Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Yul le Sam 11 Avr 2015 - 20:14

Angède a écrit:
J'ai compris par contre que tu as du mal à concevoir le monde ambidextre.Smile

Je ne te prend pas pour une "sous-douée".

Le mode "ambidextre" est donc généralisé si je comprend bien ce que tu dis? "Mr tout le monde a un système de pensée mixte" et les surdoués aussi. C'est bien ce que tu dis?

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Hanta le Sam 11 Avr 2015 - 20:30

Pour donner un ersatz de contenu

http://wiki.zebras-crossing.org/doku.php?id=articles:tthqi

Bon courage.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Yul le Sam 11 Avr 2015 - 20:35

Merci eXi, ça peut expliquer beaucoup de choses effectivement.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Sam 11 Avr 2015 - 20:55

Ma mémoire de travail est conceptuelle, sans concept effectivement je n'apprends rien.
Si j'arrive a réorganiser par arborescence l'info sous mes yeux et créer un concept, il n'y a rien au delà de ma portée. Smile

Je suis lente sur les nouvelles matières sans concept de rattachement. Mais ils commencent à devenir rare. Smile
Autrement je suis rapide.

Distraite c'est seulement si vous n'avez pas de problème de prioperception. Sinon vous êtes très attentif à tout.

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Bibo le Sam 11 Avr 2015 - 20:56

Yul a écrit:Merci eXi, ça peut expliquer beaucoup de choses effectivement.
Sinon, il y a un truc qui s'appel le principe de parcimonie.
Si un texte n'a pas de sens a priori, plutot que de considérer que le sens est inaccessible par tous ceux qui le lisent, il est plus vraisemblable de se dire qu'il défie les lois de la logique, qu'il n'y a donc rien à y trouver.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Sam 11 Avr 2015 - 21:01

Les bouddhistes appellent cela la vacuité. Mais ce n'est pas le sens vain qu'il faut retenir ici.

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Yul le Sam 11 Avr 2015 - 21:47

C'est bien beau tout ça, mais ça ne répond toujours pas à ma question.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Hanta le Sam 11 Avr 2015 - 21:51

Bah si elle t'a répondu yul, à sa façon.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Yul le Sam 11 Avr 2015 - 22:05

J'attendais juste une confirmation.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Sam 11 Avr 2015 - 23:41

J'ai reconstruit des shémas de pensées, pour t'expliquer c'est des thèses de 600 pages environs que je n'ai pas écrite.

Mon opinion basé sur l'observation de gens normaux sain classique, c'est que je ne vois pas de différence flagrante entre eux et moi, sachant que je suis tout de mm consciente que je peux faire plus de chose en mm temps qu'eux et que cela développe des capacités différentes.
Ils signalent tout de mm que les TTHQI ils en ont pas beaucoup sous la main. Et qu'effectivement si j'aime être mon propre cobail, en dehors de cela.....

Ensuite les gens comme moi ont tendance à se former leur propre opinion et prendre ensuite les informations scientifique comme méthode de vérification de leur théorie. Voir s'ils savent d'instinct reconstruire une roue sans en avoir jamais vu une.
On a des process de vérification par l'oral, et des constructions de processus logique...
C'est pour mon plaisir pas le tien. Suis je capable de recréer une pensée existente et aboutir à la mm conclusion ? Que se passe t il si je suis dans un domaine où rien n'est créer ? Bref.

Tu peux croire des scientifiques à 125 de QI grand max qui mettent 50 ans à remarquer qu'un animal a des émotions d'un 3/4 ans, et stop. Ou te dire que se ne sont que des théories en cours d'évolution et qu'on peut en discuter car ils ont besoin de tout vérifier et c'est réducteur . Ce qui est bien mais lent étant donné le niveau des tehnologies actuelles. C'est pour ça qu'il y a des sciences abstraites.

Pour beaucoup, ils font comme moi, il t'offre des théories.
Nous ouvrons des champs de pensée et nous offrons nos conclusions. A toi de réfléchir.
Il y a le niveau prouvé par la science, et il y a ce qui reste a être prouvé.

J'offre du doute raisonnable. Smile
(je rappelle qu'en France tu peux être psychologuethérapeuthe sans diplôme, je suis une excellente psychologuethérapeuthe autodidacte, je me suis soignée toute ma vie et apparemment je suis passée au milieu de pas mal de mine, et ma fille aussi et pas mal de femme que j'aide bénévolement)

Comprends mes capacités de calculs ne sont pas les mm qu'un 125. Tu compares des ordinateur de puissance différente.  Smile

Et oui je suis dans l'informatique de gestion étatique, ça paye mes factures et c'est un milieu flexible, détendu à QIH quotient intellectuel humain élevé ce qui prime pour que je me sente bien (enfin normalement cette année je suis mal tombée).
Cela ne m'empêche pas d'être cultivé dans d'autres domaines. Au contraire j'ai du temps et je travaille vite.
Smile


Dernière édition par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 9:28, édité 2 fois

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Sam 11 Avr 2015 - 23:46

Ton argument était inexact (imprécis).
Je ne peux ni infirmer ni confirmer ta question dans son sens initial, car elle est mal posée.
Reformule plus précisément.

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Yul le Dim 12 Avr 2015 - 0:45

D'accord. Je vais affirmer les choses et ne plus poser de question.
Je reprend plus en amont et essaye de mieux décortiquer ce que je voulais dire :

Angède a écrit:
Tout ce qu'on attribut au zèbre, c'est ce que monsieur tout le monde a. Sauf qu'il en parle pas.

Ma définition du zèbre est la suivante : zèbre = surdoué (ou "super" si tu préfères appeler des personnes ayant une douance comme cela).
C'est la définition que donne JSF. Elle a simplement préféré appeler les personnes surdouées des "zèbres" pour des raisons qu'elle expose dans son livre et dont nous avons déjà parlé. C'est la définition qui doit faire référence, c'est la raison même de l'existence de Zebras Crossing...>>>

Du coup, je comprend ta phrase comme cela : "Tout ce qu'on attribue aux surdoués, c'est ce que Monsieur Tout le Monde a. Sauf qu'il n'en parle pas."

...

"Attribut" peut avoir deux significations :

  • on peut y comprendre la notion de capacité que je décris plus haut.
  • on peut parler d'attribut physique en biologie, et là aussi, il semblerait (mais les sources que j'ai sont discutables) qu'il y-ait des différences entre les surdoués et Monsieur Tout le Monde au niveau du développement du cerveau (myélinisation, connexions cérébrales, je ne suis plus très sûr)


Dans un cas comme dans l'autre, il y'a des différences. Un test de Q.I permet de mesurer une partie de ces différences, et même si ce test mesure qu'une partie de l'intelligence (ou des intelligences, chacun verra midi à sa porte) il est basé sur un étalonnage de plusieurs capacités intellectuelles. Il s'agit d'un indice, et juste un indice, permettant de mieux appréhender la personnalité complexe des individus surdoués.

Personnellement, et je ne suis pas le seul surdoué ici à le dire, je ressens des différences entre "Monsieur Tout le Monde" et moi. Je n'ai pas la patience de tout lister, mais crois moi, il y-en a. Je parle de "capacités", qu'il s'agisse de handicap (par exemple mon échelle de valeur est affreusement peu fiable, je suis incapable d'estimer correctement le temps que va me prendre un travail ou les capacités physiques et intellectuelles des Monsieur Tout Le Monde autour de moi, même de visu) ou de talent (j'ai des gens qui m'engueulent par ce que je ne leur laisse pas le temps de réfléchir à un problème ou une énigme et les empêche ainsi de s'amuser).

...

"Monsieur Tout le Monde", c'est le nom que tu sembles donner à un groupe d'individus, qui, d'après les statistiques communément admises, ont un Q.I qui a été mesuré à moins de 130 points sur l'Echelle de Weschler, soit d'après les statistiques communément admises 97.8% de la population mondiale. Tu remarqueras qu'ici les membres du forum leurs donnent plusieurs sobriquets : normopensants (attribut de capacité et type de réflexion, en "cylindre") / neurotypiques (question d'attribut physique donc) / moldus (celle là est assez mignonne I love you )

...

Du coup quand tu dis que nous tous sommes pareils que Monsieur Tout le Monde, je me pose des questions.

Je réalise grâce à Existenz que le fonctionnement d'un TTHQI serait plus proche du fonctionnement d'un Monsieur Tout le Monde que les fonctionnements des autres catégories de zèbres (QI évalué entre 130 et 159 points sur l'Echelle de Weschler) peuvent l'être du fonctionnement d'un Monsieur Tout le Monde.

Mais j'estime que ta généralisation n'est pas bonne :
Si tu es bien TTHQI, c'est peut-être ton cas (ça reste à prouver, tu fais un simple auto-diagnostique et n'est donc pas fiable sur ce point), tu auras peut-être (sait-on jamais?) les mêmes attributs qu'un Monsieur Tout le Monde. Mais ce n'est pas le cas pour tous les autres surdoués.

Conclusion : d'après moi, ton affirmation est fausse, et j'en arrive à te questionner pour savoir pourquoi tu me donnes le sentiment de te tromper.
Je ne remet pas en question tes capacités intellectuelles (enfin celles que tu annonces, si, je l'admet, mais je ne dis pas que tu es une "sous-douée"), je remet en question les sources d'informations qui t'ont menée à une cette synthèse erronée (et du coup les miennes ainsi que ma mémoire, sache que je ne suis pas non plus un spécialiste).

Mais j'avoue que puisque tu es arrivée sur ce forum avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine j'en arrive aussi à me demander simplement si tu es de bonne ou de mauvaise foi. Et je dois admettre que ça reste encore un bien curieux mystère.


Dernière édition par Yul le Dim 12 Avr 2015 - 1:48, édité 4 fois (Raison : Normalement, si tu es TTHQI, tu devrais gérer sans mal toutes mes parenthèses. Mais je culpabilise un peu d'en avoir mis autant....)

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Oni le Dim 12 Avr 2015 - 1:37

Bon matin,

Je réponds au post non pour défendre Nadège, elle restera un bloc monolithique et tout ce qu'on pourrait dire ne changera absolument rien à sa vue.

Cela me turlupine, parce que j'ai le même à la maison... Ce n'est certainement pas une pensée comme monsieur tout le monde. Cela y ressemble dans la définition,c'est comme un mirroir, mais avec des détails en plus. Je parle pour celui que je connais, qu'ils ne sont pas temporel... Je m'explique, il ne vive pas le passé, ni le présent, ni le futur. C'est un peu comme une vie en parallèle, n'existe que ce qu'ils sont occupés à faire, conceptualiser point barre. Les idées ne tournent pas, ce n'est pas comme une avalanche, il n'y a pas d'effet boule de neige dans les idées. Elles sont présentes de par ce qu'ils ont acquis, glanés.

Le mien ne tient nullement compte de son corps, manger, boire sont des choses utile mais pénibles, si il pouvait s'en passer il le ferait.
Alors pour sortir les poubelles..

Ils sont certains de ce qu'ils sont non pas parce qu'il ne se pose pas la question mais parce qu'ils se connaissent parfaitement au fur et à mesure des expériences ...

Aucune notion du bien et du mal, si il se sent l’aisé: il pourrait te démolir la tête au propre. Juste parce que par exemple, il est en retard
et qu'un abruti devant parle avec quelqu'un sur le trottoir et quand tu le klaxonne, il te fait un doigt d'honneur. Mais, ils se contiennent.

A première vue, on penserait qu'ils sont totalement mégalo mais ce n'est pas vraiment ça. Et c'est peut-être ici que le bas blesse...

Mon mam a perdu son côté mégalo après un grave accident de voiture et là il c'est senti con et ce pour une très longue période. Non pas qu'il pensait comme monsieur tout le monde mais parce qu'il pensait moins vite que d'habitude.

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Oni le Dim 12 Avr 2015 - 1:42

enfin moins vite ce n'est même pas ça, pas comme avant. Ah oui aussi, sur leur windows pas de corbeille... C'est delete immédiat.

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Bibo le Dim 12 Avr 2015 - 2:14

Angède a écrit:
je rappelle qu'en France tu peux être psychologue sans diplôme
On n'est plus à ça près hein, mais bon ...
Avec une telle affirmation, on en viendrait presque à aller verifier un truc qu'on sait déjà. Neutral

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 3:38

Yul a écrit:D'accord. Je vais affirmer les choses et ne plus poser de question.
Je reprend plus en amont et essaye de mieux décortiquer ce que je voulais dire :

Angède a écrit:
Tout ce qu'on attribut au zèbre, c'est ce que monsieur tout le monde a. Sauf qu'il en parle pas.

Ma définition du zèbre est la suivante : zèbre = surdoué (ou "super" si tu préfères appeler des personnes ayant une douance comme cela).
C'est la définition que donne JSF. Elle a simplement préféré appeler les personnes surdouées des "zèbres" pour des raisons qu'elle expose dans son livre et dont nous avons déjà parlé. C'est la définition qui doit faire référence, c'est la raison même de l'existence de**

Du coup, je comprend ta phrase comme cela : "Tout ce qu'on attribue aux surdoués, c'est ce que Monsieur Tout le Monde a. Sauf qu'il n'en parle pas."

...

"Attribut" peut avoir deux significations :

  • on peut y comprendre la notion de capacité que je décris plus haut.
  • on peut parler d'attribut physique en biologie, et là aussi, il semblerait (mais les sources que j'ai sont discutables) qu'il y-ait des différences entre les surdoués et Monsieur Tout le Monde au niveau du développement du cerveau (myélinisation, connexions cérébrales, je ne suis plus très sûr)
    Il est normal que tu trouves des différences dans les connections pour que cela tourne plus vite, on a aussi établit que le poid du cerveau de l'homme était plus lourd et que cela ne rajoutait rien à ses capacités par rapport à la femme. Certes nous sommes différents, mais nous sommes aussi semblable. Je préfère m'attacher à ce qui nous réunit plutôt qu'à ce qui nous sépare


Dans un cas comme dans l'autre, il y'a des différences. Un test de Q.I permet de mesurer une partie de ces différences, et même si ce test mesure qu'une partie de l'intelligence (ou des intelligences, chacun verra midi à sa porte) il est basé sur un étalonnage de plusieurs capacités intellectuelles. Il s'agit d'un indice, et juste un indice, permettant de mieux appréhender la personnalité complexe des individus surdoués.

Personnellement, et je ne suis pas le seul surdoué ici à le dire, je ressens des différences entre "Monsieur Tout le Monde" et moi. Je n'ai pas la patience de tout lister, mais crois moi, il y-en a. Je parle de "capacités", qu'il s'agisse de handicap (par exemple mon échelle de valeur est affreusement peu fiable, je suis incapable d'estimer correctement le temps que va me prendre un travail ou les capacités physiques et intellectuelles des Monsieur Tout Le Monde autour de moi, même de visu) ou de talent (j'ai des gens qui m'engueulent par ce que je ne leur laisse pas le temps de réfléchir à un problème ou une énigme et les empêche ainsi de s'amuser).

Ma critique était sur le choix du mot, je ne peux pas l'utiliser. Je peux comprendre qu'on veuille lui attribuer une autre définition, mais étant communiquante, je ne peux pas l'employer pour demain défendre dans un partie politique un système éducatif particulier pour les gens de la douance et en faire un argument de vente.

Ensuite je regarde avant tout le coté pathologique, tout ce que je lis (et je suis en formation ultra rapide) est en terme de pathologie psychologique ou psychiatrique. Aidant de nombreuses personnes en détresse, et ayant un profil de vie qui aurait du me faire tomber dans tout les cabinets psy de France, je remets en doute ces probabilités et la façon dont ces statistiques ont été obtenues. Je pense qu'on a fait un portrait à charge et qu'on a oublié de chercher des gens qui allaient bien.

Moi aussi je suis bruyante dans un milieu social, moi aussi j'explose les scores de rapidité, et en tant que femme ce n'est pas simple. Par contre, j'estime très bien le temps et les capacités des autres. Les femmes naturellement vivent en fonction des autres, et doivent s'adapter à leur enfant, on est plus flexible, et tolérante sur le temps de parole des autres. De temps en temps, je me fais plaisir pour rappeler que je suis là. Et si ils veulent s'amuser sans moi ok, mais qu'ils ne disent pas de conneries.  

Mon handicape réel c'est l'incapacité de valoriser mon intelligence. J'ai mis du temps à comprendre que les gens utilisent beaucoup l'égo pour avoir de l'ascendant et mentent au besoin. Je ne conçois effectivement pas très bien "le bien et le mal". Les limites de persuasion m'ont pris beaucoup de temps. J'ai beaucoup de "charisme" et je peux imposer mon point de vue sans forcer.


...

"Monsieur Tout le Monde", c'est le nom que tu sembles donner à un groupe d'individus, qui, d'après les statistiques communément admises, ont un Q.I qui a été mesuré à moins de 130 points sur l'Echelle de Weschler, soit d'après les statistiques communément admises 97.8% de la population mondiale. Tu remarqueras qu'ici les membres du forum leurs donnent plusieurs sobriquets : normopensants (attribut de capacité et type de réflexion, en "cylindre") / neurotypiques (question d'attribut physique donc) / moldus (celle là est assez mignonne I love you )
J'adhère, je trouve aussi que les gens ont du mal à sortir de leur schéma de pensée, en trois mots, je sais déjà comment cela va finir, et parfois leur corps parle tellement que je pourrais faire le dialogue sans les laisser placer un mot. Ma responsable de service pète un cable que je lui fais ça..... lol
C'est une HQI, et son égo a du mal.

Mais je dissocie  le shéma de la pensée du shéma émotionnel qui reste identique entre nous. Notre panel est plus développé mais encore je ne vois pas une différence intrinsèque entre nous et eux. Ils ont du mal avec nous car ils sont orgueilleux et enfantins. Une femme là encore s'adapte facilement.

...

Du coup quand tu dis que nous tous sommes pareils que Monsieur Tout le Monde, je me pose des questions.

Je réalise grâce à Existenz que le fonctionnement d'un TTHQI serait plus proche du fonctionnement d'un Monsieur Tout le Monde que les fonctionnements des autres catégories de zèbres (QI évalué entre 130 et 159 points sur l'Echelle de Weschler) peuvent l'être du fonctionnement d'un Monsieur Tout le Monde.

Les THQI avec qui j'ai parlé me donne ce sentiment de normopensant. Ils sont aussi dans leur intellectualité et ont du mal à en sortir. Ainsi je ne vois de différence intrinsèque, juste plus de complexité dans la pensée.

Mais j'estime que ta généralisation n'est pas bonne :
Si tu es bien TTHQI, c'est peut-être ton cas (ça reste à prouver, tu fais un simple auto-diagnostique et n'est donc pas fiable sur ce point), tu auras peut-être (sait-on jamais?) les mêmes attributs qu'un Monsieur Tout le Monde. Mais ce n'est pas le cas pour tous les autres surdoués.

Je reconnais les shémas de pensée, les "monocylindres" différents (si j'ai bien compris le terme, j'ai dans mes recherches reconstruit une notion similaire que j'appelle harmonique de pensée), c'est pour ma seule connaissance personnelle pour l'instant, cela permet d'établir des profils d'intelligences émotionnelles différents en fonction d'un niveau d'intellect. C'est un travail en cours, mais jusque là je repère des traits communs.
Tous ces tests QI coutent cher, j'ai une fille aussi à faire tester, comme toujours je décortique les sujets avant d'aller voir l'expert, je me mets à sa portée sinon la communication ne vas pas passer, je sais aujourd'hui grâce à vous et ce forum, pourquoi je dois faire ce travail depuis toujours. Si il n'y pas de concept dans un échange verbal de nature nouvelle, je ne comprends pas ce dont on me parle. Et éventuellement, je  ne peux pas parler. Si je ne parle pas le langage du test, le test ne servira à rien, j'ai donc besoin de comprendre des éléments conceptuels autour du test avant d'être évaluée ou de faire évaluer ma fille. Je suis tatillon. Pardon.

Comprends que je ne sens pas, en dehors, de la montée en puissance de calcul, une différence de nature entre HTQI, HQI, et un moldu. Je vois clairement une intellectualité supérieur, je suis obligée de monter le régime, de trouver de nouveaux vocabulaires plus techniques et précis que j'attribue à un champ lexical plus complexe et généralement utilisé pour des intelligences supérieures. C'est rare que je doive utiliser ces champs.


Conclusion : d'après moi, ton affirmation est fausse, et j'en arrive à te questionner pour savoir pourquoi tu me donnes le sentiment de te tromper.
Je ne remet pas en question tes capacités intellectuelles (enfin celles que tu annonces, si, je l'admet, mais je ne dis pas que tu es une "sous-douée"), je remet en question les sources d'informations qui t'ont menée à une cette synthèse erronée (et du coup les miennes ainsi que ma mémoire, sache que je ne suis pas non plus un spécialiste).

C'est moi, ma source d'information, j'ai une oreille absolue, je lis le corps des gens, qui me disent "putain comment tu fais", ensuite je bosse, je cherche , je réfléchie, je discute, je compare, je trouve des preuves scientifiques, que j'interprète en fonction des miennes. J'ai mes preuves pour moi mm, mais le prouver c'est dur dans les sciences humaines. Je dois écrire une thèse, je sais, c'e n'est pas pour rien que travaille mon écrit.
J'ai toujours pensé que ce que je fesais n'avait pas valeur, et depuis qq tps je remarque que cela en a. Je teste des spécialistes dans des domaines et ils non seulement me complimentent mais finissent par reculer. Je ne vais pas décider en deux minutes mon sors. Mais je dois être scientifique et étudier les faits, pas pour vous les prouver mais à moi. Et éventuellement communiquer certains de mes résultats.


Mais j'avoue que puisque tu es arrivée sur ce forum avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine j'en arrive aussi à me demander simplement si tu es de bonne ou de mauvaise foi. Et je dois admettre que ça reste encore un bien curieux mystère.

Je n'ai jamais menti de ma vie sauf pour me protéger des coups. Donc je suis honnète.
Peut être que tu trompes tout simplement. Smile
Ce n'est pas un drame de ne pas avoir remarquer l'erreur de sémantique.
Je suis peut être pour toi, ce que tu es pour un moldu ? J'ai raison. Mais dans ton système de logique j'ai tord. Cela peut être concomitant. Il faut ouvrir ta logique à une autre possibilité plus large, plus universelle. Moi, je dois expliquer ma fille à un directeur d'école, zèbre, je ne peux pas sans être regarder comme une mauvaise mère qui met un sobriquet sur la tête de son enfant, et avec mes yeux j'ai le résultat en direct, le directeur n'a pas besoin de parler. Smile

Comprends que tu as un pb sur la remise en question. Je conçois ton point de vue. Pourquoi ressens tu le besoin de vouloir nier le mien, et m'enlever mon intelligence pour le confirmer ?

Comprends que moi, j'ai du mal à voir ton intelligence aussi. Me vois tu t'insulter ? Me vois tu te remettre en cause ? Me vois tu supposer que tu mens en disant que tu es un surdoué ? Non les éléments de vécus que tu me donnes me suffisent à confirmer et ton coté buté et calme à la fois, me prouve une réelle intelligence. Toute ton expression est une preuve de ta douance. Par contre tu es borné à en devenir bête. Tu gagnerais à relativiser un peu.


Dernière édition par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 9:35, édité 1 fois

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 4:15

Oni a écrit:Bon matin,

Je réponds au post non pour défendre Nadège, elle restera un bloc monolithique et tout ce qu'on pourrait dire ne changera absolument rien à sa vue.

Tu m'as eu.... lol  Razz
Merci.  Embarassed  


Cela me turlupine, parce que j'ai le même à la maison...  Ce n'est certainement pas une pensée comme monsieur tout le monde. Cela y ressemble dans la définition,c'est comme un mirroir, mais avec des détails en plus.  Je parle pour celui que je connais, qu'ils ne sont pas temporel...  Je m'explique, il ne vive pas le passé, ni le présent, ni le futur.  C'est un peu comme une vie en parallèle, n'existe que ce qu'ils sont occupés à faire, conceptualiser point barre.  Les idées ne tournent pas, ce n'est pas comme une avalanche, il n'y a pas d'effet boule de neige dans les idées.  Elles sont présentes de par ce qu'ils ont acquis, glanés.

Le mien ne tient nullement compte de son corps, manger, boire sont des choses utile mais pénibles, si il pouvait s'en passer il le ferait.
Alors pour sortir les poubelles..

Ils sont certains de ce qu'ils sont non pas parce qu'il ne se pose pas la question mais parce qu'ils se connaissent parfaitement au fur et à mesure des expériences ...  

Aucune notion du bien et du mal, si il se sent l’aisé: il pourrait te démolir la tête au propre. Juste parce que par exemple, il est en retard
et qu'un abruti devant parle avec quelqu'un sur le trottoir et quand tu le klaxonne, il te fait un doigt d'honneur. Mais, ils se contiennent.
très vrai  je me reconnais parfaitement, sauf que mon coté maman m'a forcé dans le réel à tout point de vue, et j'y ai gagné je précise, meme si cela fait perdre du temps, l'expérience est enrichissante et on pense mieux.
A première vue, on penserait qu'ils sont totalement mégalo mais ce n'est pas vraiment ça.  Et c'est peut-être ici que le bas blesse...
oui, c'est une de mes théories récentes en psychologie, depuis que je me nomme "génie" mes pensées fonctionnent mieux. C'est un positionnement de l'égo qu'une THQI spécialisée en communication m'a montrée avec difficulté. Pour pouvoir penser et parler d'une certaine façon, il faut monter son égo et y croire. (pas mon truc d'arrêter la humble attitude, mais j'ai testé et ça marche, mes mots sont plus fluides.
C'est comme si cela donnait un punch mental. Tu as un bon QI d'analyse tu sais.

Mon mam a perdu son côté mégalo après un grave accident de voiture et là il c'est senti con et ce pour une très longue période.  Non pas qu'il pensait comme monsieur tout le monde mais parce qu'il pensait moins vite que d'habitude.
Idem, l'égo monte et descend vite chez moi, on appelle cela construire son acertivité.
Ce n'est pas un coté mégalo, c'est sa confiance en lui. C'est difficile d'expliquer à quel point nous voyons le monde simplement et les actions des gens illogiques. Mais en mm temps c'est logique dans leur rationalité. Donc est ce nous ou eux qui avons tord ? Sommes nous intelligent ou bête ?
Il faut juste comprendre notre propre nature intellectuelle, pour comprendre que plusieurs rationalités peuvent coexister dans le mm espace et sortir de la logique "avoir raison ou avoir tord". Smile
Mais qu'à la fin et ça c'est 35 ans de boulot, on a bien raison. Et ça c'est la difficulté. C'est si simple, comment peut on ne pas avoir tord ? Ces gens passent des vies pour trouver ce que nous voyons en 10 minutes. Mais il nous faut bien une vie pour expliquer ce que nous voyons et leur prouver scientifiquement une évidence. Smile  

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Hanta le Dim 12 Avr 2015 - 6:34

euh juste une correction, pour être psychothérapeute pas nécessairement besoin de diplôme.
Pour être psychologue, si. C'est un titre protégé. De fait il est soumis à des conditions telles que le diplôme.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 8:21

possible que j'ai inversé les deux Smile
my bad.
Thanks.

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Oni le Dim 12 Avr 2015 - 8:42

Oui, pour être psychologue on doit avoir fait un masters et avoir le diplôme qui va avec, tout le monde peut se dire psychothérapeute ou gourou (quand on y regarde de plus près, ce n'est peut-être pas si éloignés) ce n'est pas protégé.

Bon, je sors mon côté cash/clash: Que l'on soit TTHQI, THQI, HQI ou normo-pensant, il peut y avoir des failles narcissiques et chacun s'en défend comme il peut.

De manière tonitruante pour certain à bas bruit pour d'autre.

Je pense aussi qu'il n'y pas de tord ou de raison, chacun sa logique, chacun son chemin, chacun fait se qu'il peut pour mener sa barque. Je ne pense pas que L'humain ne peut-être résumé en 10 min, il est changeant.
Je m'explique j'ai pu voir des personnes tuer 10 personnes sur la journée de la manière la plus barbare qui soit et dans la même journée m'offrir un fruit pour que je puisse survivre.

Et heureusement qu'il se situe dans l'infini des possibles, sinon pas de grandes avancées et dans un sens des zones grises. On peut-être sous ou super dans beaucoup de domaines. Mais, je ne connais personne qui est super dans tout. Certains l’appellerait alors Dieu et je n'y crois pas du moins dans l'acceptation dogmatique du terme. Quoi que je cherche encore Wink

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 9:13

Ma soeur est psy , fac et tout le toutim, honnètement ça donne pas confiance du tout dans le diplôme.... Smile

Pour le reste je suis un peu d'accord, ce que je reproche aux gens c'est leur manque de tolérance pour leur propre faiblesse chez les autres. C'est aussi ce qui aide à rester humain.
Autant mes oreilles sont sans failles, mon écrit est une horreur. :p

Je sais aussi que face au pire de l'humain, il ne faut pas oublier que le pire n'est pas l'humanité.
Chercher de la logique dans la violence est un jeu dangereux car c'est essayer de comprendre un animal déchainé dont la logique humaine s'est échappée. Smile

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Oni le Dim 12 Avr 2015 - 9:38

l'entrée dans le réel avec ta fille me fait un peu penser à ça




Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 9:49

Oui mais j'ai reconstruit françoise dolto en sus pour me rassurer. lol Mais sinon c'est tout à fait ça.
Je me moque de moi mm ici.... incapable de bouger sans avoir pondu un thèse sur l'éducation des enfants. J'étais presque pas stressée.

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Oni le Dim 12 Avr 2015 - 10:00

hu hu hu Razz La logique de la violence, c'est peut-être pour ça que je n'ai jamais fini ma thèse... Il y a psy et psy. Selon la théorie de Szondi, l'être humain joue une partition de musique selon il appuiera selon sa personnalité plus sur une note ou une autre. Il y a la pathologie, la socialisation et la sublimation... Du moins, de ce que j'ai saisi

Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Angède le Dim 12 Avr 2015 - 10:06

Oni a écrit:hu hu hu Razz La logique de la violence, c'est peut-être pour ça que je n'ai jamais fini ma thèse...  Il y a psy et psy.  Selon la théorie de Szondi, l'être humain joue une partition de musique selon il appuiera selon sa personnalité plus sur une note ou une autre.  Il y a la pathologie, la socialisation et la sublimation... Du moins, de ce que j'ai saisi
C'est intelligent comme théorie. Szondi j'aime bien, ça me parle bien.
La violence est un thème difficile à maitriser, ma soeur voulait la comprendre elle s'y ait perdu. Ce n'est pas qq chose qu'on peut intellectualiser.

Angède
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 38
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis ni chimpanzé, ni zèbre, mais éléphant à la rigueur :)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum