Mesdames, c'est pour vous :-)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par oufy-dame le Ven 10 Avr 2015 - 16:15

Je vous invite à découvrir "Programme EVE le Blog" :

Pour un leadership féminin

... et en particulier cet article qui pourrait vous intéresser , de Marie Donzel, chèfe d'entreprise et auteure ;-)
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Mar 21 Avr 2015 - 11:43

Ah ah la solidarité entre femelles excuses-moi mais pourquoi ?? j'aime pas la féminisation des titres et des métiers je trouve ça contre-productif.
Femme ou homme c'est pareil, c'est mon point de vue. C'est encore de la catégorisation...disons plutôt une dichotomie : bien/mal, gentil/méchant et j'en passe plein bien sûr. No
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Mar 21 Avr 2015 - 12:06

Entre parenthèses, le terme chefesse ou cheffesse existe depuis au moins 1867, au sens de : femme d'un chef arabe.

Si on trouve qu'il évoque un peu trop la fesse, on pourrait toujours écrire cheffe, mais je ne vois pas de justification à ce chèfe.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Mar 21 Avr 2015 - 12:11

Quand j'écris un CV et que je dois féminiser le poste ça me soule un max ! et vous savez quoi je trouve même ça moins crédible quand il s'agit de moi j'entends hihi Laughing c'est mon côté Mars désolée ! Embarassed
Je vais rajouter quelque chose : féminiser le leadership, les emplois etc. c'est comme dire que l'on est la fonction, or on est une personne accomplissant une fonction, d'où ce que j'ai écrit plus haut
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Mer 6 Mai 2015 - 10:09

en quoi LA fonction, serait-elle toujours "masculine" ???
Qu'est-ce qui justifie que "chef" soit un "un" ?
êtes vous bien sur que ce n'est vraiment lié à du conditionnement ?
Pourquoi c'est "masuclin" ? Et qu'est-ce qui justifie que ça le reste, dure comme fer !?

je me pose vraiment la question, car j'ai croisé ça dans divers domaines de ma vie et ... moi je reste en questionnement là dessus.

Si nous avions du "neutre" dans notre langue, cela simplifierai les choses. Hors ce n'est pas le cas.

Je trouve qu'on referme la question un peu trop facilement.

"féminiser le leadership, les emplois etc. c'est comme dire que l'on est la fonction, or on est une personne accomplissant une fonction, d'où ce que j'ai écrit plus haut" :> mais pour les hommes alors ???! ce n'est pas plus absurde que pour les femmes.

Et pourquoi ces "termes" de fonction sont "masculins" ? c'est peut-être ça qu'il est intéressant de creuser^^?
Le masculin est "générique, par défaut, non marqué".
liguistique ou pas linguistique. ça me titille. "masculin part défaut"... comme ci c'était d'abord, évidement masculin. Forcément, notre inconscient l'interprète ainsi.

ça gène personne qu'on parle de "postière, boulangère, serveuse, gardienne" mais pour "chefe, ingénieure, chercheuse, maire" ça titille un peu plus ... pourtant on dit aisément "directrice" par exemple... avocate mais pas procureure...

SO ? c'ets juste une question de grammaire et de substantif ?
de la simple "limite" entre fonction et métier ?
"employé/e" fonction ou métier ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par miko16 le Mer 6 Mai 2015 - 19:51

D'autant plus que biologiquement on est tous "féminin" par défaut!

(Cette phrase est vraiment un paradoxe grammatical!)

miko16

Messages : 26
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par oufy-dame le Jeu 7 Mai 2015 - 0:55

@Nayru : +10000 ;-)

L'objectif de la domination masculine (blanche et chrétienne, rappelons-le) est de garder le pouvoir. L'un des moyens est de conserver le masculin dans le langage écrit et oral afin de rendre invisibles les femmes (car ça ne suffit pas à la classe dominante de posséder 90% des richesses de la planète, elle en veut toujours plus).

Et malheureusement, la majorité des femmes sont aliénées : elles perpétuent la misogynie, ont intériorisé la masculino-centrisme, et certaines, notamment arrivées aux plus niveaux (directrice de recherche avec médaille d'or du CNRS, etc.), trouve cela dégradant d'être appelées "directrice" car cela évoque "directrice d'école" !

Ah bon, réponds-je, et en quoi cela serait-il dégradant d'être directrice d'école ?

Et ça se dit de gauche ! J'ai vraiment envie de demander à ces femmes : ah bon, vous en êtes là ?

Mais qu'ont-elles subi pour en être là ?

Ce sont les mêmes qui nient le sexisme tellement il est insupportable de le subir.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par r'Eve le Jeu 7 Mai 2015 - 3:43

oufy-dame a écrit:
la domination masculine (blanche et chrétienne, rappelons-le) ... garder le pouvoir.

Et malheureusement, la majorité des femmes sont aliénées

1.  affraid ca fait très KKK je trouve (limite hyper raciste et .... aussi What a Face )
2. Euh .... T'es sûre que tu défends les femmes là ? Nan paske j'me sens pas vraiment alienée moi. Peut être alien mais c'est tout    alien
r'Eve
r'Eve

Messages : 4089
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 46
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Jeu 7 Mai 2015 - 9:25

oufy-dame a écrit:L'objectif de la domination masculine (blanche et chrétienne, rappelons-le) est de garder le pouvoir.
1) il n'existe pas d'objectif de domination masculine. D'ailleurs les hommes sont dépourvus des mécanismes psychologiques qui rendraient une telle chose possible. En réalité, il s'agit ici d'une projection par des personnes avides de pouvoir et de contrôle claniques féminins. Ce qui reflète le fait que les femmes sont (on parle toujours statistiquement, hein!) équipées de ce mécanisme de solidarité biaisé en faveur de leur groupe. En français compréhensible, ça veut dire que les femmes sont moins capables d'honnêteté/objectivité lorsqu'il s'agit de défendre l'une des leurs. Précisons que cette affirmation de ma part n'est pas juste une anecdote (contrairement aux contenus régulièrement fournies par Oufy) mais c'est le résultat de recherche en peer-review :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15491274

2) blanche et chrétienne ? Ahhhhh... voilà qui me fait plaisir parce que c'est un exemple concret de ce dont je parle régulièrement comme quoi les féministes de la 3ème vague sont des racistes et des sexistes. Oui, Oufy ! Accuser et stigmatiser une race, fut-elle blanche, c'est du racisme. Essaie donc de relire ta phrase en remplaçant "blanche" par "noire" ! Et..... Chrétienne ? HAHAHAHAHAHAHAHA... Ok, je vois le truc ! En fait ceci est une répétition irréfléchie (et inculte, hein ! Appelons un chat un chat! parce que en France les chrétiens n'ont pas le genre de pouvoir qui pourrait rendre possible ce que tu prétends) de ce que disent les féministes des USA... Il est vrai que les USA sont remplis de chrétiens intégristes. Je ne plaisante pas ! Le lecteur non-familier avec le sujet sera surpris de savoir que 40% à 60% des américains peuvent être qualifiés d'intégristes, selon le critère retenu. Par exemple, plus de 40% d'entre eux sont persuadés que Jésus reviendra foutre le dawa sur Terre (enlèvement eschatologique) dans les 40 prochaines années. Et puis environ 50% d'entre seraient opposés à voter pour un président athée quand bien même son programme politique correspondrait à leurs attentes. Etc. Mais une domination masculine blanche et chrétienne ? LOL ! Quelle idiotie. Bien sûr, je serais curieux de voir des preuves de ce qui est avancé par Oufy, mais comme d'hab, il y a affirmation sans preuve. Allez ! Vas-y Oufy ! Je t'aide (à moins que je ne te tende un piège) : Explique-nous pourquoi/comment un nombre inférieur de femmes aux postes exécutifs serait un problème de représentation des femmes et/ou en quoi cela résulte d'une discrimination. (le piège est armé).

L'un des moyens est de conserver le masculin dans le langage écrit et oral afin de rendre invisibles les femmes (car ça ne suffit pas à la classe dominante de posséder 90% des richesses de la planète, elle en veut toujours plus).
Cette histoire de langage n'a rien de prouvé que je sache. D'autres langages (anglais par exemple) utilisent le féminin par défaut. C'est juste une construction historique du langage et à part les jérémiades de quelques hystériques (il y en a! je me permets donc d'utiliser ce mot) je n'ai pas vu de preuve de la réalité d'une telle affirmation.

Quant à "classe dominante", cela ostracise les hommes et affirme (toujours sans preuve et toujours par jérémiade) que les hommes sont avantagés. Pour des raisons déjà maintes fois évoquées sur le forum et que je pourrai rappeler ultérieurement, cette idée d'avantage n'est pas supportée par quoi que ce soit. Pour peu même qu'on emploie le mot "privilège", le risque est grand (et souvent réalisé) de tomber dans le travers de peindre les hommes comme une classe monolithique d'oppresseurs ayant une vie facile obtenue aux dépens des femmes qui seraient elles aussi une classe monolithique (de victimes).

Ah oui ! Et puis cette histoire de 90% des richesses entre les mains des hommes, c'est un mythe qui est né d'un discours prononcé à l'ONU au début des années 80. Si je ne manquais pas de temps, je refournirais le lien vers une vidéo de Christina Hoff Sommers (féministe depuis au moins 40 ans) l'évoquant et pointant vers les chercheurs qui ont traqué l'origine de ce mythe. Mais si tu as des éléments de preuve de ce que tu avances, je t'invite aussi à les fournir.


Et malheureusement, la majorité des femmes sont aliénées : elles perpétuent la misogynie, ont intériorisé la masculino-centrisme, et certaines, notamment arrivées aux plus niveaux (directrice de recherche avec médaille d'or du CNRS, etc.), trouve cela dégradant d'être appelées "directrice" car cela évoque "directrice d'école" !
Masculino-centrisme ? LOL. On vit dans un monde gynocentré je te rappelle ! A cause des uterus. Les femmes et les hommes prennent la défense des femmes. Pratiquement personne ne prend la défense des hommes. Faut-il retrouver cette vidéo comparant les réactions des gens dans la rue quand un homme maltraite sa compagne et quand une femme maltraite son compagnon ? Faut-il parler de la garde des enfants ? Des budgets très supérieurs de recherche envers les pathologies féminines ? De la mortalité des hommes qui vivent moins longtemps ? De la discrimination dans les études qui font qu'il n'y a plus que 40% d'hommes étudiants aujourd'hui ?



PS : vous imaginez qu'on fasse des associations ou des blogs spécifiquement pour promouvoir l'emploi des hommes aujourd'hui ? La réaction serait violente et sans nuance. Et pourtant quand on le fait pour les femmes, beaucoup de gens trouvent ça normal. C'est dingue !
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Jeu 7 Mai 2015 - 10:00

Ce que j'essayais de dire c'est que selon moi : nous sommes avant tout des êtres humains, des humains faisant un travail, d'où ma préférence pour l’a sexuation des termes relatifs aux métiers et fonctions. Mettre le féminin en avant décrédibilise les femmes plus qu'il ne les rend professionnellement crédibles et à égalité avec les hommes sur le marché du travail face à un employeur. Je vais rajouter que les quotas instaurent une "discrimination positive" c'est-à-dire une discrimination pour rétablir une égalité...et cela n'est en rien flatteur pour les femmes non plus, à nous de nous adapter au monde professionnel, ce qui ne veut pas dire ne pas être des femmes mais juste être des personnes compétentes qui ont leur place pour ce qu'elles font et non ce qu'elles sont.
Les entreprises devraient par contre faire cet effort d'adaptation de leurs structures aux besoins spécifiques des femmes(-mères) non pas parce que nous sommes des femmes mais parce qu'en tant que personnel féminin nous avons des besoins spécifiques, comme les pompiers qui sont de garde et qui ont leur salle de garde sur place pour se reposer, déjeuner etc., ou les militaires en longue mission qui ont tout ce qu'il faut à bord. Ce serait peut-être plus fructueux de déplacer la problématique vers là où ça peut bouger, donc au sein des entreprises de chacune.
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 10:13

ah que j'aime les interventions, fines, pédagogues, bienveillantes

un charmant cadre propice à la réflexion et à l'échange.

en tant que femme centre du monde et des attentions, en tant que mère ayant le monopole de l'utérus (plus pour longtemps) j'offre la douceur aimante de mon sein à tous les tantinets hargneux, que je tenterai d'apaiser de mon amour diabolique, en leur caressant affectueusement la fontanelle...
mais comme les bébé chats, jpeux aussi les noyer si on agresse mes colléguEs hein!

les études? les études? les études ? les étuuuudeeees??
et si ..et si imaginons une seconde... il n'y avait pas d'études....

sont de confiances les gars qu'on fait l'étude que tu cites? tu as lu l'étude ne entier ou le résumé? tu en a fait une étude critiques? confronté les points de vues, la méthodo? les financeurs?
chais pas moi tu m'impressionnes donc je me dis que tu dois être vraiment certain de tes certitudes !


moi j'aime pas les pisseuses, et j'ai moyen d'affinité en général avec la gente féminine, mais bon faudra en causer à mon oedipe, à mes parents toussa.

bon et sinon, le sujet du poste là, ou le sujet de la féminisation des noms, fonctions, métier EriKfromFrance, t'en pense quoi? (toi hein, pas les études)
ok t'as déboité oufy, mais pas le sujet, en fait


"PS : vous imaginez qu'on fasse des associations ou des blogs spécifiquement pour promouvoir l'emploi des hommes aujourd'hui ? La réaction serait violente et sans nuance." ben vas y tente l'expérience, et sorts des stats, on verra bien! tu supputes là tu prouves rien. en exposant tout clairement "pourquoi l'emploi des homme a besoin d'être promu"?
en fait, peut-être que t'es garde chasse en fait, peut-être que tu poses des pièges à renard ou je ne sais quoi, nous sommes de faibles humains, on peut tous subir la déformation professionnelle

une gourmande sm, qu'aime le lard et la lanière !


Dernière édition par Nayru le Jeu 7 Mai 2015 - 10:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 10:15

edelweis,

"uand j'écris un CV et que je dois féminiser le poste ça me soule un max ! et vous savez quoi je trouve même ça moins crédible quand il s'agit de moi j'entends"

pourquoi tu trouves ça mois "crédible"?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Jeu 7 Mai 2015 - 10:16

Edelweiss a écrit:Ce que j'essayais de dire c'est que selon moi : nous sommes avant tout des êtres humains, des humains faisant un travail, d'où ma préférence pour l’a sexuation des termes relatifs aux métiers et fonctions.
Par asexuation, tu veux dire quoi ? Qu'on fige un genre donné pour un métier ? Ou bien qu'on dispose de versions féminines et masculines du mot pour coller à tout le monde ?

Personnellement, je suis favorable à avoir une version de chaque genre pour coller à tout le monde, mais ça ne me parait pas être très important. J'ai l'impression que c'est juste un prétexte pour que quelques extrémistes déclenchent une tempête dans un verre d'eau et laissent libre cours à leur racisme et à leur sexisme.

Mettre le féminin en avant décrédibilise les femmes plus qu'il ne les rend professionnellement crédibles et à égalité avec les hommes sur le marché du travail face à un employeur.
Je n'ai pas ce sentiment. Mais là on est dans l'opinion, pas dans le factuel.

Je vais rajouter que les quotas instaurent une "discrimination positive" c'est-à-dire une discrimination pour rétablir une égalité...et cela n'est en rien flatteur pour les femmes non plus, à nous de nous adapter au monde professionnel, ce qui ne veut pas dire ne pas être des femmes mais juste être des personnes compétentes qui ont leur place pour ce qu'elles font et non ce qu'elles sont.
C'est vrai. Et la discrimination amène aussi des effets pervers. Par exemple, si une catégorie de personnes (disons les femmes, pour rester dans le sujet, mais j'ai connu ça avec la couleur de peau quand je bossais en Afrique du Sud) est avantagée par la mise en place de quotas, ça implique que les personnes de cette catégorie seront embauchées avec des critères moins sévères de compétence. Si elles sont moins compétentes, alors leur manque de compétence reviendra sur la table au moment de promouvoir des individus à des postes hiérarchiques. Soit on promeut les gens moins compétents et on conserve une politique de quotas, soit on promeut les gens compétents et la catégorie discriminée positivement va se retrouver en sous-proportion dans les postes hiérarchiques et risque à nouveau de clamer qu'il y a discrimination alors que les promotions auront été accordées sur critère de compétence.

Les entreprises devraient par contre faire cet effort d'adaptation de leurs structures aux besoins spécifiques des femmes(-mères) non pas parce que nous sommes des femmes mais parce qu'en tant que personnel féminin nous avons des besoins spécifiques
Je n'ai pas compris tes exemples de pompiers et de militaires et comment ils représentent des besoins spécifiques des femmes/mères.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Jeu 7 Mai 2015 - 10:32

Nayru a écrit:ah que j'aime les interventions, fines, pédagogues, bienveillantes

un charmant cadre propice à la réflexion et à l'échange.
Tu fais allusion au racisme de Oufy envers les blancs ? What a Face

en tant que femme centre du monde et des attentions, en tant que mère ayant le monopole de l'utérus (plus pour longtemps) j'offre la douceur aimante de mon sein à tous les tantinets hargneux, que je tenterai d'apaiser de mon amour diabolique, en leur caressant affectueusement la fontanelle...
mais comme les bébé chats, jpeux aussi les noyer si on agresse mes colléguEs hein!
Shocked Menaces de mort ? Shocked


les études? les études? les études ? les étuuuudeeees??
et si ..et si imaginons une seconde... il n'y avait pas d'études....

sont de confiances les gars qu'on fait l'étude que tu cites? tu as lu l'étude ne entier ou le résumé? tu en a fait une étude critiques? confronté les points de vues, la méthodo? les financeurs?
chais pas moi tu m'impressionnes donc je me dis que tu dois être vraiment certain de tes certitudes !
Un certain nombre, oui. Pas toujours en entier, j'avoue souvent me contenter de l'abstract (que j'ai quand même lu, au-delà du média qui aura évoqué cette étude).

Les financeurs sont généralement des universités.

bon et sinon, le sujet du poste là, ou le sujet de la féminisation des noms, fonctions, métier EriKfromFrance, t'en pense quoi? (toi hein, pas les études)
ok t'as déboité oufy, mais pas le sujet, en fait
Je suis favorable à féminiser les noms de fonctions. Mais comme je disais, Oufy fait des affirmations bidon sur l'effet supposé de l'emploi du masculin et elle n'apporte aucune preuve de ce qu'elle avance. Typique de l'approche dogmatique que les féministes radicales (désormais devenues la norme de la 3ème vague) affectionnent.

"PS : vous imaginez qu'on fasse des associations ou des blogs spécifiquement pour promouvoir l'emploi des hommes aujourd'hui ? La réaction serait violente et sans nuance." ben vas y tente l'expérience, et sorts des stats, on verra bien! tu supputes là tu prouves rien.
Je ne fais pas que supputer. En cherchant un peu (j'avoue manquer de temps, je reçois des visiteurs dans pas longtemps et j'ai du ménage à faire) on peut retrouver des histoires de "safe spaces" pour hommes obligés à être démantelés suite à action féministe tandis que les "safe spaces" pour femmes (et toute autre catégorie que les hommes) sont répandus et encouragés par les féministes.

On peut parler de la manière dont les féministes luttent contre les droits des hommes, comme en France où des groupes féministes luttent contre l'établissement de la garde alternée comme un mode de garde par défaut en cas de divorce, ou comme sur la perturbation d'une conférence de la Canadian Association For Equality (CAFE) avec mégaphones et déclenchement de l'alarme du bâtiment. On peut parler de la récente expulsion de la "Honey Badger Brigade" à l'exposition de Calgary pour avoir eu le toupet de répondre poliment et en y ayant été invités à une question de féministes parce que quelques féministes ont déclaré gratuitement se sentir harcelées par la réponse polie d'Alison Tieman. Il suffit de chercher et on trouve.

en fait, peut-être que t'es garde chasse en fait, peut-être que tu poses des pièges à renard ou je ne sais quoi, nous sommes de faibles humains, on peut tous subir la déformation professionnelle
Pas du tout.

une gourmande sm, qu'aime le lard et la lanière !
Un gourmand pas sm mais qui aime le lard (dans le cassoulet) et qui n'a jamais l'occasion d'utiliser le mot "lanière".
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Jeu 7 Mai 2015 - 10:34

@ErikFromFrance : ces exemples avec les pompiers et les militaires ct des comparaisons mal choisies désolée Embarassed
@Nayru : parce que quand je bosse je ne me sens pas femme mais travailleur Rolling Eyes Je suis une femme, mon genre est féminin je veux dire, je suis femme quand je suis mère ou dans mes rapports privés mais en emploi j'aimerais être neutre. J'aime beaucoup le terme d'agent, utilisé dans la fonction publique, on ne dit pas une agente, ça relève de ce qu'on appelle un "statut" (mais pas social Wink )
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 10:42

ErikFromFrance a écrit:
Personnellement, je suis favorable à avoir une version de chaque genre pour coller à tout le monde, mais ça ne me parait pas être très important. J'ai l'impression que c'est juste un prétexte pour que quelques extrémistes déclenchent une tempête dans un verre d'eau et laissent libre cours à leur racisme et à leur sexisme.

je suis ni extrémiste, ni raciste ni sexiste, pourtant je me sens concernée et j'estime que ça ne serait que rétablir une forme de justice.
ça me questionne, voilà.
C'est même plus "l'opposition" à la féminisation des noms qui me titille...

Et si..c'était l'inverse ..?

L'identification est importante dans la construction de l'identité, dans la confiance en soi, dans la motivation etc.
Penses tu que les petites filles puissent s'identifier de la même manière que les garçons, à des fonctions ou professions qui ne s'accordent pas avec elles? et donc peuvent-elle construire un aussi vaste et libre choix de carrière, d'études, d'ambitions, de rêves ?
pourtant il me semble que ça serait en parfait accord avec la notion d'égalité chez nous.
Quelles conséquence alors cela a sur, par exemple le système éducatif ? qui justement contribue à créer et développer les "compétences" ?

Edelweiss a écrit:Mettre le féminin en avant décrédibilise les femmes plus qu'il ne les rend professionnellement crédibles et à égalité avec les hommes sur le marché du travail face à un employeur.
ErikFromFrance a écrit:Je n'ai pas ce sentiment. Mais là on est dans l'opinion, pas dans le factuel.

Je vais rajouter que les quotas instaurent une "discrimination positive" c'est-à-dire une discrimination pour rétablir une égalité...et cela n'est en rien flatteur pour les femmes non plus, à nous de nous adapter au monde professionnel, ce qui ne veut pas dire ne pas être des femmes mais juste être des personnes compétentes qui ont leur place pour ce qu'elles font et non ce qu'elles sont.
C'est vrai. Et la discrimination amène aussi des effets pervers. Par exemple, si une catégorie de personnes (disons les femmes, pour rester dans le sujet, mais j'ai connu ça avec la couleur de peau quand je bossais en Afrique du Sud) est avantagée par la mise en place de quotas, ça implique que les personnes de cette catégorie seront embauchées avec des critères moins sévères de compétence. Si elles sont moins compétentes, alors leur manque de compétence reviendra sur la table au moment de promouvoir des individus à des postes hiérarchiques. Soit on promeut les gens moins compétents et on conserve une politique de quotas, soit on promeut les gens compétents et la catégorie discriminée positivement va se retrouver en sous-proportion dans les postes hiérarchiques et risque à nouveau de clamer qu'il y a discrimination alors que les promotions auront été accordées sur critère de compétence.

oui pour les perversions possible de la discrimination positive. ça me débecte !
mais Edel, "à nous de nous adapter au monde professionnel", certes on va pas faire nos mijorées bornées et caractérielles capricieuses non plus hein.
euh et pourquoi pas dans l'autre sens, aussi ?
Pourquoi le monde professionnel et institutionnel ne devrait pas aussi s'adapter à nous?

ets-ce idem pour tous les cas "non adaptés" au système social, professionnel, ceux pour lesquels il n'y a pas de cases ou de dénomination prévues?

Et le monde professionnel est intimement lié au monde de l'éducation et aux institutions.
L'Education "fournit" le monde professionnel.

Les entreprises devraient par contre faire cet effort d'adaptation de leurs structures aux besoins spécifiques des femmes(-mères) non pas parce que nous sommes des femmes mais parce qu'en tant que personnel féminin nous avons des besoins spécifiques

Donc carrément au besoin spécifique des femmeS...mais pas à l'accord en genre des noms?
Etre reconnu, "nommé" et bien nommé me semble essentiel.
Devenir un numéro ...
Et puis pourquoi les zomm auraient une version accordé à leur genre et pas nous ! crotte de biqueee
[/quote]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par ErikFromFrance le Jeu 7 Mai 2015 - 10:55

je suis ni extrémiste, ni raciste ni sexiste, pourtant je me sens concernée et j'estime que ça ne serait que rétablir une forme de justice.
Je visais qq'un d'autre. Je n'ai pas (encore) d'avis te concernant car je n'ai pas souvenir de t'avoir déjà lue sur ZC.

Nayru a écrit:Penses tu que les petites filles puissent s'identifier de la même manière que les garçons, à des fonctions ou professions qui ne s'accordent pas avec elles? et donc peuvent-elle construire un aussi vaste et libre choix de carrière, d'études, d'ambitions, de rêves ?
C'est déjà le cas.

Pourquoi le monde professionnel et institutionnel ne devrait pas aussi s'adapter à nous?
Pourquoi utilises-tu le mot "aussi" ? Tu crois que le monde professionnel s'est adapté spécifiquement aux hommes ? Si oui, alors je suis curieux que tu me dises quand et de quelle manière. Les hommes n'investissent pas leur genre dans leur identité. C'est donc peu crédible. Mais bon... si tu as des arguments précis à faire valoir, fais-le !

De quelles adaptations parles-tu, concernant les femmes ? Quels besoins d'adaptations spéciques seraient utiles aux femmes et en quoi il serait légitime d'en attribuer la responsabilité aux administrations ou entreprises ? Si c'est pour l'emploi de mots masculins, j'ai déjà dit que d'autres langues emploient le féminin par défaut. Personne là-bas ne se plaint de ce que ça constitue une discrimination envers les hommes. C'est seulement quand le langage est masculin que des féministes viennent se plaindre (sans preuve!) d'un supposé caractère discriminatoire du langage.

Et le monde professionnel est intimement lié au monde de l'éducation et aux institutions.
L'Education "fournit" le monde professionnel.
Je ne vois pas l'intérêt de dire une telle chose. Tu veux renforcer ce que je disais sur notre système éducatif avec 80-90% de femmes qui favorise déjà les filles, discrimine les garçons et que Oufy veut rendre encore plus déséquilibré ?
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 41
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par r'Eve le Jeu 7 Mai 2015 - 12:34

Nayru a écrit:
en fait, peut-être que t'es garde chasse en fait, peut-être que tu poses des pièges à renard ou je ne sais quoi, nous sommes de faibles humains, on peut tous subir la déformation professionnelle

Pété de rire
Scusi, c'est sorti tout seul

Je suis dehors
r'Eve
r'Eve

Messages : 4089
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 46
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Jeu 7 Mai 2015 - 13:43

ErikFromFrance a écrit:
De quelles adaptations parles-tu, concernant les femmes ? Quels besoins d'adaptations spécifiques seraient utiles aux femmes et en quoi il serait légitime d'en attribuer la responsabilité aux administrations ou entreprises ?
- utiles aux femmes (et aux hommes aussi en fait Embarassed) : crèches d'entreprise, horaires flexibles, télétravail sur une partie de leurs temps de travail etc.
- utiles aux femmes puisqu'au départ on parlait des femmes, du féminin = meilleure santé au travail (moins de stress, de temps de trajets inutiles, d'absentéisme maladie et d'absentéisme tout court), moins de "plafond de verre" puisque plus disponibles et plus efficientes, moins de réunionite aïgue (grâce au télétravail et peut-être aussi aux visioconférences) => plus de temps pour les femmes de s'intéresser à leur carrière, de se former, d'obtenir des promotions => plus de femmes dans les encadrements => peut aussi aboutir à une approche différente en entreprise et on se retrouverait alors dans un cercle vertueux => influence positive sur l'éducation et la santé des enfants (si mères moins stressées donc plus disponibles) et sur la société ah ah ah alien

C'est une approche gagnant-gagnant : la responsabilité des employeurs à assumer ces changements c'est leur intérêt à le faire, ce serait bien si tout le monde s'y mettait un peu, chacun de son côté, sans avoir besoin d'être un grand groupe ou une grande entreprise Cool
http://www.challenges.fr/entreprise/20140318.CHA1663/classement-great-place-to-work-voici-les-10-entreprises-ou-il-fait-bon-travailler.html
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 14:01

- utiles aux femmes puisqu'au départ on parlait des femmes, du féminin = meilleure santé au travail (moins de stress, de temps de trajets inutiles, d'absentéisme maladie et d'absentéisme tout court), moins de "plafond de verre" puisque plus disponibles et plus efficientes, moins de réunionite aïgue (grâce au télétravail et peut-être aussi aux visioconférences) => plus de temps pour les femmes de s'intéresser à leur carrière, de se former, d'obtenir des promotions => plus de femmes dans les encadrements => peut aussi aboutir à une approche différente en entreprise et on se retrouverait alors dans un cercle vertueux => influence positive sur l'éducation et la santé des enfants (si mères moins stressées donc plus disponibles) et sur la société ah ah ah

En quoi certains de ces aménagements ne devraient concerner / seraient uniquement utiles aux femmes ? Il me semble que les hommes se plaignent tout autant de réunionite aiguë, de mauvaise santé au travail, trajets longs et inutiles, etc. ? Il y a un malaise global. D'autant plus que si on améliore les conditions de travail pour tout le monde, les tensions seront sans doute moins fortes (elles s'exacerbent en contexte de stress et de concurrence après tout). Les femmes en bénéficieraient alors, mais au même titre que les hommes.

La grande question de ce genre de luttes, c'est trouver la limite entre les discriminations, difficultés réelles d'une part, et commencer à faire de la discrimination positive et autres favoritismes (qui sont encore une forme de sexisme, si on veut utiliser les grands mots). En l'occurrence, optimiser le milieu du travail et sa gestion du temps, favoriser le télé-travail etc., je ne vois pas en quoi on peut justifier le fait d'en faire des adaptations spécifiques aux femmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Edelweiss le Jeu 7 Mai 2015 - 14:09

Edelweiss a écrit:
ErikFromFrance a écrit:
De quelles adaptations parles-tu, concernant les femmes ? Quels besoins d'adaptations spécifiques seraient utiles aux femmes et en quoi il serait légitime d'en attribuer la responsabilité aux administrations ou entreprises ?
- utiles aux femmes (et aux hommes aussi en fait Embarassed)
C'est bien pour ça que j'ai dit ça Wink
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 547
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 14:13

Alphonsine a écrit:
- utiles aux femmes puisqu'au départ on parlait des femmes, du féminin = meilleure santé au travail (moins de stress, de temps de trajets inutiles, d'absentéisme maladie et d'absentéisme tout court), moins de "plafond de verre" puisque plus disponibles et plus efficientes, moins de réunionite aïgue (grâce au télétravail et peut-être aussi aux visioconférences) => plus de temps pour les femmes de s'intéresser à leur carrière, de se former, d'obtenir des promotions => plus de femmes dans les encadrements => peut aussi aboutir à une approche différente en entreprise et on se retrouverait alors dans un cercle vertueux => influence positive sur l'éducation et la santé des enfants (si mères moins stressées donc plus disponibles) et sur la société ah ah ah

En quoi certains de ces aménagements ne devraient concerner / seraient uniquement utiles aux femmes ? Il me semble que les hommes se plaignent tout autant de réunionite aiguë, de mauvaise santé au travail, trajets longs et inutiles, etc. ? Il y a un malaise global. D'autant plus que si on améliore les conditions de travail pour tout le monde, les tensions seront sans doute moins fortes (elles s'exacerbent en contexte de stress et de concurrence après tout). Les femmes en bénéficieraient alors, mais au même titre que les hommes.

La grande question de ce genre de luttes, c'est trouver la limite entre les discriminations, difficultés réelles d'une part, et commencer à faire de la discrimination positive et autres favoritismes (qui sont encore une forme de sexisme, si on veut utiliser les grands mots). En l'occurrence, optimiser le milieu du travail et sa gestion du temps, favoriser le télé-travail etc., je ne vois pas en quoi on peut justifier le fait d'en faire des adaptations spécifiques aux femmes.

Je pense que vous n'évaluez pas du tout la portée de votre propos. Des millions de femmes souffrent du plafond de verre au travail et sont VICTIMES d'une mauvaise santé due à leur profession. Et ce, sans raison. Beaucoup de ces femmes s'en plaignent, mais ne sont pas écoutée ou ne sont pas prises au sérieux. Ce que vous faites est une déviation de leur revendication légitime qui perpétue ce climat anxiogène et étouffant envers les femmes au travail.

Sachez que des personnes ont pu se sentir mal à l'aise en vous lisant. Pouvez-vous éditer et vous excuser ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:01

Edelweiss a écrit:

@Nayru : parce que quand je bosse je ne me sens pas femme mais travailleur   Je suis une femme, mon genre est féminin je veux dire, je suis femme quand je suis mère ou dans mes rapports privés mais en emploi j'aimerais être neutre. J'aime beaucoup le terme d'agent, utilisé dans la fonction publique, on ne dit pas une agente, ça relève de ce qu'on appelle un "statut" (mais pas social   )

=> Tu as les ovaires qui se décrochent quand tu pointes ? (y a un pti casiers à Ovaires, pis à la fin de la journée, toutes les femmes récupérèrent les leurs ? individuel le casier hein sinon c’est crade) hihi
Tu subis un changement hormonal qui augment un peu ta testostérone pour équilibrer le tout ? et les hormones c’ets énoooorme !
Tu penses que tu peux pas être « travailleur » et « femme » en même temps ?
C’est pas compatible ?
Ça me donne l’impression que c’est une « honte » ou que ça entraverait la qualité de ton travail. Or tu es. Tu es femme, même au travail. Beaucoup de tes réactions, de tes stratégies sont régis par ta féminité.
?

Edelweiss a écrit:
« - utiles aux femmes puisqu'au départ on parlait des femmes, du féminin = meilleure santé au travail (moins de stress, de temps de trajets inutiles, d'absentéisme maladie et d'absentéisme tout court), moins de "plafond de verre" puisque plus disponibles et plus efficientes, moins de réunionite aïgue (grâce au télétravail et peut-être aussi aux visioconférences) »

En quoi ce serait spécifquement adaptés aux femmes ? je ne comprends pas.

=> Edit : ok tu as rectifié, Smile
du coup peut-être que Molina peut nous éclairer? (hum j'ai pas assez creusé ce qu etu as dit Molina, je reviendrai dessus ce soir)
ceci dit l'ensmeble des "adaptations" citées par Edelweis, n'est objectivement pas exclusivement au bénéfice des femmes.
Molina, on ne nie pas que les souffrances et difficultés spécifiques aux femmes n'existent pas, mais que les proposition d'Edel ne le sont pas. Faut lire dans l'autre sens.

@Erik c’ets mouy intressante ! j’y reviendrai plus tard (au passage j’espère que ton ménage ça a été)
Par contre stp , pas de procès d’intention. Je me pose des questions c’est juste ça, je ne suis pas Oufy. Je ne suis pas féministe et pas de ces féministes nouvelles génération (mais hélas, je pense qu’elles s’ennuient grave dans leur vie, sont un peu pommées, faut trouver une raison à sa vie, une occupation comme les troll ou les psychorigides imposants ou les mères castratrices. Humanity failed ?)
J'ai cru comprendre que le sujet est chaud bouillant pour toi, mais garde ton sang froid et le recul qu'il faut, ne projette pas. (moi ne me déclarant pas callé en donnage de leçon dialectique ou logique, je me tolères quels égarement, j'apprends (d'ailleurs c'pour ça que je te lis, toi et d'autres sur le fofo), je suis un perdreaux de 10 jours (perdreaux / garde chasse toussa ..hum ..ok)


ErikFromFrance a écrit:
Tu fais allusion au racisme de Oufy envers les blancs ?

l'agressivité, le manque de tact ou de retenue n'a pas de couleur.
pas plus que le manque d'amour.

Oufy elle semble plus crier sa colère que vouloir donner des leçons ou écraser une cible ne particulier.
(me semble hein)


ErikFromFrance a écrit:
Menaces de mort ?  
Ben je manque d'objectivité, et d'honnêteté ou pas ?
Pour mes chattes je deviens lionne ou pas?
ou alors c'est du second degré... mais les femmes en sont-elles capable?
je vais aller demander à Caroline Fourest pour voir ..mouahhah

et euh au fait qui parle clairement de ses "pièges armés"?
mais bon comme tu lui montres où il est du coup....
c'qu'est dommage avec ce genre de piège, c'est que refroidit tous les autres animaux de la fôret de s'en approcher. ça semble ciblé, mais ça ratisse large en fait.

oui Oufy on la sent passionnément emportée ! Certainement pleine de biais, d'influences, voir de colère ou de souffrances. Comme beaucoup au passage.
Relever certains points pourquoi pas (faut pas déconner quand même oh !). S'acharner, surtout de cette manière, je vois pas bien l'utilité. Au risque même de la renforcer dans la perception de l'homme "persécuteur" qu'elle a.
Comprendre pourquoi par contre pourrait être bien plus intéressant.
Je comprends que les enclumes qu'elle lâche peuvent te hérisser le poil.
mais bon si tu sens que c'est peine perdue, OSEF ! le sujet peut très bien continuer d'être traité de manière intéressante avec d'autres intervenants.
et de manière agréable. là tu n'amènes pas moins d'agressivité et d'obstination à convaincre qu'elle.
ça risque même d'effrayer certains....



ErikFromFrance a écrit:

Pas du tout.

Aller quoi ! c’est bientôt le week end, t’aurais pu trouver un machin rigolo quand même !


Dernière édition par Nayru le Jeu 7 Mai 2015 - 16:18, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:05

Puisqu'il faut une féminisation du vocabulaire correspondant à certains noms de métiers, je milite pour que le terme de maïeuticien soit davantage utilisé quand il s'agit d'un homme sage-femme...

Sinon pour ce qui est des aménagements utiles financés par l'entreprise, cela ne prend pas cette direction puisque les C.E de beaucoup d'entre elles voient leur budget baisser. Donc les salariés dans leur ensemble vont en pâtir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:16

eXistenZ a écrit:Puisqu'il faut une féminisation du vocabulaire correspondant à certains noms de métiers, je milite pour que le terme de maïeuticien soit davantage utilisé quand il s'agit d'un homme sage-femme...
presque +1
alors je te propose de passer à sage-femme / sage-homme
et par contre de créer des poste de véritables maïeuticiens et maïeuticienne tout le long de la scolarité, dés la maternelle !

eXistenZ a écrit:
Sinon pour ce qui est des aménagements utiles financés par l'entreprise, cela ne prend pas cette direction puisque les C.E de beaucoup d'entre elles voient leur budget baisser. Donc les salariés dans leur ensemble vont en pâtir.

euh on n'est pas sensé être au boulot pour passer un chouette moment, à son rythme, épanouissant etc
enfin, bcp de chef d'entreprises ne l'entendent pas de cette oreille... (et non je n'ai ni statistique, ni pourcentage, ni études !)

ahh la valeur Travail... c'est intéressant aussi


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:18

Euh bah non maïeuticien est le nom déjà existant pour sage-femme homme... j'ai rien inventé.

Quant à ton propos sur l'amusement, on parlait d'aménagements style crèche...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:24

eXistenZ a écrit:Puisqu'il faut une féminisation du vocabulaire correspondant à certains noms de métiers, je milite pour que le terme de maïeuticien soit davantage utilisé quand il s'agit d'un homme sage-femme...

Sinon pour ce qui est des aménagements utiles financés par l'entreprise, cela ne prend pas cette direction puisque les C.E de beaucoup d'entre elles voient leur budget baisser. Donc les salariés dans leur ensemble vont en pâtir.

Bonjour,

Le terme de sage-femme désigne la "connaissance de son art auprès des femmes". Ce milieu n'étant pas sexiste, la profession s'est ouverte aussi aux hommes, qui ne sont rien d'autres que des "homme ayant une habilité auprès des femmes". Là encore, nous voyons avec votre message que le sexe dominant essaye de cacher les femmes.

J'espère que vous allez éditer votre tentative de propagande.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:28

Non seulement je ne vais pas l'éditer, mais je vais le maintenir.
équivalence de salaires : pour
équivalence des chances : pour
équivalence de reconnaissance : pour
équivalence de droits : pour
équivalence de devoirs : pour

équivalence pour tout. Dans un sens comme dans l'autre du coup.


Dernière édition par eXistenZ le Jeu 7 Mai 2015 - 16:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:28

eXistenZ a écrit:Euh bah non maïeuticien est le nom déjà existant pour sage-femme homme... j'ai rien inventé.

Quant à ton propos sur l'amusement, on parlait d'aménagements style crèche...


arf oui en effet, jl'vais oublié celui là ! bah on peut switcher sur maïeuticienne pour les femmes aussi du coup, kiff kiff
(ça n'empêche pas de maïeuticer de la caboche à l'école)


je ne parle pas d'amusement (procés d'intention? projection ? besoin de précisions?), mais de rythme et d'épanouissement. La présence de crèche en entreprises s'intègre bien à ça. Et c'est tout bénéf pour tout le monde. "..."
euh donc on est d'accord Smile
ça n'a pas encore été vraiment compris comme une bonne stratégie. ça n'est clairement pas une priorité. Ce n'est pas dans la "culture" du monde professionnel ici. Peut-être..un jour.

non non mais si je te semble limitée , je ne m'attends pas à ce qu'il y ait des spas, ses bains de pieds ou des marelles au boulot (j'ai rien contre..ceci dit)

par contre qu'on évite de me souhaiter cyniquement "bonne vacances" quand je parts en congé mat ..ouais ça j'apprécierai. (dsl pas pu m'en empêcher)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:34

Maïeuticienne c'est très joli aussi.

Ce n'est pas dans la"culture" du pays dans son ensemble fonction publique comprise. Et ce n'est d'ailleurs pas le seul pays dans ce cas.
C'est dommageable mais n'y a t-il pas un problème de toute façon à ramener du travail à la maison et ramener sa vie au travail ?
Un enfant ne devrait pas subir une crèche d'entreprise simplement parce que les parents n'ont pas le choix, il devrait y avoir des dispositifs publics.
Il y a un glissement qui s'effectue dans le monde de l'emploi où les compétences laissent place aux qualités et ce n'est plus ce qu'on sait faire mais ce qu'on est qui sert de critère d'évaluation. Cela individualise, personnalise et renforce les inégalités et les défauts d'équivalence. On est en train d'adapter la vie quotidienne au travail, c'est une concession sans fin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:40

viva la revolution
(blague ! .. à moitié..)

oui j'ai l'impression qu'on se "coule" de plus en plus dans ce moule systèmique
mais ça va de paire avec une sorte de flou identitaire que vit notre génération.
Le paradoxe de l'individualisme qui ne pense plus à soi finalement.
L'affirmation à l'extérieur, de soi.
mais les mouvement extrémiste, ultravindicatif comme les Féministe nouvelle vague que cite Erik, sont une réponse "équilibrée" à ça non?

COmment tu penses que doivent s'équilibrer qualité et compétence en milieu professionnel? indispensables l'une est l'autre. Les recruteurs et les manager sont à ce point..à la ramasse?

concession sans fin : je ping pong ça avec le besoin créant le besoin ..sans fin


Dernière édition par Nayru le Jeu 7 Mai 2015 - 16:47, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:45

Non puisque la radicalité déforme la pertinence...
Plus on est extrêmes dans son action ou dans son propos plus cela renforce le système ou les justifications de celui-ci ce qui revient au même.
Un féminisme plus dans la volonté de créer une vraie équivalence de reconnaissances des droits des deux sexes aura beaucoup plus d'écoute qu'une espèce de lutte contre "l'homme oppresseur". Et je différencie égalité et équivalence.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:52

je suis d'accord, c'ets même ce qu eje reprochais à Erik dans ses "façon" avec Oufy.

je précise alors, je ne me demandais pas si c'était la "bonne" réponse, entendons par là, la plus efficace et la plus pertinente, mais une réponse instinctive proportionnée. Que ces femmes vivent ce que tu décris comme d'une violence extrême, effrayante, destructrice d'un point de vue identitaire, et que leur (ré)action extrême est en ce sens équilibréE. (équilibré, qui recrée l'équilibre. je n'ai pas utilisé "raisonnablement adaptée")

ou alors ce soit juste des femmes violentes comme les hommes violents, et que leurs mères ayant ouvert une brèche saine et salutaire celles-ci s'y engouffre...mais il y a toujours une raison...


Dernière édition par Nayru le Jeu 7 Mai 2015 - 16:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:53

Qu'il y ait une raison,quelle qu'elle soit je suis d'accord, mais cela demeure improductif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:55

Les cis-mâles ne peuvent pas comprendre la souffrance endurée par les femmes. Il est inadmissible de voir ces hommes de la classe dominante dicter comment les dominées doivent se comporter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:55

oui mais bon, on a compris que c'était improductif.
so ... oO
encore une fois, moi ce qui me botte.. c'est de comprendre^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:56

Je ne me vois pas comme faisant partie de la classe dominante quel que soit mon sexe... Mais le genre de propos ue tu tiens molina sache que même beaucoup de femmes ne veulent certainement pas les entendre les jugeant caricaturaux, et insultants pour elles comme pour les hommes, surtout ceux ne participant à rien dans les "inéquivalences" sexistes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 16:59

@ eXistenZ

encore faut-il comprendre qu'on attrape pas les mouches avec du vinaigre !

(je vais rentrer voir mon fils, ben je vais peut-être le regarder d'un drôle d'oeil, ce futur petit dominateur !! m'en fou il adoore la fée clochette et il joue au "maître" pas à la maîtresse ! na !Razz )

moi je trouvais le sujet sympa, on pouvait partir sur de la psycho sociale, de la lingistique toussa toussa des bons sujets à plancher.. ou pas^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 17:02

Et pourtant vous vous permettez d'expliquer aux femmes comment elles doivent mener une lutte contre une situation oppressante. Situation dont les cis-hommes ne souffrent pas, et je dirais même en tirent un bénéfice ne serait ce que par passivité. L'émancipation n'est pas faite pour faire plaisir au sexe dominant. Je trouve cela très préoccupant de devoir répéter ces vérités !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 17:05

Molina a écrit: Je trouve cela très préoccupant de devoir répéter ces vérités !



ben euh moi aussi à vrai dire.

les "mains de fer" certes, mais oublier son gant de velours c'est quand même pas malin !

c'ets un fofo d'informaticien ici en fait.. beaucoup de binaire je trouve (ou une forêt enchantée, pour d'autres raisons)

oula .. si commence à y avoir des cis, après ça va être quoi des trans (pour les chimistes hein je précise), des ter? et pis des ciens?
bon ERik,, Edelweiss, ce fut un plaisir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 17:09

Un féminisme qui convainc c'est un féminisme qui convainc femmes et hommes. En voyant TOUS les hommes comme un seul ennemi cela ne marche pas. ce n'est pas un propos masculin c'est factuel.

Je prends mon cas perso :

expérience dans le recrutement, mes chefs étaient des femmes, j'en fus content, cela aurait été des hommes, pareils. Le sexe m'importe peu seules les compétences m'importent.
directrice de recherche était une femme, ce fut très bien.
Je suis au chômage j'élève mon fils pendant que ma femme  travaille, si mon chômage me soule je suis content d'aider à la maison et que ma femme travaille.

Ceci étant dit je ne me vois pas du tout comme un dominant, et je ne vois pas ma relation aux femmes comme une relation de pouvoir.
D'ailleurs je ne vois pas mes relations à autrui comme une relation de pouvoir sauf si cela devient conflictuel.

Et je suis certain de ne pas être le seul, or moi, homme, je ne peux lutter aux côtés d'un féminisme qui me traite comme une merde quelle que soit la raison, qui considère que je suis un ennemi et qui ne sait faire la part des choses entre un homme et une personne misogyne. De même que je ne tolère pas la misogynie, je ne tolère pas la misandrie.

Ces attaques spécieuses que vous développez contre moi n'ont d'intérêt que de me blesser, mais nullement d'être vraies.
Je  prône l'équivalence de droits et de reconnaissance, pour  tous les sexes, toutes les couleurs. Et cela me suffit bien plus d'être un humaniste si l'on peut dire que de me borner à une lutte où la guerre est contre un ennemi mal défini.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Allegrina le Jeu 7 Mai 2015 - 17:24

Je suis femme et milichiante LGBT, et pourtant : Je suis globalement d'accord avec Existenz.
Je pense en outre que la féminisation des noms de métiers est un problème francophone, vu que dans le monde anglophone c'est une problématique qui n'existe pas, contrairement à l'accessibilité aux femmes à certains métiers.

Molina, là, tu te trompes d'ennemi.
Allegrina
Allegrina

Messages : 591
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 43
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 17:38

Bon une personne qui compte m'a demandé d'arrêter de troller et de présenter mes plus plates excuses à ceux qui y ont cru et au vraies féministes ( de gauche). 



C'est ce que j'appelle la domination des femmes Ninja 

PS : mais je me suis quand même bien marré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 17:43

Ben ZC n'est pas loin de la forêt enchanté et de ces magiques créatures! l'intérêt quand on le sait, c'est qu'on peut changer de sentier.
faudra penser un jour à faire des petits panneaux pour les nouveaux arrivants, pour des ptis gens qui voudraient discuter quoi, sincèrement.
et puis à augmenter du coup les tailles des boites à mp.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Jeu 7 Mai 2015 - 18:28

Molina a écrit:Le terme de sage-femme désigne la "connaissance de son art auprès des femmes".
C'est ce qu'on trouve sur Wikipédia, en effet, mais sans référence.
La seule étymologie que je trouve correspond au XIIIe siècle, dans Galeran de Bretagne, vers 210, comme composé de sage et de femme, ce qui ne nous éclaire pas beaucoup.

Quoi qu'il en soit, le mot femme a été interprété par la suite en relation avec celle qui accouche et non avec l'accouchée, dans la mesure où l'on trouve « femme sage » ainsi que « sage-mère » (XIVe siècle) et « mère sage » (1609). Et c'est assez naturel. Il faut tenir compte de la logique de la langue. Quand on dit : « sage-femme », on entend forcément : « femme habile dans l'art de ».
Cela validerait la forme sage-homme, même si elle ne correspond pas à l'origine première.

Mais je serais plutôt partisan de la forme accoucheur / accoucheuse, même si la profession ne se limite pas à l'accouchement proprement dit.
Aussi je suis d'accord avec le commentaire qu'on trouve sur le site http://www.lexpress.to/archives/14633 :
« Pourquoi ne pas utiliser tout simplement le terme accoucheur. On le trouve déjà dans les mots composés médecin-accoucheur, chirurgien-accoucheur. L'homme qui assiste les femmes qui accouchent, avant, pendant et après l'accouchement est un infirmier-accoucheur. »

La féminisation des noms de professions est un problème insoluble en français. Mais on peut tout de même s'arranger dans certains cas. Pourquoi se compliquer la vie ?

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par fleurdesel le Jeu 7 Mai 2015 - 19:50

eXistenZ a écrit:Un féminisme qui convainc c'est un féminisme qui convainc femmes et hommes. En voyant TOUS les hommes comme un seul ennemi cela ne marche pas. ce n'est pas un propos masculin c'est factuel.

Je partage ton avis.
D'autant que face à certains textes ou intervention, j'ai l'impression d'être considérée comme une personne rétrograde ou stupide. En particulier, j'ai fait le choix d'allaiter sur une longue durée mes enfants, et j'aimerais que le congé maternité soit plus long pour nous laisser la possibilité (possibilité et non obligation) de vivre ce choix sereinement et non en faisant des comptes d'apothicaire sur le différentiel salaire-coût nounou - coût essence/titre transport vs congé parental. Or je vois un mouvement féministe clamant que le mouvement de maternage proximal est un complot pour nous faire retourner à la maison (comme si la maternage proximal était uniquement du fait de la mère, que le papa ne pouvait pas porter son enfant en écharpe, répondre à ses besoins quand il les perçoit etc).

Si l'on souhaite réellement convaincre une personne, on ne s'attaque pas à elle, on ne lui fait pas sentir qu'elle est stupide (les "tout le monde sait"), qu'elle est méchante ou autre qualificatif négatif, car la personne prise à partie rentre un réflexe défensif qui fait qu'elle va s'accrocher à sa position au lieu d'écouter, premier pas pour assimiler et éventuellement changer d'avis. C'est fort dommage quand on veut changer les hommes d'utiliser des méthodes complétement inaptes.

fleurdesel
fleurdesel

Messages : 965
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Jeu 7 Mai 2015 - 20:24

Que la maternité soit valorisée de façon financière, je le comprends tout à fait. Que les femmes qui le souhaitent s'occupent de leurs enfants plutôt que de recourir à une nourrice, cela me paraît digne d'être pris en considération. Mais quel rapport avec leur employeur ? Il me semble que c'est à l'État, c'est-à-dire à l'ensemble de la société via l'impôt d'y pourvoir.
De plus en plus certains emplois reviendront à la règle donnant-donnant : tu fournis un travail, tu es payé; tu ne le fournis pas, parce que tu es malade ou tu as un enfant, eh bien tu n'es pas payé. C'est ce que j'ai vécu durant la plus grande partie de mon activité professionnelle, en indépendant.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Bibo le Jeu 7 Mai 2015 - 22:06

Molina modifié a écrit:Et pourtant vous vous permettez d'expliquer aux noirs comment ils doivent mener une lutte contre une situation oppressante. Situation dont les cis-blancs ne souffrent pas, et je dirais même en tirent un bénéfice ne serait ce que par passivité. L'émancipation n'est pas faite pour faire plaisir à la couleur dominante. Je trouve cela très préoccupant de devoir répéter ces vérités !
Molina modifié a écrit:Et pourtant vous vous permettez d'expliquer aux musulmans comment ils doivent mener une lutte contre une situation oppressante. Situation dont les cis-chrétiens ne souffrent pas, et je dirais même en tirent un bénéfice ne serait ce que par passivité. L'émancipation n'est pas faite pour faire plaisir à la religion dominante. Je trouve cela très préoccupant de devoir répéter ces vérités !
Molina modifié a écrit:Et pourtant vous vous permettez d'expliquer aux pauvres comment ils doivent mener une lutte contre une situation oppressante. Situation dont les cis-riches ne souffrent pas, et je dirais même en tirent un bénéfice ne serait ce que par passivité. L'émancipation n'est pas faite pour faire plaisir à la classe dominante. Je trouve cela très préoccupant de devoir répéter ces vérités !
Plus iédologique, tu meurs.
Je viens de me rendre de l'absurdité de la chose :
Molina a écrit:Et pourtant vous vous permettez d'expliquer
Ce morceau suggère une non passivité de la part de certains hommes, passivité reprochée quelque mots plus loin :
Molina a écrit:en tirent un bénéfice ne serait ce que par passivité.
Certaines idéologie ont le méritent d'établir un système de pensée cohérent, d'autres pas.

Allegrina modifié a écrit:Je suis femme et milichiante militante LGBT, et pourtant donc : Je suis globalement d'accord avec Existenz.
C'est mieux ainsi.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par fleurdesel le Jeu 7 Mai 2015 - 22:23

Pieyre a écrit: Mais quel rapport avec leur employeur ? Il me semble que c'est à l'État, c'est-à-dire à l'ensemble de la société via l'impôt d'y pourvoir.

C'est sur mon propos que tu interviens ? Car je ne vois pas de rapport avec l'employeur dans ce que j'ai écrit et s'il y en a un c'est non voulu.
fleurdesel
fleurdesel

Messages : 965
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 40
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Mesdames, c'est pour vous :-) Empty Re: Mesdames, c'est pour vous :-)

Message par Pieyre le Jeu 7 Mai 2015 - 22:51

Bon, alors très bien. Je comprends évidemment qu'on impose les entreprises, puisqu'elles font des bénéfices. Mais le fait de les impliquer relativement aux aléas de la vie de leurs employés ne me paraît pas pouvoir être maintenu à terme. Je me trompe peut-être en considérant que le problème se posera de façon cruciale au cours des vingt ou trente ans à venir. Mais je crois qu'il faudrait garantir les droits des gens indépendamment de leur emploi. Et c'est le cas notamment des droits relatifs à la maternité.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum