Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Lucilou Sauvage le Lun 23 Mar 2015 - 9:15

J'étais en couple avec une personne qui se détruisait par rapport à l'alcool, ce qui était très éprouvant. Or, une collègue qui m'emmenait le matin en m'écoutant parler a décelé des affinités avec son frère et lui a parlé de moi. Celui-ci m'a donc invitée sur facebook et m'a tout de suite donné son numéro. J'avais vraiment confiance dans ma collègue et j'ai accepté de communiquer avec lui. Il m'a tout de suite demander sans détours si je voulais vivre avec lui Shocked Je lui ai répondu que je ne le connaissais pas d'une part, et que d'autre part je n'envisageais pas de me remettre en couple tout de suite si je quittais mon ami. Je lui ai dit aussi que j'étais très fragile, et que s'occuper de moi actuellement était compliqué.

Nous avons quand même commencer à parler de tout et de rien, de nos goûts, de lui, de moi, et je l'ai trouvé très agréable, je me suis laissée embarquer progressivement et je l'ai rencontré un mois plus tard. J'étais sur un petit nuage, on s'appelait plus de 3 fois par jour et on se parlait pendant des heures à cause de la distance et on passait des week-ends de rêve. Il m'appelait "mon amour", puis me disait "je t'aime" avant de raccrocher. Tout cela a duré 6 mois. Puis il a commencé à s'énerver parce que ma situation n'avançait pas assez vite, alors que lui-même ne faisait pas grand chose pour qu'on puisse concrétiser notre histoire dans la même ville.

A ce moment là, une amie que je connais virtuellement sur facebook a commencé à lui parler au téléphone et en l'espace de quelques semaines, j'ai été assez brutalement remplacée. Plus de coups de fils, plus de sms, plus de "je t'aime". J'ai su hier qu'il était en communication avec elle comme il l'avait été avec moi au départ. J'ai fini à force de le harceler par lui tirer quelques vers du nez la semaine dernière, j'ai eu l'impression de parler à une coquille vide, qui se foutait éperdument de moi. Il m'a dit mettre fin à notre relation. J'ai été complètement traumatisée. Incapable de travailler correctement le film de ce qu'on avait vécu ensemble, ses paroles (il m'a dit que j'étais sa muse, sa déesse, qu'il voulait se marier, avoir des enfants, etc...) tournaient dans ma tête, je ne cessais de pleurer, au point que j'ai consulté aux urgences hier.

Vu que j'avais reçu un message ambigüe suite à mes messages d'amour pendant le week end, j'ai décidé de le mettre au pied du mur. Je lui ai dit: "Bon, ma situation n'a pas avancé assez vite pour toi, ça t'a lassé, alors aujourd'hui même, si tu veux, je pars chez toi, je lâche tout, mon boulot, mon appart et je ne te lâche plus." Je lui ai dit de réfléchir et de me rappeler. Une petite heure est passé quand il m'a rappelée pour me dire que c'était pas la peine que je vienne, car il voulait concrétiser sa relation avec ma copine!!!! (qu'il avait consulté bien sûr avant de répondre affraid

Je suis complètement effondrée. Je n'ai plus de goût à rien, je ne sais même plus ce que je vais faire de mon avenir. J'ai dit à mon employeur que je reviendrais quand ça ira mieux et vais revoir le médecin aujourd'hui. Mais cette histoire me laisse un goût vraiment amer. J'ai même du dégoût pour cet homme opportuniste et pour cette copine aussi. Je leur avait fait confiance, ils m'ont trahie, j'ai le sentiment qu'on m'a piétinée, qu'on m'a foulée au pied. Bien sûr j'ai bloqué les deux sur facebook. Il ne faudrait pas que ma souffrance continue. Mais je ne comprends pas comment on peut être aussi irresponsable et inhumain.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par poupée BB le Lun 23 Mar 2015 - 9:53

Je suis très triste de ton histoire.
J'ai moi aussi une relation de couple avec quelqu'un qui se détruit par rapport à l'alcool,et je ne peux que comprendre ce qui t'es arrivé.
Même si l'on est pas très heureuse avec son mari,sache que tu as bien fait de ne pas t'emballer pour ce "nouveau" personnage.
D'ailleurs,le résultat est là,il n'est plus là pour toi!
J'aime aussi quelqu'un d'autre,mais il s'est produit l'effet inverse à toi.
Il ne cherche pas l'attache.Il ne s'en est pas caché.
Je respecte sa volonté d'homme de l'ombre.
Mais il a pris peur,lorsque je lui ai avoué que je l'aimais.
Il a voulu cesser immédiatement la relation.
Il n'a pas compris que j'étais capable de l'aimer très fort,et à la fois,de le laisser libre de sa vie.
Faut dire que c'est assez souvent incompatible comme situation.
Il y a trop de choses à régler de toute façon côté coeur chez moi,et une situation d'ultimatum comme la tienne,m'aurait fait fuir de toute façon.
On a tous besoin à la réflexion.
Tous besoins de prendre notre temps.
J'espère que tu retrouveras une paix intérieure.
De mon côté,je ne pleure pas.
Je n'ai pas été abusé,la relation était vrai.
Mais j'ai senti en lui,une très grande appréhension,face à l'envie d'aimer.
Je ne lui en veut pas.
Je ne lui ai jamais demandé de m'aimer comme je l'aime.
Ca l'a mit mal à l'aise.
Je sais qu'il m'aime malgré tout assez pour me revenir.
Mais c'est comme ça,je ne sais pas être une moitié de moi-même.
On me prend comme je suis,ou on ne me prend pas.
poupée BB
poupée BB

Messages : 1088
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 53
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par EmiM le Lun 23 Mar 2015 - 10:44

Coucou Lucilou,
il y a quelques années de ça, au début des sites de rencontres internet, je suis tombée amoureuse virtuellement, du fait d'appels quotidiens qui m'apportaient beaucoup d'attention dont je manquais. Après 3 mois de relation virtuelle on a décidé de se rencontrer, suite à mon insistance. Un weekend avait été programmé et je l'attends encore... Il n'est jamais venu. J'ai exigé des réponses par mail, par téléphone, il ne me répondait plus. Et après plusieurs mois, certainement parce que sa conscience le travaillait, il est revenu vers moi et il a accepté de m'expliquer pourquoi il avait agi de la sorte. J'ai découvert qu'il m'avait donné de fausses photos et que m'affronter dans le réel, il n'avait pas pu l'assumer.
Je ne suppose pas que cet homme aurait une quelconque "bonne" raison pour t'avoir traité ainsi, mais cette expérience te servira de leçon, comme la mienne m'a servi.
Elle m'a appris à être plus prudente, à mieux me préserver concernant les relations virtuelles, à vérifier les informations que l'autre me communique, à rencontrer rapidement et si ce n'est pas possible, je fuis, parce que mieux vaut prévenir que guérir.
Cela m'a fait prendre conscience de mon vide affectif, et je me suis promis de ne plus accepter des relations aussi pauvre, en qualité humaine...
Il me semble que toi aussi, tu as besoin de beaucoup d'affection et d'attention, et que ces besoins te rendent vulnérable et dépendant d'autrui si tu lui confies tes besoins affectifs.
Je te souhaite de bien prendre soin de Toi, de te tourner vers l'avenir au lieu de ruminer le passé et à mettre œuvre des actions qui t'apporteront de jolies choses, parce que tu les mérites...
Long hug
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Invité le Lun 23 Mar 2015 - 11:46

Bonjour, Lucilou,
Ton témoignage est très touchant, et je ne saurai trop te recommander de prendre beaucoup de temps pour prendre soin de toi, t'écouter, trouver tes besoins. A te lire, j'ai peur (mais je projette peut-être ?) que tu aies surtout écouté celui des autres. Syndrome du sauveur, peut-être ? Il n'est pas rare de servir de soutien à une personne en grande difficulté qui nous "utilise" (inconsciemment et sans mauvaise pensée !) pour aller mieux... et nous abandonne ensuite. En revanche, je comprends tout à fait ton sentiment d'injustice et de trahison, et ne peux que compatir...
Dans tous les cas, même si le moment à passer est très difficile, peut-être faut-il voir comme une "chance" le fait que ça ne se soit pas concrétisé : au moins tu n'as pas tout lâché, tu as gardé ta situation et tu vas pouvoir, j'en suis sûre, rebondir.

J'espère que mes mots ne te sembleront pas durs (je suis maladroite mais bien intentionnée, et j'édite sans problème si quelque chose t'a heurtée Embarassed ), je mesure combien ce que tu as traversé est difficile. D'ailleurs, c'est normal de ne pas se sentir bien, de pleurer, de ressentir même de la colère. Si je pouvais oser un conseil, c'est (et tu le fais déjà) mettre des mots sur ce que tu ressens, sur ce que tu as vécu. Crever l'abcès autant que possible pour pas que ça pourrisse souterrainement et t'embête le jour où tu trouveras ce qu'il te faut pour rebondir.

En tout cas, courage. Tu as donné beaucoup dans ces relations et c'est admirable, mais personne ne doit te demander trop de sacrifices. N'oublie jamais de penser à toi.
Pensées,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Invité le Lun 23 Mar 2015 - 13:03

.


Dernière édition par moon the loon le Jeu 2 Avr 2015 - 1:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Lucilou Sauvage le Lun 23 Mar 2015 - 14:01

Zut, j'ai perdu une partie de mon message qui répondait à tous. Je l'écrirais à la suite ce soir. Merci à tous en tout cas pour votre compassion. I love you

Alphonsine a écrit:Bonjour, Lucilou,
Ton témoignage est très touchant, et je ne saurai trop te recommander de prendre beaucoup de temps pour prendre soin de toi, t'écouter, trouver tes besoins. A te lire, j'ai peur (mais je projette peut-être ?) que tu aies surtout écouté celui des autres. Syndrome du sauveur, peut-être ? Il n'est pas rare de servir de soutien à une personne en grande difficulté qui nous "utilise" (inconsciemment et sans mauvaise pensée !) pour aller mieux... et nous abandonne ensuite. En revanche, je comprends tout à fait ton sentiment d'injustice et de trahison, et ne peux que compatir...
Bonjour Alphonsine! Oui c'est exactement ça, je me suis toujours sacrifiée pour les autres, j'en ai pris conscience hier et je me retrouve toute seule, vidée, comme si je n'avais plus de force. Ils ont pris ce dont ils avaient besoin et ils sont partis vers une vie meilleure. Ils se sont servis de moi. J'ai quelques amis toutefois qui me rendent bien ma gentillesse, qui m'ont appelés toutes les heures hier pendant que j'attendais aux urgences la consultation. Ils m'ont vraiment aidée car je suis un peu comme dans un trou noir.

Alphonsine a écrit:
Dans tous les cas, même si le moment à passer est très difficile, peut-être faut-il voir comme une "chance" le fait que ça ne se soit pas concrétisé : au moins tu n'as pas tout lâché, tu as gardé ta situation et tu vas pouvoir, j'en suis sûre, rebondir.
Je l'ai un peu testé en fait, oui. J'ai agis très prudemment malgré tout, mais cela pas empêché mon cœur d'être épris, puis sauvagement blessé.

Alphonsine a écrit:
J'espère que mes mots ne te sembleront pas durs (je suis maladroite mais bien intentionnée, et j'édite sans problème si quelque chose t'a heurtée Embarassed ), je mesure combien ce que tu as traversé est difficile. D'ailleurs, c'est normal de ne pas se sentir bien, de pleurer, de ressentir même de la colère. Si je pouvais oser un conseil, c'est (et tu le fais déjà) mettre des mots sur ce que tu ressens, sur ce que tu as vécu. Crever l'abcès autant que possible pour pas que ça pourrisse souterrainement et t'embête le jour où tu trouveras ce qu'il te faut pour rebondir.

En tout cas, courage. Tu as donné beaucoup dans ces relations et c'est admirable, mais personne ne doit te demander trop de sacrifices. N'oublie jamais de penser à toi.
Pensées,
Non tes mots ne sont pas trop durs! Je te remercie! Quand vais-je enfin comprendre qu'il faut que je pense à moi! Je me demande si je ne vais pas en parler de ça en thérapie.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Invité le Lun 23 Mar 2015 - 14:36

Lucilou plein de tendresse pour toi...
Parfois lorsqu'à deux ça fonctionne en discordance, nous tentons de trouver une échappatoire en dehors du couple.
"Je ne veux plus ça"...
Une troisième personne intervient.

Or à la base c'est un duo qui est défaillant...
Parfois c'est l'assemblage des deux qui crée plus de souffrances et de déception.
Comme si l'un et l'autre au lieu de se compléter,
d'être pleinement un + un+ un couple ;
multiplient à deux leur mal être...

Il est difficile mais pas impossible Lucilou d'être son propre pillier...
à deux on s'éloigne facilement de soi, à parfois s'oublier...
à trois ...ainsi de suite...

Je l'ai compris, parce qu'on me l'a verbalisé...
Et parce que je l'ai vécu...

" ça je ne veux pas, plus "...c'est comme dire " ça j'en veux encore "...
C'est ainsi que sera le numéro 3 et les suivants tant que ...
Chacun, chacune ne découvre : " ce qui est bon pour moi "...

Se faire plaisir à soi , soi même , en prenant en compte et en faisant passer nos besoins essentiels en premier....
Se réchauffer avant...de "réchauffer l'autre" , de lui offrir plus qu'à soi même...
Se réchauffer soi comme on peut  seul(e)s ,
ou auprès de personnes vraiment douces pour soi,
et des soignants pour se protéger...


Lucilou, je ne sais si à présent tu vas supporter le duo que tu formais à la base avec la personne souffrant d'alcoolisme... ?
Mesure la capacité d'amour qu'il y a en toi , visionne là.
Tu as su supporter des choses insupportables, avant que ton corps se mette à crier de douleur...
Essaye de te trouver un cocon provisoire agréable afin de te retrouver en bonne compagnie , ou seule dans un lieu paisible ( ou les deux tu le vaux bien !!)

Pour te détendre tu peux essayer l'auto massage : des pieds à la tête tu masses ton corps avec attention ( avec "amour" , le même amour que celui que tu es capable d'offrir à d'autres personnes )...
Embrassade virtuelle de tout mon coeur !
Suis certaine qu'il y a quelqu'un qui te respecte et te connais pour aller boire un café avec toi, ou faire une petite balade...
Si tu dois pleurer ou crier de rage fait -le ( genre la musique à fond dans la voiture )...

Fuir / cesser les situations qui ne nous conviennent pas ce n'est pas " abandonner l'autre ", c'est SE SAUVER ! SE RESPECTER !

J'ai appris que ce que je croyais être parfois ma bonté ou ma patience n'était un non respect ou une non reconnaissance de mes limites , de mes besoins...
Et pire encore un non respect de mon tableau de bord qui clignotait en mode " alerte " dès le début !
Dit celle qui vient encore de recevoir un coup de fil d'huissier...pour régler les problèmes d'un "autre" qui ne la concerne pas...et vient d'assumer pleinement de donner le nouveau numéro de l'autre en question...pourquoi payer ou se faire payer quoi que se soit ? L'amour c'est un don sans chantage qui se vit tout simplement !

Te lire et t'écrire sans rien attendre en retour, c'est ça " amour" ...un peu comme le soleil qui brille " cadeau " entre deux nuages...
Courage !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Lucilou Sauvage le Mar 24 Mar 2015 - 9:39

Ré a écrit:Lucilou plein de tendresse pour toi...
Parfois lorsqu'à deux ça fonctionne en discordance, nous tentons de trouver une échappatoire en dehors du couple.
"Je ne veux plus ça"...
Une troisième personne intervient.

Or à la base c'est un duo qui est défaillant...
Parfois c'est l'assemblage des deux qui crée plus de souffrances et de déception.
Comme si l'un et l'autre au lieu de se compléter,
d'être pleinement un + un+ un couple ;
multiplient à deux leur mal être...

Il est difficile mais pas impossible Lucilou d'être son propre pillier...
à deux on s'éloigne facilement de soi, à parfois s'oublier...
à trois ...ainsi de suite...

C'est un peu ça, dans le schmilblick y'a 4 personnes, sans doute toutes dépendantes affectives. Oui je suis tout à fait capable d'être mon propre pilier. Je suis en arrêt pour me soigner, j'ai un rendez vous avec un addictologue vendredi pour me faire hospitaliser 1 semaine ou deux car j'avais replonger dans l'alcool à mon tour


Ré a écrit:
Lucilou, je ne sais si à présent tu vas supporter le duo que tu formais à la base avec la personne souffrant d'alcoolisme... ?
Mesure la capacité d'amour qu'il y a en toi , visionne là.
Tu as su supporter des choses insupportables, avant que ton corps se mette à crier de douleur...
Essaye de te trouver un cocon provisoire agréable afin de te retrouver en bonne compagnie , ou seule dans un lieu paisible ( ou les deux tu le vaux bien !!)
Oui la psychiatre des urgences m'a conseillé ça aussi. Un ami qui m'a aidé ce week end voudrait me loger, le problème c'est qu'il a des dépendances aussi (cigarette, alcool et cannabis). Je l'ai entendu cracher ses poumons et vomir le matin avant de partir aux urgences, donc faut que je trouve autre chose. Je pense que la personne qui souffrait d'alcoolisme qui habite avec moi va de mieux en mieux, mais il est toujours un peu dans la culpabilisation quand je lui parle de prendre un appart seule, donc du coup je ne trouve pas ça très sain. Il ne sait même pas se faire un steak congelé sur une plaque électrique, il abuse quand même! Mais vu que je vais passer par les mêmes structures que lui, ça sera plus pratique pour être conseillé je pense. On m'a donné quelques pistes aussi que je vais explorer pour des appartements provisoires en attendant le HLM. En tout cas à l'hôpital où je serais c'est très paisible. Je serais dans une chambre seule et les gens sont là pour se sevrer.

Ré a écrit:
Fuir / cesser les situations qui ne nous conviennent pas ce n'est pas " abandonner l'autre ", c'est SE SAUVER ! SE RESPECTER !

J'ai appris que ce que je croyais être parfois ma bonté ou ma patience n'était un non respect ou une non reconnaissance de mes limites , de mes besoins...
Bah oui! Tu as raison, je prends note pour garder ça en tête. Ça me rappelle la chanson "Je vole" dans le film la famille Bellier



Ré a écrit:
Te lire et t'écrire sans rien attendre en retour, c'est ça " amour" ...un peu comme le soleil qui brille " cadeau " entre deux nuages...
Courage !

Merci à tous, je pars sur le chemin qui va me permettre de changer pour être plus heureuse. C'est nécessaire!
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Invité le Ven 27 Mar 2015 - 3:41



Dernière édition par 11Road le Dim 26 Avr 2015 - 17:11, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par EmiM le Ven 27 Mar 2015 - 8:33

@Zeeclic,
pour la petite histoire, cet homme qui a été lâche, a également su faire preuve de courage, parce que j'ai fini par le rencontrer et le fait qu'il m'affronte (sans se défiler) et qu'il m'explique le pourquoi du comment, ça a réparé le mal qu'il m'avait fait. Donc un homme capable de lâcheté n'est pas qu'un homme lâche dans sa totalité ou définitivement.... Personne n'est tout blanc ou tout noir, et tout le monde est capable du pire comme du meilleur, c'est juste que certains ont des habitudes plus récurrentes que d'autres...
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Relation destructrice/ galères sentimentales en série Empty Re: Relation destructrice/ galères sentimentales en série

Message par Lucilou Sauvage le Ven 27 Mar 2015 - 9:53

Merci Zeeclic!
Ma situation professionnelle est juste en stand-bye. Je suis couverte pour ce genre d'arrêt maladie pour cause de dépression, et c'est le premier que je prends depuis 5 ans.
La personne avec qui j'étais en couple à la base m'a regardée me faire du mal hier, téléphoner aux deux, envoyer des messages sous l'emprise de l'alcool et je crois que ça lui faisait de la peine de me voir comme ça. Ce matin je me suis réveillée en pleurant parce que l'homme dont je me suis éprise m'a envoyé un message à 2h00 du mat pour me dire d'arrêter de me faire du mal. Je suis vraiment pas bien par moments, je n'arrive à rien faire. Je vois un addicto cet après-midi.

J'en ai vraiment marre, je n'ai jamais été aussi mal alors que je suis sous anti-dépresseurs depuis des années.

Bonne journée les zèbres! Et merci pour votre soutien!
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum