Allez zou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allez zou

Message par Hanami le Sam 28 Mar 2015 - 12:36

Ca suffit maintenant, des mois que je suis inscrite.  J'oublie que je suis inscrite,  ça me revient,  je remets à plus tard ma présentation,  je lis les autres, je trouve plein de prétextes pour repartir sans écrire. Je suis chiante. Et comme je le suis vraiment, je vais vous raconter ma vie, bien fait.
47 ans en juin, mère célibataire d'une ado. Détectée en CE2 par des tests mis en place par l'Education Nationale. Je n'ai jamai su mon QI, on ne me l'a pas dit.  Ca n'a surpris personne, j'avais des "symptômes" classiques de la gamine surdouée. On a juste convoqué mes parents parce qu'il fallait absolument me faire sauter une ou deux classes. Ma mère ayant elle même mal vécu cette expérience a refusé, et on m'a laissée continuer à écrire mes poèmes et m'enfermer dans la lecture du dictionnaire et des encyclopédies. J'ai glandouillé durant le collège et le lycée, au grand désespoir des profs qui savaient que je pouvais teeeeellement faire mieux.  Je ne voulais pas avoir mon bac, rester au lycée, pas grandir. Et puis sursaut d'orgueil. 3 jours avant les examens, je révise  ce que je peux et je l'ai avec mention AB. J'ai foiré mes études universitaires.Ce fut une longue période de crises d'angoisses, d'agoraphobie, d'envies de mourir, de grand n'importe quoi, et le début des troubles alimentaires. Anorexie, boulimie, puis hyperphagie au début de la vie de couple. Certains se détruisent à la coke, moi j'ai pris 100kg. De zèbre en forme de girafe, je suis passée à hippopotame. Ca a duré longtemps. Ma dernière psychothérapie avec un psychiatre spécialisé dans l'obésité m'a sauvée. Après, il faut reprendre forme humaine, et même sans les troubles alimentaires et ne préférant les pâtes au brocoli au mac do c'est compliqué. Sleeve le 03 mars 2014, 2ème naissance. Les kilos partent, 52 en moins pour l'instant. Et là au fur et à mesure, il se passe un truc bizarre, mon cerveau se réveille. Le zébre était anesthésié par la graisse et la bouffe, le remplissage morbide de ce corps dont je croyais qu'il devait faire vivre ma soeur jumelle que j'aurais bouffée dans le ventre de ma mère ((à 14 ans un médecin inconscient et dans l'erreur m'annonce que j'ai les restes d'un foetus non développé dans cette boule en bas du dos, et mon entourage lance cette folle théorie , j'ai bouffé ma soeur jumelle). Mon cerveau a faim, ça bouillonne, parfois même je me tape la tête avec la main en disant à voix haute "arrêteuuuuh". Je me replonge dans les livres. J'ai retrouvé le plaisir de manger et de cusiner alors je cuisine, je pâtisse, j'écume les blogs culinaires et je fais des gâteaux Harry Potter ou plateau de sushis pour ma fille. Je m'aperçois que tout ce temps, je n'étais que la mère des autres, à l'affût du malheur des autres sur le net, en société, celle qui sent et devine, qui console, celle qui invite pour écouter, analyser, aider. Et quand j'arrête parce que ma vie prend un autre tournant, parce que je veux qu'on s'occupe un peu de moi aussi maintenant, qu'on ait envie de me voir, de faire  autrechose que papoter maintenant que mon corps le permet, je me retrouve seule. Aujourd'hui encore, on m'adore, de loin, on me met sur un piédestal, je suis formidable, attentionnée, qu'est ce que ça fait du bien de parler avec moi, j'ai raté ma vocation j'aurais dû être psy ou coach de vie, on me le dit. Mais malgré les explications, les perches tendues, quand je réussis à ne pas avoir trop peur de me lier avec d'autres, que je suis la personne la plus sociable du monde, la plus ouverte, que je lance des invitations, des propositions, que j'ouvre des portes, ça ne fonctionne pas. Je reste seule, encore. Les copines sont mieux ailleurs visiblement, avec d'autres. Je suis coincée dans cette ambivalence terrible: ça ne me fait pas vraiment souffrir, être seule c'est mon truc et les gens sont cons, et merde j'ai quand même envie d'autrechose, avec des amis, du fun, du papotage en groupe, des ballades et des pique niques. Evidemment les autres c'est compliqué, on s'ennuie avec les autres,  et quand ils m'adorent, ils me font peur, faudrait pas que ça aille trop loin, j'ai peur de me lier, j'ai peur de m'ennuyer. Et si ça se trouve, je leur fais peur aussi. Est ce qu'ils le sentent? Est ce qu'ils ont l'impression que je ne sais pas faire autrechose que lire Jane Austen en buvant du thé le petit doigt en l'air? J'en suis à me demander ce qui cloche chez moi, j'ai tellement changé, je suis la personne la plus souriante et avenante du monde, du genre à parler aux inconnus sympas dans la rue, bordel, c'est quoi le problème...Peut être que je suis condamnée à me sentir  toute ma vie dans ce décalage avec les autres, et à ne pas pouvoir avoir une vie sociale normale,. Allez savoir. En attendant, tout en me disant que c'est idiot et inutile, que ça ne résoudra rien, je suis ici, on verra bien...

Bref, bonjour :-)

Hanami
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Lara Croft le Sam 28 Mar 2015 - 14:10

Bonjour à toi Hanami et sois la bienvenue dans la savane !
Ici, pour ce que j'en sais car je suis nouvelle aussi, c'est un lieu de parole mais surtout de partage alors je pense que tu as bien fait de sortir de ton isolement et de venir nous montrer tes rayures !
Je te souhaite de belles rencontres humaines Wink

Lara Croft
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 91
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 37
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Hanami le Sam 28 Mar 2015 - 14:23

Merci Lara!
J'espère que la savane me reposera un peu de la jungle Smile

Hanami
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Sushi le Sam 28 Mar 2015 - 14:47

Bienvenue Hanamie!
Quel combat contre l'obésité tu as mené et quelle victoire! Très inspirant!
J'ai remarqué qu'en période de dépression, je mangeais moins voire pas du tout, bizarre ce rapport nourriture/bien-être... J'ai également remarqué que plus je "nourrissais" mon cerveau, plus j'arrivais à nourrir mon corps.

En tout cas, re-bienvenue et bon weekend!

Sushi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 27/03/2015
Age : 34
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Hanami le Sam 28 Mar 2015 - 14:54

Merci Sushi (toi aussi tu aimes le Japon ou juste le poisson cru? Very Happy )

Les connexions entre nourriture et psychisme sont nombreuses, importantes, il y a des tonnes à dire sur le sujet. On dit que le ventre est le 2ème cerveau du corps humain, ça n'est pas par hasard.

Hanami
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Invité le Sam 28 Mar 2015 - 15:23

Bonjour Hanami, elle est émouvante ta présentation. Tu as un talent d'écriture certain.
Elle a quel âge ta fille aujourd'hui ?
Ça se passe bien pour elle ?

Bienvenue sur zc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Hanami le Sam 28 Mar 2015 - 15:48

Merci Parisette...Je suis touchée par ta réflexion sur l'écriture, c'est ma grande quête depuis que je sais écrire. Un besoin vital et un enfer. Mais bon, une astrologue a prédit à ma mère quand j'étais ado que j'e connaitrais une "réussite littéraire tardive". Rien n'est perdu Very Happy
Ma fille a 16 ans, et pour elle aussi la vie est compliquée.... Elle a connu une hospitalisation de 8 mois en pédopsychiatrie pour phobie scolaire et souffrance psychique. Elle retourne au collège tous les jours, même si tout n'est pas simple. Elle aussi se sent différente. Elle ne supporte pas le regard des autres sur elle, déteste la majorité des ados de son âge, et la vision du monde dans lequel on vit lui fait du mal. Elle peut pleurer en regardant le JT. Elle a été testée, mais elle n'est pas zèbre. Même si les tests en fait ne sont pas valides du fait de ses blocages psychologiques et d'une incapacité structurelle concernant les acrivités logico-mathématiques. Alors elle fuit dans le monde de Zelda, de Lewis Caroll, Alice Madness, WOW...

Hanami
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Invité le Sam 28 Mar 2015 - 16:19

Dur dur pauvre choupette. A 16 ans, après un tel parcours elle doit être bien mature par rapport aux jeunes de son âge.
"Elle ne supporte pas le regard des autres sur elle"
A t'elle des problèmes de poid également ?

C'est difficile de voir ces enfants en souffrance et de ne pas savoir comment les aider. Surtout quand on a nous même nos propres blessures d'enfance encore douloureuses.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Mutine le Sam 28 Mar 2015 - 18:58

Bienvenue Hanami,

je suis en train de lire "Différence et souffrance de l'adulte surdoué" de Cécile Bost.
Je me suis toujours sentie différente sans savoir pourquoi et je suis comme toi, pas d'amis, pas de copines, pas de vie sociale.
Je te souhaite de trouver les réponses à tes questions Wink

Mutine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 25/03/2015
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Hanami le Sam 28 Mar 2015 - 20:19

Merci Cindel... je viens de lire ta présentation, pour toi aussi c'est une bonne idée d'être venue ici Wink

@ Parisette Ma fille n'a pas de problème de poids, c'est une grande bringue élancée . Même s'il faut surveiller  tout de même, elle n'a pas de thyroïde, j'essaie de l'habituer à une bonne hygiène de vie, pour prévenir.
Depuis qu'elle est toute petite, elle fuit la réalité. Mauvaise rencontre toute petite, je ne raconterai pas. J'ai frappé à toutes les portes durant plus de 10 ans " ma fille va mal, je le sais". "Oui oui Madame, on va s'occuper d'elle". Et puis une autre psy. Et encore un autre. Et un centre pour enfants. Et puis une psychomotricienne. Et puis "elle va mieux, elle ne veut pas parler, vous êtes une maman qui sait l'écouter et lui parler  ça c'est bien c'est l'essentiel nous on va arrêter là, au revoir Madame". Oui mais je suis sa mère, pas un médecin, et en plus on nous pousse du coup à être de plus en plus fusionnelles, elle n'a plus confiance qu'en moi, et je comprendrai plus tard à quel point ça l'empêche d'avancer.  Et elle qui en a marre d'être trimballée d'un médecin à un autre. . Il a fallu du harcèlement en 6ème (grande bringue  au teint très pâle aux yeux cernés planquée derrière sa chevelure de Raiponce pour essayer d'être invisible perdue dans ses poensées, au collège ça équivaut à avoir une cible dessinée sur elle) et donc le déclenchement de la phobie scolaire plus tard  pour qu'enfin une prise en charge globale soit décidée.
Alors oui, elle est parfois plus mature que les autres. elle n'aime pas le côté écervelé des filles, les mises en scène permanentes de soi sur Facebook, l'obsession des fringues et des garçons, les gossips. Elle revendique sa dfifférence, même si je pense que c'est aussi un moyen pour elle de justifier sa solitude et sa peur des relations sociales. Mais elle a fait des pas de géant depuis son hospitalisation en 2013. Sa route aussi sera différente,  hors normes, pas grave. L'essentiel est qu'un jour elle se sorte de tout ça et puisse s'épanouir. On y travaille Wink

Hanami
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez zou

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum