Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Hermione le Lun 23 Mar 2015 - 17:29

Bonjour tout le monde

Souhaitant me réorienter professionnellement, je m'étais mis en tête d'effectuer un simple bilan de compétences le mois dernier afin d'affiner mon choix de carrière. La professionnelle qui m'a prise en charge, au lieu de m'indiquer une direction précise - oui, j'étais assez naïve pour penser qu'on allait décider à ma place Laughing - m'a "orientée" vers le surdon, notion qui m'était parfaitement étrangère il y a encore trois semaines. Suite à nos trois heures de discussion (qui ont davantage tourné à l'échange philosophique qu'à l'évaluation de mes compétences), elle prétend en effet avoir repéré des zébrures sur mon pelage soyeux... J'en doute fort mais pourquoi pas... Une fantaisie de plus ou de moins....  Suspect cyclops

Après de nombreuses hésitations, j'ai fini par contacter la psychologue dont elle m'avait fourni le contact lors de notre session.
J'ai eu un premier rendez-vous cet après-midi. La dame qui m'a reçue était super sympa, on a bien parlé et bien ri (pas sûre que le but d'une consultation pré-WAIS soit de se fendre la poire en deux mais c'est une autre histoire...).  jocolor

Jusqu'ici, tout va bien. Mais il y a un petit souci : ne résidant pas en France, je devrais passer le test en allemand. Je vis en Teutonie depuis plus de cinq ans... La psy (allemande, donc !) pense qu'il n'y aurait pas de problème et qu'elle trouverait le moyen de me faire passer les tests d'une façon qui ne me pénaliserait pas. (Le centre où elle travaille est l'un des plus réputés sur la douance en Allemagne). J'ai très envie de lui faire confiance, mais j'ai vraiment peur de faire le mauvais choix en passant le test dans son cabinet au lieu de le passer en France. Sachant que j'ai un profil bien plus littéraire que scientifique et que je jongle plus facilement avec les mots et les concepts qu'avec les suites logiques, je me demande si passer le test en allemand ne va pas fausser le résultat, me "retirer des points". Je sais bien qu'il ne s'agit pas d'un diplôme à obtenir mais quitte à conclure un examen par un résultat, autant que ce résultat soit le plus juste possible...

Je n'ai pas encore regardé en détail en quoi consiste le WAIS. Je sais juste qu'il y a une partie verbale...
À ceux qui ont passé le test, pensez-vous qu'il est nécessaire de passer le test dans sa langue maternelle ?
Un profil littéraire pâtira-t-il d'une passation qui s'effectue dans une langue étrangère ?

Merci d'avance pour vos avis !  Very Happy

Hermione

Hermione
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/03/2015
Localisation : Au coeur de la Prusse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Stauk le Lun 23 Mar 2015 - 18:59

Ca jouera sans doute un peu sur la note globale. Mais ça ne rend pas le test "inutile" non plus. C'est juste que si tu veux l'utiliser comme un pass pour rejoindre des associations ou autre, c'est un peu risqué oui. Si tu veux juste te tester, et le garder pour toi, ce n'est pas vraiment un problème : ça sera à toi de corriger un peu le résultat pour prendre en compte cette difficulté supplémentaire.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Toshi le Lun 23 Mar 2015 - 19:42

Et bien tout dépends de ton niveau d'allemand en fait! Rire.Il faut que tu comprennes la consigne Rapidement.

Après tu peu le passer en français, de toute façon la psy a la grille des réponses, il n'y a pas besoin de traduction au final. 

Quand on est enfant et extremement jeune les questions sont posées a l'oral. Mais a l'age adulte ce sera un qcm. Tu pourra en avoir un apperçu en tapant wais iv sur google comme tu t'en doutes.

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par oufy-dame le Mar 24 Mar 2015 - 0:43

A ma connaissance (cours de licence de psycho + dixit des psy cli), le WAIS est étalonné pour chaque pays, ce qui inclut la langue et la culture, et le QI de 100 est défini à partir des réponses de la population concernée.

Donc oui, il me semble indispensable que tu le passes en France si ta langue maternelle est le français et que tu as grandi en France.

Trés "étonnée" par cette psychologue allemande :-(
Sait-elle que le parait bilinguisme n'existe pas ?

Have fun!

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Invité le Mar 24 Mar 2015 - 9:09

Je suis dans un cas similaire, Hermione: francophone de naissance émigrée en Espagne depuis presque 8 ans.
Je me suis posé la question de me faire tester (tout court d'abord Laughing) ici, et finalement, je ne le ferai pas. Je sens que je fonctionne très différemment en espagnol: moins de nuances, moins de fulgurance, les mots n'ont pas l'épaisseur qu'ils ont en français. Mais je dois préciser que je ne vis pas dans un milieu hispanique au quotidien: mon homme est francophone, je n'ai jamais travaillé en milieu hispanophone - je tempère: j'ai fait beaucoup de théâtre en espagnol.
Si je passais le test en espagnol, je ne suis pas sûre que cela refléterait mon moi intérieur Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Hermione le Mar 24 Mar 2015 - 9:30

Bonjour à tous !

Merci infiniment pour vos réponses qui me permettent d'y voir plus clair !!

À vrai dire, c'est l'impatience qui me donne envie de choisir la "facilité" (= faire le test dans la langue de Goethe). Mais je pense que ce n'est effectivement pas l'option la plus sage... Quitte à faire ce test, autant le faire de manière vraiment sérieuse (qui prend donc bien en compte l'étalonnage du pays d'origine comme tu le dis Oufyfille) et dans sa langue maternelle ! L'Allemagne, ce n'est pas ni Pérou ni la Thailande : un aller-retour ne me couterait finalement pas grand chose. Si mon niveau d'allemand me permet d'exposer mon point de vue sans difficulté, il est évident que mes propos perdent fortement en nuance !

Concernant la nécessité du test ou non, j'avoue que j'ai énormément de mal avec l'auto-diagnostique... C'est vraiment pas ma tasse de thé ! J'ai même tendance à penser que c'est une attitude qui peut se révéler dangereuse sur le long-terme... Personnellement, tant que je n'aurais pas été testée, je ne m'avancerai pas quant à mon "potentiel". J'ai besoin d'une preuve scientifique scratch  Lorsque je consulte les listes reprenant les caractéristiques des zébrés, j'ai le sentiment que les 3/4 de la population pourraient s'y retrouver...

En attendant, je continuerai de checker ce forum qui me plait vraiment beaucoup !

Merci encore et à bientôt Courbette

Hermione
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/03/2015
Localisation : Au coeur de la Prusse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Invité le Mar 24 Mar 2015 - 9:57

Hermione,

J'ai été tentée par cette aventure, en allemand aussi.
Quel que soit ton niveau de langue, sache que compter à l'oral (qui plus est dans le cadre d'épreuves chronométrées ET en allemand) est l'activité à laquelle notre cerveau reste le plus rétif.

À toi de voir si tu t'en sens capable ou non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Hermione le Mar 24 Mar 2015 - 10:16

Bonjour Pilou Face !

J'ai bien reçu votre MP. Mais je ne peux pas encore utiliser ma messagerie car mon nombre de messages postés sur le forum est trop bas... Indiquez-moi une adresse mail à laquelle je peux vous communiquer le nom du centre. Ou patientons encore quelques jours jusqu'à ce que ma messagerie soit opérationnelle Wink

Bien à vous,
Hermione

Hermione
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/03/2015
Localisation : Au coeur de la Prusse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Stauk le Mar 24 Mar 2015 - 11:01

Hermione a écrit:J'ai même tendance à penser que c'est une attitude qui peut se révéler dangereuse sur le long-terme... Personnellement, tant que je n'aurais pas été testée, je ne m'avancerai pas quant à mon "potentiel". J'ai besoin d'une preuve scientifique scratch  Lorsque je consulte les listes reprenant les caractéristiques des zébrés, j'ai le sentiment que les 3/4 de la population pourraient s'y retrouver...

C'est dangereux également de le croire, une fois que tu as le test en main, avec un score qui te sied et te caresse dans le sens du poil. Plus dangereux encore, peut être, que ce que pratiquent tous ceux qui s'inventent une douance pour se faire plaisir. Sans compter les cas où le score du test semble trop faible pour correspondre sincèrement à ce qu'on est au quotidien, et dans nos interactions avec les autres ou nos réalisations et aisances techniques techniques. En plus court : le test n'aura jamais de valeur de vérité "scientifique". C'est juste un test, ce test. Pas un diplôme, pas un oracle, un moyen de s'amuser, éventuellement de se connaître, ou de se comparer un peu aux autres. Et s'il prend pour toi cette valeur qu'il n'a pas, alors le "danger" n'est pas très loin de toute façon. Et il l'est d'autant mieux que cette fois ci relativiser est encore plus difficile qu'avec un bon vieil auto-diagnostique.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Invité le Mar 24 Mar 2015 - 11:25

Hermione a écrit:J'ai même tendance à penser que c'est une attitude qui peut se révéler dangereuse sur le long-terme... Personnellement, tant que je n'aurais pas été testée, je ne m'avancerai pas quant à mon "potentiel". J'ai besoin d'une preuve scientifique scratch  Lorsque je consulte les listes reprenant les caractéristiques des zébrés, j'ai le sentiment que les 3/4 de la population pourraient s'y retrouver...

Je crois comprendre ce que veut dire Hermione.

N'oublions pas que la douance est aussi un marché.
Rien n'est plus difficile que de trouver des interlocuteurs sérieux, professionnels.

Nombreux sont ceux qui, ici, ne ressentent pas le besoin de passer les tests, pour des raisons qui leur appartiennent et sont tout à fait légitimes.
On dit aussi qu'un QI élevé (ne me demandez pas de sources, je suis incapable de les retrouver...) peut ne pas être révélateur de douance.
Certes !

Il faut toutefois savoir que la "révélation" peut entraîner une crise identitaire, d'autant plus réelle et sérieuse que le résultat n'est pas net.
Se trouver dans le plus grand désarroi (en larmes non stop depuis 1 semaine) quant à cette information et s'entendre dire par une "psy professionnelle" : "vous êtes tellement lucide sur votre cas que vous n'avez pas besoin d'aide" a de quoi envoyer sur orbite même les plus solides d'entre nous.

Alors par bienveillance, bonté d'âme, gentillesse, amitié etc. il se trouve toujours quelqu'un pour vous persuader que

"mais si, des résultats hétérogènes, c'est justement cela qui prouve que...".
"Seulement ça en vitesse de traitement de l'information ? Ah oui mais tu devais être fatiguée."
"A partir du moment où l'un de tes indices est supérieur à 130, tu es zèbre".
"Mais si tu es zèbre, je ne m'entends bien qu'avec les zèbres."

Et j'en passe...

C'est encore pire, lorsque la découverte est tardive (50 ans, dans mon cas).

La situation empire, jusqu'à la quasi obsession.

Deux ans, donc, après la "curieuse nouvelle", je repasse les tests avec quelqu'un que j'espère être sérieux et professionnel qui me dira avec certitude "oui" ou "non" ou "incertain et voilà pourquoi".

Attendre une réponse sinon scientifique, du moins sérieuse est tout ce qu'il y a de plus légitime.
Il en va aussi du sérieux même du concept de zèbre, surdoué etc.

Que certains d'entre nous aient besoin de vraies réponses sert la cause de tous.
Ils sont nombreux, "dehors", à penser secte, phénomène de mode et autre ignominie...

Je vous encourage, Hermione, dans votre démarche.

Pour info : j'ai récemment fait l'acquisition du livre de Carlos Tinoco que je vous invite à découvrir ci-dessous :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Hermione le Mar 24 Mar 2015 - 11:50

Merci beaucoup pour vos avis.
Je me dis parfois que j'aurais préféré ne jamais entendre parler de cette notion de douance...
Dans mon cas, il s'agit bien d'une suggestion "externe" : "Mademoiselle Hermione, vous me semblez zébrée, je vous encourage fortement à passer le test" (pour la faire très courte).

Comment réagir dans ces cas-là ? Je passe un peu par tous les stades :
"Oh, c'te blague, c'est mon bagout qui a encore frappé".
"Oh, mais c'est parce que j'ai un niveau d'études conséquent donc il est logique que je parvienne à faire des liens dans ma petite tête"
"Ah mais peut-être qu'ils ont raison après tout ?? Ceci expliquerait cela qui expliquerait ceci ??"
"Allons petite Hermione, cesse donc l'introspection et tu verras que tu n'as finalement rien d'exceptionnel".

Bref, dur de savoir sur quel pied danser.
Il est vrai que je reste quelqu'un d'assez rationnel et tend à faire confiance aux professionnels qui ont décidé de consacrer leur carrière à évaluer cette particularité cérébrale.
À tort ou à raison...

Et je perçois parfaitement le danger que tu évoques Stauk. Passer le test est une chose, gérer le résultat obtenu en est une autre... Mais alors que faire ? Se documenter sur la douance sans savoir si l'on est concerné ? "S'inventer une douance pour se faire plaisir" ? Ou ignorer une recommandation et se dire que le concept même de surdon est "insaisissable" ?

Merci pour vos encouragements Pilou Smile Je vois que nous appréhendons la problématique de la même manière.

Hermione
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/03/2015
Localisation : Au coeur de la Prusse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Invité le Mar 24 Mar 2015 - 11:57

Hermione a écrit:Merci beaucoup pour vos avis.
Je me dis parfois que j'aurais préféré ne jamais entendre parler de cette notion de douance...
Dans mon cas, il s'agit bien d'une suggestion "externe" : "Mademoiselle Hermione, vous me semblez zébrée, je vous encourage fortement à passer le test" (pour la faire très courte).
Idem !
Et dans mon cas, la psy est amie avec l'une des thérapeutes qui m'a mise sur la voie...
Je soupçonne la psy de n'avoir pas voulu décevoir son amie.

Hermione a écrit:Mais alors que faire ? Se documenter sur la douance sans savoir si l'on est concerné ? "S'inventer une douance pour se faire plaisir" ? Ou ignorer une recommandation et se dire que le concept même de surdon est "insaisissable" ?
Passer les tests avec des personnes sérieuses également capables d'assurer un suivi sérieux.
Faire confiance au temps pour trouver un certain apaisement (je suis en phase d'apaisement mais ne suis pas encore à l'équilibre).
Se faire confiance pour élaborer sa propre réponse et trouver sa propre voie.

De mon côté, j'ai entamé une démarche de développement personnel qui finit par fonctionner.
Mais c'est encore une toute autre aventure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Stauk le Mar 24 Mar 2015 - 12:07

Hermione a écrit:
"Oh, c'te blague, c'est mon bagout qui a encore frappé".
"Oh, mais c'est parce que j'ai un niveau d'études conséquent donc il est logique que je parvienne à faire des liens dans ma petite tête"
"Ah mais peut-être qu'ils ont raison après tout ?? Ceci expliquerait cela qui expliquerait ceci ??"
"Allons petite Hermione, cesse donc l'introspection et tu verras que tu n'as finalement rien d'exceptionnel".

Hermione a écrit:Bref, dur de savoir sur quel pied danser.
Ouais. Surtout quand on est pas un "naturel" en danse ! Je me demande si Michael Jackson se sentait surdoué en danse. Peut être il trouvait que c'était les autres qui avaient des difficultés de coordination.


Hermione a écrit:Il est vrai que je reste quelqu'un d'assez rationnel et tend à faire confiance aux professionnels qui ont décidé de consacrer leur carrière à évaluer cette particularité cérébrale.
À tort ou à raison...
Je ne sais pas si c'est "rationnel" de faire confiance aux professionnels.  Il y a assez peu de raison de leur faire confiance. C'est bien suffisant de DEVOIR leur faire confiance, quand on a une fuite urgent à la maison, ou qu'on doit se faire ouvrir le bide pour en extraire un petit morceau de chair infectée. C'est pas comme s'il existant un classement objectif des professionnels, comme il peut y en avoir au jeu d'échec par exemple. Et même aux Echecs, doit t'on faire "confiances" aux Grand Maître internationaux ? Question intéressante et ouverte, et qui de toute façon reste quand même fort éloigné de l'acte de faire confiance à un(e) psychologue habilité à faire passer ces tests, ou même faire confiance aux procédés et équipes qui ont mis les tests au point.

Hermione a écrit:
Et je perçois parfaitement le danger que tu évoques Stauk. Passer le test est une chose, gérer le résultat obtenu en est une autre... Mais alors que faire ? Se documenter sur la douance sans savoir si l'on est concerné ? "S'inventer une douance pour se faire plaisir" ? Ou ignorer une recommandation et se dire que le concept même de surdon est "insaisissable" ?
En ce qui me concerne, je considère aujourd'hui que ce qui est pertinent c'est d’interagir avec les autres. De voir avec qui le courant passe, de rencontrer des personnes variées, de tous horizons et profils. Zc peut être un moyen d'avancer dans cette quête. A chacun de sentir et définir l'intelligence, à travers de nombreuses activités et discussions. A chacun de sentir où lui a envie (besoin) de se situer, et avec qui on peut interagir de façon positive. A chacun d'essayer de trouver en quoi il excelle, et d'avoir suffisamment confiance pour poursuivre ses passions et chimères.


Zc est un forum, ça attire toutes sortes de gens. Est-ce que parmi ces gens qui sont attirés, certains peuvent nous apprendre des choses sur nous même ? Quels autres forums / rencontres / activités peuvent nous faire avancer dans cet objectif ?   Quelles particularités de fonctionnement nous définissent, existe t'il des choses vraiment faciles pour nous, et qui demandent peut être des efforts aux autres ? Les tests de QI peuvent aider à répondre à certaines de ces questions, mais pas toutes, et plutôt rarement, d'ailleurs à ma connaissance les "professionnels" (en majorité) n'ont pas le niveau de compétence et l'expérience minimale que j'estime indispensable lorsqu'on a aborde ces questions.

Bref la douance, ça existe depuis 4000 ans (à minima), et il n'y a qu'aujourd'hui que ça devient une mode qui s’adresse à tout le monde.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Toshi le Mar 24 Mar 2015 - 17:24

( j'ai des pbm avec la taille des mots dsl c'est involontaire -> Edit Ardel : corrigé)


Peut etre que ça t'aidera de penser que le fait d'etre au dessus de la moyenne a un test psychotechnique c'est comme savoir bien peindre ou bien cuisiner. En fait on ne vie pas en se disant qu'on cuisine bien, et cuisiner ne sert pas a grand chose a part cuisiner. Meme si ca te rend sensible aux lois de la chimie, aux associations complémentaires, etc. La c'est pareille. Ca permet a certains de ne pas sortir la calculette( c'est un exemple au hasard qui ne concerne que certains !), a d'autre ca ne permet rien a part résoudre une suite logique plus vite. 


Pour certains ca aide dans le travail pour d'autre ca ne sert a rien et les eventuels troubles associés empechent la personne de travailler. Dis toi bien que jusqu'ici tout ce que tu as fais, tu l'as fait avec ton cerveau. Donc decouvrir que tu serais " hp" ca ne va rien changer. Les gens vont te voir pareille et tu ne sera pas plus intelligent ni plus bete que la veille. Ni plus belle ou plus moche. 

Donc n'y pense pas trop et si tu passes le test, ne soit pas trop dans l'attente d'une conséquence en particulier.( comme attendre que ta vie change en bien) Je te souhaite que dans tout les cas ta vie s'améliore que tu ailles bien ou mal. 

Et on peut etre tres intelligent sans etre au dessu d'une moyenne. Il y a des gens qui sont forts aux tests logiques et qui sont absolument déplorables pour le reste. 

Des fois je me demande si ceux qui viennent dire aux autres " tu es peut etre hp " ou zebre, se rendent compte qu'ils peuvent créer dd grosses angoisses et parfois créer de grosses deceptions pour pas grand chose. Des fois ca peut aider les gens psychologiquement je sais. Ca les aide a mieux se comprendre. Mais sans parler pour toi specialement, je pense qu'on doit vtaiment analyser la question avant de dire a quelqu'un ce genre de choses.

Je vois souvent des parents s'emballer et dire devant leur enfant " il est surdoué je pense ". Juste parce que le petit pose beaucoup de questions comme tout les enfants ou qu'il n'aime pas l'ecole,  comme enormement de monde. Apres ca crée des exigences invisibles qui stressent l'enfant. Perso j'essaie de leur poser des questions a ces gosses et je les trouve juste en bonne santé.

Enfin ce que je dis, pour ne pas finir hors sujet, c'est que j'aimerais que tu t'évites des deceptions et des angoisses. Que tu sois testé au dessus ou en dessous de 130.

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Mika2 le Mar 24 Mar 2015 - 23:20

Hermione a écrit:
Je n'ai pas encore regardé en détail en quoi consiste le WAIS. Je sais juste qu'il y a une partie verbale...
À ceux qui ont passé le test, pensez-vous qu'il est nécessaire de passer le test dans sa langue maternelle ?

Personnellement, après avoir passé le test, je me suis dis que j'avais bien fait de le faire dans ma langue maternelle (vivant à l'étranger, j'avais temporisé cette passation). Que ce soit aussi bien pour des questions de vocabulaire ou d'expression orale, je pense que j'aurais été pénalisée notamment pour le subtest "Vocabulaire" mesuré pour l'Indice de Compréhension Verbale. Il faut aussi connaitre du vocabulaire pour les deux autres subtests obligatoires de cet indice. Je suis curieuse de savoir comment ta psy comptait contourner le problème.


Hermione a écrit:
Concernant la nécessité du test ou non, j'avoue que j'ai énormément de mal avec l'auto-diagnostique... C'est vraiment pas ma tasse de thé ! J'ai même tendance à penser que c'est une attitude qui peut se révéler dangereuse sur le long-terme... Personnellement, tant que je n'aurais pas été testée, je ne m'avancerai pas quant à mon "potentiel". J'ai besoin d'une preuve scientifique scratch  Lorsque je consulte les listes reprenant les caractéristiques des zébrés, j'ai le sentiment que les 3/4 de la population pourraient s'y retrouver...

J'étais aussi mal à l'aise avec l'auto-diagnostic (même si j'ai fait les tests sur monqi.com Very Happy) et en lisant le livre de JSF, je ne m'y retrouvais pas forcément. Je n'avais pas trop investi de moi même dans le "concept" de douance, donc j'étais prête à tout entendre, pour peu que cela me permette de mieux cerner l'angle d'attaque pour comprendre mon sentiment de décalage. La seule chose que je redoutais à vrai dire, c'était le HQI hétérogène qui semble compliqué à accepter d'après les témoignages de ce forum. Finalement, une fois passée l'émotion du moment, les résultats de ce test n'ont pas chamboulé ma vie mais cela a quand même eu des effets bénéfiques sur mon niveau de confiance (notamment en réunion où mes collègues ne comprenaient pas forcément où je voulais en venir, donc maintenant j'essaye d'expliquer mes propos de manière plus linéaire) et sur la sensation de décalage (mettre une explication sur ce phénomène soulage, on se sent moins seule quelque part). Donc au final, je suis contente d'avoir fait cette évaluation chez un professionnel. Next step!

Mika2
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 01/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Abonné absent le Mer 25 Mar 2015 - 8:09

Mikadokido a écrit:
Hermione a écrit:
Je n'ai pas encore regardé en détail en quoi consiste le WAIS. Je sais juste qu'il y a une partie verbale...
À ceux qui ont passé le test, pensez-vous qu'il est nécessaire de passer le test dans sa langue maternelle ?

Personnellement, après avoir passé le test, je me suis dis que j'avais bien fait de le faire dans ma langue maternelle (vivant à l'étranger, j'avais temporisé cette passation). Que ce soit aussi bien pour des questions de vocabulaire ou d'expression orale, je pense que j'aurais été pénalisée notamment pour le subtest "Vocabulaire" mesuré pour l'Indice de Compréhension Verbale. Il faut aussi connaitre du vocabulaire pour les deux autres subtests obligatoires de cet indice. Je suis curieuse de savoir comment ta psy comptait contourner le problème.
Je plussoie. Mon fils a passé le WISC trois fois, une fois en Nouvelle-Zélande et deux fois en France. La première fois on nous a dit "c'est normal qu'il ait un score faible en compréhension verbale, il n'est pas anglophone". La seconde fois idem sous la raison qu'il n'était pas francophone. (le psy était choqué qu'il ne sache pas ce qu'était un nénuphar. Ben non, il n'en pousse pas en NZ). Au final il est plus semilingue que bilingue et le 3e test, bien qu'un peu meilleur en verbal, n'a pas été terrible non plus (QI 100, très hétérogène).

A le passer en Allemand, tu prends le risque de tomber sur un mot que tu connais mal, ou même pas du tout. Et également le calcul oral en allemand (réciter une suite de chiffre dans l'ordre inverse) peut être problématique.
Ca serait différent si tu étais totalement bilingue depuis l'enfance.

Enfin, quand j'ai vécu à l'étranger, j'ai eu l'impression de devenir un peu plus "bête" car je ne comprenais que 90% de ce que disaient les gens. Et j'avais des méthodes de travail, apprises en France, différente des leurs.
Je te recommande de faire un saut en France pour le passer. Quitte à grouper entretien et test sur la même journée.

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Hermione le Mer 25 Mar 2015 - 9:37

Merci beaucoup pour vos réponses qui confirment donc bien mon intuition première.
Si je passe le test, ce sera en France et en français.

"Enfin, quand j'ai vécu à l'étranger, j'ai eu l'impression de devenir un peu plus "bête" car je ne comprenais que 90% de ce que disaient les gens. "
---> D'accord avec toi Silwilhith. En fait, on développe des compétences particulières, notre mode de communication en est altéré : on reçoit et on transmet d'une manière différente. De mon côté, j'ai le sentiment que mon français en a légèrement pâti... Je ne le dirais pas "rouillé", mais j'ai malgré tout le sentiment de ne pas avoir tellement gagné en vocabulaire ces dernières années et de me reposer sur mes acquis datant d'avant l'expatriation. C'est un peu dommage... Il y aurait vraiment beaucoup à dire sur cette question de la  "progression linguistique" à l'étranger.

Merci vraiment pour vos réponses !  Very Happy

Hermione
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 14/03/2015
Localisation : Au coeur de la Prusse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passer le WAIS IV dans une autre langue : "risqué" ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum