vrai que la dislocation de l'état n'est qu'une hypothèse ; ça pourrait tout aussi bien être une dictature, ou une 3ème guerre mondiale. lol

Je ne suis pas très optimiste sur le futur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Mar 14 Avr 2015 - 13:17

Je ne dis pas qu'on peut confortablement vivre en dehors de la société et/ou complètement, mais on peut s'en affranchir pour une bonne partie, que ce soit sur le plan alimentaire ou énergétique. Aussi à mon sens, si jamais il y a effectivement des troubles populaires, ça va être contre le (mode de) gouvernement en place donc on aura une période de flottement avant qu'il n'y ait à nouveau une structure (et espérons le, une nouvelle constitution) en place.
Et entretemps, si jamais des pillards veulent venir piller tes réserves, de la quincaillerie achetée préalablement pour se protéger peut servir... Et les corps serviront d'engrais ! Rien ne se perd ;p

La guerre est une faible mais réelle probabilité mais la dictature, IMHO, n'en est pas une. Notre nation a plein de défauts mais elle se lèverait contre une dictature je pense. Le problème sera ce qu'il y aura ensuite Very Happy
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Mar 14 Avr 2015 - 13:25

Wazatiste a écrit:
Et entretemps, si jamais des pillards veulent venir piller tes réserves, de la quincaillerie achetée préalablement pour se protéger peut servir... Et les corps serviront d'engrais ! Rien ne se perd ;p
ah c'est pas con !

Wazatiste a écrit:
La guerre est une faible mais réelle probabilité mais la dictature, IMHO, n'en est pas une. Notre nation a plein de défauts mais elle se lèverait contre une dictature je pense. Le problème sera ce qu'il y aura ensuite Very Happy
puisses-tu dire vrai mais la dictature on se lève contre ... quand on ne l'a pas demandée !

J'espère me tromper, on verra bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Mar 14 Avr 2015 - 13:35

Bah sur le principe, tu peux voir déjà le nombre de personnes refusant le système politique en place à travers l'abstention et le vote blanc (bien qu'il soit parfaitement inutile). Ca représente déjà une grande partie de la population. Si nos politiques merdent encore plus alors que le chômage et la misère poursuivent leurs ravages, ça va fomenter une poudrière instable. Quand même l'armée et les flics commencent à en avoir marre...
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Invité le Mar 14 Avr 2015 - 13:53

Il y a le vote blanc et l'abstention d'un côté et ... la montée du vote FN de l'autre.

Regarde ce qu'il se passe en grèçe. Syriza c'est un peu le parti de la dernière chance ; si ils échouent, qui attends gentiment son tour ? Aube dorée ...

J'aimerais croire qu'un autre futur que MLP est possible (perso je suis à fond FDG), mais quand le système médiatique te sert du "Le Pen" matin, midi et soîr, les braves gens finissent par croire qu'il n'y a pas d'autres alternatives au système politique en place

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Wazatiste le Mar 14 Avr 2015 - 14:14

Bah elle ne représente qu'une troisième force parmi les partis présents. Si jamais elle monte, la rue sortira de ses gonds plus aisément.
Faut aussi se dire que le FN n'est qu'une création de Mitterrand qui ne sert qu'à renforcer l'alternance. Si le FN fait un gros score, l'UMP va bomber le torse et le PS chouiner, chacun appelant au vote utile ou à défendre "la démocratie".
Que de la merde.

Et oui, les merdias sont aux services des gros partis ce qui n'est pas étonnant quand on voit à qui ils appartiennent. Je te conseille de jeter un oeil sur l'UPR, ils proposent plein de bonnes choses notamment la sortie de l'Europe.
Wazatiste
Wazatiste

Messages : 32
Date d'inscription : 10/04/2015
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Trop sensible pour des métiers opressants ? Empty Re: Trop sensible pour des métiers opressants ?

Message par Smarty le Mer 22 Avr 2015 - 22:29

Un travail oppressant n'est pas une fatalité, à condition de croire en ce que l'on fait.
J'ai eu la chance de faire des études, pas les bonnes mais des études quand même, mais cela ne nous apprend pas du tout à vivre en tant que zèbre au travail. J'ai eu de bons jobs très stressants à Paris et à Londres, mais comme toi à partir du moment où je ne voyais pas de sens je faisais un blocage. Non pas parce que je ne suis pas capable de ne pas gérer le stress car au début quand je suis toujours en période d'apprentissage je trouve ça stimulant, mais au bout d'un moment le stress pour le stress ça n'a aucun sens.
Ce n'est pas une question d'âge et il est toujours temps de se poser les bonnes questions sur son job, et même si demain tu trouves le boulot parfait tu changeras surement quelques années après. Essaie de t'écouter et de déterminer ce que tu aimes faire, tes qualités, dans quoi tu es à l'aise. Sans te juger ni te surestimer non plus. Et après commences quelque chose tout simplement, ne te laisse pas paralyser par tes pensées, tout est possible Smile
Et si tu sens que tu pourrais vivre à l'étranger alors fonce! L'expérience vaut vraiment le coup, c'est super de tout redécouvrir et d'avoir la chance de se réinventer ailleurs.

Et sinon oui je confirme pour la prochaine crise, mais il est tellement temps de commencer à penser autrement!
Smarty
Smarty

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 33
Localisation : Londres

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum