C'est décousu...mais c'est déjà ça

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Dim 13 Sep 2015 - 16:00




Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 14 Sep 2015 - 19:23

J-1.

Strating-bloc. Ballonée. Cou bloqué.
Allez, je vais me laisser aller sur le clavier, exprimer un peu ce qui est retenu ou comprimé.

Contenir sans retenir. Exprimer sans dégueuler.

L'expression sur mon fil m'est moins aisée depuis quelques semaines. Et sur les autres fils, ça me fout le tournis.
Moins aisée. Oui.
Pourquoi?

Je posais des choses sans attentes, c'était bon.
Mais je pose en public...quelle impudique je fais...

Je distingue peu l'exposition de l'exhibition. Je distingue peu le social de l'intime.
Le social me dépasse, en fait. Parler pour parler, sans se dévoiler. Je ne sais pas faire. Je n'en vois pas l'intérêt. Je ne prends pas ou très peu de plaisir à cela.
J'ai besoin de me sentir naturelle et authentique. Je suis impliquée quand je parle. Je ne cherche pas à théoriser ou convaincre quand je m'exprime. Juste être écoutée. Toucher la curiosité. L'intérêt, la réflexion. Je parle de ce qui me parle. Je cite peu mes sources dans mes propos, mais ceux-ci sont un condensé de ce que j'ai pu lire et expérimenter.
J'essaie d'être attentive à mes ressentis en permanence. Pourquoi dis-je cela ou ai-je besoin de le dire? Qu'est ce que je ressens quand j'entends cela, et pourquoi?

J'ai une vision floue du Monde (et vi je suis myope).
Et je n'aime pas qu'on m'impose un verre optique qui me fout mal au crâne.
Parfois, avec certains, j'ai un effet correcteur qui amoindrit mon flou, mais ça bouge tout le temps. Selon la fatigue, l'humeur, l'usure...
Quelquefois je vois net, et c'est bon! Ca ne dure pas, mon regard se trouble à nouveau peu de temps après, mais quand ça converge, c'est beau.

Décalage donc. Même ici, je constate. Je déconne peu, je participe peu. J'observe. Je me balade. Je reste groupée avec moi-même pour pas me perdre dans cette savane.

Où que l'on soit, y'a toujours une dynamique externe qui peut potentiellement parasiter la dynamique interne. C'est comme ça.
Chaque cellule doit s'adapter à l'environnement dans lequel elle baigne...

Ca me fatigue, m'amuse, me distrait, m'énerve, m'agace, me touche, m'interroge, me stimule, me noie, me donne des idées, fleurit mon arborescence parfois me met en joie... de vous lire ça et là.
Rarement envie de participer aux débats et échanges qui parfois passent du coq à l'âne. A quoi bon?...Je glâne mes infos ici et là, et j'ai besoin qu'elles collent à mes expériences et connaissances pour les valider. J'aime pouvoir les partager et avoir quelques retours ou questionnements pour avancer, affiner, résumer, synthétiser tout ce que je brasse. Les interlocuteurs ne sont pas faciles à trouver.
Parfois quelques échanges profonds, sporadiques. Que je ne nourris pas plus que ça, faute de temps et crainte d'investissement affectif qui ne serait pas à sa place.

Voila un peu ce que je vis ici, un reflet de ce que je vis également IRL.

Un rationnel connecté à l'affectif...ça facilite pas la socialisation. Quand je parle de moi, je parle de la Vie. Quand j'écoute la Vie (sous toutes ses facettes à travers chaque être vivant), elle me renvoie à moi. Ca me passionne, mais m'isole aussi. J'apprends à accepter ce fait.

J'espère que mon état d'être sera compatible avec ma reprise d'activité imminente.
Qu'en tant qu'accompagnante, cet état d'esprit, cette non-affirmation et cette remise en question permanente sera suffisante et guidante pour les personnes qui viendront à moi.
Et que de mon côté, ce fond de doute permanent ne me noiera pas mais au contraire enrichira en permanence ma pratique.

Une confiance humble en mes capacités, mes connaissances, mes expériences. Voilà ce que j'aimerai garder en fil conducteur.
Affirmer ma présence sans m'imposer. Rassurer par sincérité et authenticité.
Diriger le moins possible. Qui suis-je pour savoir ce qui est bon pour l'autre? Je ne peux que suggérer au mieux, et encore avec grand tact. Refuser de répondre à des demandes/attentes trop grandes qui insatisferaient tout le monde.
Faire de mon mieux avec ce que je suis.

Inch'allah...Les dés sont jetés...et j'espère qu'ils sont pas pipés...Mektoub...de toute façon...

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Dame Seli le Lun 14 Sep 2015 - 20:46

Ayla a écrit:Je reste groupée avec moi-même pour pas me perdre dans cette savane.

Où que l'on soit, y'a toujours une dynamique externe qui peut potentiellement parasiter la dynamique interne.

Donc justement, ce n'est peut-être pas con de rester groupée avec toi-même ....
Ca te dérange, de réagir comme cela ?
Je trouve ça plutôt intelligent et mature, moi ; tu te connais, tu sais ce qui peut te blesser/déstabiliser/déranger, et tu gères.

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mer 16 Sep 2015 - 19:02

Merci pour ton retour Dame Seli.

Déranger...c'est pas le mot. Au contraire! Je me sens et me laisse moins dérangée/er depuis que j'adopte et accepte ce fonctionnement.
Je m'éparpille moins. Je m'économise, et évite de jeter de l'eau dans l'huile ou de l'huile sur le feu! Du coup, le volcan bouillonne moins, ça fait du bien un peu de répits, après 5 ans d'explosion, d'exfusion (ça existe pas mais j'aime bien ce mot), dans et hors enclos.
Il a changé d'apparence du coup, et le sol commence à être fertile il me semble (cela sera vérifié dans les mois qui viennent!)

Donc non, cela ne me dérange pas en Soi, le Moi lui laisse plus de place, et je m'apaise de me (re)trouver.
Petit à petit, on devient moins petit.

C'est dur. De grandir. De garder ses fardeaux mais d'accepter et apprendre à les porter soi-même, faute de pouvoir s'en décharger. De ne pas en vouloir aux autres d'être (sur)chargée comme pas deux. Chacun ses valises, plus ou moins remplies et encombrantes...

L'enfant que je suis et ai été a espéré longtemps au fond d'elle qu'une bonne âme l’allégerait tôt ou tard. Douce espérance illusoire cause de moultes rage et frustration que mon voeu ne soit pas et ne sera jamais exaucé!
J'ai pu au mieux, déposer quelques excédents, mais cela reste lourd.

Je ne m'étonne plus d'être fatiguée en permanence, je ne culpabilise plus d'apprécier et de nécessiter des temps d'inactivité, malgré l'énergie forte et débordante dont j'ai héritée qui m'a permis d'arriver jusque là.

Tout un art d'alterner le port, l'action, la réflexion, le repos (avec et/ou sans distraction) pour arriver à cheminer et non pas virer en cheminée...

Donc merci pour ces qualificatifs "intelligent" et "mature". Cela fait du bien à recevoir.
Quitte à apprivoiser sa solitude, autant la vivre et la voir sagement pour que la cohabitation se passe au mieux.

"Le chagrin et la souffrance sont toujours inévitables à une conscience élevée et à un coeur profond. Les hommes réellement grands doivent, je pense, ressentir en ce monde une grande tristesse".
Crime et châtiment, Fiodor Dostoïevski




Il n'empêche...


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Dame Seli le Jeu 17 Sep 2015 - 17:54

Ayla a écrit:De garder ses fardeaux mais d'accepter et apprendre à les porter soi-même, faute de pouvoir s'en décharger. (...)
L'enfant que je suis et ai été a espéré longtemps au fond d'elle qu'une bonne âme l’allégerait tôt ou tard. (...)
J'ai pu au mieux, déposer quelques excédents, mais cela reste lourd.


Après avoir suivi ce chemin moi aussi, après en avoir bavé certains jours, je me suis aperçue que mes fardeaux s'étaient allégés d'eux-mêmes ...
Garde ton cap, ta ligne de vie ; je crois que plus on est honnête et vrai(e) avec soi-même, plus les fardeaux s'estompent, parce qu'ils n'ont plus/pas de raison d'être.

Ayla a écrit:
Donc merci pour ces qualificatifs "intelligent" et "mature". Cela fait du bien à recevoir.

Long hug

Dame Seli
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015 - 17:29

Ayla a écrit:.../...
C'est dur. De grandir. De garder ses fardeaux mais d'accepter et apprendre à les porter soi-même, faute de pouvoir s'en décharger. De ne pas en vouloir aux autres d'être (sur)chargée comme pas deux. Chacun ses valises, plus ou moins remplies et encombrantes...

L'enfant que je suis et ai été a espéré longtemps au fond d'elle qu'une bonne âme l’allégerait tôt ou tard. Douce espérance illusoire cause de moultes rage et frustration que mon voeu ne soit pas et ne sera jamais exaucé!
J'ai pu au mieux, déposer quelques excédents, mais cela reste lourd.

Je ne m'étonne plus d'être fatiguée en permanence, je ne culpabilise plus d'apprécier et de nécessiter des temps d'inactivité, malgré l'énergie forte et débordante dont j'ai héritée qui m'a permis d'arriver jusque là.
.../...

Comme dit Dame Seli, peu à peu ces fardeaux s'allègent.

Est-ce l'âge ?
Peut-être, mais au fond je ne crois pas et tu le dis toi même : "L'enfant....".
L'enfance, on la garde longtemps puis un jour quelqu'un vous regarde avec bienveillance et sans peur vous laisse le regarder. Et ce regard posé et reçu dans une confiance sereine et mutuelle, ouvre les codes et les verrous de ce qui nous plaquait au sol.
Ces baluchons de noirceur qui nous servaient d'alibi pour ne pas vivre, ou pour nous "sacrifier", ou pour se retenir d'être, ou pour s'empêcher de dire son désir, ou pour se forcer à être autre et avoir "de nombreux amis" et quelque fois tout cela en même temps, ces balluchons se dénouent et se retrouvent au sol.

Quelqu'un m'a dit un jour "vous n'avez de limites que celles que vous vous imposez". J'y ai cru et ai engagé un vrai avenir.
Une autre m'a regardé dans ma nudité qui témoignait des déformations de mon âge et de ma vie en me disant "tu es beau". J'y ai cru et y ai puisé la force de la reconstruction et de la libération.

Ces paroles sont circonstanciées ; en réalité je ne les ai peut-être même pas entendues, je les ai probablement formulées : je m'étais assumé.
Mon enfance geignarde s'est arrêtée à 55 ans !
J'avais enfin compris, c'est à dire pris avec moi les mots écrits plus de 3 ans plus tôt, sur ZC : je suis ce que je suis et je n'ai pas honte de l'être.

Au final, la solitude, la tristesse, la privation de liberté ne sont que des conséquences. La cause est ailleurs : elle réside dans notre capacité à se regarder intérieurement et extérieurement en complète nudité devant une glace.... et se faire un profond sourire à tout soi même.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Mag le Ven 18 Sep 2015 - 19:12

Au final, la solitude, la tristesse, la privation de liberté ne sont que des conséquences. La cause est ailleurs : elle réside dans notre capacité à se regarder intérieurement et extérieurement en complète nudité devant une glace.... et se faire un profond sourire à tout soi même.
Un ange

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Mag le Ven 18 Sep 2015 - 19:37

Ayla ...
Quand je parle de moi, je parle de la Vie. Quand j'écoute la Vie (sous toutes ses facettes à travers chaque être vivant), elle me renvoie à moi. Ca me passionne, mais m'isole aussi. J'apprends à accepter ce fait.
Quitte à apprivoiser sa solitude, autant la vivre et la voir sagement pour que la cohabitation se passe au mieux.
N'empêche que... ça fait du bien de lire ce que je vis sous le clavier d'une autre personne Very Happy
Je me suis enrichie à te lire, même si je ne l'ai pas écrit à chaque fois trop occupée à lire en moi les résonances Very Happy
Un ange
... et une tournée générale de spaguettis Long hug

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Ven 18 Sep 2015 - 21:53

Miam! y'a bon les panzanis! Long hug Micii Mag!

J'apprécie beaucoup de te lire Ours. Beaucoup de respect et de sensibilité. De douceur et de sagesse. De belles résonances^^

___________________________________________________________________

Ce soir je suis sortie. En solo. A un apéro concert dans un bar de centre-ville. J'ai dansé sur la musique, ambiance rock-blues-cajun-new orleans. C'est agréable de se l'autoriser un tant soit peu. Moyennant quelques précautions : ma méga-bulle de protection pour oser sortir et être en solo.
Je n'ai pas pu me lâcher à fond, par précaution là encore (peur de ce que cela peut attirer d'oser vivre, danser et s'amuser en sortant seule), mais suffisamment pour valider la soirée et avoir envie de réitérer.
Elle marche bien, ma bulle. On respecte mon espace (une bonne amplitude! à peu près une sphère bras déployés). Pour oser danser, je me focalise sur la musique, et me met "en mode transe"..je regarde surtout pas si on me regarde, et je vis pour moi.
Je me sens en insécurité si je "cherche" le contact, ou cherche à sentir qui m'observe.

Résultat.
J'ai apprécié le concert. Apprécié d'être capable de sortir seule dans un bar en centre-ville.

Cette bulle me protège. Peut-être un peu trop, une bonne chose à constater.
Bulle nécessaire pour me sentir en sécurité. Cependant, je constate:

- que j'aurai pu danser avec un partenaire non-menaçant, qui n'a pas osé m'inviter en respect de cette bulle. Je pense que si je l'avais perméabilisée pour lui, j'aurai pu partager mon swing sur un ou deux morceaux. Et j'aurai apprécié. Pour juste le plaisir de danser à deux. De faire circuler et partager de la Vie.

- que j'ai renforcé ma bulle devant un jeune bourré qui lui m'a abordé, par deux fois. Je note du coup, que cette bulle est respectée par les gens "respectueux", et que ceux qui osent venir à mon contact le font de manière "abusive". Faut pas avoir froid aux yeux pour oser me parler je pense, vu ce que je dégage.

J'en retiens donc, que 1) cette bulle m'est nécessaire, 2) que c'est à moi de la perméabiliser auprès de gens qui cherchent mon contact mais la respectent, sinon 3) seul les kakous/tordus osent m'aborder pour voir si c'est du lard ou du cochon.

NB: l'été dernier, j'étais encore au fond du trou et mon estime niveau -1000, j'étais partie 5 jours en festival seule. Sacrée expérience. Le premier soir a été hardos, j'ai bien flippé et j'avais un regard sur moi-même négatif (une fille seule en plein festoche, c'est pas fantoche!), j'avais dormi dans ma voiture qui plus est, et j'hésitais à écourter l'expérience.
Le lendemain matin, je me suis trouvé un camping, me suis rassurée en me disant que je venais pour moi avant tout, pour mon envie de ressentir les vibrations de la musique et le besoin de danser, et que je ne venais pas pour rencontrer qui que ce soit. Bref, je me suis positionnée. Les 3 jours qui ont suivi ont été très chouettes. En solo en camping, guitare, méditation, sieste, réflexion la journée, et le soir, je sortais avec ma bulle (c'est à cette époque que je l'ai ressentie) et dansais en me lâchant sous le chapiteau pendant 4-5 heures. Personne n'est venu me faire chier, j'avais mon espace alors que le chapiteau était bondé.
Cela m'a fait grand bien cette expérience, au final.

J'y ai repensé ce soir, sur le retour. La bulle, c'est ok. Je commence à savoir me protéger. Me reste à la perméabiliser avec parcimonie pour me sociabiliser.

Y'a un autre apéro concert demain soir...si je suis d'humeur, j'y retourne!
J'en ai besoin, au milieu du remous du redémarrage d'activité après 3 ans et demi d'arrêt!

____________________________________________________________________

Une pensée pour ma grand-mère maternelle...veuve depuis 4-5 ans, enchaine des avc sans grosses conséquences depuis 2 ans, là, s'est cassé un bras il y a trois semaines en tombant de sa hauteur à une foire, a refait un avc bénin pendant son séjour à l'hosto, puis un infarctus plus coriace le jour de son transfert prévu en maison de repos. Du coup, transférée trois jours en soins intensifs le temps que ça se tasse.
Bref, elle file pas du bon coton. Le corps en friche et le moral à zéro pour pas dire -10000.
Avec une capacité de réflexion et de cognition réduite par nature = se plaint, aimerait quelqu'un 24h/24 auprès d'elle pour la distraire et ne pas penser, comme elle l'a toujours fait, et se retrouve face à elle-même dans une chambre à guetter la mort qui l'effraie, tout en rejetant sa réalité actuelle.
C'est moche. Pour elle comme pour ses proches. Ses enfants font ce qu'ils peuvent pour jouer son jeu, c'est à dire venir et éponger ses plaintes tout en évitant de la mettre face à la réalité. Cela doit être très lourd.
Pour ma part...c'est délicat, dans le sens où il y a peu de plaisir et d'intérêt à nourrir le contact. C'est peine perdue...Je ne peux plus éponger les malheurs des membres de ma famille, faire le hochet de distraction.
Je me prépare à sa mort (depuis la fin de l'hiver, j'ai eu la sensation qu'elle était dans sa dernière année de vie...), et j'accepte cette situation. C'est à dire de la sentir en souffrance et de ne rien pouvoir y faire. Ce qu'elle demande ne la soulage pas, ce que je donne pas plus. Je ne me sacrifie pas pour elle et ne culpabilise pas. C'est comme ça, du côté maternel...Quoi qu'on fasse, c'est la merde. J'essaie de rester moi-même et de partager ce que je peux. Ça passe et ça circule, tant mieux. Ça ne passe pas...tant pis. Je n'y peux rien. Alors autant rester intègre, et ne pas porter le fardeau des autres...qu'ils me soient chers ou pas.
A chacun de composer avec ce que la vie lui offre et avec les interactions auxquelles il participe.

Je l'aime. Je me sens dure en ressentant tout ça. Mais c'est comme ça. Héritage familial. Tu t'oublies et tu souffres ce que l'autre ne peut/veut pas souffrir, ou tu assumes ta prise de position pour exister. Vivre ta souffrance, tes difficultés, sans prendre celle de tes proches. C'est ce que j'ai de mieux et plus sage/juste à faire.
Marche ou crève...Suis le mouvement et perpétue, ou affirme toi et porte seulement ta croix.
Je fais ce second choix.

J'ai beau l'aimer, je dois me protéger. D'aimer quelqu'un qui s'appuie trop sur ses proches, c'est mortifère.  

______________________________________________________________________________

Et donc, sinon, dans tout ce remue ménage/méninge, je suis en plein redémarrage d'activité après 3 ans 1/2 d'arrêt. Je passe de l'hospitalier au libéral. De l'urgence à l'accompagnement holantropique. En pleine transition. Compromis d'achat signé. Je découvre la patientèle que je vais récupérer. Dieu que c'est flippant. (le contraire serait louche!).
Dans 2 mois, je prends le relais de la collègue à qui je rachète le local. Je rembraye. Je brasse tellement de choses théoriques et personnelles depuis 5 ans! J'ai du mal à me sentir opérationnelle, mais c'est en allant sur le terrain avec ce que je suis et ce qui m'anime que je me ferai la main, et prendrai ma place.
C'est le côté zèbre, de douter de ses capacités. Si je relativise...j'ai trop bonne conscience pour faire des dégâts, et je brasse de la théorie et je me remanie en introspection suffisamment pour être utile et bénéfique auprès de la patientèle/clientèle qui viendra à moi.
Le confort viendra avec la pratique.

Tout ce que je me souhaite, c'est d'avoir des retours encourageants malgré ma remise en question perpétuelle sur ma pratique professionnelle.

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Ven 18 Sep 2015 - 22:44

Au final, la solitude, la tristesse, la privation de liberté ne sont que des conséquences. La cause est ailleurs : elle réside dans notre capacité à se regarder intérieurement et extérieurement en complète nudité devant une glace.... et se faire un profond sourire à tout soi même.

J'aime et apprécie de me regarder, à poil, devant une glace.

Mon sourire est profond. Mon sourire est triste.

Je nourris la joie de vivre du mieux que je puisse. Des jours, il me réchauffe. D'autres, il me soutient. Tant bien que mal. Avec toute la tendresse dont je puisse me faire preuve.

Quelqu'un m'a dit un jour "vous n'avez de limites que celles que vous vous imposez". J'y ai cru et ai engagé un vrai avenir.
Une autre m'a regardé dans ma nudité qui témoignait des déformations de mon âge et de ma vie en me disant "tu es beau". J'y ai cru et y ai puisé la force de la reconstruction et de la libération.
*

Question limites....je n'ai eu de cesse de repousser sans cesse celles que l'on me sommait ou que l'on m'imposait. Jusqu'à plonger à coeur perdu dans une relation "no limits". Là, j'ai filppé comme je n'avais jamais flippé. de ne plus être contrainte, contenue. De constater ma non-rigueur vis-à-vis de moi-même, pour autrui qui m'était plus cher que moi-même. J'ai manqué à me perdre. En tout cas, j'ai flotté littéralement. Et de ne pas avoir de limites externes m'a amené à la démarche de me poser des limites, un cadre interne, propre à ma personne. Salvateur.

Paradoxalement, c'est cette relation sans limites, qui m'a confrontée aux parties les plus morbides et sordides de moi-même, tout en les valorisant, qui m'a permis de me trouver belle. De me sentir admirée pour les parties que je ressentais les plus hideuses de moi-même m'a permis de mieux m'accepter et m’apprécier, à ma juste valeur.
Après avoir fait le choix de ne plus les nourrir.

Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 28 Sep 2015 - 9:30

"Tout ce que nous aimons profondément devient une partie de nous." (Helen Keller)









"La plus grande récompense de nos efforts n’est pas ce qu’ils nous rapportent, mais ce qu’ils nous permettent de devenir."
(John Ruskin)





Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Ven 2 Oct 2015 - 10:26


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Mag le Ven 2 Oct 2015 - 10:44

Pété de rire Merci pour le fou rire !
Belle journée dans ton monde de la part du mien Very Happy

sunny

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 5 Oct 2015 - 9:44


Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Ven 9 Oct 2015 - 23:18




Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Sam 10 Oct 2015 - 9:12



Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Lun 12 Oct 2015 - 22:59

On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie.
Carl Gustav Jung














Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Tolt3k le Mar 13 Oct 2015 - 6:38

Merci pour cette citation de Jung!!

Smile


                                         " />

Tolt3k
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 16/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Jeu 22 Oct 2015 - 21:29









Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Mag le Jeu 22 Oct 2015 - 22:28

Magnifique message Merci ! Un ange

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Oni le Sam 14 Nov 2015 - 9:23


Oni
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 39
Localisation : dans mon chêne écoutant le bruit du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Kondomm le Mer 18 Nov 2015 - 13:53

Bonjour,
Shocked

Je découvre par ce fil l'humain qui s'y cache et j'en suis tout ébaubi...
Franchement Ayla tu mérites le titre de sage-femme au delà  du domaine professionnel et encore je me modére !

Une pensée d'accompagnement pour ta mère-grand, la mienne est renforcée au titane et va sous peu sortir du garage, le fait mûre du poids des ans justifie à lui seul que le fruit ne tombe jamais bien loin de l'arbre...
Quid de la sénescence si ce n'est dans l'ordre des choses de ne conserver que le bon grain et d'en écarter l'ivraie qui peut nous faire sombrer ?
Du début jusqu'à la fin nous ne sommes que des bambins, croire qu'entre deux nous sommes puissants fait de nous des misérables se perdant entre illusions, contrôles et dépendances.
En chine la "vieillesse" correspond traditionnellement à l'élément "Métal", l'air des alchimistes, son idéogramme est celui de l'or ;  beaucoup en restent au fer qui rouille et se corrode avec le temps au risque de transmettre le tétanos qui nous casse les reins lors de l'opisthotonos que ça provoque aux travers de nos cellules, brûlant toute trace de yin au point d'en dégager un yang mortifère dont l'échine ne peut supporter la charge.
Tu fais bien de buller de la chitine mais pitié, clavicules tes boucliers et continues de "mettre de l'huile" dans la machine...

Merci pour les images et les sons.
Cadeau Bonux:
http://toutbox.fr/Trollzilla/Femme+enceinte,36712474.doc


Kondomm
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 865
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 39
Localisation : ;●) Grand Rouveau ou à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mer 18 Nov 2015 - 22:44

Un message qui fait chaud au coeur et qui donne de l'entrain. Merci pour ta visite et ton retour riche et résonant, Kondomm. Et pour le Bonux.^^

Niveau temporalité, il tombe à point.

3 jours que je me tortille sur mon siège d'amphi à une formation peu intéressante, dense et sans répit. (une des seules que j'accumule depuis 3 ans soit dit en passant affublée du titre de DIU, donc reconnue officiellement et validée par l'état^^)  

15 jours avant que je ne prenne officiellement les clés de mon cabinet en main et que j'investisse et m'approprie cet espace de mon énergie propre en toute autonomie (non sans peur, mais la curiosité et l'élan restent bien présents et prépondérants).

Je viens biens plus sporadiquement sur ZC depuis un bon mois. J'ai moins le besoin ni le temps d'y égrainer mon temps. Je le vis positivement en tout point. J'utilise mon temps de manière plus productive (redémarrage de ma vie active), j'ai moins le besoin d'évacuer le trop plein sous votre regard et/ou en votre compagnie (zone intime qui se re-délimite) malgré la richesse intense et la nouveauté de cette période de vie, je me contiens et m'auto-gère donc mieux.

Des news de la mamie quand même...elles sont positives. Elle a tenu le choc des événements, s'est ajustée/adaptée à la nouvelle donne. Affaiblie mais toujours accrochée à la Vie. A sa manière. Elle s'apprête à un retour à son domicile la semaine prochaine. C'est moins douloureux d'échanger avec elle...

______________________________________________________________________________________________________________________________

A méditer...


______________________________________________________________________________________________________________________________



Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Rhaaaaa le Ven 20 Nov 2015 - 21:23

Fais toujours aussi bonn et franc ici !!!
Merci j'ai eu des jumeaux, je les allaite : mon dit cautionnaire des Gros Roberts !
Quelques pets foireux à l'expulsion, tout est normal ; au régime banane brune gnions puis uniquement bananes et ça gazgaz du tri jumeau , mon atlas a du encore bouger ...


ET toi ?
TU ELENPFANTES c'est MagnifaÏque ma Chééééllllllliiiiiiie , tou es SOUBLIME ( putain on peut lui en offrir des piercing d'oreilles !!!! Yiiiihaaa )

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4360
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Ayla le Mer 6 Jan 2016 - 15:15







Ayla
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 31
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est décousu...mais c'est déjà ça

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum