Dexter, un zèbre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dexter, un zèbre ?

Message par chien_errant le Ven 28 Jan 2011 - 23:59

Ca fait qq jours que je suis inscrit ici, et mon cerveau est en sur-ébullition ! Bcp de sujets à lire, d'expériences à partager, mais j'ai pas bcp de temps  Mad

Bon, a priori j'ai pas vu de sujet là dessus, ça m'a étonné, mais combien ici sont fans de Dexter ?

Moi je suis un grand fan. D'une part parce que les scénarios sont super bien écrits mais aussi et surtout ... parce que Dexter est différent. Et donc je m'identifie un peu à lui. Il est très intelligent, contrôle tout, subit les codes sociaux de manière détachée sans arriver à les vivre. Et aux yeux de sa soeur et sa famille, il parait fort, très fort, alors qu'au fond de lui c'est le néant. Moi ça m'a tout de suite frappé et renvoyé à ma propre vie, cette solitude intérieure, cette distance par rapport à la vie.
A la fin de chaque épisode, généralement j'ai une impression de vide, je sais pas, c'est bizarre.

Des ressentis vis à vis de ça ?

Je suis peut-être aussi un psychopathe Twisted Evil !!

chien_errant
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 200
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Libre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 9:17

AS : je me reconnait à 97% dans le Dr House.

Hormis le côté psychopathe, je trouve que Dexter représente très bien la position de bon nombre de Zèbres : quelqu'un de terriblement lucide avec des capacités énormes, une grande maîtrise de soi et de la situation et heureusement un comportement malgré tout très gentil ou du moins guidé par un bon code moral.

Comme je l'ai écrit sur un autre forum, nous avons tous un Dr Jekyll et un Mister Hyde en nous sauf que pour un surdoué, Jekyll ne s'appelle ni Freddy ni Jason mais Hannibal Lecter. Et celui-là, il ne vaut mieux pas le laisser ressortir.

Par contre je trouve que son côté apathique (les "autres" sont limite des "choses" pour lui) reflète également très bien le côté "innocent" (dans le sens "inconscient") des Chevaux.

Twisted Evil


Dernière édition par Le Yeti le Ven 4 Fév 2011 - 8:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Mar 1 Fév 2011 - 13:45

Je matte tellement de série que l'identification au héro m'est un peu plus difficile ^^

Mais oui, j'apprécie Dexter (et D. House - enfin il est maqué avec Cudy... enfin ... allez savoir)

Mais bon, je me parle à moi même souvent et c'est une définition de la psychopathie.... donc le suis je ?
Ou simplement, je parle avec mon moi intérieur ? Tout simplement et non pas à une personnalité double....

Bienvenue à toi en tout cas. Et bisous au Migou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mer 2 Fév 2011 - 15:59

J'aime bien aussi Dexter et Dr House.
D'ailleurs moins Dr House depuis qu'il est maqué avec Cody Wink

Je me reconnaissais dans ce coté lucide, qui marque un détachement au niveau relationnel, ce coté observateur très fort chez les deux.

Pour moi, Dr House est capable de dire tout haut ce que je pourrais penser tout bas (j'avoue, parfois ça m'échappe et j'essaye de me rattraper parce que je suis pas méchante).

Dexter je le trouve assez "mou" sauf quand il a décidé de tuer quelqu'un Wink
Mais lui, ce qui assure sa survie c'est d'avoir l'occasion de pouvoir faire exploser sa vraie nature, hormis ça il est assez vide comme type.

Je pense pas qu'il y'ai de psychopathe en moi. ça m'arrive d'être manipulatrice, de tester les gens, de les analyser, pour jouer... Mais ce n'est pas du tout la plus grande partie de moi. C'est juste pour voir si mes théories se révèlent exactes. Je pousse jamais le bouchon, parce que je préfère les gens avec leur libre arbitre.

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par The_Nomi_Song le Mer 2 Fév 2011 - 19:06

J'adorais Dexter, son détachement, son calcul froid de tout ce qui l'entoure, son absence d'émotion, le rôle que joue le personnage. Le vide qui l'habitais étais selon moi sa plus grande force, je m'associais beaucoup au personnage. Il avait un énorme don que j'aurais voulu avoir, le détachement total de tout.

Mais je parle au passé c'est pas pour rien (mini spoil de la saison deux de Dexter)

Spoiler:
Le fait que Dexter devienne plus humain et commence a éprouver des sentiments, qu'ils deviennent un peu plus ''normal'' m'a tellement déçu et déguouté que j'ai arrêter la série. Littéralement mon héros est mort. Je n'ai pas eu la force de regarder la suite tellement le personnage m'a dégouter.

The_Nomi_Song
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 26
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Mer 2 Fév 2011 - 21:31

Je me suis mis à Lie to me et au Mentalist.

Le côté réaliste du premier m'interpelle dans mon taf mais le second offre un personnage totalement déjanté... des zèbre non nommé ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par chien_errant le Jeu 3 Fév 2011 - 23:07

C'est vrai que la saison 1 est peut-être celle où Dexter est le plus "anormal", j'ai l'impression qu'au fur et à mesure, il est de plus en plus humain, avec cependant son côté serial killer qu'il n'arrive pas à contrôler.
Mais bon, je trouve les scénarios super bien foutus, surtout la saison 4 qui a un niveau de suspens assez énorme !

Et Dr House jamais vu par contre.

chien_errant
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 200
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Libre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Ven 4 Fév 2011 - 9:34

afred a écrit:Et Dr House jamais vu par contre.

affraid
Shame on you !



Je trouve les séries Dexter et House très complémentaires : visions l'une de l'intérieur et l'autre de l'extérieur.
Je trouve House beaucoup plus riche :
- Intrigue médicale sympa ...
- globalement beaucoup d'humour et en particulier de cynisme pertinent (et non simplement méchant).
- personnage atypique et déjanté (car complètement dans le vrai et la droiture) qui s'en retrouve incompris et isolé.
- beaucoup de philosophie, de bon sens et de rappel des vérités fondamentale.

Je ne dirait pas que Dexter est zèbre mais que sa marginalité (que d'ailleurs il combat) le rend tout à comparable à un zèbre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par chien_errant le Ven 4 Fév 2011 - 22:51

En effet assez cyniques les répliques !

Ca a l'air sympa, faudra que je tente à l'occaz.

chien_errant
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 200
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Libre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Link le Sam 5 Fév 2011 - 12:25

Il y a quand même une différence notable entre les deux. Tous les deux brillants, certes (surdoués ou Z si vous voulez, je ne fais pas la différence), mais on ne peut ramener une personne à ce seul trait, d'autant que chacune des séries est construite sur un autre caractère beaucoup plus fondamental.

L'intelligence n'est ici qu'un facteur secondaire intéressant pour le scenario, et dont le but est, en gros, de laisser une voie qui permette au héros de toujours s'en sortir malgré les évènements qui lui tombent dessus.

Pour House, il s'agit avant tout d'une personne cynique qui ne croit en rien et se réfugie dans sa rationalité et le rejet systématique des sentiments (et donc de l'autre). Cette distance le rend fragile dans ses relations sociales et sentimentales, et il doit apprendre à faire confiance à l'autre pour avancer, au cours de la série.

Pour Dexter, il s'agit d'une maladie, clairement, car depuis son traumatisme originel, il est devenu psycopathe ie. il est incapable de ressentir quoi que ce soit. L'amour, la colère, la tristesse, lui sont totalement étrangers, et son combat dans la série se résume à essayer de mener une vie normale malgré ce handicap, tout en étant en perpétuelle quête de sensations pur enfin avoir une preuve qu'il est humain.

Voilà, simplement pour rappeler qu'en dehors de l'intelligence, on peut avoir beaucoup plus intéressant en soi, et ces deux héros en sont un bon exemple. L'approche de Dexter ou de House par la douance me semble vraiment réductrice, vu la richesse des personnages.

Link
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par chrissieb63 le Dim 6 Fév 2011 - 17:56

Bah moi je suis fan
quand une série est aussi bien écrite que l'est Dexter, je ne peux que souscrire
c'est terriblement "clever"
et la société américaine, les gens dits "normaux" en prennent un peu pour leur grade, ça fait pas de mal...
je pense notamment au personnage de Jordan Chase dans la saison 5, ce phénomène des gourous/coachs et autres "motivational speakers" (traduction en français??)
et le discours intérieur de Dex qui se trouve plutôt normal entouré de tous ces fans pendus aux lèvre du gugusse
BULLSHIT
but business is business

pour finir je mentionnerais une série que j'ai adoré: Six Feet Under qui est également super balèze dans l'écriture du scénario et dans la psychologie des personnages
du coup j'adore Michael C.Hall, jeu un peu minimaliste sur la fin de Dexter saison 5 mais bon

pour les plus âgés d'entre nous et dans un genre barré mais fascinant : Twin Peaks(1990)


chrissieb63
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 677
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 53
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Luciole dans l'herbe le Dim 6 Fév 2011 - 20:52

Je m'étais également fait la réflexion pour Dexter, mais je suis de l'avis de Link, il est avant tout psychopathe (cela dit, l'un n'empêche pas l'autre).
Et je suis aussi de l'avis de Chrissie, Six Feet Under excellentissime, et Twin Peaks je suis en plein dedans! Comme on semble aimer le même style, si tu en as d'autres à me conseiller, you're welcome! Smile

Bon...on va dire qu'on a le droit parfois de parler pour ne rien dire hein...c'est dimanche après tout... clown

Luciole dans l'herbe
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 39
Localisation : dans l'herbe, pardi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par chrissieb63 le Dim 6 Fév 2011 - 21:47

parler pour ne rien dire??
bah non, ce forum est un espace d'échanges libres non?
je préfère pour ma part parler séries américaines que de rebondir à l'envi sur des propos sujet à polémique, y'en a trop parfois ici bas...

Je suis irrémédiablement anglophile et anglophone, mes préférences iront toujours vers les séries américaines, enfin pas toutes quand même
Sinon dernièrement j'ai vu sur FRANCE 4 trois épisodes de nouvelles aventures de Sherlock Holmes, version contemporaine, une adaptation libre de la part de la BBC et j'ai trouvé ça vraiment pas mal (même en VF snif)
Sherlock Holmes est en gros un sacré original, imprévisible, direct et pas très apprécié des flics sûrement trop rationnnels
ceci dit il est brillantissime et le comédien qui l'interprète est je trouve assez fascinant (pour info il se nomme Benedict Cumberbatch tu parles d'un nom...)

je paraphrase une réplique:
Sherlock à l'attention d'un flic présent avec lui sur la scène d'un crime : "taisez vous"
le flic : " mais je n'ai rien dit"
Sherlock : "si vous réfléchissez et cela fait baisser le QI moyen de toute la rue"

scratch scratch scratch

voili voilà

chrissieb63
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 677
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 53
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Luciole dans l'herbe le Dim 6 Fév 2011 - 21:56

Je parlais de moi, du fait que je n'apportais rien à la discussion, à part dire je suis d'accord avec truc et avec bidule Wink
C'est drôle, tout le monde parle de Dr House et je n'ai jamais réussi à accrocher à cette série...je m'en irai voir du côté de Sherlock alors, et je vous laisse reprendre sur Dexter avant de m'engager dans le hors sujet Smile
Ah et sinon, dans un tout autre genre, mais que tout le monde connaît, Michael Scofield dans Prison Break est aussi présenté comme zébré, avec déficit d'inhibition latente, hyperempathie, toussa toussa...

Luciole dans l'herbe
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 39
Localisation : dans l'herbe, pardi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum