Zébritude et anorexie : au secours !

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Cali-Mera le Jeu 28 Fév 2013 - 15:22

Bonjour,

il y a un site complet sur l'anorexie http://www.bouliana.com/site/
qui, sans faire un lien de cause à effet entre douance et anorexie,
constate que l'anorexie est fréquente chez les zèbres,
un moyen d'anesthésier sa souffrance et de mettre à distance un trop plein d'émotions.

Toutefois, je pense que la pathologie de l'anorexie doit être traitée indépendamment, et analysée au regard du parcours de vie qui dans bien des cas est particulièrement difficile, voire traumatique.

L'anorexie est en fait une stratégie d'adaptation à un vécu difficile de la réalité, une pulsion de vie qui se mord la queue.

Cali-Mera
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par radu le Lun 4 Mar 2013 - 21:36

Bonsoir,

je pense qu'on ne peut pas tricher sur ce genre de maladie tu as peut etre tout les carte en main mais franchement il faut du temps....

Je suis allé à mon RDV chez une nutritionniste à l’hôpital : j'en suis ressorti libre Yahoo !
J'avais peur mais elle m'a l'air bien, et surtout à l'air de savoir de quoi elle parle : je n'ai pas eu de régime "inversé" ce coup ci. Par contre, interdiction de se peser plus de 2 fois par semaine, et c'est TRÈS dur....
Ce RDV m'a ouvert les yeux sur 2 choses :
- En effet, seul, je n'y arriverais pas.
- Sur le coup, quand elle m'en parlait, je ne croyais pas trop au côté "contrôle", mais je m'en rend compte, c'est vraiment ça le plus dur dans le fait de ne pas se peser : ne pas avoir le contrôle, ne pas savoir. Ce n'est que le 1er jour et j'ai l'impression d'avoir pris 15kg.....
ça va être dur Neutral


radu
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Odime le Lun 4 Mar 2013 - 23:27

Embarassed Anorexie+++ à 12 ans, 6 mois et malade comme tout, même plus la force de descendre l'escalier, se tenir... La femme de ménage a prévenu mes parents, médecin...Oui oui oui, ai je acquiescé, c'est un virus! Pour ne pas avouer que je filais tout au chien (on me montait à manger sur un plateau parce que je ne voulais plus sortir de ma chambre, où j'étais censée suivre mes cours, pareil, je ne voulais pas aller ni à table ni à l'école.) Médicaments, je ne sais plus, des trucs pour l'anémie, pour donner faim etc...
Bref. Adulte, je trouve un régime 100°/° riz complet ou presque, le pied!
Maintenant la cinquantaine et çà me prend pour un oui pour un non, suffit que je sois émotionnée, hop. Des fois je deviens vraiment trop maigre, pfff...Cà me barbe toujours autant d'arrêter des activités marrantes pour manger, ou je croque devant l'ordi pour ne pas perdre de temps, c'est du joli, hein? Dans ma famille c'est des gros grands costauds, et moi bah racho vilain canard à moitié dingue, on me pardonnait à cause des super résultats scolaires, tu parles, c'était de l'arnaque de ma part: je ne travaillais pas, je gambergeais mes trucs... et ma déprime, aussi.
Bof, la vie est dure, mais on y arrive. Ils se foutent de moi,(ma famille), je me suis toujours sentie mal avec eux. Ils ont des sous, pas moi, je crois qu'ils n'apprécient pas; çà ne m'intéresse pas leurs soussous, et leur boustifaille de luxe non plus.
En tout cas, je suis la seule en "bonne santé": pas de cholestérol, pas les artères bouchées, rien au coeur, rarement malade, je rigole beaucoup, sauf: je suis speed, je dors très peu, et je ne suis pas épaisse. Et quand "ça" me prend je peux avaler 3 repas de suite au resto, avec du vin et tout! Me soigner? J'ai renoncé. On verra bien.
avatar
Odime
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par elooO le Mar 5 Mar 2013 - 17:56

Cali-Mera a écrit:


L'anorexie est en fait une stratégie d'adaptation à un vécu difficile de la réalité, une pulsion de vie qui se mord la queue.

je partage totalement !

j'ai été anorexique adolescente, à une période où je n'arrivais plus/ne savais pas à vivre "simplement" et plus de 10 ans après, j'ai encore des troubles, dès que quelque chose m'échappe et mon poids reste le baromètre de mon bien/mal être.

Bon courage, le chemin est long mais il se fait pas à pas

elooO
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 241
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Ven 19 Avr 2013 - 9:26

Je me retrouve tout à fait dans ce que disent Cali-Mera et ElooO : je traverse des épisodes d'anorexie plus ou moins longs depuis l'adolescence, à chaque fois ces épisodes surviennent après des chocs émotionnels (en tout cas vécus comme tels), et l'anorexie semble être le moyen que j'ai trouvé pour me protéger d'un chaos intérieur, la seule manifestation de désespoir qui ne se voit pas trop finalement, hormis la perte de poids rapide... au fil des années, j'ai appris à me forcer à maintenir une alimentation minimale (et enrichie en vitamines et autres minéraux) afin de préserver ma santé dans ces moments-là car il n'est pas question pour moi de mourir, juste de surmonter ces moments d'épreuve sans sombrer psychologiquement!Il s'agit dans mon cas d'une anorexie-béquille, d'une sorte d'addiction, d'une anesthésie, d'un repli sur moi avec un fonctionnement minimal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par elooO le Ven 19 Avr 2013 - 10:56

les TCA restent un sujet complexe et tortueux... je travaille beaucoup dessus et sur le "poids" du corps depuis quelques mois, plus par le biais d'approche et médecine dites "alternatives" que par le biais de nutritionniste/psychiatre etc ( un peu le meme chemin de croix que décrit Radu) , et je commence à comprendre mieux les choses...

pour ma part, le lien avec l'anorexie, mon histoire d'amour avec ce trouble comme je l'appelle s'en va petit à petit... mais meme si dans ma tête çà va mieux, c'est mon corps qui parle de lui meme. 15 jours avant que mon père ne décéde, j'ai perdu 8 kg en quelques jours, l'an passé en voyage j'ai perdu a peu près le meme poids, et repris une dizaine en quelques mois de vie parisienne qui me "bouffe", me "gave", "m'etouffe" , sans meme avoir de crises de boulimie ou autre... bref
j'ai ce "poids" qui reste... je ressens encore cette transe à ne pas beaucoup manger, ou de plus en plus à manger sain... comme si mon corps me demandait un peu plus de légéreté ces derniers temps (j'ai en gros 10 kg à perdre qui s'accrochent depuis 6 ans)

je serais en fait incapable de dire si l'on reste anorexique au fond de soi "ad vitam eternam" , mais en tous cas pour ma part, parfois je reste nostalgique de cette transe, que j'arrive un peu à revivre en ce moment

elooO
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 241
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Dim 21 Avr 2013 - 10:48

La relation au corps est un des fondamentaux les plus singuliers : on peut dire que le corps, c'est un reflet de notre paysage mental. Comme un tableau imparfait exécuté d'après l'idée d'un maître - enfin, dans les mesures du possibles.

J'ai connu des phases où je ne mangeais rien. D'autres où je vomissais mes tripes jusqu'à me sentir légère. D'autres, où je bouffais et retenais les nausées - parce que je me sentais enfin "comblée", "pleine" de l'intérieur.

J'ai pris 8kg en l'espace de quelques mois. Modulo la croissance, il y avait aussi l'arrêt d'activités physiques suite à des accidents - frustration compensée par les gavages. Je n'acceptais pas ce nouveau corps. Mais aujourd'hui, je vois qu'il était l'expression de ces mutations profondes.

Un corps en noir pour des idées noires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Dim 21 Avr 2013 - 13:22

Avec le temps, j'ai réussi à perdre du poids, et à me convaincre de manger.
Mais aujourd'hui encore, quand quelque chose ne va pas bien, quand je chercher à me punir de ne pas avoir été à la hauteur, je me prive. Et quand je vois que certaines fois, je perds mon pantalon, tout en me trouvant énorme dans la glace, je me prends une claque en pleine gueule. Je me déteste - mais je trouve que je ne mérite rien de mieux que d'etre détestée. Je me dis qu'ainsi, je compense mes erreurs. C'est l'expression d'une insatisfaction de soi, d'un mauvais calcul.

Cet état d'esprit date depuis la seconde. Quand j'ai dû arrêter la danse classique, je n'ai pas supporté les transformation de mon corps. Moi qui ne remplissais pas un bonnet A, suis passée à du B. Corps féminin, corps détesté pour son envahissement du monde. Moi, je ne voulais qu'une seule chose - disparaître, lentement ; et le voilà qui me trahissait. Cette envie d'effacment n'était ni un souhait intellectuel, ni une envie de légèreté : c'était l'inlassable sensation de ne pas appartenir au monde, de ne pas mériter l'affection, de ne rien pouvoir apporter de positif, cassée physiquement comme je l'étais, en béquilles, sous médicaments, impuissante devant les horreurs quotidiennes. C'est le bonheur des autres qui est mon moteur, dans la vie - leur malheur est aussi ce qui m'empêche de m'alimenter.

On dit souvent que les anorexiques sont des perfectionnistes. il y a sans doute une part de vrai, dans cela. Mais c'est alors un cylce infernal... J'ai déjà vu des filles qui avaient tellement sombré dans le trouble qu'elles pensaient que toute main secourable était une tentative de réduction à néant de leur réputation. C'est sans doute ce qui est le plus horrible : la maladie provoque l'isolement, mais aussi - une solitude intérieure -, livrée comme on l'est à l'idée de perfection.

Parfois, dans certains collèges et lycées, il y a aussi des filles qui feignent être malades - pour attirer l'attention, pour devenir populaires. Cela me fait peur pour celles qui souffrent réellement de trouble - cette manière de rendre "à la mode" une pathologie. (C'est rarement le cas de zebrettes, je précise). Ainsi, certaines personnes aiment bien faire l'apologie de la légèreté, de la beauté du corps, vantent les vertus d'un jeune extrême. Celles-là sont nocives, dans la mesure où elles font l'amalgame entre anorexie et esthétique, anorexie et apparence. Elles rendent cette maladie diablement superficielle, comme si elle était issue de magazines de mode ou de l'imaginaire criard de midinettes grimées en Lolita - alors qu'il ne s'agit jamais qu'un démon remonté des profondeurs, des craintes, des déchirements. L'anorexie n'est pas du domaine de l'esthétique, mais celle des sentiments, contradictoires et puissants. Encore une fois, le corps étant aussi l'expression d'une vulnérabilité, il devient un appel, un SOS lancé à la face du monde pour exprimer ses craintes et sa détestation.

Et c'est surtout en ce sens qu'il faut considérer la zébritude dans le cas d'une anorexie - elle complique diablement des choses qui sont diablement compliquées. Elle fait intervenir d'autos facteurs. Nous sommes les rares à souffrir de dépression existentielle, et enclines à détruire nos corps à cause de cette même répulsion du quotidien.

Pour finir ce post, je dirais aussi qu'il est extrêmement révélateur que les femmes soient touchées par cette maladie. Ce n'est pas tant qu'elle soit "conforme" aux critères de beauté qui fait tendre les femmes vers elle. Moi, je sais que je ne me suis jamais sentie aussi satisfaite dans ce processus d'autodestruction que lorsque je me suis rendue compte de mon aménorrhée. Mon corps était devenu mon image : stérile, incapable d'apporter la vie au Monde qui en a tellement besoin. Nous avons la capacité de donner naissance, aux idées et aux hommes. Cette maladie nous ôte physiquement cette capacité - parce que, mentalement parlant, nous nous la sommes déjà ôtées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Mimozzz le Lun 17 Juin 2013 - 12:44

J'ai été anorexique aussi, durant 2ans et demi. Hospitalisée 2 fois, perte de 8 kilos, IMC a 14 , enfin tout un bordel. J'ai vraiment vécu l'horreur, mais j'étais bien dedans. C'est l'amour qui m'a sauvée, et une grosse réfléxion.
Je pense que le fait d'être un Zèbre aide énormément à guérir. C'est peut être la cause de la venue de la maladie , mais c'est aussi la solution.
Je me suis mise à haïr le monde, car je ne comprenais pas comment les gens autour de moi pouvaient être aussi stupides, moyens et être heureux. Alors que moi j'étais intelligente, j'avais de bonnes notes mais j'étais malheureusement. J'ai eu tellement la rage contre les autres, contre moi même d'être si différente, incomprise, abandonnée sans cesse. D'abbord par mon père biologique, et sans cesse par mes "amies" ( qui n'en étaient pas). J'ai arrêté de manger, j'ai cherché la pureté, la perfection. Pour enfin surpasser tout ces gens tellement moyens. Plus je maigrissais, plus je me trouvais grosse, plus j'étais insatisfaite et plus je haïssais les autres et moi même. 
J'ai rencontré un garçon, mon premier amour. Il m'a beaucoup aidée à réfléchir, à me réapprendre à m'aimer. Il est arrivé lors de ma première hospitalisation et a été avec moi jusqu'à ma guérison.
Récemment j'ai rompu avec lui. Je suis guérie depuis 4 mois. Et je vais de mieux en mieux. Ma rupture était nécessaire : besoin de voler de mes ailes guéries seule. 
Et déclic le lendemain de ma rupture : je me suis souvenue que j'avais passé un test de QI à 7 ans, et que j'étais à 130. Ca a TOUT justifié de ce qui s'est passé dans ma vie. 
Maintenant je me sens complète, sereine, j'ai compris mon passé, je peux avancer maintenant, et revivre.
C'est pas facile tout les jours, moi aussi parfois je me redéforme, ou passe par des phases où j'ai envie de perdre du poids. Mais dans l'état général je reste stable, j'ai à peu près la joie de vivre et ne veux plus me suicider.

Tout ça pour dire : être un Z. signifie qu'on a une grosse capacité de réflexion sur soi, sur les autres et sur ce qui nous entourne je pense. On sait analyser. J'ai passé les 2 ans et demi d'anorexie à m'autoanalyser en plus de voir un psy vraiment génial. Je suis peut être devenue anorexique par ma différence que je ne comprenais pas, mais je m'en suis sortie grâce à elle. Il faut faire de ses défauts des forces !!
avatar
Mimozzz
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Léa78 le Ven 28 Juin 2013 - 19:46

Bonjour,

J'ai fais un an d'anorexie l'année derniere et j'ai découvert que j'étais surdouée ( un peu grace a cette maladie ... )

Si je peux discuter avec toi, cela sera avec plaisir Smile

Léa78
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 28/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Ven 12 Juil 2013 - 2:10

Salutations à vous.

Sujet que je trouve tout particulièrement émouvant.

Sans vouloir détailler plus profondément mon cas, j'énoncerai juste que je ne me retrouve pas vraiment dans la plupart des descriptions étant faites. Enfin, oui et non disons. (De ce que j'ai pu lire, les points les plus "populaires" de l'anorexie ont été exposés... mais il n'y a "que" cela malheureusement.)

Bref.

Je tenais simplement à exprimer un sincère souhait de Courage à celles et ceux traversant ce type de péripéties. Vraiment.

Bisous à vous (et Dieu seul sait que je n'aime pas en faire).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par sylveno le Mer 17 Juil 2013 - 23:29

Décidemment, je vais passer pour le vilain dans ce forum mais tant pis !
(conf. mon précédent message dans un autre topic).

Je parle encore d'expérience professionnelle, j'ai eu des patientes anorexiques, et je suis certain que bien que des traits mentaux peuvent faire penser à de la douance, il n'en est rien. Toutes ne sont pas HP, loin s'en faut. Probablement que le taux doit être le même que chez les non anorexiques mais j'ai pas fait de stats.
Ce qui fait illusion, c'est leurs capacité (aux anorexiques) à gérer les événements. C'est un trait mental très particulier axé sur le controle de l'environnement et l'anorexique pousse ce trait à l'extrème jusqu'à vouloir contrôler jusqu'a son fonctionnement organique. Cette volonté de contrôle s'effectue via un dévelloppemet intellectuel axé sur le traitement du maximum d'information simultanément et c'est cette capacité qui peut faire penser à du HP ou qui est diagnostiqué comme de la précocité. Mais, et je le répète, ce n'est pas de la douance. Enfin, pas nécessairement.
Et surtout il n'y a pas de lien entre les deux. Sinon, tous les hp ou au moins une bonne partie seraient anox mais ce n'est pas le cas.

Preuves de ce que j'avance ? mais bien sûr, tout simplement, lorsqu'elles vont mieux et sortent du processus, elles ne présentent plus de capacités intellectuels HP-mimétiques ou en tout cas beaucoup moins. Mais rassurez-vous, l'intelligence reste généralement plus élevé que la moyenne.
Pure spéculations: peut-être que cette maladie développe un plus grande densité de connexions synaptiques nécessaire à ce traitement élevé de l'information que j'ai mentionné plus haut.

Certes, il y a une profonde détresse psychologique et bravo à celles et aux hommes aussi d'ailleurs bien que ce soit beaucoup plus rare, qui s'en sont sortie.
avatar
sylveno
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 55
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par radu le Jeu 15 Aoû 2013 - 23:07

Je sors d'un séjour -volontaire- à l’hôpital pour ma part : 10 jours d'attente pour voir un psychiatre spécialiste des TCA, devant lequel j'ai littéralement craqué par l'ampleur que tout ça prenait(faut dire que ça faisait 10j que j'étais à l’hôpital en ne voyant quasiment personne (médecin comme visite), et j'ai dû être envoyé en ambulance pour ce rendez vous), juste pour quelque chose que JE me fais, qui n'est que de MON ressort...
A priori, d'après ma psychologue qui s'était renseigné avant mon admission, on aurait dû m'expliquer que je suis malade : rien, sauf un bout de papier à la sortie qui l'indique  Neutral 
Au final, je retire de cette période :
- une perte de temps mutuelle (moi comme l'hôpital)
- un pas en avant avec un suivi à mettre en place avec le spécialiste, et de bonnes analyses
- un pas en arrière avec 2.5kg en moins (les repas à l'hôpital...) et maintenant la peur devant ma balance n'est plus que celle de prendre du poids, j'arrive toujours pas à me faire à l'idée.

radu
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Zzita le Jeu 15 Aoû 2013 - 23:26

La réponse de rééducation alimentaire n'est pas performante. Ce qu'il faut faire c'est une rééducation comportementale.
Voir des sites comme
.... ou boulimie.fr, qui sont à mon avis les seuls à avoir l'approche "qui marche" sur les TCA.

(si besoin de renseignements complémentaires, me demander en MP Wink

Post édité : On ne peut pas faire sur ce forum la publicité d'un thérapeute en activité, quelque soit le bien qu'on en pense

Zzita
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 14:35

Coincée dans le ressac, la tete dans un sac, etouffant, suffocant... J'ignore si mes levres doit rester close ou que j'ose parler.... Les larmes coule et roulent....
Courage sans rage promis c'est finis.... T_T

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par une (gaufre) le Sam 12 Oct 2013 - 17:45

avatar
une (gaufre)
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 26
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par radu le Mer 23 Oct 2013 - 22:05

Bonsoir,
étape importante aujourd'hui : une partie de mes démarches sont mises en suspens d'un commun accord avec un médecin qui me suit, je n'étais pas prêt à faire ce que l'on me proposait, et pas tellement convaincu de toute façon de l'efficacité de la méthode...
Je continue à chercher Smile 




radu
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Unknown. le Lun 25 Nov 2013 - 16:00



Radu tu es à la recherche de nouvelles méthodes si j'ai bien compris ?

post édité pour les mêmes raisons


Dernière édition par Unknown. le Sam 6 Sep 2014 - 12:57, édité 1 fois

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par radu le Mer 27 Nov 2013 - 21:14

Bonsoir,
Je ne cherche pas de "nouvelle" méthode, juste une aide qui m'irait.
En ce moment, la seule "aide" que j'ai, c'est de la menace : je ne dois plus perdre de poids sinon c'est l'hospitalisation avec une sonde dans le nez pour me faire reprendre du poids de force...
Je comprends l'obligation qu'a l’hôpital de ne pas me laisser de côté, mais ce n'est pas une très bonne façon de procéder...
Et, évidemment, on n'en est là car je ne fais RIEN pour aller mieux... Neutral 
Bonjour culpabilité, ça faisait longtemps...
Donc en ce moment, je me force, surtout pour pas que mon entourage me voit comme ça...
J'ai rencontré des malades qui sont suivis par le psychiatre spécialisé que je ne vais plus voir (au moins pour l'instant), et je dois dire que chez les plus jeunes ça avait l'air de porter ses fruits, mais chez les adultes je suis moins convaincu.

radu
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Zzita le Mer 27 Nov 2013 - 22:39

Cette psy organise désormais des moments où tu peux venir voir ce qui se passe à l'intérieur d'un groupe.
Ça m'étonnerait qu'elle t'ai dit que ça coûte 800e parce que ça n'en coute pas 800...
Ce qu'elle a du te dire c'est qu'un week end de thérapie, ça dure le samedi de 12h à 20h et le dimanche de 11h à 19h, avec 2h de pause, et que ça coûte 290e.

Oui ça peut paraitre cher. Mais quand tu fais le calcul, entre dépenser cet argent dans uen thérapie, et etre débarassé POUR TOUJOURS de la boulimie, et tout l'argent que tu vas dépenser chez des psys, dans la bouffe, dans une pschanalyse ... Le tour est vite fait.

Normal qu'elle te prévienne avant que tu t'engages. Si tu s l'impression d'avoir eu affaire à un commercial, tu verras directement dans le groupe que la chaleur et la bienveillance sont au rendez vous. Ne pas faire de paranoïa avant d'y avoir fait un tour Wink


Et oui, ça marche.



Dernière édition par Zzita le Sam 7 Déc 2013 - 17:58, édité 1 fois

Zzita
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Unknown. le Jeu 28 Nov 2013 - 14:44

...


Dernière édition par Unknown. le Sam 6 Sep 2014 - 12:58, édité 1 fois

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Zzita le Jeu 28 Nov 2013 - 16:04

Il n'y a pas de honte à être boulimique. Moi non plus je ne peux pas payer ma thérapie.
Mais entre à mal être à vie et aller mieux, j'ai vite fait le calcul et mes parents aussi ...
Le jour où il y a aura d'autres psy aussi intelligents pour proposer cette approche des TCA, on pourra penser à la démocratisation. ils sont 2 en france à faire ça. Et à peine plus dans le monde...

Zzita
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Unknown. le Jeu 28 Nov 2013 - 16:23

...


Dernière édition par Unknown. le Sam 6 Sep 2014 - 12:58, édité 1 fois

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Harpo le Ven 29 Nov 2013 - 9:28

Rappel de la modération . il y a un endroit où on peut mettre des noms et adresses de psys sur le forum, c'est dans la section :

Les psys, les adresses de psys


Cette section n'est pas lisible de l'extérieur du forum, et n'est pas indexable par google.
avatar
Harpo
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par Zzita le Sam 7 Déc 2013 - 18:02

J'ai trouvé un lien qui donne des indications plutôt pertinentes je pense, voici :

Post édité, il dirige (et cite in extenso) directement vers un article rédigé par une professionnelle de santé, ce qui est contraire à la charte et peut s'apparenter à une démarche commerciale. Comme l'a écrit Harpo ci-dessus, il existe une section prévue à cet effet.

Si un membre est intéressé par cet article, il est bien entendu tout à fait libre de contacter Zzita en privé pour en obtenir les références.

Le contenu du message est conservé et est consultable par Zzita si elle le souhaite.

Zzita
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et anorexie : au secours !

Message par zebravalia le Lun 13 Jan 2014 - 22:59

bonsoir,
tout ce que je peux vous dire, c'est que je suis née zèbre et anorexique. je le suis restée jusqu'à l'âge de 8 ans, car nous avions changé de pays. je suis passée d'une banlieue française tristounette (aucun souvenir de couleur jusqu'à 7 ans) à la richesse chromatique du congo. et confiée à la garde du boy qui avait pour mission de me fouetter si je ne mangeais pas (ma mère était dépassée et d'un naturel cruel). le boy me suppliait en pleurant de ne pas lui faire perdre son job, car il ne pouvait pas lever la main sur une enfant. les zèbres sont nés pour aider les autres et non les détruire. je n'avais que presque 8 ans mais je voyais clairement que s'il perdait son travail, il ne pourrait plus s'alimenter lui non plus. j'ai donc recommencé à manger. peut-être que si nous ne pouvons pas supporter l'extérieur, et puisqu'il semble que nul ne nous ramènera sur notre planète, nous nous auto-effaçons par l'anorexie car j'ai 45 ans et des souvenirs encore très vifs de ma jouissance quand à 5 ans je passais ma main sur mon ventre creux et vide, je savourais ce vide qui m'envahissait et m'endormais littéralement charmée par mon futur néant, happée par la nuit de sommeil qui est aussi une forme de non-existence en ce monde-ci, trop dur.
je ne sais pas mais votre fille doit retrouver la volonté de sentir sa consistance, son poids sur la terre. au congo il y avait le soleil, l'océan, les odeurs, tout cela aidait à trouver quelque plaisir à "être". et le devoir de sauver le boy... vous pouvez développer des stratégies parallèles en liaison avec les psys.
courage
avatar
zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 49
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum