Dexter, un zèbre ?

Aller en bas

Dexter, un zèbre ?

Message par chaman_cyclant le Ven 28 Jan 2011 - 23:59

Ca fait qq jours que je suis inscrit ici, et mon cerveau est en sur-ébullition ! Bcp de sujets à lire, d'expériences à partager, mais j'ai pas bcp de temps  Mad

Bon, a priori j'ai pas vu de sujet là dessus, ça m'a étonné, mais combien ici sont fans de Dexter ?

Moi je suis un grand fan. D'une part parce que les scénarios sont super bien écrits mais aussi et surtout ... parce que Dexter est différent. Et donc je m'identifie un peu à lui. Il est très intelligent, contrôle tout, subit les codes sociaux de manière détachée sans arriver à les vivre. Et aux yeux de sa soeur et sa famille, il parait fort, très fort, alors qu'au fond de lui c'est le néant. Moi ça m'a tout de suite frappé et renvoyé à ma propre vie, cette solitude intérieure, cette distance par rapport à la vie.
A la fin de chaque épisode, généralement j'ai une impression de vide, je sais pas, c'est bizarre.

Des ressentis vis à vis de ça ?

Je suis peut-être aussi un psychopathe Twisted Evil !!
avatar
chaman_cyclant
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 229
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 35
Localisation : Rayé de la carte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 9:17

AS : je me reconnait à 97% dans le Dr House.

Hormis le côté psychopathe, je trouve que Dexter représente très bien la position de bon nombre de Zèbres : quelqu'un de terriblement lucide avec des capacités énormes, une grande maîtrise de soi et de la situation et heureusement un comportement malgré tout très gentil ou du moins guidé par un bon code moral.

Comme je l'ai écrit sur un autre forum, nous avons tous un Dr Jekyll et un Mister Hyde en nous sauf que pour un surdoué, Jekyll ne s'appelle ni Freddy ni Jason mais Hannibal Lecter. Et celui-là, il ne vaut mieux pas le laisser ressortir.

Par contre je trouve que son côté apathique (les "autres" sont limite des "choses" pour lui) reflète également très bien le côté "innocent" (dans le sens "inconscient") des Chevaux.

Twisted Evil


Dernière édition par Le Yeti le Ven 4 Fév 2011 - 8:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Mar 1 Fév 2011 - 13:45

Je matte tellement de série que l'identification au héro m'est un peu plus difficile ^^

Mais oui, j'apprécie Dexter (et D. House - enfin il est maqué avec Cudy... enfin ... allez savoir)

Mais bon, je me parle à moi même souvent et c'est une définition de la psychopathie.... donc le suis je ?
Ou simplement, je parle avec mon moi intérieur ? Tout simplement et non pas à une personnalité double....

Bienvenue à toi en tout cas. Et bisous au Migou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mer 2 Fév 2011 - 15:59

J'aime bien aussi Dexter et Dr House.
D'ailleurs moins Dr House depuis qu'il est maqué avec Cody Wink

Je me reconnaissais dans ce coté lucide, qui marque un détachement au niveau relationnel, ce coté observateur très fort chez les deux.

Pour moi, Dr House est capable de dire tout haut ce que je pourrais penser tout bas (j'avoue, parfois ça m'échappe et j'essaye de me rattraper parce que je suis pas méchante).

Dexter je le trouve assez "mou" sauf quand il a décidé de tuer quelqu'un Wink
Mais lui, ce qui assure sa survie c'est d'avoir l'occasion de pouvoir faire exploser sa vraie nature, hormis ça il est assez vide comme type.

Je pense pas qu'il y'ai de psychopathe en moi. ça m'arrive d'être manipulatrice, de tester les gens, de les analyser, pour jouer... Mais ce n'est pas du tout la plus grande partie de moi. C'est juste pour voir si mes théories se révèlent exactes. Je pousse jamais le bouchon, parce que je préfère les gens avec leur libre arbitre.
avatar
Chat Mallow d'Oran
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 34
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par The_Nomi_Song le Mer 2 Fév 2011 - 19:06

J'adorais Dexter, son détachement, son calcul froid de tout ce qui l'entoure, son absence d'émotion, le rôle que joue le personnage. Le vide qui l'habitais étais selon moi sa plus grande force, je m'associais beaucoup au personnage. Il avait un énorme don que j'aurais voulu avoir, le détachement total de tout.

Mais je parle au passé c'est pas pour rien (mini spoil de la saison deux de Dexter)

Spoiler:
Le fait que Dexter devienne plus humain et commence a éprouver des sentiments, qu'ils deviennent un peu plus ''normal'' m'a tellement déçu et déguouté que j'ai arrêter la série. Littéralement mon héros est mort. Je n'ai pas eu la force de regarder la suite tellement le personnage m'a dégouter.
avatar
The_Nomi_Song
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 28
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Mer 2 Fév 2011 - 21:31

Je me suis mis à Lie to me et au Mentalist.

Le côté réaliste du premier m'interpelle dans mon taf mais le second offre un personnage totalement déjanté... des zèbre non nommé ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par chaman_cyclant le Jeu 3 Fév 2011 - 23:07

C'est vrai que la saison 1 est peut-être celle où Dexter est le plus "anormal", j'ai l'impression qu'au fur et à mesure, il est de plus en plus humain, avec cependant son côté serial killer qu'il n'arrive pas à contrôler.
Mais bon, je trouve les scénarios super bien foutus, surtout la saison 4 qui a un niveau de suspens assez énorme !

Et Dr House jamais vu par contre.
avatar
chaman_cyclant
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 229
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 35
Localisation : Rayé de la carte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dexter, un zèbre ?

Message par Invité le Ven 4 Fév 2011 - 9:34

afred a écrit:Et Dr House jamais vu par contre.

affraid
Shame on you !