Zébritude et anorexie : au secours !

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par zebravalia le Lun 13 Jan 2014 - 22:59

bonsoir,
tout ce que je peux vous dire, c'est que je suis née zèbre et anorexique. je le suis restée jusqu'à l'âge de 8 ans, car nous avions changé de pays. je suis passée d'une banlieue française tristounette (aucun souvenir de couleur jusqu'à 7 ans) à la richesse chromatique du congo. et confiée à la garde du boy qui avait pour mission de me fouetter si je ne mangeais pas (ma mère était dépassée et d'un naturel cruel). le boy me suppliait en pleurant de ne pas lui faire perdre son job, car il ne pouvait pas lever la main sur une enfant. les zèbres sont nés pour aider les autres et non les détruire. je n'avais que presque 8 ans mais je voyais clairement que s'il perdait son travail, il ne pourrait plus s'alimenter lui non plus. j'ai donc recommencé à manger. peut-être que si nous ne pouvons pas supporter l'extérieur, et puisqu'il semble que nul ne nous ramènera sur notre planète, nous nous auto-effaçons par l'anorexie car j'ai 45 ans et des souvenirs encore très vifs de ma jouissance quand à 5 ans je passais ma main sur mon ventre creux et vide, je savourais ce vide qui m'envahissait et m'endormais littéralement charmée par mon futur néant, happée par la nuit de sommeil qui est aussi une forme de non-existence en ce monde-ci, trop dur.
je ne sais pas mais votre fille doit retrouver la volonté de sentir sa consistance, son poids sur la terre. au congo il y avait le soleil, l'océan, les odeurs, tout cela aidait à trouver quelque plaisir à "être". et le devoir de sauver le boy... vous pouvez développer des stratégies parallèles en liaison avec les psys.
courage

zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Mar 14 Jan 2014 - 0:27

Merci pour ton message touchant, et la confiance qu'il aura fallu pour l'écrire, Zebravalia.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par une (gaufre) le Mar 14 Jan 2014 - 13:23

oh mon dieu zebravalia :O
merci d'avoir écrit
avatar
une (gaufre)
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 26
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Mar 14 Jan 2014 - 13:44

@Zebravalia

J'ai lu ton post avec surprise, surprise à double titre.

Tout d'abord tu décris ton endormissement "littéralement charmé par mon futur néant". J'ai côtoyé un certain nombre de femmes anorexiques, je n'ai jamais su pourquoi il semble que j'ai une relation apaisante avec elles. Mais c'est pour les mots que tu utilises et que je cite. Il semble apporter une cohérence, perverse certes, mais une cohérence au comportement anorexique.
En allant un peu plus loin, j'ai des tendances boulimiques : tout et encore plus. Et en paraphrasant tes mots je pourrais écrire "littéralement apaisé par l'harmonie dégagée entre l'immensité ingurgitée et l'univers que j'observe". Comme si en enflant comme ...., je pouvais combler le vide sidéral qui est en moi et prendre ma place parmi ces planètes que sont les gens qui sont proches de moi (encore faudrait-il qu'il y ait une définition non mouvante de ce moi), enfin acquérir du poids et de la matière.
J'ai 55 ans, j'ai encore forme humaine.

Le seconde raison est que j'ai vécu en France jusqu'à 8 ans et suis parti au Congo Brazzaville ensuite. Puis Internat avec des vacances au Bénin et au Zaïre. Mes périodes africaines étaient non boulimiques. Enfin, tu évoques en creux l'importance énorme qu'ont eu les boys et les mamas dans nos éducations. Ce sont eux, qui bien souvent nous ont montré les limites , le respect, la dignité. Je veux ici, quoique personne ne les connaisse, rendre hommage aux successions de Jean, d'Antoine et de Christophe qui travaillèrent chez mes parents.

Voila, je crois que tu as peu posté jusque maintenant, alors en attendant de le faire sur ton fil de présentation, je te souhaite la bienvenue ici, d'autant plus justifiée que comme certains ici, tu fais en quelque sorte partie, comme moi, des africains blancs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Mar 14 Jan 2014 - 14:08

Zebravalia, merci beaucoup pour ton post; il a mis des mots sur ce que je ne savais définir.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par zebravalia le Sam 18 Jan 2014 - 1:00

@ ours
oui je suis toute nouvelle, merci de me souhaiter la bienvenue ours et merci à tous de m'accueillir ici, ça me fait tellement de bien de pouvoir discuter avec vous !!! je ne saurai vous dire à quel point, mais si vous êtes arrivés ici dans le même état que moi, je pense que vous le savez.
je suis effectivement une africaine blanche, je suis restée 10 ans à pointe-noire.
j'ai oublié de dire à roulex qu'à l'adolescence (14 ans), j'ai eu au contraire une crise de boulimie terrible, j'ai pris 15 kg en un temps record et c'était sans doute pour affirmer ma féminité. moi qui avait toujours été maigre comme une allumette, voilà que j'avais des formes très féminines et beaucoup de succès auprès des hommes, j'étais précoce là aussi. je sentais nettement que c'était le même problème qui était revenu sous une autre forme mais je me remplissais sans discuter jusqu'à ce qu'un signal d'alarme se mette à clignoter dans ma tête. j'ai alors attendu qu'on revienne en france pour les vacances scolaires, car je n'y connaissais personne, aucun ami, juste la famille, et c'était plus facile de se prendre en main dans ces conditions. je me suis enfermée dans ma chambre dans le noir en prétextant une maladie (grippe, migraine, je ne sais plus) et j'ai lu "introduction à la psychanalyse" de freud, pour tenter de m'auto-comprendre. Bien sûr je n'ai pas tout lu, mais j'ai adoré cet esprit déductif, cette manière de raisonner et je me suis passionnée, si bien que le travail intellectuel a pris le dessus. j'ai finalement préféré remplir le cerveau que le corps et j'ai commencé  à maigrir. au bout de quelques jours, j'ai osé revenir dans la vraie vie et mon addiction était moins forte, moins "excitante", puis elle a disparu. j'ai remplacé alors par le cannabis sitôt revenue au congo, où c'était si facile mais disons qu'à 18 ans, suite à une mauvaise expérience avec la drogue, je ne prenais plus rien. l'âge de votre fille, et là-dessus je rejoins ce qu'en ont écrit d'autres personnes ici, est certainement lié à la difficulté de devenir femme.
avatar
zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 49
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par imposteur le Dim 26 Jan 2014 - 14:41

J'suis tombé sur cette vidéo, ne sait-on jamais que ça ajoute du grain au moulin…

https://www.youtube.com/watch?v=Ik19cU1UKb4 (sous-titres en français disponibles, 'suffit de cliquer)
avatar
imposteur
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage

Message par Paolina le Jeu 20 Fév 2014 - 8:38

Bonjour,
Je m'appelle Pauline, J'ai bientôt 20 ans. Pour aller droit au but, je suis surdouée (Qi à l appui) et je suis tombée dans l'anorexie à 17 ans. Je vais mieux maintenant, voilà donc pourquoi je me permets de témoigner.
Mes soucis graves ont commencé en classes prépa. J'ai atteint des stades de dénutrition très avancés, le pronistic vital a parfois été engagé. Je ne vais pas rentrer dans les détails de ma descente aux enfers, j'imagine que tu vis cela au quotidien au travers de ta fille, donc ça n'apporterait rien.
L'anorexie témoignage d'un mal être extrêmement profond. Quand elle touche un surdoué, il est évident que la douance est à prendre en considération. Toutefois, dans un premier temps, si la santé est en jeu, il est primordial de s'attaquer au symptôme. Pour cela, certaines méthodes dures forceront à s'alimenter. Parallèlement il faut prendre conscience d'être malade, l'accepter, et accepter de se soigner. Accepter qu'on ne s'en sortira pas sans aide. La prise de conscience est difficile. Je l'assimile à l'annonce d'un cancer. Un lourd déni est installé, en effet. Il s'agit de le mettre de côté pour devenir partenaire des soins et non plus les subir.
Par la suite, les soins psychiatriques proposés combinent le plus souvent psychiatre et psychologue. Les deux se complètent. Il faut prévenir l'équipe de la douance de l'enfant. Mais dans un premier temps de toute façon l'aspect "précocité" n'interviendra pas. Par la suite, le mieux serait de combiner un psychiatre spécialisé TCA et un psychologue axé surdoués.
Dans tous les cas, je voulais avant tout te rassurer: on s'en sort, et peut être même encore mieux quand on a ce potentiel intellectuel, car on a cette grande capacité à réfléchir sur soi. Je sais combien ça peut être dur pour la famille, j'ai vu ma maman souffrir. Accroche toi!
Si tu as des questions, n'hésite pas
En tout cas, courage
Pauline
avatar
Paolina
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 175
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 24
Localisation : Maisons Alfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Zabeille le Jeu 20 Fév 2014 - 10:24

Bonjour à tous,

je prends le fil de la discussion sans avoir tout lu (honte à moi). Je voulais juste préciser que j'ai écouté une émission de "La tête au carré", sur France Inter datant du 31 octobre 2013 où l'un des deux invités, l'homme, parle d'un cas de jeune fille anorexique qui est en fait HPI. Lui fait un lien entre les deux en disant qu'elle se sert du vide dans son corps pour tenter d'arrêter sa pensée.
Cela m'a marqué parce que moi aussi j'ai eu une période d'anorexie à l'adolescence (très brève et de petite intensité, je ne voulais pas que ça se voie trop) et j'y retombe à chaque fois que j'ai une très grosse difficulté dans la vie.
Et c'est ce vide que je trouve rassurant. J'ai l'impression d'avoir une prise sur quelque chose, de pouvoir le tenir au creux de moi et de maîtriser enfin une partie de moi.
Et puis, ce vide me vide de mon énergie, enfin, et je dors beaucoup ce qui me permet de m'échapper de ma pensée.

Enfin, tout ça pour dire que ce monsieur à peut être compris des choses sur le lien HPI - anorexie (et je ne dis pas que toutes les HPI sont anorexiques, ni que les anorexiques sont toutes HPI, je pense que tout dépend de sa construction personnelle).

J'ai aussi lu un très bon livre, un roman, "Jour sans faim" que je trouvais très bien décrire le bonheur du vide et les processus intellectuels sous tendant l'anorexie.

Zabeille
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 16/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Paolina le Jeu 20 Fév 2014 - 11:09

MayaN a écrit:
elle se sert du vide dans son corps pour tenter d'arrêter sa pensée.
...
Et c'est ce vide que je trouve rassurant.
...
ce qui me permet de m'échapper de ma pensée.


C'est exactement ça, je l'ai vécu comme ça! Au moins, quand on et faible, on n'est plus capable de penser, on peut presque se reposer.
Mon psy me disait tout le temps "vous pensez trop, arrêtez de cogiter Mlle!". Sauf que dans notre cas la cogitation permanente n'est pas pathologique, mais c'est un mode de fonctionnement. Impossible donc de ne pas réfléchir en permanence.
Il faut alors trouver pourquoi la pensée est douloureuse. Veut-on oublier un épisode traumatisant? veut-on faire disparaître notre intellect qui nous rend différents? La sortie de la dénutrition marquera le retour de la cogitation, il faut donc faire ne sorte que celle ci ne soit plus douloureuse, pour éviter le retour des symptomes alimentaires qui se présentent comme un échappatoire à la torture imposée par le bouillonnement de pensées.
Pour ma part une thérapie EMDR m'a beaucoup aidée en cela qu'elle permet de rééquilibrer le niveau d'émotions associé à des événements. Il peut parfois s'agir de grands traumatismes (viol, décès  pale ), mais en fait parfois c'est seulement une accumulation de petites choses qui de par la zébritude auront pris dans notre mémoire des proportions émotionnelles démesurées.  Rolling Eyes 
avatar
Paolina
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 175
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 24
Localisation : Maisons Alfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par imposteur le Jeu 20 Fév 2014 - 13:05

MayaN a écrit:elle se sert du vide dans son corps pour tenter d'arrêter sa pensée.

Très intéressant. Personnellement je ne suis pas passé par l'anorexie (ni l'alcoolisme), mais j'ai eu des échos que c'est la même raison qui pousse les gens à l'alcoolisme: fuir ce mental incessant. À réfléchir…

Question pour les (ex-)anorexiques qui passent par ici: comment vous reconnaissez-vous dans le processus d'intellectualisation?

L'intellectualisation est définie selon la tradition freudienne comme le processus par lequel le sujet cherche à donner une formulation discursive à ses conflits et à ses émotions de façon à les maîtriser.
[…]
De manière générale, l'intellectualisation est une utilisation défensive de l'intellect afin de mettre à distance le pulsionnel.
http://www.leconflit.com/article-l-intellectualisation-comme-mecanisme-de-defense-86745471.html
avatar
imposteur
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 26
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par pommebleu le Jeu 20 Fév 2014 - 22:51

Moi c'est pareil, je m'en sers pour ne pas ressentir. Quand on est fatigué, notre corps ne pense qu'à ce qui est important, instantané : on a pas le temps de penser à autre chose.. c'est un état particulier et moi qui suis en permanence angoissée, je contrôle mes émotions comme ça, ça je le sais c'est une évidence pour moi. Mais avoir conscience de cela ne suffit pas pour m'aider en fait, car au fond j'aime bien ...me contrôler.
avatar
pommebleu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 108
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par BBTani le Lun 31 Mar 2014 - 21:44

Bonsoir,
L'histoire de ta fille me touche et me parle particulièrement, je suis une zèbre que l'on pourraient dire anorexique, par contre je ne saurai pas te dire de quel type d'anorexie je souffre mais ce qui est sûr c'est que je le suis, déjà être anorexique traduit un refus de s'alimenter et tout simplement la perte de l'envie de manger, la faim disparait, que ce soit dans des moments de joie ou de peine, ma vie de zèbre me fait endurer un véritable yoyo émotionnel et ce depuis l'enfance, je ressens les émotions tellement fort que ça m'angoisse et me donne des nausées, et si je mange je vomis tellement c'est fort, c'est un état très particulier que je ne saurais pas expliquer, ainsi, mon poids fluctue au gré de mes émotions, je n'ai jamais osé en parler à ma famille car je vis en Algérie et c'est un sujet tabou, la seule solution pour moi a été de fumer de l'herbe pour reprendre de l'appétit et par conséquent du poids, ce que je te conseille pour ta fille c'est bien évidemment pas de suivre mon exemple mais plutôt d'aller consulter afin de voir si elle n'est pas dépressive ou bipolaire, à ce moment là un traitement adapté lui sera prescrit et il durera à vie car on ne régule pas sa zèbritude crois moi!
Je te souhaite bonne chance avec ta fille
avatar
BBTani
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 29/03/2014
Age : 30
Localisation : Alger, Algérie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Gedimat le Dim 13 Avr 2014 - 21:18

Bof, le lien n'apparait pas comme évident. Dans les cas d'anorexie moi j'aurais envisagé les liens familiaux dysfonctionnels plutôt que la douance.
Ceci dit, je ne sais pas si je suis moi-même très doué mais en tout cas j'adore bouffer. Je coupe, mes pâtes vont refroidir !

 pig 
avatar
Gedimat
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 186
Date d'inscription : 09/04/2014
Age : 51
Localisation : Paris sera toujours Paris

Revenir en haut Aller en bas

Dans la série témoignage.

Message par Thoma le Mer 21 Mai 2014 - 23:07

Bonsoir,
Je suis le fil ouvert par Pauline, je suis aussi une TCAffectée et pour moi il y a un rapport direct avec le surdon.
Evidemment, le surdon en lui-même n'est pas la cause du dérèglement de l'alimentation, mais il contribue à y engluer ceux qui y mettent le bout d'un orteil.
A l'origine, une bombe A, comme Affective. Pas drôle.
Pas toujours facile à identifier, though, parce que pas toujours conscientisée.
Et là-dessus, un catalyseur de radiations et du construit instable : tout y passe.
Je veux dire que dans une tête qui introspecte à l'émeri et où le doute a ses marques, la dysmorphophobie et la mésestime de soi aboutissent assez vite à une incompréhension du sens profond de la vie. Et sans télos, affronter les difficultés... bof quoi.
Donc le moindre grain de sable devient déjà beaucoup trop lourd.
A coté de ça, l'hypersensibilité charge tellement en émotions un coeur/tête/corps qui en déjà tellement trop, que la nourriture devient le lieu indispensable où la régulation se fait. C'est le moyen de vider le trop plein. Et c'est pour ça que le mécanisme s'installe.
Enfin, c'est comme ça que je l'ai vécu. Et perso les psys n'ont pas été d'une très grande aide...

Quant à l'intellectualisation, c'est vrai, ça aide. On en a du moins l'impression... jusqu'à ce qu'on réalise qu'on a bien tout blindé là-dedans et qu'en fait c'est de la vie qu'on s'est coupé(e). J'ai pas mal écrit en ce qui me concerne. Mais je pense que le mieux c'est tout de même de pouvoir en parler, et pour ça, d'avoir en face de soi une personne qui comprenne vraiment ce qui se vit, c.-à-d., notamment, le surdon.
avatar
Thoma
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par zebravalia le Dim 8 Juin 2014 - 23:39

http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/05/24/des-anorexiques-sur-le-chemin-de-la-guerison-au-chu-de-bordeaux-lacroix-mai-2014/
avatar
zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 49
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 15:26

Pour ma part je me suis "écroulée" a l'adolescence sous le coup de violences scolaires...
Je me retrouve dans cette description
Merci encore Zebravalia Smile

J'espère réellement en guérir un jour

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par zebravalia le Lun 9 Juin 2014 - 16:25

De rien très chère petite keelah. dis juste "m......." aux mauvais souvenirs liés aux mauvais traitements.
avatar
zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 49
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 18:26

J'ai toujours l'impression de l'avoir fait mais c'est un peu comme lorsque je souhaite quitter le forum^^"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum