Mesdames, c'est pour vous :-)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Jeu 7 Mai 2015 - 22:51

Bon, alors très bien. Je comprends évidemment qu'on impose les entreprises, puisqu'elles font des bénéfices. Mais le fait de les impliquer relativement aux aléas de la vie de leurs employés ne me paraît pas pouvoir être maintenu à terme. Je me trompe peut-être en considérant que le problème se posera de façon cruciale au cours des vingt ou trente ans à venir. Mais je crois qu'il faudrait garantir les droits des gens indépendamment de leur emploi. Et c'est le cas notamment des droits relatifs à la maternité.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par fleurdesel le Jeu 7 Mai 2015 - 23:01

Hormis la difficulté liée au remplacement de l'employé(e) en congé mater ou parental (notamment que pour le coup la législation des CDD est mal fichue), tu penses à d'autres éléments impactant l'entreprise ? Comme ce n'est pas la boîte qui paie les indemnités mais la sécurité sociale, je ne vois pas.
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 965
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 1:42

Molina a écrit:
Spoiler:

Alphonsine a écrit:
- utiles aux femmes puisqu'au départ on parlait des femmes, du féminin = meilleure santé au travail (moins de stress, de temps de trajets inutiles, d'absentéisme maladie et d'absentéisme tout court), moins de "plafond de verre" puisque plus disponibles et plus efficientes, moins de réunionite aïgue (grâce au télétravail et peut-être aussi aux visioconférences) => plus de temps pour les femmes de s'intéresser à leur carrière, de se former, d'obtenir des promotions => plus de femmes dans les encadrements => peut aussi aboutir à une approche différente en entreprise et on se retrouverait alors dans un cercle vertueux => influence positive sur l'éducation et la santé des enfants (si mères moins stressées donc plus disponibles) et sur la société ah ah ah

En quoi certains de ces aménagements ne devraient concerner / seraient uniquement utiles aux femmes ? Il me semble que les hommes se plaignent tout autant de réunionite aiguë, de mauvaise santé au travail, trajets longs et inutiles, etc. ? Il y a un malaise global. D'autant plus que si on améliore les conditions de travail pour tout le monde, les tensions seront sans doute moins fortes (elles s'exacerbent en contexte de stress et de concurrence après tout). Les femmes en bénéficieraient alors, mais au même titre que les hommes.

La grande question de ce genre de luttes, c'est trouver la limite entre les discriminations, difficultés réelles d'une part, et commencer à faire de la discrimination positive et autres favoritismes (qui sont encore une forme de sexisme, si on veut utiliser les grands mots). En l'occurrence, optimiser le milieu du travail et sa gestion du temps, favoriser le télé-travail etc., je ne vois pas en quoi on peut justifier le fait d'en faire des adaptations spécifiques aux femmes.

Je pense que vous n'évaluez pas du tout la portée de votre propos. Des millions de femmes souffrent du plafond de verre au travail et sont VICTIMES d'une mauvaise santé due à leur profession. Et ce, sans raison. Beaucoup de ces femmes s'en plaignent, mais ne sont pas écoutée ou ne sont pas prises au sérieux. Ce que vous faites est une déviation de leur revendication légitime qui perpétue ce climat anxiogène et étouffant envers les femmes au travail.

Sachez que des personnes ont pu se sentir mal à l'aise en vous lisant. Pouvez-vous éditer et vous excuser ?
Tu fais des affirmations mais tu ne fournis aucune preuve.

Plafond de verre : quelles preuves ? Vas-y ! Fais péter tes preuves de l'existence d'un plafond de verre ! La disparité hommes/femmes aux postes à responsabilité ne constitue pas une preuve d'une quelconque discrimination dans la mesure où cette disparité résulte simplement des différences de quantité de travail et des différences psychologiques (dimorphisme sexuel lié entre autres à la testostérone) qui font que les hommes sont de plus âpres négociateurs. Hé oui, ma bonne dame ! Les statistiques et la logique c'est compliqué mais ça ne rend pas acceptable de raconter n'importe quoi.

Et puis les femmes victimes (en lettres capitales) d'une mauvaise santé dûe à leur profession, c'est le comble. Tiens, madame ! Regarde donc ça :
http://www.anact.fr/web/actualite/essentiel?p_thingIdToShow=22723582

extrait : "Un rapport de l’InVS montre que les hommes sont quinze fois plus touchés que les femmes par les accidents mortels d’origine professionnelle"

...de rien !  Wink  Ça me fait plaisir.

Du coup, la rage avec laquelle tu joues les tyrans (ou les "petits chefs") et avec laquelle tu intimes un ordre d'édition et un ordre de s'excuser, ça fait mauvais genre. ...Mais ça ne dépareille pas avec les accents autoritaristes et totalitaires qui constituent la norme du féminisme d'aujourd'hui.

Nayru a écrit:@Erik c’ets mouy intressante ! j’y reviendrai plus tard (au passage j’espère que ton ménage ça a été)
C'était pas nickel-nickel mais c'était BEAUCOUP mieux que si je n'avais rien fait.

Nayru a écrit:Par contre stp , pas de procès d’intention. Je me pose des questions c’est juste ça, je ne suis pas Oufy. Je ne suis pas féministe et pas de ces féministes nouvelles génération (mais hélas, je pense qu’elles s’ennuient grave dans leur vie, sont un peu pommées, faut trouver une raison à sa vie, une occupation comme les troll ou les psychorigides imposants ou les mères castratrices. Humanity failed ?)
J'ai cru comprendre que le sujet est chaud bouillant pour toi, mais garde ton sang froid et le recul qu'il faut, ne projette pas. (moi ne me déclarant pas callé en donnage de leçon dialectique ou logique, je me tolères quels égarement, j'apprends (d'ailleurs c'pour ça que je te lis, toi et d'autres sur le fofo), je suis un perdreaux de 10 jours (perdreaux / garde chasse toussa ..hum ..ok)
Tu sembles ouverte au dialogue alors... c'est cool ! Moi même je suis ouvert à être contredit et à réviser mes jugements si on me fournit des éléments probants. Mais je commence à bien connaître mon sujet, il me semble.

Je vais essayer d'éviter les procès d'intention, au moins à ton égard, mais quand je lis les affirmations infondées que Oufy ou Molina semblent répéter sans jamais avoir recherché l'origine des idées qu'elles propagent, il me parait normal de les rapprocher de ce qui constitue la norme du féminisme aujourd'hui. Même en France (j'ai une connaissance qui a fait un master en "diversité et féminisme" et raconte les mêmes conneries), la norme "académique" est la théorie patriarcale alors que cette théorie... ou plutôt cette hypothèse... ou plutôt ce récit postmoderne fantasmagorique en contradiction avec la sociologie et la biologie est bien éloigné de la réalité scientifique. Identifier ces personnes au féminisme radical ne me parait donc pas être un procès d'intention ; seulement un rapprochement logique évident puisqu'elles véhiculent des idées identiques.

S'il faut se montrer bienveillant, alors je vais remarquer que je ne suis pas d'accord avec toi quand tu supposes que ces personnes s'ennuient grave, sont paumées, etc. Je pense que l'adoption des conceptions féministes est juste une forme de religiosité. Il y a un ensemble de (fausses) croyances qui satisfait certaines aspirations émotionnelles et identitaires. Les gens qui font le choix d'une religion ou du féminisme de 3ème vague peuvent être heureux dans leur vie... ou pas... mais il ne serait pas juste ni bienveillant de les décrire avec tes mots.

Oui, ce sujet est chaud-bouillant pour moi. J'ai pour habitude de m'opposer aux croyances infondées (ésotérisme, religions, fausses thérapies, dérives sectaires, etc.). Et il se trouve que ce féminisme nouveau relève des mêmes biais cognitifs et qu'il porte des valeurs très dommageables à la société en général et aux hommes en particulier. Et suite à mon intérêt pour les questions de genre, j'ai découvert une réalité assez grave sur les discriminations subies par les hommes, dont beaucoup résultent du féminisme.


Nayru a écrit:
Tu fais allusion au racisme de Oufy envers les blancs ?
l'agressivité, le manque de tact ou de retenue n'a pas de couleur.
pas plus que le manque d'amour.

Oufy elle semble plus crier sa colère que vouloir donner des leçons ou écraser une cible ne particulier.
(me semble hein)
Le féminisme (je vais arrêter de préciser "actuel" ou "de 3ème vague") est profondément raciste envers les blancs... ou pour être exact, envers les "hommes blancs", voire envers les "cis-hétéros hommes blancs". C'est une caractéristique très forte de ce féminisme, au point qu'on puisse dire qu'elle est "inhérente" au féminisme radical (radical = théorie patriarcale). Colère ou pas, amour ou pas, les féministes sont racistes. Sauf exceptions. C'est inhérent à la conception des notions de privilège et d'oppression.

C'est vrai que je manque de tact. Mais je fais des efforts. Permets-moi cependant d'exprimer ma lassitude de voir que comme dans ce commentaire de ta part, on pointe souvent mon manque de tact et on oublie souvent d'évoquer les travers, y compris le manque de tact, des personnes auxquelles je réponds. Oufy a exprimé un propos raciste. Aucune ambiguité là-dessus. Son propos était raciste. Mais au lieu de dénoncer son racisme tu sembles lui chercher une excuse. Voilà qui me donne un sentiment que tout le monde n'est pas critiqué proportionnellement à ses écarts de conduite.

Quant à donner des leçons, je m'efforce d'amener des éléments réels et documentés par des sources scientifiques en peer-review. Tu peux voir ça comme "donner des leçons", mais ça me semble bien plus valeureux que les affirmations infondées et discriminatoires que servent les féministes radicales. Encore une fois j'ai le sentiment que chacun n'est pas jugé en proportion juste de ses mérites ou démérites.

Nayru a écrit:
Menaces de mort ?  
Ben je manque d'objectivité, et d'honnêteté ou pas ?
Pour mes chattes je deviens lionne ou pas?
ou alors c'est du second degré... mais les femmes en sont-elles capable? (...)

et euh au fait qui parle clairement de ses "pièges armés"?
mais bon comme tu lui montres où il est du coup....
c'qu'est dommage avec ce genre de piège, c'est que refroidit tous les autres animaux de la fôret de s'en approcher. ça semble ciblé, mais ça ratisse large en fait.
Sur les femmes et l'humour, bien sûr qu'elles en ont. D'ailleurs sur ce sujet précis je suis en désaccord avec un mec que j'admire par ailleurs et qui fut l'un de mes héros intellectuels mais dont l'article sur les femmes et l'humour m'a fait l'effet d'un humour provocateur qui tombe à plat et le fait passer pour un ringard. Son article est un classique des discussions sur le féminisme dans le monde anglophone : http://www.vanityfair.com/news/2008/04/funnygirls200804 . Oui, cet article est long et j'en suis désolé. Mais son contenu n'est pas aussi essentiel à mon commentaire que ma disposition à mettre sur le grill un de mes héros, en défense de l'humour des femmes.

Les mots que tu avais utilisés étaient assez univoques en matière de noyade. Alors que le "piège" dont je parle est juste un piège de conversation. Un appât qui doit inciter l'autre personne à fournir un argument que je sais prédire et dont je détiens à l'avance la réfutation. Ce qui sera d'autant plus humiliant puisque ça montrera que non seulement je suis capable de contrer l'argument, mais aussi que je suis assez (supérieurement) connaisseur du sujet pour prédire le propos de la personne à qui je m'oppose. Mon piège ne fait de mal qu'à l'égo, tandis que la noyade est un peu plus dommageable.

Nayru a écrit:Aller quoi ! c’est bientôt le week end, t’aurais pu trouver un machin rigolo quand même !



Molina a écrit:Les cis-mâles ne peuvent pas comprendre la souffrance endurée par les femmes. Il est inadmissible de voir ces hommes de la classe dominante dicter comment les dominées doivent se comporter.
Voilà qui illustre ce que je disais plus haut. Les féministes font dans la discrimination et disent des choses qui sont soit idiotes en tant que telles soit dont les implications sont idiotes au point de contredire les idées qu'elles prétendent défendre. On peut donc prolonger le propos cité ici en inversant les genres et en disant que les femmes ne peuvent pas comprendre la souffrance endurée par les hommes. Et ajouter qu'il est inadmissible de voir ces femmes de la classe dominante dicter comment les dominés doivent se comporter. Puisque les féministes avides de pouvoir et de contrôle sont aveugles des privilèges féminins et font une projection de leur volonté de contrôle sur les hommes (rappel : j'ai déjà évoqué plus haut les biais partisans inhérents aux femmes et dont les hommes sont dépourvus), cette simple inversion des sexes permet de replacer un peu de vérité et de confronter les féministes aux accusations sordides qu'elles infligent aux hommes (qu'elles traitent comme un groupe monolithique).

Nayru a écrit:je suis d'accord, c'ets même ce qu eje reprochais à Erik dans ses "façon" avec Oufy.
Je ne suis pas doux avec Oufy parce qu'elle même est d'une violence terrible. Bien pire que ma rudesse. Et je la trouve malhonnête sur de trop nombreux sujets.
Et si mon propos peut sembler extrémiste ou radical, je ne crois pas qu'il le soit vraiment. Je pense être modéré et être en recherche d'une véritable égalité. Ce qui suppose d'offrir une égalité aux femmes ET une égalité aux hommes. ...pour pas que certaines soient plus égales que les autres. Il m'est avis que mon propos semble décalé au 1er abord parce que mon propos d'égalité qui consiste à s'intéresser aussi (enfin!) aux problèmes des hommes est une idée que l'on n'a jamais mise en oeuvre tandis que le féminisme sexiste anti-hommes est devenu une norme de notre société sans qu'on s'en rende compte.


Ce commentaire est déjà bien trop long. Je m'arrête en fin de page 2.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 1:49

EFF, tu cites les propos de Molina en les prenant au pied de la lettre (tu ne serais pas le seul), mais c'était juste un troll pastiche, il l'a indiqué plus haut (en page 3 justement). Cela ne me semble donc ni une source très fiable pour condamner le féminisme en général ni un exemple probant pour illustrer ton propos. x)

Edit : Du coup, je la remets, la remarque que j'avais virée pour rétablir l'à-propos de ta réponse - et je l'étoffe un peu - : D'ailleurs, je pense que ce discours ne représente pas tout ce que peut être le féminisme. Pour ma part, j'aime à me considérer comme féministe, mais je n'ai jamais déclaré la guerre aux hommes pour cela. Il me semble que le but à atteindre reste un équilibre à trouver, et non une quelconque revanche ou recherche de domination, qui serait tout aussi problématique dans l'autre sens.)


Dernière édition par Alphonsine le Ven 8 Mai 2015 - 2:10, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 2:02

Alphonsine a écrit:EFF, tu cites les propos de Molina pour étayer ton propos, mais c'était juste un troll pastiche, il l'a avoué plus haut (en début de page 3 justement). Donc à ne pas considérer comme une source à citer pour condamner le féminisme en général.
Zut ! Je suis victime de la "loi de Poe".

Ce pastiche si c'en était un (je n'ai toujours pas lu la page 3) était conforme au discours qui représente la norme du féminisme actuel.


En lien avec la phrase que tu as maintenant supprimée de ton commentaire, il est vrai que certaines personnes peuvent se déclarer féministes et ne pas correspondre à l'image que je peins du mouvement féministe actuel. Ca mérite 2 remarques :

1) les gens qui se déclarent ainsi féministes et sont VERITABLEMENT pour l'égalité et échappent à la théorie patriarcale sont aujourd'hui l'exception plutôt que la règle et leur opinion n'est pas en accord avec ce qui constitue la thèse centrale des cursus dits "académiques" sur le féminisme. Moi-même je me disais féministe il y a moins d'un an. Si je ne le fais plus (ou rarement et avec des explications), c'est parce que la norme du féminisme actuellement est le radicalisme, la toxicité, la misandrie, l'institutionnalisation délibérée et avouée de la propagande, et une idéologie politique totalitaire qui flirte fréquemment avec l'eugénisme et le génocide.

2) les féministes radicales (je rappelle qu'elles représentent la norme) se défendent la plupart du temps d'être sexistes. Elles semblent sincèrement ne pas se rendre compte de leur sexisme, leur racisme, et leur oppression de plusieurs groupes. Prétendre ne pas s'inscrire dans une guerre des sexes n'est donc pas suffisant pour se distinguer des radicalistes. S'il y a un critère à juger pour séparer les radicalistes des modérés, c'est simplement l'adhésion ou non-adhésion à la théorie patriarcale.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Ven 8 Mai 2015 - 2:10

Molina a écrit:Bon une personne qui compte m'a demandé d'arrêter de troller et de présenter mes plus plates excuses à ceux qui y ont cru et au vraies féministes ( de gauche). 



C'est ce que j'appelle la domination des femmes Ninja 

PS : mais je me suis quand même bien marré.

Tu dis t'être bien marrée. Personnellement j'ai vécu tes interventions comme une grande violence.

La violence gratuite pour se marrer, c'est pas cool.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 2:14

Hop, j'ai édité pour rajouter la remarque à laquelle tu répondais, du coup.
Et en fait... cela m'aura permis de découvrir la loi de Poe Very Happy

La loi de Poe, du nom de son inventeur Nathan Poe, est un adage décrivant le fait que, sur Internet, sans indication claire de l'intention de l'auteur d'un écrit, il est difficile ou impossible de faire la différence entre un propos réellement outrancier et une exagération volontaire à des fins de parodie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 10:05

Ben voui c'était trollesque...Molina t'aurais du mettre plein de couleurs et de smileys, zont pas tous bien vu semble-t-il)
mais le pur Troll n'existe pas je crois...
elle n'a certainement pas tiré au sort dans le Chapeau Magique des Trolls les sujets et les mots employés...
La question est ..prendre du recul par rapport à ça ou pas... (et le peut on , tous?)
c'est juste dommage pour ceux qui voudraient apprendre et discuter et qui perdent leur temps du coup. me reste le dépit devant la connerie. (ok encore encvie de révolte parfois..quand la raison laisse le tabouret aux émotions)

Erik,
Ok pour tout ce que tu as dit.
par contre j'use (abuse?) de la dérision ou du second degré. (mais c'est vrai, c'est très personnel, et nous ne sommes pas tous disposés, tout le temps,à le recevoir de la même manière. je rajouterai une tite pancarte la prochaine)
c'ets comme noyer les chatons hein...
distanciation, distanciation ...

cette histoire de féministes qui le seraient car elles s'ennuient dans leur vie, en est. Parceque tu vois, ça me file les j'tons. ça m'effraye (mais ne m'empêche pas de l'affronter, mais je suis un peu maso) car ça détruit cette espèce de foi que j'ai en l'humanité (en al vie?)... parceque tout comme toi ces comportements, ces orientations de vies, ces rails idéologiques me laissent démunie, encore plus en questionnement (genre c'est déjà pas assez!).
Alors certes ça ouvre à la tolérance, à la question de l'humanité, ça force à la compréhension car je refuse de condamner sans comprendre mais c'est "violent". Alors la violence que je ressens n'est peut-être pas la même que la tienne ok.

Et au fond j'attache plus d'importance à savoir pourquoi elles sont ainsi, pourquoi les fanatiques sont fanatiques, pourquoi les crédules sont crédules (pincette avec "crédule", moi je crois en un tas de choses sans y croire, ou plutôt je veux croire en leur possibilité, bref autre sujet). La source, la racine ? d'une car c'est une espèce de quête (qui se suffit presque à elle même), et 2 qu'est-ce qui pourrait mieux permettre de les comprendre, donc de les combattre (au besoin ?), ou de s'en protéger et d'agir en conséquences, en éduquant.
Elles sont humaines. y-a-t-il tant de différences entre nous?

Tout comme les certitudes m'effraient. pour moi les certitudes sont comme l'humour, des armes, des évitements, des protections.
Et tout autant cultivé, hyper rationnel, lucide que quelqu'un puisse être..il ne sait rien. rien de rien de rien. si peu à notre échelle.tout est relatif...

oh ben dis donc, je me trace ma ligne du vendredi moi !


"Nayru a écrit:
je suis d'accord, c'ets même ce qu eje reprochais à Erik dans ses "façon" avec Oufy.
==> Je ne suis pas doux avec Oufy par"

LA forme. la forme et le contexte. Tu n'es pas en discussion privée avec elle. et quand bien même...
Es tu certain que ce soit le meilleur moyen de l'interpeller (et nous par la même occasion) aussi violente et péremptoire qu'elle puisse être? et qu'il y en ait d'autres déjà? Y'en a t'il un ?
(vu que je peux pas apporter la "science" ou les références que je n'ai hélas pas, je me contente de bricoler les approches...)
Pour être un bon maître (ou au moins être "entendu) ne faut-il pas savoir être "tous" les élèves?

La violence gratuite, ce jeu supposé humiliant et manipulateur, et la fierté surtout que semble en tirer Molina sont édifiants...et devraient justement nous servir à lâcher beaucoup de leste^^


Il est de bon ton de partir du principe que l'interlocuteur est de bonne foi... théoriquement, quand les règles sont partagées, connue et les protagonistes sincères.. mais voilà on est sur un fofo.
Mr Poe a mis son noms là dessus, mais c'pas tout neuf Razz internet ou pas !

Bon vendredi et bon week end (ouais moi j'boss ;( )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Ven 8 Mai 2015 - 15:03

eXistenZ a écrit:Il y a un glissement qui s'effectue dans le monde de l'emploi où les compétences laissent place aux qualités et ce n'est plus ce qu'on sait faire mais ce qu'on est qui sert de critère d'évaluation. Cela individualise, personnalise et renforce les inégalités et les défauts d'équivalence. On est en train d'adapter la vie quotidienne au travail, c'est une concession sans fin.

Juste comme ça en passant une précision : les compétences ou qualités c'est la même chose dans un CV, exemple : compétences relationnelles = qualités relationnelles (ou capacités quand tu veux faire le plus modeste) = savoir-être, c'est juste du jargon technique Wink
Compétences professionnelles = qualités professionnelles, et ça n'a à voir qu'avec ce qu'on est dans sa vie professionnelle...
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Ven 8 Mai 2015 - 15:23

Il y a tout de même une différence entre ce que l'on est et ce que l'on fait, même si c'est lié. Ce que l'on est a été conditionné par ce que l'on a fait, et ce que l'on fait est conditionné par ce que l'on est. Il n'empêche que les diplômes sont censés représenter ce que l'on est et ce que l'on peut faire, alors que les compétences que l'on acquiert peuvent nous révéler au delà des qualités qu'on nous prête.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Ven 8 Mai 2015 - 15:28

Nayru a écrit:
=> Tu as les ovaires qui se décrochent quand tu pointes ? (y a un pti casiers à Ovaires, pis à la fin de la journée, toutes les femmes récupérèrent les leurs ? individuel le casier hein sinon c’est crade) hihi
Tu subis un changement hormonal qui augment un peu ta testostérone pour équilibrer le tout ? et les hormones c’ets énoooorme ! pour la testotérone...peut-être que j'en ai un peu plus...mais ça ne se voit pas, sauf quand je fais de l'humour... Wink
Tu penses que tu peux pas être « travailleur » et « femme » en même temps ? moi si no problem, mais j'aimerais autant une neutralité plus affirmée dans le monde du travail, pour que les compétences ne s'encombrent pas de la question du genre
C’est pas compatible ? cf. ci-dessus
Ça me donne l’impression que c’est une « honte » ou que ça entraverait la qualité de ton travail. Beaucoup de tes réactions, de tes stratégies sont régis par ta féminité. je dirais plutôt que réactions et stratégies sont régies par les "compétences"
?
Je trouve que le sujet tourne en rond là, non ? Embarassed
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Ven 8 Mai 2015 - 15:34

Pieyre a écrit: Il n'empêche que les diplômes sont censés représenter ce que l'on est et ce que l'on peut faire , alors que les compétences que l'on acquiert peuvent nous révéler au delà des qualités qu'on nous prête.

Ouah Pieyre...heureusement que tu as précisé "censés"...c'est un peu élitiste comme approche non ? limiter quelqu'un et ses capacités aux diplômes qu'il a c'est un point de vue terrible pour toutes les personnes intelligentes qui n'ont pas la patience, les moyens financiers, la possibilité ou l'envie d'apprendre bêtement ce qu'on exige d'elles pour obtenir la moyenne à une journée d'examen, menfin pour ce que j'en dis moi... Suspect
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Ven 8 Mai 2015 - 16:13

D'après ce que j'en sais, les diplômes, c'est assez français comme approche. Il faudrait comparer notamment avec l'Allemagne, le Royaume Uni, les États-Unis, où ce serait différent...
Maintenant, un diplôme, ce n'est pas rien; sinon à quoi bon ? J'ai eu des facilités pour obtenir des diplômes. Mais ce n'est pas un indice de compétence en tout. Ainsi, après un troisième cycle de mathématique, j'ai été recruté à un poste d'ingénieur en informatique. Cela aurait pu marcher, mais c'était trop technique pour moi. Ceux qui étaient ingénieurs en titre mais aussi ceux qui avaient un simple BTS étaient plus adaptés au poste. Aussi j'ai été conduit à démissionner.
Par ailleurs j'ai un cousin qui était photographe, qui ne trouvait pas de travail en France, et puis qui a émigré au Canada où il est devenu kinésithérapeute. Là, il s'agissait juste d'acquérir cette compétence.

Pour faire le lien avec le sujet, au risque d'être considéré comme sexiste, je crois que dans les domaines scientifiques les femmes ont davantage de difficultés à obtenir des diplômes supérieurs, mais qu'elles ne sont pas moins compétentes quand elles y parviennent.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 17:01

@ Edelweiss
creuser la présence ou l'absence, l'acceptation ou le déni de la part sexuée dans nos actions en milieu professionnel... je n'estime pas que c'est tourner en rond.
à la base on était sur la féminisation en milieu pro pas sur méthodes du système éducatif entre qualité et compétence.


L'exemple que j'avais en tête et cité par Erik est parlant : les hommes généralement meilleurs négociateurs par nature.

comme ce que tu dis m'intrigue vraiment, je voudrais en savoir plus.
tu dis que "réactions et stratégies sont régies par les "compétences" .
soit.
mais par quoi sont régis tes compétences.
et qualités d'ailleurs, très superposable comme tu l'as dis toi même.

tu pense vraiment que ta féminité, dans toutes ses expressions biologiques, comportementales ou psychologique, ne s'exprime pas dans ton savoir être et ton savoir faire en milieu professionnel ?
D'où ma question sur le casier à ovaire, qui sous dérision, me semble appropriée.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Ven 8 Mai 2015 - 17:36

Edelweiss a écrit:
eXistenZ a écrit:Il y a un glissement qui s'effectue dans le monde de l'emploi où les compétences laissent place aux qualités et ce n'est plus ce qu'on sait faire mais ce qu'on est qui sert de critère d'évaluation. Cela individualise, personnalise et renforce les inégalités et les défauts d'équivalence. On est en train d'adapter la vie quotidienne au travail, c'est une concession sans fin.

Juste comme ça en passant une précision : les compétences ou qualités c'est la même chose dans un CV, exemple : compétences relationnelles = qualités relationnelles (ou capacités quand tu veux faire le plus modeste) = savoir-être, c'est juste du jargon technique Wink
Compétences professionnelles = qualités professionnelles, et ça n'a à voir qu'avec ce qu'on est dans sa vie professionnelle...

Juste comme cela je précise, je suis recruteur de métier, je sais faire différences entre qualités et compétences. Entre savoir faire et savoir être. J'ai même toute une partie de mémoire de recherche là dessus étayé par des bouquins bien écrits. Donc pour le coup je parle en connaissance de cause sincèrement. C'est justement de confondre les deux qui créent des problématiques.

Reste que c'est pas le sujet principale du topic donc je ne m'étendrai pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Sam 9 Mai 2015 - 10:29

@eXistenZ : ouvres donc un fil spécial alors, parce que le "je ne m'étendrai pas" c'est dommage pour un "recruteur de métier", éclaires-moi donc de tes savantes lumières oh toi qui a un mémoire de recherche là-dessus Suspect
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) - Page 2 Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Sam 9 Mai 2015 - 10:54

Nayru a écrit: tu dis que "réactions et stratégies sont régies par les "compétences" .
soit.
mais par quoi sont régis tes compétences.
et qualités d'ailleurs, très superposable comme tu l'as dis toi même.

tu pense vraiment que ta féminité, dans toutes ses expressions biologiques, comportementales ou psychologique, ne s'exprime pas dans ton savoir être et ton savoir faire en milieu professionnel ?
D'où ma question sur le casier à ovaire, qui sous dérision, me semble appropriée.

Coucou Nayru,
- je pense que les compétences s'acquièrent plus par l'expérience que par un diplôme, c'est la confrontation au réel qui produit les compétences (je suis très pro apprentissage). Plus que le diplôme en lui-même, qui n'est qu'un titre validant une formation, c'est la formation elle-même qui est importante parce qu'elle nous permet d'acquérir une méthodologie en relation directe avec le domaine d'activité choisi.
- pour la "féminité" (je mets entre "" parce que "féminité" renvoie pour moi à attraits féminins et signifie aussi séduction) : je suis un être femelle...donc forcément je suis régie par tout ce que cela implique en tant que créature vivante. Si j'étais un mâle ce serait identique.
Si je prends l'exemple de la médiation : il y a des hommes très sensibles et à l'écoute des parties en présence, qui sont de fins médiateurs, comme il y a de gros bourrins et idem pour les femmes...ce serait trop facile de penser, par exemple, qu'en faisant d'une femme une médiatrice elle serait plus efficace qu'un homme parce qu'elle est censée être dotée de ses hormones féminines...birk 2nd degré
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum