La cenesthésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cenesthésie

Message par oyans le Mar 31 Mar 2015 - 22:14

Voici un trouble cérébral, un symptôme de maladie psychique dont j'ai été atteint et dont je souffre encore un peu.
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0014385504000428?via=sd&cc=y

la cénesthésie est d'ordre structurel, de l'image de son corps et de celle qu'elle renvoie aux autres. Ceci serait la définition la plus répandu.

Notamment connaissant assez bien ce problème semblant unaniment corporel, n'est à vrai dire qu'une demi-vérité, certes les sensations corporelles sont démultipliées, quadruplées et n'ont majoritairement qu'un effet néfaste, une sorte de distorsion de son apparence physique, mais il n'est pas qu'extrinsèque, on peut très bien ressentir le moindre de ses organes sous la peau, ce qui n'est pas visible et cela ne dépend donc pas que de l'image du corps.En fait la perception de la conscience est accrue à un point vélique maximal; imaginez-vous entendre crier chaque douleurs qu'engendre le sang couler dans ses veines, chaque battement de cœur rendre les pulsations intolérables tant toute votre attention en est comme trop saisie, hypnotisée.Dans la nature beaucoup d'animaux ont ce genre de "sens" le dauphin avec l'échosonar, la chauve-souris qui aveugle répercute les sons et mesures les distances la séparant des obstacles.
Sentir la souffrance à son encéphale constante, comme si votre cerveau pouvait tout sentir et tout comprendre, la cénesthésie est plus qu'une mauvaise gène, elle impacte aussi l'environnement qui vous entoure, la captation surdéveloppée peut tourner à la méfiance,il n'y a pas que des avantages, il y a tout autant de douleurs, c'est un peu comme un sixième sens.Descartes en parle avec le troisième œil qu'il situe dans la glande pinéal et Nietzsche aussi à sa manière, sont-ce des affabulations?

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Invité le Mar 31 Mar 2015 - 22:17

oyans a écrit:Descartes en parle avec le troisième œil qu'il situe dans la glande pinéal
Ah? J'avais jamais remarqué que Descartes parlait de 3e œil!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par oyans le Mar 31 Mar 2015 - 22:22

Blakarma (terrapin) a écrit:
oyans a écrit:Descartes en parle avec le troisième œil qu'il situe dans la glande pinéal
Ah? J'avais jamais remarqué que Descartes parlait de 3e œil!
La glande pinéale fut l'avant-dernière des glandes endocrines dont la fonction fut identifiée. Cela explique sans doute les spéculations tant physiologiques que métaphysiques qui ont entouré son rôle supposé central dans la pensée du fait de sa position dans l'encéphale.

La plus célèbre de ces théories est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le « siège » de l'âme7. Pour justifier cette hypothèse, Descartes se basait sur le fait que la glande pinéale aurait été l'unique organe de la tête à n'être pas conjugué, c'est-à-dire ne se présentant pas sous une forme de paire d'organes symétriques situés de part et d'autre du plan sagittal. Par ailleurs outre sa position centrale, la glande pinéale se trouve juste au-dessus de l'aqueduc de Sylvius dont Descartes pensait qu'il guidait ce qu'il appelait les « esprits animaux » censés faire naître les sensations dans l'âme en frappant la glande pinéale. Aujourd'hui, les études histologiques ont montré que la glande pinéale est bien un organe conjugué mais les deux hémisphères qui la constituent sont presque fusionnés.

Dans la mythologie védique du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au chakra Ajna ou 3e œil, tantôt au Sahasrara ou chakra de la couronne, situé au sommet du crâne.

Dans la plupart des interprétations du Discordianisme la glande pinéale est supposée servir d'organe de communication avec la déesse Eris. La glande pinéale est parfois aussi appelée « le troisième œil atrophié ».

D'après Paul Foster Case (en)[réf. nécessaire], la glande pinéale est la « montagne » de la Bible où se fait la communication avec le Très Haut : Moïse reçoit les tables de la loi « sur la montagne », d'un point de vue ésotérique, cette montagne ne serait autre que le siège de la glande pinéale.

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Invité le Mar 31 Mar 2015 - 22:25

Mais chez Descartes, ça parle de 3e œil?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par oyans le Mar 31 Mar 2015 - 22:35

Blakarma (terrapin) a écrit:Mais chez Descartes, ça parle de 3e œil?
je ne sais pas particulièrement si il parle du troisième oeil, mais juste par déduction, le siège de l'âme est le raccord avec ce qui est externe à son corps, ce qui obligatoirement laisse à penser qu'il ne prenait pas ce phénomène à la légère, puisqu'il l'a étudié, non?

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Invité le Mar 31 Mar 2015 - 22:39

Bah, il me semble qu'il a produit une pensée spécifique sur le sujet, et qu'il ne faut sans doute pas la confondre avec d'autres pensées, qui n'ont pas grand chose en commun.

Bon, après tout ça est anecdotique, ce n'est pas le plus important dans ton sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par oyans le Mar 31 Mar 2015 - 22:45

Blakarma (terrapin) a écrit:Bah, il me semble qu'il a produit une pensée spécifique sur le sujet, et qu'il ne faut sans doute pas la confondre avec d'autres pensées, qui n'ont pas grand chose en commun.

Bon, après tout ça est anecdotique, ce n'est pas le plus important dans ton sujet.
Non je comprends, mais c'était orienté sur la cénesthésie ou il y a différentes approchent du même phénomène, on pourrait très bien parler du corps calleux qui lui semble être la jonction des deux hémisphères dans la partie frontale du cerveau, quoique le cervelet est aussi relié aux deux hémisphères, la partie cérébelleuse à tout autant d'importance finalement, je crois que les connaissances sur le cerveau s'évalue vers les 6 %, ça laisse pas mal de place aux extrapolations

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par oyans le Mar 31 Mar 2015 - 22:51

En déviant d'un pouce, c'est HS le cervelet n'est pas la coordination des mouvements, il exécute les mouvement spatiaux, c'est le putamen qui fait la coordination des mouvements dans l'espace si je me souviens bien

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Invité le Mar 31 Mar 2015 - 23:35

Pour le reste du sujet, je n'arrive pour le moment pas à comprendre de quoi il est question.
J'ai été regarder un peu sur wikipédia, et il ne m'a pas semblé que c'était une pathologie:

La cénesthésie, ou cœnesthésie, est un sentiment vague que nous avons de notre être – voire notre corps – indépendamment du concours des sens comme la fatigue ou le bien-être ; ou un même sentiment que nous avons de notre existence grâce à la sensibilité organique vague et faiblement consciente à l’état normal, qui dérive de tous nos organes et tissus, y compris les organes des sens comme la faim et l’excitation sexuelle (Deny, Camus, Dupré)

mais que
La cénesthésie peut être troublée par des illusions maladives comme l'hypocondrie, ou bien au cours de la dépression ou par des hallucinations comme dans certains états de schizophrénie. Toutefois ces tableaux sont d’origine psychique parfois compliqués par la personnalité et doivent être distingués de la dysesthésie qui est causée par des troubles physiques ou organiques plus simples

Après, ouip, c'est wikipédia Wink Il faudrait que je regarde les sources pour comprendre mieux, mais je ne suis pas certaine d'avoir les compétences pour comprendre ce type de documentation.

Peut-être que j'en apprendrai plus en lisant ce fil. Pour le moment c'est assez confus pour moi, et je ne vois pas le lien entre les penseurs que tu as cité, et les troubles de la cénesthésie (mot complètement nouveau pour moi).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par oyans le Mer 1 Avr 2015 - 0:01

Blakarma (terrapin) a écrit:Pour le reste du sujet, je n'arrive pour le moment pas à comprendre de quoi il est question.
J'ai été regarder un peu sur wikipédia, et il ne m'a pas semblé que c'était une pathologie:

La cénesthésie, ou cœnesthésie, est un sentiment vague que nous avons de notre être – voire notre corps – indépendamment du concours des sens comme la fatigue ou le bien-être ; ou un même sentiment que nous avons de notre existence grâce à la sensibilité organique vague et faiblement consciente à l’état normal, qui dérive de tous nos organes et tissus, y compris les organes des sens comme la faim et l’excitation sexuelle (Deny, Camus, Dupré)

mais que
La cénesthésie peut être troublée par des illusions maladives comme l'hypocondrie, ou bien au cours de la dépression ou par des hallucinations comme dans certains états de schizophrénie. Toutefois ces tableaux sont d’origine psychique parfois compliqués par la personnalité et doivent être distingués de la dysesthésie qui est causée par des troubles physiques ou organiques plus simples

Après, ouip, c'est wikipédia Wink  Il faudrait que je regarde les sources pour comprendre mieux, mais je ne suis pas certaine d'avoir les compétences pour comprendre ce type de documentation.

Peut-être que j'en apprendrai plus en lisant ce fil. Pour le moment c'est assez confus pour moi, et je ne vois pas le lien entre les penseurs que tu as cité, et les troubles de la cénesthésie (mot complètement nouveau pour moi).
Ce qui est dit est relativement exact, tu sais personnellement je donne juste un avis objectif, j'ai introduit d'une part, juste le côté scientifique, psychanalytique et de l'autre part une vision plus philosophique, en indiquant ma propre expérience s'en intégrer une quelconque conclusion. que cela soit externe ou interne je n'en sais rien.par contre là où je serais moins catégorique, c'est que ce phénomène apparait dans le temps à différentes époques, ce qui laisse à penser que le rapport au corps n'était pas existant tel qu'il l'est aujourd'hui.

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Invité le Mer 1 Avr 2015 - 0:09

Disons que tu décris quelque chose qui a l'air d'être assez terrible, et difficile à vivre, et je ne pense pas avoir vraiment la possibilité de me représenter ce que ça donne.
Alors j'essaie vaguement d'appréhender le phénomène, mais ça à l'air d'être assez complexe. Les troubles de la cénesthésie peuvent se traduire de différentes manières, il y a de multiples causes, et je n'arrive pas encore à cerner le trait général entre tout ça.
Mais ça ne me semble pas insensé que tu tentes une approche philosophique, même si elle me dépasse complètement vu que je ne comprends pas encore les bases de ce phénomène.

La manière dont tu as vécu ça a l'air d'être assez terrifiante. Heureuse que ça se soit un peu arrangé, et j'imagine que tu es en voie de guérison complète.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par oyans le Mer 1 Avr 2015 - 0:22

Blakarma (terrapin) a écrit:Disons que tu décris quelque chose qui a l'air d'être assez terrible, et difficile à vivre, et je ne pense pas avoir vraiment la possibilité de me représenter ce que ça donne.
Alors j'essaie vaguement d'appréhender le phénomène, mais ça à l'air d'être assez complexe. Les troubles de la cénesthésie peuvent se traduire de différentes manières, il y a de multiples causes, et je n'arrive pas encore à cerner le trait général entre tout ça.
Mais ça ne me semble pas insensé que tu tentes une approche philosophique, même si elle me dépasse complètement vu que je ne comprends pas encore les bases de ce phénomène.

Mais la manière dont tu as vécu ça à l'air d'être assez terrifiante. Heureuse que ça se soit un peu arrangé, et j'imagine que tu es en voie de guérison complète.
la guérison est bien grand mot, le premier psychiatre qui m'a suivi pendant de longues années m'a certifié qu'on ne pouvait pas guérir que cela était à vie. Il est donc incertain de dire je suis guéri, le problème principal se confine en soi et la façon d'appréhender le monde extérieur, comme chez les surdoués, il y a toujours une grande part d'analyse et d'interprétation, mais là où il devrait y avoir une limite, il se passe une accélération des pensées, de ce fait la logique et les associations d'idées se mélangent dans l'esprit de la personne qui est atteinte, tout semble alors corroborer mais la verbalisation devient impossible et confuse, on perd ses repères logique et spatiaux, en ne prenant plus en compte les facteurs déterminants externes du monde qui nous entoure; pour mon cas les codes et les règles je les assimile mais je n'ai pas la capacité de les reproduire.la cénesthésie est encore plus étrange parce qu'elle n'a plus véritablement de liens avec soi et les autres.

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Invité le Mer 1 Avr 2015 - 0:31

Merci pour tes explications, j'ai l'impression de saisir un peu mieux.
Je pense que beaucoup de choses m'échappent encore, mais j'en apprendrai sans doute plus en suivant ton fil. Merci pour ce témoignage, qui me fait découvrir un monde un peu inconnu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cenesthésie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum