les mots dont on ne se sert jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les mots dont on ne se sert jamais

Message par oyans le Dim 29 Mar 2015 - 21:09

Hylémorphisme: hylé subst. gr. qui désigne
1° le bois, soit sur pied, soit coupé cyclops

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par StateOfTrance le Dim 12 Avr 2015 - 15:23

Euuuh ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyl%C3%A9morphisme

"L’hylémorphisme (de hulè : matière et morphè : forme) est une philosophie développée par Aristote qui considère que tout être (objet ou individu) est composé de manière indissociable d'une matière et d'une forme."


"L'hylémorphisme fait valoir : 1o que l'intelligible se trouve dans le monde matériel — c'est la forme, principe de détermination et acte du sujet corporel ; 2o que le devenir est réalité intelligible — c'est l'accès à l'être en acte à partir de l'état de possible (en puissance), lequel a pour principe la matière, substrat de la forme en voie d'acquisition."

euuuh²

StateOfTrance
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 35
Localisation : louvain-la-neuve

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par Pieyre le Dim 12 Avr 2015 - 15:32

Quand on crée un mot, c'est pour s'en servir, non ? ne serait-ce que de façon ludique ou esthétique, pour le montrer, notamment dans une série. Ce serait un moderne hapax.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15358
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par Talep le Lun 13 Avr 2015 - 11:03

En ce moment, un odieux connard est très branché sur les coprolithes, je trouve ce mot merveilleux

Talep
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 195
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 26
Localisation : Bordeaux/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par StateOfTrance le Mar 14 Avr 2015 - 19:19

sérendipidité me fait flasher ^^ Pcq sur internet, c'est presque la juste manière de fonctionner Smile

StateOfTrance
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 35
Localisation : louvain-la-neuve

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par oyans le Ven 8 Mai 2015 - 17:53

eccéité venant de ecce et chez Heidegger c'est le dasein, ce qui veut dire à ce que j'ai compris c'est l'accès à l'être pour ensuite devenir; l'être en action.
Si vous avez plus d'infos n'hésitez surtout pas.

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par Pieyre le Ven 8 Mai 2015 - 18:41

Sauf que le terme Dasein est assez courant en allemand, qui ne se distinguait pas tellement à l'origine d'Existenz, même si Heidegger en a fait un concept réputé intraduisible (dans Sein und Zeit : l'étant pour lequel il y va de son être propre). Il peut être souvent traduit par existence. Alors pourquoi en français ne pas charger ce dernier terme d'une acception supplémentaire, comme Heidegger l'a fait en allemand avec Dasein ? En effet, en latin classique, le verbe exsisto (composé de ex et de sisto issu de stare : se tenir) signifie : se dresser hors de, surgir, s'élever, – ce qui est assez primitif pour qu'on lui affecte cette acception. Reférence : Dictionnaire européen des philosophies, sous la direction de Barbara Cassin.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15358
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par oyans le Sam 9 Mai 2015 - 20:12

Pieyre a écrit:Sauf que le terme Dasein est assez courant en allemand, qui ne se distinguait pas tellement à l'origine d'Existenz, même si Heidegger en a fait un concept réputé intraduisible (dans Sein und Zeit : l'étant pour lequel il y va de son être propre). Il peut être souvent traduit par existence. Alors pourquoi en français ne pas charger ce dernier terme d'une acception supplémentaire, comme Heidegger l'a fait en allemand avec Dasein ? En effet, en latin classique, le verbe exsisto (composé de ex et de sisto issu de stare : se tenir) signifie : se dresser hors de, surgir, s'élever, – ce qui est assez primitif pour qu'on lui affecte cette acception. Reféreelnce : Dictionnaire européen des philosophies, sous la direction de Barbara Cassin.
merci pour l'explication pieyre, inventer un tel mot c'est pour les professionnels du langage, j'y réfléchis quand même, mais je n'en ai pas les capacités

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par Fannibellule le Jeu 14 Mai 2015 - 17:50

Atticisme : Délicatesse de goût et de langage (propre aux Attiques) Smile

Fannibellule
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 130
Date d'inscription : 14/04/2014
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par oyans le Jeu 14 Mai 2015 - 19:32

Fannibellule a écrit:Atticisme : Délicatesse de goût et de langage (propre aux Attiques) Smile
très joli mot Fannibellule.

Deux mots: priapée et irrumation cyclops

oyans
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1641
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: les mots dont on ne se sert jamais

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum