Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par TheWomanWhoFellToEarth le Lun 13 Avr 2015 - 17:18

TheWomanWhoFellToEarth a écrit:
Tsssssss ...
Moi je n'avais même pas besoin de baratiner, le prof était amoureux de moi !
Véridique ! (et très très très gênant, mais drôle !)

Lemeunier a écrit:Pour ma part je suis bien content que mon prof de philo ne soit pas tombé amoureux de moi mais je comprends fort bien que tu sois fièrement gênée...
Y'a bien un de mes camarades qui avait tenté de séduire la prof de maths (une hybride entre le physique de Guesh Patti et le tempérament de Tatie Danielle) en posant sa queue sur sa table d'écolier mais ça n'avait pas marché.  affraid
(il a eu son bac mais je crois que ça n'a rien à voir)
Fièrement gênée ... Non.
Il n'était pas assez beau pour que je sois fière !
Mais situation assez hallucinante, surprenante donc réjouissante a postériori.

Sa queue ?
Euh ... C'était donc un zèbre ? Shocked


Lemeunier a écrit:
A nos âges, finie la fougue, on compte les aller-retours...(nan je déconne)

Comme il parait qu'à mon âge (le tien ?) j'ai parfois l'esprit mal placé ... je vais utiliser mon joker-plan-B.
J'ai pas compris !!!
^^

Lemeunier a écrit:J'étais justement en train de me dire qu'il est grand temps...ptêt même que j'ai déjà commencé.
Première fois de ma vie que je ramène quelqu'un à la raison !!!!
Youhouuuuuuuuu !
Quand je disais que Keynes était un génie ! (résumé des épisodes précédents: l'inévitable n'arrive jamais ... blablabla)

TheWomanWhoFellToEarth a écrit:
Lemeunier a écrit:C'est peut-être cette Walkyrie qu'il faut (re)trouver, celle qui insuffle le feu sacré et aide à omettre les oiseaux de mauvais augure (souvent intérieurs).
Présente ! ^^


Hum, tu connais Wagner ?

Tu veux dire ... personnellement ???
^^


Lemeunier a écrit:
TheWomanWhoFellToEarth a écrit:
Par contre ... je te demanderai de produire un AVERTISSEMENT la prochaine fois que tu balances un truc aussi hilarant sans prévenir car ... j'ai eu la très mauvaise idée de lire ton message en classe, j'ai piqué un fou-rire tonitruant que j'ai eu le plus grand mal à expliquer face à des élèves aussi affamés que goguenards.

Ton prof de philo doit faire la grève comme tout le monde (mais sans doute avec une banderole au slogan philosophique inintelligible), t'avais qu'à te marier avec lui, vous auriez fait grève ensemble et on en serait pas là....Suspect

La dame demande plus de précision quant à la destination.

TheWomanWhoFellToEarth
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 41
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par FlorL le Mar 14 Avr 2015 - 9:39

Lemeunier a écrit:Finalement ptêt que le chemin importe peu aussi, et que ce qui compte c'est de le parcourir en chevauchant un vent de courage, de s'ennivrer de folie créatrice en se disant qu'après tout, "personne nous fera un deuxième trou au c..." (citation de je sais pu qui....Keynes, Jean Claude Dusse ou vincent mc doom ?)

Me voilà rassurée, à moi les escapades irresponsables et stimulantes !

Lemeunier \"Don Quixote" a écrit:'étais justement en train de me dire qu'il est grand temps...ptêt même que j'ai déjà commencé.

L'important est dans la fougue, de s'enivrer avec elle, de vivre une aventure palpitante... Lemeunier va-t-il affronter ses propres moulins? Affaire à suivre...

A titre personnel, pour ma curiosité, comment vous sentez-vous depuis que vous êtes sur ce site?

FlorL
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 24/03/2015
Age : 31
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par Lemeunier le Mer 15 Avr 2015 - 11:40

FlorL a écrit: A titre personnel, pour ma curiosité, comment vous sentez-vous depuis que vous êtes sur ce site?

Je ne pense pas qu'on puisse vivre décemment sans présence zédèsque, dans mon cas je meurs d'inanition cérébrale...la meilleure image est peut-être celle des noix sèches et moisies qu'on trouve parfois en ouvrant une coquille.  scratch

Dans une vie, les gens s'en viennent et s'en vont, mes amis zèbres d'hier sont loin aujourd'hui. Etre ici redonne de l'énergie, assurément, du moment qu'on en attend pas de miracle.


Et toi ?

Lemeunier
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 37
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par TheWomanWhoFellToEarth le Mer 15 Avr 2015 - 17:36

Lemeunier a écrit:

Dans une vie, les gens s'en viennent et s'en vont, mes amis zèbres d'hier sont loin aujourd'hui. Etre ici redonne de l'énergie, assurément, du moment qu'on en attend pas de miracle.

Et moi qui croyais qu'il avait eu lieu !
Tssssssss ....

C'est fini M'sieurs - Dames, on remballe les rayures !

Au dodo !

TheWomanWhoFellToEarth
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 41
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par Wild Bill Kelso le Mer 15 Avr 2015 - 19:04

Si vous acceptez la contribution d'un nouveau (par)venu, j'ai un début de solution pour affronter la peur de l'échec : vous retrouver dans un flot de situations qui ne vous laissent pas d'autre choix que d'avancer.

Mon cas :
Plutôt littéraire à la base, je me retrouve dans une filière scientifique par erreur (je n'avais pas compris en 3ème que STI, ça voulait dire Technique...)
Décalé scolairement (un an d'avance et pas bien gros ni grand à l'époque), je me maintiens à flot plus en mode survie qu'en mode envie (envie de quoi ?) et passe mon bac à 16 ans
Confronté à des gars de 20 ans et plus en école d'ingénieurs alors que j'en ai tout juste 17, idem, je passe en mode survie et sors major et diplômé à 21 ans
Marié à 23 ans, papa à 25 ans, pas le temps de réfléchir, on avance...

Aujourd'hui, je suis DG d'une boite.
Par accident.
Par accident aussi, la boite marche bien.
La stratégie et les plans d'action pour les 3 ans qui viennent sont calés.
Et je m'emmerde.

Si j'ai une peur, c'est véritablement celle de m'emmerder.
Et je m'emmerde.

Wild Bill Kelso
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par Mégalopin le Mer 15 Avr 2015 - 19:17

Wild Bill Kelso a écrit: Si j'ai une peur, c'est véritablement celle de m'emmerder.
Et je m'emmerde.

Apprends le piano, c'est bon pour tout Wink


Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4081
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par FlorL le Jeu 16 Avr 2015 - 0:53

Lemeunier a écrit:Dans une vie, les gens s'en viennent et s'en vont, mes amis zèbres d'hier sont loin aujourd'hui. Etre ici redonne de l'énergie, assurément, du moment qu'on en attend pas de miracle.

Et toi ?

Et bien, je n'ai appris que très récemment qu'il y avait une communauté de zèbres, donc je suis plutôt enthousiaste à l'idée d'échanger avec d'autres personnes avec qui c'est facile de parler de ça. Parce que, bon gré mal gré, j'ai fini par le dissimuler plus ou moins, même si je garde ce côté "ailleurs". Ca peut passer pour de la distraction et avoir son charme. Mais ici, je sais que je peux être "entière", sans tricher. Et du coup c'est assez plaisant. Après en terme d'échanges IRL en dehors de la zébritude de chacun, je travaille et j'évolue dans un secteur où je suis susceptible de rencontrer des zèbres, plus ou moins assumé. Du coup, je ne m'ennuie pas de ce côté là.

Wild Bill Kelso a écrit:Si j'ai une peur, c'est véritablement celle de m'emmerder.
Et je m'emmerde.

Bienvenue ! Smile

Je comprends ce que tu veux dire par s'emmerder. Tu ressens ça comme une sorte d'enfermement? d'incomplétude? C'est ce qui me vient à l'esprit.

TheWomanWhoFellToEarth a écrit:
Hum, tu connais Wagner ?
Tu veux dire ... personnellement ???
^^

et donc alors??? ^^

FlorL
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 24/03/2015
Age : 31
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par Wild Bill Kelso le Jeu 16 Avr 2015 - 8:34

Les deux, effectivement.
L'enfermement, j'en sors occasionnellement et par la force des choses par le biais du boulot qui me contraint à me confronter et/ou à m'associer aux autres.
L'incomplétude, c'est notre croix à tous. L' "akoibon" nous immobilise. Sauf, encore, quand les circonstances extérieures ne nous laissent pas d'autre choix que d'avancer.

Wild Bill Kelso
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2015
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par FlorL le Jeu 16 Avr 2015 - 22:02

Je vois ce que tu veux dire.

Quand je parle d'enfermement, je pense à une forme physique mais aussi psychologique ou sensationelle, presque comme un étouffement, comme si tu sentais les parois de murs invisibles ou une sorte de corset.

Je ne sais pas si cela vous ai déjà arrivé...

Wild Bill Kelso, quels sont tes remèdes contre l'emmerde? As-tu trouver une échappatoire?

Les autres peut-être?

FlorL
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 24/03/2015
Age : 31
Localisation : Saint-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par Lemeunier le Mar 5 Mai 2015 - 12:52

Wild Bill Kelso a écrit:
Si j'ai une peur, c'est véritablement celle de m'emmerder.
Et je m'emmerde.

On a nos démons personnels: flipper de se gaufrer ou flipper de s'emmerder...finalement....c'est ni pire ni mieux, bien au contraire !
J'échappe à l'emmerdite aigüe par un surbooking permanent, aussi involontaire qu'incontrôlé et extraordinairement toxique pour la contemplation.
Ton surbooking à toi, ou flot d'évènements est volontaire ?


FlorL a écrit:
Du coup, je ne m'ennuie pas de ce côté là.

Voilà un vaccin avec moins d'effets secondaires !
Mais c'est très contextuel, certains métiers isolent plus que d'autres. Je dois avouer que mon job n'est pas propice à l'échange de digressions entre bizarres, c'est bien pour retrouver l'oxygène (tu parles d'étouffement) au quotidien et surtout au naturel que je tente d'en sortir par une reconversation.
Mais on est souvent seul dans un tel projet, j'ai eu beaucoup de conseils foireux, d'aides défaillantes pour finir par ne plus compter que sur ma tronche.
D'où la nécessité impérieuse d'avoir confiance en son propre jugement.

Lemeunier
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 37
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par capito capio le Mer 10 Juin 2015 - 0:13

Hum… je m'immisce dans le fil de la conversation qui ressemble fort à une corde à nœud gordien (je m'y hisse au risque de me gaufrer, hein).
Donc, au départ il y avait la méthode JCD (sur un malentendu ça peut marcher), puis (en raccourci) a débarqué la Loi de Murphy (plus on porte la biscotte haut, plus le risque que la confiture colle au parquet est grand). 
Bon. Et si on essayait la méthode JCVD comme antidote ? "Be aware" (mais pas trop, c'est la dose qui fait le poison comme disait l'autre)

capito capio
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les mobylettes, la cosmologie et le reste...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum