Du potentiel au réel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du potentiel au réel

Message par Totogros le Ven 10 Avr 2015 - 13:43

Bonjour à tous ceux qui voudront bien se donner la peine de lire.

Je suppose que ce forum est l'endroit rêvé où parlé de ce qui me dérange depuis quelque temps.

Quand on parle de HQI/THQI, on entend souvent aussi la notion de potentiel, de haut potentiel...
Alors voilà, ayant moi-même été diagnostiqué THQI, je me demandais comment passer du potentiel à des capacités réelles. Puisque je n'ai jamais remarqué quoi que ce soit d'extraordinaire chez moi, avant les tests je me sentais même profondément stupide, et on m'apprend que j'appartiens à une extrémité de la population. Trop différent pour valoir quelque chose?

Plus je passe de temps sur ce forum, plus je vois des témoignages de personnes qui ont de grandes facilités ou aptitudes dans certains domaines et c'est ce qui a motivé la création de ce fil. Je remarque d'ailleurs souvent que je comprends mal les choses ou que si la réponse ne vient pas je suis incapable d'y trouver une solution (blocage)

Avez-vous eu de tels ressentis? A quoi cela sert qu'on nous dise hors-normes si nos capacités ne se voient pas d'ordinaire?

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Toshi le Ven 10 Avr 2015 - 14:07

J'ai pour habitude de comparer ces capacités au sport, cuisine ou dessin. 

Ce sont des aptitudes qui à la base ne semblent pas liées concrètement à d'autres. En dehors de la cuisine, a quoi te sert de savoir cuisiner ? Avoir une olfaction fine? Connaitre les bases de la chimie ? 

Ces aptitudes ne sont pas de celles qui se mettent en avant comme ça. Tu te vois dire à quelqu'un : " au fait tu sais que je cours très vite? "

Ces aptitudes ne se voient pas dans la vie de tout les jours. Rien n'indique que tu sois le meilleur dessinateur de chat qu'il existe en france, mdr.

Ces capacités servent donc très ponctuellement. Une meilleure mémoire t'aide à ne pas chercher desespérement un bout de papier pour noter. Une rapidité de lecture? Tu pourras plus vite parler de ta lecture â tes amis. Tu pourras plus vite passer a la partie commentaire de texte dans un devoir. 

Il n'y a pas de promesses de choses fantastiques. C'est comme un homo abilis qui découvre les outils. Tu découpes la viande plus vite. Ca ne veux pas dire que ton animal va se cuire tout seul. Evidement plusieurs outils ensembles apportent plus d'avantages.

Mais en sois dans la vie de tout les jours ça n'est qu'un coup de pouce excessivement ponctuel. 

L'idée n'est pas qu'on ne vaut rien. Mais nous ne valons ni plus ni moins que n'importe qui. Je pense réellement que ce sont nos actes qui nous font gagner en mérite. Force est d'admettre que chacun surdoué ou pas peu tendre la main à autrui. Chacun peu aider aux devoirs, rendre visite à quelqu'un qui s'ennuie, prendre soin d'un animal, lire une histoire à autrui pour le divertir, remplir les papiers de quelqu'un qui ne s'en sort pas, porter les courses. On peut choisir un travail ou on met sa gentillesse au service des autres ou son intelligence : devenir chercheur, étudier les maladies, replanter des végétaux en zone sinistrée, surveiller des espèces en danger, etre infirmier, psychologue, coiffer ceux qui n'ont pas d'argent, etc

On rêverait bien d'être dans une de ces séries ou miraculeusement compter très vite nous aide â sauver le monde. Malheureusement les scénarios de la vie quotidienne sont moins épic, rire. Mais rien ne t'empeche de devenir garde du corps ou policier. Ca demande une très grande intelligence contrairement â ce qu'on croit.

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Ven 10 Avr 2015 - 19:30

Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Le fait est que je vois qu'autour de moi chacun est capable de faire des choses incroyables ou ont un talent particulier (HP ou non), une facilité à faire quelque chose... Alors que je n'arrive à rien moi-même. Je n'excelle en rien, ma mémoire n'est pas fantastique, je ne me retrouve pas du tout dans les caractéristiques HP. Même si l'on m'a dit parfois que certaines me correspondaient.

Pourquoi je n'ai ni intérêt, ni talent pour quoi que ce soit alors? Comment on change ça?

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Camomille le Ven 10 Avr 2015 - 20:56

Kynsk a écrit:
Pourquoi je n'ai ni intérêt, ni talent pour quoi que ce soit alors? Comment on change ça?

Tu dis que tu n'as pas d’intérêt ( je suppose que tu veux dire que tu ne t’intéressè à rien ) et que tu ne te vois pas de talent en ce moment.

Déjà il arrive souvent que l'on ai des talents que l'on ne voit même pas car on y est trop habitués, c'est notre entourage qui peux parfois nous en faire prendre conscience.  Et il peut être utile de le leur demander.

Ensuite pour le manque d’intérêt, ou manque de motivation, il y a plusieurs pistes . Dont,  le vécu bébé; enfance... et là on peu se faire aider et/ou lire ou faire des stages pour avancer en compréhension sur soi.
Et puis il y a aussi l'alimentation.


Dernière édition par Camomille le Ven 10 Avr 2015 - 21:41, édité 1 fois

Camomille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 19/09/2011
Localisation : prés de Toulon

http://appartementmer.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Invité le Ven 10 Avr 2015 - 21:04



Dernière édition par 11Road le Dim 26 Avr 2015 - 0:44, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Ven 10 Avr 2015 - 21:36

Voilà une réponse très complète, merci pour le temps que tu as passé à écrire cela. C'est toujours intéressant de voir les réponses des autres, et je n'ai pas grand-chose à dire. Je suis juste heureux de voir ce genre de post bien construits (toujours dans le bâtiment)

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Toshi le Ven 10 Avr 2015 - 21:58

Pourquoi tu n'as aucun intérêt ? Je suppose que tu veux dire que tu ne t'intéresses â rien pas que tu es inintéressant (?). Dans cette mesure plusieurs possibilité:

Tu as besoin d'être motivé par un facteur extérieur. Comme séduire une fille ( ou un gars ) faire plaisir à un copain, rendre fier tes parents. Il faut peut etre donc que tu recherches un lien. A créer des liens qui vont te stimuler.

Tu as besoin d'avoir une utilité: travailler pour travailler c'est comme certains qui ne conçoivent pas de courir en rond autour d'un stade comme un hamster. Donc il te faut peut etre une occupation ou tu vas te dire " mais oui la ca sert à quelque chose!" . Décorer ta chambre â quoi ca sert ? Décorer chez autrui , ca sert a rendre quelqu'un heureux. 

Tu as peut etre besoin de sentir un but plus noble, une mission. Comme j'ai lu des tonnes de manga j'ai beaucoup cherché ma tache noble rire.  Un but du genre sauver des personnes en danger qui se font voler leur sac ou frapper dans une rame de métro. Ce genre de choses impliquent que tu dois te préparer a etre opérationnel. Prendre des cours d'arts martiaux par exemple. 

Tu as peut etre besoin de sentir un sens traditionnel et générationnel â tes actes. Du genre devenir boucher parce que ca te rappel ton grand pere ou que c'est une tradition familiale. 

Bref explore ce dont tu aurais besoin pour te motiver. Il est possible que tu sois en depression et que ça ne te donne envie de rien. Quand on deprimme on perd l'apetit, on se dis tout le temps " bof", " a quoi bon" . Du coup la y'a eventuellement faire la fete, etre amoureux, faire du sport, créer, ecouter de la musique, danser..etc qui peu remonter le moral. Et certaines therapies courtes. Courtes parce que si ca doit durer 2 ans ca donne envie de crever d'avance mdr.

Bref au niveau du talent. Il faut savoir que tu es peut etre doué en lancé de noyaux de cerises mais que tu ne le saura jamai. Et en plus je parie que tu t'en fou aussi royale que louis xiv l'est.  Je pense qu'on a plutot des capacités ou on est meilleurs et qu'il faut les exploiter. Exemple tu cours vite Sans entrainement. C'est seulement en allant a l'entrainement que tu pourra avoir un vrai talent.Essaies de repérer si tu n'as pas une facilité par rapport aux novices dans un domaine et exploite le. 

Moi meme je me disais pareille que toi. J'avais pourtant une capacité que je trouvais ennuyeuse. En plus des gens étaient quand meme plus doués que moi. Tout le monde me demandait " depuis quand tu sais faire ça?  moi aussi j'aimerais savoir". Mais j'ai travaillé cette capacité en fait ce n'était pas un don.Au départ la nature m'a donné un instrument déjà level up. Comme les voleurs ont une meilleurs agilité et ont deja une maitrise avantagée des armes de jet. ( jeux video rire). Cela dis quand tu débutes, si tu rencontre un orque level 40 il va défoncer ton arc. Donc ok tu avais des avantages de base apres il faut farmer.

 Certains chantent depuis tres jeunes. Chanter ca ne sert a rien si on est pas une star pour manger. ( c'est un exemple). Chanter juste c'est une chance mais pour bien chanter il faut s'entrainer, prendre des cours, si posdible jouer d'un instrument pour une meilleur compréhension du fonctionnement des notes et une plus grande justesse, un meilleur rythme. Donc il y a ce que la nature te donne et l'exploitation de ce cadeau.

Maintenant test tes aptitudes en pleins de domaines. Dessin, arts martiaux, danse, cirque, gymnastique, divers instrument, dressage d'animal, monter a cheval, reparer un appareil electro menager, monter un ordinateur apprendre a coder un site web ou un logiciel, faire des montages photos, sculpter de l'argil, manier un nunchaku, faire a manger..

Tu vas te trouver des talents ou tu as un bon skill ++ de base. Fais toi une liste.

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Lyhan le Sam 11 Avr 2015 - 0:16

Kynsk a écrit:Quand on parle de HQI/THQI, on entend souvent aussi la notion de potentiel, de haut potentiel...
Alors voilà, ayant moi-même été diagnostiqué THQI, je me demandais comment passer du potentiel à des capacités réelles.
Je pense qu'on peut dire que les capacités ne peuvent pas être réelles car, par définition, elles n'appartiennent pas à la réalité, à l'existence concrète. Elles appartiennent au domaine de l'abstrait. Elles sont en quelque sorte les éléments qui composent le potentiel, potentiel qui permet de produire une performance, d'accomplir du concret, de réaliser (autrement dit de créer un morceau de réalité).

Donc « comment passer du potentiel à des capacités réelles ? » Je serais tenté de répondre : en réalisant.
C'est très simple, et peut-être simpliste, comme réponse, mais comme disait Leonard de Vinci : « La simplicité est la sophistication ultime. »

Par exemple, comment es-tu passé de ton potentiel de créateur d'un fil sur ce forum à l'existence réelle du fil sur ce forum ? En le réalisant.

Cependant (et c'est peut-être là que tu éprouves une sensation de blocage), avant de créer ce fil, tu t'es peut-être posé mille questions, eu mille hésitations, demandé mille fois si ce n'était pas vain ou stupide, mais au final pas suffisamment de fois pour te convaincre de ne pas le réaliser. Maintenant, à la suite de cette réalisation, tu es en train de recevoir des réponses, pertinentes ou dénuées d'intérêts, mais qui, chacune à sa manière, en retenant celles qui te paraissent pertinentes et en éliminant celles qui te semblent creuses, te permettent d'avancer dans ton cheminement de pensée. Tu ne t'es pas posé la question de trop, celle qui t'aurait dissuadé de réaliser, et tu avances. C'est pour illustrer ce propos que j'ai emprunté la citation de Leonard de Vinci plus haut ; l'ultime emploi de l'intelligence est d'accéder au plus simple possible - la théorie la plus simple, l'action la plus simple, la vérité la plus simple, etc...

Je pense que pour exploiter ses capacités, il faut simplement réaliser, et pour les exploiter au maximum, réaliser simplement. Il faut apprendre à se poser les plus simples questions, c'est-à-dire les plus essentielles, ainsi que le "bon" nombre de questions : celui qui n'est ni trop faible, pour éviter d'aboutir à une piètre performance, ni trop fort, pour se dissuader de tenter la réalisation de cette performance. Quant à savoir ce que ce "bon" désigne, je laisse ça à ton appréciation.

Tu as réalisé ce fil (et d'autres) sur ce forum. Pourquoi ne pas répéter le même processus pour réaliser d'autres performances dans d'autres domaines, avec beaucoup de simplicité, peu de questions-parasites et la réussite au bout ?

Kynsk a écrit:Puisque je n'ai jamais remarqué quoi que ce soit d'extraordinaire chez moi
Pour remarquer quelque chose, on utilise la capacité de jugement que nous procure notre intelligence. En gros, dans ton exemple, on utiliserait notre intelligence pour remarquer, soit estimer, notre intelligence... C'est peut-être possible de déterminer les qualités et les particularités d'une chose en la comparant à une autre chose en tout point identique mais je ne crois pas que ce soit une expérience très concluante. Ce serait comme tenter de déterminer combien mesure un centimètre en centimètres : ça ne mènera pas très loin.

Le mieux pour déterminer objectivement la qualité de ton intelligence, c'est de te référer à des juges extérieurs, les autres ; une multitude de subjectivités assemblées en une objectivité unique. Et de te servir de ton intelligence pour seulement vérifier que chaque jugement est sincère et désintéressé.


Dernière édition par Lyhan le Sam 11 Avr 2015 - 1:31, édité 5 fois

Lyhan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 314
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 0:43

Toshi a écrit:Il est possible que tu sois en depression et que ça ne te donne envie de rien. Quand on deprimme on perd l'apetit, on se dis tout le temps " bof", " a quoi bon" . Du coup la y'a eventuellement faire la fete, etre amoureux, faire du sport, créer, ecouter de la musique, danser..etc qui peu remonter le moral. Et certaines therapies courtes. Courtes parce que si ca doit durer 2 ans ca donne envie de crever d'avance mdr.

Dans le mille, depuis l'an passé, et je n'en suis pas vraiment sorti, on m'avait prescrit des médocs mais j'ai laissé tombé ceux-ci il y a bientôt 6 mois. Du coup, essayer des choses oui, mais arriver à maintenir une activité sportive par exemple c'est difficile pour moi en ce moment... Dans l'idéal, je crois que je connais les solutions, mais il faut appliquer... Et après quand je retourne en cours et que je commence à me fatiguer, je n'arrive plus à tenir mes résolutions. Je suis assez déséquilibré. Je n'arrive pas à maintenir l'effort d'aller passer 6 heures par jour à m'ennuyer ferme et de combiner ça à de l'effort physique. Et puis découvrir, oui. Mais je crois que depuis longtemps j'ai peur d'essayer, puisqu'ensuite mes parents me sortent des trucs du genre : c'est comme tout, tu abandonnes après quelques fois ou tu étais motivé...

Mais je crois qu'en fait, je n'en ai plus rien à faire. Si je peux me sentir mieux. Oui j'ai voulu essayé. En fait, j'ai pas mal de peine à assumer ce que je fais, j'ai l'impression de tout faire faux.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 0:52

@Lyhan Merci pour ta réponse, je pense que ta réponse est vraiment très pertinente.

Et tout cet éloge de la simplicité ça me parle. De tout ce que je peux me reprocher aujourd'hui, de toute cette facilité que j'ai eu... ce qui me manque le plus et qui à mon sens n'a pas de prix, c'est la spontanéité. La citation que tu as faite est on ne peut mieux placée.

J'ai pu constater en effet que mes décisions spontanées et authentiques avaient une valeur plus importante et que si elles étaient mal prises, moins de répercussions sur mon moral ou mon estime.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Bibo le Sam 11 Avr 2015 - 12:25

Il n'y a pas d'impératif à la réalisation de son potentiel si ce n'est celui qui semble être imposé par une société, un groupe, jusqu'à par soi même, une fois intégré.

En supposant que tu le saches déjà, la question n'est donc plus "Pourquoi ?" ni "Comment réaliser mon potentiel ?", mais "Comment faire pour être satisfait ?", c'est à dire "Comment tendre vers un état de bonheur ?".

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 12:29

Je le sais, mais dans un sens j'aimerais au moins être capable de réussir mes études...

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Hanta le Sam 11 Avr 2015 - 12:31

Hum il n'y a aucun impératif à réaliser son potentiel si l'on ne s'en sert pas comme argument d'autorité.
Plus précisément, qu'il serve d'alibi à dire tout et n'importe quoi sous prétexte d'une supériorité de QI qui est alors souvent mis en avant pour promouvoir la véracité des pires bêtises.
Nombre de personnes se pensent supérieures car le chiffre les accréditent mais généralement ce chiffre n'est jamais atteint et doit donc être appréhendé avec humilité et recul.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 12:34

Oui, j'entends bien.

Et je crois qu'il est temps de reformuler:
Comment transformer un défaut en avantage?

Puisque pour l'instant, ça me fait une belle jambe de connaître un chiffre, mais plus j'essaie de persévérer plus je me prends des murs, ou en cours aussi, j'ai tendance à être plus intéressé par des éléments qui ne sont pas au programme mais toujours dans la matière... en somme je suis toujours décalé.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Hanta le Sam 11 Avr 2015 - 12:37

Peut être en travaillant et ce qui ne t'intéresse pas, et ce qui t'intéresse ? Cela permet de faire le lien entre ton décalage et ce qui t'est demandé. J'avoue que j'avais le même souci en cours.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Bibo le Sam 11 Avr 2015 - 12:44

eXistenZ a écrit:Peut être en travaillant et ce qui ne t'intéresse pas, et ce qui t'intéresse ? Cela permet de faire le lien entre ton décalage et ce qui t'est demandé.
C'est ce que je fais aussi : http://www.zebrascrossing.net/t20664-de-l-emulation-intellectuelle


Dernière édition par Bibo le Sam 11 Avr 2015 - 12:47, édité 1 fois

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 12:46

Je veux bien, mais il faut que ça me tienne en haleine assez longtemps... Et c'est ça le problème. Puisque les exams tombent souvent plus d'un mois après qu'on ait vu et revu la matière.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Hanta le Sam 11 Avr 2015 - 12:49

En réalité tu n'as pas besoin que l'obligatoire te tienne en haleine du moment que ce qui t'intéresse le fait.
Pour prendre un exemple, en philo j'ai dû me coltiner Platon. Lu isolément du reste je me serais fini au cyanure. Mais j'ai lu d'autres philosophes à côté comme Aristote.

Trois avantages : J'ai pu lire deux philosophes pour le prix d'un sans effort du coup car l'un m'intéressant, l'autre passait tout seul aussi.
Aristote critique de Platon fut utile pour comprendre le premier.
J'ai pu faire le lien entre mon décalage et ce qui m'était demandé.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 12:50

Je ne peux qu'essayer, comme toujours... Et il faut aussi que j'arrive à être constant.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Bibo le Sam 11 Avr 2015 - 12:55

Pourquoi être constant ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 12:57

Pour réussir à garder de l'intérêt jusqu'au bout. J'ai bien commencé cette année, mais au moindre coup de mou, j'arrive plus à m'y remettre... Et je sabote mes chances.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Bibo le Sam 11 Avr 2015 - 13:02

Dans mon cas ni l'interêt ni le travail n'est constant. Parce que je m'y prend assez tôt, j'avance par a-coup, entre ces phases là, j'y pense quand je m'ennui.

Le fait de s'accorder une certaine liberté par rapport au travail est un soulagement pour moi. J'attend simplement de "devoir" m'y mettre, c'est à dire lorsque j'ai beaucoup de trop de questions en tête auquelles je dois trouver des réponses ou lorsque j'ai beaucoup trop de réflexions que je dois alors coucher sur papier. Une sorte de necessité d'action qui fait suite à un trop plein d'idées.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Totogros le Sam 11 Avr 2015 - 15:18

Je ne me pose pas beaucoup de questions, et ne pas avoir de réponses à celles que j'ai est habituel pour moi. Je ne suis pas très curieux, je veux juste vivre ma vie tranquillement et pour les cours j'attends aussi de devoir me mettre à travailler, mais travailler quelques jours voire la veille d'un examen m'empêche d'être sûr de moi.

Le résultat peut être très bon ou médiocre.

Et si je m'y prends trop tôt, je perdrai l'intérêt au fur et à mesure jusqu'à décrocher... Et au final à l'exam, ça se soldera par un échec ou un résultat moyen.

J'entends par constance, que je ne peux prédire ou même estimer si j'ai les capacités pour réussir un exam. J'ai toujours l'impression de me planter et si je réussis ce n'est que parce que j'ai eu de la chance. Je n'ai pas l'impression d'assimiler quoi que ce soit.

Totogros
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 21
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du potentiel au réel

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum