Pavé césar 2, le retour du Roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Groofy le Mer 8 Avr 2015 - 20:53

Bien le bonsoir, bien le bonjour...

Je m'appelle Axel, 17 ans de Lorient, j'adore la musique particulièrement le grunge (Nirvana <--ALERTE STÉRÉOTYPE), Edith Piaf, Pink floyd, Simon & Art Garfunkel. Je joue de la guitare depuis 1 an et demi et je compose à mes heures perdues, j'aime la psychologie, le domaine audio-visuel, DOCTOR-WHO ! Et enfin je ne sais absolument pas par quoi commencer !
Disons, peut être par comment je suis arrivé sur ce forum ? Oui ce serait déjà pas mal.


"Pavé César, ce qui vont te lire, te saluent !"

Tout d'abord voici un peu le parcours de ma vie :
Lorsque j'étais enfant (niveau maternelle-primaire), j'avais la réputation au près des professeurs d'être ce petit garçon très calme, très sage qui ne disait pas un mot, à tel point que mes appréciations en primaire demandais à ce que je parle et participe plus en cours. Je n'étais jamais puni, la seule fois où je l'ai été, on m'a balancé un "Ah, c'est toi qui n'est jamais puni ? Bon tu peux y aller", c'est vous dire le petit ange que je suis j'étais...J'étais une sorte de gamin étrange, considéré comme "mature". J'avais des résultats corrects, ni au dessus, ni en dessous, je ne travaillai pas, ça marchai plutôt bien, alors pourquoi m’embêter. J'avais tout un tas de projets, j'avais recruté mes quelques amis pour faire un film, bon c'était avec les moyens du bords et un scénario plus que douteux, mais j'aimais ça.
Bref....
A partir du CM2 et jusqu'à maintenant, mon comportement c'est doucement dégradé, arrivé en sixième, j'ai eu un prof de maths que je détestais, c'est comme ça que j'ai appris à détester les maths d'ailleurs, ça me faisait doucement rire de le voir ce venter en étalant son savoir des tables-de-multiplications-par-coeur ^^ Je m'ennuyait tellement en cours que j'avais pris une boule de "pâte-à-fixe" chez moi et à longueur de journée je m'amusais à sculpter de tout : des petits bonhommes, des objets.. Mes résultats étaient correct, sauf en maths, mais bon ça me rassurait de voir que cela concernait toute la classe (7 de moyenne pour moi, 7 pour la classe)


De la sixième à la troisième, j'ai continué à ne rien faire en ayant de moins en moins quelque chose à faire du professeurs qui parlait en face de moi. Je ne travaillai pas, mais je restais encore au milieu (parce qu'au milieu c'est merveilleux ! ), j'avais tendance à me poser des questions assez bizarre du type :
Si on part de l'hypothèse qu'il y a une vie après la mort, et qu'on ne se souvient plus de l'ancienne vie, alors comment peut on être soit même, en gros, imaginez que vous êtes frappés d'une amnésie concernant TOUTE le début de votre vie. Lors de votre "re-naissance", tous ce que vous avez appris est envolé, votre personnalité aussi par conséquence, alors comment les gens frappés d'amnésie peuvent-ils être eux-même, est-ce que l'ancienne personne présente dans ce corps est toujours-là ou est-ce une nouvelle... (si vous connaissez un bouquin là-dessus... ) C'est assez dur à expliquer et j'ai toujours été plus ou moins tordu et nul pour raconter ce que je pense donc bon...

J'étais très fort en anglais (faisant un peu de Basic) j'ai d'ailleurs lancé mon équipe de traduction sur le net en 3 ème. Puis comme j'ai un peu de chance, j'ai eu un professeur de maths vraiment génial durant cet année, qui m'a réconcilié avec les maths. J'ai eu mon brevet avec mention assez bien (une mention au brevet... Sérieux...)

Puis je suis allé en seconde, notes corrects 13 de moyenne général, orientation vers un série S, et là c'est le drame, résultat en chute libre avec une moyenne de 9 descendant vers le 8 sur les 3 trimestres , il fallait se "mettre au travail", gros souci étant donné que je suis un feignant de base quand il s'agit de travailler sur quelque chose que je n'aime pas. Ces dernière années j'étais devenu le genre de type qu'on considère comme immature, ne trouvant rien d'autres à faire en classe que de jouer avec tout ce qui l'entoure, d'avoir un comportement sortant largement de la norme, un humour.. spécial, étrange, bavards au possible, au final l'opposé de moi en primaire (tant mieux j'ai jamais pu blairer le concept de "norme") et cet année, je suis en term s et j'essaye de me mettre au travail mais c'est très dur, rien que l'effort pour me concentrer en classe est gigantesque, si je suis à côté de quelqu'un encore plus ! J'ai toujours été persuadé d'avoir une sorte de décalage avec les autres, en seconde je me revois en train de me documenter sur l'hyperactivité et le TDA en particulier, sur la schizophrénie, comportement bi-polaire, je pensais être juste débile/abruti/con, ce qui expliquerais mon "immaturité" aux yeux des autres... Récemment, mon ami hyperactif m'a suggéré de me  Enfaite je voulais juste trouver une explication à ça, appartenir enfin à un groupe (assez ironique pour quelqu'un n'aimant pas la norme, mais je vous l'ai dit, je suis tordu). Voilà un résumé de ma vie jusqu'à maintenant, ce qui nous amène à :


"comment j'ai atterri sur ce forum ?"

Il y a à peu près 3 mois je suis tombé par le plus grand des hasards sur une "page facebook" aimée par l'un de mes amis, intitulée "Journal d'un surdoué - Haut potentiel", ne connaissant pas la signification de ce terme, je décide de regarder sur mon cher ami "google", avant de trouver rapidement quelques descriptions bien superficiels. Étant un grand passionné de psychologie, je n'y résiste pas, je commence à me documenter dessus, je trouve un livre nommé "Trop intelligent pour être heureux" conseillé par un site dédié aux zèbres, puis après un première lecture, je suis dans un état vraiment particulier, je suis à la fois hyper content et totalement dévasté, sûr de moi et totalement perdu, des choses concordes d'autres non. Il est vrai que j'ai toujours eu l'impression de pleurer plus facilement que les autres pour une punition ou la douleur de quelqu'un d'autre. Je ne pouvais concevoir que mon chat mange ce pauvre petits oiseaux et cette souris...  J'ai tendance à avoir de l'empathie facilement, ok, mais je n'ai pas un bouquin constamment dans les mains, je n'aime pas vraiment lire d'ailleurs, je préfère le support visuel j'ai besoin de voir et d'entendre l'histoire qu'on me raconte, un bel exemple est "gravity" lorsque j'ai vu ce film au cinéma, la beauté des scène m'envahissait, j'étais transporté par les différentes scènes, j'ai énormément aimé ça et j'aimerais tellement pouvoir revivre ça de nouveau.

Au niveau de ma personnalités, pour faire bref je dirais que j'ai beaucoup de mal à établir des relations avec des gens que je classe dans la catégorie "basique", des gens tellement classique superficiel et prévisible, où bien se prenant pour des êtres supérieurs n'acceptant aucunes critiques, même constructives (alors oui, CA fait prétentieux de se croire capable de porter un jugement ) Je préfère des gens "intéressants" avec qui ont peu discuter d'autres choses que le dernier match France-jenesaisquelpays ou de "plus belle la vie"... J'ai une fâcheuse tendance à me frustrer très rapidement quand je n'obtiens pas ce que je veux, et à me lancer dans des projets ou je veux que le résultat correspondent totalement à ce que j'imagine, ce que j'arrive que très rarement bien évidemment et qui résulte en l’abandon du projet, en général, assez rapidement. J'ai tendance à être assez naïf aussi, donner une seconde, troisième, quatrième, bien trop de chances aux gens qui me déçoivent où me trahissent (Ne jamais sous-estimer la capacité des autres à vous décevoir)

J'ai des amis au lycée dont un est Hyperactif et haut potentiel (détecté avec 140 au test)  et l'autre "Hyper-conscient" et fort aux échecs ! (que je soupçonne haut potentiel d'ailleurs...) et ce sont d'ailleurs des gens que j'admire beaucoup et je me dit qu'au final, en comparant, c'est improbable que je puisse l'être et en même temps, j'ai ces périodes où j'y crois... Il est vrai que je suis impulsif et que je remette beaucoup de choses en questions, mais n'est-ce pas simplement un sorte de crise d'adolescence ? Cet ami hyperactif m'a récemment dit qu'il ne serait pas surprenant que je sois hyperactif, chose me paraissant peu probable étant donnée mon comportement en maternelle et primaire.... Est-ce qu'on fond ce n'est pas plutôt un tentative de joindre un groupe de personne dite intelligente pour voiler le fait que l'on ne l'est pas sois-même ? Une sorte de syndrome de l'imposteur ? En bref, si je suis venu ici c'est plus pour avoir un avis, un conseil, n'importe quoi, parce qu'actuellement je suis quand même sacrément paumé, j'ai pensé à aller voir la "psy" du Lycée, mais je ne sais pas si elle est vraiment qualifiée, enfin bref ! Je vous laisse donc la parole et je vous remercie de m'avoir lu.

Ah et si ça intéresse j'ai fait le pré-test Mensa, même si je ne sais pas en quoi il consiste exactement, je l'ai réaliser en 1heure (oui c'est long, mais j'étais pas pressé ce soir là ) 32/40 --> chances de réussites moyennes. Je ne sais pas si c'est vraiment ça que l'on attend d'une présentation et si ce n'est pas le cas je m'en excuse d'avance Smile Je m'excuse également pour les nombreuses fautes d'orthographes, mais même en relisant j'ai tendance à laisser passer beaucoup de choses.

Je tiens à préciser que j'ai posté ce message sur un autre forum que j'ai découvert avant celui-ci mais qui hélas n'est pas très actif car peu connu...
hautpotentiel.xooit.be

Buona sera !

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Mer 8 Avr 2015 - 21:43

Bienvenue ! Smile

Récit sympatoche à lire. Mais j'ai aucun conseil à donner, à part poster dans la catégorie des tests et des psys pour avoir une bonne adresse (parce que la psy scolaire, hmmmm NAN (<- c'est mal les préjugés hein))

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Groofy le Jeu 9 Avr 2015 - 17:49

Haha ! Merci bien Smile Je vais voir ça alors ! Oui la psy scolaire, j'avoue ne pas y déposer toute mon attention :p

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Gasta le Sam 11 Avr 2015 - 22:54

Testé ou pas on s'en fiche...
Bienvenue sur ZC, Axel ! Very Happy

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Groofy le Mar 14 Avr 2015 - 21:55

Merci Gasta ! Smile

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Invité le Mer 15 Avr 2015 - 22:44

Bienvenue Groofy o/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Groofy le Ven 17 Avr 2015 - 12:03

Smile Merci !

Groofy
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavé césar 2, le retour du Roman

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum